Tous les forums > Forums techniques > Vie en couple sur un voilier
Missing
Scolopendre

Vie en couple sur un voilier

Bonjour à tous. (:

Ayant plusieurs questions un peu disparates, je ne savais pas trop dans quelle catégorie poster ce topic. Désolé ! De même, les sujets ont peut-être déjà été abordés, j'ai d'ailleurs beaucoup lu sur ce forum, mais beaucoup de discussions datent un peu et la situation n'est pas toujours la même selon les cas.

Ma compagne et moi avons 30 ans, nous avons le projet de quitter la maison terrestre, de faire l'acquisition d'un voilier et d'y vivre. Il ne s'agirait pas de réserver une place à l'année dans un port. Nous prévoyons de vivre de peu, d'un mouillage à l'autre, ponctuellement une nuit dans un port ou un autre, au fil de nos envies. De voyager, quoi, sans bien sûr encore penser à des traversées.

Première question concernant le choix du voilier. Ça dépendra de la banque et surtout des taux, mais partons sur un budget entre 30 et 40'000€. Après de nombreuses lectures, dont ce forum, il semblerait que ce qui nous correspondrait le plus, surtout pour des débutants de la voile, serait disons un quillard de 10x3.20m. Je sais que l'expérience de chacun avec telle ou telle unité est toujours subjective, mais avez-vous en tête des modèles, des constructeurs qui correspondraient à la vie en couple, au budget de 30-40k, en restant dans les 10 mètres ? Des conseils dans la recherche ?

Deuxième question concernant le budget à l'année. J'ai trouvé beaucoup de discussions à ce sujet mais il est souvent question d'inclure le port à l'année et tout ce que ça implique. Mais pour une vie en mouvement : assurances, entretiens mais aussi grosses réparations type voiles, moteur, etc. Lissé sur plusieurs années et en étant même un peu pessimiste dans l'estimation, ça chiffrerait à combien par an ?

Troisième question concernant l'apprentissage. Nous allons bien entendu passer du temps sur des voiliers en compagnie de skippers, apprendre par la pratique, etc. Mais côté lectures, en plus du Cours des Glénans, avez-vous des ouvrages à nous conseiller au sujet de la voile ?

Je pense que j'ai déjà été pas mal bavard, je m'arrête ici pour le moment !

vendredi 22 février 2019 23:13

Liste des contributions

Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

vas voir julie marie en gb ,s'il n'est pas vendu .
nemo et moi nous avons le même et pour 2 c'est royal
je pense qu'il serait dans ton budjet et il devrait t'en rester un peu
rien que le convoyage doit être sympa pour le ramaner en france
faut faire vite avant le brexit ,pour l'instant pas de douane pour le
franciser .
alain

mercredi 20 février 2019 15:31
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
4
Le-relou-raleur

Bonjour, je vais faire cours, et peut être pas répondre à tout les points mais une vie nomade sans escale ça n'existe pas.
Vivre au mouillage H24 c'est absolument impossible, avec un 10m question eau et gasoil faudra y aller souvent, au portt.
Ne retirez pas le port du budget et suivant la zone multipliez par 2.

Avez vous naviguez déjà tout les deux ? êtes vous partis seul en mer quelques jours/semaine ? je vous le recommande avant tout achat

mercredi 20 février 2019 15:32
Missing
4
BWV 988

@"Mais côté lectures, en plus du Cours des Glénans, avez-vous des ouvrages à nous conseiller au sujet de la voile ?"

Du point de vue de la pédagogie, les meilleurs bouquins sur la voile sont ceux de Gilles Barbanson intitulés "Connaître et bien mener son voilier" et "Naviguer en solitaire ou en équipage réduit". Mais il me semble que ces deux bouquins sont maintenant réunis en un seul; à vérifier.
En ce qui concerne le choix du voilier, je ne doute pas qu'il y aura des dizaines d'interventions comme à chaque semaine que la même question est posée...

mercredi 20 février 2019 15:34
Wp_20180302_09_34_05_pro
8
skipperTramex

Ne traînes pas trop dans le projet et sa réalisation sinon tu feras du solo.

mercredi 20 février 2019 15:35
Img_20180618_163612
2
juliusse

Cette question n'aura jamais de réponse valable. La seule réponse sera la tienne dans quelques années si tu es parti. Au risque de me répéter, chacun voit midi à sa porte en matière de vie à bord. Perso j'avais un 7.5m et je ne vivais pas dessus, désormais je vis sur un 9m (en couple avec le chien), en bougeant de port en mouillage, et pour moi c'est largement suffisant(et pour ma femme aussi). Mais cela n'est que notre façon de voir les choses. Et plus on vit à bord, plus on est convaincu que le prochain sera plus petit. Mais je suis persuadé que tu trouveras ici des avis et expériences complètement opposés

mercredi 20 février 2019 15:55 *** Message modifié par son auteur ***
Ec1efff1-3f81-4ffb-a419-feb19af5cc34
3
philippe.0812

En couple avec le chien ??? Allô Brigitte !!!

mercredi 20 février 2019 16:19
Tempete_fevrier_2010_194
2
ASuivre17

"Vivre en couple sur un voilier"... n'est pas des plus simple. Garder à l'esprit de pouvoir faire machine arrière, ce qui devrait influencer sur le choix d'un bateau facilement revendable, d'une valeur sure . Pas simple car face à un coup de gueule, une prise de tête, d'autant plus au mouillage, il n'y a pas d’échappatoire, promiscuité oblige c'est un face à face direct... Pour le budget, de 1 à 10, selon votre style de vie, l’état du boat, la zone de nav/mouillage . Un financement bancaire pour l'achat oblige aussi à des remboursements mensuels et donc à des revenus, ce qui complique énormément les possibilités de liberté, d'autonomie...
Je vis à bord de mes bateaux depuis 32 ans, en couple depuis 25 ans, mais dans un port avec toutes les commodités à proximité et nous travaillons tous les deux... Donc soit l'on vit à bord et c'est un choix de mode de vie, avec ses avantages et ses inconvénient, soit on parle de projet voyage et pour moi c'est différent. Pour 1 an ou 2 sur l'eau, la machine à laver par exemple ne fait pas parti des indispensables, pour 365j/an, madame vous remerciera d'avoir un minimum de confort à bord, presque comme dans une maison : la solidité d'un couple tient a peu et beaucoup de petites choses, la communication réciproque sera un allié de taille dans la réussite de votre projet .

mercredi 20 février 2019 16:24
1434366123008
3
Sèrènissime Matsyl©

Vivre et voyager en voilier se résume en deux mots " le rêve"
Pour un couple 10m c'est l'idéal, le tarif du port reste décent.
En navigation, comme au mouillage c'est vraiment suffisant ( pour nous)
Pour la formation plusieurs écoles...les Glénans ou la FFV. Pour nous la FFV était plus adapté car étalé sur une année.
En revanche , nous avons fait un "stage" croisière en voilier habitable, c'est vraiment le truc qui sert à rien. Grosse déception.
Nous vous souhaitons d'être aussi heureux que nous le sommes, avec des tonnes de souvenirs, des paysages magnifiques.
La chance de pouvoir laisser derrière cette triste vie terrestre, complètement morne, déprimante, remplie de haine.

mercredi 20 février 2019 17:37
Avatarcco1
13
entre-cotes

Un petit commentaire quand même sur la vie terrestre. Elle peut être tout sauf morne, absolument non déprimante et sans haine. Tout dépend de chacun.
Personnellement, nous sommes en couple et nous trouvons autant de plaisir et de découvertes à terre qu'en mer et surtout, nous ne comptons pas sur le fait d'être en mer pour être heureux. Le bonheur se trouve d'abord en soi.

mercredi 20 février 2019 20:57
Missing
4
FredericL

Si vous êtes débutants, commencez par le 3ème point (apprentissage) afin de vous assurer que ça vous plait vraiment et que ça correspond à l'idée que vous vous en faites.

mercredi 20 février 2019 17:42
Img_6302
2
Tetou

Un bon attalia 32 valeur sûre budget achat entre 15 et 25000€ et prévoir travaux et équipements cela peut monter très vite , mais sans crédit , gardé les les frais mensuels pour le port, assurance et entretien,j'ai vécu des années sur différents voiliers ,important couchages, chauffage,et frigo,le point noir lavé le linge, nous avions avec mon épouse acheter une machine à brassée le linge , placée dans le coffre du cockpit , l'inconvénient il fallait pour rincer la vidée et remplir plusieurs fois, sinon petit cocon bien agréable quand il pleut et l'impression d'être toujours en vacances après le boulot,et les apéros avec les voisins qui deviennent souvent des copains ( bateaux précédent jouet37, idylle 8.80, Bavaria 34, et une erreur de parcours Guy couach 800 sport vite revendu trop bruyant et propriétaire depuis 15 mois d'un attalia avec mon frère et super heureux, beaucoup de travail mais quel plaisir

mercredi 20 février 2019 18:59
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

c'est moitié moins volumineux qu'un nonsuch30 pour une longueur égale
alain

jeudi 21 février 2019 08:40
1434366123008
Sèrènissime Matsyl©

Il y'a des machines à laver, sèche linge dans quasiment toutes les marinas, autrement Les laveries ne sont jamais très loin.
C'est vrai que C'est un peu les vacances tout les jours.

mercredi 20 février 2019 20:56
Img_3356
3
Régis Panama

mince, j'avais compris vivre a couple dans un port où un mouillage! oups!

jeudi 21 février 2019 02:42
Avatar_gilletarom
Gilletarom

Hum ... Déjà 11 réponses et personne ne parle des enfants .... Serait ce hors sujet ?

jeudi 21 février 2019 08:53
1434366123008
1
Sèrènissime Matsyl©

Les enfants... JOKER !!!!

jeudi 21 février 2019 09:19
Img_20180618_163612
4
juliusse

La surpopulation est un des principaux problèmes de la planète.

jeudi 21 février 2019 09:07
Fritz_ze_cat
fritz the cat

le voilier c'est bon pour les noyer ???
alain

jeudi 21 février 2019 09:22
Cimg0658
SAROYAN

C'est bon d'avoir une place au port. On y reçoit le courrier, on a l'eau et l'électricité, les sanitaires etc... Quand tu t'absentes ta place est reprise par la capitainerie et le tarif à l'année baisse. Tu pars quand tu veux et reviens de même... MM

jeudi 21 février 2019 09:36
Img_20180618_163612
1
juliusse

Cet argument n'est applicable quasi qu'à la France.

jeudi 21 février 2019 09:44
6c13c93614f32dcefe2ad997fdd55356
escobar68

Sur une première expérience il ne faudrait pas rajouter la difficulté d'un pays étranger....

jeudi 21 février 2019 09:56
Mon_bureau...
2
Persil pas fané

c'est quoi, la difficulté d'un pays étranger ? payer 3 ou 4 fois moins cher qu'en France le port et l'avitaillement ?

jeudi 21 février 2019 12:56
Missing
gorlann29

@Persil,

"3 ou 4 fois moins cher qu' en France", j' aurais bien aimé, car dans les pays où j' ai navigué, c' était nettement plus cher!!!

Gorlann

vendredi 22 février 2019 19:36
6c13c93614f32dcefe2ad997fdd55356
2
escobar68

Comme Saroyan...commencer par avoir une place au port qui vous évitera d'être baladé à droite et gauche avec le stress en plus...c'est pratique et c'est bien agréable de côtoyiez d'autres plaisanciers sur le ponton, ils sont passionnés et bons conseilleurs...

jeudi 21 février 2019 09:53
1434366123008
Sèrènissime Matsyl©

En plus, si c'est au moment de l'apéro ils sont énormément passionné, mais..il y a toujours un mais, il faut du rhum pour certains, du pastis pour un autre, du whisky pour papy, de la crème de cassis pour les kirs, donc forcément du blanc, (il sert aussi pour les huîtres) 2 sortes de bières, en revanche.....ils ont de la vodka pour nous.

jeudi 21 février 2019 10:30
14
1
matelot4x4

Je suppose que scolopendre repassera par ici…?
Une amie a commencé par vivre en couple dans un voilier de 6,6M au mouillage (Martinique) ils étaient profs. Sorties les WE et vacances. Durée = 5 années.
Tout est possible.
Finalement, lui n'était pas très branché mer, ils ont fini par se séparer. Depuis, elle est devenue un skipper émérite.
Je plussois + + + + par les conseils du genre : commencer par essayer, tester, mesurer (€ $ £), naviguer. Il y a des bateaux anciens entre 8 et 9 m pour un mini budget. Comme ça sera pour vous faire la main pas grave s'il est équipé sommairement et vieux matos, ça pourrait ressembler à : commencer par le commencement.
Bonne réflexion…
Cordialement
Yves

jeudi 21 février 2019 09:58
Missing
1
outremer

Un 10-11 m est un bon compromis, homologué 6/10 personnes, réaménagé pour 2 c'est alors vraiment un petit appartement tout confort, en limitant les couts par rapport aux plus grandes unités, tout en étant aussi prêt pour les grandes navigations (Un DL/DI augmentent les possibilités côtières et intérieures).

jeudi 21 février 2019 10:34
Missing
Scolopendre

Oui, oui, je repasse par ici ! J'ai posté mon message hier, je ne m'attendais pas à autant de réponses en si peu de temps, vous êtes au top. (:

J'ai lu toutes vos interventions avec attention. Je ne réponds pas nominativement mais en vrac aux sujets soulevés :

--------

– Excellente question sur notre budget personnel, je ne l'ai pas évoqué en effet : mademoiselle sera à ce moment au chômage ou RSA, et quant à moi en tant que qu'indépendant et par mon métier je peux travailler de n'importe où dans le monde sur un PC portable. Le but est de ne pas travailler tous les jours bien sûr, on veut partir aussi pour ça, donc les revenus seront fluctuants, mais on pourrait espérer 2000 € par mois environ à nous deux. Mon boulot ne me plaît pas tant que ça, et c'est aussi pour ne plus avoir à en vivre que je me renseigne sur le budget à l'année d'un voilier et que je cherche à limiter les frais au maximum.

– Nous n'avons pas d'enfants. Enfin j'ai un fils de mon ex-compagne qui ne vit pas avec moi. Il viendra de temps en temps voir la mer bien entendu, mais il ne fera pas parti du quotidien malheureusement.

– J'ai une petite machine à laver à pédale qui fait très bien le job. Même à terre je m'en sers régulièrement en appoint des lavages à la main, n'ayant de toute façon pas de machine à laver. Ça manque parfois mais je vis bien sans depuis des années, mes vêtements et linges sont très propres lavés main, je ne m'en fais pas pour ça.

– Sur la question de la motivation, j'ai la fâcheuse tendance de toujours aller au bout. Quant à mademoiselle, elle est fille de marin de génération en génération, ils ont le sang iodé par chez eux et elle veut perpétuer la tradition. Si je pose la question ici c'est que ça va se faire. (: J'ai déjà commencé à discuter avec la gentille banquière et nous allons dans le mois envisager un premier séjour en voilier. Nous avons notamment un bon ami dans notre entourage qui vit en solo sur un 10 mètres.

– La vie terrestre n'est pas forcément morne et haineuse, ce n'est pas la raison de notre envie. Je parlerais volontiers des heures des convictions de chacun et des nôtres, ce serait une conversation enrichissante mais pour un autre jour... je préfère rester centré pour l'heure sur les questions pratiques. :p

– Vous êtes plusieurs à malgré tout recommander d'avoir un port d'attache, même en bougeant beaucoup et en vivant essentiellement de mouillages. Gazole, eau, sanitaires, etc., et même ambiance (on est plutôt rhum !) ; je comprends en effet vos arguments, je vais prendre ça en compte et en discuter avec mademoiselle. L'un d'entre vous (un chat noir) a évoqué la possibilité d'avoir une place que la capitainerie peut reprendre en notre absence, faisant ainsi baisser le tarif. Je me renseignerai mais comment ça se passe avec la place ? Je veux dire, ne risque-t-il pas de ne plus y avoir de place du tout à notre retour, par exemple ?

– Pour Yves, je note avec intérêt le concept de commencer par le commencement. Mais est-ce raisonnable de partir sur un 8-9m mini-budget ? J'ai tendance à lire à droite à gauche qu'un investissement un peu plus élevé au départ évite aussi des réparations coûteuses à long terme. De plus, 8 mètres ce n'est pas un peu petit pour deux ? Je vois effectivement des jolis Gib Sea et compagnie à 8-10'000 €, si j'étais solo je me jetterais effectivement sur ce type de modèles, mais à deux ce n'est pas un peu petit ? Après, chacun est différent et comme beaucoup l'ont dit, le mieux est d'essayer par nous-mêmes. Donc je prends effectivement note de ta remarque. (:

– Merci aussi pour conseils sur les ouvrages à lire et les écoles. Je me suis noté tout ça sur un papier.

– Merci aussi pour ceux qui ont partagé leurs opinions sur certains modèles et constructeurs, c'est noté aussi.

--------

C'est pour ça que j'ai mis une bonne journée à répondre, je voulais prendre le temps. Merci encore pour vos nombreuses réponses. Je reste dans le coin. (:

jeudi 21 février 2019 11:22
Missing
GM

Il y a aussi le code Vagnon de Marcel Oliver. Un excellent mémo..Bonne lecture

jeudi 21 février 2019 11:56
1434366123008
3
Sèrènissime Matsyl©

Nous avons vécu, et voyagé sur un 8m (Edel3) l'intérieur était modifié pour vivre confortablement en couple, et la possibilité d'accueillir occasionellement une personne.
Dans l'ensemble c'était plutôt agréable. Maintenant un 8m est plus sensible, sur une mer "légèrement" formée ça commence à secouer. Nous ont la compris dans le golfe de Gascogne, suite à une erreur météo, et une trop grande confiance en moi, on peut dire que nous en avons pris plein la gue... . C'est comme ça que l'on à vue les limites d'un "petit" bateau, qui même relativement bien préparé et équipé devient inconfortable .
Nous avons racheté un 31 pieds, en effet pour les places de ports ça reste acceptable, il y'a pleins de rangement, plus grand plus de confort, et en mer c'est vraiment autre chose.
Un truc important, avoir un petit coin pour sois , c'est bon, s'isoler une petite heure, avec musique et bouquin laisse retomber toutes les tensions.

jeudi 21 février 2019 12:04
Rekin
Kaj

nous avons vécu 8 ans en couple dans un bateau d'un peu plus de 10m. Le principal et l'essentiel est de bien se supporter, dans un petit volume on peut avoir vite fait de s'énerver, d'avoir des mots qui fâchent et la fatigue aidant se séparer fâchés.
Nous on a trouvé ça génial et s'il ne fallait pas aller voir les toubibs tous les mois on repartirait très volontier.
Allez-y ! faites le ! Mais essayez-vous d'abord dans un bateau de loc. C'est plus prudent.

jeudi 21 février 2019 14:24
Avatar
2
Phil ose off

Un bon bouquin à lire ? et même à garder.

https://livre.fnac.com/a2743440/Antoine-Mettre-les-voiles-avec-Antoine

Ensuite il faut faire dans le bon ordre et bien mettre la charrue derrière les bœufs, en principe on apprend d'abord à conduire et après on achète la voiture.

jeudi 21 février 2019 16:17
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

étoilé par erreur je voulais te reprendre gentiment ^^ sur "la charrue AVANT les boeufs" mais sinon je ne suis pas tout à fait d'accord.
Si on veut apprendre seul il faut acheter un bateau, c'est pas en les regardant qu'on progresse. Par contre avant d'acheter, naviguer pour être sûr de vraiment aimer ça, ça c'est autre chose.

jeudi 21 février 2019 16:20
Avatar
Phil ose off

tu peux me reprendre... et je dis bien :
"et bien mettre la charrue derrière les bœufs",
car si tu la mets devant ce n'est pas elle qui va tirer les bœufs, et l'expression populaire habituellement utilisée est :
"Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs." donc... il faut la mettre derrière !

Ensuite, pour tout ce qui est "apprentissage", je suis un fervent partisan des écoles, et les nôtres ne doivent pas être mauvaises puisque beaucoup de pays qui n'en ont pas y envoient leurs étudiants.

De plus, apprendre tout seul comporte le risque d'être persuadé de bien faire ce que l'on ne sait pas faire et que l'on fait mal.

jeudi 21 février 2019 17:09
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

ben si tu utilises des expressions le mieux et de les restituer dans leur forme originale non ? sinon ça n'a plus de sens du moin ce n'est plus une expression. enfin on chipotte

"De plus, apprendre tout seul comporte le risque d'être persuadé de bien faire ce que l'on ne sait pas faire et que l'on fait mal."

Faire quelque chose implique de base le risque de mal le faire, ce genre de raisonnement laisse croire aux Hommes qu'on est capable de rien tant qu'on ne nous a pas formé.
Qui plus est qui décide de ce qui est mal ??
je connais un mec qui navigue en école, à chaque affalage il reprend les ris en pied de mât pour sois disant pas laisser de tache sur la voile, vous imaginez ? les deux ris à reprendre en entier en même temps que de l'autre bras vous tenez la drisse pour affaler...
Moi le mec qui doit surement mal faire vu qu'on ne m'a jamais montré et ai appris ça seul, j'étale mes ris avec la voile, affale en 30sec, referme le lazy et j'ai jamais eu une tache ! encore un truc qu'on a du lui apprendre, une belle procédure bien écrite que tout le monde doit respecter et qui sert à rien...

allez disons que notre ami aime la voile mais pas les écoles, que risque t'il avec un 10m à sortir devant son port d'attache ? déchirer une voile ? mettre les barres de fleche dans l'eau ? et ?? croyez vous qu'il soit trop bête pour apprendre de ses erreurs ?

jeudi 21 février 2019 17:25
Mon_bureau...
Persil pas fané

Apprendre tout seul permet d'affirmer haut et fort que l'on fait tout bien. Et en trouvera toujours une preuve à fournir... Qu'est ce qu'on est fortiche, hein !

Pourtant on en repère facilement, de ceux-là, au port, au mouillage, en manoeuvre, etc. : on ne réinvente pas la bonne pratique mise au point par des générations avant nous, sauf peut-être après quelques dizaines d'années passées à naviguer en cultivant le doute en permanence.

jeudi 21 février 2019 17:28
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

vous me faites marrer, vous croyez que les mecs autodidacte réinvente les procédures ? vous savez que les gens autour de vous sont dotés d'intelligence, capable de raisonnement, et savent ouvrir un bouquin et allumer un ordinateur ? ça en est risible hein ! on n'apprendraient donc qu'a l'école, en dehors c'est une friche intellectuel

jeudi 21 février 2019 17:34 *** Message modifié par son auteur ***
Mon_bureau...
jeudi 21 février 2019 20:04
Favicon
1
kaahua

La charrue sans les bœufs ne font rien, les bœufs sans la charrue non plus.
La question est d'identifier et différencier la charrue des bœufs.

vendredi 22 février 2019 10:12
Avatar
1
Phil ose off

Hé oui Kaahua,

et là on peut dire que ça laboure (en un seul mot ?...) profond !

vendredi 22 février 2019 12:50
Img_20180618_163612
juliusse

Blague agricole, j'adore

vendredi 22 février 2019 12:54
71537091-c93f-44b7-bccc-8fe54da56be2
Sun Boots

Surtout en plein salon de l’agriculture aarfff.

vendredi 22 février 2019 21:01
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

pour être à la mode ;
on ne met pas la charia avant l'hébreu

alain

samedi 23 février 2019 14:29
592982
trebor.n

Scolopendre, si l'anglais n'est pas une barrière, il y a une littérature anglo-US énorme sur la navigation, avec beaucoup d'ouvrages disponibles d'occasions. Exemple :
https://www.amazon.co.uk/s/ref=sr_nr_p_36_5?rnid=389022011&keywords=sailing+sailboats&rh=n%3A266239%2Ck%3Asailing+sailboats&qid=1550778835&low-price=20&high-price=

jeudi 21 février 2019 20:58
Missing
grosb

Prendre en compte la hauteur sous barreaux, les grands comprendront, pour le choix, et aussi pour les couchages...
Pour le reste, chacun fait SA liste d'exigence et de niveau de confort acceptable. (frigo ou glacière ou rien, un bleu pour la cuisine ou une 4 feux avec fur, simple bas ou double évier, douche ou lavabo seul, etc..), liste sans fin à coucher sur le papier permet ensuite de déterminer le yacht de ses rêves.
Et comme déjà dit, une possibilité d'un coin à soi où pouvoir "faire baisser la pression" quand celle-ci est trop importante (ça c'est valable pour tous les bateaux).

jeudi 21 février 2019 16:54
Missing
1
BWV 988

Ha, ha! j'adore le coup du "coin à soi pour faire baisser la pression"; Il faut déjà un bateau d'une certaine taille pour bénéficier de ce luxe. Moi qui ai vécu pendant 15 ans à bord de bateaux qui n'ont jamais excédés 8 mètres, je n'ai jamais réussi à trouver mon coin à moi, et ma compagne non plus; le bateau c'était notre coin à tous les deux...

Sinon pour rebondir sur ce qu'ont écrits plus haut le "philosophe" et le "râleur lourd", je pense que l'on peut très bien apprendre quasiment tout seul à condition de commencer avec un petit bateau (maxi 6 mètres),mais si on veut commencer avec un bateau de 10 mètres il est grandement préférable de suivre une formation digne de ce nom.

jeudi 21 février 2019 17:15
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

plus c'est gros plus il y a d'inertie, j'aurais commencé avec mon 12M je n'aurai jamais mis une barre de flèche dans l'eau... c'est au port par contre que là c'est plus chaud.
Je pense qu'on peut se faire la main autant sur un 6 que 10m

jeudi 21 février 2019 17:26
Missing
4
BWV 988

Je ne partage pas ton point de vue.

Commencer avec un petit bateau est à mon avis beaucoup plus formateur, plus pédagogique; des bateaux type "corsaire", "flirt", "kelt 6.20m" permettent de s'initier et d'apprendre les fondamentaux, mais aussi de faire ses premières conneries (elles sont nécessaires à mon sens) sans trop de conséquences.
Un petit bateau permet aussi de s'initier à la voile pure, chose que malheureusement la plupart des nouveaux plaisanciers ignorent complètement, et qu'on apprend pas avec un "grand" bateau.La plupart du temps il manquera toujours quelque chose à quelqu'un qui a appris avec un "grand" bateau, et je suis convaincu que dans ce domaine, comme d'ailleurs dans beaucoup d'autres, il faut une progressivité.

On apprend pas à piloter aux commandes d'un Boeing ou d'un Rafale.

jeudi 21 février 2019 17:59 *** Message modifié par son auteur ***
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

tu as peut être raison sur ce point.
C'est la voie que j'ai emprunté. je pensais trop au programme, c'est que commencer petit implique d'acheter un premier petit bateau qu'on entretient quand même, qu'on doit revendre, pour acheter un peu plus gros et ainsi de suite...

jeudi 21 février 2019 18:01
Missing
1
BWV 988

Effectivement on peut penser qu'il s'agit d'une dépense en pure perte, mais bon on peut acheter un petit habitable ancien à 2000 euros avec lequel on fera ses premières armes et qu'on revendra au même prix.
je vois aussi un autre avantage à cette façon de faire c'est qu'on apprend aussi les fondamentaux techniques,à régler un mât par exemple,et pleins d'autres choses.
Et puis on se frotte aussi à une certaine rudesse de la vie en mer. En résumé on apprend la mer, et d'ailleurs après quelques mois de pratiques, si on s’aperçoit qu'on s'est fourvoyé et que la réalité ne correspond au rêve, on aura pas le regret d'avoir trop investi.

jeudi 21 février 2019 18:20
Missing
1
FredericL

Pour apprendre les fondamentaux, rien de mieux qu'un bateau qui chavire quand tu fais une connerie : un dériveur léger.

jeudi 21 février 2019 19:56
Avatar
1
Phil ose off

Hé oui BWV, mais même plus petit...

J'ai commencé par la planche à voile, avec ma copine, sans rien connaitre, on en louait chacun une sur la plage, 3 fois, on partait ensemble, 3 fois ils sont venus nous chercher en zodiac de l'autre côté de la petite baie...

Après j'ai pris un cours, d'où vient le vent, positions des pieds, du mât, son inclinaison, et ô miracle, je suis revenu tout seul... et pareil pour le 420, puis l'habitable.

Une fois j'ai navigué sur le bateau d'un copain, titulaire d'un brevet de pilote d'avion privé... il se demandait à quoi servait le rail du chariot d'écoute de génois en se plaignant de ne pas arriver à bien remonter au vent avec le génois qui se mettait à faseiller très vite.

jeudi 21 février 2019 17:36 *** Message modifié par son auteur ***
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

voila, le copain trop feignant intellectuellement pour se renseigner sur son propre matériel mais bardé d'un diplôme de haut vol est l'exemple parfait, vous avez raison

jeudi 21 février 2019 17:39 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Phil ose off

Tiens le relou, on ne va pas relancer le sujet sur les vidéos soit disant "tuto", mais quand on en voit certaines on se dit que le "tuto" aurait dû commencer par aller lui même se "tutoriser" avant de prétendre en apprendre aux autres.

@ edit, et j'oserai même rajouter, quand on voit certaines questions de débutants, on désespère pour eux...

jeudi 21 février 2019 17:43 *** Message modifié par son auteur ***
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
1
Le-relou-raleur

j'ai plus d'étoile mais tu en aurais mérité une... cela par contre c'est les pire, là ok y'a de quoi dire et les chaines de ces blaireaux on en parle souvent ici, hier encore j'ai eu le malheur de taper "tempête" dans youtube, 2eme vidéo l'autre guignol de "voilier soul" qui fait la manche pour des pièces moteurs dans une vidéo intitulé "tempête", j'avais envie de le cogner... on peut aussi parler de ses tutoriels carénage qu'il fait payer et dans lesquel il recouvre la totalité de son bateau osmosé (full) de deux couche d'époxy... et j'en passe...

Y'a aucune question bête ! (enfin ya des limites, genre "comment on avance") il n'y a que des connaissances à acquérir, tu verrais le nombre de question que tu qualifierais de bête que j'ai posé au début ici, et je te parle même pas de celle auprès de mon charpentier pour apprendre... et alors ? je n'ai aucune gêne, je sais pas, je trouve pas sur le net ? je demande.

jeudi 21 février 2019 17:52 *** Message modifié par son auteur ***
1434366123008
Sèrènissime Matsyl©

Faire 'avancer' le bateau c'est une chose , mais ne pas oublier la partie sur la table à carte.
Maintenant c'est vrais, il y a le PC qui est connecté au GPS,qui est en wifi avec le transmetteur quadri directionnels, à double rotation.... blablabla bref toutes la gadgeterie . Toutes les babioles électronique ne sont qu'une aide supplémentaire ,il ne remplace pas et ne dispense pas de savoir se servir du matériel traditionnel, tracer une route, faire un point, savoir lire et utiliser une carte en papier.

jeudi 21 février 2019 17:51
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

oui c'est important, par contre j'ai compté j'ai 8 puces GPS à bord y'en a partout, dans chaque tel, objet ! en gros les cartes c'est vraiment plus pour le plaisir parceque le risque de panne ....

jeudi 21 février 2019 17:54
Missing
Scolopendre

Ne vous engueulez pas. :p

Sans entrer dans ce débat de convictions et d'expériences, juste pour information, ma compagne et moi prévoyons quoi qu'il arrive de prendre des cours. On ne sait pas encore où, peut-être aux Glénans à Paimpol, mais on y passera. Acquérir un minimum de bases, de pratique et de théorie avant de se lancer au vent sur un 10 mètres nous semble... je ne vais pas dire indispensable pour ne froisser personne... mais disons rassurant ? (:

Concernant la pression à bord et la nécessité de parfois s'isoler... ma foi, cabine ou pas c'est de toute façon petit et il faudra se supporter. Je ne m'en fais pas trop à ce sujet, nous sommes de nature calme et n'avons jamais eu de dispute, nous ne sommes pas du tout conflictuels... quoi qu'il en soit, de toute façon, seul le temps en jugera.

Merci aussi pour les ouvrages cités, je les ajoute à ma liste !

jeudi 21 février 2019 17:53
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

croyez moi, ce n'est pas forcément petit... il y a des bateaux vous vous marcherez dessus, d'autre vous pourrez bouder ou méditer chacun dans votre coin même dans un 10m.
C'est pas question d'être conflictuel c'est question d'être fusionnel, êtes vous dans la vie collé l'un à l'autre ? parceque c'est ce qui se passe à bord d'un bateau sans cabine

jeudi 21 février 2019 18:05 *** Message modifié par son auteur ***
1434366123008
Sèrènissime Matsyl©

Tu verra dans le temps, c'est pas bien grave, mais on s'engueule souvent.
C'est un forum, donc chacun (e)s à un avis, et c'est sympa.

vendredi 22 février 2019 09:44
Missing
outremer

Etre bien conscient qu'en navigation il peut y avoir des moments vraiment difficiles, parfois avec décharge d'Adrénaline, qui peuvent parfois durer. Il est impératif de pouvoir vraiment compter sur l'autre. Dans des choix qui ne peuvent venir alors que du chef de bord en titre (homme ou femme), même si on peut discuter avant des solutions possibles, il faut absolument que celui-ci mérite vraiment la confiance de l'autre. Un désaccord profond peut mettre en péril un bateau. La navigation peut redoutablement exacerber des insuffisances techniques ou comportementales et faire ressortir brutalement les caractères profonds.

vendredi 22 février 2019 18:28
Wind-waker-hd
4
Goj

Moi aussi il y a 3 ans on m'a dit de commencer avec un petit bateau de 6 ou 8m mais je ne suis pas du tout d'accord avec ça. Qu'est ce qu'on va aller s'ennuyer à perdre du temps avec ça en préparation de tour du monde. J'ai acheté mon 10m et j'ai fait 2 stages. Un d'une semaine sur Laser pour pilotage pur, trop trop bien, et une semaine en habitable aux Glénans. Et go.

ca c'est coté voile. coté finances, les sacrifices fait ces dernières années pour ce projet nous ont rapprochés et aujourd'hui on vit notre rêve depuis 3 semaines.

jeudi 21 février 2019 18:11
Missing
BWV 988

@"Qu'est ce qu'on va aller s'ennuyer à perdre du temps avec ça en préparation de tour du monde. J'ai acheté mon 10m et j'ai fait 2 stages."

C'est dommage de considérer un apprentissage progressif, qui ne veut pas dire "long", comme une perte de temps.

jeudi 21 février 2019 18:25
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

Ravi de lire ça !

jeudi 21 février 2019 18:30
Mon_bureau...
Persil pas fané

Tu peux aussi bien apprendre l'équilibre d'un bateau sur un qui est capable de faire du hauturier, par exemple un Figaro... avec en prime la gestion de l'équipage, la navigation en côtier, etc...
et effectivement, un stage de nav cotier permet ensuite de louer et naviguer sans mettre qui que ce soit en danger.

jeudi 21 février 2019 21:17
1434366123008
1
Sèrènissime Matsyl©

Comme nous sommes que deux, la couchette cercueil est aménagé pour la détente, on peut être assis confortablement, ou allongé la déco est "cool" avec tentures, des coussins des petites lampes à led, 2hp pour la musique, un éclairage réglable à led, et bientôt hublot. Un coin encens très sécurisé, on apprécie bien de pouvoir passer un peu de temps tranquillement.

jeudi 21 février 2019 18:17
Missing
1
grosb

La démarche de Scolopendre est pleine de sagesse...
Passer par le dériveur pour le réglage des voiles, rien de plus formateur, après on peut régler pile poil un spi de 150m2 sans rien pêter...
Bon d'accord après avoir pas mal bouffé d'écoutes sur dériveurs. Il y a plein d'école de voile dans les Côtes d'Armor (près de Paimpol au Port-Blanc par exemple) et les Glénans après pour du croiseur sur plusieurs jours à Paimpol.
Après on se lance, pas besoin amha de passer par l'achat d'un 6M, mais par un 420 ou similaire et bouffer de l'écoute, ça oui cela peut vraiment aider.
On comprend bien mieux comment marche un voilier lorsque l'on est passé par la case dériveur léger et le réglage des voiles s'en fait sentir ensuite lorsqu'on est au large.
Maintenant, chacun a son expérience et c'est tant mieux...

jeudi 21 février 2019 18:42
Missing
1
BWV 988

Je suis d'accord avec toi pour ce qui concerne les réglages de voile, mais à mon avis un habitable (petit) permet aussi de s'initier à pleins d'autres choses que le réglage des voiles, les manœuvres de port par exemple, mais aussi et surtout à la vie en mer, à l'autonomie aussi, toutes choses que ne permettent pas le dériveur. Maintenant chacun fait comme il le sent.

jeudi 21 février 2019 18:54 *** Message modifié par son auteur ***
1434366123008
Sèrènissime Matsyl©

A la ffv, pour se refaire la main on a commencé avec une caravelle, ensuite du 420, que de souvenirs, c'était sympa.

jeudi 21 février 2019 19:03
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

tous les voiliers fonctionnent sur le même principe ,qu'il soient gros ou petits ,sur un dériveur l'erreur est sanctionnée de suite (dessalage)
mais avec un bon pédagogue on apprend aussi bien sur une grosse unité ,et une bonne culture livresque sur les principes hydrodynamiques et aérodynamiques ,voir les livres de fauroux ...
alain

jeudi 21 février 2019 20:02
Wp_20180302_09_34_05_pro
1
skipperTramex

Le problème d'un 5/6 m, ça n'a aucun rapport de comportement par rapport à un 10/12 m est risque de décourager voir dégouter de la voile. Autant faire un stage en école de voile sur dériveur, cela t'apprends les fondamentaux. Puis un stage en couple sur la taille recherchée.

jeudi 21 février 2019 22:19
C3629e0d-c567-496d-81b1-f16301ba6382
Ar-men (anciennement Tan’oz)

À mon humble avis, la taille du bateau doit être en rapport avec votre morphologie.
Un Teddy Rinner sur un 8 m...
À l’achat de notre bateau (12 ans en arrière) le Delher 34 nous plaisait bien, sauf que l’on se cognait partout à l’intérieur. Il est fait pour des petits gabarits. Nous étions très à l’aise dans le First 345.
Bonne journée,
Patricer

vendredi 22 février 2019 06:46
Dscn1549
1
Julirosien

L'expérience ( de la vie en couple) me pousse a conseiller un essai en caravane....

vendredi 22 février 2019 08:27
Wind-waker-hd
Goj

Mieux, deux ans en studio en banlieue parisienne. Ensuite le 32 pieds c'est Versailles!

mercredi 06 mars 2019 13:15
Voile-corse
Deunz

Bonjour,

Pour ce qui est de ma petite expérience de stages habitables, et contrairement à ce que j'ai cru lire plus haut, j'ai trouvé au contraire ceux-ci très formateurs.

Outre la navigation et les manœuvres sur des unités souvent assez conséquentes (de 39 à 50 pieds), c'est aussi un bon apprentissage de la vie en croisière : avitaillement, programme sur plusieurs jours, choix des mouillages, nav de nuit, arrivée dans un port inconnu, gestion du quotidien et de la vie à bord : cuisine, gestion du frais, de l'énergie, des ressources ....

Personnellement j'ai expérimenté un stage 15j UCPA (tour de corse) et 15j glénans (grenadines) et ai bcp apprécié les deux.

Après forcément il y a une sorte de loterie, on ne sait pas à l'avance sur qui on va tomber (équipiers et CDB), pour ce qui me concerne l'entente a toujours été très bonne.

Vous êtes dans la trentaine donc l'option UCPA (les stages sont en général destinés aux moins de 40) est à considérer (les stagiaires UCPA sont de manière générale plus jeune et en général plutôt dans la 30aine, les stagiaires glénans sont plus hétérogènes, ce n'est ni mieux ni moins bien mais intéressant à savoir).

Autre intérêt des stages, varier les bassins de navigation et aussi découvrir la nav à l'étranger, avec ses particularités (clearances et formalités administratives, communications en anglais).

Beau projet que vous avez en tous cas, profitez bien, et bonne continuation.

vendredi 22 février 2019 09:04
Mon_bureau...
1
Persil pas fané

OK pour l'intérêt évident des apprentissage en croiseurs si on vise le voyage.
Par contre, si on veut éviter la loterie du CdB (qui n'est pas moniteur, et est loin d'en avoir la pédagogie et l'expérience), on peut regarder du coté des écoles non associatives. C'est un peu plus cher, mais j'y ai trouvé une qualité d'apprentissage qui permet de réduire le nombre de stages (pour ma part, 2 semaines ont suffit pour faire ma première location en pleine sécurité, c'est à dire avec femme et enfants).
2 questions à poser permettent de savoir où on pose son sac : quel est le nom du bateau ? quel est le nom du moniteur ? En cas d'hésitation ou non réponse, passer son chemin.

vendredi 22 février 2019 09:10
Avatarcco1
entre-cotes

A propos d'école de voile, je me souviens, il y a...longtemps. C'était à l'école de voile du cap fréhel, je rentrais de transat retour et ils leur manquait un moniteur pour le mois d'août. J'avais 6 gamins à bord de ma caravelle. Le vent de terre s'est levé un peu fort et je leur ai fait prendre un ris sur la GV et nous sommes rentrés tranquillement.
Au retour à terre, je me suis fait allègrement engueuler par les autres moniteurs de l'école parce que, je cite "on n'est pas là pour leur apprendre une prise de ris, il faut appeler le zodiac qui viendra te tirer pour rentrer".
Comme quoi un stage de dériveur peut ne pas être suffisant

vendredi 22 février 2019 09:23
Missing
Scolopendre

Pour la question de l'anglais, je suis plus ou moins bilingue donc effectivement je ne me ferme pas à la littérature anglophone. Si vous en connaissez n'hésitez pas. Après, si je lis certes beaucoup d'anglais dans certains domaines, il y en a d'autres comme la cuisine ou la navigation où j'ai pleine confiance en les auteurs français !

Et d'ailleurs, intervention intéressante sur l'intérêt des stages habitables, dont le rapport à l'Étrangie. Je me note UCPA dans un coin, je ne connaissais pas, merci. Comme je le disais plus haut après la discussion un peu musclée de nos amis au sujet de l'apprentissage, je vois pour ma part un fort intérêt à ces stages. Nous prévoyons bien de passer par un de ces séjours de 14 jours en Bretagne.

Je change de sujet ! Certains d'entre vous vivant sur un 10 mètres auraient peut-être quelques chiffres à balancer au doigt mouillé côté budget annuel ? Assurances, entretiens, pannes et réparations fréquentes, etc. Au-delà du rêve et du bruit des vagues, compter les zéros fait malheureusement partie intégrante de la démarche, je n'y couperai pas. :p

vendredi 22 février 2019 10:27
Missing
jeromef3

normalement c'est pas la Caravelle qui vient au secours du Zodiac ?

vendredi 22 février 2019 09:58
Favicon
1
kaahua

@scolopendre
Une chaîne inspirante, surtout les 100 premières vidéos.
https://www.youtube.com/channel/UCXbWsGV_cjG3gOsSnNJPVlg/featured
Désolé mais je n'ai pas trouvé d'équivalent en Français, mais le message passe tout de même.

vendredi 22 février 2019 10:27
Missing
tatihou

@ scolopendre ton budget dependrant des frais de port c est le poste principal surtout en med
je pense que tu vises la bonne taille de bateau ce qui coute le plus cher dans le bateau c est pas l achat mais l entretien tout est exponentiel
A deux on vit tres bien sur un 31 pieds c est notre cas et ca fait 6 ans que ca dure

vendredi 22 février 2019 19:09
Christina
Tarao

Un bateau d'environ 10 m pour naviguer en couple en passant la plupart des nuits au port ou au mouillage avec un budget d'achat de 30 000 à 40 000 € ? Je propose un Westerly Riviera 35. Cabine avant royale avec cabinet de toilette comme à la maison, cabine arrière vaste et confortable avec deuxième cabinet de toilette, pour s'isoler ou pour inviter un couple d'amis, salon de pont avec cuisine en vis-à-vis, extrêmement lumineux, parfait pour la vie au port ou au mouillage. Le mien est à vendre !

mercredi 06 mars 2019 11:02
Wind-waker-hd
4
Goj

30 / 40 000 le 10m de 40 ans. Encore un bateau qui va mettre 2 ans avant d'être vendu 20 000.

mercredi 06 mars 2019 13:14
Missing
1
moana29s

Pour rester dans le droit fil du sujet initial je reprendrai et ferai mienne une remarque de ce bon Sacha Guitry : La vie en couple permet de résoudre à deux des problèmes qu'on n'aurait pas eu tout seul!

mercredi 06 mars 2019 13:32
Avatar
PtitLu

Sur un voilier ça serait plutôt :
La vie en couple permet de résoudre à deux des problèmes qu'on n'aurait pas résolu tout seul !
Et j'en parle d’expérience

mercredi 06 mars 2019 17:24
Missing
1
moana29s

Ptitlu, nous avons apparemment des expériences différentes.... Et heureusement, c'est ce qui fait l'unicité de l'individu !

mercredi 06 mars 2019 18:20
Img_851111
Régio

Pour mon 9m:
L'assurance moi je paye 150 euros mais c'est pas du tout risque, c'est l'assurance de base
L'entretien ca va dépendre du bateau mais déjà le carénage c'est au moins 400 euros, à faire chaque année
Les places au port à l'année, c'est variable entre 1200 et 2500 e environ selon le port...
Tu as l'entretien du moteur qui va couter entre 150 et 500e selon si t'es bricoleur ou pas
le reste sera selon l'état du bateau...

mercredi 06 mars 2019 19:04
Missing
navenregat

bonjour
je n'ai pas tout lu , si pas ecole ou formation , quelques livres , de la prudence et du bon sens ( marin ) alors comme d'autre je pense que un petit deriveur pour se faire la main est je crois interessant .
alors ; demarrer sans experience me parait " envisagable "

acheter un bateau sans experience avec un programme qui changera peu etre en decouvrant la realitee maritime me parait presque peu prudent .

un vendeur qui navigue va voir tres vite votre niveau de connaissance et il peu profiter de votre " coup de foudre " devant son joli bateau .

salut

mercredi 06 mars 2019 19:06

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums