Tous les forums > Equipements > Tout savoir sur le NMEA2000
Missing
Arno1

Tout savoir sur le NMEA2000

Je cherchais à avoir des infos sur le réseau NMEA 2000 pour interconnecter un HDS 7 et une VHF RO6800 avec AIS. Qu' elle n'a pas été ma galère ! Je n'ai rien obtenu des exposants du G Pavois 2019 de ces marques . Pourtant la question était simple: doit-on alimenter les équipements en +12 v par l'entrée principale puisqu'on alimente aussi en +12 v le réseau N2K. J'ai trouvé un type sympa en Allemagne qui est le seul à m'avoir fourni une vraie réponse technique sur le sujet. ( voir un exemple de document fourni )
Si vous souhaitez aussi acheter connecteur , câble etc et en plus des infos techniques Me contacter. Ah! j'allais oublier : il ne parle allemand ou anglais mais bon on peut se débrouiller aussi ...

6 jours
Avatarh_o-2
Now

Bonjour,

C'est "normal" de galerer pour avoir des Infos, le nmea2000 est un standard fermé, il faut payer (cher) et signer une nda pour avoir les specs donc c'est difficile d'avoir des Infos autre que sur le câblage notamment rien ou presque sur le protocole lui même...

Je suis preneur d'une adresse pour acheter des connecteurs micro-c et toutes Infos sur le protocole.

Merci pour les doc ( je n'arrive pas à ouvrir le deuxième)

6 jours
Missing
Arno1

Hello Now ,
Me contacter en messagerie privée car je ne suis pas sur de pouvoir faire de la pub ici.
Quant au deuxième doc il s'agit d'une bourde que je n'ai pas pu effacer
Bye

5 jours
Logo_voilier
1
settem

Sans être spécialiste et si ton interrogation est uniquement l'alimentation électrique d'une vhf ou d'un gps via le réseau nmea2k, je dirai que ces appareils ont des besoins électriques supérieurs à ce qui circule sur la dorsale nmea2k (12V/36W/3A), il faut prévoir une alimentation pour chacun.

Le réseau nmea2k ne supporte qu'une seule alimentation. Il faut cumuler les LEN de chaque appareil pour déterminer la position de l'alimentation sur le réseau.
Si ton gps (env.18W) ou ta vhf (env.12W), dans leur fiche technique ne font pas état de LEN, alors, à ma compréhension, ils doivent être alimentés séparément car leur charge électrique est supérieure à ce dont dispose le réseau. Mais les connecter à la dorsale pour communiquer entre eux.

PS1: LEN= Load Equivalence Number, numéro d'équivalence de charge c'est la quantité électrique requise par un périphérique sur le réseau NMEA 2k, 1 LEN=50mA
PS2: par exemple voir la doc Garmin sur le réseau nmea2k
http://ww2.ac-poitiers.fr/electronique/sites/electronique/IMG/pdf/le_reseau_NMEA2000.pdf
https://static.garmin.com/pumac/Tech_Ref_for_Garmin_NMEA2k_FR.pdf

6 jours
Missing
Arno1

Hello Settem,

Réponse rapide au sujet de LEN. Alors oui nous sommes dans une erre "en marche" mais je lui préfère la notion mathématique de puissance consommée > P=UxI avec P en watts U en volts et I en ampères . Je trouve que cela plus parlant . D’ailleurs toutes les spécifications portent cette nomination. Quant au LEN ....
@+

5 jours
Logo_voilier
settem

Voir p10/24 de la notice Lowrance
https://static.blog4ever.com/2012/03/678268/NMEA2000_reglage-et-installation.pdf

Cette notice clarifie (pour moi) quant à l'alimentation séparée d'un gps traceur, d'une vhf....en plus de celle du backbone.
Je cite :
"Si vous reliez un appareil GPS et un LGC 2000 (antenne gps) à un bus NMEA déjà connecté à une source d' alimentation, assurez vous DE NE PAS BRANCHER le câble d'alimentation nmea 2000 de l'appareil à une autre source d’alimentation". MAIS plus loin " Remarquez que ce câble vient en plus du propre câble d'alimentation de l'appareil QUI CELUI LA, peut être branché à la batterie de votre bateau".

En synthèse, les écrans multifonctions, les sondes "aérien, loch, speedo, temp de l'eau, antenne gps" sont alimentés par le 12v du backbone.
Que les appareils "consommateurs" gps/traceur, vhf, radar, etc ont leur propre alimentation.
Cela me confirme qu'il ne faut qu'une seule alimentation RESEAU pour le réseau nmea2k soit directement soit via un appareil consommateur et qui aurait la fonction alimentation réseau!

Que bien sûr P=UxI et donc les pertes dû aux longueurs sont à prendre en compte afin d'alimenter correctement le réseau. J'ai utilisé Le LEN (qui est disponible sur les étiquettes de certains appareils) ça eu l'avantage, pour moi, de ne m'occuper que de la longueur du câble de liaison. Étant en train de rééquiper mon bateau, consciencieusement j'ai établi mon schéma nmea2k, reporté dans une grille les longueurs et Len des appareils connectés pour m'apercevoir que quelque soit l'endroit d'injection de l'alimentation du réseau, et bah ça fonctionnera.

la longueur de nos navires fait qu'avec toutes ces théories on s'attaque aux coléoptères... les pauvres! mais ça procure du plaisir..... ;))

4 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
yannbis

Merci pour ce partage, je rebondis sur ce fil avec 2 questions :
- J'ai des équipements Raymarine récents : Seatalk est la version propriétaire de Raymarine du NMEA 2000? La connectique semble propriétaire. J'ai vu des adaptateurs mais pas de schémas de cablage pour le passage NMEA2000-Seatalk. est-ce possible facilement?

- Avez vous déjà eu des soucis de fonctionnements d'instruments sur le bus dont la cause s'est avérée être une faiblesse d'alimentation? (cf document joint qui indique que selon le connecteur utilisé, la gauge/diamètre des cables n'est pas la même donc l'ampérage et chute de tension )
merci

5 jours
Missing
Arno1

Hello Yannbis ,

Réponse N°1
Il ne faut pas oublier qu'il existe deux différents protocoles réseaux chez Ray. Seatalk et Seatalk-ng ( seatalking ) qui ne sont pas compatibles sans une interface appropriée Ray, Actisence, multiplexeur Shipmodule et autres. Ces deux réseau répondent à des matériel différents ex : série ST15 > Seatalk mais les A70 dernière génération > Seatalk-NG .
Maintenant pour faire causer tout ce monde ensemble chez Raymarine il faut des passerelles car Seatalk NG est un protocole propriétaire . Donc pour une liaison SeatalkNG > N2K = passerelle( voir plus haut )

Réponse N°2
Alors oui il faut prendre soin de son alim. En général les variations de tension de +/- 1 volt sont admises par les équipements ce qui requiert une batterie bien rechargée et un régulateur de tension qui fait son office. J'ai opté pour mon First 25 deux batteries séparées galvaniquement ; une pour le moteur et une pour le service ( réseau, équipements ). Oui la section du câblage des équipements a une grande importance pour éviter des pertes en ligne dûes à la résistance ohmique du CU R=r+l/s est tjrs d'actualité ( je faits court)

Ceci dit, il faut une alim + 12V séparée et protégée pour alimenter en propre le réseau N2ket ses équipement qui lui sont raccordés.
Un mot sur ce point d'injection, bien sûr si l'ensemble du "backbone" à une grande longueur ( taille du bateau) on s’arrangera pur avoir une distance égale de part et d'autre du réseau quant au diamètre d'alim de ce câble je dirai que du 2.5mm² me parait suffisant au dessus c'est 4mm².

Autre donnée : la somme des longueurs des câbles " Drop" ( liaison équipement / T du réseau N2K) ne doit pas être supérieur à 5/6 mètres ; risque au-delà d'avoir des pertes d'infos dans le transit des données

Enfin je n'ai jamais observé de dysfonctionnement dû à une baisse de tension sur mon bateau ( instal 2010) mais il faut dire que j'ai une formation électronique ce qui aide bien devant la pauvreté des infos données par les marchands.
@+
PS Je n'ai pas vu de doc joint ???

5 jours
Avatar
KROZ AVEL

Pour aller un peu plus loin, si votre réseau est assez étendu faites en sorte que l'alimentation 12 volts du réseau NMEA vienne de la même batterie (source) A défaut c'est votre réseau nmea 2000 qui fera le pont entre les deux batteries, si elles sont déséquilibrées au niveau de la charge, au mieux le fusible du réseau claquera. Il existe des isolateurs de puissance, un truc jaune chez garmin, pour séparer les circuits électriques du réseau Nmea 2000, très utile par exemple quand vous reliez le circuit natif d'un hors bord à votre propre réseau des instruments de bord.

https://www.pecheur.com/achat-connecteur-d-isolation-garmin-nmea-2000-102714.html?af=47643&gclid=Cj0KCQjwivbsBRDsARIsADyISJ8P5hP_6qyyh963c2uq1QxtjIPGp9H7-K0WpdtTjl_Wk0_f-Y_PM1MaAidzEALw_wcB

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Arno1

Hello Kroz Avel ,

Séparation des alim batteries :
Il n'y a aucune liaison galvanique entre l'alim +12V d'un équipement et celui du N2k. Comme les négatifs sont équipotentiels il n'y a aucun risque à avoir des sources différentes sauf qu'il doit y avoir un inter "marche / arrêt" et fusible mais je suis d'accord qu'une seule source +12V c'est mieux

Désolé pour cette contradiction mais si je suis d'accord qu'il s'agit effectivement d'un "truc"isolateur , je lui préfère cette explication plus généraliste.

Invariants du problème
1) Lorsque la dorsale ( backbone ) est très importante ( distance maxi 200metres ) il y a forcément des pertes en lignes dues à la résistance ohmique du CU > d’où pertes de données
2) il ne doit y avoir qu'une seule et unique alim par réseau si par ailleurs il y a un réseau alimenté

Que faire ? ( je fais court )

Mettre un isolateur dans la dorsale N°1 bloquant son 12 volts mais permettant d' ajouter une autre source +12 volts sur une dorsale N°2 nouvellement crée.
De quoi s'agit-il ? En insérant une capacité en série représentant un CC pour les données mais isolant du continu ( schéma bien connu des bricoleur de l’électronique )

Conclusion
Les données seront tjrs transmises entre ces deux réseaux mais avec des alim différentes cqfd

5 jours
Avatar
KROZ AVEL

Bonjour
Tu penses vraiment que les fabricants ont inventé l'isolateur de circuit NMEA 2000 pour se faire plaisir et faire un peu de sous. Quand tu relis le circuit NMEA 2000 natif d'un moteur hors-bord au circuit NMEA 2000 des instruments de bord, pour peu que les deux circuits soient alimentés par deux sources différentes du risque des ennuis, le machin galvanique bidule machin chose c'est bien et beau mais cela ne t'évitera pas une panne, voire des ennuis plus graves. Donc il faut mettre en commun le réseau de données CAN + et -, et séparés les réseaux d'alimentation. Cela ne vous viendrez pas à l'idée de mettre en parallèle vous batteries moteur et servitude avec du fil de 0.2 mm² NON ? et pourtant c'est ce que vous allez faire.

4 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums