Tous les forums > HEO Clubs > Besoin d'avis suite à une visite avant achat
Img_20190611_085840_01
farador

Besoin d'avis suite à une visite avant achat

Bonjour,

J'ai visité un étap 28 aujourd'hui et j'ai quelques questionnements.
Le bateau est globalement très propre, révisé et caréné par un chantier chaque année facture à l'appui (je précise pour le sérieux du suivi du bateau).

Néanmoins quelques point me questionnent.

-premièrement, quelques craquements sur le pont plutôt coté bâbord mais aucun enfoncement, bonne rigidité. Grave (délaminage sans enfoncement) ?

-un petit enfoncement du pied de mat et quelques faiençages sur le pied de l'épontille (qui soutient le mat, en photo pièce jointe) mais la cloison entre le carré et la cabine avant n'a pas l'air d'avoir de jour et ne bouge pas, ras.

-2 fissures (photos en pièce jointe) sur la jonction entre la varangue la plus postérieur de la cabine et les deux lattes perpendiculaires de chaque coté qui vont d'avant en arrière (je n'ai pas le nom). je précise que les autres varangues sont niquel et que les boulons de quille aussi (peinte en noir mais pas du tout rongés)

-moindre tracas, mais le moteur de 40 ans fume beaucoup blanc à mon gout (volvo penta md7a 13cv). Le propriétaire en a parlé au chantier, moteur révisé chaque année par eux, système de refroidissement changé, pour eux, tout est ok. Normal sur un vieux moteur ?

Vos avis raisonnés sur ces 4 points s'il vous plait (avant de m'entendre dire de demander à un expert ou bien qu'il devrait me payer pour récupérer son épave) ?

Merci à tous.

dimanche 28 avril 2019 21:54

Liste des contributions

Missing
bernard1968

Il me semble qu'il existe un forum étap , tu pourrais peut être avoir de bonnes information sur les étap 28 et de leurs faiblesses.

dimanche 28 avril 2019 22:30
Img_20190611_085840_01
farador

Merci pour ta réponse bernard. J'ai jeté un œil au forum des étap déjà, il est peu fourni. J'avais déjà listé les points faibles des étap, que j'ai vérifié, mais il s'agit là de questionnements qui ne concernent pas ces points faibles mais qui sont plus globaux aux voiliers en général.
A moins que le craquement soit lié au léger enfoncement du mat lui même lié à la faiblesse des cadènes de haubans (point faible connu) mais ceux ci ne présentent rien d'anormal à l'observation.

dimanche 28 avril 2019 22:51
Missing
super typhoon

Moteur de 40 ans refroidi directement à l'eau de mer : compter qu'il faudra le remplacer.
Photo pied de mât : rien de très grave.
Photo varangue : meuler et restratifier.
Pont qui craque légèrement : vérifier si le contre moulage n'est pas gorgé d'eau.
Donc, si vous achetez ce bateau vous devez bien négocier le prix.

dimanche 28 avril 2019 22:51
Img_20190611_085840_01
farador

Comment vérifier l'eau dans le contre moulage sans le trouer ? Pas sur que le vendeur accepte que je troue son voilier. Le fait qu'il n'y ai pas d'enfoncement du pont est-il rassurant ?

dimanche 28 avril 2019 22:56
Missing
super typhoon

Oui c'est plutôt rassurant.
En effet ce n'est pas sûr que le vendeur accepte que vous fassiez des trous pour drainer l'eau du contre moulage, vous pouvez utiliser cela comme moyen pour faire baisser le prix de vente.

dimanche 28 avril 2019 23:08
Img_20190611_085840_01
farador

Merci des conseils précieux ! Avant de penser à la négociation je voulais surtout savoir s'il pouvait en valoir la peine et que ça n'était pas rédhibitoire. Un expert pourrait-il attester qu'il n'y a pas de délaminage sans trouer ? (intérêt de l'expert dans ce cas?)

dimanche 28 avril 2019 23:19
Missing
1
super typhoon

Si le pont ne s'affaisse pas c'est qu'il n'y a pas de délaminage.
L'histoire de drainer l'eau des contre moulages en faisant des trous par l'intérieur je l'ai lu sur ce forum dans un poste de propriétaires d'Etap (ce que je ne suis pas) qui avaient quelques infiltrations d'eau par des chandeliers etc.

dimanche 28 avril 2019 23:31
Missing
gorlann29

Bonjour farador,

la vérification est très simple: tu demandes à ce que le bateau repose uniquement sur sa quille, en enlevant la contrainte des bers sur la coque.
Si la quille s' enfonce dans la coque (déformation du fond de plus de quelques cm, tu fuis ( c' est ce qui est arrivé à un ami sur le même bateau, et il a été obligé de le faire déconstruire).
Si peu de déformation, c' est que le sandwich des œuvres vives est en sec et en bon état.

Sur ces bateaux, il faut d' ofice changer les cadènes fil de galhaubans et bas-haubans(l' ami en question a démâter par 20nd de vent sur rupture de cadène de galhauban!.

Quand au moteur, il faut contrôler qu' il ne surchauffe pas (celui du copain était équipé d' u n thermomètre au tableau de bord), la température ne doit pas dépasser 63°.

Remplacer un moteur de 40 ans sans en connaître l' état est stupide, le mien en a 46 et tourne comme une montre suisse et est largement aussi fiable que les moteurs modernes.

Gorlann

lundi 29 avril 2019 11:31
Img_20190611_085840_01
farador

Merci gorlann. J'insiste vraiment sur ces remerciements parce que des conseils comme les tiens ou ceux de super typhoon m'aident beaucoup, et surement de nombreuses personnes qui ont ou auront aussi ce genre de problèmes et questionnements. J'ai déjà beaucoup appris depuis que je lis ce forum et grâce à des gens comme vous.

Si nous donnons suite nous ferons en effet le test. Pour le faire je suppose qu'il faut demander lors du grutage de le baisser sur quille en le laissant sur les sangles pour voir l'enfoncement et le remonter une fois qu'on a vu si ça s’enfonçait ? On le laisse poser de tout son poids sur la quille ?
Pour analyser le résultat, faut-il se situer sous la coque ou regarder aussi les varangue de l’intérieur ? N'y a t-il pas de risque d’abîmer les fonds avec une quille de 1.6 ?

Tu confirmes que si RAS, un meulage et restratification de la varangue suffit et c'est reparti ?

Pour les renforts de cadénes nous avions en effet pris connaissance de ce qui est LE point faible de ce voilier, nous avons regardé lors de notre visite mais nous n'avons rien remarqué de particulier. Difficile de se rendre compte sous le contremoulé. J'ai regardé et palpé le contre moulé dans les équipés et la coque à l’extérieur, je n'ai pas remarqué de boursouflure, ni de faiencages ou rouilles au niveau des cadènes sur le pont. Je compte appeler l'ancien propriétaire sur ce point (le vendeur n'a pas d'historique la dessus).
Une idée du prix à la louche pour faire changer le renfort des cadènes sous le contre moulé ?

Pour le moteur, merci de me conforter dans ce que je pensais déjà. J'en ai parlé pour être rassuré mais ce n'est pas ce qui m'inquiétais le plus. Je préfère un moteur de 40 ans qui a eu un bon entretien qu'un moteur de 10 ans jamais entretenu.

Par hasard ton ami ne serait pas sur le forum ?

lundi 29 avril 2019 14:10
Wp_20180302_09_34_05_pro
1
skipperTramex

Et hop!!! 3 photos est on a une expertise gratos, elle pas belle la vie...

dimanche 28 avril 2019 22:54
Img_20190611_085840_01
26
farador

Allez, typiquement le genre de commentaire que j'avais anticipé. Merci d'aller pourrir un autre sujet. C'est assez consternant.

dimanche 28 avril 2019 22:58
Avatarcco1
1
entre-cotes

C'est son habitude, il ne peut pas s'en empêcher. En tous cas, merci à Gorlann pour son conseil de portée sur la quille. C'est un truc que j'ai vu faire souvent même en livrant des bateaux neufs.

lundi 29 avril 2019 14:24
Missing
(ahunuivoile )

farador je vous cite

:''un petit enfoncement du pied de mat''!!...
2 fissures (photos en pièce jointe) sur la jonction entre la varangue la plus postérieur de la cabine et les deux lattes perpendiculaires de chaque coté qui vont d'avant en arrière''

-rien que ça !
selon moi
le bateau a talonné

bien sure c'est réparable , par quelqu un qui connait le boulot , et c'est pas gratuit
alors a vous de voir

dimanche 28 avril 2019 23:49
Img_20190611_085840_01
farador

Le petit enfoncement ne m’inquiète pas forcement. Peut être est-ce cela qui provoque le craquement du pont à ce niveau. Il y a sur ce forum un membre qui a lui aussi un enfoncement, (et plus important que ça) depuis 20 ans et qui n'a pas bougé depuis. Le mat reposant sur une épontille me conforte sur le fait qu'il ne descendra pas plus bas.
En effet le bateau a peut être talonné mais si le talonnage est vieux et que plus rien ne bouge, je ne m’inquiète pas plus que ça (peut être à tord). Le reste des varangues étant impeccable je suis optimiste.
Il est évident que s'il y a des travaux à prévoir cela se fera par un chantier.

lundi 29 avril 2019 00:16
Missing
super typhoon

Faudrait voir la quille aussi.

dimanche 28 avril 2019 23:58
Img_20190611_085840_01
farador

Le carénage étant fait par un chantier chaque année, j'ai la faiblesse de croire que s'ils avaient repéré quelque chose ils l'auraient signalé. Je les ai appelé ils m'ont qu'ils n'avaient rien remarqué de particulier sur les œuvres vives. Carénage fait par leur soin en septembre. Mais nous pensons de toute façon le gruter si nous donnons suite.

lundi 29 avril 2019 00:09
Missing
1
bernard1968

je trouve la formule pertinente: "j'ai la faiblesse de croire......"

lundi 29 avril 2019 06:34
Missing
1
brufan

Bon, c'est un bateau de 40 ans avec je suppose le prix qui va avec.
Qu'il y ait quelques reprises à faire ; éventuellement même un peu structurelles sur le long terme n'est pas une inattendue surprise.
Il n'est pas non plus complètement étonnant que le bateau a dû subir l'une ou l'autre mésaventure en 40 ans.
Ce n'est pas pour cela qu'il est nécessairement pourri.
Ainsi, un talonnage n'est pas forcément dramatique. ça dépend ce qu'on tape, à quelle vitesse et dans quelle conditions de mer.
Pour le pont qui craque, il y en a à qui ça arrive dans une zone où l'autre au Salon nautique...
Le moteur qui fume blanc : Bien sûr que ce serait mieux s'il ne fumait pas du tout mais est-ce complètement anormal pour un moteur de 40 ans qui n'a pas fait l'objet d'un refit majeur ?
Bref, ce que l'on voit sur les photos c'est un bateau qui a vécu, navigué et été soumis à toutes les torsions de la vie d'un bateau pendant 40 ans apparemment sans signes vraiment alarmants.
Maintenant, il vaut mieux garder les quelques centaines d'euros. d'expertise pour d'emblée programmer des travaux de remise à niveau et savoir qu'il y aura des dépenses à faire de toute manière.
Pour ces opérations, vu l'âge et le budget que l'on peut supposer : soit tu es bricoleur et tu as l'envie et le temps pour d'apprendre (et un peu d'argent quand même) et c'est bon ; soit tu n'as pas tout cela et alors passe ton chemin.

lundi 29 avril 2019 12:53
Img_20190611_085840_01
farador

Le prix d'un bateau est, comme j'ai pu beaucoup le lire ici, le prix que l'acheteur veut bien mettre.

Mon inquiétude n'étant pas forcement le prix mais d’être sur de ne pas avoir de problème structurel grave, même si, comme tu le dis si justement, un bateau de 40 ans a du vécu c'est bien normal et je m'attends à avoir de la bricole à faire dessus (du moment que ça reste de la bricole).

Pour l'expertise j'y cogitais pas mal, j'ai appelé 2 experts pour avoir des devis, les prix sont prohibitifs (plus de 500 euros) pour des bateaux de cet age et de cette valeur.
Je suis prêt en revanche à payer une bolée de cidre (normand) si un héonaute averti de la Manche veut bien passer me donner son avis. L'appel est lancé.

Merci à toi aussi de tes conseils !

lundi 29 avril 2019 14:27
Missing
super typhoon

La fumée blanche du moteur c'est en pleine charge quand le moteur est chaud ?

lundi 29 avril 2019 15:29
Img_20190611_085840_01
farador

Non au démarrage mais elle persiste même après 10 minutes, on a laissé le moteur tourner un peu durant la visite. Elle diminue peut être légèrement mais persiste. Et le système de refroidissement a été changé il y a 6 mois lors de la dernière révision.
Le joint de culasse peut être qui laisse entrer l'eau dans les cylindres (merci les glénans). Il faut que je redemande sur les factures quand il a été changé. Faut que je demande aussi s'il y a un thermomètre je n'ai pas fait gaffe.

lundi 29 avril 2019 16:01
Missing
1
super typhoon

A mon avis ce moteur est complètement entartré. Comment peuvent-ils affirmer qu'ils ont changé le système de refroidissement alors qu'il est refroidit directement à l'eau de mer ?
Ce moteur vous lâchera au premier coup dur.
Durant la visite l'hélice du moteur tournait ou elle était en neutral ?

lundi 29 avril 2019 20:23
Img_20190611_085840_01
farador

Le fait de laisser la vanne de refroidissement toujours ouverte peut expliquer un entartrage ? Est ce que ça se détartre ?
En fait c'est la pompe qui a été changé. Et plusieurs autres choses dont je n'ai pas encore le détail. Une facture de 2000 euros je crois.
Je ne connais pas les moteurs inboard donc je ne vais pas savoir te répondre. Le moteur a été démarré avec la manette pas au neutre mais un peu en marche avant pour augmenter l’arrivée de GO je suppose. L'hélice tourne quand on met les gaz ?

lundi 29 avril 2019 21:07
Missing
2
super typhoon

Non la vanne ouverte ne va pas empêcher un entartrage.
Même s'il est possible de détartrer un moteur tout ce qu'il aura tourné en étant entartré (donc mal refroidit) aura provoqué une accélération de l'usure. Un tel moteur qui aura p.ex. tourné 1000 heures mal refroidit présentera une usure comme s'il avait tourné 100.000 h. C'est pour çà que j'avais dit qu'il faudra compter sur un remplacement du moteur.
Je suppose que le moteur a été démarré au ralenti accéléré, donc en poussant sur le bouton pour que l'hélice ne tourne pas et pour que le moteur ait un régime où il ne vibre pas trop. Si même malgré cela il fume blanc cela confirme mon diagnostique que le moteur est en fin de vie.
Ce n'est pas une facture de 2000 € par des gens qui n'y connaissent pas grand-chose qui y changera quelque-chose.

lundi 29 avril 2019 21:37
Img_20190611_085840_01
farador

En effet il a été démarré le bouton poussé. Qu'aurait changé le fait de faire tourner l'hélice ?
A propos du détartrage, comment le faire ? faisable seul ou chantier car gros boulot ? c'est un gros budget ?
Merci de ton avis. Si on donne suite, de toute façon on le poussera au maximum possible en fin de vie.

lundi 29 avril 2019 21:57
Missing
super typhoon

Avec l'hélice enclenchée le moteur aurait été chargé (à plus forte raison amarré) et il aurait probablement fumé encore plus.
A quoi bon détartrer un moteur qui a tourné 100.000 heures ?

lundi 29 avril 2019 22:15
Img_20190611_085840_01
farador

Je te répondrais : A quoi bon garder les petits vieux en gériatrie ?
A les faire tenir le plus longtemps possible

Un détartrage est un gros frais pas intéressant à faire ?

Tout ce que je lui demande étant de me faire entrer et sortir du port, j'aime autant qu'il tienne le plus longtemps possible. Si le détartrage peut limiter l’accélération de l'usure je suis preneur. Mais dans ce cas pourquoi le chantier, qui fait son entretien depuis 15 ans chaque année n'aurait rien fait ?

lundi 29 avril 2019 23:49
Missing
2
super typhoon

Le vinaigre blanc détartre très bien les refroidisseurs en cuivre ; je ne sais pas pour les blocs moteurs et les culasses mais çà vaudrait le coup d'essayer.
Pour qu'un chantier agisse il faut lui dire qu'il y a un problème, ce n'est pas au chantier à le deviner.

mardi 30 avril 2019 10:17
Missing
gorlann29

@supertyphoon,

un moteur qui fume blanc n' est pas forcément un moteur en fin de vie (çà peut effectivement l' être mais c' est loin d' être une généralité), et je vais te donner un ex concret:
J' ai acheté mon brise de mer 31 début 2012 équipé de son moteur Couach RC11 d' origine (de 1973) bloqué, suite a une intervention du "mécanicien moteur marin" du Havre, qui appelé par l' ancien proprio car le moteur chauffait et fumait blanc.
Ce "mécanicien" a eu la "bonne" idée de faire tourner le moteur en branchant le tuyau d' aspiration d' eau de mer dans un seau d' acide pour détartrer!
Il paraît que "des fois" çà marche, toujours est-il que comme le joint de culasse avait probablement pris une claque suite à la surchauffe, de l' acide est passé dans l' huile et le moteur a serré! Bien entendu, il a envoyé sa facture pour cette opération, avant de fournir un devis de remotorisation par un Nanni 14 cv de 14000 euros!!!
J' ai acheté le canote avec le moteur diagnostiqué HS, mais comme je ne jette jamais sans avoir la certitude que c' est mort, j' ai totalement démonté ce moteur, et contrôlé métrologiquement 100 % de ses pièces, remplacé toutes celles hors tolérances, et pour un prix de revient d' environ 400 euros tout compris, j' ai un moteur qui tourne depuis 7 ans comme une montre suisse, ne consomme pas une goutte d' huile, démarre à la première compression sans la moindre fumée même par température inférieure à 0°.

Évidemment, je n' ai pas chiffré le temps passé et cette opération n' aurait pas été économiquement rentable si effectuée par un "pro", mais çà prouve bien qu' un moteur qui fume blanc n' est pas forcément mort et qu' une remotorisation n' est pas systématiquement à envisager, surtout qu' un moteur de maintenant 46 ans comme le mien est très loin de n' avoir que des désavantages.
Je te donne trois points que n' ont AUCUN moteur moderne: La possibilité de fonctionner avec une gîte très importante car graissage par barbotage, une très grande tolérance à la qualité du carburant et une extrême simplicité.

@farador,
sur l' Etap 28 dont j' ai parlé, ce n' est pas un renfort de cadène qui a cassé mais une cadène fil elle-même,

En ce qui concerne le "test" d' enfoncement de la quille sous le poids de la coque, si le bateau est déjà sur ber, il peut sans problème être réaliser en baissant progressivement les patins (si système à vis) d' un côté, si pas d' enfoncement lorsqu' il prend une très légère gite c' est OK, si lorsque les patins descendent la quille s' enfonce exagérément dans la coque, c' est que les fonds n'ont plus de rigidité à cause de la présence d' eau dans le sandwich, et là c' est déconstruction directe!

Gorlann

PS: concernant le détartrage, cette année, mon moteur chauffait un peu trop lorsqu' utilisé au dessus des 3/4 du régime maxi (environ 80° au lieu de 63°), un détartrage chimique au DKL4 (certes cher pour ce que c' est et pas écolo) a ramené les valeurs de température idéales.

mercredi 01 mai 2019 13:26
Img_20190611_085840_01
farador

Merci pour ton expérience personnelle très intéressante. Mais c'est du boulot que tu as fait, pas sur que grand monde (surtout moi) en soit capable.

Comment conseillerais tu de détartrer sans risquer de serrer le moteur ? Le joint de culasse n'étant pas neuf (quelques années je crois), j'ai peur qu'il se passe la même chose qu'avec le mécano du havre. En tout cas merci à supertyphoon et à toi pour vos explications moteurs.

Pour le test d'enfoncement, je vais demander au chantier qui grute (c'est un ship qui est chargé du grutage à st vaast) de le tester, ils doivent connaitre et savoir comment faire. J'en profiterais pour regarder et apprendre.

mercredi 01 mai 2019 17:38
Missing
1
gorlann29

Bonsoir Farador,

concernant le détartrage sans risque il y a plusieurs techniques (voire le fil de Bernard1968 à ce sujet avec plein d' infos intéressantes).
Il me semble que Fritz-the-cat avait conseillé à plusieurs reprises le DKL4, efficace et d' une composition "garantissant" un "non-endommagement" du moteur.
Il est critiqué pour son prix très cher pour les produits qu' il y a dedans, mais j' ai préféré utiliser ce truc reconnu pour détartrer le mien, et çà a été efficace (j' en ai utilisé 3/4 de litres, soit à peine 20 euros).

Quel que soit le produit utilisé, tu peux le faire circuler dans le moteur, soit moteur en marche et en circuit fermé, ce que j' ai fait, soit moteur arrêté en faisant circuler en circuit fermé via une pompe électrique externe (mais il faut chauffer la solution pour que ce soit efficace).

Si tu as un doute sur l' étanchéité du/des joint/s de culasse/s, il vaut mieux la deuxième solution, puis faire une vidange par sécurité juste après.

Gorlann

mercredi 01 mai 2019 23:29
Missing
super typhoon

Il faut bien lire mon message : un moteur qui fume blanc qui a tourné 1000 h est comme un moteur qui a tourné 100.000 h.
Tout problème de surchauffe ou de mauvais graissage accélère l'usure par 100. Tu as peut-être eu un moteur qui ne chauffait que depuis peu donc tu as pu le ressusciter mais ce n'est pas dit que ce sera le cas pour farador.
On ne sait pas depuis combien de temps il chauffe donc il vaut mieux prévoir que le moteur est à remplacer. Si les vendeurs ne font tourner le moteur qu'au ralenti accéléré (hélice débrayée) c'est qu'ils n'osent même pas le faire tourner en pleine charge (d'accord j'extrapole un peu) et si cela se trouve c'est pour cette raison là qu'ils vendent le bateau.
Sinon je suis bien d'accord avec toi que la mécanique ancienne n'est pas à jeter, ne fût ce que par ce qu'il n'y a pas d'électronique.

jeudi 02 mai 2019 00:13
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Il n'est pas question de pourrir n fil, mais je trouve cela "facile" et les réponses aussi. Un bateau de 40 ans à un vécut et des défauts de conception, c'est pas 3 photos et des commentaires évasives, qui vont répondre sur le fond(que l'on touche parfois ici!!)..

lundi 29 avril 2019 16:29
Missing
marge

d'accord avec toi skipper tramex mais juste 2 ou 3 conseilles pour rassurer ! rien de grave ...

lundi 29 avril 2019 16:43
Missing
3
super typhoon

@ skipper Tramex
Avec votre premier commentaire vous vous êtes déjà pris quinze votes négatifs et ils ne font qu'augmenter, c'est même du jamais vu.
Cela vous arrive t'il de vous remettre en question ?

lundi 29 avril 2019 21:52
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Super T, surement pas, de la part d'inconnus, cela me fait penser au grincheux qui vient déverser sa bile ici, sur un commerçant(comme vu dernièrement pour cordages G,,, au demeurant fort compétent et au prix attractif).

mardi 30 avril 2019 08:13
Fototaipan_c
1
ZZCC

bjr
A mon avis sur la dernière photo il y a déjà eu une réparation, vu la limite du gelcoat et le silicone
Fred

lundi 29 avril 2019 16:58
Missing
super typhoon

La silicone c'est pour l'étanchéité entre la plaque inox et le polyester, ce n'est pas une réparation.

lundi 29 avril 2019 20:13
Avatar_
jfrançois

bonjour
entendu et lu il y a quelques années que la pièce d'étrave tenant l'étais pouvait casser et entrainer la chute du mat.
je ne sais plus si c'était sur les étap 26 ou 28.
à vérifier
JF

mardi 30 avril 2019 08:43
Img_20190611_085840_01
farador

A priori ce problème ne concerne pas les 28 premières générations (ni i ni s) mais merci du tuyau, je n'avais pas vu ça lors de mes recherches. Je regarderais ça de manière plus approfondi lors de ma prochaine visite.
Merci pour les liens !

mardi 30 avril 2019 14:26
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

bonjour,
un voilier d'occasion avec des fissures ,ou des réparations approximatives , je n'insiste pas je vais voir ailleurs .
alain

mardi 30 avril 2019 09:46
Missing
1
Adrien_P

Un voilier avec des fissures ,ou des réparations approximatives doit représenter 80% des voiliers de 40 ans qui naviguent encore...

mardi 30 avril 2019 14:28
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Je vais encore me répéter, la valeur de ce bateau est faible, une remotorisation invitable un jour ou l'autre sera de 8000 à 10 000 €
les etap peuvent avoir leurs problèmes à eux
plus enfoncement par ci par là, plus varangue bricolées ...
plus changer les cadenes ...
les voiles sont dans quel état ?
un bateau de 40 ans a une valeur s'il est tip top et a été remotorisé
fume blanc c'est le joint de culasse, non ?

mardi 30 avril 2019 14:50 *** Message modifié par son auteur ***
Img_20190611_085840_01
farador

C'est exactement ce que j'allais répondre (80% t'es gentil). Pour en avoir visiter des dizaines depuis 6 mois, si je n'avais du m’arrêter que sur les voiliers sans aucune fissure/réparation/faiencage ou autre, je serais bon pour acheter du neuf.

Je suis d'accord qu'il faut y accorder une vigilance là dessus mais, dans ce cas, une fissure présente depuis au moins 15 ans et qui n'a pas bougée, je la ferais réparer mais je ne pense pas risquer de finir au fond du port cette année. je ferais de toute façon faire le test de l'enfoncement sur la quille de gorlann (excellent conseil d'ailleurs, encore merci).

Je tiens quand même à remercier fritz pour son avis (et toutes ces participations en général qui m'ont appris beaucoup, surtout niveau moteur) mais je te trouve un peu alarmiste sur ce point.

mardi 30 avril 2019 14:50
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

je suis passé par la phase remotorisation avec un moteur que je chouchoutais, 2000 heures seulement qui avait souvent été à sec en zone de lac/eau douce ...

avant de dépenser 10 000 e j'avais dépensé 2000 € sur 2 ans

i

mardi 30 avril 2019 16:00
Missing
1
bernard1968

Il manque l'essentiel pour donner une réponse sensée.
Quel est le prix de vente du bateau.
Quelles sont les compétences de l'acheteur en matière de réparation mécaniques ,et en matière de réparation de la coque.
Ensuite , il faut le visiter avec un participant aguerri de ce forum , je pense à des gars comme gorlann ou Bil qui pourraient avoir des idées plus claires .

mardi 30 avril 2019 15:02
Img_20190611_085840_01
farador

C'est gentil de vouloir estimer le bateau, mais la ou je rejoins le très désagréable skipper Tramex, c'est que je ne suis pas venu ici demander une expertise ni chiffrer la valeur dudit voilier.
Comme dit plus haut, la valeur du bateau sera celle que je suis prêt à mettre, au vendeur de l'accepter ou pas.

Si vous voulez savoir, hormis les points que je vous ai exposés ici, le reste est bon voir très bon. GSE neuf, Gv pas vieille, électronique neuf ou récent et assez complet, les vannes testées et niquel, le gréement courant neuf, ect ect. Il est très agréable mais vendu un peu cher au vu des points que j'ai soulevé, à mon avis. J'en proposerais surement 7500 maximum.

Je suis d'accord avec toi pour la visite, si un héonaute près de st vaast est disponible je serais enchanté d'avoir son avis extérieur et plus objectif que moi qui suis forcement orienté par le fait qu'il me plaise.

mardi 30 avril 2019 15:18
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

tout ça c'est le contenu ,mais le contenant est vraiment en quel état ..
avec 4 photos montrant des fissures sur des varangues ,une réparation qui n'en est pas une
plus d'autres un peu partout ,je me pose des questions .
mon voilier a 33ans et pas de fissures ni de réparations aléatoires et ce n'est pas le seul ,en plus étap coque double avec de la mousse en sandwich pour que ça casse il faut en vouloir
alain

mardi 30 avril 2019 18:22
Missing
Adrien_P

C'est ça, j'en ai visité aussi par paquet de 12 de ces vieux bateaux en plastique.
Ceux qui n'ont ni fissure, ni faiençage, ni osmose ou tout autre défaut du polyester se comptent même pas sur les doigts d'une main.
Un bateau de 40 ans présente forcement des stigmates du temps. (sauf si il a passé sa vie sur une remorque ou sur chandelles)

Je suis bien incapable de me prononcer sur l'importance des fêlures de cet Etap 28 et encore moins de juger la dangerosité de la chose.
Tout ce que je peux dire c'est que des bateaux de cet age, dans des états bien plus préoccupant à 1ere vues naviguent toujours et sont même à vendre à tout petit prix pour que d'autre puisse s'initier à prix très raisonnable sans avoir des grosses avaries à leur tour.

Ca ne signifie pas qu'il faut acheter n'importe quoi bien entendu mais si c'est vraiment pas cher, le risque est quand même mesuré.
D'ailleurs je suis sur qu'il y a des proprio plus emmerdés avec un beau voilier de 50 000 boules pour des défauts de conception, vice caché ou autre qu'un autre avec un rafiot de 40 ans qui présente des fissures... Y'en a un qui se fera plus entendre que l'autre en tout cas...

Peut on savoir le prix du bateau en question ?

mardi 30 avril 2019 15:10
Img_20190611_085840_01
1
farador

8500 affiché sur l'annonce, mais on sait tous comment ça se passe sur leboncoin, on met un prix de départ gonflé pour la négociation derrière.
En tout cas je te rejoins tout à fait sur l'état des voiliers de 40 ans.
Je comprends l'avis alarmiste de certains mais il faut comparer ce qui est comparable.
Je pense que le prix juste serait plutôt 7000 euros mais comme il me plait je serais prêt à mettre 500 euros de plus.

mardi 30 avril 2019 15:25
Missing
2
Lizher

500€ le prix de l'expertise...

mardi 30 avril 2019 15:35
Missing
Adrien_P

Non, beaucoup moins

Gaffe au moteur quand même, c'est un poste important.

mardi 30 avril 2019 15:29
Atlantique_nord__first_30_little_wing
2
jeanlittlewing

LE MOTEUR EST LE POINT ESSENTIEL

mardi 30 avril 2019 16:01
Maido_2
Domde

Pas forcément crucial,on peut revendre un moteur qui tourne encore au pire quelques centaines d’€ et racheter par exemple un Crafstman neuf ( base Mitsubishi) et l’installer soi même pour un 42cv le moteur seul (j’ai pu récupérer l’inverseur) m’a coûté 4000€ et j’en suis très content. J’en ai profité pour refaire l’isolation la ligne d’échappement nettoyer le réservoir

J’ai juste finalisé un contrôle de l’installation et l’alignement avec un pro qui m’a coûté 1 heure de mo. Tout était ok.
En comparaison un dequillage, un jeu de voiles, un mât peuvent coûter autant.

mardi 30 avril 2019 16:39
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Tu fais partie des gens qui peuvent motoriser eux même !! est ce cas de notre ami !!

mardi 30 avril 2019 18:09
Index
2
Ptimousse

C'est evident que l'état du moteur d'un voilier qui vaut peu est essentiel. Remotoriser un voilier qui vaut 100ke n'est a la limite pas un probleme mais devoir dépenser 10ke pour remotoriser un bateau qui en vaut 7ke en état est une bétise...

mardi 30 avril 2019 17:03
Missing
1
navenregat

bonjour
nettement moins bien qu'un inbord , un hors-bord peu eventuellement suffire ( entree et sortie de port ) , et est moins couteux .

salut

mardi 30 avril 2019 17:11
Les_bouletons_sur_le_bateau
3
Pierre3

Bonjour @Farador.

J'ai un Etap 28 de 1979 depuis 4 ans. Quelques remarques:

1/ 8'500 EUR est le prix d'un Etap 28 de cette époque absolument NICKEL ou +/- tout a été remplacé par son propriétaire sans regarder à la dépense, si le moindre truc pas nickel alors le prix devrait plutôt osciller entre 0 EUR et 5500 EUR. Se dire que pour toutes une série de bonnes raisons que je n'ai pas le temps de dévelloper ici et à condition que l'on veut faire de la croisière sérieuse il est discutable qu'un petit Hallberg Rassy d'occase en parfait état de EUR 60'000 soit au final plus cher qu'un tupperware Etap 28 acheté à EUR 5'000 que l'on doit remettre à niveau à grand coups de $$$ mais qui en fin de rénovation vaut toujours que max 8'000 EUR sur le marché. Je veux dire si l'on compte le revendre. Sinon ce n'est naturellement pas un problème.

2/ pour les plaques de fixation de tirants de cadène rouillées (vrais problème de cet Etap, le truc de la mousse d'insubmersibilité gorgée d'eau j'attends toujours un témoignage direct crédible avec photo etc.), ce n'est pas toujours évident à voir et je vois mal comment un non-proprio qui ne sait pas exactement ou regarder peut détecter un début de boursouflure due à la rouille sur l'extérieur de la coque. Dans mon cas je les change cet année mais pour éviter un travail de strat pénible et sale je vais les "sandwicher" par deux plaques inox rondes comme peuvent se voir sur les Etap 21i plus récents (voir photos) ci-dessous.

3/ Dans mon cas j'aime mon bateau mais si je devais en changer j'obterais pour une construction beaucoup plus rigide. Les Etaps plus récents (à partir de 1990) étaient dans ce domaine mieux construits. Par exemple il est évident que sur un bateau les cloisons doivent être des éléments qui rigidifient la structure (regarder les bas de portes et la manière dont la cloison est fixée à la coque, ce sont ces détails qui à mon sens différencie un vrais bateau d'un tupperware de weekend) or ce n'est pas le cas sur l'Etap 28 (ce qui le catégorise dans les tupperware de weekend mais ce n'est pas très grave vu le prix).

4/ J'ai remotorisé mon Etap 28 avec un Craftsman cm 2.16 (base Mitsubishi comme une foultitute d'autres moteurs "de remplacement"). Ca m'a coûté +/-m 8'500 EUR avec la pose etc.

5/ j'ai fait refaire le joint de quille (déquillage etc), opération coûteuse mais nécessaire. A nouvau, bien réfléchir ce qu'on veut en faire quand on achète un bateau de cette époque dans son jus. Si c'est pour faire de la croisière "sérieuse", un bateau nickel d'un buget 4 fois supérieur est au final moins cher au moment de la revente.

mardi 30 avril 2019 17:55 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

bon, pour une fois je ne suis pas seul !
il y a pour 12000 ou 15000 de chouettes bateaux remotorisés

mardi 30 avril 2019 18:11
Img_20190611_085840_01
farador

Tu n'es pas le premier à dire ici que pour ce prix le bateau doit être flambant neuf. Je m’interroge quand même énormément sur ce que vous dites. Je m'explique.

J'ai fait toutes les annonces des sites d'annonces spécialisés et leboncoin depuis 6 mois, dans une fourchette entre 4000 et 10000 euros (voiliers entre 7.5 et 9m), d'une zone entre cherbourg et le havre. J'ai fait des km et des km pour parfois voir des épaves, des voiliers qui n'avaient rien à voir avec des photos qui dataient de 10 ans, des voiliers à l'entretien maison et douteux, des voiliers avec de l’électronique inexistant, des voiliers avec les fonds plein de flottes, des boulons de quille rongé jusqu'à la quille, des voiliers ou on s’enfonçait de 10 cm en marchant sur le pont, ect ect.

Alors pour les prix que vous annoncez, soit la manche centrale est dans une dimension parallèle ou le marché est fou et/ou particulièrement pourri, soit vous êtes de bons conseils techniques mais ne connaissez pas le marché car vous avez déjà vos voiliers et ne regardez pas les annonces.

Par curiosité pierre, à combien l'as tu acheté, dans quel état et ou ?
Le marché en méditerranée à l'air plus riche et abordable.

Pour en revenir à ce cas précis, je suis rassuré pour les cadènes car il y a les mêmes tiges en métal à l'intérieur du carrée, comme sur tes photos. Je ne connaissais pas ce système. Donc ça fait un soucis de moins. Reste la varangue fissuré qui n'a pas bougé depuis au moins 15 ans (500 balles pour la refaire) et le moteur qui sera à changer.
Quand je vois jeanlittlewing annoncer des chouettes voiliers remotorisés à 12/15000 euros, on est dans les prix...
Et puis il répond à mon programme de navigation. Je ne compte pas faire de tour du monde, je travaille, donc il s'agit de sortir quelques jours tout au plus, pas de conditions extrêmes ou de longues traversées. Un tupperware de weekend est parfait pour moi.

J'en profite pour te demander ton avis sur ce voilier ? J'ai beaucoup cherché mais j'ai trouvé peu de retour sur internet, surement dû au faible nombre d'unités construits.

Par curiosité, combien t'a coûté le joint de quille ? (Je ne l'ai pas encore sorti de l'eau mais c'est prévu).

Je suis étonné des prix annoncés par chacun, d'une discussion à l'autre sur la remotorisation (de 4000 à 10000 euros).

mardi 30 avril 2019 20:07
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

A 4000 il a tout fait, a 10000 j ai rien fait plus Pss plus arbre plus helice pour un 10 chevaux

Tu n es pas loin des pays bas et hollandes, va voir

mardi 30 avril 2019 20:52
Maido_2
1
Domde

Pour être exact j’avais oublié l’acompte faut rajouter 1000 soit 5000 pour un 44cv bobtail au total c’est dire sans l’inverseur récupéré de l’ancien moteur. Après c’est à la portée d’un bricoleur soigneux en prenant des conseils. Faut être deux pour les manipulations c’est plus facile.

mercredi 01 mai 2019 00:36
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Je vois mal notre acheteur qui avait un doute sur le fait que l helica tournait quand on appuyait sur le bouton se lancer la dedans et puis tu avais récupéré l inverseur !
Merci pour ces precisions mais je ne crois pas que faire ce que tu as fait soit à la portée de tous ! Plus le réseau électrique le circuit gazole etc

mercredi 01 mai 2019 10:24
Vache-au-pelage-caille-bringe-oreilles-au-vent.
1
GRIBOU246

Bonjour,
Je comprends les interrogations de farador après avoir relu tout le fil.
Mes impressions: pour le moteur, le coût d' inbord est vrai le mien m'a coûté 7400 € il y a quelques années. pour le reste je suis désolé mais il y a des interventions qui relèvent de comportements farfelus. Si on en croit certains, il faudrait avoir un bateau neuf pour 10 000€ vraiment cela n'a aucun sens ou du moins aucun sens de la valeur de l'argent et des biens quels qu'ils soient mais c'est dans l'air du temps. Ce bateau neuf coûterait ce jour dans les 40 000 sans tenir compte de l'armement nécessaire à son utilisation. Alors soyons raisonnables de ne pas polluer inutilement un fil pourtant sympas.
Ce qui est étonnant, personne ne connait ce bateau et son histoire.
la possession d'un bateau est onéreuse on le sait et demande des interventions constantes et du temps.
Bon vent
JJ

mercredi 01 mai 2019 12:25 *** Message modifié par son auteur ***
Les_bouletons_sur_le_bateau
3
Pierre3

Le truc avec les prix des vieux bateaux (40 ans) est qu'à moins que ,comme tu le proposes de ne faire que des sorties de WE, est qu'une fois que tu es arrivé à la fin d'un cycle de remplacement de toutes une série d'éléments tu auras facilement dépensé 15'000 EUR et ton bateau aura peut-être pris 2'000 EUR de valeur sur le marché donc perte de 13'000 EUR en cas de revente.

Or pour ce type d'achat, il s'agit souvent du premier bateau donc la probabilité de revente aprés quelques années est importante car entretemps on a souvent afiné ses besoins.

Je ne doute pas une seconde que les prix affichés soient élevés mais la réalité est qu'il a des armées de ce type de bateaux qui pourrissent dans les ports avec des armées de proprios dont la perception de la réalité de la situation pose problème.

Donc à moins d'une utilisation "ronds dans l'eau" il ne faut tout simplement pas acheter ce type de bateau (sauf si le plaisir est plus de bricoler que de sortir en mer) mais plutôt (comme l'explique Jean Littlewing ci-dessus) acheter pour 5'000 EUR ou 10'000 EUR plus cher un bateau dont:

A/ le moteur a été changé (re-motorisation)

B/ le gréement dormant a été changé

C/ les voiles sont récentes

D/ les passes coques ont été changés.

Une bonne occasion est souvent un bateau avec un classeur dans lequel il y a une dizaine de centimetres d'épaisseur de factures de ces 10 dernières années. Les gens sans expérience diront "ce bateau est cher". Erreur ! Ce sont les bateaux pourris à 7'000 EUR proposé à 50% du prix du bateau en bon état qui eux sont réellement exhorbitants.

Il faut voir sa situation personnelle aussi, un retraité qui aime bien bricoler ne compte pas ces heures, un papa de 3 enfant de 40 ans qui habite a 600 km de son bateau est lui dans une situation très différente et n'achètera donc pas le même type de bateau.

Pour le joint de quille, cela s'accompagne de pas mal de manutentions (notament dématage) et j'en ai profité pour faire sabler et traiter ma quille.

Cela m'a coûté 1800 EUR mais à ce moment mon bateau était au Pays-Bas et les chantiers labas sont plutôt chers.

Idéalement: Acheter un bateaux aux Pays-Bas (grand marché de bateaux plutôt bien entretnus à des prix corrects) et faire réaliser les travaux en France (Atlantique).

mardi 30 avril 2019 20:49 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Recherche en 2 mns, ça pourrait etre un autre modele
8500;moteur nanni 14 chevaux hivernage a sec etc
https://www.annoncesbateau.com/voilier/occasion-annonce-797761.html
C en Gironde

mardi 30 avril 2019 21:05
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Il a meme un chauffage !

mardi 30 avril 2019 21:43
Img_20190611_085840_01
1
farador

Pour te répondre sur mon cas personnel, je me retrouve dans ce que tu dis. Il s'agit d'un deuxième voilier, le premier était un edel 5 justement pour se faire la main, voir ce qu'on cherchait comme programme de navigation. Ce bateau hormis le moteur fumant et la varangue qui n'a à priori pas bougée depuis longtemps, semble ne présenter aucun défaut majeur, et il a son gros classeur de factures diverses et variées depuis 15 ans. Je ne comprends pas comment certains ont pu le classer dans "pourri" en ayant vu 3 photos des points qui me semblaient à débattre. J'allais pas envoyer une photo du génois neuf, du gréement courant neuf, de l’électronique neuf, ect.

Ce prochain achat il sera probablement pour de nombreuses années donc le remotoriser sera amorti. Et puis j'ai essayé de recadrer la conversation plusieurs fois sur l'aspect technique des choses mais elle dérive sur l'aspect financier. Je ne comprends pas pourquoi, alors que je n'ai à aucun moment demander une estimation, tout le monde revient sur le sujet de l'argent. je sais ou sont les limites de mon budget, j'ai une idée de ce que coûte l'entretien d'un bateau, je connais le prix du marché à force de regarder les annonces. Mon propos premier n'était pas la, même si ça peut être intéressant aussi d'en parler.

Beaucoup ici ne comprenne pas qu'on ai pas le même programme de navigation qu'eux. Je m'en fou d'avoir un bateau étincelant, je ne veux pas naviguer par conditions extrêmes, pas partir des semaines en mer, pas faire de régates. Je veux : me sentir bien dessus et dedans, ne pas couler et naviguer côtier/ voir semi-semi hauturier les weekend quand le temps est clément, sortir la canne à pèche même si je chope jamais rien, me poser en mer, profiter du calme et admirer les dauphins quand j'en croise, les cotes et les beaux paysages.
Je fais un parallèle avec la moto, que j'ai eu pendant 10 ans. C'était un vieux bandit 600 qui ne payait pas de mine. Beaucoup aurait trouvé à redire sur l'age de l'engin, sur l'aspect vieillot, sur les rayures, sur ceci, sur cela, mais elle démarrait (parfois difficilement l'hiver) et m'emmenait en balade, et j'étais content.

Je te rejoins sur le problème de la perception des proprios, j'en ai visité des bateaux chers, qui pourrissent dans les ports depuis des années ou qui ne sont plus entretenus. Mais les proprios ne veulent rien entendre et veulent amortir la place de port qui coure depuis le début de la vente. Ces gens la finiront par le donner ou le détruire quand il sera devenu irréparable. Quel gâchis.

Merci du conseil pour les pays bas, tu n'es pas le premier à m'en parler. Je vais jeter un coup d’œil !

mercredi 01 mai 2019 18:30
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

C'est bien, on va finir par une analyse!!!! En tout genre(huile moteur, analyse du marché, des vieux bateaux, voir des acheteurs et vendeurs de tout poils).

mercredi 01 mai 2019 10:34
Les_bouletons_sur_le_bateau
Pierre3

@Farador, je vois en relisant ton post que je n'ai pas répondu à toutes tes questions.

Je l'ai acheté au prix de EUR 7'500 mais il n'était pas en bon état (j'ai du assez vite remplacer le moteur).

Je l'ai acheté au Pays-Bas.

Au Pays-bas en moyenne les bateaux me semblent mieux entretenus qu'en France et les prix des bateaux de cette époque me semblent également plus réalistes.

Mon erreur de débutant a été de ne pas prendre mon temps, à peine l'avais-je acheté que j'ai vu des annonces d'Etap 28 re-motorisé pour 1000 EUR plus cher. Autre erreur de débutant: me fixer mordicus quelques critères (je voulais un faible tirant d'eau). Pour faire une bonne affaire il faut si possible ratisser le plus large possible et dès lors faire preuve d'une certaine flexibilité mentale.

Un conseil: va voir aux Pays-Bas, le marché est énorme, en un déplacement d'un WE tu pourras en voir vraiment beaucoup, aussi la demande aux Pay-Bas pour des bateaux de cette époque (40 ans) est plus réduite qu'en France et donc les prix plus réalistes.

Prendre son temps est aussi une manière de constater la réalité du marché. Le prix annoncé ne représente pas le marché si le bateau reste en vente pendant un an. Donc prendre son temps est la seule manière de vraiment voir comment le marché se porte.

Je suis depuis un bon moment à la recherche d'un Etap 32i.
J'en avais repéré un en Allemagne près de Kiel dans un état "à peine sorti de sa boite" (remisé sous hangar 10 mois par ans) au prix de 45K EUR.

A peine le temps de fixer un RDV le proprio m'appelle poiur me dire qu'il est vendu.

Les autres Etap 32i, dans les etats approximatifs sont TOUS encore en vente aujourd'hui alors que j'ai regardé les annonces en septembre 2018. Le monde parallèle est celui dans lequel se trouve ces proprios qui ne vendent pas un bateau dans un délais long. Le marché n'a que faire du désir du proprio de vendre à un tel prix. Il y a le jeux de l'offre et de la demande et puis c'est tout.

Donc au final en quelques mots: pour un bateau de cette époque trouve un exemplaire qui au moins à été remotorisé. Cela veut déjà dire que le proprio avait les moyens de sa passion e dès lorst il n'est pas absurde d'imaginer que par ailleurs ce bateau a été plutôt bien entrenu.

mercredi 01 mai 2019 13:10 *** Message modifié par son auteur ***
Img_20190611_085840_01
1
farador

Tu as attendu que le moteur ne démarre plus ou tu l'as changé par précaution ?
Ce point m’intéresse particulièrement. Comment se passe une remotorisation ?
Tu l'as emmené au chantier et il s'est occupé de tout ? Tu l'as commandé et fait posé ? Comment as tu fais pour la compatibilité sans avoir à rebricoler l'espace sous la descente ? (taille moteur, poids différents). Je suppose que tu as aussi un saildrive, tous les moteurs sont compatibles avec ?
Je commence à réfléchir à ça et je préfère être préparé et savoir quoi faire le jour ou cela arrivera.

Pour les critères de sélections, nous en avons quelques uns primordiaux et nous essayons de ratisser le plus large possible. Mais malgré ça, l'offre en manche centrale n'est pas folichonne.
Je pense qu'il ne faut pas que tu regrettes. Les bateaux remotorisés que tu as vu avait peut être des défauts non visibles sur l'annonce. On en a vu tellement de magnifique sur le papier mais ça n'était pas du tout la même en réalité. En 6 mois de recherche et plusieurs dizaines de visites (donc déjà une pré-selection sur le papier) il devait y en avoir 3 maximum corrects.

Pour la petite histoire, le pire je crois a été un Etap. 3 photos d’extérieurs plutôt corrects (une de Winch Self-Tailing neuf, une de moteur HB posé au fond du cockpit, une de loin de voiles neuves). Je demande au mec quand même avant de faire le déplacement si la cabine est en bon état. Réponse oui, sans s'étendre sur le sujet. Une fois sur place, je n'ai jamais vu une cabine aussi répugnante, le cockpit bien défoncé, j'avais l'impression d’être dans un camp de réfugié en Afrique. Je n'ai pas osé m’asseoir tellement c'était sale et bordélique, tout était noir de crasse, le chiotte trônait fièrement au milieu de la cabine. Fou rire nerveux, quelques questions forcées histoire de, et excuse bidon pour mettre fin à la visite.

Je retiens ton idée d'aller prospecter en Hollande. Tu connais de bons sites d'annonces ?

Merci pour tous les conseils !

mercredi 01 mai 2019 19:01
Les_bouletons_sur_le_bateau
1
Pierre3

1/ Tu as attendu que le moteur ne démarre plus ou tu l'as changé par précaution ?

Il démarrait avant l'hiver, en fumant un peu, il n'a plus démarré après l'hiver et le verdict était que les compressions était trop basses sur deux cylindres. Donc plutôt que réparer un moteur de 40 ans j'ai décidé de le changer.

2/ Comment se passe une remotorisation ?

Trés bien à part pour le portefeuille, c'était fini en deux jours, ces moteurs de "remplacement" sont prévus pour remplacer de vieux volvo/Yanmar etc donc pas d'ajustements nécessaires.

3/ Tu l'as emmené au chantier et il s'est occupé de tout ? Tu l'as commandé et fait posé ?

Ca c'était le stress car le moteur étant en panne, l'option de l'amener à un chantier n'était pas possible. J'ai trouvé un mécano bateau qui a amené le moteur et l'a placé, je n'ai pas vu l'opération. Le bateau a du être amené 50m plus loin le long d'un quai, l'assistance d'un clark a été nécessaire.

4/ Comment as tu fais pour la compatibilité sans avoir à rebricoler l'espace sous la descente ? (taille moteur, poids différents).

Comme indiqué en 2/ ci-dessus, ces moteurs (Craftsman dans mon cas) sont prévus pour remplacer des moteurs de première monte style Volvo. C'est leur marché donc ils font tout pour que le design de leur moteur pose le moins de soucis possible lors d'un remplacement. Aucun ajustement nécessaire. Le nouveau moteur est 70kg + léger que l'ancien si mes souvenirs sont bon mais je n'ai pas noté de différences dans le comportement du bateau.

5/ Je suppose que tu as aussi un saildrive, tous les moteurs sont compatibles avec ?

Oui, Craftsman vend des adapteurs spéciaux qui permettent d'adapter leurs moteurs aux saildrive Volvo d'origine.

Il y cependant un impact négatif, les moteurs modernes tournent un peu plus vite (500 rpm + vite) et de fait les pignons du sail drive d'origine ne réduisent plus suffisament la vitesse de rotation et le rendement de l'hélice s'en trouve réduit (vitesse max légèrement inférieur, 0.7 N je dirais). Mon moteur actuel consomme 0.7l/heure et est plus silencieux que le Volvo d'origine (ça console un peu mon portefeuille).

6/ Je commence à réfléchir à ça et je préfère être préparé et savoir quoi faire le jour ou cela arrivera.

C'est pour cela que certains ici dont moi te suggère de prendre ton temps afin de trouver un bateau qui a déjà été remotorisé. Un moteur de remplacement pour ce type de bateau (marque Solé, Beta, Vetus, Nanni, Craftsman etc.) coute installé aux alentours de EUR 8-10K. Une fois qu'il est installé dans une vieille coque de 40 ans il perd 2/3 de sa valeur du jour au lendemain. Donc ça devient vraiment une bonne affaire. OK pour ton type de navigation (WE etc.) et je comprends parfaitement mais si tu achètes un bateau de 7'000 EUR et que ton moteur te lâche après un an, tu regrèteras probablement fort de ne pas avoir acheté l'autre bateau que tu as vu mais qui coutait 2K ou 3K plus cher avec un moteur récent et que 300 heures dessus. Une expertise complète pour un bateau de 40 ans n'est probablement pas nécessaire mais fait au moins venir un mécanicien pour inspecter le moteur (mesurer les compressions par exemples).

mercredi 01 mai 2019 20:06 *** Message modifié par son auteur ***
Les_bouletons_sur_le_bateau
Pierre3

"Je retiens ton idée d'aller prospecter en Hollande. Tu connais de bons sites d'annonces ?".

Tu tappes simplement dans Google "Etap 28 te koop" ou n'importe quel modèle qui t'intéresse. "te koop" voulant dire "à vendre".

Tu tomberas sur tout les sites Hollandais de bateaux à vendre (Botentekoop, Botenbank etc.).

Bon il y a du choix mais ce n'est pas le paradis non plus et l'approche Néerlandaise de vente est souvent curieuse pour nous.

Le principe du "temps est de l'argent" est sacré pour eux et ils ont la phobie de perdre du temps pour de simples curieux, ce qui peut aboutir à des situations désagréables et autres chocs culturels.

Pour le choix et le niveau d'entretien des bateaux le marché hollandais est plutôt bon, pour le reste un effort d'adaptation est parfois nécessaire.

mercredi 01 mai 2019 20:19 *** Message modifié par son auteur ***
Wp_20180302_09_34_05_pro
2
skipperTramex

Au moins Farador, tu as les pieds sur terre. Et pour tes visites, n'oubli que ce sont aussi des hisséens, les propriétaires/vendeur.

mercredi 01 mai 2019 19:39

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums