Tous les forums > Forums techniques > Assy sans bout dehors?
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
P1060407
Thomas_75

Assy sans bout dehors?

Salut à tous,

Je viens de trouver une super occaz sur un spi asymétrique tous neuf et donc je me suis lancé. Mon bateau est traditionellement équipé d'un spi symétrique et n'est donc pas équipé de bout dehors.

J'aimerais savoir si il est possible d'utiliser mon nouveau SPI sans bout dehors?

Les avantages et les inconvéniens, je suppose qu'il est moin risquer de loffer sans bout dehors, problemes par contre pour empanner...

Qu'elles sont vos avis sur l'instalation d'un assy donc sans bout dehors et sur un bateau qui n'est pas fais pour.

Dois je conserver mon spi symétrique et tous son nécéssaire (allo, alba, tangon, cloche de mats qui géne d'ailleurs mon foc lors des virements..)

Les deux voile reste complémentaire, qu'en penser vous?

Mon spi assy est dans une chaussette donc pas d'élingue qui permette l'installation sur enmagasineur.

Merci !

lundi 14 avril 2008 12:35

Liste des contributions

---

Ma petite expérience perso :
Mon F25 dispose d'un spi asymétrique et pas de Bout hors.

C'est la roulette de davier qui fait office de point d'amure (je fixe une poulie sur la roulette de davier au moyen d'une boucle textile).

Aucun problème particulier à l'empannage qui se pratique par l'avant, en revanche, je dois gérer la passage du guindant au niveau de l'avancée du balcon, ce qui se fait facilement en soulageant la bosse d'amure du spi.

En terme d'utilisation, surtout en solo, le spi asy est sans aucune commune mesure plus agréable et simple d'utilisation que le spi symétrique. En particulier la stabilité de route est très nettement supérieure.

En négatif, le spi asy n'aime pas trop les allures trop portantes, quoique j'obtienne d'excellents résultats en vent arrière (+/-10°) GV dans l'axe et génois déroulé sur l'"autre bord (oui, je sais , ce n'est orthodoxe, mais ça marche, alors...). Il est donc, pour moi, très supérieur entre largue et grand largue, intéressant en vent arrière et sans intérêt entre 170° et 150 ° du vent.

Ne serait-ce que pour la stabilité de cette voile et la facilité d'utilisation, je ne regrette pas cet achat.

lundi 14 avril 2008 12:50
Flat_1000x1000_075_f
hi

Pareil...
Par petits airs (jusque 10-12 noeuds de vent réel), je l'amure sur le balcon. Et par vent arrière, je le porte comme un symétrique, ça marche suffisament bien pour moi..

lundi 14 avril 2008 12:55
P1060407
Thomas_75

Merci
pour les infos.

Ma roulette de davier n'est par contre pas accéssible pour fixer un mousqueton ou autres. Je suis obliger de fixer celui ci sur le vérouillage de l'ancre lorsque celle ci est a poste(dsl je ne connais pas le bon therme) comme je fais actuellement pour le ginaker.

Qu'entend-tu, Hi, par utilisation comme spy symétrique?

C'est un coup à arracher le balcon si tu loffe sous spi, ca me parait risqué !

lundi 14 avril 2008 13:04
Coded1
seagull34

Une estrope réglable
du cockpit amurée sur le davier avec une manille longue ou un palan sur le davier le but est de monter le spi lorsque tu t approche du vent AR si tu est seul s'est bien de tout avoir sous la main. Le fait d'utiliser un bout dehors te permet d'aller chercher le vent et d'agrandir la taille de ton spi l'important c'est de ne pas avoir le spi dans le balcon il y a risque de déchirure.
Bonne nav

lundi 14 avril 2008 13:20
P1060407
Thomas_75

Je cherche mais
je ne vois pas ce que tu veux dire par estrope réglable du cockpit? As tu une photo pour mieux comprendre?

Le spi asy est donc inutil par vent arrière? Et alors l'utilisation d'un bout dehors peut le rendre compétitifs par rapport au Spy symétrique sous vent arrière j'entend bien?

Merci pour les infos ;)

lundi 14 avril 2008 13:29
---

Non, ce n'est pas ça.
L'utilisation d'un bout hors permet d'écarter le guindant du spi asy et mieux prendre de l'air dans les allures largue/gd largue.

En vent arrière, bout hors ou non, le spi symétrique est plus efficace du fait de l'écartement latéral du point d'amure par la bôme qui offre la possibilité à l'air de s'introduire librement du guindant vers la chute, contrairement au spi asy sur lequel en vent arrière, l'air rentre mal et, qui plus est par la chute vers le guindant.

lundi 14 avril 2008 13:34
Coded1
seagull34

pour l'estrope réglable
il s'agit de pouvoir régler la hauteur du point d'amure bas de l'assy, un bout passant dans une poulie fixée au davier et commandée du cockpit.
Au vent AR l'assy est pas du tout comparable avec un symétrique il est pas fait pour ça.

lundi 14 avril 2008 13:41
Flat_1000x1000_075_f
hi

Petits airs, petits airs !
et petit spi ! mon bateau fait 6,20 m...

Qand à l'assy comme un sy, c'est expliqué en dessous.

Ca enlève tout l'intérêt de la facilité de l'assy, mais je ne le fais que pour remonter chenal ou rivière trop étroit pour louvoyer au portant.

lundi 14 avril 2008 21:38
---

idem spy sym
Tu peux aussi tout simplement utiliser ton spi assy en le tangonnant commme un spi symétrique en utilisant le matériel que tu possède déjà. Le seul inconvénient, c'est qu'il faut affaler pour empanner. Mais sinon, c'est sans problème, et tu peux descendre quasiment comme avec un symétrique.

lundi 14 avril 2008 15:52
Avatar
roc

Affalage
pas indispensable pour empanner : il faut garder une estrope qui va haler le point d'amure (en fait repasser au gérement classique de l'asy).
Il faut deux écoutes (on a déjà) et deux bras au point d'amure, plus l'estrope (attention aux plats de spaghettis).

La manoeuvre est la suivante : on lâche le bras en reprenant l'estrope (le spi se retrouve gréé normalement), puis on fait passer le tangon sur l'autre amure et on empanne le spi (par l'avant, comme d'hab) - on en profite pour empanner la grand voile, tant qu'on y est - et on reprend le bras sur la nouvelle amure en largant l'estrope.

Je le concède, le virement avec un foc autovireur est plus simple...
Mais c'est pas beaucoup plus tordu que l'empannage de spi sym avec un tangon à cloche.

lundi 14 avril 2008 16:22
Avatar
BEDAU

changement d'amure
Là c'est un peu plus compliqué,
j'ai installé une chaussette très efficace que je desdends, la manoeuvre n'est pas très longue à éxécuter, et je trouve cela plus sécurisant en solo.
L'idéal serait d'avoir les deux, car en vent arrière l'asymétrique, c'est pas top, même avec la GV en papillon.
Bon, je fais pas de régate alors, pépère
Bon vent

lundi 14 avril 2008 16:03
Missing
fblc

Chaussette
Bonjour,

J'ai moi aussi une chaussette à bord mais un peu de mal à l'utiliser (spy symétrique).

Pourais-tu me dire comment tu procède pour l'affalage, tu choques l'écoute, le bras ou les deux ?

Merci

lundi 14 avril 2008 16:24
---

Empanner : facile
Il ne sert à rien ni d'affaler, ni de tirailler la chaussette.

Si deux écoutes sont en place : l'écoute sous le vent de l'amure et l'écoute du bord opposé cheminant EN AVANT du guindant, il suffit d'atteindre le vent arrière -10 à 20°, de choquer en grand l'écoute, d'empanner calmement la GV jusqu'à 10 à 20° de l'autre amure. Durant la manœuvre, le spi est en drapeau en avant du bateau sous l'effet du vent.
Et de terminer en reprenant l'écoute sous le vent de la nouvelle amure pour repartir.

C'est facile, rapide et sans aucun "stress d'urgence".

lundi 14 avril 2008 16:24
Avatar
roc

Oui !
Ca c'est l'empannage du spi asy gréé classiquement. C'est pour ça que c'est une voile très agréable.

Mais la question plus haut était (je crois) "comment empanner un asy gréé sur un tangon, comme un sym".
Là c'est beaucoup plus rock'n roll, puisqu'il faut faire passer le spi (écoute en avant) et le tangon !

lundi 14 avril 2008 17:04
P1060407
Thomas_75

Merci
Pour tous ces conseilles, et si nous avons acheté un asy, c'est pour plus nous ennuyer avec le tangon et tous ce qui vas avec et pouvoir manoeuvrer le bateau en solo.

L'idée d'utiliser l'asy comme un spi symétrique est bonne ;) ca me plait. A méditer...

lundi 14 avril 2008 17:14
---

En effet, j'avais éludé le tangon...
Et pour cause : le recouvrement vers l'arrière du spi asy (la longueur de la bordure) étant considérable, son remplissage avec le tangon est, sur mon rafiot, on ne peut plus décevant.

J'ai donc spontanément éliminé la configuration.

lundi 14 avril 2008 18:28
---

taille du canote ??
En fait , le spi assy et symétrique sont complémentaires. Le coup du tangon , c'est surtout un argument de vente .
J'avais un assy de 135 m2 et c'était à peu pres le meme boulot pour tout bien installer. Donc tout dépend de la taille du canote. sur un petit , n'importe quoi est fastoche à faire sauf cuisiner .
Lorsque la GV est assez importante il faut prendre des ris au portant ! car elle masque le spi . Tout dépend si ton voilier est suffisament léger pour se créer du vent apparent et c'est là oû brille l'assy ou autre gen ; sinon bof et fabrique toi un bout hors.

mardi 15 avril 2008 11:05
P1060407
Thomas_75

La taille
de mon voilier est 13m, ULDB large de 3,5m voila pourquoi j'ai voulu essayer le spi asy.

Mais bon ca résou pas le problème qu'il faut que je bricole un bout dehors.. et je sais pas comment faire.

Les 2 spi sont complémentaires mais à trimballer c pas facile, donc pour moi le choix est vite fais...

mardi 15 avril 2008 11:33
---

uldb
AMHA , tu es mieux avec un assy . juste pour te rendre perplexe un bout dehors est mieux s'il est orientable ( mini) . bon courage pour le bricolage because ça tire pas mal dans ces dimensions .

mardi 15 avril 2008 19:15
Missing
cavale

Patin d'amure
Bonjour à tous,
Puisque le sujet est le spi assy ou pas,l'un d'entre vous a-t-il utilisé le" patin d'amure"de chez ATN? Il se grée sur le génois enroulé et permet de tenir le point d'amure du spi dans l'axe du bateau. Présenté comme permettant de se passer du tangon, c'est vrai que c'est séduisant en équipage réduit, mais quand est-il vraiment?
merci.

dimanche 27 avril 2008 18:26
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

oui
J' utilise le patin d' amure ATN depuis 1999 avec mon spy symetrique.

+ chaussette ATN, ce qui se fait de mieux, assez cher

Si besoin est je tangonne ensuite

je n' ai pas teste au dessus de 15 noeuds apparent car ensuite je tangonne ou j' affale si le genoa donne une vitesse pas trop inferieure

il faut bien souquer le pataras , de toutes maniers avec un enrouleur on a pas tellement le choix

je suis un fan de tous les produits ATN , j' ai le truc poru monter au monter la gale sail (le TMT qui se fixe sur le genoa enroule

lundi 28 avril 2008 08:29
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums