Tous les forums > Equipements > Drone opéré depuis un voilier - Partage d'expérience
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Missing
yannbis

Drone opéré depuis un voilier - Partage d'expérience

Bonjour à tous,
les drones (volants, je ne parle pas ici des ROV mais allez ici https://www.hisse-et-oh.com/forums/equipements/messages/2622547-drone-rov-sous-marin ) se démocratisent, y compris à bord de nos bateaux.
On voit de plus en plus d'images dans les Vlogs de croisières. Certains envisagent même une utilisation pour la navigation dans les glaces (cf http://artimon1.free.fr/lettres_balthazar/91%20Lettre%20de%20Cuming%20inlet%20(91).html, vers 60% de la page)
En utilisez-vous lors de vos croisières, en opérant depuis votre bateau, éventuellement en navigation?

Pour ma part je pilote depuis 2014 sur multirotors (proto type F450+apm, Parrot Bebop2, DJI phantom 1 à 4, mavic pro 1, S1000 et GoPro Karma) et voilure fixe (Parrot Disco).

J'ai fait mon premier vol (Phantom 1 sans retour video ni position) depuis la plage avant d'un 43 pieds au mouillage avec seulement 3h de pilotage au compteur, en 2014.
Peu de vent, Décollage et atterrissage depuis le pont. Assez chaud en ne maitrisant pas trop les inversions, je n'avais pas intégré que la facilité pour le pilotage était de se poser en marche arrière pour éviter les inversions. Même sur un 43', peu de place entre l'étai et le mat pour se poser. Le vol sans retour video ni carto GPS,au dessus de l'eau et en limite de de portée visuelle est assez stressant.
https://vimeo.com/110278478(désolé pour la qualité de ces images!!)

L'idée était de faire une orthophoto (vue aérienne)de la zone des Minquiers qui n'apparait pas sur les images satellites. Difficile en multirotor , il faut être très haut et/ou faire de longs vols pour couvrir la zone.
[Hors -sujet : J'ai retenté en voilure fixe (Disco) depuis la terre mais trop de vent ce jour là pour couvrir la zone.]
J'ai tout de même sorti 2 ans après une reconstruction 3D en photogrammetrie des Minquiers à partir d'images non geolocalisées prises en Phantom1. (photos en PJ)

Depuis, je n'ai pas revolé depuis le bord car en général je suis skipper et on ne peut raisonnablement pas tout faire à la fois.

Ah si, un vol depuis une petite barque de pêche pour filmer le relevage des casiers. Décollage depuis le dessus de la valise et atterrissage rattrapé à la main par un équipier (GoPro Karma), ça se fait bien par temps calme.

Et puis un vieux Phantom1 tombé en mer sur défaillance de batterie, récupéré par -6m, il marche moins bien!

Et vous, avez vous fait des vols depuis un bateau? Dans quelles conditions? Comment avez vous effectué les décollages et atterrissages?
Certains ont-ils testé la "marinisation" d'un drone avec flotteurs? )(cf https://www.aliexpress.com/item/32854932045.html)

NB : Je ne parle pas ici des vols opérés depuis la terre (même si vous y êtes arrivés en bateau )
NB2 : Ce fil s'adresse à ceux qui ont volé en drone depuis un bateau, il y a d'autres fils si vous voulez donner votre avis sur ce que vous pensez la pertinence de l'usage d'un drone, la législation, le respect de la vie privée...

merci de vos contributions

1 jour

Liste des contributions

Missing
Peuwi

Plein de partages d'experiences ici :
https://www.hisse-et-oh.com/tavern/video-de-drone

jeudi 28 novembre 2019 11:16
Missing
yannbis

Merci Peuwi, j'ai ouvert un nouveau fil car celui de l'an dernier est déjà bien rempli (et un peu en vrac comme souvent, c'est le charme de ce forum!)
J'aimerais discuter spécifiquement sur ce fil du partage d'expériences réelles de la mise en œuvre depuis un bateau.

jeudi 28 novembre 2019 11:20 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Peuwi

Je ne vais pas répéter ce que j'ai déjà raconté pour ma part :p

Par contre, je peux faire un update.

N'ayant pas relu mon propre post de mise en oeuvre prudente, j'ai tenté l'aventure la dernière fois, en espérant ne rien oublier.
J'ai bien pensé à dégager les abords du décollage
Et j'ai attendu un temps calme (mais néanmoins sous voiles, au portant)

Je décolle donc, un peu stressé, avec le drone posé sur la capote de cockpit.

Et là, je me rends compte que le bateau avance à 5noeuds, que je suis 2m derrière le drone, et qu'il y a derrière moi un portique avec pleins de trucs et plein d'antennes, dont une BLU qui culmine à 8m.
... J'ai donc un drone en l'air qui me fonce dessus à 5noeuds.

Je fais donc n'importe quoi, le rattrape n'importe comment, je me fais super mal avec les hélices qui tailladent très significativement mon poignet (au niveau des tendons)
(le drone, lui, va bien)

J'ai éteins le drone, je l'ai remis dans sa sacoche, et je ne l'ai plus ressorti du voyage.

2 mois plus tard, j'ai la haine intégrale de n'avoir aucune vidéo de mon voyage.

Bref, le prochain, j'ai bien envie de commencer par le balancer à la flotte, PUIS de le faire décoller.

-------------------

Maintenant, j'aurais aussi pu changer de stratégie :
le mettre en haut du portique, sur les panneaux solaires, et le faire décoller ...
Par contre, en cas de panne (le drone n'aime pas beaucoup décoller en avançant), je perds immédiatement le drone, sans rémission

jeudi 28 novembre 2019 17:14 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
yannbis

Merci du partage.
Effectivement, en mouvement c'est compliqué, un paramètre de plus à gérer.

Les mediamen des grandes courses jettent littéralement le drone, c'est certainement une bonne solution, le drone étant conçu pour se stabiliser.
https://www.youtube.com/watch?v=RsODAldWnhI
D'ailleurs sur cetet vidéo il y a un bon force 4 (voire 5), le bateau fonce et le drone (PH4) suit plutôt bien, c'est bluffant. La récupération est acrobatique aussi.

on voit sur d'autres vidéos un décollage tenu à la main plein gaz puis laché
https://www.youtube.com/watch?v=Q4ANe8nQXlw

Sinon il existe des protections d'hélices qui réduisent ce risque (sans te jeter la pierre)

jeudi 28 novembre 2019 17:21
Missing
Cédric 1983

Calou avait fait un post que j'avais trouvé en cherchant des infos sur le sujet avec la fonction recherche. visiblement, les belles images ne sont pas du gout de tous (donc sans personne dessus hein, on a dit belles!)

Il semblerait que certains/certaines pensent être espionnée à la vue de ce type d'engin.

cela me fait rire, car souvent les gens font du naturisme à 20m de toi sur leur bateau sans se soucier si la vision te gène ou pas, et dès que tu as ton camescope vaguement braqué vers leur embarcation, tu te fais hurler dessus! (et avec un drone c'est sans doute pareil!!!)

Bref, sujet polémique

PS: pour ma part, n'ayant pas trouvé d'acheteur pour des "photos/vidéos aériennes volées de plaisanciers cul nu" sur le Dark web, j'ai renoncé à m'équiper!

jeudi 28 novembre 2019 17:50
Missing
sylvz1

Ce site nous montre des drones étanches, flottants. Pour le flottant, une foi que l'objectif a été dans l'eau, la qualité d'image ne doit pas être fameuse !
Et le petit drone sur foils, c'est d’actualité...

https://www.amateursdedrones.fr/drones-waterproof-etanches/

jeudi 28 novembre 2019 18:17
Avatar
eric2103

Tu dis : "cela me fait rire, car souvent les gens font du naturisme à 20m de toi sur leur bateau sans se soucier si la vision te gène ou pas, et dès que tu as ton camescope vaguement braqué vers leur embarcation, tu te fais hurler dessus! (et avec un drone c'est sans doute pareil!"

Moi Cedric je les comprend tout à fait ! On a pas encore trouver le moyen de poster sur Facebook les images vues à travers nos yeux, donc pas de risque, alors que par camera ou drone tu peux avoir des inquiétudes...

vendredi 29 novembre 2019 17:30
Avatarcco1
entre-cotes

Les seules fois où nous avons fait décoller le drone (Mavic Pro) du bateau, c'est au mouillage dans des endroits où nous étions seuls ou avec un bateau copain qui était intéressé pas des vidéos de son bateau (Tahuata, Anse Amyot aux Tuamotu)
Nous avons décollé du dessus du bimini, la bôme de GV étant débordée à fond avec une retenue pour la maintenir.
L'atterrissage s'est fait en basculant le drone en mode tripode, c'est à dire qu'il passe en vitesse très lente avec des mouvement très doux.
Ca permet de l'amener au plus près en suivant les mouvements du bateau qui se déplace toujours un peu autour de son mouillage.
Il faut aussi désactiver les capteurs de proximité donc prendre son temps en vol stationnaire à quelques mètres du bateau.
Une fois au dessus du bimini, atterrissage immédiat et étant près à le bloquer en cas de rebond (avec des gants, bien sûr mais les moteurs se coupent à l’atterrissage).
Sur la deuxième photo, j'ai matérialisé le trajet pour l'atterrissage.
La forte luminosité oblige de plus à être sous la capote pour arriver à voir l'écran de la tablette et à ne sortir qu'au dernier moment.
Pas question sinon pour nous de le rattraper avec le bateau en mouvement.

vendredi 29 novembre 2019 17:38 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
dahut05

J’ai essayé deux fois en navigation. La première n’était pas terrible , j’ai attraper le drone au vol. Pour la seconde, j’ai mis le bateau à la cape et j’ai put le récupéré tranquillement.

vendredi 29 novembre 2019 18:46
5653
Polmar

une astuce pour éviter les gouttes d'eau sur l'objectif: y appliquer un agent mouillant; en langage simple, un peu de liquide vaisselle fait parfaitement l'affaire, ensuite un peu d'eau pour étaler et à vous les belles images.

En application (sur un drone flottant!)
https://www.youtube.com/watch?v=QYOZB86WcZQ&feature=emb_logo

vendredi 29 novembre 2019 20:59
Missing
gorlann29

Génial, merci Polmar pour l' astuce!

Gorlann

vendredi 29 novembre 2019 21:22
20160815_095955
Arno33

De notre côté, nous avons un Phantom 3 (pas bien chère et de bonne qualité, largement assez pour des montages souvenir.

à ce jour, nous n'avons pas osés le lacher en pleine navigation pour toutes les raisons cités.
Généralement, c'est plutôt au mouillage depuis la terre ferme (ou l'estran) de façon a faire de belles images de nos mouillages.

lundi 02 décembre 2019 14:12
Missing
yannbis

Merci, en particulier Peuwi et Entre Cotes, de vos contributions.
Au vu des vidéos de la Volvo, je me dis que ce qui nous freine c'est surtout la peur de perdre le drone (vu le prix!), mais les drones eux supportent apparemment bien de se faire balancer. Je ne sais pas quel est le taux de perte chez ces navigateurs?

mardi 03 décembre 2019 22:14
Oldsailor
3
Jaba

Le drone permet des images fantastiques.
Mais lorsqu'un drone me survole au mouillage avec son crépitement caractéristique, ça me gonfle profondément !
L'été prochain, je me munirai d'un lance-pierre.

mardi 03 décembre 2019 22:34
12195960_839048752879976_8145379115175272357_n
penduick33

Bonjour Yannbis,
Tu écris: "J'ai tout de même sorti 2 ans après une reconstruction 3D en photogrammetrie des Minquiers à partir d'images non geolocalisées prises en Phantom1".
Je n'y connais rien en drone mais par contre j'aimerais bien enrichir ma culture numérique. Quel(s) logiciel(s) et quelle(s) procédure(s) pour réaliser la reconstruction 3D en photogrammetrie, stp?
Au plaisir de te lire.
Amicalement H&O,

mercredi 04 décembre 2019 09:51
Biloup_hetoh
rogerbaudet

Il y a des drones plus stables que d'autres. J'ai essayé il n'y a pas longtemps un DJI Mavic Air. C'est d'une précision fabuleuse à l'atterrissage (testé à terre). J'ai personnellement un GoPro Karma, un engin magnifique pour la prise de vue et le vol, mais qui joue les danseuses à l'atterrissage. Je l'ai fait décoller depuis mon annexe muni d'une planche sur les boudins. Décollage sans problème, mais le drone à glissé en se posant sur la planche et a cassé ses hélices, heureusement sans dommages pour l'annexe. Pour moi, je pense que ce sera un bon système, mais je dois ajouter un anti dérapant sur la planche.

mercredi 04 décembre 2019 10:15
Img_7040
freychou

Je reçois - je ne sais pourquoi - régulièrement des pub sur le drone suivant . Personne n'en parle ici alors que le cahier des charges me semble correspondre à notre environnement .
https://www.swellpro.com/spry.html

mercredi 04 décembre 2019 14:15
Tomiaksailing
windvins

Sur Tomiak, un copain faisait décoller et atterrir son phantom 3 depuis la jupe.
Pour l’atterrissage on roulait le génois pour ralentir le bateau, et il attrapait le drone par une de ses pates.

Une des vidéos qu'on a tourné :
https://www.youtube.com/watch?v=W_Bfy1gvfoQ

jeudi 05 décembre 2019 17:20
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums