Tous les forums > Navigation > Maintient du cap au largue par mer formée
Red
tgv.13

Maintient du cap au largue par mer formée

Bonjour,
J'ai mis en place un pilote automatique EVO 100 Tiler sur mon voilier cet été
Au prés, très bonne tenue sans variation même, par mer forte
Au largue le bateau a tendance à lofer et à abattre par mer formée (voiles débordées pour diminuer la puissance)
Quel réglage faut il faire?

vendredi 14 septembre 2018 11:12

Liste des contributions

Img_16251.000000
lune de miel

en l'état, c'est tout à fait normal
réglages, c'est grand voile débordée et très vrillée,
spi symétrique barberisé mais au delà,
si tu as deux safrans, c'est encore mieux
et c'est surtout d'un giro dans ton pilote dont tu as besoin
là, c'est Byzance....

vendredi 14 septembre 2018 11:19
Avatar
simbad

En effet c'est normal et dû aux vagues qui prennent de travers et un équilibre précaire de stabilité de route, même vent et vague de l'arrière
Réduire un max la GV peut améliorer mais ça sera tj moins stable qu'au près, peut-être un réglage du pilote aussi et adjonction d'un gyro
JL.C

vendredi 14 septembre 2018 13:56
Uy_44
2
gregoired

Salut,

Il me semble que l'ev 100 est équipé d'un gyro d'origine non?
Quoi qu'il en soit, le seul secret pour ne pas être balloté au largue quand il y a de la mer,, c'est d'aller vite. Fait donc passer un spi et/ou loffer.

Le gyro ne fera pas de miracle si tu subis la mer. Il faut avant tout avancer le une vitesse proche de la vitesse de la houle

vendredi 14 septembre 2018 14:37 *** Message modifié par son auteur ***
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Le pb au largue c'est que si le bateau loffe un peu il lui faut de la barre au vent pour aller droit et s'il abat il est mpins ardent et n'a plus besoin de barre au vent.
Le temps que le pilote comprenne c'est une abattee severe pouvant aller jusqu'à l'empannage.

Cela marche mieux avec un bateau qui ne devient pas ardent quand il loffe

Il y a des pilotes qui savent faire, d'autres non ...

vendredi 14 septembre 2018 14:37
Avatarh_o
Pietje Scramouille

Perso aucun problème avec un EV100/ACU100 mais il commande un vérin Lecomble&Schmitt qui agit sur le secteur de barre. Par rapport au pilote précédent , un NAVMAN 3100 , y pas photo .
il n'y a plus de gyro (ce que j'avais sur le Navman) la pub Raymarine parle de : Technologie aérospatiale - Contrôle permanent haute précision 9 axes du tangage, du roulis, des lacets

Malgré cela au largue , il faut régler les voiles au mieux , souvent et surtout ne pas rendre le bateau trop ardent .
Comme j'ai du refaire mon safran , j'ai un peu modernisé le dessin et sur les allures de largues ça se sent très fort (en bien )

vendredi 14 septembre 2018 14:59
Img_1433
Solent

Technologie aérospatiale - Contrôle permanent haute précision 9 axes du tangage, du roulis, des lacets...

Oui un gyro quoi

vendredi 14 septembre 2018 15:01
Img_1433
Solent

Ne pas confondre gyroscope et gyromètre qu’on trouve partout entre autre dans nos téléphones.
D’où L’emballage marketing de Raymarine plus sexy.

vendredi 14 septembre 2018 15:16 *** Message modifié par son auteur ***
Avatarh_o
Pietje Scramouille

non non non plus tu navigues plus ta centrale "apprend" le comportement de ton bateau suivant l'allure , le vent

vendredi 14 septembre 2018 19:00
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

Avoir la même surface de voile au portant qu' au près en privilégiant celle de l avant.
Rendre du patatra
Pour avoir le voilier moins ardent.
Donc prendre du ris .
Alain

vendredi 14 septembre 2018 18:32
Red
tgv.13

Petite précision au niveau réglage
Au niveau des voiles pas de problème, c'est surtout au niveau des differents réglages du pilote
merci

vendredi 14 septembre 2018 18:56
5653
Polmar

S'il est possible que le pilote se base sur le vent réel, ce pourrait être la solution.
En effet au portant avec de la houle la tête de mât se promène beaucoup et la girouette constate un vent apparent très fluctuant.
Une autre solution envisageable, pilotage au cap compas.

vendredi 14 septembre 2018 21:09
Missing
ch4mp

En effet, passage en mode cap et retenue ou frein de baume.
Le mode vent réel n'apporte rien de mieux que le vent apparent car déduit de ce dernier et est tout autant parasité par les vents apparents de rouli ;)

samedi 15 septembre 2018 00:34
Missing
1
Pacotheas2

Un régulateur d’allure ... le seul moyen de suivre un cap sans consommation électrique et sans panne (normalement).

samedi 15 septembre 2018 01:06
Missing
ch4mp

C'est le plus économique (à l'achat comme en fonctionnement). Par contre pour les pannes, voir certaines causes d'abandon sur la Golden Globe (et les précautions prises par les autres)...

dimanche 16 septembre 2018 10:52
Missing
matelot@17523

Ne pas verrouiller l'autolearn tant que la conduite ne s'est pas améliorée.
Essayer les modes "croisière" et "performance", le mode "loisir" est insuffisant au portant.

samedi 15 septembre 2018 10:34
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Avoir un bateau stable et équilibré, se plaindre auprès de l'architecte.
J'ai navigué sur un cata, au près barre amarré, au portant sous spi, barre amarré, au moteur ça marche pas. Cata plan amateur, que du bonheur.

samedi 15 septembre 2018 22:48
Altair_200803-1
Altair2

Quand le voilier ralentit en fin de passage de vague, le pilote voit le vent apparent monter et le piote fait lofer le voilier pour garder la consigne angle vent apparent (AWA)
Au largue la GV est en ecoulement assez turbulent et quand le voilier lofe un peu elle peut passer en mode laminaire d'un seul coup, se met a pousser comme un boeuf et accelere le lof que le safran ne peut pas controler meme avec une bonne vitesse.
Il faut donc ouvrir la GV a fond, prendre un ris si besoin et passer en mode vent reel. En zone a faible courant, un GPS a 10Hz va donner une reference vitesse fond plus fiable que le speedo pour le calcul du vent reel. Il faut aussi une girouette bien degagee de la tete de mat a au moins 1m au dessus.
Ensuite la contre-barre joue un role important pour limiter le coup de lof en fin de ralentissement. Ce reglage est souvent oublie en mode AUTO ce qui peut ne pas correspondre aux besoins du voilier.
Il faut experimenter et parfois barrer a la main si le pilote est vraiment depasse.

dimanche 16 septembre 2018 10:12
Missing
MACTIERNAN

Génois seul...?
En tout cas MON bateau, au portant, dérive relevé, le génois seul et le pilote automatique font super bon ménage !

dimanche 16 septembre 2018 10:22
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Tu ne perds pas de trop en vitesses?
On dit que cela fait pomper le mat,

dimanche 16 septembre 2018 10:30
Missing
MACTIERNAN

Ca dépend du vent mais quand la mer est formée, avec du vent 3/4 arrière, le génois donne bien et tire le bateau par le nez. Quand au mat qui pompe, je ne comprends pas bien...

dimanche 16 septembre 2018 12:51
Avatar
Numawan

Est-ce qu’il y a un réglage du ‘gain’ sur ce pilote? Typiquement, le gain doit être plus élevé au portant par mer formée qu’au près.

dimanche 16 septembre 2018 11:05
Fioriture1
1
sailman

Mode vent réel, marche tres bien sur pilote NKE avec GPS HF ;) (35 knts, 3m de houle gd largue 12 nd et l'equipage pas rassuré ;)

dimanche 16 septembre 2018 12:23
Missing
JEC

Sur mon bateau, je suis passé d'un ST4000 à un EVO/ACU200 justement en espérant que le pilote puisse barrer du travers au portant, ce que le ST4000 ne savait faire qu'en dessous de F4...
Pour que ça marche vraiment bien par mer formée, la solution sur mon bateau est réglage "croisière" ("performance" ne m'a pas convaincu, sinon en conso sur les batteries...) et mode vent réel. La différence est bluffante. Oui je pensais comme Ch4mp que l'info serait bruitée, mais il doit y avoir un bon filtrage quelque part qui fait que le bateau va tout droit, alors qu'en mode compas c'est départ au lof assuré.
Je garde le mode vent apparent jusqu'à environ 70°

dimanche 16 septembre 2018 12:52

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums