Tous les forums > Equipements > moteur bipolaire
Avatar
mimivivi

moteur bipolaire

Bonjour,
Un ami ne c'est pas méfié, il à acheté un moteur d' occasion qui n'est pas bipolaire pour son bateau acier. Il s'agit d'un moteur diesel Thornicroft de 33 chx.
Peut on isoler complètement le moteur de la coque acier, ou modifier alternateur et démarreur?
Merci pour vos conseil, bonne soirée,
Michel
samedi 28 avril 2012 18:37

Liste des contributions

Phil
philipped29200
Bonjour,
je suis mécano marine nationale et je ne voie pas le souci de ce moteur sur votre coque en métal.
Nous les coques en acier on a presque de ça, avec des moteurs thermique de touts les tailles.
Il est ou le problème?
samedi 28 avril 2012 18:54
Dscf1892
phoebus
les bato de la MN démence d’énorme squattée d'énergie pour neutraliser les courant de fuites éviter l’électrolyse et démagnétiser le bato demande au PM elins de ton bord il t'expliquera
samedi 28 avril 2012 21:48
Avatar
mimivivi
Et bien, c'est fortement déconseillé par les architectes pour évité l’électrolyse avec du 12 volts qui passe dans la coque....
samedi 28 avril 2012 19:15
Missing
outremer
La Marine Marchande a émis un règlement (7 aout 1979) concernant l'installation isolée des moteurs sur les bateaux métalliques.
Cela va assez loin dans les détails.
Sur mon Acier: Circuit bipolaire complet sur toute l'installation électrique, silent blocks isolants, accouplement
tourteau avec isolant semi-souple type vibraless Maucour, relai démarreur complémentaire sur le (-) jonctions fuel souples isolantes. On a fait l'impasse sur la circulation eau de mer qui refroidit l'inverseur et l'échangeur moteur. Faire en sorte qu'il n'y ait aucun retour par la coque du bateau (circuit test éventuel entre le + batterie et la coque).
samedi 28 avril 2012 19:27
Out_unadjustednonraw_thumb_1692
Samsa
salut, la polemique continue a faire rage sur le sujet,
en europe, on a tendance a mettre tt en bipolaire, et a isoler completement les moteurs et leurs accessoires, en se disant que c'est la precaution maximale,

mais aux USA p.ex. et sur les bateaux pros en effet, on conseille surtout de faire l'installation complete en bipolaire, donc sans utiliser la coque pour les alimentations, mais aussi de mettre le negatif de la batterie a la coque en un point,
ce seul point ou le negatif rejoint la coque peut etre la masse moteur, p.ex., donc moteur classique non isole,

le probleme d'electrolyse n'apparait de tte facon que qd le + atteint la coque quelqe part dans le circuit, que la coque soit isolee ou pas, ou me trompe-je ?

ceci dit, les avis sont tres partages sur le sujet, et on lit de tout, mm chez les pros, qui se degagent de tte facon de tte responsabilite ...

il y a quelques fils sur le sujet sur le forum ovni-club, et bien d'autres encore ...

PS : je ne suis pas du tt specialiste du sujet, et il y a autant d'avis tranches que de forums ... comme souvent
samedi 28 avril 2012 19:34
Out_unadjustednonraw_thumb_1692
Samsa
pour en revenir a ta premiere question, apparement, le kit "isolation" est prevu au montage en usine, mais il serait en effet interessant de savoir de quoi il est fait, et quels sont les elements a changer ou echanger ...
samedi 28 avril 2012 21:44 *** Message modifié par son auteur ***
Ph1
williwaw-ba
Pour Outremer, je suis entrain de faire l'installation à bord d'un Perkins 4236 sur mon canot acier, je ne suis pas spécialiste en élec, et j'aimerai comprendre plusieurs points, Pourquoi avec un moteur isolé bipolaire : sondes, alternateur, relais de démarreur est-il utile de tout vouloir isoler, sur un tel moteur d'où pourrait provenir un courant électrique?
Autre question tu dis supprimer le circuit d'eau de mer, comment refroidis-tu le circuit primaire ( liquide de refroidissement moteur)?
Merci d'éclairer ma lanterne.
samedi 28 avril 2012 22:18
Missing
outremer
La perfection n'est pas de ce monde. L'eau de mer est conductrice et peut boucler un circuit électrique. (cf hélice Cu et coque Al). Mais il faut aussi et d'abord refroidir le moteur et l'échangeur. Cette remarque est citée dans les détails concernant l'isolation moteur dans la Bible de G. CAROFF sur la construction des coques métalliques (partant du règlement MM), mais en pratique peu réalisable complètement.
Par principe, et pour les coques alu en premier, on doit, dans la mesure du possible, chercher à minimiser les courants de fuite.
dimanche 29 avril 2012 11:00 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
mimivivi
Bonjour, merci pour ces réponses, mais il ne s'agit pas de savoir si c'est important ou pas, car ça l'est, mais comment isolé un moteur qui n'est pas bipolaire...
dimanche 29 avril 2012 10:01
Missing
(60nora)
bonjour,
il faut isoler l'alternateur soit en sortant la masse du chassis ou en changeant le modele ,changer les sondes de température et pression d'huile par des isolées et installer un gros relais type relais de guindeau qui mettra le moteur au negatif de la batterie juste pendant le demarrage commandé par la clef .attention au relais qu'il soit bien bipolaire lui aussi .
si tu as besoin j'ai les sondes isolées dans mes CPS
alain
dimanche 29 avril 2012 10:20

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums