Tous les forums > Equipements > Contrôle technique gréement dormant
Avatar
Steredenn

Contrôle technique gréement dormant

Le gréement dormant de mon First 310 étant en place depuis plus de 12 ans (à l'exception de l'étai changé il y a 3 ans lors de la mise en place d'un enrouleur), cela faisait quelque temps que je pensais faire procéder à son contrôle technique et à celui des espars et de l'accastillage dédié par un professionnel. Je dois ajouter qu'une clause de ma police d'assurance tous risques m'y incitait assez fortement.
J'ai accepté un devis de 95 € HT pour cet examen comprenant l'établissement d'un rapport détaillé prouvant à mon assureur que mon gréement ne présentait pas de défaut d'entretien puisque j'avais fait procéder à ce contrôle préventif par un professionnel.
Lors de cette intervention (environ 2 heures), tous les câbles, sertissages, poulies, réas, ridoirs, cadènes, gréement courant, bôme, tangon, etc. ont été inspectés minutieusement, sans déceler d'anomalie significative.
Lors de l'escalade du mat, à la hauteur des barres de flèches (poussantes : c'est un gréement 7/8ème), c'est la mauvaise surprise. juste au dessus du point d'ancrage de chacun des 2 bas-haubans il y a une petite fissure du mat (voir photos en PJ)… Verdict sans appel : démâtage impératif, transport en atelier et réparation des 2 fissures. Et je profite, bien sûr, du démâtage pour changer galhaubans, bas-haubans et pataras, quelques pièces d'accastillage et faire diverses interventions complémentaires.

Ce contrôle, que je voyais comme une simple formalité, a donc permis d'éviter une évolution dangereuse de ces fissures, pouvant conduire à un démâtage accidentel pour lequel je n'aurais pas été assuré… ! Comme souvent dans une telle circonstance, j'étais à la fois fort mécontent de découvrir cette avarie inopportune et aux conséquences financières onéreuses, mais aussi, un peu stressé à l'idée que j'aurais pu, lors d'une prochaine navigation, prendre mon mat sur la tête et devoir financer un budget de réparation sans commune mesure (mat, gréement, voiles, etc).

Je vais donc transmettre à mon assureur, non pas un beau certificat, mais une facture prouvant que mon canot bénéficie bien d'un gréement tout neuf.
Si ce partage d'expérience peut être bénéfique à l'un ou à l'autre, j'en serai ravi !

mercredi 20 mai 2015 21:47

Liste des contributions

  • Ah ok (Aristide) jeudi 21 mai 2015 13:20
Jem
bil56

réparation des fissures, ça, consistera en quoi ??

mercredi 20 mai 2015 21:50
Avatar
Steredenn

Arrêt de chaque fissure en partie haute par le perçage d'un petit trou. Puis pose de "doublantes" en alu , mises en forme et appliquées de chaque côté du mat au niveau des points d'ancrage. Ces "doublantes" sont d'une surface assez importante (environ 30 cm de hauteur ?). Les barres de flèche avaient été démontées et, au passage, leur jeu compensé.

mercredi 20 mai 2015 22:02
Caf%c3%a9_noir
Café noir

Mon idée, c'est que cela pourrait traduire l'inadéquation de la forme de la coquille (trop courbe ?) par rapport au profil du flanc du mât, ce qui induirait un manque de répartition des contraintes, non ?

mercredi 20 mai 2015 21:58
Avatar
2
Steredenn

Effectivement, au remontage après réparation, ils m'ont posé des coquilles plus robustes et permettant une meilleure articulation embout-coquille, avec un angle de traction plus favorable.

mercredi 20 mai 2015 22:30
Missing
dgedg

Bonjour,

Par qui as tu fais faire cette vérification?

mercredi 20 mai 2015 23:14
Avatar
Steredenn

Contrôle et intervention par Technique Gréement à la Trinité.
Très pro.

jeudi 21 mai 2015 09:10
Missing
(Papy_jame)

Salut
Tu as de la chance que cela se voit à l'oeil. Le mat peut etre fendu et ne rien voir. hormis avec du ressuage (peinture de detection des criques).
La maintenance preventives apporte la preuve de son utilité. Tu as evité l'accident, car un mat qui pete , faut pas etre sur la trajectoire.
.
Une maintenance conditionnelle simple devrait pouvoir detecter ce genre de degradation : Les barres de fleches sont aux environ du centre du mat ( 1seul couple de barre ) Dans tous les cas sur des points de fortes flexion et contraintes.
En fait la raideur du mat doit etre fortement degradée en cet endroit, Ainsi on doit pouvoir s'en rendre compte soit par le test simple cintre/tension pataras, sans monter au mat. ( ton mat est pres à se plier en 2)
Soit par controle vibratoire.
Par contre ton mat à du en prendre un bon coup.....A surveiller le cintre regulierement.
.
95€ bien investis !
Cordialement

jeudi 21 mai 2015 00:13
Avatar
Steredenn

Ce mat Francespar du First 310 est considéré comme de bonne qualité. Il est en fait assez rigide (ce n'est pas un spaghetti!) et le gréement 7/8ème, à barres de flèches poussantes, le bloque en bonne position après réglage des tensions (fortes) des haubans.
Avec un tel gréement, le pataras n'exerce aucun rôle dans la tenue du mat, ni dans le réglage du cintre. Il n'est utilisé que pour faire basculer vers l'arrière la partie haute du mat (mat rétreint) située au dessus du capelage, lorsqu'il faut régler la puissance vélique dans les hauts: cela permet d'ouvrir le haut de la chute de GV et donc de la faire déverser, tout en gardant la même forme en dessous.

jeudi 21 mai 2015 09:08
C281-d2a3
margotte

C'est quoi les bouts qu'on voit sur la photo ?
.
Dans cercle rouge, on dirait une autre fissure.

jeudi 21 mai 2015 01:16
Caf%c3%a9_noir
Café noir

Autre fissure ?
Non, plutôt trait de crayon repère de montage de l'embase de barre de flèche sur laquelle il y a un repère gravé. Il y a la même chose en un peu moins visible sur l'autre coté. (AMHA)

jeudi 21 mai 2015 03:30 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Steredenn

Bonjour margotte. Les bouts ont été installés à titre provisoire (il y a bien 4 ou 5 ans...!) pour tester une installation de lazy bag. Et comme cela arrive parfois, le provisoire dure...A l'occasion de cette intervention, j'en ai profité pour faire monter 2 écrous à oeil: ça améliore le provisoire !
Dans le cercle rouge, ce n'est pas une fissure. Il y avait plusieurs traces superficielles de ce type. Les barres de flèches ayant été démontées, cela a permis de vérivier qu'il n'y avait pas d'anomalies cachées sous les platines de fixation.

jeudi 21 mai 2015 08:22
Missing
2
(hoolof)

Bonjour,
nous avons l'habitude de faire un tour dans le mât une fois par an, généralement vers cette époque, ce qui permet de contrôler au moins ce qui est visible au niveau du profil, des haubans et des fixations avant d'attaquer la saison.

jeudi 21 mai 2015 08:39 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Papy_jame)

Salut
Perso je dirais que c'est normal que trop de fatigue , commence à fissurer à cet endroit :
- C'est un des grands points faible geometriquement parlant.
- C'est un noeud d'onde, (donc deplacements mini et efforts maxi)
Une trop grande tension des bas haubans genere l'effet noeud d'onde : Tes bas haubans ne seraient ils pas trop tendus !?
.
Si tes barres de fleches sont sur un rapport juste du mat ( 1/2 ou 1/3 ) il faut les decaler ! Mauvaise conception !
.
Je conseillerais vivement le passages des peintures de ressuage pour voir jusqu'où se prolonge les criques du metal, et la presence eventuelle d'autres criques.
.
Cordialement

jeudi 21 mai 2015 08:44
P8240007(1)
tedacsum

papy jame le bon mot est crique pour parler de fissure sur un mat.
J'ai eu ça au 2eme étage de mes barres de flèche sur mon 35s5, juste a la base, donc confection de 2 contre plaque aluminium en forme de losange et pose avec rivets pop....ça n'a pas bougé en 10 ans.

jeudi 21 mai 2015 10:47
Missing
(Aristide)

Ces bouts pris dessous les coquilles empêchent les coquilles de bien porter sur le profil du mât.
Avec une tension excessive des bas haubans, il se pourrait que ces bouts soient à l'origine des fissures.

jeudi 21 mai 2015 09:31
Avatar
Steredenn

Cela ne se voit pas sur les photos, mais ces garcettes coulissaient librement derrière les coquilles.
Comme indiqué précédemment, l'origine de l'avarie provient vraisemblablement de la forme des coquilles d'origine montées par Francespar.

jeudi 21 mai 2015 10:13
Missing
(Aristide)

Ah ok

jeudi 21 mai 2015 13:20
Missing
(oceanix)

la question devient : contrôle de la mature et du haubanage . Intéressant : rien ne sert d'avoir des haubans neufs si le mat est lui même endommagé .
Il y a longtemps , un membre de mon club , employé au CNRS avait changé un galhauban de 25 ans d'age . l' ancien hauban paraissait en bon état . Le gars a décidé de tronçonner le manchon serti juste pour voir et là surprise : à l 'intérieur il y a avait des dégâts de corrosions invisibles à l 'extérieurs . Depuis , tous les ans , je mets un peu de convertisseur de rouille sur les sertissures . Je ne sais pas si ça fait du bien , mais ça ne risque pas de faire du mal. En tout cas, l'eau de mer dans les sertissures , ça ne doit pas faire du bien.

samedi 25 juillet 2015 10:09

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums