Tous les forums > Forums techniques > Romanée : étanchéité puisard/quille
---

Romanée : étanchéité puisard/quille

Bonsoir. Je souhaite m'assurer de l'étanchéité puisard/quille de mon Romanée, année 1979. Je pense donc remettre une couche de résine. J'ai nettoyé et bien séché le fond du puisard et la résine d'origine qui s'y trouve. Je souhaiterais savoir qu'elle produit/résine utiliser et de quelle manière l'appliquer. Merci à tous pour vos conseils et bonne nuit.

jeudi 22 février 2007 22:26

Liste des contributions

---

David, avec une photo,
on pourrait tenter de te répondre car je ne connais pas le Romanée mais pourrais juger de la situation avec un visu...

vendredi 23 février 2007 11:46
Avatar
ADONIS

Probléme connu sur Romanée
Le problème le plus connu est l'oxydation de la partie intérieur de la quille qui peut dans certains cas faire perdre la quille...

vendredi 23 février 2007 19:30
Avatar
Philémon.

remediation
en cas de doute sur l'étanchéité une remédiation consiste à percer deux trous sur la partie inférieure de la quille afin de vider l'eau et de reboucher ensuite ces trous avec des soudures (ou des vis alu collées).
Cela ne résoud pas, bien sûr, le problème préventif de l'étanchéité entre le puisard et la quille. Mais je pense que sur un bateau en alu ce genre de puisard n'est pas indiqué...

samedi 24 février 2007 00:40
---

Sur mon Romanée,
J'ai dégraissé à mort le puisard, puis j'ai ponçé au grain 80 le fonds et les flancs sur une hauteur de +- 5 cm. Ensuite j'ai tartiné aussitôt le fonds et les flancs d'une couche de Sika de 5 mm d'épaisseur. Après 4 ans, aucun décollage. J'ai préféré cette solution à une nouvelle couche de résine qui risquait de se rétracter ou de fissurer comme celle d'origine.

samedi 24 février 2007 12:54
---

Romanée
Je connais assez bien le problème pour avoir effectué une grosse réparation sur la quille de mon Romanée (voir la photo).

Je te déconseille l'opération telle que tu l'envisages, car il est certain que de l'eau a déjà pénétré à l'intérieur de la quille, et tu vas donc enfermer cette eau entre le plomb et la quille et elle va continuer son rôle néfaste d'électrolyte.

Comme dit Philémon, un tel puisard sur le Romanée n'est qu'une source de problèmes, car son étanchéité parfaite est presque impossible à obtenir. Il est donc AMHA nécessaire d’obturer les trous d’arrivée d’eau (anguillers ?) dans le puisard, ce que j’ai fait à l’aide de tissu de verre et de résine époxy chargée alu. En l’absence de puisard j’assèche les fonds à l’éponge.

Assécher la quille n'est pas facile. Comme dit Philémon il faut percer des trous au bas de la quille. Ensuite, il faut la laisser sècher pendant des mois (j'ai attendu de décembre à juillet, après avoir ouvert et nettoyé l'intérieur). Si c'était à refaire je crois que j'utiliserais une pompe à vide branchée sur un trou (technique utilisée par les pros pour assécher les structures en nid d'abeilles qui ont pris l'eau).

Ensuite pour reboucher le trou : un mandrin d'alu collé à l'époxy. Il est très difficile de souder à cet endroit car il y a de la saleté derrière et "ça crache".

Pour l'étanchéité du puisard : la solution de HangardDuNord n'est pas mal, car il est impossible d'obtenir une étanchéité entre une résine rigide et l'alu. Cependant, plutôt que du Sika, je préfèrerais une résine souple bicomposants qui descende dans les interstices de la quille. Problème : une telle résine est introuvable chez les fournisseurs connus du nautisme. Je suis actuellemnt sur une piste chez un fabricant de résines diélectriques pour électronique et tranformateurs, qui devrait avoir les caractéristiques requises. Je vous tiendrai au courant.

samedi 24 février 2007 14:13
Missing
polux

Koala, tu as d'autres photos de ta quille, en soudure?
je suis preneur si tu trouve une résine qui reste souple, aprés avoir pénétré entre l'enveloppe et le plomb. Par quel procédé tu as sondé l'enveloppe pour savoir si elle était "attaquée", et jusque où? un chantier m'a dit que l'on ne pouvait pas sonder l'épaisseur de la tole car il y avait un autre métal derrière (le plomb).
merci pour tes réponses

samedi 24 février 2007 22:59
---

ultrasons
Il n'y a aucun pb pour mesurer l'épaisseur de la tôle avec un sondeur à ultrasons, le plomb n'est pas un pb vu qu'il n'est pas en contact intime avec l'alu.

Quant aux photos bien sûr j'en ai d'autres.

dimanche 25 février 2007 10:19
---

ROMANEE
Je recherche activement un ROMANEE à acheter.
Je devrais nécessairement affronter le souci d'électrolyse de quille comme chacun et j'apprécierais beaucoup de recevoir les photos et commentaires de ton intervention qui parait trés "pro" dans l'approche.
Cordialement. IRAM

samedi 13 octobre 2007 02:26
---

Polux et Iram
Depuis le lancement de ce fil, je me suis procuré et j'ai utilisé dans mon puisard la résine qui va bien, une "résine de coulée" polyuréthane 2 composants dont je parlais plus haut. Ca a l'aspect et la consistance d'une semelle de chaussure et ça adhère fortement sur l'alu. Ca peut s'étirer de 40%.
Donnez-moi vos adresses et je vous enverrai infos + photos.

samedi 13 octobre 2007 18:22
---

foto
bj koala
je suis en train de fair la meme reparation
je suis interesse par la resine que tu a mis dans le puisard
foto et ancor nes't pas mior de rendre etanche par soudure le puisard?

jeudi 05 février 2009 18:42
---

La résine polyurethane 2 composants
Ses caractéristiques intéressantes sont : faible exothermie, faible retrait (&lt 0,5%), pénétration, bon accrochage, allongement à la traction (19%). Pour une bonne pénétration il faut l’utiliser avec une température de la quille supérieure à 20°C. Le résultat est très satisfaisant : on pourrait sans doute utiliser à nouveau le puisard, mais je préfère ne pas le faire.

Référence SEG U4760, durcisseur D71. Conditionnement par 5 kg.
Fabricant SEG, ZI des Trouyaux, 34560 Poussan, tél. 04.67.51.69.20

Corrado, je suis bien content que tu aies réussi à réparer ta quille

jeudi 05 février 2009 20:40
Missing
polux

Koala,
prends mon adresse email sur ma fiche pour m'envoyer ta trouvaille.
Merci.
Francis

dimanche 14 octobre 2007 01:01
---

sauf si...
Sur mon romanée a l'achat, pas de fuite au puisard (voile de quille testé aux ultrasons). Pour ne pas avoir de pb j'ai investi dans un aspirateur air/eau (50 euros) et tres regulierement j'aspire le puisard, puis un chiffon hydrophile pour les dernieres gouttes....A mon avis n a moins d'avoir un presse etoupe "etanche" style joint tournant ou a levre il y a aura toujours de l'eau qui finira dans le puisard meme si les anguillets sont bouchés.
a+

lundi 15 octobre 2007 03:30

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums