Un alternateur sous stéroïdes primé au METS

--- publié le 20 novembre 2018 11:25:49

 

La société britannique Triskel Marine a remporté le DAME Design Award 2018 avec son système Intégrel, un alternateur optimisé sur moteur de propulsion sysceptible d'éviter le recours à un générateur dédié. L'Intégrel peut générer jusqu'à 9 kW sans compromettre les performances de propulsion. Le système utilise, en quelque sorte, les capacités inemployées du moteur, et se régule de manière à ce que celui-ci fonctionne en permanence à son efficacité maximale. L'électricité produite peut être consommée immédiatement ou servir à recharger les batteries. L'alternateur charge un parc batterie de 10 kWh en 48 V. L'électricité est   ensuite convertie en 12V, 24V ou 36V par un chargeur batterie à batterie de 600W.

Le système est différent d'un générateur haute capacité, puisqu'il gère la production, le stockage, la conversion et la distribution d'électricité. Il délivre sa puissance nominale en continu, dès un régime moteur très bas (le fabricant annonce 3.5 kW au ralenti). Le contrôle de la génération est radicalement différente de celle d'un générateur classique : l'électronique est séparée du générateur lui-même, et le contrôleur reçoit en temps réel de multiples sources : ECU du moteur, NMEA 2000, capteurs de batteries, etc. Le contrôleur utilise ces données pour s'assurer que le moteur est chargé de manière optimale et que la propulsion n'est jamais compromise. Il fournit également la quantité précise d'énergie requise pour entretenir les charges électriques et garantit le maintien des batteries dans des conditions optimales. En arrière-plan, le contrôleur surveille également des paramètres de sécurité essentiels tels que la température de la batterie et du générateur, les limites de tension et de courant et l'état de charge de la batterie.

En raison de la puissance élevée du générateur, la charge du moteur doit être gérée avec beaucoup de soin. Le contrôleur vérifie que le moteur est à sa température de fonctionnement avant d'augmenter progressivement la puissance électrique jusqu'à ce que le moteur soit chargé à son point le plus économe en carburant. En même temps, le contrôleur donne la priorité à la propulsion. Ainsi, s'il détecte un changement de vitesse ou un changement rapide du régime moteur, il met le générateur hors tension jusqu'à ce que le moteur revienne à un état stable. Lorsque le moteur tourne à plein régime lorsque l'hélice utilise toute la puissance du moteur ou lors de manœuvres à basse vitesse, le générateur est également arrêté.

La puissance du générateur est calculée et ajustée 100 fois par seconde pour donner une réponse quasi instantanée à l’environnement en constante évolution à bord d’un navire en exploitation.

 

Ajouter un commentaire public :

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour