Tous les forums > La Taverne > mal au dos
---

mal au dos

me voila coincée avec un x ième lumbago et cela me fait penser que beaucoups d'entre nous -voileux- souffrent facilement d'hernies discales et tutti quanti
serait ce nos chers bateaux ?? hisser les voiles, dormir sur des matelas autrement fins qu'à la maison, tripatouiller tordu en 4 dans l'un ou l'autre coffre ou pire au moteur mal accessible,
le froid, l'humidité en mer
bref serions nous plus fragilisés a cause de la navigation
qui à aussi mal au dos et la meme impression ?

vendredi 20 janvier 2006 18:55

Liste des contributions

---

1e chose à dire:

Bon rétablissment Catherine!
Courage & patience!

vendredi 20 janvier 2006 19:04
Missing
jacquot

le mal du siècle!!!!!

Je ne peux parler du dos que je connais,c'est à dire le mien!!!!
J'en souffre depuis 30ans,au début un peu,puis il y a eu un lumbago,longtemps après un deuxième,et ainsi de suite.
Le temps passant,les douleurs sont devenues plus régulières,les périodes de rémission de + en + courtes,jusqu'à avoir mal en permanence.
Mon dos,bien avant le bateau,je ne l'ai pas vraiment économisé,et très jeune il a souffert,puis ce furent des années de motos,puis de fun board,pour arriver au bateau!
Un rumatologue,il y a quelques années,m'avait dit que Hiroshima,à côté de ma colonne vertébrale,"c'était une ballade de romance"!!!!!,et que je devais me préparer au handicap maxi à 40 ans!
Puis,il y a eu le bateau.Dire que je n'ai plus eut mal serait mentir,mais,à part 2 ou 3fois,c'est plus au travail que je me bloquais!
Donc pour moi le bateau ne favorise le mal au dos que chez une personne déjà sujette.
J'ai avallé des tonnes d'anti-inflammatoires,des corticoides,bref,tout l'attirail classique,ça m'a détruit l'estomac,heureux quoi!!!!!
j'ai tout essayé,quand on a mal,on fait n'importe quoi!!!
J'ai consulté un copain ostéo,et après un fugace mieux,je retrouvais mes vieilles douleurs,jusqu'à il y a 6 mois,un ami m'indique une jeune ostéo,qui visiblement,l'a bien"remis dans l'axe"depuis un an.
Je prends RDV il y a 3mois,et,après 1heure de manipulations très douces,je ressort,un peu KO,mais plus rien au dos.
Elle a convenu que mon dos avait vû de la misère,mais qu'elle pouvait faire quelque chose!
Eh,bien,c'est elle l'a fait,et,je n'ai plus eu mal depuis,j'ai retrouvé ma mobilité d'antant,j'ai rajeuni de 25 ans,je n'ose y croire!
On peut dire ce qu'on veut,moi je suis comme St Thomas,je crois que ce que je vois,et,étant d'une profession paramédicale,j'aurais plus tendance à faire confiance à la médecine classique,qu'a toutes sortes de techniques plus ou moins fumeuses!Mais,la résultat es là,et pour 48 roros non remboursés,je n'ai plus mal!!!!!
Mon seul regret:ne pas y être allé plus tôt,beaucoup de chose en auraient été changée,car une vie de mal au dos,c'est dûr,même si on ne se craint pas!!!!
Ceci,ne vaut uniquement,que pour apporter un éclairage différent,à cette pathologie de plus en plus répandue,et n'engage que moi!
Mon propos peut vous paraître exessivement long,mais si seulement,mon expèrience permettait à d'autre de ne pas,ou de moins souffrir,j'en serais content!
Cordialement,jacquot.

vendredi 20 janvier 2006 19:25
Missing
jacquot

pour info,Catherine.....

j'oubliais,ça vaut que ce que ça vaut,mais comme on est à la période du choux,tu en prend un grande feuille(de choux blanc!)tu la repasse au fer à repasser egt tu de l'applique en cataplasme au iveau des lombaires,avec une serviette éponge dessus!ça guérit pas,mais ça soulage bien!
bon courage!
jacquot

vendredi 20 janvier 2006 19:30
Avatar
Hollywood

c'est pas une recette de Rika Zaraî ta feuille de choux?

vendredi 20 janvier 2006 19:33
Missing
jacquot

en tout cas...

c'est sans la cuvette

vendredi 20 janvier 2006 19:34
---

Y a au moins deux toubibs sur le forum ...

alors prudence ...

C'est vrai que les problèmes de lombaires c'est souvent déclenché par le stress qui tétanise les muscles dorsaux et comprime inutilement en permanence les disques, sur un terrain un peu miné par un poil d'arthrose et une musculature déséquilibrée entre dos et abdos.

Donc de la relaxation dorsale combinée à de la re-musculation abdominale (attention, bien gérée par un kiné) réequilibre l'avant par rapport à l'arrière du buste.

En même temps une nouvelle hygiène de vie du buste, dans la posture, la démarche, les techniques de portage des charges s'apprennent à long terme et peuvent supprimer presque tout le problème.

Le plus difficile c'est de trouver le kiné qui te convient ...

J'ai testé tout ça, et je n'ai presque plus rien, en revenant de loin, comme beaucoup de gens ! En tout cas, c'est pas sur le bateau que j'ai des problèmes de dos ...

vendredi 20 janvier 2006 20:00
Pc310988
ile de fustel

juste pour dire!!

Tout juste ,Robert un déséquilibre de la muscul ( sic) abdos et dorsaux est le plus gros probléme! pour le reste : pas d efforts a froid !!prendre d abord ,avant l effort! la notion de celui-ci et son amplitude!!ne pas prendre la charge d un coup!!donc l apprivoiser!!!bon vent!!

vendredi 20 janvier 2006 20:21
Balise_belge_2
ecumeur

Va voir....

un ostéopathe.
En général, il te remet cela en place après quelques manipulations qui débloquent le tout.
Si tu n'es pas loin de Lille, tu peux aller voir le Dr. Jean-Michel Bonia, je n'ai pas son adresse sous la main.
Annonce que tu viens de la part de l'Amiral!
Bonne guérison.

vendredi 20 janvier 2006 21:23
1
---

mal au dos

bonsoir, amoureux de la voile depuis de longues
années, je pense pouvoir parler du problème du
mal de dos. Cinq opérations d'hernie discale et
je ne peux me passer de ma passion. Il n'a jamais
été prouvé que le mal venait de ma passion, peut-
être le boulot mais ce qui est sûr c'est que mo-
ralment mon bateau me fait un bien énorme, alors
tant que je pourrai, je naviguerai. Amicalement.

vendredi 20 janvier 2006 21:39
Avatar
Tinou

Comme beaucoup d'autres

J'ai eu des lumbagos à répétition, très invalidants.
Mais jamais sur un bateau...
J'ai suivi un parcours du combattant classique: médecine classique (antiinflammatoires, décontractants...)avec y compris une opération à la clef (qui n'a rien réglé) puis kinés, acupuncteurs, osteos.
C'est sûr que le stress est un facteur aggravant très important. On ne dit pas par hasard "en avoir plein le dos". Le corps peut réagir parfois violemment à des "agressions".
Mais le pb, c'est que de le savoir ne suffit pas à régler le pb!
D'abord faire preuve de beaucoup de patience, il y aura forcément une solution (à partir du moment où rien de grave n'aura été décelé par une radio ou scanner, cela va de soi...)
Accepter que , provisoirement, on ne fera pas ce qu'on a envie de faire (bateau, rando...)
Chercher un osteo qui convienne. Et là ça peut être long. Celui qui a fait un miracle avec une collègue ne sera pas forcément celui qui conviendra. Ils ont tous leur feeling. Mais le bouche à oreille fonctionne très bien.
Et comme cela a été dit, tout ce qui peut favoriser la détente aidera. A chacun de trouver ce qui marche le mieux.
Bon courage.

vendredi 20 janvier 2006 22:29
---

ostéo

pour moi aussi depuis bien des années c'est l'ostéo qui m'aide en 1 scéance ! quoique cette année en septembre cette fois ça n'a pas aidé et ça trainait en douce depuis lors..
la premiere crise c'était en voulant tirer un vaurien hors de l'eau (trop lourd)
j'ai l'impression que dans la vie courante on peut faire attention à ses mouvements mais en bateau qui gite on fait souvent des accrobaties pas très bonne,(dans d'autres sports on se prépare à certains mouvements) ce qui me faisait penser que la voile etait un facteur déclanchant...

vendredi 20 janvier 2006 22:48
---

moi aussi

comme beaucoup j'ai eu mon lot de douleurs pour finir 1 mois à l'horizontale.
Moi aussi, le funboard, le ski et tout ce qui "casse" a été mon lot très jeune.
Je m'en sort bien aujourd'hui et si je vais me permettre de donner aussi mon humble avis (car comme tout ceux qui ont souffert du dos on devient tous un peu des spécialistes "névrosés").
Personnellement j'évite comme "la peste" les ostéo et autre rebouteux car ya autant de gérisons (et c'est tant mieux) que de casse ...

J'évite aussi les anti-inflamatoires et préfère des antalgiques (même en anticipation).

Hygiène de vie: primordial, gym aussi souvent que possible et DOUCE, la gym ...

Enfin pour moi aussi le bateau serait plutot un remède ... même si qq fois la mise à l'eau est très sport (genre haltériphilie) je ne suis jamais ressorti en vrac.
Au contraire, une manoeuvre de mise à l'eau se prépare, s'anticipe, et tu apprend ainsi à mieux gérer tes efforts pour le quotidien. Pour moi toutes le manoeuvres à faire en voile doivent se faire dans le sens du moindre effort (ca me va bien maintenant)

pour finir et c'est le plus important un site (que dis-je une bible) qui m'a bien aidé ...
http://uriic.uqat.uquebec.ca/
à consommer sans modération

vendredi 20 janvier 2006 23:01
Avatar
calypso 2

pour moi

J'ai souffere longtemps du dos aussi, jusqu'au jour ou j'ai connu une accuponctrice.Un vrai miracle comme à Lourde je suis arrivé dans son cabinet plié en 2 et je suis reparti comme neuf.

Pas de medicament rien que des aiguilles et ça ne fait m^me pas mal.Alors des que j'ai un limbago ;accuponcteur.

josé

vendredi 20 janvier 2006 23:27
---

causes et conséquences

salut à tous et un grand bravo à tous pour votre esprit perspicace et la grande modératio de vos propos.

Dire que le mal de dos vient de telle ou telle activité est de la gajure. On a tous tendance à chercher une cause extérieure à notre souffrance, à incriminer tel travail pénible, telle position etc.
Des lumbago j'en vois passer beaucoup. Chaque patient se pose les mêmes questions. Mais ce que je vois c'et qu'un maçon "forçat" n'a pas plus souvent de lumbago qu'une secrétaire, qu'un charpentier n'a ps plus souvent mal au dos qu'un cyliste etc.
Toutes les théories sont permises et beaucoup s'adonnent à proposer des solutions.
Les médicaments sont une des solutions, mais surement pas la meilleure pour ces douleurs chroniques, avec, effectivment, des effets secondaires à plus ou moins long terme.
La chirurgie est très souvent une catastrophe mais parfois on ne sait rien proposer d'autres ou alors l'attente d'une rémission qui devient insupportable. Il ne faut pas en vouloir aux médecins et aux chirurgiens.

Il y a d'autres méthodes proposées. Elles peuvent heurter certains d'entre nous car leur mode de fonctionnement n'est pas compris. On a du mal à évaluer leurs bénéfices de manières strictes et scientifiques (comme dit dessus : telle médecine ou tel médecin va faire du bien à l'un et pas à l'autre).
L'ostéopathie a toujours proné une "scientificité" de sa pratique, mais je trouve que ce n'est pas "scientifique" tel que la science peut être défini par Laplace par exemple. Il y a une théorie axiomatique et une pratique qui marche ou ne marche pas selon les cas. Actuellement il y a un engouement pour ce genre de pratique, probablement accentué par son aspect de respectabilité scientifique. Attention : je ne suis pas du tout en train de dire que l'ostéopathie c'est nul ! Je dis juste que ce n'est pas purement "scientifique" mais en fait on s'en moque que ce soit scientifique si ça fait du bien ! L'ostéopathie peut être dangereuse si elle est faite en dépit du bon sens. Je vous ai raconté l'histoire de cette pauvre dame traité 3 mois pour un lumbago par son ostéo alors qu'elle avait une tumeur musculaire qui se voyait à l'oeil nue ? Heureusement la plupart des ostéopathes sont des gens compétents et conscienceux. Il faut à mon avis éviter ceux qui "sentent le fric", particulièrment certains médecins généralistes qui n'ont pas une grande pratique des muscles et qui aiment trop l'argent pour passer à côté d'une opportunité comme celle-là ! Mais je tairai les noms !
Donc allez-y chez les ostéos mais gardez vos deux yeux ouverts.

L'acupuncture c'est encore différent, il y a effectivement certains résultats étonnants avec cette technique. Mais au vu des quelques expériences faites, il semblerait que la part de l'effet placébo soit très importante, associé à un véritable effet organique mais léger. Ce qui ne veut pas dire non plus que c'est nul ! Si ça fait du bien en une séance comme pour José, foncez y ! Mais comme pour les ostéo, méfiez-vous, il y a beaucoup de fric à se faire et l'honneteté savez-vous, n'est pas la première vertue de lhomme !

Alors me direz-vous, on n'est sûr de rien ? Ben non, on n'est sûr de rien vous répondrai-je !
La solution raisonnable suit probablement le sens du message de Robert.
Ce ne sont probablement pas tel ou tel truc qui fait mal au dos, mais un ensemble de défaillances musculaires plus une douleur psychique inhérente.
L'homéopathie, vous savez ce que j'en pense, ne revenons pas sur le sujet !

La kiné a plus pour but de refaire bouger nos muscles, mais sans la volonté du "malade" de faire un véritable travail dans ce sens, travail difficile et exigeant, les résultats ne seront sûrement pas à la hauteur de l'espoir. La kiné se rapproche de mon idée des causes. Il faut bouger !

Mal de dos, mal du siècle : sommes nous plus sensibles que nos ancêtres et nous plaignons nous plus ? Ou bien notre corps n'est-il pas en harmonie avec notre façon de vivre ? C'est ce que je pense. Nous sommes fait pour marcher, pour courir, pour grimper aux arbres, pour nager, pour bouger en somme, de toutes les manières possibles. Mais dans notre monde, nous sommes inactifs, même si nous faisons du sport, nous sommes très loin de nos racines ! Nos gros ventres nous gènent, nous sommes assis, nous portons des chaussures (une bénédiction pour les pieds, peut être pas pour le dos) nous nous vautrons devant la télé, etc.
Il est possible qu'un retour à une vie plus physique (bien sûr sans exces les paysans qui ramassent les poireaux à la main, ils ont le dos brisé le soir) nous serait bénéfique. Mais qui a la soution ?

Spécifiquement pour le bateau, si on nage, si on va faire ses courses à pied, si on utilse les rames plutot que le moteur pour l'annexe si si si ... on peut se rapprocher de ce désir. Et effectivement les voyageurs que j'ai rencontré ont souvent oublié leur mal de dos, même si parfois il se rappelle à eux.

Alors définitivement le bateau peut se concilier au mal de dos.

Vincent

samedi 21 janvier 2006 00:12
---

Les

maudites couchettes ont eu raison de mon dos, qui resta neuf ans voilé comme une limande le jour de son mariage.
Maintenant je dois combler d'un panneau la ruelle entre les couchettes, aimant mieux rouler que me tordre.
J'allai voir un spécialiste qui me fit sans mot dire une prise de judo, je n'eus plus mal mais ça recommença plus tard.
Cette fois, il me donna une pilule mais je ne pouvais plus prononcer les r tant je dormais.
Alors j'appris la nage sur le dos en me guidant d'après les poutres de la piscine, achetai un dossier de perles de bois au supermarché et guéris tout-à-fait.

Vale.

samedi 21 janvier 2006 13:33
Avatar
calypso 2

acuponcture

Pour moi mais sans doute pas pour tout le monde s'est tres efficace.

Avec mon acuponctrice ce fut a chaque fois un vrai miracle , la douleur disparait presque totalement .L'on m'aide pour enlever mes chaussettes ou monter sur la table , apres la sceance je descent seul et je m'habille sans grimacer.Et pas de medicament biensur.Voir ainsi la douleur disparaitre en 1/4h un vrai bonheur.Le cout remboursement secu car elle excerse comme generaliste.

Par contre je suis allé chez d'autres acuponcteurs moins efficace mais toujours grand soulagement.Bien moins mal apres avoir été transpercé par les aiguilles , la douleur devient supportable et le lendemain elle a disparu.

J'en parle avec insistance car je sais combien c'est douloureux alors si celà peut vous faire du bien ....Essayez au moins une fois là vous ne risquer rien il me semble.

josé

samedi 21 janvier 2006 08:38
Missing
jacquot

Gibraltar!!!!!

Un de mes amis,part régulièrement tous les 2 ou 3 ans pour une année sabbatique!
Nous avons le même âge,et bien qu'il soie prof de gym,il a,comme moi les mêmes problèmes de dos(artrose,hernies,etc).
Par contre,à chaque fois qu'il a dépassé la lattitude de Gibraltar,les douleurs ont cessé jusqu'au retour!!!!!!
Il a rencontré nombre de navigateurs ayant,et ne souffrant plus du dos!
Alors,la lattitude,le non stress,l'utilisation de son corps de façon normale,(le tout sur un engin qui n'a de cesse que de bouger dans tous les sens,nous obligeant à des positions et des postures contre nature)peuvent amener à penser que comme le souligne Vincent,c'est plus le mode de vie que l'état du dos en lui même qui semblent être en cause!
Alors,malgré le piteux état du miens,je continue à naviguer,et vais même naviguer encore le plus possible,et le plus longtemps possible,la navigation me réussissant plus que tout le reste,du moins à ce niveau là!
cordialement,jacquot

samedi 21 janvier 2006 14:45
---

si je comprend bien

Il ne me este plus quà trouver un toubib pour me faire une prescription de séjour le plus sud possible vers gibraltar ou l'afrique .

Jai mal partout e sui pourri d'arthrose , je fais de la bronchite chronique te j'ai plu envie de bosser donc je déprime .

Vous avez des adresses

samedi 21 janvier 2006 18:26
Avatar
jp

j'ai aussi ma part de douleurs matinales et autres

quand j'avais 30 ans de moins j'en avais jamais et mon matelas n'était pas encore né

mais je ne suis pas sur que ce soit de sa faute, donc je ne vais pas encore le changer ce soir

d'un autre coté, tant qu'on peut se lever le matin avec des douleurs c'est que tout n'est pas désespéré

amicalement

samedi 21 janvier 2006 19:01
---

Jacques Delauze,

PDG de la Comex et plongeur émérite à qui on demandait (alors qu'il avait dans les 70 balais) disait :"si un matin je me réveille sans douleur, c'est que je suis mort"

Excellent, n'est-il pas

samedi 21 janvier 2006 19:09
---

Relevage des ancres

Malgré tout, est-ce que certaines manoeuvres "lourdes" ne favoriseraient pas ce mal ?
Il y a toujours ce moment où on doit faire passer l'ancre dans le balcon alors que le bateau est encore dans la houle, faire passer l'annexe par-dessus les filières, le bateau est plein de moments un peu "violents"...
Perso, n'ayant pas de guindeau (!), je me méfie beaucoup des manoeuvres de mouillage.

dimanche 22 janvier 2006 10:10
---

Ancre ...

fixer 2 m de bout polypro (qui flotte) sur l'orifice de la pelle de l'ancre qui sert habituellement à l'orin ... ça aide bien à la lever sans être obligé de se casse le dos

dimanche 22 janvier 2006 11:45
Missing
(S Marta)

Lumbagos et sciatiques...

à répète, ça je connais. Le premier lumbago à 18 ans (charger et décharger des camions : devoir filial pour payer mes études. Et juste avant de me marier la première fois : c'était un signe !). Et cela a continué jusqu'à mes 40 ans époque où je me voyais bientôt contrainte d'utliser une chaise roulante... Cela a disparu en 6 mois, quand j'ai décidé d'envoyer promener parentée et second mari. Plus jamais eu depuis 19 ans... Cherchez l'erreur ? Comme quoi, quand on se sent coincé dans sa vie, le corps traduit à sa manière. Chris

dimanche 22 janvier 2006 20:55
---

voile et yoga

Difficile à mon avis de trouver pire pour le dos comme activité "sportive". On fait tout un tas d'efforts à froid, de travers sans être vraiment en équilibre (et pour cause, il y a des vagues).

Personnellement je n'ai rien trouvé de mieux pour le dos que le yoga (mieux que la natation), d'un point de vue occidental on peut assimiler cela à des étirements associés à certains types de respirations (et parfois de concentrations). Le yoga est pratiqué sans aucune notion de performance ce qui est assez déroutant pour nous.

L'essayer c'est l'adopter.

Je crois que Moitessier faisait du yoga pendant son tour du monde mais si je me rappelle bien son but était différent : ne pas craquer mentalement (il y a avait de quoi).

lundi 23 janvier 2006 14:34
Missing
(farfa III)

pas gai le mal de dos

Un prof de « médecine interne » plein d’expérience et de bon sens m’avait expliqué il y a déjà quelques années que notre (à nous les humains) principale problème est que nous n’avions pas fini l’évolution physique de la station debout, qesako ??
Notre carcasse est toujours plus ou moins conçu pour bien résister à tous les efforts … à 4 pattes, ou alors assis ; nous n’avons pas la résistance physiologique pour maintenir la station debout toute une vie. Et qu’est ce qui travaille PLUS en station debout ??
Commençons par le palpitant ! Au lieu de balader tranquillos le raisin de droite à gauche, il est oblige d’aspirer le sang des jambes et l’éjecter, dans la tête, luttant à chaque fois contre la gravité, ce bon vieux palpitant fatigue trop vite
Et puis vient la carcasse, imaginons-nous à 4 pattes, le dos il est tranquille, il jour juste le rôle d’articulation, tant dit que debout, il atout le poids du haut du corps !! Et les hanches !! Et les genoux !! Même motif même punition !!
Donc maladies du cœur et maladies du dos sont … oserais-je dire naturelles

Interlude
déplacement des vertèbres dorsales = fauteuil à roulette (paraplégie)
mal de dos, sciatique & co = torticolis (contracture) des muscles du dos, pression !sur les nerfs, entorse de ligaments du dos, voir déplacements musculaires.

Les traitements ???
Sorry mais, pas facile, le seul qui guérit (PARFOIS ET PAS SI SOUVENT QUE CELA) = chirurgie ; pour le reste, bon, deux pistes :
·maigrir : on perd du poids et on réduit le travail du dos d’autant.
· ou on muscle BIEN le dos =&gt sport et/ou kiné et/ou osteopathe
NB : les bons osteopathes existent ils sont more or less des supers-kinés

Théoriquement, pour le mal de dos pas trop grave, la relaxation des muscles serait suffisante, mais comment y parvenir sans avoir trop rapidement les contractions musculaires qui redemarrent ???

Et les médicaments, c'est po la panacée, loin de là .............;
Si vous avez mal au dos, c’est que le dos va pas bien et qu’il vous envoie un message clair « j’en peut plus et il me faut du repos » ; or en prenant un antalgique, on élimine la douleur.
Comme on n’a plus mal, 9 fois sur 10 on ne se repose pas !! On repart à l’attaque !! On force sur ce pov dos !! On recule les limites !! Et on aggrave tranquillement son cas ....
non vraiment, c'est po un sujet gai .....

lundi 23 janvier 2006 15:40
Capture_d%e2%80%99%c3%a9cran_2016-02-02_%c3%a0_19.55.28
1
magalyanne

Bonjour, Mon message vient tres tard mais vieux motard que jamais. J'ai fait deux fois le tour du monde en famille élargie une première fois et en couple la seconde fois. Dans les deux cas il était hors de question que je reste bloqué du dos (deux hernies classiques, dernière lombaire et première sacrée)... car comme dans beaucouip d'équipage familiaux, j'étais indispensable à la manœuvre du bateau et aux décisions de navigation.
Je me suis trouvé au Brésil bloqué du dos (sur un mouvement "à la C.." ridiculement inoffensif) sous le vent d'une côte avec un vent qui allait basculer complètement et nous placer en très mauvaise position.
Je n'avais pas le choix et seulement quelques heures devant moi.
J'ai appliqué avec le plus grand sérieux et la plus grande application (pas mon tempérament de base mais je n'avais pas le choix) la méthode dite du Docteur Mézières (orthographe sgdg), qui consiste à s'allonger sur le dos, jambes à l'équerre et pratiquer des mouvements de respiration qui tendent à appliquer la colonne vertébrale à plat sur le sol... je simplifie.

L'idée pour un voileux serait de consulter un kiné, en étant en bonne santé, dans le but de connaitre les bonnes méthodes pour s'en sortir seul.
En tout cas je poeux témoigner que çà fonctionne tres bien.

mardi 08 octobre 2019 17:31
Missing
Tilandsia

La méthode de Françoise Mézières (elle était kiné pas médecin) est une gymnastique de ré harmonisation des tensions musculaires basée sur une approche globale de l'appareil locomoteur. C'est une excellente méthode qui prouve son efficacité surtout à titre préventif par rééquilibrage postural. De plus elle est facile à pratiquer et ne nécessite aucun accessoire.

mardi 08 octobre 2019 20:45
Flo_049
cochise42

Bonsoir, ayant connu des lumbagos à répétition et avec des durées plus ou moins longues, j'ai étais pris en charge en hôpital de jour dans lequel on m'a appris des mouvements adaptées pour résoudre le mal de dos, en tous cas pour soulager le dos. la conclusion est bien simple, il faut faire des mouvements du genre (pilate) et faire du gainage 'abdos, planche, bref des exercices qui font travailler les muscles profonds. Avantage certain, ça muscle la ceinture abdominale.

Selon le kiné qui me suivait :: la colonne vertébrale est un flexible du genre tuyau de douche, ça ne tient pas tout seul, donc le mieux s'est d'adopter des postures adaptées et de se muscler.

je faisais en moyenne 50000 km par an, je sais de quoi je parle pour en avoir souffert.

mardi 08 octobre 2019 22:07
Missing
super typhoon

Ce que je conseille si vous avez mal au dos : je dors dans le carré et superpose le matelas du dossier (il est attaché avec des velcro) sur le matelas principal pour avoir deux couches et plus de place en largeur (vu que le dossier n'est plus là).
Après cinq secondes je suis dans les bras de Morphée et je ne sent plus aucune tension dans le dos.

mardi 08 octobre 2019 23:48
Avatar
1
CERIGO

Depuis 25 ans, je navigue 5 mois d'affilée sans avoir mal au dos. Au bout de 3 à 4 mois de vie terrienne, je commence à souffrir! Je me prépare alors pour mon retour au bateau : gym. abdos.
J'adore le nouveau slogan de la Sécu. "Vous avez mal au dos, bougez". C'est la vérité vraie. Si vous êtes "bloqué" : radio, ostéopathe et bateau (voilier). Bougez-vous !

mercredi 09 octobre 2019 09:30
Troll
2
Papy-Zoom

Tamalou!
Tant qu'on a mal, c'est qu'on est vivant...

mercredi 09 octobre 2019 09:37
Avatar
CERIGO

De toutes les façons, plus on avance en âge, moins on échappe à l'arthrose. Pour la vivre, je sais que, si souffrant de douleurs, on commence à se limiter en activité physique, tout va s'amplifier. J'ai le privilège d'avoir un cabanon et un jardin et j'y fais tout pour une question de money et pour éviter la rouille. Et parfois, je suis obligé de me forcer. En plus, "faire", me maintien le moral (comme pendant et après une bonne nav) et éloigne les bras d' Aloïs, puisque s'activer, bricoler, titille les neurones.
Courage mes Frères.

mercredi 09 octobre 2019 11:03 *** Message modifié par son auteur ***
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Coincé en Irlande l'année dernière par un lumbago sévère j'ai acheté cette année une manivelle électrique : c'est miraculeux !
J'évite les mouvements déclencheurs que l'on fait en enroulant le génois ou en hissant.
Cela ne dispense pas de la gym ...

mercredi 09 octobre 2019 09:43
Seascape
zef29

Mon expérience perso, c'est des lumbagos à répétition (tous les 3 ou 4 mois) parfois immobilié complètement, ceci depuis mes 16 ans jusqu'à mes 33 ans.

Je suis passé entre les mains de tous les médecins inimaginables jusqu'à ce qu'on me suggère (un collègue de W) d'aller voir un podologue pour des semelles othopédiques.
J'en porte depuis 25 ans, et PLUS JAMAIS un seul pb.
Conditions:
-Les changer tous les ans
-Les porter dans toutes les chaussures (et chaussons à la maison.

Eh oui c'est une petite contrainte, mais quel soulagement!

jeudi 10 octobre 2019 13:55
Contessa-38
Pierre3

Mon expérience perso, mal de dos du à une vie trop sédentaire la plupart du temps. Disparait avec l'activité.
Ai connu une période de 18 mois de mal de dos intense, médicaments: nul. Kinésithérapie (celui-la en particulier que j'ai eu): nul. Chiropracteur: intéressant, on sent que qlq chose ce passe au moins, mais peu de résultats. Une masseuse lithuanienne à poigne renseignée par une collègue de ma femme: enfin éfficace !
Je n'ai plus vraiment mal au dos mais panique quand même un peu car cette bonne masseuse est depuis rentrée dans son pays. Donc si vous avez mal au dos dites à votre femme que, ce qui vous faut vraiment, c'est 5 scéances chez une masseuse lithuanienne avec de la poigne (pas une qui chipotte).

jeudi 10 octobre 2019 15:01
Avatar
1
CERIGO

Un massage peut être génial! Il y a une dizaine d'années, je venais de faire 3000 kms de voiture en NZ, à fond la caisse car la limitation est à 100 km/h même sur les petites route et quand j'ai quitté le pays, tout mon dos était kaput. Le lendemain lors d'une escale à Bangkok, je vais me faire faire un massage dans un salon qui m'était recommandé par mon hotel.
Petite masseuse à qui j'explique pourquoi je suis là et entrée dans une pièce à lumière très tamisée et petite musique. Pendant 45', ce fût une horreur! Assise à califourchon sur mes fesses, je râlais de douleur car elle m'écrabouillait avec ses doits toutes mes vertèbres. J'ai crié plusieurs fois et j'avais envie de fuir.
2 ou 3 heures plus tard, j'aurais voulu lui porter de fleurs car j'avais un dos tout neuf!!!
Mais mes phantasmes de massages thaïlandais s'étaient définitivement évanouis.

jeudi 10 octobre 2019 21:09
Capture_d%e2%80%99%c3%a9cran_2016-02-02_%c3%a0_19.55.28
magalyanne

Excellente solution, avec contrôle du surpoids si possible. Autre petit truc qui m'a été indiqué par un vendeur de chaussures, prendre des chaussures au talon arrondi sur l'arrière. Cà supprime le choc sur le sol et çà préserve la colonne.

jeudi 10 octobre 2019 19:58
P8160008
James

Holà
Oui comme dit ,étirements, massages ,alimentation et bon lit...et du sport !
Si vous avez du bide, faut agir les gars !
Les muscles des lombaires vont sur le nombril aussi, ça fait partie du gainage...
Et diminuer les aliments encrassants, la bidoche,l'alcool...
Yoga relaxation respiration....
Dans tous les cas revenir à la source des erreurs...
Reflexo therapie aussi !
On est ce que l'on mange ,aussi !
Et être moins bourrin des fois,se dire que demain on pourra finir le job plutôt que finir coûte que coûte à point d'heure...tout à fait mon cas !
Maintenant à 58 ans je fais gaffe et puis quand la copine arrive ,faut pas dire non chérie pas ce soir j'ai trop mal...
On n'est plus superman hélas !

jeudi 10 octobre 2019 22:59
Missing
csb

Techniquement le dos est limité aux 12 vertèbres auxquelles sont attachées les cotes. Comme la cage thoracique tient fermement cette partie de la colonne vertébrale, il est très rare d’y avoir mal. Les douleurs sont le plus souvent situées dans la région lombaire et on devrait donc parler de « mal de rein » ou de « lombalgie » plutôt que de «mal de dos » !
Cette petite précision de « monsieur je sais tout » faite, à une époque où je montais à cheval plusieurs heures par jour et de manière assez agitée avec des chevaux remuants, j’avais fini par attraper un mal de rein chronique. 5 minutes de Hula Hoop tous les matins et tous les soirs m’ont définitivement guéri. Je continue à faire mes exercices avec un cerceau régulièrement et depuis je n’ai plus jamais eu mal

vendredi 11 octobre 2019 04:31

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums