Tous les forums > Forums techniques > CIRCUIT PUISSANCE 12V - Schéma de Principe

CIRCUIT PUISSANCE 12V - Schéma de Principe TER

Dans le cadre de notre projet de construction amateur (à partir d’une coque nue chaudronnée de 36’), j’ai passé de nombreuses heures à peaufiner notre circuit électrique.
Sans prétention aucune, mais simplement pour le plaisir de partager le résultat sur HEO (dont certains fils m’ont d’ailleurs permis d’en (...)

Liste des contributions

Missing
leon_m

Intéressant
Intéressant. J'ai plusieurs questions à poser:

Pourquoi sectionner la masse de l'alternateur moteur par le coupe circuit bipolaire du moteur? N'est-ce pas risqué? En tout cas, je n'en vois pas l'intérêt.

Pourquoi ne pas utiliser les mêmes shunts pou l'ampèremetre et le contrôleur?

Pourquoi prévoir un interrupteur tri-polaire pour l'alternateur d'arbre? Une seule coupure de l'excitation devrait suffire normalement.

Peux-tu nous dire quel contrôleur de batteries est capable de monitorer "réellement" (=avec shunt) 2 parcs? Marque - modèle?

Leon.

jeudi 22 novembre 2007 11:45
Missing
yaghan

Quelques éléments ...
Q1 : je ne comprends pas la question sur le sectionement de la masse ...
Q2 : Je souhaite que l'ampèremètre mesure ce que débites les producteurs autonomes (panneaux, éolienne et alt. d'arbre) ... ainsi j'ai une plage de 0 à 20A ... pour ce qui est de la production via le moteur et ess 2 alt., je le contrôle avec le controleur et le voltmètre en redondance si besoin
Q3 : sur l'alternateur d'arbre, outre la coupure de l'excitation (qui c'est vrai suffit), je souhaite pouvoir isoler totalement l'alternateur du circuit ... d'où l'inter tri du commerce.
Q4 : j'avais identifié, chez REYA, l'OCTOPUS 5000A de mémoire ... s'il en existe d'autres, je suis preneur !

jeudi 22 novembre 2007 12:42
Lauben_bmr_83x110
BMayer (LauBen)

sage precaution
de couper totalement l'alternateur, car j'ai deja vu (en automobile) des ponts de diodes entiers se mettrent en court circuit. Bonjour les degats.

jeudi 22 novembre 2007 13:06
Dscn7474
AICA

Comment traites tu
le branchement au quai par un transfo d'isolement ou par une isolation galvanique?

dimanche 25 novembre 2007 12:49
Missing
yaghan

Transfo d'Isolement ...
... le modèle de chez VICTRON me semble pas mal ... TILIKUM a donné les références d'un autres, mais bcoup plus lourd pour puissance équivalente ...

dimanche 25 novembre 2007 14:03
Missing
clavo

schéma très intressant
D'abord Bonne année et bravo pour ce schéma moderne. Et j'ai plusieurs questions.
Q1 Quelles caractéristiques des fusibles devant chaque parc ? est-ce seulement une protection des shunts ?
Q2 J'ai souvent entendu qu'il faut évité des mettre des batteries en parallèle ? pourquoi pas 1 batterie de 200Ah dans chaque parc servitude ?
Q3 Quelle raison de mettre des inter bipolaire devant les centres de consommation ?
Merci pour cet apport
Claude

vendredi 04 janvier 2008 17:36
Avatar
Floflo

C'est vraiment sympa...
...de prendre du temps pour mettre ça en ligne (en plus d'après ce que j'ai pu comprendre, tu vas être bien occupé ).
Je vais essayer d'y comprendre quelquechose; encore un truc bien nébuleux pour moi l'electricité ! Un bac scientifique pour rien

Mais ton beau schéma est bien clair alors je vais faire un gros effort et avant tout m'asperger les méninges de WD40...
Aucune question sinon tu n'as pas fini d'y répondre et tes emménagements n'avanceront pas !
amct
F.

vendredi 04 janvier 2008 18:36
Missing
clavo

Complément de mes questions précédentes
Le coupleur de service permet la connection du parc soit S1 OU S2 mais pas les deux (en Both) ce qui implique une bascule manuelle et donc une surveillance pour ne pas descendre en dessous des 50% (12,2v) du parc utilisé.
Ne pourrait-on pas améliorer le système par un basculement automatisé (détection de &lt à 12,3v par exemple) ?

vendredi 04 janvier 2008 19:41
Missing
yaghan

je préfère surveiller et décider ...
... plutôt que sous traiter cela, à grand renfort d'Euros !
L'idée principale est d'utiliser S1 ou S2 selon leurs états ... et éventuellement de démarrer le moteur sur l'un de ces parcs ... et quoiqu-il en soit, d'orienter tous les producteurs sur le parc service sur lequel on tire.
D'où le principe de connection qui en découle.
Pour les fusibles, je les ai mis pour ne pas les oublier, mais je n'ai pas réfléchis à leur dimensionnement ... j'imagine des 300A sur chaque départ ... qqn aurait-il un avis ?

vendredi 04 janvier 2008 19:54
---

Peut-être un bug ... ?
Je pense qu'il y a peut-être un bug sur le chargeur de quai: ses deux sorties spécifiques "moteur" et "servitude" vont sur les deux batteries comme il se doit.

Mais les points d'aboutissement sont aussi liés par un Cyrix, qui mettra donc en // les sorties moteur et servitude du chargeur.

Certains chargeurs modernes ne seront peut-être pas contents ... car leur sortie moteur est calibrée en tension différemment de leut sortie servitude .

vendredi 04 janvier 2008 20:58
---

Concernant les chargeurs,
en pratique : aucune importance !

_/)

vendredi 04 janvier 2008 21:07
---

oups...
Comme d'habitude, je ne vais pas me faire des amis, mais si je devais coter ce truc, je donnerais 2/10 pour l'effort d'imagination...

Mais amha, ne pas relever les innombrables irrationalité, n'est pas rendre service à son auteur...

Certains auront peut-être le courage de lui expliquer pourquoi
Car entre, les shunts sur les positifs, l'arrivée des sources annexes, et du 2e cirix séparant l'alternateur moteur, le double parc de batterie de service (totalement inutile avec de si faibles capacités), le chargeur sur les batteries moteur, l'explication du contrôleur, etc...

Bref, à revoir si vous voulez être logique, moins cher et plus efficace...

PS: Suivant l'habitude des forums, au moins on s'y connait, au plus on ressent le besoin d'expliquer aux autres ce qu'il faut faire...
En ces temps de bonne résolution, j'ai pris celle de m'en foutre, mais pas de fermer ma fourche...

vendredi 04 janvier 2008 21:34
---

Tu exagères Cobra !
ton installation est digne d'un 72', même si tu l'a logée dans un plus petit !

"plus efficace" peut-être, "moins cher"... pas sûr !

Je n'aurais sans doute pas fait aussi compliqué que notre ami, mais chacun peux bien se faire plaisir... comme tu l'as d'ailleurs fait chez toi ! Non ?

_/)

vendredi 04 janvier 2008 22:01
---

C'est sur fred,
faut surtout pas comparer au truc débile que j'ai mis à mon bord...

Dans le cas présent, je ne parle que du circuit qu'on nous propose.
Le montage est d'une complication inutile et pour ma part irréaliste.

tu le reprends pour en faire quelque chose de simple et efficace simplement en remettant les connexions de manière logique et en supprimant ce qui est inutile et ce sera parfait...

pfffzzzz

PS: je garde la cote 2/10

vendredi 04 janvier 2008 22:17
---

la notion de risque ...
Cobra, une installation peut avoir des erreurs fonctionnelles inéluctables, OK.

Mais quand il n'y a pas d'erreurs fonctionnelles (j'avais cru en voir une que j'ai indiquée juste au dessus, mais ce n'en est pas une finalement), le reste n'est qu'une question de choix personnel.

L'important quand on sort des sentiers battus, est de bien analyser ce à quoi on renonce, et pour gagner quoi on le fait. Et surtout d'analyser les risques potentiels de problèmes dus aux choix. J'ai le sentiment que yagan a fait cette démarche, notamment en analysant les risques.

Personnellement je n'aurais pas non plus choisi deux parcs servitudes, mais son choix est le sien, et n'a pas d'erreurs fonctionnelles ... enfin je n'en ai pas vu, en consacrant 5 minutes à la lecture

vendredi 04 janvier 2008 22:09
---

Note ...
le shunt sur la ligne "+" est imposé par quelques (rares) gestionnaires de batteries. Je présume qu'il possède un de ceux-là.

vendredi 04 janvier 2008 22:11
---

D'accord
avec toi également Robert...
Aucune erreur fonctionnelle! Juste une suite d'aberration.

Ce qui me gène, n'est pas qu'il la fasse chez lui, juste que d'autre risque de s'en inspirer car ils sont aussi nul dans ce domaine...

C'est la rançon du web...

pfffzzzz

vendredi 04 janvier 2008 22:23
---

meilleure définition...
Y a pas moyen d'avoir un dessin lisible et imprimable??? D'autre part, le "CYRIX", c'est le machin qui couple 2 entrées si la première dépasse 13,2 V, non?? Ca passe combien d'apères, ce truc? Merci d'avance,
Pierre-Louis

vendredi 04 janvier 2008 22:37
---

je parle du dessin de Cobra
le premier c'est OK..
pierre-louis

vendredi 04 janvier 2008 22:39
---

Ampères Cyrix :
Suivant les modèles, 80, 100, 160 et 400 A.

_/)

vendredi 04 janvier 2008 22:46
---

Bug (bis)
peut-être un autre bug ?

Si le répartiteur manuel est sur "OFF" l'aternateur de service n'est branché sur rien si par malheur le cyrix est ouvert à ce moment là (il mettra 10 secondes à se fermer). L'alternateur peut alors claquer ses diodes.

vendredi 04 janvier 2008 22:38
---

Non Robert,

ça ne fera rien la batterie moteur est dans le circuit sauf si le fusible pete...

Cela dit, sans intérêt de connecter là...

pfffzzzz

vendredi 04 janvier 2008 23:22
---

Tiens,
j'avais pas vu celui la...

C'est bon la Duvel, mais avant la troisième, on n'a pas les yeux en face des trous...
Ben comme d'hab (enfin presque) t'as raison...

Là y font glou glou (ses diodes) ... hips

samedi 05 janvier 2008 00:34
---

Bugs ?
Vous devriez voir ce que l'un des plus célèbres chantiers de construction navale d'un port de Charente-Maritime, ainsi que la plus célèbre entreprise d'électricité navale au même endroit sont capable de commettre !

Des vrais cas d'école qui durent depuis des années, au grand bonheur des petits électriciens inconnus qui gagnent leur vie à rectifier les bêtises avant que ça crame !

Pourvu que ça dure

_/)

P.S. Inutile de me demander des noms... les connaisseurs savent !

samedi 05 janvier 2008 01:04
---

Bon

Ok, j'ai pigé ta réserve, t'attends que ça crame mon salaud...

j'avoue donc que je me suis trompé, c'est un super schéma, continuez comme ça les gars

Heu fred, t'oublies pas mon dessous de table... merci

pfffzzzz

samedi 05 janvier 2008 01:13
Avatar
Floflo

C'est embêtant
... à vous lire, chacun semble faire sa "sauce".
Si on part d'une configuration identique sur 10 voiliers, on a le sentiment que le schéma électrique ne sera jamais le même.
Alors le néophyte (présent) ira chercher un professionnel qui aura aussi une recette différente du voisin et qui éclatera de rire en découvrant l'installation de son collègue

Et bien je vous le dis, c'est desespérant de voir d'honnêtes gens comme vous, archi-calés, ne pas trouver un schéma d'entente !

On ne sait plus à quel saint se vouer. Le saint patron des electriciens, c'est qui ? N'est ce pas le même à proposer des extincteurs...?

En résumé, si je comprends bien, de manière générale, un schéma est bon mais en fait il est pas bon :-|
F.

ps1: vive la dynamo
ps2: ce post n'a aucun intêret encore que j'espère être lu par de rares matelots qui me comprendront...

samedi 05 janvier 2008 00:44
Avatar
Floflo

ps2
" de rares matelots incompétents"...

samedi 05 janvier 2008 00:46
---

Mon expérience me fait constater
bien plus d'installations "pros" faites par des chantiers mal conçues et parfois dangereuses, que d'installations purement "amateur" !

_/)

samedi 05 janvier 2008 01:15
Avatar
Floflo

Tilikum,
je te crois volontiers d'où le casse-tête pour un amateur non averti...On peut résumer mon post comme ça.
amct

samedi 05 janvier 2008 01:19
---

Juste pour le fun :
Il y a quelques années, deux ou trois chantiers utilisaient des tableaux électrique "made in France" très jolis, avec des leds vertes signalant circuit en marche, et des leds rouges pour indiquer "circuit déconnecté"...

Consommation des leds indiquant ce qui est déconnecté... plus ou moins 20 Ah/jour !

La conso d'un petit frigo bien isolé...

Heureusement que le ridicule ne tue pas !

_/)

samedi 05 janvier 2008 01:28
---

Floflo ...
En réalité je pense qu'il y a pas mal de personnes sur ce furum qui sont d'accord sur un schéma de base simple pour l'installation électrique.

Ce qui nous différencie , ce sont nos approches vis à vis de quelqu'un qui veut sortir des sentiers battus comme Yaghan : certain disent "chacun ses choix", d'autres disent "Y a que MA solution qu'est la bonne".

Pour ma part, c'est "chacun ses choix", avec pour seule limite qu'il n'y ait pas d'erreurs fonctionnelles graves inconnues de celui qui a pondu le projet.

Donc le service que je peux rendre à Yaghan, c'est de signler une éventuelle erreur fonctionnelle inconnnue de lui. J'ai cru en voir 2, en fait il n'y en a qu'une réellement parmi ces 2. Peut être d'autres, mais je ne les ai pas vues.

samedi 05 janvier 2008 09:41
Avatar
Floflo

Je comprends bien Robert
je constate juste que l'electricité sur un bateau reste un sujet ou s'exprime différents courants (facile). Même si au bout du compte la plupart des installations tiennent la route sans danger.
Comment est né le schéma de Yaghan ?
Reflexion personnelle, associée à celle d'un pro, validée ? Si oui par qui ? C'est toujours intéressant de savoir, enfin je trouve.
amct
ps: il y a de l'espoir car j'aurai fait la grimace en découvrant les tableaux electriques évoqués par tilikum...!

samedi 05 janvier 2008 12:50
Missing
yaghan

Comment est né le schéma de YAGHAN ...
... il est né il y a quelques mois, et il répondait au constat suivant :
- la nécessité de pouvoir démarrer le moteur est connue de tous : on n'en parle plus et on met 1 batterie moteur dédiée !
- aujourd'hui, la majorité d'entre nous (et en tout cas c'est mon cas), je navigue avec GPS, radar si besoin, et PC pour la cartographie ... et je me suis dit qu'en cas de pb. sur le parc service, me retrouver dans le noir ne me tentait guère ! D'où l'idée de mettre 2 parcs services.
Ensuite, j'ai décliné le schéma pour permettre :
- la charge de ces 3 parcs
- le passege de S1 à S2 si pb. coté service
- le démarrage du moteur depuis S1 ou S2 si pb. sur la batterie moteur
... c'est tout !
Je suis donc parti sur des répartiteurs de charges habituels et des coupleurs ... et il m'en fallait pas mal !
Jusqu'au jour où j'ai lu sur HEO et découvert personnellement les CYRIX ... l'absence de chute de tension qu'ils permettaient et la bénédiction de certains d'entres vous sur ce matériel.
J'ai donc revu mon schéma pour les intégrer.
J'avais du temps et voulais le mettre en ligne pour avoir vos avis ... ils étaient tous bons jusqu'à ces derniers jours ...
Je ne suis qu'un amateur qui cherche une solution pour répondre à son besoin, et qui partage ses idées (sans prétension) sur HEO ... et aujourd'hui et alors que je vais me lancer dans les aménagements en 2008, je suis un peu découragé car je pensais avoir avancé sur la partie puissance !
Personne n'est parfait, on est tous passionné ... par contre lire en substance des réponses du style "le montage est abérant et dangeureux ... je ne dis ni pourquoi ni où et je laisse les autres répondre" ... c'est peut-être justifié par des contributions antérieures ... mais pour le sujet actuel, je trouve le retour mal à propos.
En espérant savoir ce qui m---e et pourquoi ...
@+

samedi 05 janvier 2008 20:30
1
---

pour tous, pour yaghan pour floflo
1) pour floflo; tu sais que je ne suis pas loin, je n'ai pas la prétention d'être le top du top ( d'autres se le croient suffisamment ) mais mon installation actuel , celle d'avant et celle de brisemiche fonctionnent et tu sais que je vien souvent dans ton coin même si je ne suis pas là ce soir et je me ferai un plaisir de t'aider

2) pour yaghan, le montage électrique est un sujet récurrent, et le proposer c'est s'exposer d'autre n'ont pas le courage de le faire... la critique est facile mais l'art est difficile

3) pour tous, donner l'erreur du montage de yaghan et proposez lui la solution pour éviter que ça crame ou que ça ne fonctionne pas, c'est il me semble ce qu'il cherche , et certainement de participer à la vie du site...

samedi 05 janvier 2008 21:14
---

déjà répondu ...
pour ma part j'ai répondu je crois

- le bug de l'alternateur de service qui ne débite rien dans certains cas, c'est un risque réel.

- le choix de deux petites batteries de servitude est presque impossible à justifier "rationnellement". Mais l'humain n'est pas fait que de rationalité, il a aussi, comme disait Pascal "le coeur a des raisons que la raison ne connait pas". Donc pas de problème avec ça, si c'est fait avec les yeux ouverts.

- le forum est un lieu ou chacun s'exprime avec ce qu'il est, y compris dans la manière de formuler ses critiques ... comprenne qui pourra

De toute façon, une installation électrique de ce genre est éminamment facile à modifier à tout moment de la conception, puis de l'utisation. La mienne a changé de façon importante 3 fois en 10 ans ... alors ....

samedi 05 janvier 2008 21:42
---

Chouette, on peut jouer...
D'abord, il faut savoir, que Robert et tilikum sont des gentils.
Moi aussi, mais je prends rarement des gants

Il a déjà été dit, mais certains sont dur de la feuille, qu'y a pas de raison que ça ne fonctionne pas...
(Peut-être pas longtemps pour le point soulevé par Robert)

Faut pas vous décourager mon gars, personne ne détient la vérité, et chacun fait ce qu'il veut! Mais comme on ne connait pas tout, vous pouvez constater que tout le monde recherche des solutions sur le net.
Y présenter n'importe quoi comme une panacée peut induire pas mal d'erreurs chez d'autres
Excuse dont je me sers pour ne pas donner de conseil...

Maintenant, si vous voulez jouer, voilà une partie des aberrations dans le désordre (comme le schéma )

1)Deux parcs de service: Dans des puissances aussi faibles 160 et 240 Amp/h il est ridicule de les séparer, car vos batteries souffriront beaucoup plus que si elles sont rassemblées (si vous avez peur de tout décharger placez un limitateur)
2)Ca vous fera économiser le deuxième cirix qui est par ailleurs mal positionné.
3)Dans le même ordre, pour charger cette capacité, placer deux alternateurs ne vous procurera pas de charges plus rapides. Prévoyer en un qui fait une centaine d'Amp/h régulées par un régulateur intelligent avec sonde de température sur l'alternateur et les batteries (encore une économie)
4)Toutes vos sources de production alternative y compris le chargeur doivent arriver directement à vos batteries de service.
Normalement un commutateur existe d'origine sur chaque source
Seul votre alternateur est en direct sur la batterie moteur (pas d'inquiétude le tout est relié et géré par le cirix)
5)Le commutateur coupleur rotatif est inutile à cet endroit avec un montage logique, mais il est intéressant pour autre chose
6)Puisqu'on parle de la batterie moteur, je dirais (mais je peux admettre le contraire) qu'un fusible entre cette batterie et le moteur est plus risqué qu'utile
7)Placer deux coupes circuit vers le moteur est inutile, vous avez son coupe-circuit propre, Placer le commutateur coupleur (celui du point 5) en amont de celui-ci et du tableau. Je garderais bien sûr le coupe-circuit du guideau
8)Le shunt d'un contrôleur de batterie se trouve généralement sur le négatif, et l'ensemble des consommations et production doit y passe sinon il est inutile

Aatttchoummm... Voila, le reste une autre fois...

Cela dit, n'oubliez pas que je n'y connais rien donc, ce que j'ai écrit est tout aussi discutable...
La grosse différence entre nous, est que je me fous éperdument de l'avis ou de l'approbation des autres...
Donc surtout n'hésitez pas à décortiquer, car y en à une énorme...

Bon amusement... et

pfffzzzz

samedi 05 janvier 2008 22:33
---

j'en vois une énorme ...
en effet Cobra, comme tu le suggères, je subodore une (petite !) bourde dans ton schéma, c'est quand tu dis:

"... La grosse différence entre nous, est que je me fous éperdument de l'avis ou de l'approbation des autres ..."

Heuu ... si tu te fous de l'avis des autres, pourquoi donc montres-tu si souvent ton schéma à toi et tes choix spécifiques, ici, et au bar de l'autre coté de la rue aussi ?

Remarque, je trouves plutôt intéressants ... mais très spécifiques à "ton coeur qui a des raisons que ta raison ne connait pas".

samedi 05 janvier 2008 22:58
---

Je vais t'en dire une meilleure,

j'ai même eu pas mal de contact, y compris une demande d'avis, au début de mes élucubrations, avec une éminence grise de notre cher site.

Que je ne nommerai pas, mais qui a toute ma gratitude même si nous n'avons pas pu concrétiser une idée...

Cela dit, le schéma (non finalisé) et les explications du montage (avec quelques erreurs) sont sur mon site avec d'autres conneries du même style mais, je toute que ce truc puisse un jour être utilisé par quiconque pour une raison évidente...

pfffzzzz

samedi 05 janvier 2008 23:13
---

site ??
je suis trop récent ici, quel site ???

tant qu'a faire, qu'on en profite

samedi 05 janvier 2008 23:20
Avatar
samedi 05 janvier 2008 23:41
---

Heu s'cuse robert
j'avais oublié de te donner la réponse a ta question !
"Bin pasqu'y faut bien montrer de temps en temps que je suis le meilleur..."

enfin presque...

pfffzzzz

samedi 05 janvier 2008 23:23
---

ben voilà ...
donc tu t'en fous pas du tout ... c'est bien ce que je pensais

samedi 05 janvier 2008 23:24
---

Vouai...

Je vais chercher une duvel, ça m'aide à réfléchir...

pfffzzzz

samedi 05 janvier 2008 23:28
---

pftttttttttttttttttttttttt
une ???

dimanche 06 janvier 2008 09:13
---

Pas d'accord !!!
- Robert est certes gentil, mais sûrement pas moi !

- (1) Deux parcs de service : peuvent très bien être utilisés en parallèle, l'avantage étant de pouvoir en déconnecter un en cas de problème, ce qui est dans le cahier des charges.

- (2) Dans ce cas de figure, le relais Cyrix est bien à sa place...

- (3) Si correctement installés, les intensités de deux alternateurs s'additionnent bien, contrairement à la croyance populaire, dues à de mauvais montages.

- (4) Dans ce montage particulier, il n'est pas possible d'alimenter directement les batteries, sauf en passant par des diodes qu'on veut justement éviter dans ce montage.

Pfff j'fatigues là... pour finir, les shunts sont en effet généralement installés sur le négatif, sauf pour certaines marques où c'est le contraire... à vérifier. Mais tels qu'ils sont indiqués sur le schéma, il n'y a pas d'erreurs de mesure !

Conclusion (amha) ce montage ne conviendrait pas à un bateau de location où le locataire est en vacances et n'a pas envie de réfléchir... mais tout à fait correct pour quelqu'un qui veut pouvoir contrôler avec précision ce qu'il se passe dans son installation.

Le montage sur Tilikum pourrait paraître encore plus bizarre : il y a du 12 et du 24 volts... et deux parcs servitude !

_/)

dimanche 06 janvier 2008 02:24
---

C''est ça
qui est amusant, on n'est jamais d'accord...

1)Bien sûr qu'il peuvent, mais lorsque tu pompes, les batteries de chaque parc seront plus vite déchargées et vu la capacité des parcs dont on parle, celle n'est pas utile, je maintiens donc ma conclusion, usure précoce sans conter les risques d' oublis sous le soleil... heu n'oublies pas, la capacité de tes deux parcs en 24 Volts

2)Cas ce cas oui, uniquement si on garde un double parc

3)Ils s'additionnent, mais vu toujours la capacité des batteries, la charge max ne dépassera jamais dans la pratique plus de 100 à 120 Amp/h. Donc inutile dans le cas présent

4)heu, t'es sur que t'as bien regardé la différence, entre avant ou derrière un commutateur rotatif

5)Tu m'intéresses la, t'es sur que plusieurs shunts sur le même contrôleur vont fonctionner en additionnant les passages pasque ça pourrait drôlement m'intéresser...

Bonne nuit les petits je vais bricoler, à tantôt...

pffffzzzz

dimanche 06 janvier 2008 08:58
---

Pas de problème
Point 5)

Les deux shunts sont bien placés, le résultat est exactement le même, qu'ils soient placés sur la ligne + ou la ligne -, du moment que le contrôleur est prévu pour cela.

En l'occurence, il faut un contrôleur prévu pour la ligne + et ayant la capacité de gérer DEUX parcs simultanéments.

Point 3)

Avec 400 Ah installés, le courant de charge sera en général limité à 80A environ. Un alternateur de 90A en version "pro" est donc suffisant. S'il s'agit d'alternateurs standards de "1ère monte" du moteur, il en faut putôt 2 en effet, car même donné par 80A, ils ne sont guère capable de les délivrer plus que quelques minutes.

Doncle choix est :

- soit remplacer l'alternateur de "1ère monte" par un modèle "pro" de 100A et mettre celui de première monte dans un équipet comme pièce de rechange.

- soit mettre un second alternateur qui serait alors de préférence un modèle identique à celui du moteur, pour assurer l'interchangeabilité en cas de besoin.

Généralité:

Une des contraintes d'usage des choix de Yaghan ce sera de surveiller 2 batteries (au lieu d'une seule) pour ne jamais laisser une des deux batterie passer sous les 50%. Dans cette optique, je lui suggèrerais d'avoir 2 gestionnaires séparés, de façon à voir les 2 valeurs des deux batteries affichées en même temps. Car avec un seul gestionnaire (gérant les deux, mais n'affichant qu'une à la fois) le risque (un jour de distraction) sera de surveiller la batterie "1" alors que c'est la "2" qui débite ou inversement.

dimanche 06 janvier 2008 12:16
---

Moniteurs
Il est vrai que deux moniteurs s'avèrent plus pratiques à l'usage que celui que j'avais avant, un Link 20 à double shunt.

En plus je sais toujours quelle est la batterie en service, le rétro éclairage s'allumant automatiquement dès que ça décharge.

_/)

dimanche 06 janvier 2008 13:38
---

Bon merci les gars

j'ai ma réponse, bien que pas explicite, car ma question était mal formulée... mais y suffit de lire entre les lignes !

Espoirs pas vraiment déçu, mais pas de double shunt possible dans mon cas comme je m'en doutais

Ce n'est pas grave juste 6 m de câble en plus pour la connexion négative du guideau (c'est ce que j'avais fait)

Pour les doubles packs de service, on est bien d’accord, on peut tout dans la vie...
Y en a même qui saluent ces dames en retirant leurs chapeaux !
Après, ils viennent se plaindre d'être enrhumés...

pfffzzzz

dimanche 06 janvier 2008 17:39
---

Moniteur bis
Celui que j'avais avant, le Link 20 affiche en effet les données que d'une batterie à la fois, mais il y a un bargraph pour chaque batterie, ce qui permet la surveillance de l'état de charge des deux batteries avec l'afficheur numérique éteint.

C'est très visible de loin en passant de 4 leds vertes à trois leds vertes, puis deux leds jaunes, une led rouge et enfin une led rouge clignotante en guise d'alarme.

_/)

dimanche 06 janvier 2008 18:28
---

et ça coute
bonboms çe link ???

dimanche 06 janvier 2008 18:47
---

Faut simplifier!!!
Ce fil me passionne car je voudrais remettre en ordre (simplifier) le circuit électrique de mon Sunfizz "bricolé" par les n propriétaires successifs. Alors j'y vais moi aussi de mes questions candides aux gentils spécialistes:

1) Si on branche le circuit moteur "comme une voiture", c'est à dire alternateur démarreur circuit moteur directement sur la batterie moteur, le coupe-circuit moteur ("clef rouge") n'existe plus, non? (Et hop, 1 de moins!)

2) L'alternateur d'arbre, pour ne pas avoir le risque d'avoir sa sortie en circuit ouvert doit être branché directement sur la batterie de service, sans passer par la clef "rouge" service?

3) Peut on laisser l'alternateur d'arbre excité quand on tourne au moteur?
Le proprio précédent m'a interdit d'avoir le moteur en route et l'excitation de l'alternateur d'arbre simultanément.
On pourrait même envisager de le laisser en permanence, comme des panneaux solaires, mais problème: au mouillage, l'excitation va pomper pour rien, alternateur arrété...

4) Cyrix et "clef rouge" de couplage des batteries sont finalement complètement en parallèle, non? Avec la commande manuelle du premier, la seconde n'est elle pas inutile? (Et hop 2 de moins!)

Merci d'avance pour vos avis éclairés!

Pierre-Louis

mardi 08 janvier 2008 00:13
---

Hum...
Simplifier c'est bien, mais il y a un minimum pour isoler les batteries en cas de besoin :

Il est en effet recommandé de couper les batteries moteur et servitude si le bateau n'est pas utilisé... sauf bien entendu la ou les pompes de cale.

Pour un bateau avec une batterie moteur et une batterie servitude, (cette dernière pouvant être constituée de plusieurs batteries en parallèle) il faut donc un coupe circuit manuel pour la batterie moteur, et un autre pour la batterie servitude.

Eventuellement un coupe-circuit "secours" pour coupler la servitude avec la batterie moteur en cas de panne de celle-ci.

On ne parle pas de l'éventuel coupe-circuit sur le négatif...

L'alternateur est bien branché sur la batterie moteur : montage d'usine.

Le relais de couplage automatique ne met les deux batteries en parallèle que durant la charge.

Alternateur de ligne d'arbre : s'il s'agit d'un alternateur de qualité "normale", il n'y a aucune raison de le déconnecter moteur en marche, et si la conception du système est correcte, ça ne devrait rien consommer à l'arrêt.

_/)

mardi 08 janvier 2008 01:33
---

Le relai de couplage automatique,
peut servir de coupleur manuel en cas de pépin, il y a un contact au dessus (a coté du négatif) pour injecter manuellement du positif au relai

Du moins, pour le 400Amp

pfffzzzz

mardi 08 janvier 2008 02:01
Avatar
wilfrid

euh...!
Le cyrix permet de mettre manuellement les baterries moteur et servitude en parrallèle en cas de décharge de l'une d'elles.
Par contre la position de démarrage sur la batterie de servitude seule, qui peut être utile si la batterie moteur est en court-circuit n'est pas possible, n'est-ce pas?

mardi 08 janvier 2008 09:40
---

La clef de 10!
On peut toujours déconnecter une batterie en desserrant et en levant sa cosse. Il y a même des cosses avec un bouton pour le faire sans outil.
Pierre-Louis

mardi 08 janvier 2008 11:24
---

Non

Mais en 45 ans, je n'ai jamais eu ça...

Et amha, si un problème quelconque arrive, il est simple de déconnecter les batteries et de voir quel vilain troll à foutu la merde avant d'y remédier

Mais rien bien sur ne vous empêche de doubler par un rotatif si vous voulez et de continuer l'escalade...
Mais le monsieur veut le plus simple alors...

pfffzzzz

mardi 08 janvier 2008 13:03
---

pour voir si j'ai compris...
1) Un coupe circuit sur la batterie moteur: seuls l'alternateur moteur et le chargeur directement sur la cosse de la batterie.
2)Un coupe circuit sur la batterie Servitude: seuls alternateur d'arbre, pompe de cale (avec fusible), auto radio (avec fusible) et chrageur directement sur la cosse de la batterie.
3)En pricipe pas besoin d'inter sur l'excitation de l'alternateur d'arbre, à vérifier.
En tout cas pas de contre indication à avoir les 2 alternateurs en parallèle, arrétés ou tournant.
4)Clef de couplage et/ou Cyrix (à commande manuelle: oui le 80 A en est doté) entre les sorties des 2 coupe circuit. Là, j'ai encore du flou: à moins que le cyrix soit directement entre les cosses de batterie, et la clef à la sortie des 2 coupe circuit?
Merci aux électriciens de pointer mes erreurs!!!
Pierre-Louis

mardi 08 janvier 2008 11:37
---

le plus simplifié ...
... des montages est ici:

http://www.hisse-et-oh.com/articles/article.php?article=72

mardi 08 janvier 2008 12:58
Missing
yaghan

Etant à l'intiative ...
... de ce fil, vous pensez bien que je le suis avec intérêt.
Sans revenir sur la forme (qui, parfois fait un peu mal ... mais qui, il faut le reconnaitre, fait réfléchir !!!) je tente de comprendre chacune de vos remarques (souvent fondées ... mais parfois contradictoires entre elles ...) et de revoir mon schéma.
J'ai toujours le même cahier des charges, mais je suis trés sensible à la simplification, donc je suis entrain de le revoir ...
Comme décidément çà ne m'a pas servi de leçon ... je vais le remttre sur le fil pour que cette discussion puisse se poursuivre et que chacun puisse bénéficier de l'expérience de chacun ...
La mise en forme est en route ... dans quelques jours ce sera prêt.

mardi 08 janvier 2008 18:12
---

C'est bien ça!
Si vous deviez vous inquiéter parce que vous prenez une poignée de carottes dans les gencives, vous n'êtes pas encore rendu...

Cela dit, vous avez toutes les infos pour réaliser un schéma simple et efficace.
J'aime bien celui de robert
J'y apporterais juste une légère modif permettant d'utiliser les sources accessoires et les pompes de cale en ayant le circuit général déconnecté...

pfffzzzz

mardi 08 janvier 2008 18:36
Missing
yaghan

SCHEMA MODIFIE ...
Aprés quelques jours de réflexions et de murissement de vos diverse remarques, j'ai repris le montage que vous aviez vu en ligne (AVEC L'AIMABLE AIDE d'un MATELOT du SITE ... que je remercie sincèrement) dans le but de la simplifier et le fiabiliser.
Pour cela j'ai effectué les modifs suivantes :
- arrivée des sources de production en amont des coupleurs (direct sur batteries)
- branchement des CYRIX direct sur batteries
- suppression de l'alternateur "SERVICE" et remplacement de l'alternateur moteur par un + puissant avec régul électronique (je garderai celui fourni avec le moteur en rechange).
- suppression de l'inter pour tableau 12V ... puisque le coupleur sert à présent d'inter lorsqu'il est sur OFF.
- prévision de 2 controleurs de batteries
- 1 simple voltmètre numérique avec inter pour pouvoir vérifier la tension des 3 parcs (si soucis sur les controleurs)
Vous trouverez le "nouveau schéma" en ligne et accessible sur HEO à la fin de mon article.
@+

lundi 14 janvier 2008 11:01
---

détails ...
Dilemme:

- si tu protèges ta batterie servitude par un fuse de 100A, tu ne peux plus démarrer ton moteur avec !

- si tu ne mets pas de fusible, tu vis dangeureusement !

Solution: le commutateur à clé de secours de démarrage doit être en amont du fusible de 100A

Pour les voltmètres (j'en ai mis aussi en plus du gestionnaire), on peut mettre autant de voltmètres numériques de tableau à 10 euros que de batteries, ce sera pas plus cher et plus fiable qu'un commutateur.

lundi 14 janvier 2008 12:41
Avatar
wilfrid

Questions sur les fusibles
Quelles sont les recomandations pour les fusibles, comme leur emplacement.
Robert, dans ton article sur ton circuit, tu dis qu'il faut protèger chaque source de charge par un fusible.
je comprends qu'il faut aussi protèger les batteries et le régulateur de l'alternateur.
quelqu'un pourrait il résumer celà?

mardi 15 janvier 2008 12:25
Missing
yaghan

100% OK ...
... avec tes 3 remarques.

mercredi 16 janvier 2008 19:30
---

Oserai-je ?
Chaque source alternative (sauf probablement l'alternateur d'arbre (pas oublier d'en placer un)) possède en principe un coupe circuit intégré dans la ligne donc pas de problème si on veut les couper séparément... (ça c'est pour répondre au monsieur derrière)

Pour le reste, puisque vous insistez, on ne parle plus du double parc de service (beurk...)

Heu juste encore une fois, si vous avez si peur du noir que ça, pourquoi pas juste une batterie de secours de 80 Amp/h derrière un cirix (juste histoire de redémarrer si tout était limite, et 5 fois 80 Amp/h en service)
Bon maintenant, j'en cause plus....

Pour les fusibles, c'est un peu juste (je trouve) ou alors, prenez en une bonne réserve...
Les placer aussi en aval des cirix (le coupe-circuit de secours du moteur est inutile, placer un interrupteur sur les cirix pour forcer le couplage et vous aurez votre sécurité démarrage sans placer de gros fusibles si vous n'aimez pas.

pfffzzzz

PS: Et le rotatif ne sert a rien, si vous optez pour juste la batterie de secours.... (non, j'ai rien dis... )
Et vous economisez aussi un controleur... (vous entendez des voies?? je ne dis rien pourtant )

lundi 14 janvier 2008 22:38
Missing
yaghan

OK sur la plupart des remarques ...
... mais pas forcément toutes.
La batterie de secours de 80Ah dont vous parlez, "simplement reliée derrière un CYRIX" ... c'est justement la fonction du parc S2 ... j'ai mis 2x80Ah mais çà aurait pu être seulement 80Ah ... et c'est de toute façon largement moins que S1 qui fait 4x80Ah.
Pour les fusibles, je comprends la remarque : ils seront placés en aval des CYRIX.
Pour le rotatif, à mon sens, il sert essentiellement à travailler sur S1 ou S2 ... la fonction "BOTH" n'étant pas utilisée. De la même manière, en cas de soucis sur la batterie moteur, on ne met pas les services et la moteur en // comme sur la plupart des montages. On isole la moteur complètement avec son robinet, et on démarre sur les services : S1 ou S2 au choix grace au commutateur rotatif.
En tout cas c'est la philo du montage ... j'espère que se réalisation traduit ce cahier des charges.

mercredi 16 janvier 2008 19:45
---

Hum, hum,
Mon avis personnel (tu en fais ce que tu veux, vu que ce n’est pas mon bateau…..)

- Arrivée directe des producteurs aux batteries : bof, on ne peut pas être sur qu’il n’y a pas de fuite de courant si on veut fermer le circuit (hivernage ou période de balade à terre) à moins de débrancher les câbles de batteries. Les clefs sont quand même plus pratiques. Seule la (en fait « les », j’en ai rajouté une 2ème + puissante) pompe de cale avec déclenchement automatique est en directe sur la batterie.

- Séparer les batteries de service : comme tout le monde je ne pense pas que ce soit utile, mais bon, si ça t’apporte une tranquillité d’esprit au moins ça servira à kkchose

- Coupleurs manuels : personnellement je les déteste car ouvrent la possibilité de faire une conn….. (par expérience, ça m’est déjà arrivé). A relier au point précédent. Par contre j’ai toujours en tête la possibilité d’une mort subite de la batterie moteur au plus mauvais moment et garde des câbles de secours pour démarrer à partir des servitudes en cas de besoin, dans le compartiment batteries. C’est la seule justification pour moi d’un coupleur manuel (si tu laisses un jour sur both tes deux parcs de servitude – ou surtout si quelqu’un qui n’a pas compris toutes les finesses de ton installation le fait un jour, tu es sur de flinguer tes deux parcs)

- 2ème alternateur : j’en ai monté un acheté 10 € à la casse et venu remplacer le compresseur du frigoboat (débarqué, donc tous les supports existaient déjà, il suffisait juste de poser et câbler l’alternateur). Cet été, au milieu de la Ionienne, le support de l’alternateur principal a cassé. S’il n’y avait eu qu’un seul alternateur, il aurait fallu tenter de réparer dans une mer –très- chaotique. Là, j’ai simplement enlevé la courroie, et réparé 2 jours plus tard tranquille au mouillage sans me faire plus de soucis que cela. De plus il me permet de faire varier la puissance et la charge sur le moteur : charge au mouillage (20 minutes pour faire de l’eau chaude et faire rentrer une 50 aine d’A sur la phase où les batteries ont leur + grosse absorption, le reste étant fait pour l’instant au groupe essence, en attendant les panneaux), un alternateur même puissant ne donnera pas toute sa puissance à 1200 t/mn (moteur). De plus il permet d’appliquer une charge + importante sur le moteur donc de limiter les risque de glaçage. Il est commandé par un interrupteur, on sent très bien la baisse de régime quand on le déclenche, donc la charge. Le tout est relié à un régulateur Sterling AB12130, et je peux sortir 120 Ah de charge (si je veux, dans la réalité je limite à 90/100 Ah, soit C :20)

- 2 contrôleurs de batterie : inutile, il existe des contrôleurs pouvant surveiller jusqu’à 4 bancs. Il suffira de mettre un shunt par banc. Le contrôleur auquel je pense (Sterling) utilise des shunts placé sur la ligne du positif (ouarf ouarf ouarf, quand on lit plus haut …..), mais il y en a surement d’autres. A lier aussi avec l’utilité des voltmètres, redondants avec les voltmètres du contrôleur, mais bon si on veut se faire plaisir, vu le prix ….. Je mettrai plutôt un ampèremètre par producteur accessoire (éolienne et panneaux, pour avoir une facilité de lecture instantanée sans avoir à déduire la conso instantanée de la production instantanée). Un contrôleur c’est quand même très fiable et la solution de secours si vraiment on a un très mauvais karma, c’est le multimètre. ). Et si on veut faire les choses bien, il faut aussi contrôler la température de charge, surtout si on se lance dans des technologies de batterie évoluées (dans mon cas, je me suis tournée sur des batteries classiques à bouchon, moins chères, plus tolérantes et plus faciles à contrôler)

- 2 régulateurs sur les sources accessoires : ni pour, ni contre, mais regarde ce qui se fait chez xantrex

Ce ne sont que quelques éléments pour étayer ta réflexion (à prendre ou à laisser, comme tu veux), sachant que le circuit électrique idéal n’est pas celui théorique du schéma, mais celui qui te donnera le plus de satisfaction en pratique après validation.

PS : j’ai peut être mal vu mais je ne vois pas de circuit de masse sur ton circuit, mais peut être cela ne se fait il pas sur un bateau en alu ? Si on en met un quand même, il faut également prévoir sa protection galvanique, au risque de se faire des cheveux en permanence

PPS : je ne vois pas non plus de contrôleur de fuite (à moins que tu ne sois chauve, et que les fuites sur un bateau alu ne puissent plus te faire tomber de cheveux ……..)

PPSS : prévois bien le dimensionnement de ton chargeur de quai, et surtout n’oublie pas que nous sommes de + en + nombreux à embarquer un groupe essence de secours (voir l’article de l‘Oie Sauvage, qui confirme bien qu’il y a des jours sans soleil ni vent) vu le prix dérisoire, mais qu’il faut surtout bien faire gaffe au couple chargeur/groupe, qui ne va pas forcément de soit. En effet, il vaut mieux un petit « put put put » à l’avant du bateau qu’un gros « poum poum poum » dans le cockpit

PPPSS : quelques petites alarmes à droite et à gauche (déclenchement de pompe automatique, perte de charge d’un producteur, ……) permettent de se soulager de la surveillance du système. L’alarme de seuil de tension critique étant normalement incluse dans le contrôleur.

PPPSSS : il semble que tu ne comptes que sur tes panneaux et ton éolienne pour recharger en navigation ………..

Et voilà, après tout ça, tu vas pouvoir étudier ton tableau électrique qui pilotera tout ça …….

lundi 14 janvier 2008 14:25
Missing
yaghan

Quel courage ...
... pour avoir pris le temps d'un tel texte !
Je serai beaucoup plus bref !
Sur le coupleur manuel, effectivement le fonctionnement en "both" n'est pas envisagée ... mais tous les produits sont vendus avec ! Soit on est sur S1 soit sur S2, mais pas les 2.
Sur le second alternateur, sur un moteur neuf, on a le prix de l'alternateur ... et celui de la patte de fixation que se chiffre en centaines d'€uros ... Donc, comme l'a suggéré un autre marin du site, on achète un alt. correcte avec régul électronique et on le monte à la place de celui d'origine ... qu'on conserve en "spare". Pöur avoir comparer les courbes de charges entre le 80A HITACHI d'origine et un MASTERVOLT ou PRESTOLYTE 90 ... dés les 1000tr.mn du ralenti le courant de charge est largement différent ! Enfin, je terminerai ce sujet en disant qu'en cas de défaillance de l'alternateur unique moteur, on peut, même au moteur avec vitesse rotation arbre "importante", fermer l'excitation de l'alternateur d'arbre. Les vitesses limites de rotations du rotor sont &lt à ce qu'il verra au moteur ... mais la production ne sera pas terrible, ce n'est qu'un 25A ... mais c'est un cas dégradé en attendant d'avoir le temps de réparer celui d'origine, ou de monter l'HITACHI qui attendait dans sa boite.

mercredi 16 janvier 2008 19:56
---

en pratique ...
mon Prestolite neuf de 90A et à 300 euros débite déjà 50A avec le moteur au ralenti à 800 RPM

mercredi 16 janvier 2008 20:32
Missing
yaghan

Avec régalateur ALPHAPRO ?
... prix régulateur compris ?
... où l'as-tu acheté ?

mercredi 16 janvier 2008 21:26
---

régulateur ...
300 euros avec le régulateur standard inclu dans le porte balais de l'alternateur. Ce régulateur interne standard étant réglé d'usine à 13.8-14V environ, j'y ai ajouté une diode silicium classique (en interne) pour amener la tension de régulation à 14.5V environ.

Cela me convient bien, car quand on charge avec le moteur de propulsion, on ne s'amuse pas à le laisser en marche suffisamment longtemps pour que le régulateur doivent obligatoirement être à 3 étapes (boost, bulk, float) ... on se contente des deux premières (boost, bulk), et on coupe le moteur à la place de la 3ème étape qui manque dans le régulateur (float)

Achat (pour un modèle isolé en bipolaire) chez le grossiste dieseliste de ma ville au prix "pièce détachée" automobile. Le même coûte 1000 euros chez Perkins marine.

mercredi 16 janvier 2008 21:57
Missing
yaghan

Diode classique "en interne" ...
... que veux-tu dire par "en interne" ?
Je comprends que le principe est de mettre une diosde en série sur le fil qui mesure la tension batterie ... diode dont la perte de charge est de l'ordre de 0,5V ... mais que signifie "en interne" ?

Par ailleurs, le CYRIX se ferme à 13,2 V ... çà fait peut-être un peu "loin" des 14,5 V auxquels déclenchera ton alternateur ...

Pourquoi cette diode ??? As-tu un répartiteur à diode entre tes parcs ?

mercredi 16 janvier 2008 23:19
---

diode en interne
L'alternateur avait une tension de fin de charge de 13.8 à 14V, ce qui est trop bas. La diode remonte cette tension à 14.5V.

Cela n'a ucun rapport avec le Cyrix.

La position de la diode ajoutée est "interne" à l'alternateur, et intercalée sur la petite fiche "faston" qui relie l'entrée du porte balai-régulateur à la sortie du pont de diode auxiliaire de l'alternateur. C'est facile à faire, cela prend 15 minutes:

1° prendre une diode 10A-50V, , ajouter à la diode 2 petits fils souples de 20 cm avec une faston male et une femelle

2° enlever les 2 vis du porte balais, le sortir, débrancher la "faston" intercaler la diode, rebrancher la fastion, remonter le porte balai.

Avec ses 20 cm de fil, la diode ajoutée sera à l'extérieur du boitier de l'alternateur, et fixée avec un collier rilsan sur le corps ou un cable.

jeudi 17 janvier 2008 10:20
Missing
yaghan

OK ...
... merci Robert.

jeudi 17 janvier 2008 21:32
---

Autant pour moi
A la relecture, je n'avais pas vu l'alternateur d'arbre pour produire en nav, donc oublier le PPPSSS .....

D'ailleurs Tamata revent ses brushless dans les annonces (comprends pas mais bon), tu peux en profiter car une fois rebobiné ça produit pas mal (1 A par noeud à partir de 3 nds), pour pas cher (avec inter pour couper au moteur sinon ça chauffe)

lundi 14 janvier 2008 21:49
Avatar
nolan76

au secours !
Moi qui pensait que pour rajouter une batterie, il me suffisait, d'un coupleur, d'une batterie et d'un peu de fil....

J'ai mal au crâne.

mardi 15 janvier 2008 11:53
---

çi ça peut te consoler nolan
t'est pas le seul a avoir mal de crane chaque fois que j'ouvre heo, je me dit aie aie aie ou est l'aspirine

jeudi 17 janvier 2008 10:26
Missing
yaghan

Producteurs en direct sur batteries ou derrière les robinets ???
A relire les différentes interventions sur ce fil, je découvre 2 philos différentes :
- 1 - celle qui consiste à brancher tous les producteurs (éolienne, alt. d'arbre, alt. moteur, panneaux, chargeur) en direct sur les batteries. Avantage : on peut ouvrir tous les robinets et la charge peut se poursuivre ... à quai, mais aussi au mouillage avec panneaux & Co ... en coupant les consommateurs.
Inconvénient : on n'isole craiment les batteries qu'en les débranchant physiquement au niveau des cosses
- 2 - celle qui consiste à brancher les producteurs en aval des robinets ...
Avantage : on peut isoler les batteries totalement en ouvrant les robinets
Inconvénient : on ne peut rien laisser en mainien de charge ... comme 1 panneau ou l'éolienne sans laisser les inters fermés

... choisis ton camp camarade !

jeudi 17 janvier 2008 21:55
---

maintient en charge ...
Tili confirmera (ou infirmera) , si tu laisses longtemps (des mois) ton bateau sur son panneau solaire sans surveillance, tu prends plus de risques de détruire la batterie que simplement en laissant la batterie chargée à bloc et débranchés au repos ... et ceci pour une durée de 4 mois (batteries classique) à 12 mois (batterie à faible perte).

jeudi 17 janvier 2008 22:13
---

Je suis d'accord avec la remarque,

mais pour de longue absence... comme je l'ai signalé avant, chaque producteur d'énergie peut être coupé séparément par son coupe circuit perso...

pfffzzzz

jeudi 17 janvier 2008 22:24
Missing
yaghan

Donc ...
... on peut retenir le principe de branchement en direct sur les batteries (en amont des robinets) avec un inter intégré (ou pas) sur chaque producteur qui permette d'isoler les batteries.
Question annexe : mettre un inter à la sortie des panneaux, çà je l'avais, je sais que çà marche ... mais mon éoilienne débitée en permanance et n'avait pas d'inter ...
- peut-on laisser tourner un éolienne qui ne débite pas car elle aurait en sortie, son inter ouvert ? ... on en pareil cas, doit-on en parallèle immobiliser les pales ?

vendredi 18 janvier 2008 09:00
---

La mienne se bloque automatiquement
si on ouvre (oups ouvre ou ferme... ça dépend ce qu'on entend... Pol, appele Mike ) le circuit, il est d'ailleurs possible de l'arrêter en catastrophe de cette façon.

Chose que je ne ferais pas, car le choc ne doit pas faire du bien aux roulements...

Cela dit, un petit élastique pour tenir une pale est si facile que la question n'a pas de raison d'être.

pfffzzzz

vendredi 18 janvier 2008 09:46
---

Eolienne
Ne jamais laisser une eolienne en circuit ouvert : elle risque la survitesse ! Au lieu d'un inter utiliser un inverseur : d'un côté la batterie, de l'autre un court-circuit qui stoppera l'éolienne.

_/)

vendredi 18 janvier 2008 12:51
Missing
yaghan

Quelques mises à jour sur le schéma d'origine...
... voir l'article.

mercredi 02 juillet 2008 17:58
---

lien du .pdf
Bonjour, apparement le lien pour le shéma ne fonctionne pas. JD

samedi 05 juillet 2008 22:20
Missing
yaghan

Bonjour,
Je viens de tester ... et le PDF s'est ouvert.
Au cas où, voici le lien d'accès direct au fichier.
C'est le schéma du 24/06 qui est la dernière version.

dimanche 06 juillet 2008 10:20
Missing
yaghan

Nouvelle tentative avec le fichier ...
...

lundi 07 juillet 2008 19:07
Missing
yaghan

Cà y est ... le schéma est accessible ...
... Merci à Tom pour son aide.

mardi 08 juillet 2008 09:53
---

Connexion du chargeur aux 3 parcs - remarque de Robert
Comme Robert l'avait indiqué, un chargeur sophistiqué recharge différemment chacun des 3 parcs de batteries selon son type, son état de charge etc. Comment se dépatouille-t'il lorsque les parcs sont couplés par les Cyrix?

mardi 08 juillet 2008 20:18
---

Il me semble
que dans ce schéma, le chargeur est tout à fait ordinaire comme à bord de 99% des bateaux...

_/)

mardi 08 juillet 2008 21:01
Missing
yaghan

Peut-être que la question ...
... est de savoir comment réagit un chargeur à 2 sorties, branché sur batt. moteur et services ... reliés entre elles par un CYRIX.
Le CYRIX se fermant sur V &gt 13,2 V ... la question serait de savoir si, branché sur le quai, cette tension peut-être atteinte par l'un des parcs ... auquel cas le CYRIX se fermerait et les 2 sorties du chargeur seraient en contact via le CYRIX ...
mais peut-être me trompe-je ?

mercredi 09 juillet 2008 19:11
---

Oui Yaghan,
C'est ce que je voulais demander. A mon avis, le chargeur 'intelligent' ne va plus s'y retrouver si les 2 parcs de batteries qu'il 'voit' aux bornes de ses deux sorties sont différents en capacité et en état de charge selon qu'il charge en deçà ou au delà de 13.2V. Comme il va certainement atteindre et dépasser ce niveau, lorsque les parcs servitude et moteur sont reliés à un Cyrix il n'y aurait plus aucun intérêt à utiliser les 2 sorties du chargeur... On devrait alors connecter le chargeur aux bornes de la batterie moteur seulement, comme on l'a fait pour l'alternateur. Vrai?

jeudi 10 juillet 2008 07:24
---

Chargeur "intelligent" ?
C'est un peu surestimer l'"intelligence" d'un chargeur ! Un chargeur standard à deux ou trois sorties gère celles-ci avec la même tension à toutes ses sorties... sauf quelques modèles qui certes existes mais plutôt confidentiels... que l'on peut en effet programmer avec une tension différente à chacune de ses sorties.

En pratique, ce qu'on appelle un chargeur "intelligent" à des possibilités plus intéressantes que des sorties à différentes tensions.

_/)

jeudi 10 juillet 2008 07:42
Missing
yaghan

Est-ce à dire ...
... que si on imagine un chargeur "normal" à 3 sorties (cas des 99% des chargeurs du marché) avec le cablage adopté sur le schéma de l'article et cablage avec CYRIX ... tout se passe bien ?
Cad que les 3 sorties du chargeur sont chacune avec tension identiques ... et quand cette tension de sortie dépasse les 13,2V ... le CYRIX se ferme et donc le parc restant est alimenté par sa propre sortie de chargeur ... mais aussi celle destinée au parc voisin, mais maintenant en // du fait de la fermeture du CYRIX ...
Es-ce comme cela que l'on doit comprendre le fonctionnement ?
... dit autrement et sauf erreur de ma part, si V &gt 13,2 V alors on charge 2 parcs en parallèles, par 2 sorties de chargeurs en // ... ?
Merci à fred pour une confirmation ... ou infirmation !

jeudi 10 juillet 2008 17:06
---

C'est
exactement comme cela que ça fonctionne !

_/)

jeudi 10 juillet 2008 20:06
Missing
yaghan

Cà fait plaisir de comprendre ...
...
@+

jeudi 10 juillet 2008 20:16
Corto_silhouette
ARGOS

j ai po tout lu !!!
je doit monter une eolienne sur mon coupleur, est il plus simple de la monter directement sur les batteries de service, fil rouge et fil noir en + et - ou faut il bidouiller autre chose ??? svp les pros du jus !!

lundi 11 août 2008 20:21
---

D'abord...
... tout lire !

_/)

lundi 11 août 2008 20:39
Avatar
Casta83

Petite question "bete"
Avec quoi as-tu réalisé ton schéma, quel logiciel?

samedi 25 septembre 2010 01:41
Missing
yaghan

Logiciel VISIO ... qui sert normalement pour les logigrammes / organigrammes
... désolé, mais cause abondon projet de construction, je ne reviens que très rarement sur le forum !

mardi 23 novembre 2010 11:35
Missing
grosb

Eh ben moi...
Eh ben moi, j'arrive pas à télécharger l'article sans signes cabalistiques à la place des accentués... d'accord, je suis sur Mac, mais c'est pas une raison...
En plus je ne vois pas le schéma, ni le lien pour pouvoir l'afficher... j'ai dû louper quelque chose...
A vous lire, merci.

dimanche 21 novembre 2010 19:58
Missing
grosb

Ben maintenant ça marche..
Va comprendre Charles.. les mystères de l'informatique, j'ai dû faire une fausse manip..
En tout cas, c'est un fil super intéressant et instructif...
Et il faut bien tout lire
Bravo!

dimanche 21 novembre 2010 20:32
Avatar
kerponant

interrupteur panneaux solaires
sur le schéma il est placé avant le régulateur. Ne peut on pas le mettre entre régulateur et batterie?

lundi 22 novembre 2010 21:44

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums