Tous les forums > Forums techniques > Mousquetaire Avis sur des gros travaux
Missing
BaptisteDE

Mousquetaire Avis sur des gros travaux

Bonjour à tous !

Je me présente, Baptiste, propriétaire avec mon père du mousquetaire « La Pétoche » basé à Bordeaux au port du point du jour.

Nous avons acheté le bateau il y a maintenant 5 ans et naviguons entre Bordeaux et Royan.

C’est un super bateau qui donne autant de plaisir en navigation que de sueur froide lorsqu’il s’agit de travaux ou de réparations.

En 2017, nous avons fait une rénovation « massive » :

- Ponçage intégral de la coque, du pont et du roof

- Multiple réparation à l’époxy

- Application de plusieurs couches d’époxy et de peinture sur l’ensemble du bateau,

- Démontage et remontage du lest avec des boulons de quille neufs et un joint en Sika (la partie en bois de l’aileron est plutôt en bon état !)

- Démontage et traitement de la dérive par une entreprise spécialisée.

Deux ans plus tard, le traitement de la coque et du pont a super bien tenu ! Mais nous avons un (gros) problème avec les boulons de quille, surtout l’un des deux situé au niveau du puits de dérive (celui de droite sur la photo).

Suite à une avarie il y a quelque mois (surement un tronc d’arbre charrié par la Garonne), l’eau s’est largement infiltrée par les boulons, et la quille a commencé à pourrir à cet endroit. Le puits de dérive ne semble pas être touché.

Nous envisageons de sortir le bateau dans les semaines à venir pour faire des réparations cet hiver, seulement nous ne sommes pas du tout experts.

Aussi nous aimerions avoir votre avis sur la meilleure façon d’attaquer le problème.

Ou bien connaissez-vous un bon chantier (en Gironde), spécialisé dans les bateaux en bois, qui saurait donner un avis sur l’état général du bateau, établir un devis ou faire les travaux ?

Merci beaucoup pour votre aide !

mercredi 11 septembre 2019 12:49

Liste des contributions

Missing
navenregat

bonjour
un club ou assos de mousquetaire existe t'il ?
connait tu le couple de serrage preconise des boulons de quille .
le serrage des boulons a t il ete fait a la clef dynamometrique ?
peu etre que le joint a refaire .
mais je pensais qu'il fallait traiter les boulons contre la corrosion .

salut

mercredi 11 septembre 2019 13:09
Dsc00185
christophe

Bonjour,
Rien n'est compliqué mais il faut être bien outillé, surtout pour la manutention du bateau...
J'ai refait la quille, la fausse quille et l'aileron. J'en ai bien sur profité pour changer les gougeons pas des tiges filetés inox...
Franchement, le plus galère a été de lever le bateau (et il faut le lever haut) pour enlever la dérive.
Le plus chiant a été de sortir les gougeons complètement corrodés.
Après? c'est de la patience, du soin, et pas être trop gauche, mais sans être pro.
Maintenant, Teiva est impécablement sec...
Bon courage
ps : il n'existe pas d'asso pour le mousquetaire, mais je me suis laissé dire que c'est en bonne voie de création...
A+
Christophe

mercredi 11 septembre 2019 18:14
Cimg0658
SAROYAN

Bateau très attachant qui mérite qu'on s'occupe de lui. MM

mercredi 11 septembre 2019 18:33
Missing
xatophe

Bonjour,
Les boulons de quille sont des pièces spécifiques à ce bateau.
Ils se présentent sous la forme d'une tige filetée d'un coté et de l'autre d'un cône.
Les boulons qui sont en cause sur la photos semblent être ceux qui débouchent sur le massif de bois qui enserre le puits de dérive, ce qui pourrait faciliter la réparation si cette pièce n'est pas attaquée trop profondément.
Il est possible de faire tourner des cônes et ensuite de les souder sur une tige filetée.
Beaucoup d'infos sur le site de Biaro, un ancien de ce forum.

Jean

mercredi 11 septembre 2019 22:22
Dsc00185
christophe

Oui c'est vrai qua l'origine ce sont des cônes. ..
Je les ai remplacé par des boulons et rondelles successivement enfiles sur mes tiges filetés. ..
Vu letet de surface de la fonte...vu la forme du trou que jai fait dans le bois...et vu la force exercée sur chaque tige...ca na pas bougé je me suis meme pris des coups de vent dans des mer hachee...et je suis confiant en lavenir...
Cest une solution a bas coût sans doute moins bonne techniquement que celle initiale que javais glané sur le web...jen suis satisfait.

jeudi 12 septembre 2019 07:05
Missing
xatophe

Bonjour,
Si j'avais eu à changer mes tiges j'aurais très certainement procéder comme toi, il n'y a aucune raison pour que ça lâche.

Par contre dans le cas de BatisteDE, si le lest a été démonté et remonté il y a 2 ans, l' écrou de droite sur la photo a été serré sur un massif déjà bien attaqué. Cet écrou est complètement encastré dans le bois.

Jean

jeudi 12 septembre 2019 10:19
Seascape
zef29

Tu peux contacter le club mousquetaires, il y a aussi un forum sur leur site.

http://clubmousquetaire.free.fr/

jeudi 12 septembre 2019 08:42
Missing
xatophe

Bonjour,
Ce site contient pas mal d'infos sur les mousquetaires, mais il est en sommeil depuis une dizaine d'année.

Passion Mousquetaire un autre forum n'est plus accessible non plus.
http://passionmousquetaire.free.fr/

Par contre ce blog semble toujours actif
https://mousquetairesblog.blogspot.com/

jeudi 12 septembre 2019 09:43
Dsc00185
christophe

Oui malheureusement passion mousquetaire a été arrêté suite qu décès brutal de son administrateur...
Je n'ai pas tout mais quand même quelques docs qui proviennent de ce site...surtout n'hésitez pas si j'ai...je donne, si je n'ai pas, c'est plus compliqué...
A ce propos, je ne sais pas comment fonctionnent les groupes sur héo, mais pourquoi pas en demander la création?
Christophe

jeudi 12 septembre 2019 11:24
Seascape
zef29

OK, je n'avais pas regardé plus en détail.
En fait j'avais l'intention de contacter ce club, car il y a un mousquetaire à Brest qui dépérit et qu'il est encore temps de sauver...il se trouve que c'est celui où je fus transporté quand j'avais 8 ans...

jeudi 12 septembre 2019 13:17
Missing
BaptisteDE

Salut à tous,

Merci beaucoup pour vos messages, ça fait vraiment plaisir :)

Je connais bien tous les sites que vous avez mentionnés. J’ai aussi étudié en détail toute la rénovation de Biaro, c’est un travail impressionnant ! Il m’a bien aidé lorsqu’il a fallu comprendre comment étaient assemblés le lest et l’aileron.

Je vais essayer d’être un peu plus précis sur les travaux réalisés il y a deux ans pour mieux expliquer mon problème.

@christophe : On a bien sorti la dérive, elle était en bon état, on l’a amené à une entreprise qui l’a sablé et a appliqué une peinture époxy. Elle ne m’inquiète pas trop

ensuite on a démonté tous les boulons pour faire tomber le lest. Bizarrement, même rouillés ils étaient plutôt en bon état. En faire faire des neuf en inox nous revenait trop cher, du coup ils ont été reforgés par une connaissance, et traités à l’antirouille. Christophe ta technique des boulons et des rondelles pour remplacer les cônes n’est pas bête du tout ! Je vais y réfléchir

Le problème, c’est qu’on s’est aperçu que le bois avait été attaqué autour des boulons. En essayant de gratter la pourriture, les trous se sont bien agrandis. On en a enlevé une bonne partie, mais on a eu peur de trop agrandir les trous. Sur les conseils du chef du chantier, on a versé un mélange acétone/époxy dans chaque trou pour tenter de « fixer » le bois.

On a ensuite refait le joint et serré les boulons pour le compresser sans l’écraser. @navenregat, pas de clef dynamométrique, je n’aurai pas su quel couple appliquer. @xatophe, il y a deux ans la quille (pièce en bois massif) était nickel, elle se dégrade fortement depuis quelques mois.

Lors de la mise à l’eau, grosse déception, on a eu pas mal d’infiltrations. On a resserré les boulons et elles ont presque disparu. On rêvait d’être au sec comme toi Christophe, mais c’était pas le cas.

Le problème c’est qu’il y a quelque mois le bateau à dû subir une collision avec un arbre (ça arrive souvent) et beaucoup d’eau est rentrée. C’est à ce moment que le bois a commencé à pourrir.

L’erreur a surement été de mal traiter ces trous pourris et de remonter le tout tel quel.

Le problème c’est que je ne sais plus comment faire. Je ne me sens pas du tout de refaire la quille ou l’aileron comme Biaro.

Est-ce qu’il y aurait moyen tout redémonter, de gratter toute la pourriture, et de combler les trous avec des pièces en bois ? Ou par un genre de pâte bois époxy ? Après séchage je pourrais repercer des trous …

On a pensé bien faire il y a deux ans, mais on est un peu perdu aujourd’hui …

jeudi 12 septembre 2019 12:59 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

ahma

-1 redemonter
- 2 percer les trous dans le bois jusqu'au bois sain
- 3 coller dans les trous une piece en bois (iroko , ou autre
- 4 repercer

vous avez bien fait de reforger les goujons mettre de l'inox ce n'est pas terrible pas assez elastique ..

pour percer et repercer bien perpendiculaire , faire un "canon de perçage" piece en bois (50mm) percer sur une perçeuse à colonne qui servira de guide a la méche .

jeudi 12 septembre 2019 14:24
Missing
BaptisteDE

Désolé pour la longueur du message, j'ai essayé d'être le plus court possible.

Sinon @Christophe, je suis désolé d'apprendre le décès de l'administrateur de passion mousquetaire.

Mais la création d'un groupe Héo est une bonne idée !

jeudi 12 septembre 2019 13:01
Missing
1
navenregat

bonjour
je ne crois pas " durable et serieux " de ne pas eliminer toutes les parties pourries ou douteuse et remettre du bois sain a la place .

salut

jeudi 12 septembre 2019 14:01
Missing
xatophe

Si l'entrée d' eau se limite au problème que l'on voit sur la photo, voila ce que je ferai, sinon il faut prévoir des travaux plus conséquents

jeudi 12 septembre 2019 14:28
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

d'accord avec Xaophe

jeudi 12 septembre 2019 14:38
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

moi pas d"accord avec Xaophe car le montage n'empechera pas l'eau de monter le long de la tige filetée et contribuera a faire pourri la quille

jeudi 12 septembre 2019 17:30
Missing
BaptisteDE

Malheureusement, moi d'accord avec Calypso :)

Je pense qu'il va falloir faire un peu des deux en fait.
- Une pièce de bois pour remplacer le bois pourri de la quille,
- Un "carottage" pour enlever toute la pourriture dans l'aileron. En espérant que le diamètre ne soit pas trop important.

D'ailleur Calypso, quel genre de mèche utiliserais tu pour ce type de perçage ? Il faut potentiellement un gros diamètre sur une grande profondeur ...

Aussi, merci pour le conseil du guide "canon de perçage", je ne connaissais pas.
As tu un site qui ou une vidéo qui décrit la façon de s'y prendre pour le construire ?

En tout cas, merci à tous pour votre aide !

jeudi 12 septembre 2019 17:58
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

pour la meche il a des treplan meche plate on en trouve sur des gros diametre , j'en ai eu de 36 avec une queue de diametre 8 environ .

pour construire le canon de perçage c'est tout simple ; il faut simplement une perceuse à colonne pour bien percé perpendiculairement au canon qui peut etre une piece en bois que tu pose sur la quille …

et par contre pour etre sur de percer le carottage au bon endroit il faut faire un gabarie en cp dans lequel tu passe tous les goujons de la quille .. ainsi pas de probleme ensuite pour enfiler les goujons

jeudi 12 septembre 2019 18:06
Missing
BaptisteDE

Salut,

Encore merci pour les conseils.
Je reviendrai surement écrire ici quand j'aurai sorti le bateau et commencé les travaux !

A+

3 jours
Missing
FredericL

"Sur les conseils du chef du chantier, on a versé un mélange acétone/époxy dans chaque trou pour tenter de « fixer » le bois."
On ne dilue pas l'époxy à l'acétone, éventuellement à l'alcool mais pour imprégner du bois sec, pas du bois pourri et humide. L'époxy malgré ses qualités ne remplace pas le bois.
Rien n'est perdu, mais il va falloir redéposer le lest.
Enlever environ 2 à 3 cm de bois sur le haut de la quille (la pièce de structure longitudinale du bateau) au rabot électrique ou à la défonceuse.
Enlever tout le bois pourri autour des trous. Si c'est petit, reboucher avec un mélange époxy + micro ballons + silice ou époxy + wood fill de Sicomin. Si c'est gros, recoller un morceau de bois avec de l'époxy chargé aux microfibres.
Recoller sur le dessus de la quille un morceau de bois d'épaisseur égale à ce qui a été enlevé.
Faire des tubes en verre époxy en enroulant du tissu de verre imprégné de résine sur une tige de diamètre légèrement supérieur aux boulons de quille.
Repercer les trous de fixation de la quille, avec un diamètre permettant d'enfiler les tubes fabriqués ci-dessus.
Bien enduire le bois d'époxy dans les trous, et coller les tubes avec de la résine chargée aux microfibres. Les trous sont chemisés et ne laisseront pas l'eau qui pourrait s'infiltrer imprégner le bois.
Remonter le lest avec l'étanchéité.

3 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums