Tous les forums > Forums techniques > transformation voilier en trimaran
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Avatar
toinouz

transformation voilier en trimaran

Bonjour,
Devant le prix trop élevé des trimarans, je désire transformer mon challenger export 7m35x2.5 en tri.
Enlever la quille et rajouter des flotteurs de chaque côté afin d'obtenir une largeur de 7m env.
Si des marins ou des architectes ont des idées ou des conseils.
A bientôt Antoine

mardi 24 mai 2005 14:23

Liste des contributions

  • :pouce: Sailortoun samedi 03 mars 2012 01:11
Nikonaout2018_008
tangnard

Pas sur que ce soit la bonne idée
Entre le prix que tu pourrais vendre ton bateau actuellement, le cout d'une telle opération, sachant que les renforts actuels ne sont pas aux bons endroits, que le grément actuel (grand génois, petite grand voile) n'est pas approprié aux multicoques, et que le bateau n'aura aucune valeur à la revente !!!
Le conseil qui me semble être le meuilleur est reste en mono (oui, je sais, c'est rare que je le dise), ou change de bateau.

mardi 24 mai 2005 15:19
---

scabreux
il y a eu une tentative il y a une vingtaine d'année à St malo sur un Fugue 11 mètres, bateau lourd, profond et étroit.

J'ai suivi avec étonnement et intéret l'acharnement de son propriétaire pendant ces deux décénies à en faire un trimaran viable..

il ne reste de la coque centrale originelle qu'un petit tiers en son centre ( exceptés les fonds ), l'arrière ayant été modifié, allongé, raccourcit plusieurs fois, ^puis le tiers avant découpé et refait entièrement pour obtenir des formes plus convenables.

deux séries de bras de liaison ont été montés, et trois séries de flotteurs diférents.

Au moins deux gréements différents de mémoire.

la chose ayant couté certainement une fortune pour un résultat discutable, je pense qu'il a été pour le propriétaire un laboratoire et un défouloire.
en tout cas, certainement pas le fruit d'un raisonnement pragmatique pour des raisons financières.

le bateau enfin "au point" était a vendre l'année dernière dans une magnifique livrée bleu pour une somme coquette.

mardi 24 mai 2005 17:04
Avatar
Nouch

Malheureusement comme mes prédécesseurs...
Le prix du bateau réside plutôt dans son gréément que dans sa coque, imagine pour un tri de 35 pieds à construire pour un budget globale de 70000 €, les flotteurs + la coque centrale ne représente que 20000€, base d'un tri E Lerouge...

Mais bon chacun fait comme il veut...

Bon courage, A+

mardi 24 mai 2005 18:07
Img_2623
tamata

Erik Lerouge
A fait ça (vu de memoire dans le HS30 de LN : Materiaux composites)de memoire c'etait plutot convaincant mais je crois qu'il y a eu plusieur évolution du bateau (duent au tatonnement du proprietaire) et qu'effectivement le cout est plutot elevé, mais si tu definis bien le cahier des charges pourquoi pas.

Séb

mardi 24 mai 2005 19:00
Avatar
jp

aucun problème de fond ou sérieux pour cette opération
il faut comme tu le dis, enlever la quille,
placer de chaque coté 3 ou 4 (suivant tes moyens) fûts de 200 l et tu obtiens un magnifique trimaran (ou un prao si tu mets les fûts tous du meme coté) et tu peux meme changer souvent de trimaran en prao et vice versa en déplaçant simplement les fûts

succès garanti

si tu as besoin des conseils d'un architecte qualifié, il suffit de t'adresser aux héritiers de Monsieur Albert DUBOUT, architecte réputé dans son domaine de Palavas qui doivent bien encore avoir les plans originaux

amicalement joyeusement rafraichi

mardi 24 mai 2005 19:07
Je_suis_charlie-2
bruno L

et pour faire construction moderne,
tu remplis les fûts de mousse à cellules fermées (demande la référence à un spécialiste comme Cobra), et tu bouches le trou du fût à l'époxy.

burps, pardon...

mardi 24 mai 2005 21:19
Missing
tuco

c'est possible
de faire un mono qui gite pas et qui se redresse pas .
Mais faire un tri qui va plus vite que le vent c'est une autre histoire.
Surtout avec 2.5 de bau (au mois 2m à la flotaison) pour la coque centrale pour 7.35 de long.C'est une ventouse que tu va faire pas un tri qui marche.

mercredi 25 mai 2005 01:45
---

c'est l'idée la plus saugrenue que j'ai pu lire ici
navré de te le dire

mercredi 25 mai 2005 10:51
Avatar
jp

il en faut pas décourager l'innovation..
et il y a bien une idée à creuser dans ce sens:

tu as déjà un monocoque avec un lest

tu achètes un trimaran de la meme taille environ

tu enlèves le lest du monocoque et tu l'installes sur la coque centrale du trimaran

tu enlèves les flotteurs et les bras du trimaran que tu installes sur le monocoque

ainsi tu as bien ton monocoque transformé en trimaran, mais en + tu as aussi un trimaran transformé en monocoque que tu peux revendre un bon prix car les monocoques sont + recherchés que les trimarans, ,et au final, c'est une opération qui ne coute rien et qui peut meme rapporter un peu

astucieux....

amicalement

mercredi 25 mai 2005 11:30
---

autre solution
tu achètes un deuxième monocoque , tu fais un cata et tu utilises les lests comme corps-mort.

plus de place de port.

mercredi 25 mai 2005 11:37
Avatar
marsouin

JP arrêtes !
Je vais mourir de rire ....

vendredi 01 avril 2011 14:19
Avatar
toinouz

Merci à tous de vos réponses
Bonjour les amis voileux,
A lire vos commentaires, je fais une grosse bétise en transformant mon voilier...
Je vais chercher un tri 7 à 8 m car j'adore les trimarans mais il faut que je trouve la bonne occas (bon bateau et prix abordable) je suis ouvert à toute proposition...
Merci à tous et bravo au site, à bientôt Antoine

mercredi 25 mai 2005 12:30
---

Retour d'expérience!
Bonjour toinouz ,
J’ai personnellement travaillé sur le monocoque transformé en trimaran sité plus haut (par guillemot). Pour ce bateau j’ai réalisé les deux poutres composites, le mat aile et la bôme. Si je n’ai qu’un conseil à te donner surtout ne jamais faire une telle opération !
Non quelle ne marche pas, l’expérience de ce bateau prouve que cela est possible avec des résultats corrects (nous avons couru et gagné des régates en temps réels devant d’autres multis (d’origine !) de même tailles !
Mais à l’expérience c’est extrêmement long et coûteux comme opération. Je n’aime pas parler pour les absents mais le propriétaire lui-même est convaincu qu’il ne recommencerait plus cette opération (si c’était à refaire).
Pour expliquer cette démarche à l’origine : à l’époque, à la fin des années 80 il n’y avait pas beaucoup de multicoques et encore moins de tri de croisière. Le proprio qui possédait un fugue décida de la transformer pour obtenir un trimaran. Mais une fois les travaux lancés il n’arrêta pas de la transformer, voilà un peu son historique :
1° version : on coupe la quille, on fabrique et rajoute deux petits flotteurs réalisé en contre plaqué ployé très incliné qui faisait « foils » réalisation d’une poutre en alu « sur mesure » pour la liaison coque flotteur, fabrication et pose d’une dérive. Dans cette première version le gréement et la coque centrale n’ont pas été bougé.
2° Après plusieurs saison un flotteur se casse et le propriétaire décide : de construire de nouveaux flotteur plus longs et de rajouter une poutre arrière, de modifier les lignes arrière de la coque central. Il décide aussi de changer le mat pour un autre plus haut et faire une gv latté.
3° Quelques saisons plus tard, il décide de changer les poutres (bricolé) pour de véritables poutres en composite. De construire un mat aile et une nouvelle bôme en composite.
4° Il décide de modifier les lignes d’eau av et de rallonger la ligne de flottaison.
5° et dernière version il décide de changer les flotteurs pour de plus long et volumineux, de rallonger le mat et de changer tout l’arrière de la coque centrale.
En définitive : il a usé 3 jeux de flotteurs, deux jeux de bras et 3 mats ! De la coque centrale d’origine je crois qu’il reste un bout de 2 à 3 mètres entre les deux poutres ! C’est vrai que c’est un chantier étalé sur 15 ans.
Contrairement à ce que peuvent en dire ou penser certain le bateau ne marche pas mal, mais il aurait été beaucoup plus simple de partir sur un véritable tri dés le départ.
Si ton idée de départ te semblait séduisante, et bien c’est un « fausse bonne idée ». Si tu es capable de construire des flotteurs et des poutres alors pourquoi pas une coque centrale ? et pour financer le tout : la vente de ton monocoque.
Dernier détail : je ne t’explique pas le casse tête pour faire homologuer le bateau par les aff mar…..
Bon courage pour ta futur construction, je doit avoir des photos du bateau si ça t’intéresse

mercredi 25 mai 2005 14:25
Avatar
Nouch

Si t'as les photos,
beh j'suis interressé aussi.

Merci beaucoup.

A+

mercredi 25 mai 2005 15:25
Cyclone
Mr. Wild

Le tri fugue
C'est celui qui est à vendre sur multisailing, non ?
http://www.multisailing.com/FR/descriptif.php?req=tri&rang=8

samedi 29 mai 2010 19:01
Missing
Mousag

Es-tu toujours branché sur Heo pour qu'on puisse te poser quelques questions?

mardi 25 décembre 2012 21:03 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
toinouz

Merci à tous et merci à epsilon
Merci à epsilon ton méssage a l'avantage d'être vécu et je garde mon voilier challenger export très bon bateau en mono mais je veux un trimaran alors je vais parcourir les annonces.
A bientôt mes amis marins
:-|

mercredi 25 mai 2005 23:19
Dscn1014
Abigail

maroprao
Un type sur nautical trek a transformer son maraudeur en prao (il etait handicape et avait besoin de plus de stabilite). Le resultat est plutot sympa!

dimanche 24 juin 2007 19:04
Avatar
toinouz

Problème technique
Un petit problème technique a effacé mes derniers messages.
Afin de faire profiter tout le monde j'avais rapporté ici même l'expérience très intéressante de Monsieur Eric LEROUGE.

Bonjour,

Je suis membre du forum hisse et oh et j'ai lu avec attention vos
différentes interventions...
Discussions trés sympathiques.

Depuis 3 ans je désire transformer mon challenger export (résine)de
7,35m en trimaran pour raison financière d'un trimaran de cette
taille et j'aime mon bateau
Beaucoup de personne m'ont dit que j'allais faire une grosse bêtise,
alors je demande l'avis d'un spécialiste
Mon but est d'enlever la quille, faire traverser 2 tubes alu et
installer 2 flotteurs ex: triptyque 26 car fabriqué à côté de chez
moi
Je veux que mon bateau est un faible tirant d'eau, que ses qualités
marine ne soient pas mis en défaut et conserver une vitesse moyenne
d'environ 6,5 à 7N (si c'est plus c'est encore mieux)
Beaucoup de personne m'ont dit que le bateau ne pourrait plus être
vendu mais aucune importance

La réponse d'Eric
Un de mes proches amis a effectué ce genre de transformations sur un Fugue.
Aprés avoir rencontré beaucoup de problèmes, il s'est décidé à me demander
conseil. Je n'ai accepté que parce que je l'aimais bien et il fallait sauver
ce qu'il restait du bateau. En 20 ans, pour que cela ressemble à
quelquechose, on a refait petit à petit:
-Le tiers avant de la coque centrale.
-Le tiers arrière de la coque centrale.
-Le cockpit.
-Les flotteurs.
-Les bras de liaison.
-La dérive et le puits.
-Modification de la structure interne pour supporter des efforts tout à fait
différents.
-Les safrans.
-Le gréement. La stabilité beaucoup plus importante du trimaran ne permet
pas de réutiliser le gréement d'origine.
-L'ensemble de l'accastillage. Car le gréement est beaucoup plus puissant.
-Etc, bref, il ne reste plus guère que la table à cartes d'origine...
Certes, le bateau marche mieux que le Fugue d'origine mais outre une valeur
de revente inexistente, pour le travail fourni et l'argent dépensé, il
aurait pu se construire un véritable trimaran de 45' qui aurait été
considérablement supérieur!

Ma question: 2 solutions: impossible, je fais rien.
C'est mon conseil! Le Challenger est un excellent bateau qu'il serait
dommage de massacrer.

possible merci de me donner le côut de vos
services pour étudier une transformation cohérente
Prohibitifs pour ce genre de transformation. Les tarifs de consultation d'un
Architecte Naval sont de l'ordre de 65€/h.

Les travaux seront entièrement réalisés par moi même car j'ai déjà
travaillé dans le milieu.
Dans ce cas, construisez en un! Les multicoques sont des bateaux formidables
qui vous feraient redécouvrir la voile. Nous ne manquons pas de plans
existants qui pourraient correspondre à votre programme.

Sincères salutations,

Erik LEROUGE

dimanche 24 juin 2007 20:15
Avatar
toinouz

La suite -les réponses d'Eric-
Bonjour,

Pour commencer, un grand merci pour votre réponse et du temps que vous m'accordez
Votre réponse est pleine de bon sens et je garde le challenger en monocoque (pas de massacre)
-Ouf!-

C'est un très bon bateau, bien construit, habitable et marin avec un prix en occasion intéressant.
Je demande votre avis sur 2 styles de bateau," le 12m Kurt Hughes Custom Trimaran" et "11m Newick
Trimaran"
-Comme vous l'avez peut-être lu sur HeO, notre éthique nous interdit de donner un avis sur les créations d'autres architectes.-

Je cherche un trimaran rapide, marin, solide, bref les qualités que l'on retrouve sur vos trimarans mais il faut bien que j'ai les moyens de le payer!!!
-Le problème du trimaran est que c'est trés coûteux à réaliser. Quel est votre budget? Un bon catamaran pourrait peut-être mieux convenir et plus facile à trouver.-

Je termine la construction complète et amateur de ma maison (encore 2 années environ pour finir et installer une éolienne de 5kw et un traitement de l'eau autonome)
-Je vois que nous avons quelques intérêts communs.-

après on peut envisager une construction d'un modèle de vos trimarans de voyage (juste la taille nécessaire pour voyager en sécurité autour du monde)mais avez vous des tarifs pour une construction en mouss/epoxy complète en amateur
-Pour cela il faut tabler pour un minimum de 11m. A titre d'exemple, le coût d'un dossier de plans standard de Pulsar 36 est de 6500€ HT.-

Encore merci pour vos réponses et si vous me donnez votre accord je mettrai vos réponses en ligne sur hisse et oh afin d'en faire profiter aux voileux
-Avec plaisir, c'est le genre de discussion qui a tout à fait sa place sur cet intéressant forum.-

Sincères salutations,

Erik LEROUGE

Voilà, encore merci à Eric

Point positif: Je découvre que beaucoup de passionnés se sont retrouvés dans la transformation du Fugue, un super échange de compétences à mon avis, malheureusement question financière c'est un désastre...

Je recherche des expériences de construction de trimaran (Pulsar ou autres) et le coût final en amateur.

Je recherche aussi des informations sur les tri cités plus haut.

Merci à tous

Cordialement à bientôt Antoine

dimanche 24 juin 2007 20:50
Avatar
pepperbox

triagoz
sue l'île d' oleron , il y a un beau Triagoz 25 vendre . en plus , il est transportable et en alu .

lundi 25 juin 2007 09:09
Avatar
toinouz

Merci Pepperbox
Pour l'information mais mes recherches s'orientent plus sur un trimaran typé course
Antoine

lundi 25 juin 2007 11:31
---

Ca reste quand même une idée à creuser...

Je me permets de remonter cette vieille discussion, qui date un peu mais reste passionnante.

Je suis actuellement en année sabbatique à bord d'un dériveur intégral en acier de 11m sur plan G.Caroff.

Confort, solidité, mais nous tablons sur 5 noeuds de moyenne lors de nos navigations, malgré un accastillage, une garde-robe et un gréement récent.

Nous avons eu l'occasion de croiser des trimarans sur notre route, en particulier des DragonFly. C'est beau, c'est cher, c'est peu habitable à taille égale par rapport à un mono.

Mais quel bonheur de retrouver le plaisir de barrer. De sentir la glisse.

Alors je cogite. Je réfléchis à mon futur voilier, une fois celui-ci vendu, au retour de l'année sabbatique.

Ce sera un retour à des vacances au compte-gouttes, donc juste besoin d'un petit voilier sympa pour le WE.

Et quoi de mieux qu'un trimaran pour caboter rapidement.

Le budget pour un tri de 7m environ, sorti de chantier : de 40 000 à 60 000 euros (Astus, Tricat, ...).

En occasion, difficile à trouver, et soit un prix élevé (dragonfly) soit un plan qui date des années 80.

Ma réflexion :
* Coque d'Aloa 21 (que je connais bien), ça se trouve entre 1000 et 2000 euros.
* Déquillage et strat d'une jupe pour allonger la flottaison et déporter un safran relevable type Hobie Cat : 500 euros.
* 2 coques de cata de sport avec dérives (Tornado, Hobie Cat 21, ...), ça se trouve pas cher en cherchant bien, dans les écoles de voile. Disons 1000 euros.
* Pas mal de taf pour la stratification des fixation des bras et des renforts. Disons 1000 euros + 1000 euros de profilés. (tri démontable mais non repliable).
* Gréement (la c'est plus cher) : mat 10m + bome + GV à corne 22m² + trinquette 10m², en cherchant bien et en tapant dans les occases pour les voiles, disons 10000 euros.

Bref, max 15000 euros.

Sans compter le plaisir du bricolage et de la mise au point. Et je ne cherche pas une quelconque valeur à la revente.

Pas de problème pour les échantillonages et la strat. Je saurais faire solide et léger.

Seule contrainte à anticiper, la largeur à la flottaison de l'aloa est trop importante, ça risque de coller un peu à l'eau. Il n'est pas délirant, après essais, de modifier la forme de la carène, en affinant les entrées d'eau.

Enfin, si c'est vraiment un échec (mais c'est pas dit), il me reste la solution de construire sur plans ou d'acheter une coque centrale de trimaran. J'aurais déjà tout le reste.

Mais pourquoi ça ne marcherait pas avec l'aloa 21 ?

L'expérience du Fugue n'est pas comparable, je ne cherche ni à gagner des régates, ni à faire un bateau de 45 pieds. Juste un tri de moins de 7m, habitable, avec les performances d'un croiseur de 10m.

Qu'en pensez-vous ?

Merci d'avance de vos contributions.

Fabien
http://www.voilier-quasar.com

jeudi 09 avril 2009 22:49
Nikonaout2018_008
tangnard

Possible mas pas efficace
Premièrement : une coque de monocoque est prévue pour une certaine charge, si tu retires la quille, la coque n'est plus dans ces lignes, donc coque inadaptée.
Trop de surface mouillée, il faudra donc comblé par un gréement surpuissant, et des flotteurs trés volumineux.

Les coques de Tornado ou autres cata de sport ne peuvent pas supporter autant de charge, déjà que pour un tri léger (300kg) avec le même gréement, c'est limite (j'ai fait les calculs inverses car j'ai des flotteurs de Tornado) mais avec une coque centrale lourde et un gréement puissant c'est pas assez solide et pas assez volumineux.

Ensuite, il existe le Telstar, l'allegro qui correspondent à ton programme et budget et qui demanderont moins de travail (sauf si tu en trouves a retaper avec l'avantage d'être sure du résultat).

J'ai tourné le problème dans tous les sens, l'occasion ou un plan d'architecte, mais avec des bouts de M... on ne fait que de la M... .

http://www.multihull.nl/multihulls/used-multihulls/7670.TelstarFS/7670.TS26.fotosheet.htm
http://www.multihull.nl/multihulls/used-multihulls/2463.TelstarII/2463.Telstar.htm
http://www.xboat.fr/486-TRIMARAN%2BSUPER%2BALLEGRO.html
http://www.annoncesbateau.com/voilier/occasion-annonce-296654.html

Bonne recherche

Alexandre

vendredi 10 avril 2009 00:15
Missing
(Guillemot)

Fabien
pourquoi ne pas acheter un vieil allégro de 8 m et le rénover ?

Ca te coûtera encore moins cher, et tu auras un bateau parfaitement éprouvé avec une valeur de revente intéressante.

Il y en a un à vendre en ce moment en Bretagne. Il est jaune avec un gréement neuf et des modifs.Un peu cher, peut être, mais absolument magnifique.

il est là :
http://www.multisailing.com/FR/descriptif.php?req=tri&rang=24

vendredi 10 avril 2009 08:32
Avatar
pepperbox

curieux ...
cette envie de faire un tri avec un mono .
on a l 'impression que beaucoup pense qu' un tri est un mono sans leste et avec des flotteurs , un peu comme un velo avec des roulettes !

pourtant , le tri a ces propres contraintes ...
Et puis , aujourd'hui il existe plusieurs petits tri homologués sur le marche de l ' occase :

Speed 7.70 / T 680 / triazgoz / edel tri 22 / allegro /freely ...

Mais pour la petite histoire , dans les années 80 , certains avaient evoqués une coque de FUN (jeanneau) transformée en tri ... Sans suite biensur .......

vendredi 10 avril 2009 10:52
Run_manu
Erendil

J'ai vu un requin
transformé en trimaran.

Le résultat était assez impressionnant en terme de boulot, franchement nul en terme de bateau.

Je pense que le gars n'aurait pas eu plus de boulot à construire directement un trimaran en partant de rien.

Cela dit, le requin, trés étroit, se prête pas mal à faire une coque de tri. Le gars avait gagné de l'habitabilité en construisant un énorme bras unique qui reliait la coque du requin à des flotteurs. Ce bras, qui ressemblait à une aile épaisse, recevait des couchettes doubles.

Je ne me rappelle plus s'il avait construit les flotteurs ou si c'était des machins récupérés.

Donc, le résultat ? Le dessous du bras se trouvait à 10 cm de la flotaison. L'ensemble devait peser 10 tonnes. Pour dire, le bras était constitué de lambris sur des membrures. Surprenant comme silouhette, et probablement finalement moins rapide à toutes les allures que le requin.

Jacques

vendredi 10 avril 2009 13:30
---

Merci de vos réponses pleines de bons sens.
Merci de vos réponses pleines de bons sens.

En effet, le volume des coques de Tornado ou hobie 21 est un peu faible.

Quant en général les architectes de multicoques parlent de 180 à 200% du déplacement total, c'est par flotteur ou pour les 2 ?

Quant aux lignes d'un petit quillard de 6m30, justement, ça me paraissait cohérent. 350 kilos de quille en moins, mais environ 300 Kg en plus avec les 2 flotteurs, les poutres, un mat plus grand et donc plus lourd et pas mal de strat en plus pour la fixation des poutres.

Reste uniquement la forme de la carène qui ne convient pas, et là je pense qu'il n'y a pas trop de solution. Les entrées d'eau d'un tri sont toujours hyper fines, avec peu de surface mouillée...

Après, comme je l'ai dit, c'est aussi par plaisir du bricolage, et si ça n'est pas concluant, je suis ouvert à l'idée de fabriquer une coque centrale.

L'idée d'une rénovation n'est pas exclue malgré tout, je vais voir à quoi ressemble l'Allegro.

Merci encore pour vos réponses pertinentes.

Fabien

samedi 11 avril 2009 00:43
Logo-heo2015-32x32-ico
Equipage

"Le mono transformé en tri"
et "transformation mono-multi" Contributions supprimées merci d'insérer vos annonces de vente das la rubrique prévue à cet effet : http://www.hisse-et-oh.com/pa/index.php

vendredi 14 août 2009 15:38
---

J'ai eu la meme idee
Il faut etre inventif . mon mono est plus etroit,2m10 et plus efilé à la flottaison. Plan de 1967 en poly. J' envisage la transformation à moindre coût,les flotteurs en CP style: Wharram + bras en pin rouge + cables. Renforts de coque : Arceau laméllé-collé interieur.L'argent coute trop cher pour moi. Vends ton bateau,achete une coque + fine et avec la difference t'es le roi du petrole .

jeudi 15 octobre 2009 22:06
Missing
montolivet

transformation mono en tri
Pourquoi faire simple quant on peut faire compliquer ! si c'est pour le plaisir de la construction, de l'aventure pourquoi pas. Mais pour naviguer on va obtenir un truc incoherant " un tout est beau parcequ'il est un dit le poéte" au qualité nautique inconnue, pour ne pas étre trop négatif,avec un investissement temps trés important alors que l'on trouve des allégros (entre autre) fiable, sur, marin, rapide ( bien sur ce n'est pas un corsaire ou un drgonfly) et tres habitable à des prix trés compétitif (cf trimaran sur le bon coin).

samedi 29 mai 2010 10:59
Missing
tumbleweed

mono tri
eric lerouge a fait ca sur un fugue de 11 metres
le resultat esthetique est vraiment pas mal
habitabilite comme un mono de 11 metres evidemment c'est le meme bateau
c'est harmonieux et plutot bien fini
et il est a vendre chez multisailing
je crois que ce bateau est a saint malo dans le bassin derriere etoile marine
eric
ps je n'ai aucun interet dans aucune de ces deux structures

samedi 29 mai 2010 11:06
Avatar
clarivoile

oui
et c'est justement ce genre de chose qui me fait douter du travail des architectes!

Comment peut on faire d'un mono un tri sans rien changer à la carène et au poids, et ailleurs lancer de grandes théories sur l'importance des lignes d'eau, dérives et autres élucubrations techniques qui seraient spécifiques au type de bateau?

samedi 29 mai 2010 14:55
Avatar
clarivoile

et
quand on voit son nom.....

samedi 29 mai 2010 15:00
Missing
(Guillemot)

ne pas jeter la pierre...
ce fil est très ancien, mais j'avais donné des infos dans le deuxième post.

Eric Lerouge n'a rien à voir dans cette transformation qui date de plus de 30 ans.

Le propriétaire a modifié un grand nombre de fois son bateau, au cours des 20 dernières années.

C'est sa chose, son prototype, son délire, appelez ça comme vous voulez, mais c'est parfaitement légitime.

Eric Lerouge , amis du propriétaire je crois, a accepté de donner un coup de crayon à la dernière transformation en date pour redessiner la coque centrale, reconstruite aux deux tiers...

voili voilou

samedi 29 mai 2010 18:18
Missing
tumbleweed

rien avoir erik lerouge
on peut en douter quand on voit la fiche de vente en pdf de multisailing
le batau a l'air serieusement pense qd meme et bien fait et en plus il est beau..
il y est bien fait reference a erik lerouge
on lui demandera quand il sera present sur heo..
eric

samedi 29 mai 2010 21:56
Avatar_hh
FaF33

Un trimaran sur base d'un monocoque et 2 flotteurs de cata
Bonjour,

Je fais remonter ce vieux post, car j'ai réalisé un petit trimaran de 5m sur une base de coque de Maraudeur, et 2 flotteurs d'Hobie Cat.

Pas mal de modifications lourdes (suppression du saumon et du lest, ajout de poutres, réalisation d'articulation de repliages des flotteurs, adaptation d'un mât-aile, ...).

Alors les puristes et fans du Maraudeur crieront au scandale, certains penseront qu'une coque centrale de trimaran se doit d'être bien plus fine en terme d'entrées d'eaux.

Mais j'invite chacun d'entre vous à venir faire un tour sur Tricote sur le bassin d'Arcachon, et constater qu'il marche plutôt pas mal.

Pour moins de 3000 euros, coque, flotteurs, gréement, voiles et remorque routière compris, le rapport qualité/prix n'a rien à envier à un Astus 16 ou autre petit trimaran repliable de navigation cotière.

Je pense même que le concept peut s'adapter sur quelques monocoques un peu plus grand. En particulier, l'association d'un First Class 8 et 2 coques d'Hobie Cat 21 n'est pas délirant.

Vu le nombre d'épaves de petits bateaux des années 70/80 qui fleurissent dans les jardins, et le nombre de catamarans sportifs diffusés, il y a pas mal de potentiel pour les petits budgets.

Plus d'infos et de photos sur :
http://www.tricote.fr

A vos commentaires...

Fabien

vendredi 01 avril 2011 13:49
Missing
(Chtit Luma)

J'adore!!
Alors, là, Fabien, c'est super. Enfin de l'imagination et de la débrouille pour somme toute un résultat pas si mal et idéal pour budget réduit, si j'ai bien compris. Le plaisir de créer et de naviguer sur un projet qu'on a mené de la sorte est irremplaçable.

Bravo.

Gerard

vendredi 01 avril 2011 16:31
Jem
bil56

bravo ...
bien ton site !
joli travail de transformation ...
question: quid des nouvelles performances sous voiles ??

samedi 02 avril 2011 14:08
Avatarmoluva2
Moluva

et comment marche t'il ?
comment marche t'il sous voile ce tricote ?
ça à l'air bien réalisé.

lundi 04 avril 2011 07:47
Avatar_hh
FaF33

Performances de Tricote
Coté performance par rapport à un Maraudeur d'origine, il n'y a pas photo, au largue, c'est un avion. Je n'ai pas encore eu de conditions me montrant les limites. Mais les 10 noeuds sont facile à atteindre. Au près, c'est vraiment pas mal, 90° de bord à bord, avec une VMG à 50° pour 5/6 noeuds dans 12 noeuds de vent.
Je vais installer un gennaker ou asy pour mieux descendre le vent. Et j'attends mes trampolines, car ça mouille un peu.
C'est surtout l'état de la mer qui limite la vitesse max.
Et le bonheur, c'est de glissé dans la pétole quand les autres sont au moteur. :)

jeudi 07 avril 2011 16:46
Missing
(jojonas)

Tri_cote
Bravo Tricote,
Lorsque l'on voit le prix des bateaux, pas toujours justifié, et que l'on voit ton travail, toute considération technique mise à part(je ne suis pas un expert) ça ouvre des horizons heureux à ceux qui veulent se faire plaisir sans avoir de gros moyens, mais beaucoup d'inventivité et pas peur du travail. Encore bravo!!!

jeudi 07 avril 2011 21:01
Img_20170724_153743
micsax

Un mot pour remercier Fabien pour son idée "saugrenue" et de l'avoir partagée ici meme et sur son site...
Je suis allé essayer Tricote en Juin sur le bassin d'Arcachon , comme il nous y invitait et j'ai été enthousiasmé....3 mois apres , me voila a la barre du sister ship de Tricote !
Un autre mot de remerciement a matelot@17984 rencontré ici apres une annonce pour trouver un chantier , et sans qui rien n'aurait été possible ...sa gentillesse , ses compétences , son matériel et sa disponibilité....Merci Michel (et Martine )...
Mon nouveau Trimaraud est sorti pour la premiere fois avant hier , par un vent assez fort , avec son greement de Maraudeur.
J'ai été surpris par sa remontée au vent trés correcte , alors meme qu'il n'y a plus aucune dérive , avec toutefois une barre trés dure...Autre défaut : au grand largue , la barre dans l'axe il abat franchement...
Je vais le sortir ce W.E. et essayer de régler , ou au moins de comprendre ce qu'il faut faire pour l'améliorer , mais c'est déja un grand plaisir..

Michel

vendredi 09 septembre 2011 14:40
Missing
Micromegas

Tape TRINADO dans google.... et bonne lecture !

vendredi 09 septembre 2011 15:57
Dsc00358
captainjas

Je pense que c'est une mauvaise idée, mais pour le maraudeur cela donne l'impression d'être une bonne idée, la carène' si adapte ? Pour le monocoque transformé en tri, cela fait 6 ans qu'il est a vendre ? J'avais remarqué que le prix avait juté de 30 %

vendredi 09 septembre 2011 17:04
Avatar_hh
FaF33

La transformation d'un maraudeur en trimaran a été plutôt une réussite. Maintenant "Tricote" premier du nom est la propriété de Michel (micsax) qui entame la création d'une flotte de trimaran ;)
Mais pourquoi j'ai vendu Tricote si c'était tant une réussite ???
Ah, le mètre de plus, peut être...
Et oui, j'ai remis le couvert, en m'en prenant maintenant à un brave 590 Lanaverre...
Mêmes idées, même concept. Coque de 590 dont le lest et le saumon de dérive sont découpés, flotteurs de Hobie Cat 16 (bien plus volumineux que ceux du 14), et on recommence. C'est fou comment on peut améliorer de nombreux détails lorsqu'on refait quelque chose une deuxième fois.

Les avantages du 590 par rapport au maraudeur (naviking) :
* Cockpit auto-videur
* Plus de volume : vrai couchette double et 2 petites couchettes simples
* Baille à mouillage

Ce qui change :
* A la place d'une poutre avant traversante, construction d'un porque en inox permettant de ne pas couper en deux le volume de la cabine.
* Pied de mât largement reculé, juste devant le capot de descente. Ce dernier sera maintenant sur charnières et non plus coulissant.
* Dérive sabre dans le cockpit, juste en arrière de la descente.
* Angulation des bras (dièdre), afin de réduire le contact avec l'eau, et les embruns qui vont avec.
* Construction epoxy/carbone des renforts.
* Bôme de 3m, GV de 16m² et foc de 6m².
* bout dehors et gennaker sur emmagasineur.

Ce qui reste :
* La structure des bras en tubes carré d'inox 80x80x3.
* La cinématique de repliage des flotteurs.
* Le mât (7m40). Un poil court, mais ça reste un bateau de croisière et les flotteurs sont submersibles.

Le concept m'ayant totalement convaincu, j'ai investi un peu plus : GV à corne et foc en coupe tri-radial.

Coté budget :
* La coque de 590 (en très mauvais état) : 1200 euros
* 2 coques d'Hobie Cat 16 : 400 euros
* Résine, fibre de verre et carbone, apprêts et peinture : 600 euros
* Structure inox, visserie et divers accaxtillage : 400 euros
* Voiles : 2000 euros

J'en suis à moins de 5000 euros au total... et le plaisir de bricoler en sus...

Quelques photos de la construction en cours sur : http://www.tricote.fr

Les premières navigations, c'est pour le mois de mars...

Juste une dernier point : à part le maraudeur et le 590, rares sont les voiliers de moins de 2m de large... Au delà de 6m, le concept n'est pas garanti, la coque centrale sera trop large, avec un coefficient prismatique bien trop élevé.

mercredi 28 décembre 2011 23:57
Logo2z
Z

Excellent !
Envoies-nous les premières impressions de tes premiers bords ! Ce genre de défi montre à quel point tout est possible avec de l'imagination

jeudi 29 décembre 2011 02:57
Avatar
clarivoile

Quelle aventure!

jeudi 29 décembre 2011 11:04 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

En effet, Maraudeur et 590 sont sans aucun doute un très bon choix, avec des surfaces mouillées très réduites (Pour ce que je sais de la génèse du 590, c'est à l'origine le plan d'un dériveur "ouvert"; tu me confirmeras). A quand une tentative avec un vieux "surprise" ?

Juste une remarque : Pourquoi des flotteurs de 16 et pas de 18? C'est l'occasion qui a fait le larron?
Un peu plus de volume et un peu plus de longueur permettrait qq m² de toile supplémentaire qui te démarquerait en termes de perfs par rapport aux congénères monos.
Seconde remarque : Les flotteurs semblent très avancés par rapport à la coque centrale - à moins que ça ne soit dû à l'angle de prise de vue - Pourquoi ce choix?

jeudi 29 décembre 2011 11:24
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Juste pour illustrer le fil.
Un jeunot du village, qui ne sortait son dériveur qu'à partir de 25nds, pour le fun, en avait toutefois marre de passer son temps dans l'eau.
Le transformation de son canot lui a pris deux jours. C'est sommaire, mais croyez-moi, ça marche!

jeudi 29 décembre 2011 09:33
Img_20170724_153743
micsax

Je me demande si je n'ai pas vu ce bateau a Gouville sur mer (50) en aout ?

mercredi 11 janvier 2012 22:17
Avatar_hh
FaF33

En effet, le surprise pourrait être un candidat. Mais l'augmentation de la longueur de la coque centrale complexifie de façon exponentielle les problèmes et les contraintes structurales.
Concernant les flotteurs d'Hobie 16, les dimensions sont idéales. Les coques sont largement en retrait par rapport à l'étrave de la coque centrale, la photo donne une drole d'impression, c'est vrai. Hobie 18, cela faisait une poutre AV trop en arrière, donc pas au même endroit que le mât ou des flotteurs pour le coup qui dépassent trop sur l'avant. Hobie 16, c'est nickel. La poutre AV est au même niveau que le mât, lui même reculé juste devant la descente, soit environ 40cm plus en arrière qu'à l'origine. Mais le volume faible rend le flotteur sous le vent submersible. Un peu plus sécurisant (la coque qui part sous l'eau indique qu'il faut réduire), mais cela implique de porter moins de toile, c'est vrai. Il est possible qu'après une validation de l'ensemble, je construise 2 flotteurs bien plus volumineux.
La suite début 2012... Je continuerais de donner quelques news sur ce post...

jeudi 29 décembre 2011 23:14
Missing
ct

oui mais la il faudrat aussi revoir les bras etc
car les efforts seront bien plus important
je pense que tout ca c est un petit peu frele

jeudi 12 janvier 2012 06:35
Avatar
Surprisedespertuis

Je trouve ton idée très audacieuse et passionnante.

Audacieuse : parce que transformer un mono en cata, certaines personnes ont déjà pensé à cela, mais pas beaucoup sont allées jusqu'au bout. En plus apparemment cela fonctionne . L'intérêt de tes travaux c'est aussi le coût qui semble modique.

Passionnante parce que j'aime beaucoup les trimarans et l'innovation. Dans le domaine de la moto pendant la fin des années 1970, il y avait des gens astucieux qui adaptaient des moteurs 4 temps sur des motos tout terrain qui étaient exclusivement équipées de moteurs 2 temps. On voyait parfois des bidouillages désastreux, mais parfois des transformations fabuleuses. En définitive, c'est eux qui avaient raison car maintenant on ne voit plus que des moteurs 4 temps dans les motos tout terrain. De la à penser que dans quelques années on ne verra que des Tricot en dayboat...

J'aime beaucoup les trimarans mais aussi mon vieux Surprise en tant que monocoque. Je pense que je n'irai pas naviguer dans ton coin, ayant trop peur de le voir greffé de 2 flotteurs après une nuit passé au mouillage

vendredi 30 décembre 2011 09:43 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc_0030
liard9

bj a tous je connai un pote a jabline seine et marne qui lui a transforme un maraudeur
en trimaran avec coque hobiecat 16 et bien sa navigue bien et en plus il a tous fait bien mes sont bataux reste toujour a plat et je pense que une fois que le vent va forcir
le comportement sera trés différent

samedi 31 décembre 2011 11:26 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar_hh
FaF33

Ton pote à Jabline, c'est Michel, et c'est bien de lui dont je parle. Son premier essai de transformation, après être venu essayé Tricote 1, n'a pas été le succès escompté...
Il a maintenant 2 maraudeurs transformés, puisqu'il a récupéré depuis Tricote premier du nom...
Le monde est petit...
Quant à attaquer à la tronçonneuse la quille d'un brave surprise au mouillage, promis, il n'y a aucun risque...

mercredi 04 janvier 2012 03:13
Missing
slefebvr

Bonjour, je suit ce forum avec attention et je trouve cette idée très bonne. Tricote en est un magnifique exemple. Cependant je trouve l'habitabilité du 590 un peu limite, surtout la hauteur sous barrot. Si j'ai bien compris la coque centrale d'un tri doit-être fine et élancée. Que pensez-vous d'une telle transformation sur un midjet ? Sinon quel serai le meilleur candidat avec plus de confort qu'un 590 ?

mercredi 11 janvier 2012 15:28 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Je comprends qu'en termes d'habitabilité le midjet apporte un plus mais je connais un peu ce bateau et je trouve ses oeuvres vives moins adaptées que celles du 590; sans être péjoratif, trop rondouillard.
Peut être qu'une coque à bouchain style challenger (Je ne sais plus les modèles; super-challenger?)
Sinon, y a des tris démontables-transportables sur le marché de l'occasion qui sont abordables

mercredi 11 janvier 2012 17:34
Avatar_hh
FaF33

En terme d'habitabilité, le 590 (Tricote 2) est sans commune mesure avec le maraudeur (Tricote 1).
Dans le 590, compte tenu de la nouvelle position du mât largement reculé (et donc l'épontille), il y a maintenant à l'avant une belle couchette de 2m x 1m60 au plus large. Et il reste 2 couchettes simples, une sous chaque hiloire de cockpit, idéale pour les enfants. Bref, une famille de 4 personnes peut facilement et confortablement trouver à dormir dans un 590.
Sur Tricote 2, chaque trampoline mesure 1m90 x 1m05. De quoi poser une petite tente, même si je ne suis pas fan. En tout cas, il faut taper dans un Tricat25 pour obtenir une place au moins équivalente. Je vous laisse le soin de jeter un oeil dans un Access 6, très proche en terme de chiffres de Tricote 2, pour vous donner une idée en terme d'habitabilité...

Concernant une coque plus grande, il y aurait le Surprise ou le First Class 8, mais dans ces dimensions, cela imposera de construire des flotteurs adaptés (volume et longueur). Dans ce cas, autant construire également une coque centrale de trimaran, surement bien plus adaptée (entrée d'eau plus fines, arrière étroit, absence de passavant autour du roof, position du mât adaptée, ...).
Sur un monocoque de près de 2m50 de large, les flotteurs ne pourront pas rester sur les cotés sur remorque. Mon système de repliage sur le dessus verra aussi ses limites, avec des bras estimés à 2m (les flotteurs seraient à près de 4m de haut sur remorque, soit un balancier trop important risquant de retourner la remorque en virage).

Bref, le 590 me parait le monocoque idéal pour une transformation en trimaran. Au delà, soyons réaliste : occasion d'un "vrai" tri ou construction amateur.

Pour info, Tricote 2 est presque terminé, réception de la bôme semaine prochaine, matage sur le parking de la voilerie pour prise de côte, réception des voiles en mars, et ... 1ère mise à l'eau... budget total, environ 5000 euros.

mercredi 11 janvier 2012 22:53
Missing
(Guillemot)

Bonjour Tricote,
ta construction est intéressante.

je me permets de te donner mon avis parce que j'ai construit un trimaran de la même taille il y deux ans, et j'ai du refaire des flotteurs inadaptés au départ.

je pense que des flotteurs de Hobie 16 sont totalement inadaptés, même si tu y trouves une facilité par rapport à la position des bras.
Il sont trop bas, avec un volume très insuffisant à l'avant, beaucoup trop lourds et la liaison pont coque en sailli ne manquera pas de vous envoyer de la flotte en permanence.

Tu dis qu'ils préviendront le chavirage et que tu réduiras : non, ils engageront en permanence, même par temps maniable, dès qu'il y a un peu de clapot, ralentiront et feront cogner le bateau, éclabousseront...
résultat, tu ne pourras pas accélérer, même au portant, sauf si l'eau est parfaitement plate...

j'ai donc peur que tu te retrouves avec un bateau aussi lourd que le dériveur d'origine ( bras en acier ?) et un agrément sous voiles limité.

je je conseille donc vivement de t'orienter vers des flotteurs beaucoup plus volumineux sur l'avant, plus légers qu'une coque de cata de sport, avec des bras haut au dessus de l'eau.

si tu le souhaites, je peux t'envoyer par mail plusieurs plans de flotteurs.
Je les réalisent en verre époxy sur moule mâle en carton. Le moule se fait en un w-e...

Cordialement
Vincent

jeudi 12 janvier 2012 12:42
Missing
slefebvr

Bonjour. A tricote : Merci pour ta réponse concernant une coque plus grande que le 590. En fait j'ai bien compris que le 590 offre une habitabilité correcte, mais je suis plus inquiet concernant la hauteur sous barrots (1.15m je crois). Je mesure 1.92m ....

jeudi 12 janvier 2012 16:05
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Je ne vais pas répondre à la place de Tricote mais pour avoir déjà échangé avec lui, j'ai compris la philosophie de la "série" des Tricotes. Il y a un facteur que tu oublies, Guillemot, c'est que la coque centrale est beaucoup plus porteuse que celle que l'on a sur un tri "natif" et ceci joue sur les efforts demandés aux flotteurs; comme Tricote n'a pas cherché à multiplier les m², ça fonctionne.

Par ailleurs, dans des mensurations identiques, je te rappelle qu'Astus (qui est le n°1 des petits tris habitables et transportables) a fait son succès grâce à des flotteurs submersibles, mettant en avant l'aspect "fusible" et avertisseur.
Ca n'est pas mon choix et verse plutôt dans la philo Tricat avec des flotteurs à 200% qui évitent de naviguer la main sur l'écoute.
Enfin, je doute que Tricote soit un adepte des sorties en famille par gros temps et grosse mer; mais là, je m'avance un peu et vais donc le laisser répondre

jeudi 12 janvier 2012 17:07
Missing
(Guillemot)

Bonjour,

bien vu Tricotes, pour la coque "porteuse".

je me pose justement la question suivante : quelle est la largeur à la flottaison de la coque du 590 Lanaverre ? Où est situé le bau max ?

je viens de dessiner un tri de raid de 6 mètres à coque "large" : 1 mètre à la flottaison aux 2/5 à partir du tableau. Entrées d'eau néanmoins assez fines.

ça donne quoi pour le 590 ? j'ai peur que le bau max soit très avancé et plus près de 1.5 m...

Vincent

vendredi 13 janvier 2012 11:26
Vital_003
vital

Vous m'inquiétez beaucoup avec vos bricolages!
Il y a 2 ans, nous avons sauvé de justesse une femme enfermée dans la coque d'un trimaran retourné, au milieu de la Gironde. Il a fallu découper la coque à la hache, car l'accès par la porte de la cabine était encombré par des bouts, des voiles... Notre plongeur n'a pas pu entrer. Il ne restait qu'une petite poche d'air à l'intérieur.
Mais, le point important, est que ce tri, de série (je ne dirai pas la marque) s'est retourné en raison d'un bras que s'est plié. Et pourtant, il avait été calculé par un architecte naval.
Alors, vos petits bricolages à la Dubout, très bien par grand beau temps et vent de 5 noeuds, mais si vous sortez avec un peu de vent, mettez la SNSM en alerte avant de partir!

vendredi 13 janvier 2012 13:56
Avatar
clarivoile

Il faudrait savoir pourquoi le bras s'est replié. Est ce une erreur (sans doute) ou un problème technique?

vendredi 13 janvier 2012 15:58
Vital_003
vital

Il y a des choses que nous ne sommes pas autorisés à dire... "devoir de réserve". Mais j'ai dit "plié" et non "replié".
De toute façon, je doute qu'un fonctionnaire des Aff Mar prenne le risque de donner un titre de navigation à ce type de bricolage, sauf si les calculs de résistance et de couple de retournement ont été validés par un archi. Alors, un tel engin ne sera considéré au mieux que comme engin de plage et donc limité à la bande des 300m. Ce n'est peut-être pas le but?

vendredi 13 janvier 2012 16:23
Avatar
clarivoile

C'est dommage de ne pas donner de références. Puisque tu ne fais que relater un fait, où est le problème?

vendredi 13 janvier 2012 16:27
Vital_003
vital

Non, nous n'avons pas le droit de publier des informations que nous avons apprises par notre participation à un sauvetage (ou par des amis ayant participé à ce sauvetage).
Et même si une personne publie des mensonges sur son propre naufrage, nous ne sommes pas en droit de faire état d'informations apprises lors du sauvetage, même pour rétablir la vérité.

vendredi 13 janvier 2012 22:49
Avatarmoluva2
Moluva

Étrange et dommage de ne pouvoir relater les faits, en restant factuel sans faire part d'une quelconque interprètation ou supposition plus personnel...
Genre tel modèle de bateau dans telle condition de mer et de vent point.

samedi 14 janvier 2012 06:17 *** Message modifié par son auteur ***
Avatarmoluva2
samedi 14 janvier 2012 06:32 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
ct

de toute facon utiliser des tubes alu en guise de bras n est pas top
en effet l alu veilli vite et n aime pas la fatigue
il est certain que les bras et les acrochages des flotteurs de tricote reste precaire
c est en effet du bricolage correcte pour des conditions clemente
mais avec la mer on prevoit pas toujours
et un trimaran ca se retourne donc si on perd la structure lateral
faite attention et un bon sens mecanique est a requerir pour faire ce genre de montage
je reste reserve sur la rigidite de cette ensemble
par beau temps tout va bien !mais apres ?????

samedi 14 janvier 2012 07:47
Missing
slefebvr

Bonjour, je continue à croire que c'est une bonne idée si le système est bien pensé et l'utilisation raisonnable. Un monocoque peut aussi casser sa quille et se retourner ... Je propose de revenir sur le débat qui pourrait se résumer à : quel monocoque comme coque centrale d'un tri ? Je rajoute un candidat : le grain d'sel.

samedi 14 janvier 2012 08:39
Vital_003
vital

Pensez quand même à l'homologation par les Affaires Maritimes...
Ce serait bête de dépenser de l'argent et de ne pas pouvoir en profiter!

samedi 14 janvier 2012 08:44
Avatar
clarivoile

J'abonderai dans le même sens que CT.

Quand on voit les efforts que supportent ces bateaux.....

Une coque centrale un peu trop volumineuse provoque des efforts beaucoup plus important sur les liaisons et bras qu'une coque fine et légère. Dans la mer et avec la vitesse, je ne suis pas surpris de lire ce genre d'article.

samedi 14 janvier 2012 10:49 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
slefebvr

Quelques chiffre concernant le 590 de tricote : surface du bau max 0.23m² en charge. Longueur a la flotaison : 5.4m Déplacement en charge 650 kg=650 L. Ca donne un coefficient prismatique de 0.19. Un tri du commerce est à 0.1. On est pas si mal.

samedi 14 janvier 2012 11:03
Avatarmoluva2
Moluva

Toujours était un peu dubitatif face à ces trimarans repliables ,les contraintes sont si fortes sur ce genre de bateaux...pourtant dragonfly ou autres ont l'air fiables.
Il y a t'il des pièces d'usures à remplacer tous les x années sur le système de repliage de ces bateaux ?

samedi 14 janvier 2012 11:29
Avatar
clarivoile

Les vis qui cassent régulièrement (1 ou 2 vis par an). Mais peut être est-ce dû à un trop fort serrage. Pas de danger réel, car il y a beaucoup de ces axes pour tenir la pièce inox qui fait la jonction et la rotation des bras.

samedi 14 janvier 2012 11:34
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Po-po-po-po.... Je lis des grosses bêtises
L'alu EST la matériau pour les bras de liaison; bien sûr, le carbone convient aussi

Régatant dans une flotte de 50 trimarans repliables ou démontables, je sais ce que ces petits bateaux sont capables d'encaisser (Multi-Malo 2010, 25nds réguliers, 2m50 de creux, en régate à fond) à des vitesses qui scotchent sur place bon nombre de bateaux (20 noueds sont assez "usuels" pour les + sportifs d'entre eux).
Et pourtant, ils sont matés, dépliés, boulonnés à chaque sortie.
Evidemment, leur montage nécessite de ne pas faire n'importe quoi et de ne pas oublier la petite clavette qui va bien. L'avantage de ces opérations, c'est qu'elles permettent de contrôler visuellement chaque pièce.

Mon propos concerne essentiellement les bateaux de série (ou petite, très petite série), dessinés par des archis et construits par des pros. Mais nous avons également des constructions amateurs qui tiennent la route, en particulier un très joli F22, surnommé entre nous "pêche-promenade", mais qui du fait de ses vitesses moyennes ne pêche que l'Espadon! Il a fait toute la saison de régate sans aucun souci et comme ça ne suffisait pas un A/R continent-Corse et une croisière dans les anglos.
Donc ne vous inquiétez pas pour eux plus que cela.

samedi 14 janvier 2012 12:21 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
clarivoile

Le F22 n'a pas de bras alu, si?

samedi 14 janvier 2012 14:10
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Et j'oubliais ! En régate à Bréhat, un virus s'est vu refusé la priorité par un mono, qui lui a sectionné les bras; amputé et transformé en prao, ce Magnum a rejoint la côte avec son équipage !

samedi 14 janvier 2012 12:38
Jem
bil56

c'est ce qui est arrivé à Prince de Bretagne, flotteur pendouillant, remontée du golfe de gascogne sur un seul bord, flotteur assuré par des bouts et balancines !

samedi 14 janvier 2012 14:07
Missing
ct

je persiste et signe que les efforts sont tres important sur des bras de trimarant et que l alu lorsqu il n est pas dimensionne avec assez de marge de securite reste un materiaux pas bien adapte
j ai fabrique par le passe des trimaran avec des bras en alu et je peus vous assurer que les bras etaient tres surdimensione et malgres
ca l alu vieillissait pas bien
je n utiliserais plus l alu sur mes prochains projets

samedi 14 janvier 2012 14:53
Avatarmoluva2
Moluva

et par quoi remplacer des bras (ou poutre sur cata) alu ?
Carbone ? $$$$

Jamais trop aimé ce matériaux non plus qui vieilli bizarrement mais bon...

samedi 14 janvier 2012 16:14 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Yes pour le F22.
Nos mâts sont en alu et bien que devant supporter des forces importantes, ils ne résistent pas trop mal dans le temps.
Si tu ne fais pas en alu, tu fais en carbone?

ça me pensait à des constructions amateurs style Expresso (6m50) avec des bras en lamellé-collé.

samedi 14 janvier 2012 16:14
Avatar
clarivoile

Les bras des F ou D ne sont pas en alu ni en carbone.

samedi 14 janvier 2012 17:34 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
ct

tout a fait des bras en composite verre sans carbone c est possible plus lourd mais ils sont fait comme ca surles F et D
c est sur le carbone est mieux mais c est pas les memes prix et c est souvent le critere de decisions au detriment des perfos
le lamele colle me parait aussi tres bien car evolutif aussi
en alu c est souvent une partie constante car c est des profils
une poutre de tri les efforts sont evolutif en fonction de l endroit
donc il est bien preferable d utiliser une matiere que l on peut plus echantilloner au bord de la coque centrale et dimensioner et de moins en moins en se rapprochant du flotteur
au moins le poids utiliser est bien utilise
en reflechissant bien il n est pas aussi difficile que ca de faire une poutre evolutive en epaisseur en strat verre poliester avec des ud et des bibiais
et la vous pouvez dimensionnner reellement une poutre qui tiens la route c est le cas pour les F et les D
la ou ca se complique c est quand ca devient repliable mais bon
c est faisable !!!!

samedi 14 janvier 2012 20:32
Vital_003
vital

Je tiens à préciser qu'il n'y a pas eu de problème de vieillissement, puisque c'était la première sortie. Défaut de fabrication? mauvais montage? Il y en a d'autres qui naviguent sans pb. Heureusement!

samedi 14 janvier 2012 16:50
Missing
alien

Sachant qu'un trimaran
.
.
.
.
.
.
est un catamaran avec une coque qui ne sert à rien .

Plutôt que de rajouter des flotteurs de hobby cat à un mono pas très marrant,

Ne serait-il pas plus simple d'équiper un hobby cat d'une nacelle .

On trouve pour pas cher dans les centre auto des genres de cercueils aérodynamiques qui peuvent sans grandes modification se transformer en nacelle individuelle voire en module de survie .

Un par équipier et le tour est joué !

Tout ça c'est bien joli mais je retourne à mon chantier de thonier à hydrofoil .

samedi 14 janvier 2012 20:52
Avatar_hh
FaF33

Quelques réponses à ces divers avis très intéressants :

* Coté AffMar, la division 240 permet l'auto-certification en catégorie C. Ca fait peur pour celui qui bricole au pif, mais c'est très positif pour celui qui ne fait pas n'importe quoi. Enfin un domaine où l'auto-responsabilisation est de mise. Et qui dépensera plusieurs milliers d'euros et prendra des risques à naviguer sur un truc douteux ? En ce qui me concerne, je suis ingénieur de formation, professionnel de la plaisance depuis de nombreuses années, j'ai très largement calculé les contraintes dans mes bras en Inox.

* Flotteurs : En effet, 2 flotteurs de Hobie 16, c'est pas le top. Manque de volume, poids important, forme peu adaptée. Ca reste un premier jet, et c'est aussi là le bonheur de la construction amateur, je compte bien passer une saison avec mes flotteurs d'Hobie 16, puis fabriquer sur mesure des flotteurs mieux adaptés pour la saison suivante. De toute façon, j'ai déniché ces flotteurs pas cher, mais je savais que ce n'était que temporaire compte tenu du délaminage d'un des 2 flotteurs. A la fin de l'année --> poubelle !!! Par conséquent, GUILLEMOT, je suis bien intéressé par tes plans de flotteurs (longueur environ 5,20m, volume 600L mini).
Au fait, un flotteur qui assure 200% du déplacement en charge, ça fait près de 2000L. Soit un flotteur de plus d'un mètre de haut et 60cm de large. Du délire !!!

* Coque centrale. Les valeurs données par SLEFEBVR sont bonnes, excepté que le 590 porte 150Kg de lest dans son embryon de quille et sa dérive en inox (20Kg). Bien entendu, tout cela a été déposé, donc coque centrale : 480Kg (et pas 650 Kg). A cela s'ajoute les 4 bras et la structure (+40Kg) et les flotteurs (+80Kg). On arrive à 600Kg en tout.
Mais en effet, comme je l'ai déjà dit, la carène est bien plus ronde que nécessaire pour un trimaran. Ca tapera donc un peu plus dans le clapot court... Le programme n'est pas à la transat, mais à la navigation côtière (bassin d'Arcachon, pertuis charentais, estuaire de la Gironde, ...).

* Bras : Comme les flotteurs, une version n°2 des bras est envisagée, en Carbone/Epoxy. Mais les bras actuels en inox sont très solides, le mécanisme de repliage hyper simple et robuste. Seul le poids peut être amélioré (gain d'une vingtaine de kilos en tout).

Ci-joint une photo de l'articulation d'un bras. Pièce d'inox en 10mm et flasque en 6mm. Axe en 10mm. Résistance au cisaillement de l'axe : 32Kg/mm². 78,5mm² de section, soit un peu plus de 2T5 par bras. 5 tonnes par flotteur, coefficient de sécurité de 5.

dimanche 15 janvier 2012 00:24 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
ct

ce detail me rassure mais pour le coefficient de securite il n y a rien de trop car en effet tes caculs sont en statique et par experience entre le statique et le dynamique il faut bien ce coef minimum
apres il ne reste plus rien pour le coef de securite et pour le vieillissement
le seul elements tres solicite est ta vis inox et ses porte
mais a priori ca a l air de bien vieillir
c est toujours difficile de repartir les contraintes ponctuels
bonne continuation car je trouve ca tres bien d etre motive comme ca

dimanche 15 janvier 2012 08:21
Avatar_hh
FaF33

Ah, j'oubliais, au sujet du coefficient prismatique.

C'est, pour faire simple : déplacement / (longueur à la flottaison x aire du maitre couple).

Avec les chiffres de SLEFEBVR, je trouve 0.65m3 / (5.4m x 0.23m²), soit 0.52, ce qui est plutôt caractéristiques d'entrées d'eaux fines. Mais comment as-tu trouver les 0.23 de l'aire du maitre couple ???

dimanche 15 janvier 2012 00:37
Missing
ct

je tiens juste a ajouter que au fur e a mesure tu va refaire completement un bateau
car apres avoir monte ton bateau comme il est
tu as fait des voiles neuves
maintenant tu parles de faire de nouveaux flotteurs
apres des nouveaux bras en carbone epoxy
a quand la coque centrale pur avoir des entrees d eau tres fines

tout ca tu le fait etapes apres etapes
rien n est donc fabriquee pour etre ideal comme si tu realisais un bateau neuf
donc a la fin malgres de nombreux efforts et quand meme un certain budget tu n auras qu un bateaux bricole malgres tout le respect et l admiration que je te dois
tandis que si tu etait partie sur un kit ou un plan d archi
ton bateau aurait une bien meilleure valeur et que ton temps soit plus valorise
ne crois tu pas que ton travaille serait plus mis a profit si maintenant que tu as un tri pour t amuser
il serrait preferable d utiliser tes longues soiree d hivers a fabriquer un vrai tri performant avec un bon plan d archi
qui en plus d etre tres interressant valoriserait ton travail a son juste niveau ?????

dimanche 15 janvier 2012 08:32
Missing
slefebvr

Merci tricote pour tes réponses. Je ne sais pas comment j'ai trouvé un coefficient de 0.19, surement une erreur de calcul. Ton résultat est le bon. Faut-il prendre en compte le poids des deux flotteurs ? ou faut-il considérer que celui qui est dans l'eau se porte tout seul avec son volume et ne présente donc aucun poids ? Pour la surface du maitre couple immergée je l'ai trouvé ici, à la dernière page : http://association590.pagesperso-orange.fr/histoire%20du%20590/revue-bateaux-590.pdf
Bonne journée.

dimanche 15 janvier 2012 09:13
Photo_avatar
JeanL

bonjour

si vous voulez vous amuser, et bien sur si vous avez un plan coté des couples de votre bateau, téléchargez le logiciel delftship free
il est relativement facile à prendre en main
puis vous réalisez votre modélisation suivant les cotes que vous avez, vous aurez suite à cela tout les calculs pour votre bateau, flottabilité, CP Coéficient de bloc, etc. (pas de stabilité, là le logiciel est payant)
après vous pourrez réaliser vos flotteur.

dimanche 15 janvier 2012 09:31
Avatar_hh
FaF33

En réponse à CT. Les arguments qui justifient ma démarche sont les suivants :
* Budget : Moins de 5000 euros au total pour avoir un trimaran repliable de 6m qui marche bien (j'en reparle après).
* Plaisir : l'approche empirique, associée quand même à de bonnes connaissances de l'architecture navale et de solides compétences en RDM, est passionnante. Je prends durant l'hiver beaucoup de plaisir à travailler, améliorer, réfléchir, tester, ... mon trimaran.
* Performance/Fiabilité : Tu me proposes de faire confiance à un architecte et suivre ses plans à la lettre. Avec tout le respect que je dois aux architectes navals, les petits trimarans ne sont pas difficile à concevoir, et en général les constructions en série ne me conviennent pas complétement. Astus, Tricat, ..., il y a de nombreux points qui me gênent. Je ne trouve pas non plus sur les plans d'archi des tri qui me conviennent à 100%. Habitabilité, conception et fiabilité des systèmes de repliage, plan de pont, ...
C'est aussi un plaisir de concevoir un bateau qui répond précisément à ses besoins et à sa propre expérience.
Au sujet de l'article de Sud Ouest sur le naufrage d'un tri sur l'estuaire de la Gironde, il me semble bien qu'il s'agit d'un Astus 18 ou 20. S'il y a effectivement eu rupture d'un bras sur un bateau récent de série, je serais contraint d'en déduire que l'architecte à sous estimé un élément.

SLEFEBVR, merci pour l'info du maitre couple, je ne l'avais pas.

JeanL, merci pour le lien. Je vais testez ce soft.

dimanche 15 janvier 2012 12:55 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
ct

je comprends completement ta demarche
1)au sujet du budget
pour le moment tu es hypercompetitf et parceque tu as repris des elements d occasion mais pour la suite si tu construis des nouveaux flotteurs etc
la le budget serat moins bien maitrise

2)au sujet du plaisir
la je ne dis rien c est completement clair

3) au sujet architecte moi je ne te propose pas de suivre a la lettre les plans de l archi mais de partir d une base d un archi ou si tu t en sens les capacites de faire le plan ideal au depart car je suis certain qu en faisant evolue piece apres piece tu adaptes les pieces a l ensemble et parconsequent tu fais des compromits pour etre en adequation avec le reste de l existant
tes flotteurs seraient ils les memes si tu avais dessine toi meme ta coque centrale ???
je ne crois pas !!!
c est pourquoi je souleve le probleme
jusqua maintenant tu as fait un tri en adaptant des pieces de recuperation donc tout est reste tres bon marche
mais maintenant moi je trouverais plus judicieux de garder ton tri actuel comme il est
et pour mieux utiliser ton temps je recomencerais un nouveau tri completement redessine car la base actuel de la coque centrale d un mono t oblige a une architecture des pieces neuves certainement moins
evolue que si tu n avais pas ces contraintes
c est juste une suggestion car quit a faire le travail moi je prefer le faire pour qu a la fin j ai un super canot non ???
autrement bravo et bonne continuation

dimanche 15 janvier 2012 18:08
Avatar_hh
FaF33

Pour finir au sujet de la performance, constaté sur Tricote 1 pourtant un premier jet, l'écart de performance entre un tri de série ou un tri construit à 100% sur plans et tricote ne justifie pas l'énorme écart de prix. Et la construction amateur est une fausse économie, je sais de quoi je parle (voilier acier de 11m construit en amateur il y a 10 ans).
Tricote 2 est proche d'un Access6. Mais 4 fois moins cher, et incluant des voiles neuves au top, une habitabilité sans commune mesure, 4 couchages dont 1 double, une remorque de route, un équipement complet... Même si l'Access6 sera un poil plus performant que Tricote2, cela ne justifie pas l'écart de prix. Au final à équipement égal, j'ai 6 tricotes pour 1 Access !!!

dimanche 15 janvier 2012 13:02
Missing
ct

tout ca c est vrai parceque tu as utilise des pieces de recuperations
mais si tu construits de nouvelles pieces flotteurs et cie
les budget ne vont plus etre les memes
les flotteurs la te couterons plus de 400 euro

dimanche 15 janvier 2012 18:11
Missing
(Guillemot)

toinouz,

écris moi en direct avec ton adresse mail pour que je puisse de filer les fichiers de plans de flotteurs (et des coques centrales également )

Tous les plans sont sur Delftship, très faciles à modifier si tu le souhaites avec les outils automatique d'échelle et de modification des coefficients.

j'en profite pour abonder dans le sens d'autres intervenants : des bras en lamellé collé sont très faciles à réaliser, même courbes, et offrent une résistance incomparable à des bras en alu.
Sur mes bras de 4.5 m, j'ai une flexion maxi de 5 mm au bout, lorsque je suis au taquet au près dans du clapot très formé.
Je t'enverrai des photos de leur montage (super simple)

Guillemot

lundi 16 janvier 2012 11:33
Avatar_hh
FaF33

Clair que le lamellé/collé sera bien plus rigide que l'alu, j'en conviens.

Mais les bras sur Tricote sont en inox (316L). Profilé carré 80x80x3. Chaque bras de 1m05 pèse à peine plus de 7Kg, et leur rigidité me permet de me passer de martingale. Au total, 30Kg d'inox. Au mieux, je gagne 20Kg. C'est pas la révolution non plus...

Pour faire mieux, ce sera l'année prochaine après une année de navigation, lorsque je construirais des flotteurs, je réaliserais des bras en sandwich carbone/epoxy. J'ai tout le matos (pompe à vide, four, ...). D'abord, je dois valider le concept général. Après, ce sera du paufinage...

lundi 16 janvier 2012 15:16
Missing
slefebvr

Bonjour tricote. As-tu repris les travaux sur ton tri ?

mardi 17 janvier 2012 23:39
Avatar_hh
FaF33

Les travaux ne se sont pas arrêtés...
Gros travail de mastic/ponçage/peinture, ajout de rouleaux et de supports sur la remorque, système de maintien des coques repliés pour la route, système de matage seul (validé hier), ...

Bientôt des photos sur tricote.fr

Et merci à Guillemot pour ses plans de flotteurs.

mercredi 18 janvier 2012 09:22
Missing
slefebvr

On attend de nouvelles photos de tricote2 avec impatience. Par ailleur que pensez-vous des trimaran construit sur la base d'un cata tornado : typhoon, kelshall et trinardo ...
Je me dis que la vrai particularité des tri c'est la coque centrale. Le vaut-il pas mieux fabriquer celle-ci plutôt que des floteurs ?

mercredi 18 janvier 2012 16:33
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

c'est par exemple comme ça que le chantier Tricat a démarré en proposant son Tricat 22;
Le client pouvait choisir ses flotteurs de F18, Alado ou autre, ailerons ou dérives sabres.

mercredi 18 janvier 2012 20:29
Avatar
louis33

Pour les bras, j'ai les plans pour ceux du scarab. Il sont presque en monolithique.. et donc assez lourd. mais cela peut te donner des idées de forme.
Sur les tiens, je suis qd même surpris qu'il n'y ait pas de "martingale" ou même un renfort pour reprendre les efforts verticaux. Car dans le clapot, les flotteurs reçoivent des "claques" qui sont donc entièrement transformées en efforts sur tes articulations, et avec les effets dynamiques on est forcément à des valeurs très supérieures en intensité que le seul effort d'Archimede en statique. Il ne faudrait donc pas que tes bras rompent au niveau de l'articulation. Ton tube carré de 80x80 ne risque rien dans sa longueur bien sûr, mais c'est au niveau du boulon que cela craint.
Sur le scarab d'origine c'est (par bras)deux axes de 25 en alu (donc 4 par flotteur). J'ai modifié en deux axes de 20 en inox. Mais j'ai un porte à faux plus grand que chez toi , presque le double.

mercredi 18 janvier 2012 17:50
Hisseetho
thierry_tri

Et moi qui croyait que ce site etait serieux!
Un trimaran c'est pas un cata avec une coque qui sert a rien, y a qu'a voir les differences de vitesses sur l'eau (en general c'est le tri qui est devant).
On arrive a faire des tris repliables solides, y a qu'a voir le nombre de plans Farrier qui naviguent (y compris les Corsaire, F24,27,31,28...). Les bras sont en melange carbone/verre-epoxy.
En general il est plus facile de partir d'un cata et de rajouter une coque centrale, comme sur le tricat22. D'ailleurs 2 adherents trispeedcup sont en cours de preparation de bateaux. Lors d'une tranformation d'un mono en tri, il faut se dire que l'investissement est perdu, le bateau sera invendable !
Le seul gage d'une revente possible est la construction sur plans d'un architecte connu et du serieux dans la realisation.

mercredi 18 janvier 2012 21:08
Missing
slefebvr

Pour information les flotteur du tornado font 900 litres, donc utilisable pour une solution a flotteur insubmersibles uniquement. Tricote, connais-tu le volume d'un flotteur de hobbye 16 ?

mercredi 18 janvier 2012 22:42
Hisseetho
thierry_tri

L'autre point important est le grement (sous peine de voir le mat tomber).
Un trimaran n'a pas les memes efforts qu'un mono:
un mono gite dans les risées, un tri accelere (c'est ça qui est sympa); pour info a titre de comparaison un mini 6.50 a un couple de redressement de 1.8 tonne metre et un tri de meme taille, un F22 un couple de redressement de 3.8 tonne metre, soit plus du double.
Dans les risées, c'est le grement qui encaisse, il faudra donc mettre un mat plus rigide, des haubans plus solides, etai...

jeudi 19 janvier 2012 20:41
Avatar
louis33

d’où l'avantage des mats autoportés.... na na nére.. pas d'étais, pas de haubans, pataras... certes moins performant mais plus simple, et moins d’efforts sur la structure

jeudi 19 janvier 2012 21:56
Avatar_hh
FaF33

Louis33 : je suis désolé de te contredire, mais le dimensionnement des bras et des axes n'est pas fait au pif, et dans le cas de Tricote, c'est les bras en 80x80x3 qui sont le point de faiblesse, bien avant les axes. Les martingales ne serviraient à rien, et surtout, la coque ne permet pas de placer une cadène de martingale, hormis avec une stratification lourde et surtout inaccessible. Les calculs ont été fait sans martingale (en RDM, poutre avec 1 seul appui). Archimède en statique, avec un volume d'environ 550L pour chaque coque d'Hobie 16, donnerait 550 DaN d'effort sur les 2 bras, soit 275 DaN par bras. Bien entendu, on applique un coefficient de sécurité, de 2 en dynamique, et même de 4 compte tenu des efforts par forcément réparti en même temps (un bras peut tout prendre durant un instant t). Ca fait 1100Dan. Et bien mes axes de 10mm (non filetés) me donnent 2500DaN. On est presque à 10 de coefficient !!! Et il y en a 2 par bras... Tu verras de tes propres yeux si on a l'occasion de naviguer ensemble, que ce n'est pas le système d'articulation qui posera problème.
Et, je suis preneur de tes plans de flotteurs de Scarab ;)

thierry_tri : Je suis d'accord avec toi, la revente, c'est quasi impossible. Mais ce n'est ni l'objectif, ni l'intérêt vu le petit investissement réalisé. Et en plus, dans le cadre de la construction amateur, la revente est interdite durant 5 ans.
Et pour le gréement, je te rejoins tout à fait. D'ailleurs, j'ai ajouté des barres de flèches sur mon mât, car en effet, les contraintes sont bien plus élevées. Le gréement dormant est aussi une taille au dessus (étai en 5 en galhaubans en 4).
Ton exemple de couple de redressement max est juste, et c'est d'autant plus vrai que le mini à ce couple max avec un angle de gite de plus de 90°, lorsque les voiles ne portent plus (mat dans l'eau), alors que le tri, c'est au contraire avec peu de gite (au moment ou la coque centrale ne touche plus l'eau), lorsque les voiles portent encore très largement. La solution de Louis est pertinente, avec ses 2 mats autoportés...

slefebvr : Ah oui, les coques de tornado, c'est top. Et le trinado est un tri qui marche super bien. Mais la coque centrale est très étroite, ce n'est pas le même programme qu'un tri habitable. Et si tu déniches le volume exact des coques d'Hobie 16, je suis preneur...

Bon, pour résumer, n'ayez crainte de tel ou tel point sur Tricote concernant la solidité. Ca fait partie de mon taf de calculer des structures... Ne vous inquiétez pas non plus de l'argent gaspillé et de l'investissement à perte. Quelques belles nav' et quelques beaux mouillages me donneront raison... C'est pas la première fois que des septiques émettent des doutes. C'est aussi ce qui permet d'avoir des avis pertinents...

Tricote, c'est un tri qui marche 2 fois plus vite qu'un monocoque de croisière de même taille, c'est un bateau avec 4 couchages. Tout ça pour 5000 euros, moteur neuf et remorque inclus. J'en demande pas plus...

Bientôt des photos de l'arrière, qui me demande beaucoup de boulot (dépose du tableau arrière d'origine en sandwich balsa/verre/polyester complétement gorgé d'eau).

samedi 21 janvier 2012 00:20 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
louis33

Je reste "sceptique" sur le dimensionnement des axes.. des boulons de 10. Je ne sais plus faire les calculs de RDM; et "au pif, j'aurais qd même mis plus gros. et une cadéne de martingale, même sous la flottaison ce n'est pas grand chose à rajouter. Mais tu as raison, faut voir de visu.. et j'espère bien le faire bientôt. pas en février, car j'ai la barre à modifier pour y mettre le pilote auto, mais à Pâques sur le bassin.

samedi 21 janvier 2012 19:19
Avatar_hh
FaF33

Petit cours de calcul de résistance au cisaillement d'une axe. Ca peut toujours servir :

Vis inox M10 A4 70, filetée seulement au bout. Le cisaillement se fait sur la partie lisse.

L'inox A4-70 est un inox de type austénitique avec une limite élastique de 450 MPa, soit 450 N/mm²

La section d'un axe de 10mm est de 5x5xPI, soit 78,54mm².

Ce qui donne une résistance au cisaillement de 450 x 78,54 = 35343 N.

Soit à peu près 3500 Kg. (et pas 2500 Kg comme dit dans mon précédent message).

J'ai 2 vis par bras, soit 7 tonnes par bras, 14 tonnes par flotteur...

Tricote fait moins de 700 kilos...

Avec plaisir pour une nav' à Pâques sur le bassin...
Mais "Glisse et Ride" va faire des ronds autour de Tricote... Je n'ai que 22m² pour 680Kg... ;)

samedi 21 janvier 2012 23:22
Avatar
louis33

j'ai juste 25m2.. sans doute 550 kg.. on en discutera. pour revenir au cisaillment, il faut voir en fait que ton flotteur crée un couple de rotation. je ne vois pas bien le montage des axes.. mais si tu as un bras de 1m, et 8cm de section, tes 700kg verticaux sur le flotteur, font 700*12,5 kg de forces en considérant un des boulons en axe de rotation... donc sur un boulon tu as deux "surfaces" de cisaillement d'environ 5 tonnes par section et là cela me semble juste... les efforts verticaux se transforment en couple de rotation ...

dimanche 22 janvier 2012 11:17
Avatar
toinouz

Coucou à tous,
Je tiens à remercier tous les membres qui participent à ce fil, vos échanges sont très constructifs, j'apprécie...
En ce moment je suis trop occupé par le travail mais je vous dois quelques informations.
Mon voilier "le challenger" est toujours en monocoque, par contre j'ai acheté un trimaran "speed 770 " , surélevé de 30cm, flotteurs de freely avec un mât de 11m, j'ai encore beaucoup de travaux et transformations à faire dessus et je ne manquerai pas de vous tenir informé de la mise à l'eau, j'espère cette année!!!
Guillemot, pour me joindre il faut aller sur ma fiche ou tu trouveras mon blog des navigations sur "Khayyam". Cliquer sur "me joindre" dans la première page du blog.
A bientôt sur l'eau.
Antoine

dimanche 22 janvier 2012 18:42
Avatar_hh
FaF33

En effet, Louis a raison, le système se résume en terme mécanique par un bras de levier.
1 m entre l'application de l'effort (le flotteur) et l'axe (l'axe du haut).
Et 8 cm entre l'axe du haut et l'axe du bas. Le rapport de bras de levier est donc de 1 pour 12,5. Soit 1 kilo d'effort sur le flotteur = 12,5Kg d'effort en cisaillement.

Ce qui est favorable, c'est le fait que les vis sont serrées, cela créé de la friction qui ajoute de la résistance.

Mais compte tenu des efforts que la mer peut engendrée, et la fatigue que subit le matériau, il serait en effet plus prudent d'ajouter des martingales. Louis 1 / Fabien 0...

J'ai du stock en câble de 4mm inox monotoron 1x19, donc pas de problème. Pour les bras avant, j'ai le porque en inox qui me permet de bien reprendre les efforts des cadènes de martingales. Mais pour l'arrière... Glups... la coque est inaccessible à cet endroit. Je vais devoir découper des trappes de visites pour stratifier des renforts...

Et concernant ces martingales, quid des embruns qu'elles génèrent ??? Ca n'a pas tendance à ramasser les algues et autres trucs flottants ??? Merci de vos témoignages sur les contraintes de ces câbles situés juste au dessus de l'eau.

Toinouz : comment as tu sur-élevé ton Speed 770 ? Tu as des photos ?

dimanche 22 janvier 2012 19:30 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
louis33

je ne crois pas que des martinguales en mono toron générent bq d'embruns. je reste qd même curieux de regarder cela de plus prêt.

dimanche 22 janvier 2012 23:15
Missing
(Guillemot)

Salut à tous,

j'ai ajouté des martingales à mon trimaran, après avoir rallongé les bras de 30 cm et augmenté le volume des flotteurs de 20 %.

Ils sont en cable nonotoron de 4 mm. Leur encrage sur la coque est fait par un pontet Wichard de 5 mm, à 10 cm au dessus de la flottaison statique.

j'ai eu la surprise de constater qu'en rentrant dans l'eau, elles ne génèrent pas d'embruns.

Pour obtenir un angle maxi avec l'horizontale et de pas percer les bras de l'autre coté, les martingales font le tour des bras par dessus, serrées par un laçage.

photo bientôt.

A+
Cuillemot

lundi 23 janvier 2012 06:27 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Guillemot)

La photo,

elle n'apporte pas grand chose au chmilblic, on ne voit pas bien la martingale, sinon, le principe du laçage par dessus le bras, mécaniquement intéressant.

Guillemot

lundi 23 janvier 2012 12:40
Avatar_hh
FaF33

Premiere navigation de Tricote aujourd'hui... sur la route.

Pas mal de petits détails à faire avant de pouvoir sécuriser efficacement et rapidement l'ensemble du trimaran replié, avec son gréement, sur la remorque.

Au passage, pesée à la déchetterie d'a coté de l'ensemble remorque + bateau + gréement : 640 kilos, soit environ 490 kilos le tri seul. Il manque le mouillage, les voiles et le moteur, soit encore 30Kg de plus. Ce qui donne 520Kg tout équipé.

Ce matin, dépliage des coques et matage sur le parking de chez Star Voiles, à La Teste.

Estimation de la quête, position de la bôme, points de tire des écoutes de foc, crocs de ris, point d'écoute de la GV, ... Pleins de choses très pertinentes proposées par Star Voiles. Livraison de la GV et du foc d'ici 1 mois...

Repliage et retour à la maison. L'ensemble sur la remorque dépasse à peine mon transporter en largeur. La remorque ne se sent pas sur route, et je devais mettre le régulateur pour ne pas me retrouver sans faire attention à 140 km/h...

Arrivé à la maison, j'ai posé l'arrière sur le ber construit sur mesure, et à l'aide de mon portique et son palan, je lève le bateau par la cadène d'étai. La remorque sort alors toute seule par l'avant, et je n'ai plus qu'à reposer l'étrave sur le ber avant.

Prêt pour les derniers travaux, essentiellement des retouches de mastic, peinture et pose d'accastillage...

Une petite photo du chargement prêt à prendre la route, hier soir :

vendredi 27 janvier 2012 17:01 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

t'as "chiadé" la laque : il brille à la lueur du flash; très jolie finition; avec de belles voiles toutes neuves, va falloir des lunettes de soleil à son équipage !

lundi 27 février 2012 18:18
Nikonaout2018_008
tangnard

Pour ceux qui veulent un engin similaire mais dont les travaux sont biens avancés il y a :

http://www.leboncoin.fr/nautisme/281035110.htm?ca=4_s

bonnes navs à tous

lundi 30 janvier 2012 21:31
Nikonaout2018_008
tangnard

Et pour ceux qui aime les défis, il y a aussi sur le net des flotteurs de T680 avec ses foils.
A mon avis celui qui est capable de mettre une coque fine et légère la dessus doit pouvoir se faire plaisir.

http://www.leboncoin.fr/nautisme/278409128.htm?ca=4_s

lundi 30 janvier 2012 21:35 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Malo2

T'es fou ou quoi ?
Un bateau ce construit avec un plan, des études sur l'équilibre, la flotabilité...
Sans compter le coût qu'un tel chantier représente, Tu risques d'accoucher d'un monstre qui n'avance pas.
Un tri c'est un tri conçu comme, un mono idem
Tiens-nous au courant
A+
MV

mardi 31 janvier 2012 00:32 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Guillemot)

Le lance un plaidoyer (coup de gueule) pour la sauvegarde de l'architecture navale en tant que passion, art créatif et expérimental.

J'en ai marre de lire des messages qui montrent toute la mystification qu'il y a autour de l'architecture navale.

On ne pourrait pas dessiner un bon bateau sans faire de savants calculs, entourés d'un tas d’ingénieurs avec des ordinateurs très puissants.

Où comment le monde de la course open et de coupe de l'América a totalement déshumanisé ce qui est avant tout une passion et un art.

les plus belles idées et les plus belles carènes ne sont pas nées de calculs de flottabilité ou de structure.

je vous invite à vous remémorer l'aventure de la course au large en multicoque, qui s'est faite à coup d'idées de génie et d'idées saugrenues par des passionnés.

Et si un tas de mecs passionnés avant nous n'avaient pas eu la même démarche, l'architecture n'aurait pas fait de tels progrès.

Et n'allez surtout pas me parler d'argent perdu, because revente impossible.
Pour parler franc, j'en n'ai rein à foutre, et pourtant je ne suis pas riche. Idem pour des copains ayant conçu et construit des multis fabuleux et parfaitement invendables.

En ce qui me concerne, j'ai dessiné et construit avec un pifomètre bien affuté, un trimaran avec les moyens du bords (très limités à Madagascar)

Le résultat,après une légère modif des flotteurs et des ailerons (quelques heures de travail) est un engin parfaitement équilibré, rapide et extrêmement rigide.

Je n'ai pas fait le moindre calcul, mise à part l'estimation à la louche du volume de carène nécessaire.
Voir photo quelques messages au dessus et sur mon profil.

Guillemot

mardi 31 janvier 2012 09:27 *** Message modifié par son auteur ***
Nikonaout2018_008
tangnard

au tant j'ai tendance à mettre en garde quelqu'un qui souhaite faire des mofis sur son bateau sur les problèmes qu'il peut rencontrer aussi bien financier que technique autant je suis parfaitement d'accord avec vincent sur la fabuleuse aventure que consiste à créer un bateau à son image et naviguer dessus par la suite.

Mon ancien trimaran était le proto des tricat22 c'est à dire 2 coques de cata de sport comme flotteurs et une coque de F18 modifiée pour la coque centrale. Antoine à fait un super bateau qui est devenu par la suite un bateau de série qui marche très fort.

En même temps, je pense qu'il est plus simple et plus logique d'utiliser des flotteurs déjà existants et refaire une coque centrale aux entrées d'eau fines que d'utiliser une coque centrale de mono pour en faire un tri. Mais ce raisonnement ne doit pas être bon car c'est le cas du Magnum 21 qui est un gros succès commercial.

Donc allez y les Géo trouvent tout continuez si vous êtes conscients des risques d'une telle aventure.

mardi 31 janvier 2012 09:56
Avatar_hh
FaF33

Carrément d'accord avec Vincent (Guillemot) et Tangnard.

Il ne faut pas croire que l'architecture navale est réservée à une élite, et que c'est une science exacte.

Je prends au moins autant de plaisir à me creuser les méninges, concevoir, dessiner, réaliser Tricote que j'en aurais à naviguer dessus. Et je suis sûr d'une chose, Tricote marchera très bien, en toute sécurité. Alors, il est où le problème ???

Depuis plus de 15 ans, je navigue sur des bateaux que j'ai réalisé ou très largement modifié. Mes voyages et mes navigations n'étaient que du bonheur, d'autant plus avec des bateaux fiables, que je connaissais de fond en comble... Je n'en dirais pas autant de ceux qui partaient avec des bateaux de série...

Et je tiens à féliciter l'Etat français, qui pour une fois à assoupli les règles de la construction amateur en 2008, permettant un allégement de paperasses et de procédures.
Enfin un truc qui va dans le bon sens : Responsabilisation et liberté... Et n'allez pas me dire qu'on voit depuis des bateaux dangereux et que les constructions amateurs sont plus concernés par les fortunes de mer...

Bref, laissez nous noircir du papier, découper, coller, strater, poncer, ...

Fabien

mardi 31 janvier 2012 19:04
Missing
slefebvr

Bonjour Fabien,
As-tu des nouvelles fraiches de tricote2 à partager ?
Sébastien

lundi 27 février 2012 17:11
Avatar_hh
FaF33

Et oui, ça avance.
Mise à l'eau au port d'Arcachon Jeudi après midi (après demain).
Je reçois les voiles jeudi soir.
Première nav' vendredi.

Depuis, j'ai beaucoup bossé sur l'arrière de la coque centrale. Ponçage/mastiquage/peinture. Je ne suis pas totalement content de moi, la peinture au pistolet reste très technique, et malgré les nombreuses heures de ponçage, on voit encore quelques défauts. Mais ça ira pour cette année.

En vrac les travaux réalisés en janvier/février :
* Pose de 2 barres de flèches et d'un losange sur le mât
* Pose des fémelots et du safran (HC16)
* Pose barre en carbone
* Mise en place des cadènes de martingale sur la coque centrale
* Pose et stratification du puits de dérive
* Pose de 2 rails d'écoute de génois. Les avale-tout commandés chez SeaShop sont en attente.
* Achat de 2 winchs Lewmar n°6, également en attente
* Réalisation des articulations du panneau horizontal de descente
* Fin des peintures
* Début des aménagements intérieurs et découpe d'un matelas pour la pointe avant (160x220) !!!
* Construction de supports des coques pendant le transport sur remorque

Demain, retour sur la remorque après 1 mois sur bers pour accès aux fonds pour la strat du puits de dérive.

Les coques provisoires de HC16 seront remplacées dès que possible, après quelques navs pour sentir l'ensemble...

Promis, des nouvelles photos cette fin de semaine sur le site tricote.fr

mardi 28 février 2012 19:54
Avatar_hh
FaF33

Après 2 ans passé sur Tricote, premier du nom, trimaran de 5m sur base de maraudeur, Tricote 2ème du nom est mis à l'eau pour la première fois hier, 1er mars 2012.
Mise à l'eau seul et sans problème sur la cale du port d'Arcachon, à pleine marée basse, mais coefficient de 29...
La flottaison est conforme aux plans, les flotteurs sont à la bonne hauteur au dessus de l'eau, l'angle des bras est parfait (10° vers le haut). 1er bon point.
Navigation au moteur sur 1 mille, le temps d'apprécier le passage doux du clapot. Cette 2ème version est plus lourde (550Kg au lieu de 380Kg), la flottaison gagne 1 mètre, le comportement n'est plus celui d'un dériveur, mais se rapproche de celui d'un véritable croiseur.
La barre est très douce et efficace, la dérive coulisse parfaitement dans son puits. Dérive basse, le bateau tourne sur place au moteur. Un autre bon point, pour les manoeuvres de port.
Vendredi 2 mars 2012, beau temps exceptionnel sur le bassin, j'ai reçu GV et foc neufs hier soir (StarVoiles). La GV de 16m² est parfaitement taillée, dacron, coupe orientée, 5 lattes dont 1 corne. Le foc, lui aussi en dacron à coupe orientée, est un poil long en guindant, mais je dois modifier la position du réa de drisse. Le point d'écoute tombe parfaitement.
Première navigation, vent 6 à 8 noeuds d'WSW, mer plate et courant de marée très faible. La vitesse est en moyenne de 5 noeuds, pointe à 5.9 noeuds, et jamais en dessous de 4 noeuds dans les molles. Cap possible à 40° du vent réel, mais VMG à 50°. Je suis totalement satisfait.
En nous plaçant au vent, ma femme et moi, dans ces petits airs, la coque sous le vent effleure l'eau, nous glissons uniquement sur la coque centrale. Pour profiter de l'effet anti-dérive de ces flotteurs asymétriques, nous nous plaçons sous le vent. Cela augmente la surface mouillée, mais améliore encore le cap.
La dérive sabre de 1m50 est très efficace (tirant d'eau 1m10), mais comme prévu, le centre anti-dérive est assez reculé, la barre est un peu molle, le bateau ne lofe presque pas tout seul. Cela donne un bateau sur un rail, mais au comportement dans un vent médium à fort à surveiller, surtout en prenant 1 ou 2 ris, ce qui avancera encore le centre de poussée.
Un dufour 385 navigue sous voiles à proximité. Nous le prenons en chasse. Au près, dans 6/8 noeuds, nous faisons jeu égal. Au bon plein, puis au largue, on le dépose littéralement.
Bref, à part quelques petits détails d'ergonomie à reprendre, Tricote 2 profite de toute l'expérience acquise sur la première version, et promet d'être un trimaran repliable de 6m qui n'aura rien à envier à ses proches concurrents de série.
Cette première navigation est un succès total. Nous sommes ravis, enchantés et il nous tarde les prochaines navs' !!!

Points positifs :
* Angles des bras par rapport à l'horizontale. Les flotteurs ne touchent jamais l'eau en même temps. Sous voile, le flotteur au vent ne touche presque jamais l'eau et la gîte est faible.
* Système de barre (hobie cat 16). Simple, fiable et pas cher...
* Dérive sabre. Efficace et très facile d'utilisation.
* Voiles neuves qui tombent pile poil. Surfaces maximisées.
* Vraie couchette double super confortable. Super dodo au port, mais merci le chauffage électrique...
* Performances !!! Uniquement testé dans les petits airs, mais bonne surprise quand même.
* Système de repliage des bras. Déjà épprouvé sur Tricote 1, c'est simple, et solide.
* Tableau arrière ouvert. Très sympa de voir son sillage, et remonté à bord ultra-simple.
* L'écoute de foc en continu. Génial, pourquoi je n'y avais jamais pensé avant ???

Points à revoir :
* Coinceur clamceat des drisses qui glissent. A remplacer par de simples taquets.
* Cunningham à palan à prévoir pour tendre correctement le guindant de GV.
* Reprise de la bordure plus efficace.
* Malgré la drisse mouflée de GV, monter la voile est dur. Prévoir un winch pour finir d'étarquer.
* Forme du pied de mât qui empêche l'ouverture du capot de pont (j'aurais pu le voir avant...). Un coup de meuleuse suffira.
* Rouleaux arrières de la remorque. A la sortie d'eau, l'étrave glissait sur le coté. Il faut 1 jeu de rouleau de chaque coté pour tenir l'étrave latéralement.
* Réa de drisse de foc trop bas.

Il reste à faire faire les trampolines, optimiser l'ergonomie du plan de pont, puis tout démonter, enduire et peindre le pont. Les coques actuelles de Hobie 16, comme prévu, partent à la poubelle (délaminées). J'ai 2 autres coques de HC16 en parfait état à adapter. Je dois encore tester le comportement dans le vent médium à fort et une mer clapoteuse pour savoir si je reste sur des coques de HC16 ou si je construits mes propres coques...

Pour conclure, je suis super content de mon tri. Budget total, incluant voiles neuves, remorque et moteur HB 4T neuf : 6000 euros !!!

samedi 03 mars 2012 00:22 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Bravo! Tricote n'a pas fini de tricoter des bords de près (attention, j'ai pas dit un bord à l'endroit, un bord à l'envers!).

Concernant les écoutes en circuit fermé, j'ai exactement fait l'inverse : un coup de canif pour avoir les écoutes au bon endroit plutôt que dans la descente et surtout pour éviter le sac de noeuds. Les extrémités libres évitent les torrons juste devant le coinceur!

mardi 06 mars 2012 15:49
Born_to_sail
samedi 03 mars 2012 01:11
Avatarmoluva2
Moluva

5 kts de moyenne, pointe à 5,9 kts pour 5 à 8 kts de vent il marche plus que bien, c'est une bête de course ce tricote 2 !

samedi 03 mars 2012 01:30
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Déclaré apte pour la TriSpeedCup !

mercredi 07 mars 2012 11:13
Logo2z
Z

Bravo !

samedi 03 mars 2012 02:16
Avatar
clarivoile

Chapeau! Hâtede voir photos et vidéos....

samedi 03 mars 2012 09:50
Drapeau-de-la-marine-bretonne
Breizh Nautilus

bravo pour ces travaux! ça n'est pas dans mes projets de transformer un mono en cata mais je trouve formidable que certains transformrnt et concoivent contre vents et marées du" bien dans les clous". je pense adapter un rouf en bois sur mon poker jeanneau mais je me pose la question est ce que mon bateau sera toujours considéré comme apte à la categorie B.

samedi 03 mars 2012 14:42
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

"ça n'est pas dans mes projets de transformer un mono en cata" ...
Ce qui est une opération beaucoup plus compliquée que le passage du mono en tri ! A la limite, un prao, ok, mais un cata.. Deux maradeurs reliés, chacun conservant son gréement.

mercredi 07 mars 2012 11:07 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Guillemot)

super !

envoie nous des photos de détails (bras, dérive, tableau, intérieur, etc.), plein !

Vinccent

dimanche 04 mars 2012 07:00
Avatar_hh
FaF33

Maintenant que la position de l'accastillage est défini suite à cette première navigation, tout est démonté, pour les finitions et la mise en peinture du pont.
Donc ça sera plus tard pour les photos...
En attendant : http://www.tricote.fr

lundi 05 mars 2012 22:43
Missing
slefebvr

Félicitation Fabien, c'est une vrai réussite. J'ai toujours ce genre de projet en tête. J'envisage de mon coté plus de modif sur la coque : augmentation de la hauteur sous barrots... Aurais-tu un jour eu l'occasion de "numériser" les dimensions de la coque pour pouvoir la retravailler sur ordinateur ?
Merci,
Sébastien

samedi 17 mars 2012 17:55
Avatar_hh
FaF33

Nouvelles photos et nouvelles aventures de Tricote sur http://www.tricote.fr , rubrique "navigations".
Bonne lecture...

dimanche 01 avril 2012 23:35
Dsc00358
captainjas

Ca fait un peu chere la bricole?????

lundi 02 avril 2012 00:08
Avatar_hh
FaF33

Trimaran complet, sur base de 590 et HC 16 : 2000 euros.
Gréement de SL16 et accastillage : 1000 euros
Voiles neuves sur mesure, dacron, tri-radial : 2000 euros
Remorque 750Kg non freinée : 1000 euros

Total : 6000 euros.

Cher ?
Bricole ? c'est un poil péjoratif de dire que c'est de la bricole sans l'avoir vu ni essayé...

lundi 02 avril 2012 14:45
Avatar
clarivoile

Mon doute dans cette histoire c'est la surface mouillée de la coque principale dans l'absolu ainsi que relativement à celle des flotteurs.

Sinon, il a une belle allure, chapeau

lundi 02 avril 2012 17:37
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Clairement, on ne peut sans doute pas attendre les mêmes perfs qu'avec une coque centrale "conçue pour", à faible surface mouillée et à redans pour l'habitabilité. Pour 6.000€, t'as quoi? Un Magnum 21 (d'occasion) qui n'est pas habitable?

lundi 02 avril 2012 18:36
Avatar
clarivoile

oui, ça me paraît un bon coup financièrement

lundi 02 avril 2012 22:46
Avatarmoluva2
Moluva

Sympa ce petit tri habitable pour le prix d'un jouet de plage, j'aimerais beaucoup voir quelques vidéos pour voir comment ça se comporte sur l'eau et si ça avance.
En tout cas bravo pour cette réalisation.

mardi 03 avril 2012 15:38
Missing
matelot@17724

il n'y avait aucun sentiment péjoratif concernant le terme "bricole", j'estime que cela représente bcp de travail, pour un petit bateau, évidemment le plaisir n'a pas de prix, pour info on peut trouver un tri de 10 ml pour un peu plus cher.

mardi 03 avril 2012 17:01
Avatar_hh
FaF33

Et c'est reparti...
Entre mon activité professionnelle saisonnière, et la sur-population de ma zone de navigation durant l'été, les navigations de Tricote ne peuvent reprendre que maintenant. Mise à l'eau semaine prochaine...
Durant cet été, quelques modifications ont eu lieu : nouvelles coques très saines et très légères, mais toujours de HC16 (à quand les coques home-made ???), nouvelle barre, divers aménagements, patte d'oie sur les haubans,...
Compte tenu du temps de mise à l'eau à chaque navigation (environ 1h30 du dé-sanglage du bateau sur la remorque à la mise à l'eau), j'ai demandé une place au port d'Arcachon durant cet hiver. 4m60 de large, mais c'est accepté. Je prends 2 places, mais petites... Et je vais devoir mettre de l'antifouling... Beurk...
Du coup, les navigations seront plus fréquentes. Comme cà, je pourrais faire quelques images...

mardi 25 septembre 2012 23:13
Avatar
clarivoile

Super. Par contre il faudrait peut être te mettre un peu au boulot et faire ces beaux flotteurs!

mercredi 26 septembre 2012 09:22
Missing
(elpeyo)

Yes !....
impatient de te lire

mardi 25 septembre 2012 23:19
Missing
samouille

je connais un gard ....
mais celui là c'est pas un farfelu, excellente conception et reflexion, bravo !

mercredi 26 septembre 2012 10:10
Avatar
louis33

tu veux les plans de ceux du scarab?

mercredi 26 septembre 2012 11:26
Avatar
Recidive

Joli travail et beau résultat !

mercredi 26 septembre 2012 12:53
Avatar_hh
FaF33

@ Clarivoile : Yep, les flotteurs "home made", ça serait pour cet hiver. Mais les coques de HC16 vont plutôt pas mal... A voir...

@ Louis : Merci pour ta proposition, je verrais à quoi ressemble tes flotteurs quand tu me montreras ton bateau. Tricote à Arcachon à partir de la semaine prochaine. Quand tu veux pour une nav' sur le bassin. Tiens moi au jus par MP.

jeudi 27 septembre 2012 10:11
Avatar
louis33

salut tricote.. et bon noel. papa noel m'a apporté une gopro cette année. j'irai bien sur le bassin. j'arrive à lacanau le 27 decembre. tu es en état de naviguer?

mardi 25 décembre 2012 22:21 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar_hh
FaF33

Tricote au port d'Arcachon en ce moment. Navigation plusieurs fois par semaine.
J'ai créé un post dans le club "Multicoques".
Photos et vidéos sur www.tricote.fr

Et joyeux noël !!!

mardi 25 décembre 2012 23:27
Avatar
squid

Vous avez fait des émules avec vos transformations !
trouvé sur Sailing Anarchy: http://sailinganarchy.com/

C'est un MacGregor !

lundi 10 septembre 2018 12:31
Missing
(trimaran T)

Il fallait OSER
Jac

lundi 10 septembre 2018 12:48
Missing
(Guillemot)

Trou la-la !

lundi 10 septembre 2018 16:18
H%c3%a9naff
2
Tribal [Pursuit]

Avec son 50cv HB, ça doit être un des tris les plus performants du marché!

lundi 10 septembre 2018 17:03
Hisseetho
1
thierry_tri

c'est surement aussi le plus moche !

lundi 10 septembre 2018 19:36
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums