Tous les forums > Equipements > Fuite réchaud gaz
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Img_0491
Calou

Fuite réchaud gaz

Qui dit nouveau bateau dit découverte de petits bugs !

Notre GS84 est équipé d'un réchaud comme sur la photo, on l'a essayé, il marche !
Mais malheureusement après l'avoir fait marché, l'un des 2 feux fuit légèrement, ça sent quand on met le nez dessus mais pas de quoi l'allumer. Impossible de fermer plus, c'est bloqué.
Il était très peu utilisé par le précédent proprio...

Bien entendu on s'en est rendu compte juste avant de partir, donc on a juste débranché la bouteille sans aller plus loin.

Que faire ?!! Vous avez une idée ?

Je viens de chercher sur internet pour avoir une idée du prix et je n'ai vu aucun réchaud du même style avec la bouteille vissée dessous.

mercredi 25 juin 2014 11:43

Liste des contributions

Jem
bil56

la pelle, c'est pour récupérer le gaz qui fuit ?....

ça n'existe plus car pas autorisé maintenant ...
mais on peut trouver des joints entre bouteille et réchaud.

voir si y'a pas moyen de démonter/réviser le robinet d'arrêt du feu ??

mercredi 25 juin 2014 12:02
Img_0491
Calou

C'est bien vu pour la pelle ! Mais c'est pas notre bateau...

Je m'en doutais que ça ne ce faisait plus, tu confirmes. J'imagine que maintenant il faut séparer la bouteille du réchaud et monter avec tuyau et robinet d’arrêt ?
C'est quoi ces "joints entre bouteille et réchaud"

On va essayer de démonter, pschitter de WD40. On a pas d'autre idée.

mercredi 25 juin 2014 16:00
Avatar
Swanee

Je confirme, (très) ancien modèle Camping Gaz, qui n'est plus fabriqué depuis au moins 20 ans.
Il y a 20 ans, j'avais un Sangria équipé de ce réchaud : j'avais contacté Camping Gaz pour savoir si ils avaient des pièces détachées, ils m'ont alors confirmé que ce modèle n'était plus fabriqué.

A l'époque, la norme autorisait les bouteilles de gaz à l'intérieur du bateau, si et seulement si elles étaient reliées directement au réchaud (ce qui le cas ici).

Le problème principal avec ce truc, c'est la corrosion des brûleurs qui ne sont absolument pas protégés (en bête ferraille).

Pour envisager un remplacement, il faut donc prévoir :
- un coffre extérieur pour la bouteille (non relié à l'habitacle)
- un tuyau d'alimentation en CUIVRE entre bouteille et réchaud
- un robinet d'arrêt

mercredi 25 juin 2014 17:00
P2230126
BDA22

Si tu envisages de changer ton réchaud, ne jette surtout pas celui ci : En le déshabillant, tu peux t'en servir pour recharger toi même les petites bouteilles avec une grosse. Très économique. Détails en MP

mercredi 25 juin 2014 17:05 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0491
Calou

Je préfèrerais le garder et arriver à le faire fonctionner en toute sécurité...

mercredi 25 juin 2014 17:29
20161230_093832
LECELTE

J ai eu le meme pb....en mettant la recherge a l exterieur ..on suppime le poids de la recherge et le systeme de cardan ne fonctionne plus....il fait lettre un poids equivalent dessôus.... bref..complique..de plus le tuyau freine le cardan....bref j ai abandonne....

lundi 12 août 2019 12:22
Missing
1
oursin

Pour avoir été confronté au même problème sur un GibSea76 ayant une partie réchaud qui me semble identique au GS84, j'ai remplacé le réchaud camping gaz rouillé par un réchaud 2 feux Techimpex :
http://le-compas-marin.com/foursrechauds/583-rechaud-2-feux-racer-balancelle-techimpex.html

Les dimensions de ce nouveau réchaud font qu'il passe bien. Ci-après mon montage :
https://sites.google.com/site/gibsea76/_/rsrc/1349967740338/photos-interieur/CompP1100088.JPG?height=300&width=400

Ensuite pour la bouteille de gaz, je l'ai placée dans le coffre situé en dessous (sous ta pelle), et j'ai fait un trou à la scie cloche sur le haut du coffre vers le fond pour que le flexible de gaz puisse passer du coffre au réchaud. Ne pas hésiter à mettre de l'araldite ou du scotch tramé sur le bord du trou de façon à ce que celui-ci ne soit pas agressif avec le tuyau de gaz.

A l'utilisation :
1- ouverture du robinet de gaz situé sur la prise de la bouteille.
2- allumage du bruleur.
3- la gamelle chauffe.
4- extinction du bruleur.
5- fermeture du robinet de gaz situé sur la bouteille (OBLIGATOIRE !)

Je conviens que ce n'est pas réglementaire, et que l'installation ad hoc avec bouteille de gaz dans un coffre de cockpit isolé de l'habitacle et tuyau en cuivre rigide pour la relier aux bruleurs est plus dans les normes.
Cependant, je m'interroge aussi sur le coté pérenne de cette solution où l'on termine inexorablement par avoir des tuyaux de gaz non visibles.

jeudi 26 juin 2014 11:26 *** Message modifié par son auteur ***
Img-20130724-135
ALJOUB

J'ai fait la même chose (avec un autre modèle de réchaud) sauf que la bouteille est placée dans le coffre du local toilettes à coté.
La procédure d'utilisation est la même et il faut la respecter impérativement. Bien étudier le cheminement du tuyau et éviter frottement et vibrations.On peut sécuriser le système en implantant un détecteur de gaz dans la partie basse.
De toute façon, je n'avais pas de coffre disponible autre que celui où j'ai un bornier électrique! l La configuration des lieux ne permet pas de respecter la réglementation actuelle, et le bateau étant de 1987, il n'y a pas d'obligation rétroactive de mise aux normes. Le bon sens prime! je pense qu'il y plus dangereux lors de l'utilisation des vieilles gazinières avec de vieux tuyaux, dans des immeubles ....et personne ne les contrôle bien que ce soit plus fréquent !

samedi 28 juin 2014 08:29 *** Message modifié par son auteur ***
Balise_belge_2
1
ecumeur

Ce modèle de réchaud est maintenant introuvable. A Lourdes peut être.
Il y a un e dizaine d'années, j'en ai trouvé un d'occasion sur Internet.
En principe, pas de problème avec les robinets qui sont de simples pointeaux. Attention toutefois à ne pas les serrer exagérément.
Les brûleurs ont une fâcheuse tendance à s'oxyder. c'est également introuvable.
Habituellement les fuites proviennent du raccordement de la bouteille.
Du bas vers le haut, on a la bouteille, un joint large, le bâti du réchaud, un joint large et la grosse molette de serrage.
Pour les jointes, il suffit de prendre celui de la bouteille neuve, sous le bouchon, mais cela n'en fait qu'un seul!
Pour les robinets, un coup de WD40 leur fait du bien.

Attention, un coup de vent dans le carré peut éteindre la flamme et le gaz continue de sortir car il n'y a pas de thermocouple pour le couper.
Idem, on peut laisser un robinet ouvert.

Jusqu'à présent, j'ai senti le gaz avant l'asphyxie!

jeudi 26 juin 2014 12:56
Img_0491
Calou

Merci pour ces conseils et informations !

jeudi 26 juin 2014 16:13
Img_0491
Calou

Youpi ! On va éviter des frais... le WD40 sur les robinets à marché ! Plus la moindre odeur !
Comme le système n'est pas très sûr on y reviendra dans quelques temps et la solution d'Oursin est convaincante.

samedi 28 juin 2014 05:17
Missing
nopster

bonjour!
pour les joints, qu'il est toujours bon de rajeunir il suffit parfois d'aller faire un tour avec les anciens chez un rectifieur automobile ou alors on trouve de tout sur le net avec les bonnes côtes.
Le WD40 sur les ressorts qui rouille c'est bien, surveiller les ressort c'est aussi pas mal ;)

Par contre ce qui m'inquiète avec l'obsession de ceux qui veulent "mettre aux normes" , pour plus de 'sécurité', ce genre de matériel en désaccouplant la bouteille...
c'est que vous ôtez un principe de sécurité important et efficace.
Pas grave puisque non reconnu par les autorités me direz-vous...

Pourtant le fait que la bouteille soit collée dessous le réchaud fait que le poids abaisse le centre de gravité et participe beaucoup à ce que vous ne preniez pas l'eau brûlante des pâtes sur les jambes au moindre mouvement du bateau.
Donc pensez au minimum à rajouter un poids dessous le rechaud si vous mettez la bouteille ailleurs...

samedi 28 juin 2014 08:57
Balise_belge_2
ecumeur

Effectivement, faire un montage bricolé en désaccouplant la bouteille serait certainement pire que le système d'origine. Si ce type de réchaud devient vraiment HS, il ne reste plus d'autre solution que de faire une installation complète conforme, avec un réchaud neuf. Pas facile de loger la bouteille selon les règles avec des bateaux anciens. Il ne faut pas oublier qu'il n'y a aucune sécurité sur les robinets.

samedi 28 juin 2014 09:17
Cimg0658
SAROYAN

Bonjour les amis.
Je relance ce vieux fil.
Sur mon Kelt 7.60 DL le réchaud est d'origine. C'est celui à deux feux avec la bouteille vissée dessous. Etat lamentable. Par quoi l'avez-vous remplacé ? Merci à tous, MM

lundi 12 août 2019 10:52
20161230_093832
LECELTE

Nota...j ai toujours le systeme de cardan en stock pour ce rechaud....avis......

lundi 12 août 2019 12:27
Missing
2
plumo

Avec une fuite de gaz sur un bateau, on ne risque pas l'asphixie mais l'explosion. Et le risque est bien plus important qu'a terre, car le gaz, plus lourd que l'air, s'accumule dans les fonds, et y reste... C'est la raison pour laquelle on impose maintenant que la bouteille soit dans un compartiment communiquant avec l'extérieur sans possibilité pour le gaz de filer dans les fonds.

lundi 12 août 2019 16:50
Img_0491
Calou

Plus eu de fuite depuis la solution WD40. On s'en sert peu, juste en navigation, au mouillage tranquille on utilise un réchaud à l'extérieur, au port une plaque induction. On a même pas changé la bouteille depuis juillet 2014 !

lundi 12 août 2019 17:12
Balise_belge_2
ecumeur

Je recherche toujours un ou deux brûleurs et une grille pour rénover le mien.

lundi 12 août 2019 17:32
Missing
Julian86

Perso je n'ai pas d'idée pour mettre le mien aux normes. DUFOUR de 1980 tous els coffres de cockpit communiquent avec les fonds...

lundi 12 août 2019 17:41
1706331877
arnaudp

Une bouteille et un seul feu , c est simple et je n ai jamais utilisé les 2 feux d un réchaud gaz en mm temps ,alors...

lundi 12 août 2019 18:38
Balise_belge_2
ecumeur

Evidemment, tout dépend comment on pratique l'alimentation à bord.
Le matin, un brûleur est utilisé pour griller mes tartines pendant que l'autre fait chauffer l'eau pour le thé.
Si on fait de la cuisine, on a souvent besoin des deux brûleurs en même temps.
Quant aux fuites éventuelles, les robinets pointeaux n'ont pas de sécurité et il faut s'assurer éventuellement que le vent n'a pas éteint la flamme.
Le seul problème que j'ai rencontré est l'étanchéité au vissage de la bouteille, avec l'impossibilité de trouver des joints adaptés. Je récupère le joint sous le bouchon de la bouteille neuve pour renouveler ceux du vissage, un dessus et un dessous et cela va très bien. Après montage, vérification au liquide à vaisselle.
Sur mon Ecume de Mer, il et impossible de changer le réchaud avec un montage règlementaire. Tous les bateaux de cette époque étaient équipés de ce réchaud Camping Gaz et pas d'explosion de bateau connue! Tout le monde fait attention.

mardi 13 août 2019 11:06
Cormoran_ou_corbeau_des_mers
Windy

Bonjour,
Le miens (le même que Calou) ne fuit pas et ferme bien juste que j'ai mes bruleurs qui ne brule pas sur toute leurs circonférence particulièrement sur un dont je ne me sert jamais a cause de cela.
Je les ai pourtant démonté pour nettoyage car pas mal oxydé, mais en vain.

lundi 12 août 2019 18:46
8c59829d-a000-4d63-b34d-8b4dde231298
3
Ar-men (anciennement Tan’oz)

Bonsoir à tous,
Comme je l’ai dit et redit sur ce site, on ne JOUE pas avec le gaz. Beaucoup d’apprentis sorciers ne sont plus là pour le dire...
Je sais que la mise aux normes n’est pas facile sur un bateau ancien mais c’est la seule solution pour naviguer en sécurité.
Vouloir bricoler ces anciens appareils fatigués relève de l’inconscience.
Un plombier à la retraite,
Patrice

lundi 12 août 2019 21:16
Avatar
Ebraball

Sans vouloir contredire Ar-men, et donc sans parler de bricolage, je pense que les équipements gaz s'entretiennent un minimum. Les robinets (première cause de fuites) doivent être nettoyés, éventuellement rodés, et graissés, autrefois avec de la graisse Belleville, maintenant avec de la graisse silicone, les joints changés, les gicleurs et les bruleurs nettoyés, et vous aurez toujours l'impression d'avoir une installation neuve !

lundi 12 août 2019 23:12
02
Graffer

Bjr
Tu peux peut-être trouver les bruleurs sur les anciens réchauds de camping.
Concernant le lubrifiant, au "siècle dernier" on utilisait la graisse " molykote " qui existe toujours ou sous d'autres marques, mais particulièrement adaptée à tout ce qui concerne la robinetterie gaz.
Bonne nav...

mardi 13 août 2019 20:48
Balise_belge_2
ecumeur

Je suis quasi quotidiennement les annonces du Bon Coin.

mercredi 14 août 2019 10:39
8c59829d-a000-4d63-b34d-8b4dde231298
1
Ar-men (anciennement Tan’oz)

Bonsoir,
Je distingue le bricolage de l’entretien.
Chaque appareil, quel qu’il soit, demande un minimum d’entretien.
Après, on rentre dans le domaine du bricolage, avec plus ou moins de bonheur et de dextérité. Sauf qu’avec le gaz, ça peut faire BOUM et là il est trop tard pour avoir des remords.
Je suis vraiment très circonspect quand je vois des amateurs bricoler autour du gaz.
Bonne soirée,
Patrice

mardi 13 août 2019 22:17
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums