Tous les forums > Forums techniques > Antifouling sur hélice
Img_4092
rivoalen

Antifouling sur hélice

Bonjour
Y a il un intérêt à mettre un peu d Antifouling semi erodable sur l hélice pour retarder l apparition des coquillages?

dimanche 10 février 2019 09:45

Liste des contributions

Losninos
Hubert, de Cherbourg

Le semi érodable va s'eliminer tres vite.

De plus les antifoulings classiques contiennent du cuivre, il faudra prévoir une sous couche isolante.

Si le métal est trop lisse, rien ne tient

dimanche 10 février 2019 09:58
5653
Polmar

L'antifouling sur les passe-coques en bronze serait-il la cause de leur vieillissement et éventuellement leur casse?
Qui les masque avant peinture?

dimanche 10 février 2019 11:20
Avatar
7
janyc

Pour hélice et embase le meilleurs est le Velox.
Bon résultat depuis plusieurs années.

dimanche 10 février 2019 10:15
Image
2
Lulu2

Cela dépend des hélices. Certains bronzes ne prennent pas le fouling, d'autre le prennent et nécessitent donc un antifouling. Dans ce denier cas où pour les hélices en alliage léger, utiliser du Velox en respectant bien le mode d'emploi.

dimanche 10 février 2019 10:25
Missing
Sailabout

Je suis curieux: quels bronzes ne prennent pas le "fouling"?

dimanche 10 février 2019 12:28
Image
1
Lulu2

Je ne sais pas. Mais force est de constater que certaines hélices nues ne prennent pas le fouling et d'autres oui.
Peut-être une question de teneur en cuivre ?
Ou peut-être de potentiel ?

dimanche 10 février 2019 14:07
Missing
1
csb

Je confirme, durant 40 ans j'ai eu une hélice en bronze qui ne prenait jamais le moindre fooling. Visiblement le bronze contenait assez de cuivre pour empécher toutes algues de s'accrocher.

lundi 11 février 2019 07:13
Missing
Sailabout

Une question @ csb (et @ Lulu2): votre hélice était-elle protégée de la corrosion galvanique par une anode en zinc sur l'arbre?

Il semblerait que la protection galvanique réduise le nombre des ions de Cu diffusés dans l'eau et réduise ainsi l'effet anti-salissure.

lundi 11 février 2019 08:30
Missing
Sailabout

Je découvre que pour qu'une hélice en bronze soie protégée de la salissure sans peinture ni autre traitement de surface, elle ne peut être protégée par une anode sacrificielle (il faut donc qu'elle soit isolée électriquement de l'arbre pour éviter la corrosion galvanique) et que, de plus, l’hélice soit mise à l'eau (de mer) dans une eau non polluée (surtout pas de sulfites . . .) pour les 2 à 3 premiers mois, le temps qu'une couche de protection se forme.

Je sais que ceci est valide pour les nuances cupronickels 90Cu-10Ni (UNS C70600; ISO CuNi10Fe1Mn; CEN CW352H) et 70Cu-30Ni (UNS C71500; ISO CuNi30Fe1Mn; CEN CW354H). Je n'ai rien trouvé au sujet des autres nuances de bronze (entre autres, sur le bronze cupronickel aluminium utilisé pour certaines hélices du fabricant français Maucour).

4 jours
Missing
csb

Non, il n'y avait pas d'anode. Tout était plus simple autrefois...

lundi 11 février 2019 13:31
Missing
Sailabout

Les cupronickels (principalement le C70600 90%Cu 10%Ni) sont de bons "anti-fouling" mais je n'ai pas trouvé de fabricant d’hélices pour la plaisance qui les utilise . . .

lundi 11 février 2019 08:21
Dsc_7410
2
jackx308

J'ai essaye le Velox en respectant les règles d'application incluant le primaire. Résultat NUL, la peinture a tenu 1 mois. De l'argent mis a la poubelle. Il est vrai que j'ai bcp navigue. mais si on doit mettre des peintures qui ne supporte pas la navigation.......

dimanche 10 février 2019 12:09
Img_20180618_163612
1
juliusse

J'ai essayé le velox, et aussi un équivalent pas cher, même constat que jackx308.
Un mécano m'a conseillé la graisse au zinc, si on doit laisser le bateau sans trop naviguer, ça à bien marché, et en navigation ça à tenu plus longtemps que le velox

dimanche 10 février 2019 12:32
Bateau_aout_08_073
epsilon

Sur l helice de mon bateau le Velox fait très bien son job et depuis de nombreuses années.
Très satisfait et on en a déjà beaucoup parlé ici, mais cela ne semble pas marcher chez tout le monde

dimanche 10 février 2019 13:29
20140313_130427
dilun04

Comme Epsilon j'en suis extrêmement content. Il faut bien suivre le mode d'emploi et j'ai remarqué que ça a moins marché la première année, depuis RAS. Moyenne moteur 40h/an.

dimanche 10 février 2019 14:41
Losninos
Hubert, de Cherbourg

J'ai fait un essai du velox il y a trois ans : tout a disparu (couche et sous-couche)
Peut-être pas assez depoli la surface ?

Je tente de nouveau cette année j'ai bien rayé l'hélice à la toile émeri grain 80
On verra bien ...

dimanche 10 février 2019 19:45
Losninos
Hubert, de Cherbourg

J'ai oublié de préciser : "tout a disparu ........ en moins de deux mois"

lundi 11 février 2019 09:37
Image
1
Lulu2

Perso, je décape l'hélice à la brosse métallique sur disqueuse jusqu'au métal brillant. Un coup de chiffon propre (surtout aucun produit), puis 2 couches de primaire et 3 couches d'antifouling. Et ça marche.

dimanche 10 février 2019 19:57
Photo_3-29
Pascal8383

Plus d'antifouling sur l'hélice depuis plusieurs saisons, c'est totalement inefficace et inutile. Une hélice, ça se nettoie en plongeant tous les 15 jours au mouillage et rien ne s'y accroche. C'est tout.

lundi 11 février 2019 06:41
Kiki
JASON

Je suis arrivé à la même conclusion après avoir testé beaucoup de choses: antifouling, vernis, Velox .......

lundi 11 février 2019 06:53
Missing
1
Sailabout

. . . il arrive un age où il devient difficile de plonger . . .

lundi 11 février 2019 10:42
Missing
bertho

Ou le sac plastique noir sur l'helice en periode de stand by.. avec une ficelle pour le remonter..
Kenavo

lundi 11 février 2019 09:55
Fritz_ze_cat
fritz the cat

j'utilise le velox noir ou blanc depuis des descennies ,l'année dernière je n'ai mis que l'antifouling le primaire n'avait pas bougé ,on va voir cette année ,généralement je ponçais au 40
sans tout enlever et je repartais sur le cycle complet .
mon hélice est en bronze pas en mibral .
alain

lundi 11 février 2019 10:05
Missing
1
maximus99

Pour que le Velox soit efficace il faut surtout bien respecter les temps de séchage.

lundi 11 février 2019 12:07
5653
Polmar

Si l'antifouling était necessaire sur les hélices je pense les fabricants auraient inventé des complexes de peinture pour les gros navires, y compris militaires dont les hélices restent nues.

lundi 11 février 2019 12:47
Avatar
janyc

Les gros navires les hélices tournent en permanence ou presque.
Ce n'est pas le cas des voiliers qui naviguent le plus possible a la voile ou qui ne naviguent pas du tout.

lundi 11 février 2019 13:25
Fritz_ze_cat
fritz the cat

sur les navires militaires c'est le boulot des plongeurs de bord de les entretenir .
sur les cargos des machines sous marines entretiennent la coque et les hélices lors des escales.

alain

6 jours
Belharra-16-fevrier-648x398
CapCool

J'ai beau respecter les préconisations, ça ne tient pas; mais je dois dire que je fais 3000 NM par an, c'est peut-être une explication car ça fait pas mal d'heures de moteur.

lundi 11 février 2019 13:09
5653
Polmar

Je rebondis sur l'intervention de Janyc.
Ceux qui naviguent en laissant l'hélice débrayer et tourner en navigation, entraînée par la vitesse, sont dans une situation similaire aux bateaux à propulsion mécanique!
Dans ce cas antifouling, ou pas?

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
janyc

Naturellement si l'hélice tourne elle ne prendra pas de cochonnerie.
Mais si on compte le nombres d'heures de navigation c'est minime avec le nombres de jour a quai sans bouger et c'est a ce moment la que tout se sali .
Donc il faut quand même de l'antifouling pour avancer au mieux.

4 jours
Seascape
zef29

Bonjour,

concernant l'aspect antifouling du bronze, je confirme que celui-ci est inhibé lorsque le latériau est sous protection cathodique, ce qui est le cas à cause de l'anode de protection de l'arbre.

4 jours
Safioran_1_1
safioran

Bonjour , j’ai eu l’occasion d’analyser et d’utiliser tant le Velox que l’antifouling Boero pour hélice .
1/ ce sont des antifouling dont la formule est adaptée à l’adhérence sur des métaux cupronickel , donc à base de résines vyniliques à forte adhérence , le biocide est organique et l’action antifouling fonctionne comme sur une matrice dure par relargage lent du biocide .
2/ l’application est délicate et il faut respecter strictement les consignes d’application ( dégraissage , temps de recouvrement , temps de séchage , homogénéité etc ...) , à noter que le velox utilise un primaire d’accrochage et le boero s’applique directement .
3/ a l’usage , le velox est nettement plus performant , pas de concrétions ni de fouling après 2 années d’usage , alors que le boero présente des pertes d’adherence Ponctuelles assez rapidement et une efficacité moindre sur une période de 8 mois .
Toutes ces observations datent depuis 2015 sur une période de3 années en navigations atlantiques caribeennes eaux plutôt chaudes ( 28º) et usage modéré du moteur ( 300 h par année ) . A noter que régulièrement je passais un ptit coup de Spontex l’ami du Marin pour avoir une belle hélice Autoprop performante .

4 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums