Tous les forums > Forums techniques > Collision au large de la corse : une succession D'ERREURS HUMAINES
Cocotte22
Cocotte22

Collision au large de la corse : une succession D'ERREURS HUMAINES

lundi 07 janvier 2019 19:32

Liste des contributions

Img_0225
pajemath

Ça fait peur

lundi 07 janvier 2019 19:36
Missing
pertinacité

Le capitaine du navire tunisien était occupé […] à passer des appels téléphoniques privés. Il était loin de l’écran radar qui prévient en cas de danger. Il était seul?......

Là où ya dla gène, ya pad'plaisir......

lundi 07 janvier 2019 20:17
Missing
(craintdegun)

Ayant eu la chance sur une traversée Marseille Tunis d' être sur la passerelle avec l' équipage, il est rare qu'il y ait moins de 4 personnes à contrôler la route sur un navire de la SNCM.

lundi 07 janvier 2019 20:32
Maita_medium
Nathis

Et ce sont ces memes cons qui rigolaient et plaisantaient sur leur video de merde sur face de bouc, 2 jours apres le choc.....
Alors qu'il n'y avait pas besoin d'etre expert pour comprendre tout de suite qu'ils avaient merdé (toucher un bateau au mouillage)

mardi 08 janvier 2019 06:40
Hisse_oh
1
Quistinic

Ce ne sont pas des "erreurs humaines", mais des négligences .

mardi 08 janvier 2019 06:42
Maita_medium
Nathis

Je pense que leur comportement comporte les 2 notions.

mardi 08 janvier 2019 07:25
Img_0531
Tankried

Concernant le PC, bizarre cette notion de Mouillage non adéquate. .....

Va falloir le définir et l'inclure dans le Ripam.

mardi 08 janvier 2019 08:34
Ange-avatar-1
3
Phil o zof

Pour moi c'est le navire Tunisien qui a tous les torts !

Quand je lis :

" Le Virginia avait en outre jeté l’ancre au milieu d’une véritable «?autoroute de la mer?», selon ce rapport. «?Cet accident est dû à une erreur humaine partagée entre l’équipage du navire tunisien et celui du navire chypriote?», a déclaré Youssef Ben Romdhane, directeur général du transport maritime au sein du ministère tunisien du commerce."

C'est justement à celui qui est en route d'être encore plus vigilant s'il est sur une "véritable autoroute de la mer"...
Ce capitaine sait-il que des plaisanciers, sur leur petit voilier, peuvent s'y trouver aussi.

Et le Chypriote, au mouillage, ou à l'arrêt, que peut-il faire en voyant l'autre arriver, si ce n'est "il m'a vu et va m'éviter, je ne suis pas manœuvrant".

De plus, même à 25 Nds, ça fait un moment que l'AIS et/ou le RADAR aura détecté et signalé quelque chose, sauf évidemment si on coupe les alarmes sonores qui gênent la conversation téléphonique...

On a aussi ce commentaire :
«?Selon le témoignage d’un gradé de la tour de contrôle en Corse, c’est la première fois qu’un navire mouille à cet endroit?», situé sur «?une route maritime utilisée par les navires marchands?».

Et le "gradé", il attend une autorisation écrite signée par tous les ministères possibles pour signaler à ce bateau qu'il est un peu mal situé ?

mardi 08 janvier 2019 13:15
Missing
(craintdegun)

@ Philo
oui le Tunisien à tous les torts. Le problème c'est qu'ils ont tous les deux le même assureur, qui en essayant de faire porter une partie du chapeau au bateau chypriote, espère réduire les remboursements.
Le Chypriote avait le droit d'ancrer dans les eaux internationales et parler d' autoroute est surprenant on est loin de la Manche.
Étonnamment le porte container n'avait aucune boite en attente d' hypothétique transport de plus en plus difficile dans cette activité prise par les gros armateurs MAERSK, CMA..... qui ont verrouillé le marché du container.

mardi 08 janvier 2019 13:38
Missing
setubal

Règle 5

Veille

Tout navire doit en permanence assurer une veille visuelle et auditive appropriée, en utilisant également tous les moyens disponibles qui sont adaptés aux circonstances et conditions existantes, de manière à permettre une pleine appréciation de la situation et du risque d'abordage.
.
Il n’y a pas une suite d’erreurs humaines dans ce cas mais simplement et uniquement une violation de la règle 5 commise par les deux navires.
Que les bateaux soient à l’ancre, en marche avant ou arrière, à voile, ou en pédalo, l’obligation de veille visuelle et auditive s’applique dans tous les cas.
Donc 50%-50% chacun paie ses propres dégâts.
Pour le pénal c’est une autre histoire.

mardi 08 janvier 2019 14:06
221
1
NUNKY

Je suis passé très très près d'une collision entre Cannes et Calvi, de nuit en plein été. Je sortais d'un orage et mon électronique était débranchée.
Pas de radar ni de VHF mais le mer-veille qui était en fonction ne m'a rien signalé. Je pense que le coup de projecteur en direction de la timonerie a réveillé quelqu'un car il y a eu un coup de barre.
Le cargo arrivait par l'arrière tribord, j'étais bâbord amure sous génois seul donc peu manœuvrant.
Depuis l'obligation d'avoir un AIS sur les bateaux de commerce j'ai constaté que les radars sont souvent à l'arrêt, et comme je n'ai pas encore cet équipement je ne vois pas toujours les autres.
La collision entre ces 2 cargos doit nous inciter à être encore plus vigilants.

vendredi 11 janvier 2019 17:47
Hisse_oh
Quistinic

Je suis quand même dubitatif sur ces histoires de radars non allumés... En plus ils ont souvent deux radars, bande X et bande S

vendredi 11 janvier 2019 18:15

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums