Tous les forums > Navigation > près d’un cargo dont l’AIS dit vitesse nulle , la passerelle envoie un signal lumineux
Image
berdem94

près d’un cargo dont l’AIS dit vitesse nulle , la passerelle envoie un signal lumineux

Ça s’est passé la nuit dernière, vers trois heures du mat, de l’est , je navigue vers Gibraltar. Cinq navires immobiles sont plus ou moins sur ma route.
Pour limiter mon trajet, je passe derrière le premier, puis j’envisage de passer devant le second, j’ai vérifié plusieurs fois sur l’ais , speed 0 rotation 0 .
Ma VHF est éteinte, comme trop souvent, regret léger.
Proche de passer devant , de la passerelle des signaux avec un spot me font abattre rapidement pour passer derrière.
Ce navire immobile portait ses feux de nav , les deux blancs et le vert , parmi tous les autres, je souriais de la légèreté de pros n’ayant pas les bons feux...
Puis je compris mon erreur, le navire n’est PAS MOUILLÉ, il est en équilibre dynamique, ce qui m’a aidé à comprendre,c’est le fond , à 750 mètres il est difficile d’ancrer.
C’est sans conséquence , mais peut-être intéressant à savoir,un navire immobile n’est pas forcément mouillé, donc on passe derrière.
Merci de vos considérations constructives.
Bernard

mardi 18 juin 2019 21:36

Liste des contributions

  • HS Westray mercredi 19 juin 2019 21:25
08-11_tom_038
Pied Marin

Bonne expérience...à retenir !

mardi 18 juin 2019 21:44
Missing
super typhoon

Toujours regarder à la jumelle quels feux ils portent !
Je ne suis pas un grand fan de la VHF non plus mais à proximité d'autres bateaux je l'allume quand-même.

mardi 18 juin 2019 21:47
Mikeno_logo_2
Mikeno

Merci pour l'info Berdem

mardi 18 juin 2019 22:19
Missing
2
outremer

A priori si on vous a éclairé depuis la passerelle c'est que vous étiez vraiment très près du gros navire en route par définition selon ses feux de navigation, AIS, RADAR ou pas, et que l'homme de quart qui devait vous suivre au besoin au radar,vous estimait en trajectoire potentielle de collision. Raser son étrave dans ces conditions méritait effectivement réflexion.

mardi 18 juin 2019 23:22
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Berdem94 n'a pas été "éclairé", il a eu signalisation depuis la passerelle par l'officier de quart, qui a compris qu'il n'avait pas compris.

mercredi 19 juin 2019 09:51 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

J'aurais dû mettre "éclairé".

mercredi 19 juin 2019 10:51
Image
Lulu2

Effectivement, un navire qui n'est ni ancré, ni échoué, ni amarré à terre est considéré comme faisant route, même s'il ne bouge pas.
S'il est en ancrage dynamique ou en stationnaire, il peut en effet se mettre à évoluer dans l'instant qui suit.

mercredi 19 juin 2019 00:00 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Thorlak50130

Lorsqu'il fait mauvais temps, il n'est pas rare de voir certains cargos faire du surplace face au courant, voire reculer.

mercredi 19 juin 2019 06:49
Missing
Peuwi

Mais, du coup, je ne comprends pas.
Ancré, ou en équilibre dynamique au moteur, ca ne change rien à la trajectoire.
Ca change juste la trajectoire possible : s'il n'est pas ancré, il peut bouger... Mais ca peut être dans n'importe quel sens, donc, ce n'est pas significatif.

Du coup, pourquoi faudrait-il passer sur l'avant dans un cas, et sur l'arrière dans l'autre ?

Je m'attends à ce que l'on me dise "oui, mais il y a le courant, le bateau est en train d'avancer contre le courant". Ok, mais dans ce cas, ce serait pareil avec un mouillage, il y aurait le même risque que le voilier se déporte du fait du courant.

mercredi 19 juin 2019 09:07
Kangoo_2
1
Quizas

oui tout à fait, donc passer devant ou derrière soit à l'extérieur d'un rayon de sécurité que l'on estime suffisant, ce que l'on a toujours fait avec ou sans les données fournies par un radar ou un AIS

mercredi 19 juin 2019 09:19
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

j'ai eu un peu la m^me aventure :mais impossible de voir les feux de cotés (vert ou rouge) le cargo ne bougeait pas ou presque ..

mon "équipier" c'est lever pour prendre son quart ,je lui fait part de mon probleme "c'est normal le bateau est "en panne" " il ne fait pas route donc n'a pas ses feux de route (vert ou rouge) ...il n'a que ses feux blanc tout horizon ..

donc a mon avis il ne devait pas montrer leur feux de route puisqu'ils ne faisaient pas route mais étaient stationnaire

mercredi 19 juin 2019 09:30
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Les 2 feux de mouillage sont utilisés exclusivement pour le mouillage.
Les feux de route sont allumés avant de faire route (même à quai), en statique ou en mouvement.

mercredi 19 juin 2019 10:13
Missing
1
yannbis

Bonjour,
partage intéressant.
autre indice : sur l'AIS un navire mouillé a une icone spécifique.

mercredi 19 juin 2019 09:38
31eb_1
genavigue

OUi les feux servent. Comme quoi l'électronique ne remplace pas encore l'humain et sa réflexion et/ou appréciation. Merci pour ce retour d'expérience.

mercredi 19 juin 2019 09:43
Pavillonbleuocc
2
a_guy

Je suis plutôt très vhf (trop) en pareil situation 3h du mat ,cargo en vitesse 0 un petit appel pour annoncer les intentions ça mange pas de pain ! ça rassure sur la manœuvre,ça occupe, puis ça fait bosser le mec de quart !
Les cargos sont toujours (souvent) surpris par nos manœuvres donc eux aussi ont besoin d'info !

Trop n'a jamais manqué !

mercredi 19 juin 2019 09:52
Dsc_0144
Reve d'une vie

merci pour ces infos, cette expérience est utile pour tous. Cependant, je me permet d'être surpris que dans des zones comme Gibraltar on ne soit pas en veille permanente en VHF étant donné la densité du trafic maritime ?!!!
Cela me semble tout aussi important que l'utilisation du radar ou de l'AIS, pour ne pas dire plus!

mercredi 19 juin 2019 09:55
Plumier
okyl

Gibraltar tu peux toujours essayer d'en placer une avec la vhf C'est quasi impossible.

mercredi 19 juin 2019 13:45
Dsc_0144
Reve d'une vie

J'ai parlé de veille, maintenant, si danger, il est à proximité, donc il y a toujours moyen de se faire entendre, encore faut-il comprendre et parler la langue

mercredi 19 juin 2019 15:00
Avatar
spi33

dans une situation semblable devant Gibraltar on avait commencé à vouloir rentrer le spi et pour s'abriter du vent qui montait on est passé entre 2 cargos qui attendaient et je peux dire que la VHF est devenue très bruyante en anglais en espagnol et peut être en d'autres langues on s'est fait copieusement arrosé je ne dis pas injurié car j'ai pas bien compris...

mercredi 19 juin 2019 10:27
20150629_161711
3
Rigil

AIS = poubelle, gadget dangereuxau final...
Jamais pour moi, je l'utilise au boulot et tous les jours j'en vois plus les inconvénients que les avantages.
Sur mon bateau perso, c'est veille optique permanente et initiative anticollision "humaine".

mercredi 19 juin 2019 10:56
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

enfin voici quelqu'un qui pense comme moi ou moi qui pense comme lui …

l'AIS est devenu dangereux car beaucoup lui font une confiance aveugle (si je puis dire) ,pas tout le monde mais je crains beaucoup ont avant tout les yeux rivé sur l'écran

mercredi 19 juin 2019 18:50
Dsc_0144
Reve d'une vie

Le mien est à l'intérieur et j'entends le bip à chaque réception. Après un tour d'horizon complet lorsque je descends ala carte, j'y jette un coup d'œil par sécurité, c'est un transpondeur, le danger vient surtout du fait que beaucoup trop de gens n'ont qu'un récepteur.

mercredi 19 juin 2019 19:18
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

toi tu jette un coup d'oeil , mais l'abrutie qui a failli me rentré dans le tableau arriere de mon bateau lui était dans sa cabine les yeux surement sur son écran …

que je sache l'AIS n'est pas encore obligatoire ..demande aux petit pecheurs de depenser 600 ou 700€ pour aller prendre quelques maquereaux ..

mercredi 19 juin 2019 19:24
Dsc_0144
Reve d'une vie

Je ne sais pas ce que tu fais comme boulot mais ne pas CONFONDRE PMR dont la puissance est d'un demi watt et nos VHF marine.
Il existe aussi une procédure à respecter et quoi qu'il en soit, cela bien sûr ne dispense pas d'une veille active et visuelle.
Quant à L'AIS, c'est comme les autres moyens de sécurité, aucun n'est parfait, mais ce n'est qu' un élément parmi d'autres, encore faut-il savoir en mesurer les limites et savoir l'utiliser à bon escient.

mercredi 19 juin 2019 15:07 *** Message modifié par son auteur ***
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

Le problème des dispositifs de sécurité, c'est qu'ils font baisser la vigilance ou augmentent la "prise de risque".

mercredi 19 juin 2019 15:19
Dsc_0144
7
Reve d'une vie

Non, je ne peux pas être d'accord avec ça. Je navigue en solo et je suis heureux de les avoir. Dire ça, c'est comme dire que les rétros ou la ceinture de sécurité sur un véhicule entraînent un manque de vigilence. Il faut juste savoir s'en servir correctement et assumer une veille personnelle active. Ils ne viennent qu'en complément de l'œil et de l'oreille humaine.
Ne jamais faire une confiance aveugle au risque s'en mordre les doigts.

mercredi 19 juin 2019 15:33 *** Message modifié par son auteur ***
Duduche_akbar
Duduche Braz

Ben si, justement... tu navigues en solo = prise de risque augmentée
En fait tu approches l'asymptote du "risque acceptable", qui t'es personnelle, et si tu rajoute un dispositif supplémentaire tu referas la même démarche.

mercredi 19 juin 2019 15:39
Dsc_7410
jackx308

Par principe,
En navigation la vhf est toujour en veille, ça peut aussi servir à venir en aide à un bateau en difficulté.
Je ne passe jamais près des rochers
Je ne passe jamais près d'un cargo ou bateau de croisière, ou bateau à mobilité réduite
Je ne ferais jamais confiance à 100% à l'aise.
Bon vent à tous

mercredi 19 juin 2019 16:03
Dsc_0144
mercredi 19 juin 2019 16:04
Missing
2
Peuwi

Je trouve les messages anti-AIS un peu rétrogrades, pardonnez moi.
L'AIS apporte une information supplémentaire, précise, et de façon efficace.
Elle ne préjuge en rien du comportement de l'utilisateur.
Si l'utilisateur juge que cette information est suffisante pour faire n tours d'horizon par heure au lieu de x, sous prétexte que l'AIS l'avertira de l'arrivée de tout bateau rapide à proximité, cela reste son choix, et il n'est pas forcément moins sûr que pas d'AIS du tout.

...
Parce que je suis peut-être un jeunot, et je n'ai pas eu le plaisir de connaitre des centaines de bords, mais je n'ai -> jamais <- vu un capitaine ou responsable de quart tourner sur lui-même inlassablement comme une toupie façon "radar" pour tout surveiller tout le temps jusqu'à s'en rendre malade.
Bref, tout le monde fait une surveillance visuelle partielle, dans une certaine mesure, avec une certaine fréquence. (certainement toutes les minutes pour les meilleurs)

Exemple tout con, puisque j'ai plutôt l'habitude de découvrir des bords de voiliers :
Le voilier, il a un génois. Ce génois, il n'est pas transparent. Et la gite du bateau fait que le génois masque l'horizon.
Alors, bien sûr, il faut se déplacer, se pencher pour regarder brièvement dessous au moment d'une vague...
Sauf qu'en pratique, j'ai rarement vu les gens qui le faisaient autrement qu'à l'occasion, 2 fois par heure au maximum, quand ils descendent voir la carto.
En parler, ca, j'ai vu. Le faire, beaucoup moins.
Bref, l'AIS apporte une info. Libre aux gens d'en faire ce qu'ils veulent.
A choisir, j'interdirais le génois, moi. Ainsi que la navigation par faible visibilité, évidement. (mais bon, en pratique, je ne vais rien interdire du tout, vu que je n'ai pas clairement pas l'impression que l'abordage soit une cause significative d'incidents en navigation dans la plaisance)

Après, évidement, je parle de "détecter" un bateau. Une fois que l'on l'a détecté, on ne va pas se coucher, on va le suivre pour vérifier qu'il reste loin et hors route de collision,
et quand on est proche, on ne part pas se faire un café ou vérifier la carte, ni l'AIS, ni ses SMS, on le surveille vraiment en permanence.
(après tout, c'est toujours marrant de regarder les autres bateaux, leur donner des petits noms, d'oiseau parfois..)

De plus, tel que je l'ai compris, l'incident décrit dans ce post n'a rien à voir avec l'AIS, ou avec le fait que le bateau soit mouillé ou non, mais sur la gestion d'une situation claire et connue. (il n'y a pas de défaut de veille, il l'a vu, le bateau)

mercredi 19 juin 2019 17:25 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

Penuwi donne un exemple type du danger de l'AIS …"L'AIS evite de regardé sous le genois" ...et le bateau qui n'a pas d'AIS se fait rentré dedans ..

mercredi 19 juin 2019 18:54
Missing
Peuwi

Je n'ai absolument pas dit que l'AIS évide de regarder sous le genois, et encore moins littéralement avec des petits guillemets autours.
J'ai dit que sur les voiliers sur lesquels j'ai navigué, les gens ne regardaient pas souvent ce qu'il y avait derrière (et je n'ai jamais sur un voilier qui avait l'AIS, donc pas d'AIS + pas de veille constante à 360°)
Bref, sur ces voiliers, puisqu'ils sont déjà censés faire une veille et qu'elle n'est pas parfaite, un AIS ne serait pas totalement inutile. Pas suffisant, mais pas inutile non plus.

jeudi 20 juin 2019 15:50
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

AIS ou pas si l'on navigue "normalement" on est obligé de faire une veille visuelle constante ,continu ...ou alors c'est la roulette russe …

Par contre par visibilité nulle ou reduite l'AIS c'est un grand plus indeniable là il est utile a part ça je voie mal son utilité ..

J'ai bien rie lors de la Semaine du Golfe du Morbihan ou les 1200 bateaux se touchaient presque les uns les autres en rentrant dans le golfe de voir les centaines d'AIS emettre ...

jeudi 20 juin 2019 16:05
Missing
1
outremer

Un génois trop bas gène la beaucoup la vision. Cette position très basse n'a pas de justification hors la course. Ayant hérité de cette disposition j'ai rapidement remonté la position du génois lorsque dans un chenal où un pêcheur qui ne devait pas être la m'a barré la route sans se préoccuper de la ma trajectoire. Heureusement qu'on a entendu le bruit du moteur. En remontant un peu le génois on voit mieux et on évite de raguer sur les filières. La légère remontée du centre vélique n'a pas beaucoup d'importance en croisière.
De nuit l'AIS n'aurait été d'aucune utilité vu qu'un pêcheur s'en dispense. Par contre le Radar aurait été très utile. Cette fois comme nous étions de jour il n'était pas en veille.

mercredi 19 juin 2019 19:03
P1080228
2
zoom

J'aurais bien aimé avoir l'AIS lorsque je naviguais sur les cargos. Tous les moyens sont bons pour organiser une veille, il n'y en a aucun à jeter. La gestion du risque et propre à chacun, et chacun doit assumer en fonction de sa conscience et du milieux.
Pour en revenir aux cargos à l'arrêt, parfois on peut être "en attente aux ordres" et si le temps d'attente est pas trop long, on peut rester à la dérive quelques heures (parfois plusieurs jours sans pour autant mouiller, et être prêt à faire route immédiatement. Gibraltar est un carrefour, il y en a souvent en stand by. Un fax tombe, et c'est le départ immédiat.Même si la chauffe machine est prête, ça peut prendre moins d'une demie heures) le status des AIS est parfois renseigné par les équipages, mais pas assez à mon gout.
Les voici ici, il est bon parfois de le chercher si on a le temps sur la console AIS

https://help.marinetraffic.com/hc/en-us/articles/203990998-What-is-the-significance-of-the-AIS-Navigational-Status-Values-

Bonne veille à tous et n'hésitez pas à jouer de la VHF, malgré la barrière de l'anglais ça résoud bien des doutes.

mercredi 19 juin 2019 18:24
Missing
1
Brice13

Toujours les memes discussions. pour sortir la journée ciel clair et dégagé, l'AIS et le radar ne sont pas obligatoire. Quand on fait 30 à 60 heures en solitaire, ils sont obligatoire.

mercredi 19 juin 2019 19:50
Missing
Westray

La veille VHF n'est pas obligatoire quand on a le CRR ?

mercredi 19 juin 2019 19:58
Missing
LR

RIPAM dont règle 3i...
De nuit : feux de route

E.

mercredi 19 juin 2019 20:04
Missing
Westray

HS

mercredi 19 juin 2019 21:25
Image
berdem94

Bonjour,
Quelques infos complémentaires,
Je passais devant , à bonne distance d’un navire sans erre.
Arrivant dans cette zone très fréquentée, j’assurais une veille visuelle et AIS , car depuis cet hiver , J’EMETS, c’est plutôt contraire à mes opinions de discrétion, MAIS le temps passe , je ne suis plus invulnérable , et s’il m’arrive qqch , ma douce saura où retrouver ce qui fût son époux.
Ma VHF n’était pas en route, une vingtaine de miles, mais dès que je me suis rapproché, ON bien sûr. Suis allergique au bruit.
Pour «  rigoler «  le phare au sud de gib ne s’est dévoilé qu.à demi portée, brouillard, qui m’a un peu stressé, mais qui s’est évanoui avant mon arrivée, merci.Heuresement pleine lune.
Et je venais de Calpe , quasiment trois jours et nuits , non stop , et en SOLO, pas mal de voile.
Et la gestion de l’entree, visu , jumelles, ais , radar , oublierais je qqch?
L’interet du post me paraît la notion d’un navire SANS ERRE , MAIS QUI EST EN ROUTE CAR NON MOUILLÉ, et donc de lui passer derrière a bonne distance.
Notion inconnue de moi.

Bonnes nav, c’est quand même un coin très particulier, mais attachant.

mercredi 19 juin 2019 20:16
Dsc_0144
Reve d'une vie

C''est très bien de t'etre équipé d'un transpondeur et de transmettre ta position aux autres bateaux mais j'espère que c'est une boutade quand tu dis : "le temps passe , je ne suis plus invulnérable" car nul n'est invulnérable ; ou bien tu as enfin atteins l'age de la sagesse ?!!!

jeudi 20 juin 2019 13:35
Dsc_0144
Reve d'une vie

C''est très bien de t'etre équipé d'un transpondeur et de transmettre ta position aux autres bateaux mais j'espère que c'est une boutade quand tu dis : "le temps passe , je ne suis plus invulnérable" car nul n'est invulnérable ; ou bien tu as enfin atteins l'age de la sagesse ?!!!

jeudi 20 juin 2019 13:35
Dsc00073
SV UHAMBO

RIPAM 3i et 23a????

jeudi 20 juin 2019 12:07
Missing
LR

C’est exact
Règle 3 i) L'expression « faisant route » s'applique a? tout navire qui n'est ni a? l'ancre, ni amarre? a? terre, ni e?choue?.
Règle 23 a) Un navire a? propulsion me?canique faisant route doit montrer :
i) un feu de te?te de ma?t a? l'avant
ii) un second feu de te?te de ma?t a? l’arrie?re du premier et plus haut que celui- ci; toutefois, les navires de longueur infe?rieure a? 50 me?tres ne sont pas tenus de montrer ce feu, mais peuvent le faire ;
iii) des feux de co?te?
iv) un feu de poupe.
Bien vu!

jeudi 20 juin 2019 17:41
Img_20180618_163612
juliusse

Personnellement, je trouve que l'ais est un bon outil, en complément des autres. Ma vhf fait réception de l'ais, et je ne l'ai pas connectée au PC. Les informations affichées me suffisent (relèvement, distance, cap, vitesse, etc...) Je l'utilise façon "mer-veille", dès que ça sonne, je cherche le visuel. En tout cas par faible visi, c'est un plus indéniable. Autre utilité, on a le mmsi pour contacter directement le navire, histoire de confirmer. Par contre, naviguer les yeux rivés sur le PC, c'est pas mon truc. D'une part, en côtier, beaucoup de bateaux n'ont pas de transpondeur (dont moi) et il n'y a pas que les bateaux, en vrac, casiers, ofnis, etc..

Quand à la veille vhf, elle n'est obligatoire que pour les pros et les plus de 24m.

jeudi 20 juin 2019 12:28 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc_0144
Reve d'une vie

Au risque d'en choquer quelques uns, je regrette d'une part que l'ais ne soit pas obligatoire et d'autre part je pense que n'avoir qu'un récepteur ce n'est pas très responsable.

En fait, c'est compter sur les autres pour être en quelque sorte à l'abri.
Mais si tout le monde agissait ainsi, ou serait l'intérêt d'avoir un ais ?

Le transpondeur AIS, c'est l'une des 1ères choses que j'ai achetée pour équiper mon bateau, puis une survie et après une balise Epirb.

Si pour une raison ou une autre vous n'entendez pas une alerte AIS votre transpondeur aura informé l'autre bateau de votre position. Vu le prix actuel des transpondeurs AIS, je pense que c'est une question de civisme marin, tout simplement.

L'argument de dire que l'on ne navigue que deux à trois semaines par an ne tient pas car ceux qui naviguent peu le font bien souvent en période estivale, quand il y a le plus de trafic nautique.

jeudi 20 juin 2019 13:31
Missing
outremer

L'AIS est un complément utile mais ne change rien à certaines réalités: un pêcheur zigzague devant vous et vous ignore.
un gros navire avec une forte inertie ne pourra vous éviter si vous venez faire du rase cargo. Les situations de collision ne deviennent vraiment critiques que dans les dernières secondes. Il est recommandé d'infléchir suffisamment à l'avance sa route pour faire comprendre ses intentions et par principe passer le plus au large.

jeudi 20 juin 2019 14:39
Img_20180618_163612
juliusse

Je n'ai pas de transpondeur car je n'aime pas être pisté et je ne compte pas sur les autres pour assurer ma sécurité. Dans le brouillard je mets des coups de corne par exemple. Pour ma part j'estime que la multiplication des transpondeurs est plus une source de problèmes qu'autre chose. En côtier, je coupe l'alarme ais car ça n'arrête pas de sonner. Que les pros et les cargos soient équipés OK, mais trop de signaux tuent le signal. Quand je vois un transpondeur marqué "solo sailor" ca m'énerve un peu, ça veut dire quoi : "je suis tout seul alors faites moi la place"? Faut pas rêver, un mec en train de virer son chalut va pas se déplacer pour toi, quand à faire dérouter un cargo, moi, je fais pas. Les mecs qui bossent, je leur laisse la priorité, c'est ça le civisme. Et si je veux signaler ma position, je met un coup de radio.

jeudi 20 juin 2019 14:55
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

@ reve d'une vie

citation : n'avoir qu'un récepteur ce n'est pas très responsable.

si on a même pas de recepteur c quoi alors ? et en plus un grand genoa !!!

jeudi 20 juin 2019 16:45 *** Message modifié par son auteur ***
Img_20180618_163612
1
juliusse

Dans ce cas là mon cher Jean, tu dois être un criminel. En plus, avec ton bateau pas solide, qui tape au près et qui n'avance pas...

jeudi 20 juin 2019 16:50
Missing
super typhoon

Un bon truc pour voir sous le genoa sans risque : dans la cabine, il suffit de regarder par les hublots sous le vent.

lundi 01 juillet 2019 22:04
20150629_161711
Rigil

Oui, et garder une brassière en permanence ou un casque contre les coups de bôme se serait pas mal non plus...ah, il est loin notre espace de liberté. ..avec de telles reflexions bien franchouillardes on sera vite en mer aussi emmerdés que sur nos routes...

jeudi 20 juin 2019 17:42
Plumier
okyl

Dans l'exemple de ce fil c'est l'AIS qui l'a perturbé, voir même de sourire de la légèreté de pros n’ayant pas les bons feux.
Jamais je ne passerais DEVANT un cargo avec ces feux de route.
Merci du témoignage, cela remet les pendules à l'heure.

jeudi 20 juin 2019 13:47
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

ç'est bien le probleme des feux de route dans ce cas ..

d'apres mon équipier ( ex officier à la passerelle puis commandant) un bateau en stationnaire ne doit pas mettre ses feux de route (vert et rouge) justement pour eviter toute confusion avec un bateau qui lui fera route ..le bateau doit porté ses feux blanc uniquement

jeudi 20 juin 2019 15:54
Dsc00073
SV UHAMBO

Une petite révision du RIPAM par votre équipier ne serait pas inutile

jeudi 20 juin 2019 17:48
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

allez faire confiance à un ex commandant de bateau qui lui dans ce cas éteignait les feux de cotés …

je ne lui ferais plus confiance ..fini..terminer ..

jeudi 20 juin 2019 19:42
08-11_tom_038
Pied Marin

Comme d'hab, critiquent ceux qui n'en ont pas

jeudi 20 juin 2019 14:48
Dsc_0144
Reve d'une vie

il est certain que ceux qui ne font que du côtier et ne sortent que par beau temps et ne naviguent jamais de nuit , 3 semaines par an ne vont pas se sentir concernés ni par l'ASN, ni par le radar ou l'AIS.
Mais dès que vous partez pour du semi hauturier ou de l'hauturier c'est un plus indéniable d'avoir les moyens de surveillances adaptés à sa navigation. Cela ne dispense pas non plus d'une veille vigilante.

jeudi 20 juin 2019 17:08 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
3
jeanlittlewing

oui c'est sur que je correspond à ta description !

on peut donner des conseils sur un autre ton, mébon merci de m'avoir convaincu que j'étais un danger flottant pour les autres

jeudi 20 juin 2019 17:18 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

et la le pompom ! il termine sa sixième circum solo à 77 ans sur un Moore 24, petit ULDB, je crains qu'il n'ait ni radar ni receveur ni transpondeur AIS !!

et moi qui l'admirait !!

https://www.amazon.com/Webb-Chiles/e/B001H6IYIQ

jeudi 20 juin 2019 17:59 *** Message modifié par son auteur ***
Ca-d-oro-460
Ca d'Oro

De toute façon tout materiel electronique, même s'il peut etre une aide à la navigation doit être pris avec des pincettes
Ex: si sur votre radar il y a un écho, il y a vraisemblablement un truc qui renvoit cet écho, si sur votre radar il n'y a pas d'écho... le radar est peut etre en panne...

mercredi 26 juin 2019 22:05
Damjan
Damjan

Moi ca va j'ai deux radars,un ecdis,3 GPS differentiels,rafales de vhf,et on continue a faire le point sur carte papier...
Et a exercer une veille visuelle et auditive,quoique de la haut on n'entend pas grand chose.
Par contre j'ai pas les accents sur mon clavier!

mercredi 26 juin 2019 22:37
L-oiseau-bleu
1
L'OiseauBleu

Transat en solo 2017-18
7 ème jour, au milieu de l’Atlantique.
Je n'ai vu aucun bateau depuis le départ de Mindelo, au Cap Vert. Après le repas du soir je fais, comme toujours, un petit somme dans le cockpit, la minuterie du réveil réglée sur 1 h. mais 45 mn plus tard je me réveille et toujours allongé je vois des lumières très proches par le travers. Mais non je dois rêver… et je referme les yeux pour les réouvrir immédiatement car non, je ne rêve pas, je suis bien réveillé ! C’est un petit cargo faisant route inverse, à 200 m. environ. Je tourne la tête et un deuxième de l’autre côté mais bien plus loin. Je descends à la table à carte vérifier, mais rien sur l’écran du PC, pas de signal AIS ! 45 mn plus tôt je n’avais pas vu les feux lors de mon tour d’horizon ? (je n'ai pas de radar) Humm… La visibilité était pourtant excellente... J'ai donc réglé la minuterie du réveil à 45 mn par la suite mais je me réveillais naturellement tout seul, en général au bout de 30 mn.
Le bateau suivant - un cargo- que j'ai vu c'était à l'AIS vers 3 h. du matin le jour de l'arrivée en Guadeloupe. Il semblait faire route de collision à 90° avec moi. Le vent avait molli, je le suveillait.... Un coup l'AIS m'indiquait qu'il passerait devant et une autre fois c'était collision. Le vent est remonté de quelques nds et là un coup l'AIS m'indiquait qu'il passerait derrière et une autre fois c'était collision. Dans le doute un petit coup de moteur durant 30 mn pour gagner 0,5 nds et il est passé tout juste 100 m. derrière moi au lever du jour.

lundi 01 juillet 2019 16:25

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums