Tous les forums > La Taverne > Léman sur mer :)
Born_to_sail
mardi 12 février 2019 11:44

Liste des contributions

30287_karibario
viking35

Vous appelez cela tempête?
"Des vents balaient le lac à près de 100 km/h. Des creux de un à deux mètres se sont formés. ", "des eaux démontées".

mardi 12 février 2019 12:11
Crabe-de-terre
Le Crabe

Faut pas rire des tempêtes sur le Léman, ils peuvent être violents. Ce Sun Odyssée est perché à plus d'un mètre au dessus du lac, et on voit vraiment ce que veut dire l'eau qui fume...

mardi 12 février 2019 12:54
Duduche_akbar
Duduche Braz

L'échelle Beaufort est-elle applicable sur l'eau douce d'un lac ?
Oui
Alors une tempête c'est quand le vent souffle entre 89 et 103 Km/h - ce qui correspond à F10.
Sur un lac les ondes sont vite réfléchies sur les berges et ça lève un clapot croisé qui peut rendre le plan d'eau particulièrement dangereux.

mardi 12 février 2019 13:39
Pavillonbleuocc
1
a_guy

Oui mais pour le lac Léman on prend des fromages de Beaufort pour crée l'échelle !

ils ont essayé avec des Sbrinzs mais les Français les rapportés chez eux pour faire croire que c'était un fromage Français !

mardi 12 février 2019 17:12
Born_to_sail
Sailortoun

Pour le Léman, pas si courant.
Heureusement pas trop froid ce coup là, pas de bateaux coulés par la glace comme en 2012.

mardi 12 février 2019 12:18
Crabe-de-terre
Le Crabe

Les photos pour illustrer ma réponse à Viking...

mardi 12 février 2019 12:55
30287_karibario
viking35

Echelle de Beaufort : Vent 48 à 55 noeuds .
Très grosses lames à longue crête en panache.
L'écume produite s'agglomère en larges bancs et est soufflée dans le lit du vent en épaisses trainées blanches.
Dans son ensemble, la surface des eaux semble blanche.
Le déferlement en rouleaux devient intense et brutal. Visibilité réduite, Vagues de 9 à 12,5m.

mardi 12 février 2019 13:34
Missing
4
Tilandsia (Capolarge)

Pour avoir un peu naviguer à la voile sur lac (serre Ponçon),il n'y a aucune comparaison avec la mer,. Les difficultés sont différentes et les réflexes tout autant. Suivant le vieil adage qui dit qu'en mer, le danger c'est la côte, sur lac prendre le large lorsque la lombarde forcit, c'est se rapprocher de l'autre côte. Le relief montagneux crée des turbulences qui obligent à changer de cap en permanence. C'est plus du virement de bord, c'est du gimkhana. Bon nombre de voileux même très expérimentés, serait surpris de la difficulté à naviguer sur lac dans des conditions musclées. Comme quoi n'est pas "marin d'eau douce" qui veut.

mardi 12 février 2019 15:36
Missing
2
W de l 'Horn

Je vais en parler aux gars de l' Abeille Bourbon, qu'ils ne demandent pas leur mutation sur le Léman, à causes des conditions dantesques de navigation

mardi 12 février 2019 16:01
Avatar
2
diaoulig

hello,
pour avoir pris un coup de 9 sur le lac de neuchatel (au nord du léman au pied du jura) et du 10 au large (très bien décris par viking) ben à choisir, je préfère être en mer.
sur le lac les vagues sont certes largement moins hautes mais courtes et très abruptes. ceci étant du au fait que le vent n'a pas assez de "longueur" à courir pour faire lever de grosses vagues avec une grande amplitude.
en plus on a souvent affaire à des vagues croisées ce qui complique encore la chose.
sans compter quelques particularités propres à chaque lac du genre coup de joran sur les lacs du pied du jura qui envoie pendant une dizaine de minute un coup en rafales de 50 à 100 km/h en travers du lac et qui lève une pellicule d'eau saturant de gouttelettes une couche de 30 à 40 cm au dessus de la surface dans laquelle il y a régulièrement des noyés suite à dessalage à cause de la "claque"
alors n'en déplaise aux sceptiques mais je pense que même les gars de la bourbon n'en mèneraient pas large sur un coup comme ça surtout que les bateau du genre du "leman" ne sont vraiment pas fait pour affronter de telles conditions.
jpierre

mardi 12 février 2019 22:07

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums