Tous les forums > Forums techniques > Pogo 30 électrique
Missing
Immagini

Pogo 30 électrique

Article intéressant d'un pogo 30 conçu dès le départ pour une motorisation électrique, projet très intéressant et qui j'espère se développera et se répétera. Le surcout me semble raisonnable (14000€ quand même) et les caractéristiques tout à fait intéressantes !

La question de l'autonomie est également intéressante car, même si elle est plus restreinte qu'un moteur thermique, elle n'est pas ridicule (60 miles), il m'est rarement arrivé d'effectuer 60 miles au moteur en une fois !, mais ne serait-ce pas finalement la solution la plus autonome pour de la navigation hauturière ?
Une fois que l'essence d'un moteur thermique aura été consommée, le moteur électrique pourra continuer à fonctionner grâce au rechargement de ses batteries par panneaux solaires, hydrogénérateur, etc. (Certes, on dépasse les 14k de surcouts initiaux..)

Bref, j'aime beaucoup l'idée et espère pouvoir profiter dans le futur de ces moteurs électriques, silencieux, et au passage écologique !

https://www.bateaux.com/article/30990/un-pogo30-100-electrique-c-est-la-transition-energetique

lundi 13 mai 2019 21:03

Liste des contributions

Img_20190803_1057577
okyl

"Ainsi selon la courbe fournie par le chantier, le Pogo 30 électrique possède 15 miles d’autonomie à 6 nœuds en régime maximum, et plus de 40 miles à 4 nœuds en bas régime."

lundi 13 mai 2019 10:41
Troll
Papy-Zoom

à suivre...
AMHA, il faut plus de batteries.

lundi 13 mai 2019 11:09
Img_20190803_1057577
okyl

Oui et se brancher à quai le soir car pour remplir à nouveau les batteries cela devient compliqué avec quelques panneaux solaires.
Sur ce coup rien de vraiment nouveau c'est du catalogue Torqeedo.

lundi 13 mai 2019 11:15
Troll
6
Papy-Zoom

et on entretient l'idée qu'une motorisation électrique est écologique...

lundi 13 mai 2019 11:22
Avatar
squid

Dans cette configuration il embarque 10000 Wh sur 2 batteries

Batterie lithium 5 000 Wh 44,4 V 36,5 kg - 5000 €

lundi 13 mai 2019 11:31
Missing
Immagini

Rien de nouveau si ce n'est que le bateau est conçu dans cette optique.
D'autre part, il me semble qu'il est commun de se brancher en arrivant au port, la contrainte semble alors supportable non ? En revanche, aller faire le plein, même si cela arrive moins souvent, demande une démarche supplémentaire.
Si l'écologie d'un tel système n'est en effet pas totalement certaine, le confort que cela procure de naviguer avec un moteur en électrique me parait très appréciable sur le plan sonore !

lundi 13 mai 2019 11:31
Missing
Candide29

> naviguer avec un moteur en électrique me parait très appréciable sur le plan sonore
Et olfactif !!

lundi 13 mai 2019 15:26
Avatarh_o-2
2
Now

Il ne me semble pas avoir lu le mot "écologique" dans cet article mais plutôt "transition énergétique" ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

Sinon, ça ne m'étonne pas du tout, le pogo 30 est un bon candidat pour cette motorisation vu qu'il est fait pour marcher principalement à la voile même avec peu de vent.

Il y a encore des progrès à faire mais l'évolution est en route et on ne l'arrêtera pas.

lundi 13 mai 2019 11:43
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

depuis qu'on a notre modeste Peugeot Ion, depuis janvier, on ne prend l'auto thermique que si il n'y a pas d'autre solution

ma motivation n'est pas ecologique mais de confort et d'economie

sympa de ne plus faire le plein, de ne plus respirer les gaz

cette incroyable souplesse/couple doit etre essayé,

c'est toujours une question de programme, ce n'est pas pour tout le monde

lundi 13 mai 2019 11:49
Jh
1
Jjerome78

Idem, je plussoie, ma c-zero est devenue notre première voiture en nombre de kilomètres.

mardi 14 mai 2019 22:28
Missing
1
(FrancoisXX)

Je comprends pas pourquoi Structure propose pas un pogo 30 avec un moteur comme ça :

http://www.farymann.de/en/18WMarine.aspx

Après tout, avec un réservoir de 3 litres, ca fourni la même puissance avec la même autonomie que la solution electrique.

Le moteur, à 64 kg, et plus léger que seulement les 2 batteries de 5Kw.h. Et il y a des chances que ça coute nettement moins cher.

http://kaden-yachtshop.de/veyton/index.php?page=product&info=8618 3600€ le moteur avec réducteur. Moins cher que UNE batterie.

lundi 13 mai 2019 11:48
Avatarh_o-2
2
Now

C'est juste que quand un client arrive et demande une motorisation électrique, ça serait bizarre de lui proposer un moteur diesel ...

La, ils ont répondus à la demande d'un client, puis ils ont mis ça en option à leur catalogue.

Rien que de très logique.

lundi 13 mai 2019 11:52
Fritz_ze_cat
fritz the cat

c'est un faryman ,très coupleux monté sur des groupes électrogènes 3kw .
alain

lundi 13 mai 2019 18:40
592982
Chemistrebor

Il ne manque plus qu'une sorte de voile solaire (peut-être sur étai largable ?) conçue pour le photovoltaïque que l'on pourrait hisser dès la pétole et récolter un mini seuil d'ampérage permettant d'être mobile a petite vitesse.

lundi 13 mai 2019 11:52
Avatar
squid

10 heures d’autonomie à 4 noeuds avec 10000 wh donc consommation de 1000wh du moteur à ce régime.
En effet il faudrait une sacrée surface photovoltaïque pour être autonome. Par contre sur l’article ils ne précisent pas la puissance des panneaux installés.

lundi 13 mai 2019 13:21
Les_bouletons_sur_le_bateau
Pierre3

Je me pose la question si la chimie des batteries lithium pour bateaux est différente de celle pour les voitures électriques.

Dans le cas des voitures électriques il y a eu d'énormes progrès en matière de densité énergétique en l'espace de 5 ans et aussi de grosses diminutions de coût (de + de 1000 EUR/kWh en 2013 à +/- 200 EUR du KWh actuellement au niveau des cellules constituantes des pack de batteries lithium auto).

Ces prix sont des prix de gros pour constructeurs auto qui les commandes à coups de dizaine de millards d'EUR mais quand même il me semble que 1000 EUR/kWh en 2019 ne reflète pas le prix du marché en matière de batteries lithium.

lundi 13 mai 2019 12:58 *** Message modifié par son auteur ***
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

L'appellation batterie lithium recouvre tellement de technologies différentes qu'évaluer des prix sans plus de précisions ne semble pas raisonnable.

Au-delà du prix, il y a aussi le facteur sécurité et autant je serais serein d'embarquer des LFP autant embarquer des LiPo ou des NCA qui ont des caractéristiques d'emballement thermique catastrophiques mais, en contrepartie, des densité énergétiques presque deux fois supérieures me ferait un peu peur.

lundi 13 mai 2019 13:32
Tarz_mor_2014
Jean-Marie First 310

on pourra toujours recharger ses batteries en se branchant sur une éolienne en mer, il faudra attendre un peu les "6" parcs prévus dans la Manche et l'Atlantique ont pris un retard colossal.
c'était mieux à vent ?

lundi 13 mai 2019 13:23
592982
Chemistrebor

Il y a peut être un concept, comparé à un puits de pétrole, l'elec n'a pas besoin d'être raffinée, alors pourquoi pas des pontons de recharge à coté des éoliennes... ?
Mais pour les 6 parcs en question, à quoi est du le retard ? A cause des recours administratifs d'opposants ?

lundi 13 mai 2019 14:27
Logo_polac
polac

çà fait un peu waterworld !!

jeudi 16 mai 2019 18:47
Avatar
1
Numawan

La logique veut que les moteurs électriques trouveront d’abord leur place sur des voiliers orientés vers la performance.

lundi 13 mai 2019 13:33
W
2
chuckD

on peut critiquer, faire les calculs dire que ce n'est ni parfait ni ecolo en tout cas pour moi ca va dans le bon sens, deja qu un moteur sur un voilier....

lundi 13 mai 2019 14:25
Missing
1
(FrancoisXX)

Je ne sais pas quel est le bon sens.

Tout ce que je constate, c'est qu'un voilier relativement réputé à l'époque : Swan 38 S&S, de 11m50 et 8t5 se contentait d'un moteur de 20cv (buck). C'est aujourd'hui la motorisation diesel d'un 9m de 2t800...

Et 25 cv pour le Swan 43 S&S.

Qui achèterait aujourd'hui un 43 neuf, avec un diesel de 25 cv ????

lundi 13 mai 2019 14:42 *** Message modifié par son auteur ***
Avatarh_o-2
1
Now

justement, ça revient, un peu par obligation pour le moment bien sur, mais avec l’électrique, on revient vers des motorisations moins puissantes et plus coupleuses (bien pour pousser un voilier)

J'ai pu remarquer avec mon annexe qu'on a pas besoin de beaucoup de puissance avec de l’électrique.

On me challenge beaucoup sur l'autonomie quand je parle de mon moteur électrique d'annexe pourtant lors du dernier visu avec 7 bateau je faisait le taxi pour plusieurs et j'ai même remorquer une annexe en panne de moteur et qui avait oublié ces rames, tout ça pour dire que je n'étais pas limité par l'autonomie.

Evidemment sur un voilier de 30 pieds, c'est un peu plus complexe, mais on y viens et on naviguera peut être un peu différemment le temps de trouver mieux en terme de techno.

lundi 13 mai 2019 15:27
Missing
1
MAYREAU

Bonjour,
Cela ne me surprend pas de voir arriver le chantier Structure sur ce segment.
J'avais rencontré un couple Suisse qui naviguait sur un Elan E4 à motorisation électrique alors qu'ils réalisaient une boucle Atlantique en 2016/2017.
Je les ais vu naviguer aux Antilles et je m’étais fait la remarque que ce type de motorisation n'avait qu'un seul défaut pour un voilier (hormis le coût initial), l'autonomie. Cependant, avec un voilier léger qui avance des le premier souffle, comme cet Elan ou les Pogo, la pétole et moins courante que pour les croiseurs lourds.
Ils m'expliquaient qu'ils avaient un circuit 48V pour le moteur et 12V pour la servitude, des panneaux solaires fixes plus un ensemble de souples fixés sur un taud amovible. D'Europe jusqu'aux Antilles, ils n'avaient jamais crains la panne "sèche" et l'autonomie n'avait jamais été un problème.
En revanche, on les a recroisé aux Bermudes et là c’était un peu différents. Ils ont traversé une grande zone de calme en quittant l'arc Antillais et la traversée s'est allongée par manque de vent et à leur arrivée, trouver une prise électrique faisait partie de leur priorité.
Pour en revenir à nos petits trimarans, je me suis fait la réflexion récemment, qu'en fin de saison dernière, il ne manquer à peine un quart de mon réservoir de 20l de sans plomb que j'ai vidangé pour utiliser dans la tondeuse pour remettre de l'essence neuve pour le hors-bord.
Bref juste pour dire qu'environ 5L m'avait suffit pour une saison avec pas mal de sorties quand même. Donc l'autonomie pour nos petits bateaux n'est pas une priorité puisqu'ils naviguent même avec très peu de vent et/ou quand vraiment il n'y en a pas du tout, on navigue pas.

lundi 13 mai 2019 16:38
Missing
1
MAYREAU

J'ai oublié le lien que je voulais mettre de cet Elan Electrique :
https://oceanvolt.com/fr/temoignage/elan-e4/

lundi 13 mai 2019 16:52
Missing
1
Immagini

Avez-vous souvent besoin d'une grande autonomie au moteur ? La limite pour les voitures est évidente, elle l'est beaucoup moins à mon sens sur un voilier. Les rares fois où j'ai eu à utiliser le moteur sur une longue durée fut lors de convoyage, mais ce ne fut pas un plaisir, ou alors pour arriver plus rapidement avant une renverse de courant (raz de Sein), et dans ce cas, je pense que l'autonomie de 15 miles à pleine puissance auraient été suffisantes.

lundi 13 mai 2019 16:06
Missing
2
(FrancoisXX)

Je comprends pas.

Si vous avez besoin d'un petit moteur, avec une faible autonomie, pourquoi ne pas mettre un hors bord en puits ?

https://newimages.yachtworld.com/resize/1/38/53/6783853_0_270220191210_12.jpg
https://au.yachtworld.com/boats/2007/flying-tiger-boats-ft-10m-3232616/?refSource=standard%20listing

Bien moins cher que l'éléctrique, bien plus léger, bien moins de trainée.

lundi 13 mai 2019 16:44
Missing
cezembres

@François, c'est bien moins tendance - la mode, la mode qu'on vous dit.

lundi 13 mai 2019 19:17
Maido_2
9
Domde

C’est marrant personne ne se pose la question du comment est produit l’électricité nécessaire pour recharger ces batteries polluantes et difficiles à recycler. Ben soit avec une centrale thermique avec du charbon d’origine polonaise ou australienne ou d’Afrique du Sud chèrement acheminé de l’autre bout du monde par cargo polluant ou encore au pétrole du moyen orient ou enfin par l’électricité d’origine nucléaire.
Le tout avec une déperdition énergétique énorme entre le Kwh produit dans la centrale et son acheminement au quai : une aberration écologique. Il est de même pour les véhicules à ceci près que ça dépollue les zones urbaines. Vive la voile pure la godille et le vélo non électrique !

lundi 13 mai 2019 16:13
Missing
2
Immagini

Peut-être avec des panneaux solaires ou un hydrogénérateur dans le cas de navigation hauturière mais certainement pas avec une quelconque centrale thermique.
J'ai du mal à comprendre cette tendance à toujours noircir le tableau de l'électrique, qui s'il n'est pas parfait, n'est peut-être pas plus néfaste que nos moteurs thermique.
L'utilisation de la godille, j'approuve, mais quand il s'agit de compenser l'absence de vent, mes bras fatiguent avant d'avoir dépassé les 60 miles offert par le moteur électrique présenté malheureusement !

lundi 13 mai 2019 16:46
Avatar
1
Numawan

La déperdition due au transport de l’électricité est de l’ordre de 10%, peut-être 15%. Ce n’est vraiment pas énorme.

lundi 13 mai 2019 17:07
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

mais mais si, à chaque fil sur l’électrique, on lit ce que tu as écrit et n'est pas faux d'ailleurs
en ce qui me concerne et j'ai ma petite auto électrique, c silence et jamais de passage à la pompe et ou manipulation de carburant

c'est sur que si je devais remotoriser Little wing (fait 2014) terminé le diesel, le bruit l'odeur, le bonheur des seances à se cagner les genoux pour changer les filtres, les problèmes de vibration de l'arbre etc

lundi 13 mai 2019 17:16
Avatarh_o-2
1
Now

Ici en med et en été ça arrive même si on essaie de choisir sa météo, les traversées sont courtes donc on peux, mais des fois on a pas le choix (impératifs, ...).

Je me souviens d'un retour de Corse par pétole ou on a fait 100% de moteur, en général on a au moins un peu de vent, au moins du thermique au début et à la fin, mais la, rien, nada, queudechi, whalou ! C'est pas drôle mais quand ça arrive, soit tu fais au moteur, et tu as besoin d'autonomie, soit tu dérive en attendant le vent et ça peu durer plusieurs jours et en plus ça peux passer de rien à trop.

Un gars nous racontais ici qu'il a fait un retour de Corse en étant en panne de moteur, et il a mis 3 ou 4 jours pour rentrer (au lieux de 18-24h d'habitude). ça se fait, mais il avait trouvé le temps long...

Cela dis, je suis un défenseur de la propulsion électrique et je suis persuadé qu'on va en voir de plus en plus et que ça va progresser techniquement..

[edit] je répondais à Immagini bien sur

lundi 13 mai 2019 16:21 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Immagini

Effectivement cette problématique est particulière et on se retrouve dans une situation assimilable au convoyage, où, j'en conviens, l'électrique n'est pas (encore) à la hauteur. Cela étant dit, j'apprécierais pouvoir effectuer une telle traversée avec un moteur électrique avec le silence de la navigation à la voile. C'est en effet ce qui me semble le plus pénible lors d'une navigation longue au moteur que de devoir supporter le bruit du moteur, des heures durant ! (mais comment font les utilisateurs de bateau à moteur !?)

lundi 13 mai 2019 16:52
Missing
2
Fregoli

Dans les années 60, on trouvait couramment des moteurs SABB de 8 HP sur des voiliers de 11 m.... (vécu)
Au fait : 10 kWh en lithium = 75 kg, en plomb 400 kg...
10 kWh en gazole = 3 litres = 2.5 kg (avec rendement moteur de 30 %...).

lundi 13 mai 2019 16:52 *** Message modifié par son auteur ***
Troll
Papy-Zoom

La propulsion électrique, oui, bien sûr!
Mais avec une autre source d’électricité que ce qu'offrent les techniques actuelles, l'hydrogène par exemple?

lundi 13 mai 2019 16:58
Missing
2
(FrancoisXX)

Non.
Le nucléaire.

Il y a pas mal de navires militaires qui ont prouvé que le nucléaire était une bonne source d'énergie.
Il y a même des applications marines civiles :
https://fr.wikipedia.org/wiki/NS_Savannah

Il faut juste réduire la taille des réacteurs nucléaires. Un peu gros à l'heure actuelle pour une utilisation plaisance.

Mais c'est en bonne voie, et les recherches tangibles avec du budget sont en cours :

https://en.wikipedia.org/wiki/Kilopower
https://ntrs.nasa.gov/archive/nasa/casi.ntrs.nasa.gov/20170002010.pdf

lundi 13 mai 2019 17:47 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
cezembres

Vu que sur mon voilier mon moteur me sert avant tout a produire de l'eau chaude et de l'électricité - comment ferais je avec un moteur électrique ?

lundi 13 mai 2019 19:21 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
2
Numawan

Autrement.

lundi 13 mai 2019 19:23
Jh
1
Jjerome78

C'est l'énergie perdu du moteur que tu récupères. Et bien il ne te resterait qu'à installer un chauffe eau solaire :
https://www.amazon.fr/Bramble-Douche-Solaire-Camping-Noir/dp/B07CJGXMHC/ref=sr_1_4?keywords=douche+solaire&qid=1557866373&s=gateway&sr=8-4

mardi 14 mai 2019 22:40
Missing
didier.brest

https://www.bateaux.com/article/30990/un-pogo30-100-electrique-c-est-la-transition-energetique

« Motorisation électrique : 200 kg de gagnés

Ce Pogo 30 électrique se permet d'être bien plus léger que la version diesel 20cv, avec un gain de 200 kg annoncé par le chantier. »

Comment est-ce possible sachant qu'un D1-20 avec son saildrive 130S à une masse à sec de 144 kg ?

mardi 14 mai 2019 22:51
Missing
2
(FrancoisXX)

Faut regarder l'intégralité des poids.

Un réservoir gasoil de 60 litres, rempli, pèse plus de 50 kg. plus la batterie de démarrage 20 kg.
Donc, là, réservoir plein + batterie : on a déjà quasi le poids des batteries propulsion électrique.

Ne reste plus qu'a comparer un diesel installé à un pod électrique 5Kw qui doit faire dans les 16 kg.

Le moteur sec est à 144 kg. Il y a facile plus de 10 litres huile et eau. Le poids de l'échappement. Le poids du support saildrive/bâti moteur qque dizaine de kilos. Le poids du capotage et surtout isolation phonique.

Donc, oui 200 kg de gain, c'est peut être optimiste, mais plausible.

Mais ce qui est oublié, c'est que dans cette config, le Pogo est obligé d'aller se brancher tous les jours sur une prise de ponton pour recharge. Le diesel va mettre un certain temps à consommer ses 60 litres. En utilisation à la journée, 5 l de gasoil, c'est très largement suffisant.

Et si le Pogo rajoute éolienne et hydrogénérateur pour plus d'autonomie, ben déjà le cout explose (voir tarifs watt&sea). Et ensuite tous ces machins rajoutent de la trainée. Que vaut il mieux faire : trimballer 200kg de plus, ou trainer une hélice qui tourne en charge ????

On aurait pu mettre un diesel de 13-14cv bicylindre sur le pogo, avec un réservoir de 30 litres. On gagnait d'un seul coup pas loin de 100 kg. Et avec une autonomie très largement supérieure à l'électrique.

Et si on veut vraiment gagner en poids, il suffit de mettre un hors bord en puits. Cf mon post au dessus avec les photos du Flying Tiger 10m. C'est largement plus léger que l’électrique, et avec plus d'autonomie.

mercredi 15 mai 2019 11:29
Img_1433
1
Solent

C’est original de vouloir mettre un hb en puit sur un bateau dont la caractéristique principale est planer dès 10 nds de vent.
Ça doit sérieusement le calmer le bolide !
Le choix du propriétaire de ce bateau a été de fonctionner à l’électricité, pas de gagner du poids qui a été une conséquence secondaire.

mercredi 15 mai 2019 11:50
Missing
1
(FrancoisXX)

Vous n'avez pas vu le système du Flying Tiger 10.

La chaise moteur se relève et une trappe vient fermer le puits quand le moteur n'est pas utilisé. Il y avait un élan 210 qui avait un système similaire.

mercredi 15 mai 2019 11:57
Missing
1
cezembres

+1 avec François

Ce comparatif de poids est un argument commercial pas un argument technique.

Pour que cela soit technique, il faudrait comparer ce qui est techniquement comparable.

Les piètres performances et autonomie de l'électrique, serait égalé voir dépassé par un modeste hors bord de 8 cv et 5 l d'essence.

ET là le bilan de poids

Prit dans l'autre sens,

si je veux avoir une motorisation électrique me donnant la même autonomie et performance qu'un D1-20 avec 60 l de GO, ça pèse combien ?

mercredi 15 mai 2019 12:23
Missing
Immagini

Cezembres,
si je veux un moteur thermique silencieux et sans odeur, je trouve ça où ?
PS : si ça coute le même prix que votre HB de 8 cv, j'achète !
Merci du tuyau !!

mercredi 15 mai 2019 12:29
Missing
cezembres

Sur mon semi rigide, j'ai un 115 Cv 4 temps yamaha.

Il m'arrive d'oublier de l'éteindre - je ne l'entend pas au ralenti.
Jamais eu une odeur.

mais bon ...

Les 2 temps puants, qui démarrait pas, qui faisait un bruit de casserole c'était y a 30 ou 40 ans

Ps : par ailleurs increvable ces moteur 2 temps il me reste 2 Tohatsu sur des annexes, et un yamaha 8cv sur un petit tri (me fou qu'il put un peu et soit un peu bruyant - je n'ai pas trouvé mieux pour répondre à la fonction pratique que je lui demande - me sortir du port en sécurité et être le plus léger possible).

mercredi 15 mai 2019 12:49
Missing
4
Immagini

A priori les systèmes watt&sea ont fait leur preuve, et les coureurs au large ont fait leur choix, il semble qu'ils préfèrent trainer une hélice que 200litres de gasoil.
effectivement, étant donné le poids nécessaire à embarquer pour être autonome est conséquent et on perd peut-être alors l'avantage du poids mais on passe alors sur une autonomie totale.
Je ne pense pas qu'il faille se pencher uniquement sur ces avantages qui n'en sont pas toujours (poids, écologie), ni le cout, car on peut espérer qu'il sera amené à baisser.
En revanche, les avantages déjà évoqués comme la suppression du bruit du moteur, toutes les odeurs liées à un moteur thermique et une autonomie qui pourrait devenir presque totale ne disparaitront pas, et ces seuls arguments ME sont largement suffisants pour espérer avoir bientôt une telle motorisation

mercredi 15 mai 2019 11:38
Missing
2
(FrancoisXX)

Mais je suis persuadé qu'il y a un marché pour la motorisation électrique.

Malgré tous les moteurs électriques et diesel disponibles aujourd'hui, il y encore des gens qui achètent des yoles de mer avec des AVIRONS, ou même des gens qui achètent (ou fabriquent) aujourd'hui des chaloupes à moteur à VAPEUR...

Donc il y a un marché pour la motorisation électrique. Au même titre qu'il y a un marché pour les avirons, pour les moteurs à vapeur, ou pour les voiliers SANS moteur.

Mais dire que l’électrique va remplacer le diesel est une vaste plaisanterie.

mercredi 15 mai 2019 11:54
Atlantique_nord__first_30_little_wing
2
jeanlittlewing

Question de temps

mercredi 15 mai 2019 12:06
Missing
Immagini

Un marché, c'est une chose, mais un marché intéressant en est une autre.
Remplacer le diesel, peut-être pas (pas tout de suite serait plus adapté à mon sens), mais devenir une option sérieuse, comme peut l'être le mat carbone par exemple, me parait très envisageable (d'ailleurs l'ordre de prix entre le mat carbone et le moteur électrique est proche) et pourrait se développer plus rapidement que le marché des avirons, ou des moteurs vapeur par exemple.
Il me semble erroné de penser que le moteur électrique et le moteur vapeur ou le voilier sans moteur soit des marchés équivalent

mercredi 15 mai 2019 12:17
Jh
Jjerome78

C’est darwinien. Un jour ce sera mieux sur tous les plans

mercredi 15 mai 2019 12:29
Avatarh_o-2
4
Now

ça me rappelle les années 90 quand on disais ce qu'on pourrais faire avec internet, tout le monde nous riais au nez et parlait de "vaste plaisanterie" aujourd'hui tout ce qui était annoncé est la et même bien plus.

La constante chez les "évolutions sceptiques" (? il doit y avoir mieux comme expression ? ) c'est le manque d'imagination et de capacité d'anticipation.

Les gens comme ceux qui ont commandés ce Pogo électrique sont appelés des "early adopters" il en faut pour qu'une techno prenne sa place quelque soit le domaine.

Et encore ici on ne parle pas d'une techno nouvelle pour les moteurs, le moteur électrique est très vieux, les spécialistes de l'automobile pourraient nous confirmer mais je crois qu'il y a des exemples très anciens de voitures électriques.
Ici on parle bien uniquement de progrès sur la gestion de l'énergie et la commande des moteurs.
Ces progrès ayant été longtemps mis en suspend à cause de l’essor du pétrole qui était plus facile à exploiter (?) puis du lobby des constructeurs auto et des grandes firmes pétrolières.

A mon avis, le diesel est sur la pente descendante, aujourd'hui la solution de remplacement la plus plausible est l’électrique mais peut être que ça sera autre chose? C'est vrai que c'est souvent très (trop) long pour remplacer une techno vieillissante.

mercredi 15 mai 2019 12:16
Missing
2
cezembres

@Now, en toute gentillesse, je crois que tu te trompe de débat.

Le soucis n'est pas le type de moteur, mais le stockage de l'energie.

Aujourd'hui on n'a pas trouvé meilleur ratio poids/volume/prix pour stocker de l'energie que l'essence ou Go.

La réalité est amer mais l'écart d'energie massique est de l'ordre du facteur 100 entre un carburant (essence/go) et des batteries.

Il faut être lucide, être autonome en energie en navigation - on sait faire - ça a un prix - mais ça fonctionne (hydrogenerateur).

La difficulté c'est au mouillage - qui dit mouillage sympa dit pas ou peu de vent éolienne production pipi de chat.
Panneaux solaire si ils doivent assurer la charge des batteries, pour la motorisation + confort à bord + eau chaude.

Y a intérêt a naviguer que dans des zones ultra ensoleillé et déployer des structures pour acroitre la surface disponible pour les panneaux.

Moi aussi l'électrique me fait rêver, mais en l'état actuel de la science, je suis trop cartésiens, pour imaginer que cela puisse être pour demain.

mercredi 15 mai 2019 12:44
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

ben là on est pas d'accord, faire tourner un diesel au ralenti dans un mouillage , non

ensuite l’électrique c est encore une philosophie, on est des pionniers en auto, et c'est sympa

pour de la cotiere en med plus une traversée sur la corse, je prendrai bien 60 milles d'autonomie sans les emm!...es du dis=esel puant vibrant et bruyant !

mercredi 15 mai 2019 12:49
Missing
cezembres

@Jean si tu as tout lu les 60 milles d'autonomie c'est au ralenti ou quasi - dans la vrai vie a une vitesse cohérente l'autonomie sera plutôt de 15 à 20 milles.

En usage "vacance" je ne fais jamais tourner le moteur au mouillage, les temps d'usage quotidien (départ - arrivé au mouillage)
suffisent a maintenir mon besoin d'energie et de l'eau chaude

mercredi 15 mai 2019 12:53
Missing
FredericL

La courbe d'autonomie est publiée sur l'article de Bateaux. 10 h à 4 nds, ça fait 40 milles sans trop se traîner.

mercredi 15 mai 2019 13:10
Missing
1
cezembres

avoir un pogo pour se trainer a 4 knts - si c'est ça le progrès

mercredi 15 mai 2019 13:34
Avatar
Numawan

Nav entre Lisbonne et les Canaries. Nous n’avions pas pu faire le plein de diesel à Lisbonne avant le départ. Après 3 jours, nous nous sommes retrouvés sérieusement encalminé. On a fait 3 nds de moyenne pendant un bon bout de temps. C’est pas la fin du monde.

mercredi 15 mai 2019 13:56
Missing
cezembres

@Numawan,
tu cherches a démontrer que ce pogo électrique a des performances au moteur équivalentes a ton bateau marchant la voile quand il est encalminé ?

mercredi 15 mai 2019 14:05
Avatar
1
Numawan

Non lol. Je veux juste démontrer que ce n’est pas la fin du monde quand on n’a pas l’autonomie que procure un moteur diesel. En faisant une évaluation objective de MA manière de naviguer, je me dis que je pourrais envisager d’avoir une propulsion électrique avec une autonomie assez limitée.

mercredi 15 mai 2019 14:17
Missing
cezembres

Reconsidère la question,
vu que dans la pétole à la voile tu vas aussi vite qu'avec un moteur électrique.

Si tu ne fait que entrée et sortie de port au moteur
Ce n'est pas la dizaine de l que tu va consommer dans l'année qui va poser soucis

mercredi 15 mai 2019 14:27
Avatar
Numawan

Non, bien sûr. Mais il m’est tout de même arrivé de faire 10-20 heures au moteur.

mercredi 15 mai 2019 14:32
Missing
cezembres

là tu te contredis
"Je veux juste démontrer que ce n’est pas la fin du monde quand on n’a pas l’autonomie que procure un moteur diesel. En faisant une évaluation objective de MA manière de naviguer, je me dis que je pourrais envisager d’avoir une propulsion électrique avec une autonomie assez limitée."

Le Diesel t'offre un confort que tu utilises aujourd'hui
Ce qui te pousserait a passer sur une motorisation électrique est bien une démarche écoresponsable - eco citoyenne - bref eco qqeschose.

Je dis juste
accepte de te trainer à la voile en cas de pétole sera sur le plan eco qqchoses au moins aussi efficace que de passer en électrique.

mercredi 15 mai 2019 14:37
Avatar
1
Numawan

Ah, dans ce sens-là, nous sommes d’accord. Oui, il s’agit d’accepter de se traîner à la voile plutôt que d’avancer à bonne vitesse au moteur diesel. La propulsion électrique ne servirait qu’aux manœuvres de port et de mouillage.

mercredi 15 mai 2019 14:51 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
FredericL

Ce n'est pas la consommation qui pose souci, c'est que ça pue le gasoil dans le carré.

mercredi 15 mai 2019 14:35
Missing
cezembres

enlève tes bottes, et tu ne sentiras plus le GO

mercredi 15 mai 2019 14:39
Missing
Immagini

Bel argument Cezembres !
Chacun à ses contraintes. Pour qui accepte de se trainer en cas d'une distance importante à couvrir au moteur, d'une navigation qui ne s'éternise pas dans le temps et offre la possibilité de charger à quai, pour qui utilise le moteur de manière occasionnelle, qui n'aime pas l'odeur de l'essence, ou le bruit du moteur thermique, l'électrique est une solution qui convient.
Cela ne convient pas à tout le monde et ce n'est pas forcément le but, mais pourquoi vouloir que cela ne convienne à personne ??

mercredi 15 mai 2019 14:47
Missing
1
cezembres

ah mais comme la dit FrançoisXX je suis convaincu qu'il y a un marché pour l'électrique.
QU'il y en a qui en rêve tant mieux.

Il faut juste être honnête dans l'argumentaire.

Un bateau qui sent le GO dans le carré, n'est pas la norme - dans ta voiture ça sent le Go ou l'essence ? Chez moi ni dans la voiture, ni dans le bateau je n'ai d'odeur de carburant.

Si vous avez un bateau a peu près comparable au Pogo, faite l'essai la prochaine fois que vous naviguez par beau temps / mer plate / sans vent.

Vous verrez que pour naviguer a 3 knts il faut quasi rien comme puissance,
pour passer de 3 à 4 idem quasi rien .. ce quasi rien suffit pourtant a diviser l'autonomie par 2 sur le pogo (voir courbe)

Et pourtant par vent de face avec de la mer vous ne devez probablement guère dépasser les 4 knts avec le 18 / 20 Cv qui équipe votre bateau poussé quasi a fond.
Et bien ce jour là avec l'électrique ça va être comique 2,5 h d'autonomie mais à 2,5 ou 3 knts - ça ce sera la vrai vie

Si fort de cela ce choix vous convient pas de soucis.

Mais
si ce choix vous convient parce que vous êtes persuadés (c'est écrit dans la pub) de 60 milles d'autonomie là désillusion va être lourde.

mercredi 15 mai 2019 15:09 *** Message modifié par son auteur ***
Jh
1
Jjerome78

Un poco n’est pas fait pour marcher au moteur

mercredi 15 mai 2019 15:08
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Question de philosophie
Mais non c 60 milles a 4 noeuds
Et il reste un possibilité de rajouter des amperes
Si ce n est pas petole c qu il y a du vent !

Ensuite je raisonne en med pour la grande saison d ete, quelques panneaux solaires permettant de se rapprocher de l’atonomie
Vecu su un 411 2 semaines campomoro, frigo freezer eau chaude etc

mercredi 15 mai 2019 14:21
Missing
cezembres

60 milles a 3 knts (20 h)
mais ça passe a 10 h (divisé par 2) à 4 knts

vu le faible écart de puissance qu'il faut pour faire passer un Pogo 10,5 de 3 à 4 knts ça sent l'enfumage de première.

Bateau un peu sale, un peu chargé tu seras a 3 knts avec 10 h d'autonomie
Bateau contre courant en sortie de rivière avec vent dans le pif - ou tu auras besoin de puissance (5 Kw c'est quand même pas grand chose - ça ne fait que 6 knts sur le pogo) autonomie 2,5 h.

J'affirme que dans des conditions très défavorable ce bateau n'est pas capable de rentrer au moteur a Lezardrieux ou Treguier (par exemple 35 / 40 knts de SW à la descendante) !

mercredi 15 mai 2019 14:43 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

J ai écrit plusieurs fois mes, med je déconseille du cote des minqiers

mercredi 15 mai 2019 14:59
Troll
2
Papy-Zoom

"l'électrique c'est une philosophie", là ça va encore, mais pour certains c'est une religion, pas la peine de discuter

mercredi 15 mai 2019 17:07
Avatar
Numawan

Ce n’est vraiment pas une bonne comparaison, désolé. L’internet est vraiment révolutionnaire. La propulsion électrique ne sera jamais révolutionnaire par rapport à une propulsion traditionnelle. Juste différente. En étant optimiste, on peut juste espérer que la propulsion électrique deviendra un jour aussi performante qu’une propulsion traditionnelle.

mercredi 15 mai 2019 13:52
Avatarh_o-2
Now

les réseaux existaient avant l'internet, internet est une évolution, certes disruptive.

Je pense que d'avoir des propulsions zero émission est une évolution disruptive également, mais c'est vrai que la propulsion électrique n'est pas une révolution, on est bien d'accord.

Par contre, la ou je ne suis pas d'accord c'est que une fois que les problèmes de stockage et de production seront résolus, et ils le seront, le moteur électrique sera nettement supérieur au moteur thermique sur un bateau.

mercredi 15 mai 2019 14:04
Avatar
Numawan

Le problème du stockage ne pourra être résolu que s’il y a une véritable rupture technologique en ce qui concerne les batteries. Ce n’est pas exclu (je suis sûr qu’il y a des tas de gens qui planche dessus) mais c’est le genre de truc impossible à prévoir. Sans rupture technologique, je ne pense pas que le problème du stockage sera résolu de sitôt. Même si, bien entendu, les batteries s'amélioreront, et les moyens de production autonomes aussi (PV, hydrogénération, etc).

mercredi 15 mai 2019 14:12
Avatarh_o-2
Now

impossible à prévoir de façon certaine, mais il y a pleins d'indicateurs qui montrent que c'est possible que ça arrive.

Il y a déjà plusieurs années que le MIT dépose des brevets sur les batteries et notamment sur la recharge.
Certains de ces brevets portent sur des technos qui permettrait la recharge des petites batteries en quelques secondes et des grosse batteries en quelques minutes.

Il y a aussi les progrès sur la panneaux solaires souples.

Il y a pleins d'indicateurs qui permettent de dire que l'évolution est en route.

mercredi 15 mai 2019 14:39
Missing
FredericL

A ce niveau ce n'est plus une batterie mais un condensateur !
Le pb va se déplacer de la batterie à l'électronique de charge pour fournir les centaines ou les milliers d'ampères nécessaires.

mercredi 15 mai 2019 15:36
5653
Polmar

Recharger les 10000Wh avec une prise de quai en une nuit.
Dans quel port est-ce possible?

mercredi 15 mai 2019 12:56
Jh
Jjerome78

Dans tous les ports en 5 heures à 10A
220v x 10 A = 2,2kw par heure

mercredi 15 mai 2019 15:13
First_24_apuma
1
Puma

4 noeuds pendant 10h, c'est en condition idéale : pas de vague, pas de courant contraire, pas de vent... En pratique, ce sera plutôt 10h à 2,5 ou 3 noeuds ou 5h à 4 noeuds.

Sur mon First 24 Seascape avec panneau solaire 50W et batterie AGM 70A je suis en autonomie pour l'alimentation d'un Torqeedo 1003C quand je l'utilise uniquement pour les entrées/sorties de port à 3 noeuds. A fond, je dépasse difficilement 4 noeuds avec une autonomie pratique de l'ordre de 3 à 3,5 milles.

mercredi 15 mai 2019 13:37
Missing
Immagini

N'est-ce pas là l'utilité d'un moteur sur un voilier ? Effectuer les manoeuvres de port ?
Si un utilisateur de pogo, bateau qui a besoin de très peu de vent pour atteindre les 6 noeuds, achète son bateau en espérant effectuer des traversées supérieur à 50 miles, uniquement au moteur, soit il s'est trompé de bateau (à mon humble avis), soit il serait en effet peu sérieux de sa part d'opter pour cette motorisation électrique !
Pour un bateau comme ceux de la transquadra dont le programme est essentiellement tourné vers la navigation à la voile, soit au large, soit également entre trois bouées, ils seront peut-être intéressés par cette option qui leur fera gagner du poids, et peut-être n'auront-ils d'ailleurs besoin que de la moitié des batteries (gain de poids et économie), étant donné que la seule utilisation faite du moteur sont les manœuvres de port.
je n'arrive pas à visualiser un moment où 15 miles à 6 noeuds, ou 25 miles un peu moins vite, n'aurait pas été suffisant.
Si une fois une traversé m'était rendu impossible par cette faible autonomie, retour d'un lieu quelconque, suite à un démâtage, ou retour obligé malgré pétrole, ou que sais-je, l'embarcation d'un groupe électrogène pour l'occasion pourrait peut-être dépanner à cette occasion non ?

mercredi 15 mai 2019 13:58
Missing
cezembres

La faible autonomie, c'est une chose - mais tu recharges ou et comment après ?
Parce que vue la faible autonomie la question de la recharge va se poser souvent

SI tu es au mouillage, si tu as un corps mort dans le golfe.
Si l'été tu es a couple dans un port bondé et plus de prise dispo.
SI le ponton est disjoncté,
SI la borne n'est pas assez puissante
SI la borne est limité a X Kwh
etc ..
etc ...

Mon chariot élévateur est électrique, mais il doit avoir 1,5 T de batterie et on le charge toute les nuits.

Derrière les belles paroles, et beaux discours commerciaux il faut essayer de visualiser l'usage dans la vrai vie.

mercredi 15 mai 2019 14:13
Missing
FredericL

Tu as un moteur de 1 kWh et 900 Wh de batteries, contre 4 kW et 10 kWh pour l'installation du Pogo.

mercredi 15 mai 2019 14:04
First_24_apuma
Puma

@FrédéricL : je pense que ton message est pour moi. Effectivement ma configuration est plus légère qu'un Pogo 30, ce qui réduit considérablement les contraintes et le bilan avantage/inconvénient par rapport à une configuration thermique est plus favorable.

Economiquement, le surcoût à l'achat de la configuration électrique (moteur et sa batterie + pack électrique amélioré) est d'environ 1500 € par rapport à un HB thermique de même puissance, soit beaucoup moins que 10% du prix d'un First 24 Seascape prêt à naviguer (cf article du Pogo 30, surcoût de 14K€, approximativement +10%).

J'ai une autonomie bien inférieure à celle du Pogo mais elle est très largement suffisante pour un usage limité aux manoeuvres de port et j'ai bien pris en compte que ce sera non seulement l'usage principal mais presque exclusif de ce moteur. Cette contrainte est plus facile à accepter pour un daysailer que pour un petit croiseur.

Et en plus du silence et autres avantages "green" j'y gagne essentiellement en facilité de manutention : 11,5 kg au lieu de 17 à 20 kg à clipser au tableau arrière quand je rentre au port et pas d'essence ou huile. Et cet avantage ne concerne pas le Pogo 30.

mercredi 15 mai 2019 17:53
Avatarh_o-2
1
Now

@ Cezembres et à tous,

Justement je parle bien de progrès dans la gestion de l'énergie pas dans les moteurs. Le moteur électrique est loin d'être une nouveauté.

Je crois au contraire que l'avancée est en route. Lorsque ce problème de production/stockage de l'énergie sera résolue, le moteur électrique pourra alors démontrer son avance et ces avantages sur les moteurs thermiques. Meilleur courbe de couple , plus léger, plus silencieux, pas d'émission en fonctionnement, plus fiable, presque pas d'entretien, réversible, ect, ect

Déjà pour une annexe, le moteur électrique supplante largement le moteur thermique, il n'y a plus aucune raison, sauf l'habitude, de s'équiper en thermique pour ceux qui n'ont pas de moteur.
Et ne me parlez pas d'autonomie, j'ai une autonomie illimitée avec mon annexe, ce qui n'était pas le cas avec un moteur thermique.

Evidemment pour les unités plus importantes on en est pas encore la, mais ça viendra, non seulement le stockage progresse, mais aussi la production.

Toutes les nouveautés techniques sans exception sont critiquées au début... puis tout le monde s'y mets, c'est normal, la plupart attendent que la tehno soit mature, c'est effectivement cartésien et compréhensible comme attitude.

mercredi 15 mai 2019 13:45 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
cezembres

@Now
je crois que l'on dit la même chose
tu résumes tout dans cette phrase "Lorsque ce problème de production/stockage de l'énergie sera résolue"

met avis que ce n'est pas pour demain

Ils ont déja du mal à nous faire un téléphone dont l'autonomie assure la journée de travail dès qu'il a plus de 6 mois.

mercredi 15 mai 2019 14:16
Avatarh_o-2
1
Now

Oui, on dis à peu près la même chose, sauf que je suis plus optimiste que toi sur l'avenir à court/moyen terme.

Voir la réponse que j'ai fait à Numawan sur les indicateurs qui permettent de dire que l'évolution est en route pour la gestion des batteries. Les brevets sont en place depuis des années, il faut que l'industrie suive et ça à déjà commencer.

Bien sur je peux me tromper, ça serait bien présomptueux d'avoir des certitudes, mais je suis optimiste, si l'homme ne s'auto-détruit pas à court terme, ce Pogo 30 électrique sera bientôt considéré comme un dinosaure en terme de propulsion

mercredi 15 mai 2019 14:44
Avatar
squid

Ce n'est encore que le début de l'électrique dans la plaisance et on peut espérer que ça évolue vite en regardant ce qui se passe dans le secteur automobile.

Mais en attendant, est-ce qu'on peut trouver des moteurs hybrides pour la plaisance ? On fait les entrées-sorties de port à l'électrique mais en sécurité on a une alternative ....

mercredi 15 mai 2019 13:53
Missing
cezembres

A l'automobile !!
Je me suis dit et si j'achetais une Zoé pour faire les innombrables petit trajet quotidien, et que je gardais mon carrosse pour les longues distances.

Demarche écolo, et pleine de bon sens isn't it ?

Quand j'ai vu l'addition, ils peuvent garder leur pot de Yaourt

2000 € + 36 x 150 € soit 7400 € pour 22 500 km (7500 / An)
cout au km 33 cts
hors assurance, hors électricité qui augment encore de 6% au passage, hors frais éventuel de remise en état, etc ..

mercredi 15 mai 2019 14:24
Avatarh_o-2
Now

bah, tu à pris le mauvais exemple avec location des batteries.

Il me semble qu'il y a des voitures électrique qui égalent les voitures thermiques de même catégorie. Je ne suis pas un spécialiste en automobile, mais il me semble qu'une tesla fait aussi bien en autonomie / performances que certaines sportives de sa catégorie ? et sans doute font mieux en terme d'entretien?

Bon, pour le moment c'est peut être valable que dans le haut de gamme?

Note que je mets plein de points d’interrogations car je n'ai pas trop creusé le sujet automobile. Je le ferais quand je devrais changer de voiture et j'envisagerais l'électrique à ce moment la.

Pour le bateau hélas, il y a vraiment très peu de chances que j'en achète un neuf un jour donc pour passer à l'électrique ça va être plus dur ...

mercredi 15 mai 2019 15:00
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

C pour ça qu on a refusé le racket de Renault et pris une ion d occasion

mercredi 15 mai 2019 15:01
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Et déjà 4000 km pour quelques euros

mercredi 15 mai 2019 15:02
Jh
Jjerome78

J’en suis à 60mkm quasiment gratuitement et sans entretien... le pied

mercredi 15 mai 2019 15:19
Missing
2
(FrancoisXX)

"gratuitement et sans entretien... le pied".

Oui. C'est ce que disent TOUS les passagers clandestins. Et qui ne comprennent pas pourquoi tous les autres passagers payent et ne font pas comme eux.

Sauf que quand il n'y a QUE des passagers clandestins, et pas de passagers payant, le bateau ne part pas.

Et il y a plein de solutions soit disant écologiques qui ne sont que des conneries viables que si les seuls utilisateurs sont les quelques passagers clandestins et parasites. Et que des que cette solution soit disant ecologique est utilisée en masse, ça devient une catastrophe mondiale.

Je pensais que les gens avaient compris avec les agrocarburants et autres ethanols. Mais apparemment non.

A lire : https://www.liberation.fr/planete/2018/02/01/metaux-rares-un-vehicule-electrique-genere-presque-autant-de-carbone-qu-un-diesel_1625375

mercredi 15 mai 2019 15:42
Missing
cezembres

et on pourrait aller sur le volet fiscale

Ou avec mon paquebot 4 roues motrices 6 cylindres je contribue a l'effort national pour environ 6 € / 100 km (taxe sur GO).

Un pot de Yaourt électrique lui est "sponsorisé" à l'achat a hauteur de 8000 €, se recharge "gratuitement" sur des bornes mis a disposition par la collectivité.

Toujours le même refrain ont taxe d'un côté pour donner de l'autre et faire croire à la viabilité du machin.

mercredi 15 mai 2019 15:59
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Une autre fakenews les recharges hors domicile sont payantes et chères, essaye sur l autoroute pour voir

mercredi 15 mai 2019 16:23
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Je m en fous. Ma motivation première n est pas écologique, tant mieux si ça peut l etre.
Ensuite entre les fakenews et les études contradictoires
Cela dit dans une petite rue en ville je me mets en apnée qd un diesel passe

mercredi 15 mai 2019 16:21
Avatarh_o-2
Now

Je viens d'aller voir le site Tesla.

La modèle S dans une de ces versions, fait 3.8s de 0 à 100 km/h, 250km/h , 610 Km d'autonomie et coûte 89200 euros.

On peux comparer ça à certaines Porsche non?

J'ai du mal à trouver rapidement un modèle équivalent (il y en a beaucoup et je ne connais pas trop) mais une Panamera 4 fait 5.5 s de zero à 100, 262 km/h et coûte dans les 100 Keuros. Je ne sais pas combien on fait de km avec un plein, mais ça doit être comparable aux 610 km de la Tesla?

ça n'est pas le genre de voiture qui m’intéresse, mais c'est pour voir si on peux comparer.

Bon, je m'écarte du sujet, mais l'évolution en automobile peux peut être donner des indications pour celle en bateau?

mercredi 15 mai 2019 15:17
Missing
1
FredericL

Je pense que le moteur électrique se développera vraiment quand les constructeurs proposeront des moteurs qui font aussi générateur, de manière efficace.

mercredi 15 mai 2019 14:11
Avatar
Numawan

Oceanvolt en fait déjà.

mercredi 15 mai 2019 15:12
Missing
1
(FrancoisXX)

Mais il y aura TOUJOURS un différentiel important entre la durée moteur et durée charge hydrogénérateur , du genre 1h / 10h.

C'est brutalement les lois de la physique.
Un générateur, c'est en gros un moteur en marche arrière.

S'il vous faut un moteur de 5Kw pour avancer à 5 noeuds, quand vous êtes à la voile à 5 noeuds, recupérer 500w de puissance pour la recherche, c'est comme mettre un moteur de 500w en marche arrière : c'est pas trop grave. Mais il vous faudra 10h pour recharger une heure de moteur.

mais si vous voulez recharger en 1h, il faudra récupérer 5Kw d'energie. En gros mettre un moteur de 5Kw en marche arrière. Essayez de naviguer à la voile, le moteur embrayé à mi regime en marche arrière....

mercredi 15 mai 2019 16:53
Troll
Papy-Zoom

Et les taxes? L'entretien des routes quand la majorité des voitures seront électriques?

mercredi 15 mai 2019 17:14
Img_20190803_1057577
okyl

Ne t'en fait pas

mercredi 15 mai 2019 17:39
Missing
1
cezembres

Actuellement environ 85 Cts de taxe par litre de go
Soit environ 5,5 francs de taxe par litre de go
J ai souvenir d un temps où le go était à 4 francs le litre

Créer des taxes n effraiera pas le gouvernement et faussera toute la com. Mensongère actuelle.

mercredi 15 mai 2019 17:51
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Bien sûr qu ils vont taxer l électrique pareil

mercredi 15 mai 2019 19:15
Jh
1
Jjerome78

L'avantage de l'électrique, c'ets qu'à ce jour, ils ne peuvent pas distinguer l'usage qu'on fait de l'énergie électrique, donc le KWH pour se déplacer est au même coût que le KWH pour se chauffer.

Il faut profiter de cette aubaine avant que cela ne change.

mercredi 15 mai 2019 20:17
Avatar
Numawan

Fondamentalement exact. Mais on a en général besoin de disons 15 minutes au moteur pour sortir, et on sort en général pour au moins quelques heures. Donc finalement, on navigue souvent assez de temps sous voile que pour recharger les batteries. Et en ce qui me concerne, l’idée de recharger au ponton ne me dérange absolument pas.

mercredi 15 mai 2019 17:47
Dscn1549
Julirosien

je me demande comment vont faire les automobilistes qui vont rester bloqués sur l'autoroute enneigé...
2000 ou 3000 bagnoles qui restent des heures plantées dans la neige.....
Quid des "dépanneuses"
Je suis persuadé que la propulsion électrique sera viable quand on aura débarrassé les véhicules des batteries....
Quand aux taxes, la prise de recharge spécifique et le futur compteur vas s'en occuper....
Mais je ne veux pas jouer les visionnaires....

mercredi 15 mai 2019 22:44 *** Message modifié par son auteur ***
5653
Polmar

Et si on veut une recharge rapide et universelle à la maison, tous le réseau d'ERDF est à repenser pour faire passer les débits nécessaire.

jeudi 16 mai 2019 07:03
Jh
Jjerome78

juste à adapter et à ajuster. Le compteur Linky est la première brique du smartgrid

jeudi 16 mai 2019 07:32
Troll
1
Papy-Zoom

sinon, on peut recycler les auto-tamponneuses, il suffit de disposer un plafond électrifié au-dessus des routes :
https://delessencedansmesveines.com/2017/04/lauto-tamponneuse-plus-rapide-monde/

jeudi 16 mai 2019 08:31
Wild_bill
cowboy bebop

papy, avec la nouvelle association ULM morbihan à Quiberon on verra peut être des avions électriques d'ici peu ... et des paramoteurs, électriques aussi

Pour un pogo 30 à vocation croisière je ne sais pas ce que vaut l'option moteur électrique.

Pour un dayboat je trouverais cela vraiment séduisant.

jeudi 16 mai 2019 16:13
592982
1
Chemistrebor

Dans les arguments des discussions sur le sujet de la mobilité électrique, il y a toujours le gouffre de différence de capacité de stockage rapporté à à la masse.
Déjà c'est un peu complexe car une motorisation électrique complète n'aura pas la même masse que le système complet en carburant (moteur, boite vitesse, échappement + échangeur...
Et avec le recul, on comprend quand même qu'il y a eu des progrès constants dans les accus, et il n'y a pas de raisons que cette évolution s’arrête. Amha la véritable question est que sommes nous prêts à accepter comme adaptations de nos habitudes de transport ?
C'est une questions beaucoup plus large car elle implique des évolutions d'organisation des sociétés et réglementations.

jeudi 16 mai 2019 11:01 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Aujourd'hui je ressens le sentiment d appartenance à des pionniers, on engage la conversation facilement avec les autres qui rechargent, un peu comme le salut du motard ou du plaisancier avec qui ça se perd d ailleurs

jeudi 16 mai 2019 11:06
Missing
2
(FrancoisXX)

"Et avec le recul, on comprend quand même qu'il y a eu des progrès constants dans les accus, et il n'y a pas de raisons que cette évolution s’arrête."

Ben si. Il y a une très bonne raison pour que ça s’arrête : Les limites physiques.

Et si on regarde l'informatique, on se rend très bien compte des limites physiques.

A 3 Ghz, un électron parcourt 10 cm. Et vous pouvez rêver comme vous voulez, il aura du mal à dépasser la vitesse de la lumière.
Et pareil pour les substrats. En dessous d'une épaisseur de quelques atomes, c'est compliqué à fabriquer. Les limites ont été atteintes aux alentours de 2005-2012, quand Intel s'est mis à fabriquer des 2 ou 4 cores, parce qu'il n'y avait plus d'autres solutions.

Aujourd'hui, les performances des processeurs augmentent encore marginalement par augmentation du nombre de cœurs, et le prix devient complétement exponentiel :
https://www.ldlc.com/fiche/PB00264051.html

L'histoire ou on doublait la puissance du processeur pour le même prix est révolue depuis longtemps.

Et pour l'histoire des batteries Lithium, je rappelle que c'est commercialisé depuis presque 30 ans. Et donc, oui, il est possible qu'il y ait encore des baisses de prix et/ou des augmentations de capacité, mais ça sera très marginal. (Les LiFePo4 ont déjà plus de 10 ans, et le début de leur recherche date de plus de 20 ans : 1996).

jeudi 16 mai 2019 12:37
Missing
1
cezembres

Entièrement d'accord.

et le décalage entre les batteries et les combustibles est tel que ce n'est pas l'évolution qui permettrait de le combler (de l'ordre de facteur 100 en capacité d'energie massique).
IL faudrait une rupture technologique dans le domaine de production / stockage n'energie.
Malheureusement il n'y a rien de tangible a portée de vue.

jeudi 16 mai 2019 12:43
592982
Chemistrebor

"il est possible qu'il y ait encore des baisses de prix et/ou des augmentations de capacité, mais ça sera très marginal. (Les LiFePo4 ont déjà plus de 10 ans, et le début de leur recherche date de plus de 20 ans : 1996)."
Dans l'industrie chimique une technologie de 10 ans est considérée comme récente, c'est dans les composants informatiques et les logiciels etc..., que le vieillissement est beaucoup plus rapide.
En aéronautique, bien que les avions soient nés il y a un siècle, les évolutions se poursuivent. Il a fallu aussi un siècle pour basculer du film argentique au capteur photo sensible + le traitement numérique.
Les accus avec très probablement des ruptures techno et des innovations fondamentales vont continuer à progresser, et cela ne se fera pas en opposition avec les lois de la physique, comme toutes les découvertes et nouveautés inventées jusqu'à présent.

jeudi 16 mai 2019 13:50
Missing
(FrancoisXX)

"Dans l'industrie chimique une technologie de 10 ans est considérée comme récente, c'est dans les composants informatiques et les logiciels etc..., que le vieillissement est beaucoup plus rapide.
En aéronautique, bien que les avions soient nés il y a un siècle, les évolutions se poursuivent."

Toutes les technologies ont une expansion fulgurante au démarrage, puis après stagnent.
L'aviation comme l'informatique.
En 1909 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bl%C3%A9riot_XI
En 1939 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_307

Il a fallu seulement 30 ans pour passer du Bleriot au Boeing 307 Stratoliner. Et encore j'ai évité la période de WWII.

Et ensuite, le Boeing 737 est sorti en 1967. https://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_737
Mais il a fallu 50 ans pour passer du Boeing 737 au Boeing 737 Max. Hors polémique liée aux accidents récents, l’évolution aéronautique sur ces 50 années n'est pas violente (euphémisme) par rapport à ce qui celle qui s'est produite entre 1909 et 1939.

"Il a fallu aussi un siècle pour basculer du film argentique au capteur photo sensible + le traitement numérique.
Les accus avec très probablement des ruptures techno et des innovations fondamentales vont continuer à progresser, "

Bien sur. Il a aussi fallu attendre quasi 5000 ans pour passer de la charrette traction animale de l'age de bronze aux premiers véhicules thermiques. (Cugnot)

S'il faut attendre 5 millénaires pour avoir des batteries acceptables, ça ne m'intéresse pas beaucoup.

jeudi 16 mai 2019 15:39
592982
Chemistrebor

AMHA C'est uniquement une question d'appréciation personnelle de considérer si les progrès technologiques sont suffisamment importants ou non.
Les inventeurs de la charette traction animale et les suivants ne disposaient pas des mêmes moyens que les chercheurs actuels, et encore moins que les chercheurs des prochaines générations.
Les historiens répondront aussi que le développement des sociétés en Europe n'a pas suivi le même rythme d’évolution que du temps de la civilisation Grecque, à cause d'un bon millénaire d'obscurantisme ... Enfin, c'est un autre débat.
Dans la navigation à la voile, le principe est resté le même action du vent et portance générée, la formes des voiles et coques , les performances des matériaux n'ont pas cessé de s'améliorer depuis les phéniciens et cela continu avec aussi l'arrivée de technologies nouvelles (je pense à la CFD).
Franchement je ne serai pas autant "pessimiste" sur les prochains progrès des accus, surtout que le bouleversement peut venir d'autre chose comme d'un nouveau milieu solide, de la recharge de l’électrolyte, voire peut-être des supra conducteurs ... Bon de toute façon tu les verras toi-même ces nouveaux accus, car ils seront très probablement utilisés dans beaucoup d'application.
Mais c'est vrais que je je me range bien volontiers dans la catégorie des enthousiasmés par l'histoire des sciences et des techniques d'ou ma vision orientée positivement sur ces sujets, alors pour rééquilibrer je lis aussi les avis différents :
http://www.seuil.com/ouvrage/le-bonheur-etait-pour-demain-philippe-bihouix/9782021388619

jeudi 16 mai 2019 16:57
Avatar
Numawan

Graphiques intéressants. Mais à titre de comparaison, 1 litre de diesel = 10 700 Wh. En tenant compte des rendements énergétiques différents (40% pour le moteur diesel, 90% pour la propulsion électrique), on pourrait probablement dire que 1 litre de diesel vaut +/- 5000 Wh de batterie.

jeudi 16 mai 2019 12:58
Missing
cezembres

Le litre de diesel (0,8 kg) tu peux le consommer jusqu'a la dernière goutte.
Avec une batterie c'est pas conseillé (surtout au Pb)

jeudi 16 mai 2019 15:01
Missing
1
(FrancoisXX)

Faut pas désamorcer le diesel quand même ....

jeudi 16 mai 2019 15:41
Missing
(FrancoisXX)

pas compliqué :

Un diesel moderne injection common rail = 200gr de gasoil consommé par Kw.

On va tabler sur plus réaliste : 250 gr/Kw.

Densité gasoil 0.84.

Donc 1 l gasoil peut fournir 0.84/.25 = 3.36 Kw mécanique.

Pour fourni 3.36Kw mécanique, si on compte un rendement total de 90% pour la décharge de la batterie (une batterie rends jamais tout ce qu'on a mis dedans : elle chauffe, donc pertes), l’électronique de commande (ca chauffe aussi ces machins), et le moteur. Ben oui, il chauffe aussi. En fait, de base, dès qu'on fait passer du courant dans un fil, il chauffe... Donc 90% de rendement total, c'est du très bon.

Au final 3.36/.9 = 3.73.

Donc moteur diesel moyen, moteur électrique + électronique de commande haut de gamme : 1l gasoil = au moins 3.73 Kw de batterie.

jeudi 16 mai 2019 15:51
Missing
cezembres

Sachant que des batteries plomb en décharge rapide (c'est le cas avec un moteur) c'est 20 Wh/kg

800 g de Go permet de stocker la même energie que 370 kg de batterie plomb (185 kg * 2 pour pas dépasser 50% de décharge).

jeudi 16 mai 2019 16:09
Avatar
Numawan

Curieux tout de même de choisir la technologie de batterie la plus faible qui soit dans cette comparaison. Pour des batteries LiFePO facilement trouvables dans le commerce, on est plutôt à 100 Wh par kg et 80% de décharge, et donc plutôt à 40-50 kg de batterie pour un litre de diesel. Ça reste une grosse différence, mais ce serait bien d'éviter les manipulations idéologiques.

jeudi 16 mai 2019 17:47 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
cezembres

Depuis le départ je parle d un facteur 100

C est entre 50 pour des lifepo et 400 pour des pb

Mais bon avec 10 l de go vous vous sentez comment ?
Moi à sec
Pourtant c est l équivalent de 400 kg de lifepo

15 € dans un
15 ou 20 k€ dans l autre

jeudi 16 mai 2019 18:17
Avatarh_o-2
Now

il ne faut pas raisonner comme ça.

Ton GO, ça n'est pas renouvelable, quand tu n'en as plus il faut passer à la pompe, ça augmente tout le temps et un jour il n'y en aura plus du tout.

Avec le solaire, tes batteries se rechargent pendant que tu fais autre chose et c'est gratuit (une fois l'installation faite bien sur)

Alors je suis d'accord que ça ne marche comme ça pour le moment que pour les petites unités, mais on y arrivera pour les plus grosse aussi. (peut être pas uniquement avec le solaire, mais une combinaison de techno certainement)
Il y a encore quelques années ça n'était pas possible/réaliste pour une simple annexe, aujourd'hui l’électrique supplante largement le thermique pour les annexes, il faut un peu de patience ça viendra pour les plus gros...

jeudi 16 mai 2019 19:08
Missing
(FrancoisXX)

"Il y a encore quelques années ça n'était pas possible/réaliste pour une simple annexe"

Oui, mais alors vraiment *QUELQUES* années ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gustave_Trouv%C3%A9

vendredi 17 mai 2019 09:17
Avatarh_o-2
Now

Ne sois pas de mauvaise foi, on peux trouver plein de technos très anciennes mais qui n'étaient pas utilisées ou très peu faute de facilité.
La, je parle dans la vie courante des plaisanciers.
Il y a quelques années on ne voyait jamais d'annexe électriques, aujourd'hui de plus en plus et pour ceux qui s'équipent de zéro l’électrique est devenu meilleur que le thermique et pas plus cher voir moins.

vendredi 17 mai 2019 09:50
Missing
1
(FrancoisXX)

Je ne suis pas de mauvaise foi. Je regarde simplement ce qui a déjà été essayé, avant qu'on me dise que c'est un nouveau truc qui va être magique.

La propulsion électrique des sous marins, ça ne date pas d'aujourd'hui. Et il y eu des budgets colossaux dépensés pour ça.

Et ce qu'on trouvé de mieux, c'est la propulsion nucléaire. Malgré un gros défaut pour les militaires : elle peut être détectable.

Donc les recherches continuent. Les batteries, ça ne semble pas être ça, puisque les militaires ne recherchent plus dans ce domaine.

Reste la pile à combustible. Sauf que la production et le stockage de l'hydrogène, ce n'est pas ça, malgré les recherches.

Et la voie envisagée, c'est une pile à combustible fonctionnant au gazole : non ce n'est pas une plaisanterie :
https://www.meretmarine.com/fr/content/dcns-releve-le-defi-des-piles-combustible-de-seconde-generation

vendredi 17 mai 2019 11:32 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Numawan

Ce n’est pas directement comparable. Quand on fait un plein, c’est souvent pour plusieurs semaines. Pour moi, c’est pour toute la saison. Je n’ai jamais vidé mon réservoir (200 litre) en une saison.

Avec des batteries, quand on fait un ‘plein’, c’est pour quelques manœuvres de port ou de mouillage. Et avec une installation bien conçue, on va en fait recharger en permanence quand on n’utilise pas le moteur. Si on a besoin d’une recharge plus rapide, on se branche à une borne pour le ponton.

jeudi 16 mai 2019 19:58
Missing
FredericL

kWh plutôt.

jeudi 16 mai 2019 21:18
592982
Chemistrebor

C'est surtout chaque ensemble complet qu'il faudrait comparer en performance , une bagnole de 1 T avec un moteur électrique et 1 bagnole de 1 T avec moteur thermique, et en gardant identiques toutes les pièces non impliquées dans la traction.
Ce genre de comparaison a du être bien décortiqué depuis pas mal de temps chez les constructeurs, avec une donnée importante aussi c'est la longévité de la batterie et l'usure comparée des 2 systèmes.
Dans le cas du thermique le moteur est le gros élément d'usure avec l'embrayage, dans le cas de l'électrique c'est principalement les accus , les moteurs électriques s'usent moins et principalement au niveau des roulements.
On a pas encore une visu bien claire, et quand on l'aura, on se souviendra plus de à combien nous revenait la voiture thermique ...

jeudi 16 mai 2019 17:16
Missing
cezembres

Vit on dans le même monde ?
C est fini l usure des moteurs !
Ca fait bien 20 ans que les moteurs sont increvables

Entre voitures, bateaux, annexes, tondeuse, tracteur, ...
J ai une quinzaine de moteur thermique ages de 1 à 30 ans
Je n en ai jamais cassé un !
Des pannes mineures ça peut arriver mais une casse justifiant remplacement jamais
Quand je change de voiture c est parce que ça pend du jeux de partout, que la clim mer douille, etc jamais le moteur

jeudi 16 mai 2019 18:26
592982
Chemistrebor

Oui ça démontre bien le danger de tirer des conclusions sur des généralisations.
Et oui je reconnais que j'ai cassé 2 moteurs, le dernier il y a 5 ans sur ma clio 2 dci à 280000 km..
Et encore plus récent, je suis tombé en panne de liaison de boite de vitesse sur une Megane de 15000 km (location pour le boulot)..
Mais sinon, en l'état de l'expérience , je pense que le moteur électrique devrait moins s'user (bobines de cuivre et roulements) qu'un ensemble de pistons, segments , bielles et arbre à came dans des cylindres..

jeudi 16 mai 2019 19:57
Missing
cezembres

Je parle de voiture pas de Renault

jeudi 16 mai 2019 21:17
Avatarh_o-2
1
Now

Oui, c'est pour ça qu'il y a tant de fils sur les problèmes moteurs sur H&O ...

[Mode mauvaise foi ON]
Par contre, il n'y a jamais un fil pour un souci sur un moteur électrique
[Mode mauvaise foi Off]

jeudi 16 mai 2019 20:03
Missing
cezembres

@ now
Il n y en jamais sur tout ce qui est électrique ou

On fait le compte des derniers fils mes batteries ceci ou mes batteries cela

jeudi 16 mai 2019 21:16
Avatarh_o-2
Now

bah, j'ai mis "moteur" pas batteries et les fils sur les pb de batteries c'est les batteries de servitudes ou bien de démarrage des moteurs thermiques, pas des fils de pb sur les moteurs électriques.

Mais j'ai bien mis "mauvaise foi" c'était une boutade car on ne peux pas comparer le parc de moteurs électrique à celui des thermiques...

jeudi 16 mai 2019 21:22
592982
Chemistrebor

On retrouve aussi encore de cet état d'esprit de pionner avec le monde Linux, les distributions ont pas mal d'ancienneté maintenant, mais l'OS n'est pas devenu un grand standard pour le grand public.
Et le pire c'est que Microsoft va l'utiliser !! :
https://www.journaldugeek.com/2019/05/07/microsoft-integre-veritable-noyau-linux-a-windows-10/

jeudi 16 mai 2019 11:52
Avatarh_o-2
1
Now

Dans les années 80 je me souviens très bien d'un prof de physique qui nous expliquais les limites "physiques" qui arrêterais l'évolution de la finesse de gravure des microcontrôleurs... depuis on à multiplié de façon très significative la finesse et les limites annoncées à cette époque (pas que par mon prof) ont été totalement pulvérisées.

Aujourd'hui j'entends exactement les mêmes arguments à propos des "limites physique" qui empêcherons la capacité des batteries d'augmenter ... j'ai un peu plus de mal à croire ces discours que dans les années 80 ... et je rappelle que plein de brevets ont été déposés justement à propos de la capacité des batteries... les limites ne sont pas encore atteintes soyez en sur...

jeudi 16 mai 2019 15:09
Missing
2
BWV 988

Je ne partage pas les avis de cezembres et FrancoisXX à propos des progrès à attendre des batteries.
Certes il y a certainement des limites physiques qui, si elles ne peuvent être dépassées pourront peut-être être contournées, il y a actuellement plusieurs programmes de recherches en cours dans ce domaine. Je précise quand même que je n’ai aucune formation scientifique, je serais donc bien en peine d’apporter des arguments d’ordre technique, mais ce que je sais, c’est que nous utilisons aujourd’hui des technologies qui auraient été INIMAGINABLES il y seulement un siècle, et certains utilisaient certainement les mêmes arguments que maintenant à l’égard des quelques visionnaires un peu en avances sur leurs contemporains.

J’entend aussi ici et là que l’électrique c’est bien, mais que le réseau ne pourra pas fournir si tout le monde roule à l’électrique ; c’est oublier que tout le monde ne roulera pas à l’électrique demain matin, et on peut supposer que les réseaux auront le temps de s’adapter à cette nouvelle demande, et que d’autre part je suppose également que le raffinage du pétrole consomme aussi beaucoup d’électricité, et que donc nous aurons peut-être du rab…c’est oublier également que l’ère de la voiture individuelle, à savoir un individu=une voiture, est amenée à évoluer dans le sens d’une utilisation plus collective, et ce, que les voitures roulent à l’essence, au diesel , à l’électrique, ou au jus de pomme. La voiture individuelle ce sera bientôt fini, qu’on le veuille ou non.

Je pense sincèrement que nous sommes à l’aube d’un changement fondamental dans la manière de se déplacer, et les tentatives que nous voyons apparaître dans le domaine du nautisme par exemple n’en sont que les prémices.

jeudi 16 mai 2019 15:51
Missing
cezembres

@BWV,

ce que je dis c'est qu'aujourd'hui l'écart de performance entre batterie et carburant c'est de l'ordre de facteur 100.

Je ne crois plus au père noel.

Les batteries sont une techno mature.
Ok ça bosse, ok ça va s'améliorer.

Mais même si ils arrivent a améliorer d'un facteur 2 ou 3 (ce qui est déja énorme).
On resterait très loin de ce qu'apporte les carburants aujourd'hui.

L'électrique - oui -mais sous reserve d'une fracture technologique - arrivé d'un nouveau produit !
Le réacteur nucléaire de poche

jeudi 16 mai 2019 15:56
Missing
(FrancoisXX)

"c’est que nous utilisons aujourd’hui des technologies qui auraient été INIMAGINABLES il y seulement un siècle"

Laquelle était inimaginable en 1919 ?

L’électronique ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Historique_des_tubes_%C3%A9lectroniques
1904.

L'informatique ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Machine_analytique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ada_Lovelace

Ce n'était pas 1919. C'était encore 1 siècle plus tôt.

La physique quantique et le nucléaire ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Niels_Bohr

jeudi 16 mai 2019 16:11 *** Message modifié par son auteur ***
Img_20190803_1057577
1
okyl

Mon premier voyage il y a 30 ans.
Il n'y avait pas de gps, pas de panneaux solaires, pas de leds, pas d'AGM
Je suis parti avec le fax et revenu avec le mail et le dvd, le choc.

jeudi 16 mai 2019 16:15 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
2
BWV 988

Charles Babbage et d'autres comme Léonard de Vinci par exemple, faisaient partie des quelques visionnaires que j'évoquais plus haut, et j'imagine qu'ils se sont heurtés au scepticisme de leurs contemporains qui leurs ont expliqués qu'au vu des limites physiques, leurs inventions ne pourraient jamais fonctionner.

jeudi 16 mai 2019 16:21
Missing
cezembres

Désolé pour etoile par erreur (gros doigt Iphone)
Tu confonds invention et amélioration

Je dis les améliorations des technologies actuelles seront insuffisantes
Si une solution apparaît cela sera suite à une rupture technologique (une invention)

jeudi 16 mai 2019 16:27
Missing
1
BWV 988

Non, non, ne sois pas désolé, ce qui est donné est donné, et je vais la garder précieusement !

jeudi 16 mai 2019 16:34
Missing
2
(FrancoisXX)

"et j'imagine qu'ils se sont heurtés au scepticisme de leurs contemporains qui leurs ont expliqués qu'au vu des limites physiques, leurs inventions ne pourraient jamais fonctionner. "

Vous manquez cruellement de culture :

Pour le LED par exemple, le principe théorique de électroluminescence date de 1906. Les premiers prototypes de LED, fonctionnels, datent de 1927 (c'est un russe).
Strictement personne (de scientifique) n'a dit que c'était impossible, ni que ça ne pourrait pas marcher.
Par contre, un paquet de gens se sont dit à l'époque a quoi sert cette connerie qui éclaire à peine, en vert en plus ...

De même pour le laser. Personne n'a jamais mis en cause les principes physiques. Par contre, je pense qu'a l'époque des premières expérimentations, personne n'a jamais imaginé qu'un jour, on écouterait de la musique sur des CD grâce au laser...

Donc les technologies existent depuis longtemps. Simplement personne n'a imaginé ce qu'on pourrait faire avec et les développements que ça pourrait avoir.

Vous auriez du dire
"et j'imagine qu'ils se sont heurtés au scepticisme de leurs contemporains qui leurs ont expliqués qu'ils ne voyaient pas l'utilité de leur invention."

Et c'est bien la TRES GROSSE différence avec les batteries.

Tout le monde sait à quoi ça sert. Tout le monde sait ce qu'il ferait avec. Tout le monde en rêve.

Sauf qu'il n'y a pas la technologie. Et donc c'est une impasse.

jeudi 16 mai 2019 16:53 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
BWV 988

Je te remercie de me dire ce que j'aurais dû écrire pour faciliter ta compréhension.

jeudi 16 mai 2019 16:57
Missing
2
mike56

Actuellement, le seul problème réel de la propulsion électrique est bien le stockage...Certes des tas de gens travaillent sur des solutions (genre énergie stockée sous forme électromagnétique dans un élément plasma supraconducteur..) mais concrètement ce n'est pas pour demain et une pile à combustible à l'hydrogène semble être une voie prometteuse et accessible au plan technologique.
Une fois que cette limite aura été surmontée si tant est qu'elle le soit un jour, nous aurons déplacé le problème sur la production primaire d'énergie...et là, à part une multiplication de réacteurs nucléaires à neutrons rapides ...nous n'avons pas encore de solutions réelle...

A ce sujet de nombreux Vlog plutôt US évoquent une propulsion électrique genre Sailing Uma et plein d'autres....
Leur conclusion est que c'est bien...si tu as le temps
Et pour ceux qui me répondent Énergie solaire, je leur rappelle que le bateau à voile est un merveilleux outils pour utiliser l'énergie solaire concentrée sous forme de vent...

jeudi 16 mai 2019 17:02
Missing
1
Bodi

14 k€ de surcoût, ça me paraît bien cher...

Sinon j'avoue que je suis très tenté aussi pour échanger mon 2gm de 30 ans par un inboard electrique!

D'après mes recherches sur internet des différents composants, j'estime que cela me reviendrait à 3-4000 €, incluant les LFP de 6-7kwh et un peu d'huile de coude... Soit moins cher qu'un remplacement standard de mon vieux moulin

J'avais un doute sur la durée de vie des batteries mais finalement je me suis dit que si on considère qu'elles tiennent 1000 cycles et qu'un cycle correspond à une heure de moteur (conservateur), vu que mon moteur a ~1000 h en 30 ans, ça devrait aller...

Mon réservoir actuel fait 10l donc mon autonomie est aussi assez limitée en réalité (mm si je peux prendre des jerricans...) Le moteur ne me sert qu'à (mal) avancer, on est sinon en autonomie électrique avec notre petit panneau solaire (frigo Peltier si 220v ou surplus de solaire, sinon équipement de nav basique, pilote et recharge des portables, tablettes...) Pour le reste, les performances à la voile sont là.

Ce qui me motive en dehors du coût, c'est le temps de maintenance passé sur ce saxxxne moteur ! Quand on y pense, c vraiment une usine à gaz ce truc, avec tout ces circuits susceptible de fuite/bouchage potentiel (gasoil, eau de mer, huile, échappement), les pbs de corrosions, chaleur, etc... A peu près tous m'ont fait le coup de la panne... Sans parler des contorsions pour faire vidange, anodes etc

Dans un projet de diminuer le bruit et les vibrations, j'ai changé le pot pour un plastique, régler mes soupapes, y a du mieux mais ça reste pénible...me reste à considérer les silent blocs ($$$ et temps+++) et refaire l'insonorisation (temps +++)! Grrr...

Bref l'électrique me fait rêver, quelques câbles à serrer, un coup d'œil de temps en temps, un compartiment moteur sans gras ni fuite ! Pas de bruit et de vibrations qui secoue tout le bateau, de nuage de fumée qui reste dans le cockpit quand on fait route avec un petit vent arrière. Une petite poussée silencieuse avant ou arrière pour réaligner le bateau dans les manœuvres d'écluses et autres Marinas encombrées et sinon sous voile!

Pour l'autonomie sur plusieurs jours, il reste toujours le groupe électrogène qui peut remettre qqs kWh. Idéalement, je mettrai une hélice à pas variable permettant de choisir le mode propulsion, sans traînée ou en mode régénération mais il n'existe pas aujourd'hui de telle hélice pour ces petites puissance et à coût raisonnable...

A suivre !

vendredi 17 mai 2019 14:57 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
ChristopheB

@Bodi
Si tu es anglophone: Il ya un feuilleton des deux djeunes qui ont retapé leur bateau et l'ont mis en électrique, ca s'appelle "sailing uma" sur youtube. Il y a maintenant plus de 150 épisodes qui ont globalement peu d'intérêt (en tout cas de moins en moins, la phase de travaux au début étant intéressante mais ensuite ca devient assez creux). Les épisodes qui relatent leurs expériences de motorisation électrique (avec un moteur de voiturette de golf, ils sont carrément démerdes sur ce plan) et leurs expérimentations de batteries sont eux très très intéressants. Ils ont été d'ailleurs regroupés par les auteurs sur un court ensemble de vidéos, je ne sais plus comment ca s'appelle, mais tout ce qui est électrique sur 2 ans d'essais est regroupé et c'est assez passionnant. Il y a un épisode où ils tirent un bilan assez objectif de leur motorisation par rapport à du fossile. Tu googleras facilement.

vendredi 17 mai 2019 22:37
Missing
khetzal

Ma voiture actuelle, une Opel ampéra est une hybride rechargeable. Sa spécificité tiens dans le faut que la motorisation est purement électrique et le thermique sert de générateur. La puissance du moteur électrique est 150hp avec 550nm de couple et j'ai 17kwh de batterie (bridés à 10 pour améliorer la durée de vie, certains ont fait plus de 500 000km avec la voiture avec toujours 97% de la capacité de charge)

Ce que je ne comprends pas, c'est que ce système ne doit pas coûter bien plus cher qu'un moteur marinisé actuel (vu le prix de la voiture et de la volt 2 aux usa), et serait 100% idéal pour un bateau. Le moteur essence fait générateur pour charger quand c'est nécessaire (avec un bien meilleur rendement que si il propulsait car il se case sur sa vitesse de rendement optimal), l'hélice fait hydrogenerateur à plusieurs niveaux de résistance (plusieurs niveaux de freinage regeneratif), le 12v est fourni par un convertisseur dc-dc 3kw et sur un bateau du solaire serait ajoutable. La charge est faite en 3h sur une prise 16A. Faudrait que j'en trouve une pour pièces :D

vendredi 17 mai 2019 23:30
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Générateur a essence a installer a l’exter Dans un coffre aéré etc sinon oui intéressant

vendredi 17 mai 2019 23:43

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums