Tous les forums > Forums techniques > Appel à l'aide pour rénovation de l'axe de dérive sur un Bahia
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Avatar
Eric à Alésia

Appel à l'aide pour rénovation de l'axe de dérive sur un Bahia

Bonjour à tous,

Préparant la saison prochaine et bricolant sur le canot sur sa remorque dans la cour, je découvre une vilaine surprise :

La dérive du Bahia (légère et flottante) est fixée sous le brion par deux plaques épaisses en inox formant chacune un demi-axe d'articulation, lesquels s'enfilent dans un palier en nylon puis dans le trou de la dérive.
Ces deux plaques sont vissées de chaque côté du puits et sous le bateau par 4 vis directement dans le polyester.

A l'achat du bateau j'avais remplacées certaines de ces vis avant un masticage pour éviter leur desserrage.(voir photos)

Aujourd'hui sur les huit vis n'en restent que trois que j'ai pu enlever car desserrées et les autres sont cassées dans le polyester!

Mon problème est vous l'avez compris ces vis cassées que je n'arriverai pas à percer ou extraire sans tout massacrer autour... avant de refaire propre et solide (je ne sais pas comment) pour en remettre de nouvelles.

Une idée à l'instant et si je supprimais ces plaques pour percer à travers le brion et enfiler un axe? (sauf que je ne sais pas ce que je trouverai car il doit quelque part y avoir le lest, peut-être plus haut? et que je ne vois pas comment percer au bon angle car l'extérieur du brion est bien sûr tout en courbes...(entre les deux lattes sur la photo)

Si vous pouviez m'aider, toutes vos idées et conseils seront les bienvenus. merci d'avance
Eric

dimanche 04 juin 2017 21:01

Liste des contributions

Missing
outremer

Des idées non garanties:
Pour sortir les vis cassées sans dégâts autour il faudrait disposer d'un trépan carotteur de dimension ad hoc.
Pour percer des trous aligner correctement pour laisser passer l'axe on pourrait utiliser ou réaliser un guide de perçage prenant correctement appui sur le brion mais côté puit de dérive,la verticale vraie et la distance de référence du perçage étant alors donnée depuis les face internes a priori rectilignes du puit de dérive (ce qui serait sans doute plus simple que de trouver des références sur la courbe externe) l'équivalent d'une colonne de perceuse utilisée à l'horizontale.

dimanche 04 juin 2017 21:38
Avatar
Eric à Alésia

Merci pour ces premières idées.
Carotter ou creuser autour des vis cassées, pourquoi pas mais cela veut dire enlever pas mal de matière et il faudra en remettre en assurant plus que le collage puisque c'est la zone qui supporte tous les efforts...
Le guide de perçage évoqué, je comprends mais ai du mal à imaginer le bazar vu le peu de place..
A la limite, pourquoi ne pas "disquer" un méplat sur un bord le plus possible vertical et puis ensuite percer. Mais où précisément c'est un peu la loterie...

dimanche 04 juin 2017 22:28
Avatar
Eric à Alésia

Pour vous aider à me donner de bonnes idée, voici l'extrait d'un plan que je viens de trouver montrant le montage de la dérive.

lundi 05 juin 2017 00:03
Start6_26
Milo

Bonjour Eric, même réponse que sur le forum des Start et des Bahia: je te déconseille fortement de percer le brion comme tu l'évoques, tu va te retrouver dans le lest en grenaille et perdre toute étanchéité de la coque, voir le fil sur la rénovation du puits de mon Start6 : http://start6.heberg-forum.net/ftopic481_reparation-puits-derive.html le Bahia n'est pas très différent et ton plan tend à le prouver. Ma suggestion serait de réaliser 2 équerres plus longues avec des perçages plus nombreux et différemment espacés.

lundi 05 juin 2017 00:20
Start6_26
Milo

L'autre possibilité serait de faire modifier tes équerres par un chaudronnier pour allonger la partie qui assure le serrage et augmenter ainsi le nombre de points de fixation.

lundi 05 juin 2017 00:22
Avatar
Eric à Alésia

Merci Milo pour cette réponse nocturne et bienveillante.
Effectivement percer le brion ne me m'inspire pas.
La solution me tente un peu pour avoir ensuite un axe accessible mais l'étanchéité de tubes de guidage de chaque côté du puits et surtout avec la peau intérieure me parait très hasardeuse.
Je vais continuer de réfléchir à la manière de dégager les vis cassées et à l'éventuelle modification des équerres. Si elles étaient en acier je saurais faire mais en inox et en pleine campagne, c'est moins simple...
merci déjà
Eric

lundi 05 juin 2017 09:13
Start6_26
Milo

Pour une modif des équerres, il y a un artisan chaudronnier (Ravenet) à Montbard; il faudrait l’interroger.
Pour les perçages, un rebouchage à l'époxy semble indispensable. Peut être envisager un système de vissage différent: des inserts ou chevilles collées dans la base du brion, selon ton plan il semble y avoir assez le matière. Quelqu'un connait sans doute ce type de matériel?
****
Le perçage du brion comme pour le Start6 est une possibilité mais va présenter à terme les mêmes inconvénients que sur le Start. A la moindre infiltration la grenaille qui sert de lest la grenaille s'oxyde, gonfle et provoque des contraintes sur les flancs du puits qui viennent bloquer la dérive. On parviens à débloquer une dérive fonte et cognant dessus mais une dérive composite... Pour faire cette modif il faut tout d'abord dégarnir le brion de son lest ce qui n'est pas une mince affaire et être en capacité de réaliser un perçage perpendiculaire à l'axe du bateau. L'axe devra passer par deux tubes PCV collés à l'époxy. C'est un chantier assez chronophage qu'il vaut mieux réaliser bien avant la saison.

lundi 05 juin 2017 10:45 *** Message modifié par son auteur ***
Start6_26
Milo

Je me suis permis de reproduire ces échanges sur le forum des Start6 et des Bahia http://start6.heberg-forum.net/sutra2820.html#2820
Si cela pose un quelconque soucis à un modérateur, admin ou intervenant de HEO merci de me l'indiquer, je corrigerai immédiatement.

lundi 05 juin 2017 11:17
Avatar
Eric à Alésia

Salut encore Milo et merci encore, même pour la recherche d'un artisan :) mais depuis j'ai déménagé.

J'ai décidé de ne pas percer le brion de part en part, surtout au vu des travaux impressionnants que tu as réalisés cet hivers.

Modifier les équerres reste une piste mais n'est peut-être même plus indispensable:
Je me suis remis depuis ce matin au boulot avec l'idée de faire déjà du ménage pour extraire ces vis cassées dans un matériau qui ne m'inspire pas trop confiance.

Au ciseau à bois, couché sous la remorque (avec forcément pour le plaisir presque tout qui me tombe sur la tronche), j'ai dégagé les vis sur un bord pour pouvoir à la pince les dévisser (photo1).
Après avoir taillé la strat. je suis tombé sur une résine, verte et très cassante finalement assez facile à travailler.
Après avoir sorti les vis, j'ai continué de dégager cette résine vers le haut jusqu'à voir apparaitre de la fibre (la paroi isolant le lest je suppose) que je n'ai pas touchée.
J'ai réalisé un évidement un peu plus long que l'ouverture initiale de la stratification et j'ai maintenant un beau logement bien propre.
Question maintenant, avec quel produit précis(que je devrai commander sur le net) dois-je combler cet évidement (environ 10x4x4 cm)?
J'ai prévu de le combler complètement et après façonnage extérieur de faire des avant trous avant de remonter de nouvelles vis pour les plaques.
Encore une fois vos conseils seront les bienvenus.

lundi 05 juin 2017 11:24
Start6_26
1
Milo

Si tu en as enlevé beaucoup, je te suggère de combler le trou laissé par la résine verte par de la choucroute (si tu as retiré peu de matière ce n'est pas nécessaire) puis de réaliser une stratification (de préférence avec une résine époxy) par succession de couches de tailles croissantes de tissus de verre. Il faudra au préalable élargir un peu plus ton rabotage en formant une ouverture conique pour donner un maximum d'accroche. Pense également à bien nettoyer ta zone avant stratification et à respecter des consignes du fabricant en terme de mélange, température etc
Gilles de St Nazaire a eu le même soucis que toi et recommande d'éviter un montage des équerres au sika car il soupçonne la souplesse du montage comme étant facteur de casse des vis. Il est passé à des vis BTR de 2x20 à la place des 5x20

lundi 05 juin 2017 14:01 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

je ne sais qui a conçu un tel truc ,mais c'est une horreur ,supporté un lest par quelques petite vis ...

pour ma part vu la chose je ferais souder aux supports des axes existant un flasque exterieur qui epouse la forme du lest et metterai plusieurs tire fonds ,des vrais diametre 6ou 8

lundi 05 juin 2017 15:15
Missing
FredericL

C'est une dérive (flottante), pas un lest, et le montage est plutôt bien conçu.

lundi 05 juin 2017 15:23
Start6_26
Milo

La dérive ne pèse qu'une dizaine de Kg, en principe les seules contraintes sont latérales.

lundi 05 juin 2017 15:29
Avatar
Eric à Alésia

Bonjour,

Pour faire remonter le fil, je vous fait part de ce que j'ai prévu de faire:
Le montage d'origine était constitué de vis en prise dans la résine.
32 ans après la résine faisait toujours bien son boulot puisque les vis se sont cassées au raz de celle-ci mais elle ne les a pas lâchées.

J'envisage de refaire à l'identique en augmentant le diamètre des vis:

- Creusement un peu plus long de l'évidement pour un maintien meilleur de la résine aux extrémités par la stratification.
- Nettoyage, dépoussiérage soigné.
- Application de primaire Hempel Epoxy light primaire.(https://www.svb-marine.fr/fr/hempel-primaire-epoxy-haute-performances-hempel.html)
- Comblement par Mastic époxy armé fibres de verre YACHTCARE. (https://www.svb-marine.fr/fr/yachtcare-mastic-epoxy-arme-fibres-de-verre-yachtcare.html)
- Après polymérisation présentation de l'ensemble en position pour repérage des trous à faire.
- Perçage à un diamètre très légèrement inférieur aux vis.
- Remontage en position puis montage des vis diamètre 6.3 au lieu de 5.5 préalablement enduites de résine.
- Finition éventuelle au mastic époxy.

- Espérer que ça tienne encore 32 ans

NB: Les références sont données évidemment sans aucun but publicitaire.

Merci de me donner votre avis sur cette procédure et produits.

mardi 06 juin 2017 10:14 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
2
FredericL

Du mastic armé est moins résistant que de la résine renforcée avec du tissu de verre, à mon avis ça ne convient pas pour refaire la peau sur une grande surface.
Application de résine époxy à la place du primaire.
Remplissage de la cavité dans la résine verte avec du mastic époxy armé.
Reconstitution de la strat avec du tissu de verre et de la résine époxy, après avoir biseauté en pente douce les bords de l'ouverture pour augmenter la surface de contact.
Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'augmenter le diamètre des vis, et il ne faut pas les coller à l'époxy car ça devient impossible à démonter, elles vont casser. Utiliser plutôt du freinfilet.
Autre solution, noyer des écrous nylstop ou des écrous à collerette dans le mastic avant de stratifier.

mardi 06 juin 2017 11:53
Start6_26
Milo

Je partage l'avis de FredericL concernant la nécessité de refaire une strat. Evite de modifier la longueur des vis, il faut conserver assez de matière au dessus des pointes pour éviter tout problème d'étanchéité.

mardi 06 juin 2017 23:26
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums