Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

RYA ICC

Bonjour, n'ayant navigué en tant que skipper de mes propres bateaux qu'en Norvège où l'on n'a besoin de (presque) rien je n'ai aucune licence de navigation. On me propose de passer le RYA ICC (International Certificate for operator of pleasure Craft) qui est octroyé par le Royal Yachting Association in Southampton ce qui me permettra d'avoir un document reconnu par un certain nombre de pays. Quelqu'un sait il ce que vaut ce certificat? Merci d'avance.

mercredi 12 juin 2019 16:14

Liste des contributions

Avatar
roberto

Pas facile à repondre, la situation est pour le moins confuse.

Commencer ici:
http://www.unece.org/unece/search?q=icc&op=Search
puis regarder aussi dans le site RYA, ils expliquent pas mal de choses.
Cet ICC n'est pas proprement un "permis RYA", mais un permis à vocation internationale qui à priori devrait être emis/reconnu par les Pays signataires (voir lien ci dessus), or pour le moment il n y a pas beaucoup de Pays qui le délivrent, essentiellement UK, Pays de l'est, etc etc.
Pour une utilisation en France, il vaut mieux prendre contact avec la DDTM Service Mer et Littoral et leur poser la question si:
1.ils reconnaissent la validité directe du ICC en eaux françaises, ou
2.ils l'acceptent comme "titre étranger" pour délivrer un permis français par équivalence (donc sans examen).

mercredi 12 juin 2019 16:42 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
PolitiquementIncorrect

attention cependant aux renseignements fournis par l'administration française qui peuvent et d'une changer d'un bureau ou agent à un autre et qui de deux sont orientés fillilale capitaine 200/500 et fera tout pour la favoriser même dans une simple recherche d'info. Si vous les écouter tout les navires dans les eux française ont un cap500 à la barre....
La France est très protectionniste vis a vis de ses formations nautique.

Il faut à mon avis d'abord définir, où se passera le charter et quel sera le pavillon du dit charter... Sachant qu'il n'y a quasiment aucun yachts sous pavillons français il devrait être assez simple de travailler avec un yachtmaster, bien moin contraignant et tout aussi couteux que la filliale française

mercredi 12 juin 2019 16:45
Avatar
roberto

Le ICC est un certificat plaisance pur, non professionnel, tout comme le cotier ou hauturier francais.
Certains Pays (exemple Croatie) exigent un permis meme pour les bateaux a voile, meme de location, donc en pratique avec ce certificat on reussit a prendre en location/skipper a titre prive des bateaux a priori dans un plus grand nombre de Pays (avec tous les bemols et nuances nationales...). On ne peut pas faire du charter dans le sens etre skipper a titre onereux d un bateau de location,meme pas sous pavillon UK.

mercredi 12 juin 2019 18:05 *** Message modifié par son auteur ***
592982
Chemistrebor

Le Day Skipper du RYA donne équivalence ICC et tu peux le valider en France, mais dans les centres RYA.

mercredi 12 juin 2019 18:09
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

Bonjour et grand merci à Roberto, PolitiquementIncorrect et Chemistrebor pour vos réponses.
C'est effectivement un peu flou...
Je possède le documents du RYA qui donne les infos sur les compétences requises etc. La France ne reconnait pas le ICC. En tant que français je ne peux pas passer le ICC mais étant résident à Malte je peux faire une demande au RYA. Comme j'habite à Malte je cherche les licences disponibles localement. Le Yachtmaster peut être passé à Malte (mais plus cher: env. 2200 euros). Ce que je comprends c'est que le ICC donne droit de skipper un voilier de façon non commerciale et donc de louer en tant que skipper dans les pays qui reconnaissent cette licence, donc finalement assez peu. Mais dans la pratique il semble que le ICC soit reconnu dans la plupart des pays. C'est un peu cela que je voulais vérifier auprès de la communauté Hisse et Ho.
Encore merci pour votre aide...

jeudi 13 juin 2019 09:48
20180403_182142
dica

L'ICC n'est pas un brevet en soi.
C'est une carte qui atteste que vous avez un brevet national équivalent, c'est pourquoi on ne passe pas d'examen ICC.
Après, chaque nation decide de quel brevet donne accès a cet ICC et sous quelle conditions.
Enfin, chaque nation, loueur,... decide si cet ICC représente quelque chose pour lui.

jeudi 13 juin 2019 10:47
592982
Chemistrebor

Probablement que pour certains loueurs, c'est mieux que rien car ils ont peut-être eu déjà affaire à des locataires inconscients de leurs limites.
En France c'est le CV nautique qui fait foi pour les loueurs et s'il est bidon et qu'il y a un problème, c'est encore l'assureur qui va limiter sa prise en charge du sinistre. Alors les frais retombent sur le propriétaire...
C'est vrais que ce n'est pas grand chose comme cursus si on est déjà un CDB de plaisance confirmé, mais pour un débutant complet c'est quand même déjà significatif comme changement de compétences. Dans le projet (avorté) de Vagnon Editions de proposer une formation à Paris de Yachtmaster par une pointure de l'enseignement de la voile, la 1ère étape était l'obtention de l'ICC après cours de théorie et 10 WE de sortie pour navigation.

jeudi 13 juin 2019 15:53
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

Merci dica. Je n'avais pas noté cette subtilité. C'est très clair dans le document RYA au paragraphe 5: "ICC assessment of competence and ICC CEVNI test - To be completed by the Affiliated Club or Recognized Training Center (RTC)". Ce qui signifie que le test est passé dans un club reconnu par le RYA auquel ils font confiance. Donc, pour moi à Malte (mais aussi ailleurs) je passe le test (avec un peu de formation mais facultatif en fonction de mon niveau de compétences) dans une entreprise spécialisée de formation maritime puis ils envoient la demande au RYA. Ca coûte 550 euros sans la partie pratique.
D'après cette entreprise ce document est reconnu à peu prêt partout (en tout cas en Méditerranée) et si on a que ça c'est quand même mieux que rien. Mais que ces règlements maritimes sont compliqués et certainement le reflet d'administrations sclérosées et de nationalisme mal placé...

vendredi 14 juin 2019 10:00
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

et merci à Chemistrebor aussi. Finalement je me tâte et ai bien envie de passer le yachtmaster pour être tranquille. Si j'additionne le coût de tous les modules (théorie, pratique, VHF, adhésion au RYA, etc) je suis pas loin du coût du yachtmaster (2200 euros) qui est reconnu partout. Alors pourquoi pas... a suivre.

vendredi 14 juin 2019 10:06
Missing
MBI

Pas cher ce yacht master ! en France c'est beaucoup plus...

vendredi 14 juin 2019 10:13
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

Oui, mais c'est à Malte où beaucoup de choses sont moins chères. Mais il faut que je vérifie si c'est uniquement la version "sans marées" du yachtmaster.
C'est combien en France?

vendredi 14 juin 2019 10:26
592982
Chemistrebor

Il y a une grosse différence de tarif selon les centres. Ceux de Vannes et Camaret-sur-mer ont des tarifs quasi identiques et sont d'un bon rapport qualité/prix :
https://www.brittanysailing.com/euros
http://www.sailingschoolbrittany.com/27/coastal-skipper
Je n'ai testé qu'une seule école Sailingschool Brittany, et j'en ai été content.
Passer par plusieurs centres différents et à différents bassins de navigation peut être aussi un "plus".

vendredi 14 juin 2019 15:55 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
MBI

entre deux fois et trois fois plus cher!

certainement sans marées

vendredi 14 juin 2019 10:31
Avatar
roberto

C est un autre sujet, mais si tu as le niveau requis, "passer le YM" peut couter un minimum de £200 environ si on choisit d appeler l examinateur et utiliser son propre bateau, ou 5-6-700 en plus si on veut faire les 5 jours de revision generale juste avant l'examen.
Si on doit completer ses competences avec de la theorie ou experience, les prix de cette formation complementaire peuvent varier enormement selon son niveau de depart.

L'examen YM est le meme, "tidal" ou "non tidal", la navigation en eaux a maree est naturellement incluse, qu on le passe en med ou en ocean.

vendredi 14 juin 2019 11:11 *** Message modifié par son auteur ***
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

Merci Roberto
Ce que je commence à comprendre c'est que selon son niveau de compétences le prix varie car on a plus ou moins besoin de certains modules. Je mets en pièce jointe le programme du Yachtmaster que l'on peut passer et préparer à Malte. En ce qui concerne tidal versus non tidal voici ce qui écrit sur le site web que je consulte:
"RYA Coastal Skipper Course. If you’re thinking of a career in sailing or up-skilling yourself, this is the next step towards a Yachtmaster. This course is a non-tidal course. You can take RYA/ MCA Examinations in a non-tidal area providing you have sufficient tidal miles leading to tidal certification". C'est ce qui m'a fait penser qu'il y avait cettequestion de marée.
Ce fil de discussion me semble pouvoir intéresser pas mal de monde... Merci à tous pour votre contribution.

vendredi 14 juin 2019 14:45
Avatar
roberto

Pour se presenter a l examen il faut avoir tot experience minimum en eaux a maree, l examen lui meme peut etre fait en eaux a maree ou pas et le certificat aura la meme valeur. Si tu as l experience requise en eaux a maree, tu peux donner l examen YM a Malte sans problemes.
Si on n a pas/pas assez d experience en eaux a maree, une formation/navigation a Malte ne pourra pas etre prise en compte.

vendredi 14 juin 2019 16:07
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

Merci Roberto, ce que tu dis corrobore le texte précédent: donc ça va être un problème: 10 ans de navigation en Norvège où si le vent peut être fort et la température très basse, le marnage est très faible (max 80cm). Et maintenant la Méditerranée...pas prêt de valider le YM... Faudra que je loue en Bretagne.

samedi 15 juin 2019 16:58
Avatar
roberto

Je pense que par convention les eaux non à marée de la RYA soient la Méditerranée et la Baltique, à priori la Norvege devrait être incluse, par exemple les Caraibes sont inclus même si localement il peut y avoir très très peu de marnage.
À la limite pose leur la question.
bv r
.
Ce que l'examinateur veut voir dans l'examen pratique, c'est que tu aies toujours dans la tête l'existence du mouvement vertical et horizontal de la mer (courants et marées) et tu en tiens compte dans tes décisions de route et pendant la conduite du bateau. Tu t'amarres à un quai, tu mouilles pour la nuit, tu veux passer autour d'un cap, etc etc; après, si c'est 80cm ou 8m peu importe, il veut verifier que tu connaisses l'influence de ces variables et tu ej tiennes compte.
Bref si tu fais l'examen à Malte et tu sors "la marée je m'en moque ici c'est tout petit" l'examen risque d'être très court.

samedi 15 juin 2019 17:32 *** Message modifié par son auteur ***
Moi_%c3%a0_la_barre
Tougris

Oui, je vais poser la question. Je vous tiendrais au courant...

dimanche 16 juin 2019 17:32
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums