Tous les forums > HEO Clubs > Faux étai sur Fantasia pour foc et trinquette
Missing
Bigouden Blues

Faux étai sur Fantasia pour foc et trinquette

Bonjour à tous, je suis un p'tit nouveau !
Je veux installer un faux étai amovible pour installer un foc (10/12m2) ou trinquette sur mousquetons. Le point d'amure d'étai repris sur la cloison de baille à mouillage a 2m de mat, crochet en té avec coquille sur le mat (1 m sous la tête de mat pour éviter la drisse de spi soit 8.5m). Le point d'écoute du foc est la position maxi avant du chariot d'écoute soit 1.2m en arrière du mat. l'étai dia5 est souqué par un palan 5 brins au point d'amure. Pour les "grandes navigations" faux étai et foc sont à poste, les virements de bord se font génois enroulé.
Que pensez vos de cette idée ou en avez vous d'autres ?
Merci
Michel

jeudi 12 avril 2018 01:08

Liste des contributions

7591
Capucin

mettre plus loin, pas sur la cloison, car peut-être pas assez solide. Sur l'étrave, par un boulon traversant, et une plaque externe.

le faux étai se retrouve à environ 15 cm de l'enrouleur. La cadène sur le pont se trouve au milieu de l'espace entre la baille et la ferrure d'étrave.

jeudi 12 avril 2018 05:41
Fritz_ze_cat
fritz the cat

bjr,
ce genre de montage est l'exemple de ce qu'il ne faut pas faire ...
je ne dis pas que le travail n'est pas bien réalisé ,mais qu'il y a un manque de conception .
premièrement l'isolation entre l'inox et l'alu du mat ,corrosion galvanique assurée
deuxiémement :
la bride en inox n'est pas alignée avec l'effort de traction de l'étai, le rivet pop ne va pas résister longtemps
troisiemement la poulie n'est pas sur émérillon
quand j'aurais vu la terminaison de l'étai volant je donnerais mon avis ..
qui n'est évidement pas parole d'évangile
alain

jeudi 12 avril 2018 16:01 *** Message modifié par son auteur ***
7591
Capucin

bjr. Ce ne sont pas les rivets qui subissent l'effort. Ils n'ont servi qu'à plaquer les pattes, d'abord sur la face avant du mat. C’est la tige de 8 ou 10, je ne sais plus, le principal.

Je suis d’accord que la traction ne se fait pas dans l’axe, mais j’ai du mal à imaginer les pattes, en appuis sur la face avant du mat, vu leur épaisseur, basculer vers le haut. Quelque chose d’autre cassera avant.

Je me demande au contraire, si les pattes étaient dans le prolongement de l’effort, si elle n’auraient pas eu tendance à s’ouvrir. Et leur porté en angle aurait été douloureuse pour le mat.

Mais je suis d’accord pour le galvano. Disons que c’est du provisoire qui …

jeudi 12 avril 2018 16:22
7591
Capucin

le fil de fer qui pend, c'est pour mesurer avec précision la longueur de l'étai.

jeudi 12 avril 2018 05:56
7591
Capucin

étai de 5 mm, trop à mon avis. Je crois qu'on recommande 1 mm de moins que l'étai principal, afin de ne pas devenir prépondérant.

pour souquer, un simple crochet pélican de chez SVB à 15 €. Avec un petit ridoir pour ajuster la longueur de l'étai pour que le crochet aille bien

jeudi 12 avril 2018 06:02
7591
Capucin

je n'ai pas de photo de la fixation sur l'étrave, ni les cotes, mais je pourrai te mettre ça d'ici 2 semaines

jeudi 12 avril 2018 06:36
Img_16251.000000
1
lune de miel

sorry mais avec l'enrouleur juste devant l'étais largable, le flux d'air est tellement perturbé par l'enrouleur que la trinquette ne peut fonctionner correctement.
le bateau ne cape plus du tout et la voile a perdu la majeure partie de sa capacité de propulsion car écoulement turbulent

bref, 0bigoudinblues, ton projet est dans l'orthodoxie absolue
les renforts d'étais largable sont souvent pris sur la parois arrière de la baille à mouillage.
si en plus, tu prévoies un étais textile plutot qu'un cable, fini les problèmes de stockage de l'étais quand il n'est pas utilisé et tu peux avec un sac banane, ramener ta trinquette toute grée au pied de mat, immédiatement fonctionnelle

jeudi 12 avril 2018 08:29
7591
Capucin

j'ai viré le génois lourd (ou médium selon les appellations) qui roulé faisait un boudin de 10 bons centimètres. Qui est trop lourd par petit temps, et d'une solidité inutile par 25 nœuds avec la gite qu'il occasionne.

j'ai mis un génois léger, qui roulé a peu de volume. Et vu les capacité d'un dériveur lesté de remonter le vent, vu l'angle fait par le bateau face au vent, je ne pense pas, mais je me trompe peut-être, que l'extrados soit perturbé.

jeudi 12 avril 2018 13:53
1706331877
arnaudp

Pour un 26 pied , je mettrai le faux étai devant , je virerai l enrouleur , je gagne pleins de kg ,j ai un etai raide et s il le faut un genois un peu plus petit .
Pas d enrouleur et de faux étai pour moi c est une connerie...
(sur des petits bateaux);.

jeudi 12 avril 2018 09:05
Img_16251.000000
lune de miel

C est pas faux et ça se discute
Tout depend du programme et si tu naviques ou pas au delà de 30 knts au pres sachant que le fantasia est un bateau tres marin dans la brise

jeudi 12 avril 2018 09:09
Missing
Sapha Pani

J'avais un Fantasia. Il était gréé avec un enrouleur et un faux étai juste derrière repris sur l'étrave et ça marchait très bien. Pas de problème de flux turbulent. Le bateau était gréé comme ça donc je n'ai rien changé.

Mais si c'était à refaire, je ferai comme le préconise arnaudp : Pas d'enrouleur, un génois pas trop grand, et un foc à ris, avec un geenaker pour quand il n'y a pas beaucoup de vent. La raison : avec un grand génois sur enrouleur, le génois est trop lourd quand il n'y a pas de vent et n'a pas de forme, et le génois roulé est un sac quand il y a du vent. Bref il ne sert que par force 3 / 4. Je ne naviguais jamais avec le génois partiellement roulé. Dès qu'il y avait plus de 15 noeuds établi, je mettais le solent sur étai volant, sinon le bateau ne remontait pas au vent avec le génois roulé.

jeudi 12 avril 2018 10:34
Missing
Bigouden Blues

Merci beaucoup pour toutes vos suggestions et expériences.
Je pense aussi comme Sapha qu'un 15 noeuds justifie un solent ou un foc pour du près. Après c'est une question de moyen et d’encombrement . Je préfère un seul foc avec un ris et à poste sur le pont . Le faux étai peut être textile. D'autant plus, que le foc à poste doit être sur le pont, donc une poulie et un palan ou moufle sur le pont pour faire passer les mousquetons (façon micro proto ou régate).
Pour info les ferrures deux parties d'étai vendues chez les chips ne conviennent pas pour le profll du mat du fantasia. La solution de Capucin est possible (idem sur mon Microsail ) Je préfère la solution des capelages haubans du Fantasia et d'autres, un embout en té et une noix intérieure. Capelage à 1 mètre de la tète de mat (mat de 9.5m) ?
En plus, il faut laissé 50 cm pour l'ax2 gonflée, de toute manière il y a les filières.
La ferrure prise sur la cloison de bail à mouillage ne m'inquiète pas, la surface de reprise de stratification d'origine sur la coque est considérable.
De tous ça, je devrait arrivé à un foc de guidant environ 8m et une bordure d'a peine 3m.
Je resta à votre écoute.
Bon vent. Michel

jeudi 12 avril 2018 16:13
Img_16251.000000
lune de miel

nous sommes ok, c'est après 25 à 30 knts que ça se gate
avec 2 ris dans la gv, le centre de poussée vélique de la gv avance.
l'utilisation d'un étais largable recule celui du foc et permet de recentrer tout celà pour un meilleur équilibre de barre et expose moins la voile d'avant aux vagues
à moins de 25 knts, la solution génois ou inter arissable est parfaitement valide

jeudi 12 avril 2018 12:48
Missing
Bigouden Blues

D'accord avec toi Sortilege, c'est après 25 à 30 knts que ça se gâte et je dirai même 20 à 25 knts pour une balade cool, enfin pour moi.
Le fait de recentrer le CPV à un autre avantage, c'est de soulager l'avant du bateau et de répartir l'assiette du bateau.

jeudi 12 avril 2018 17:16
7591
Capucin

le voilà !

1) les écrous sur le pont, c'est parce que les encoches dans la cadène traversaient la plaque fournie avec, en serrant les écrous sous le pont

2) la planche a juste pour but de laisser un vide pour l'écrou du tirant.

3) la cadène est à 30 cm de l'enrouleur

4) l'écrou sur l'étrave est dans l'axe du faux étai (j'ai oublié de mesurer sa distance par rapport à la ferrure d'étrave.

dimanche 13 mai 2018 05:27
Avatar
takari

Bonjour, autant le montage sur le mat n est pas bon, autant l idée du textile et du palan est judicieuse. Prévoir suffisamment de boute pour le palan pour le déplier jusqu'à au pied de mat ce qui permettra d utiliser et de virer avec son génois sans s emmerder a le rouler. C est tellement simple et facile que je ne comprends toujours pas l intérêt d un câble inox et d un ridoir pelican.
La il suffit de tirer et souquer le palan, virer le sac et le jeter dans la baille a mouillage, hisser et border l écoute.
Pour les ancrages d étai, wichard fait de très bons produits ( ferrure mat, cadence et tirant de pont )
Testé et approuvé sur quelques milliers de miles....

dimanche 13 mai 2018 10:47
C281-d2a3
margotte

Je n'aime pas du tout les écrous qui dépassent de l'étrave . Il y a un risque de détérioration en cas d'accostage de l'avant un peu brutal.
Je trouve plus logique de faire un encastrement avec un boulon à oeil.
Si l'étrave est plate, rien de plus facile et simple que de mettre une bande inox de protection.

dimanche 13 mai 2018 12:51

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums