Missing
missingdata

Armagnac

Bonjour à tous,

Je m'intéresse à ce bateau en vue d'une acquisition et j'aurais quelques questions pour les connaisseurs :
1 - on lit partout qu'il y a plus d'entretien vu qu'il s'agit d'un bateau en contre-plaqué, mais au juste que faut-il faire ? en comparaison avec un polyester ? et le pont ?
2 - j'en vois un qui n'a pas d'enrouleur de génois - une rareté de nos jours - du coup je me demande jusqu'à quelle force de vent on peut garder un génois moyen, quitte à prendre un ris dans la GV pour commencer ?
3 - il fait combien au juste de largeur max ?, j'ai lu plusieurs valeurs
(important pour place)
4 - comment sont les toilettes ? (HSB ?)

J'aurais surement d'autres questions après visite...

Bon week-end

4 jours
Img205
Yann

Bonjour,
Pour la largeur et l'aménagement , tout dépend de la version
Voir la table FFV ci-jointe
http://www.ffvoile.fr/ffv/public/Application1/Habitable/HN_Tableau.asp

Yann

4 jours
Jem
bil56

un bateau CP bien construit au départ et bien entretenu peut durer très longtemps (les Mumu Cognac et Armagnac entre autres)
c'est l'eau douce qui les pourrit le plus sur le haut
les vis et clous galva qui pissent la rouille régulièrement, une horreur ...
attention aux dériveurs lestés, qui pourrissent par le puits.
en régate chez nous, il y a 2 Armagnacs qui bien menés tiennent fort la route
./.

4 jours
Missing
missingdata

Je parle du MK2

4 jours
Missing
gorlann29

Bonjour,

j' ai eu un Armagnac MK2 gte de 74.

Pour commencer, tous les Armagnac étaient des quillards, avec tiran d' eau de 1m37 ou 1m60.

Pour l' entretien, il faut veiller à ce que la peinture soit toujours nickel, surtout dans le cockpit et sur le pont.
Comme le dit très bien Bil, c' est surtout l' eau douce stagnante qui fait des dégâts.
Il ne faut tolérer aucun éclat de peinture, notamment dans les recoins du cockpit et autour des cadènes, ainsi que dans les angles du pavois.

Lors de l' achat d' un bateau avec pont en CP, si çà n' a pas été récemment fait, il est important de démonter la totalité de l' accastillage afin d' en refaire l' étanchéité, car c' est toujours par là que la pourriture commence et qu' il vaut mieux intervenir dès le début.

Concernant les réductions de voilure, c' est un bateau très raide à la toile (surtout en gte), mais comme c' est un bateau relativement léger (2t5 dont 1t2 de lest), le chargement influe beaucoup.
Disons qu' au près, on prend le 1er ris entre 15 et 20 nd de vent, et qu' on remplace le génois par un inter vers 20 nd.

De mémoire, la largeur est de 2m82.

On peut considérer le coin toilette (un WC marin dans la coursive) comme minable, avec une HSB de l' ordre de 1m40.

Sinon, c' est vraiment un super bateau, stable et performant à toutes les allures, et qui adore le gros temps, sans être ridicule dans les petits airs.

L' hiver dernier, après 25 ans d' "abstinence", j' ai convoyé un Armagnac MK2 pte sans enrouleur de Lézardrieux à Douarnenez, un régal, j' avais (un peu) oublié à quel point ce bateau était super!

Gorlann

4 jours
Missing
missingdata

Merci, voila des infos très intéressantes, je n'aurais pas pensé au problème de cette eau douce stagnante...
Pour un "petit" bateau effectivement il a l'air bien raide, en solitaire selon la météo en partant avec un solent on a de quoi voir venir !

3 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums