Tous les forums > Navigation > Comportement catamaran Wharram Tiki 30' dans les mers nordiques
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Comportement catamaran Wharram Tiki 30' dans les mers nordiques

Bonjour à tous et à toutes

J'envisage de construire en France un Tiki 30' (Wharram) pour naviguer pendant un certain temps en Atlantique Nord (Golfe du St-Laurent et côtes du Labrador, régions que je connais bien et que j'ai parcourue avec différents types de bateaux) puis partir en Amérique du sud, au Pérou où je veux retourner vivre.
Quelqu'un aurait-il des informations sur des navigations de Tiki 30 dans les mers nordiques? Je n'ai aucune expérience de la navigation en catamaran, seulement sur quillards. Je suis nouveau sur H&O et je n'ai rien trouvé là-dessus dans les échanges consacrés à ce bateau, ni ailleurs sur internet. Le faible tirant d'eau me semble bien adapté pour explorer les archipels, les baies et les rivières qui bordent les côtes labradoriennes. Et plus tard, le Tiki 30 conviendrait bien à ce que je veux faire dans le Pacifique sud: quelques traversées océaniques et surtout du cabotage.
J'ajoute que j'ai 63 ans et que je veux me remettre à la voile et à la mer après 20 ans passées dans les Andes. Retour aux sources. En construisant moi-même mon bateau pour bien le connaître, comme le vieux Slocum (qui avait entièrement reconstruit Joshua qui était échoué dans un pré...)

Cordialement

jeudi 05 juillet 2018 16:16

Liste des contributions

Missing
jeudi 05 juillet 2018 16:27
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Merci! J'ai envoyé un mess. à tikirio mais imposs. de m'inscrire sur ce forum Wharrambuilders malgré plusieurs tentatives. Je me rappelle avoir déjà recherché sur ce forum des expériences sur les mers nordiques il y a qq années mais je n'avais rien vu. Je dois être un oiseau rare.

jeudi 05 juillet 2018 17:33
Missing
(ARAFURA 40)

Tu as mieux aujourd hui a construire qu un Wharram , pas plus de boulot et plus habitable , le KD 860 ou le 1000

http://www.ikarus342000.com/CATpage.htm

jeudi 05 juillet 2018 17:39
Missing
1
christophek

tu vois les gouts et les couleurs
moi je pense qu aucun des deux n est a construire car c est beaucoup de temps pour un bateau que l on peut trouver d occas pas cher !!!
en tout ca moins cher que l achat du matos
j en ai vu un pour 7 ou 8 keuro !!!!

vendredi 06 juillet 2018 13:37
Missing
1
(tupperware )

Bof Bof. Il n'y a pas mieux, il y a différent. Tu ne peux comparer un tiki 30 et un KD 860. Au plus juste tu compares le KD 860 avec un tiki 38 au niveau poids, matière et équipements.

jeudi 05 juillet 2018 18:04
Missing
(ARAFURA 40)

c est a peu près la même longueur ?

jeudi 05 juillet 2018 18:16
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Merci pour vos commentaires. Les Wharram me plaisent beaucoup par leur design et leurs concepts polynésiens. Ils ont fait leurs preuves depuis longtemps, un peu partout dans le monde. C'est une référence. J'y retrouve l'inspiration d'Eric de Bisschop qui m'a beaucoup appris à moi aussi.

jeudi 05 juillet 2018 18:48
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Ce qui me préoccupe un peu, ce sont les tarets, parce que les Wharram sont en contreplaqué et c'est dans le Pacifique sud (base au Pérou) que je serai surtout après. J'ai cru comprendre en me baladant sur les forums Wharram que c'était un sujet... épineux.

jeudi 05 juillet 2018 19:04
Missing
ventdebout

à ma connaissance les tarets n'attaquent pas le contreplaqué! et puis il suffit de mettre une épaisseur de tissu et les tarets affamés se casseront les dents!

dimanche 08 juillet 2018 18:12
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Une strate a l'epoxy et plus de tarets

jeudi 05 juillet 2018 19:15
3dauphinsmini3
1
CLK

Aujourd'hui le contreplaqué ne se pose plus sans être complété d'une stratification epoxy (tissus et résine) qui constitue une barrière efficace contre les tarets.
L'interrogation c'est plutôt que les Wharram's sont avant tout conçus pour naviguer sous des climats cléments où l'on vit principalement dehors...dans le froid leur caractère "spartiate" sera renforcé.Il faut s'assurer auprès de soi-même qu'on pourra supporter...

jeudi 05 juillet 2018 19:15
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Merci à vous deux. Cela me rassure un peu. J'espère que l'epoxy est vraiment infranchissable pour ces terribles bestioles. Mais à l'intérieur, le CP a intérêt à rester sec, sinon, c'est un autre prbl. Pour la question climatique et le confort spartiate, voir mon nouveau post ci-dessous.

jeudi 05 juillet 2018 21:04
Missing
creek

Pour avoir fait pas mal de recherches sur les cata wharram et entre autre le tiki 30 ou autour de 30 pieds plus ou moins, des infos que j'ai eu il paraît peu habitable sur la durée à moins d'un certain manque de confort, meme en solo ou duo, mais je me trompe peut-être . Des expériences que j'ai lu , peu de monde navigue au long cours sur wharram en dessous de 35 pieds (qui correspond a la longueur du Tangaroa de chez wharram) entre autres du fait de l'habitabilité du volume des coques en V des cata wharram, qui reste plus réduit que sur un cata moderne aux formes de coques plus arrondi, et aussi car les coques ne communiquent pas entre elles sur les plans de base , même si on peut ajouter un pod central qui ajoute un espace habitable sur le pont transversal. Plus proche du " camping sur cata" peut -etre. À mon avis sur la durée si on veut voyager longtemps, le Tangaroa mk iv, ou équivalent me paraît plus adapté . Cela dit au niveau de la taille maxi ma préférence irait aussi pour un Tiki 30 ou 31 maximum. Et le tiki 38 est au dela du raisonnable pour certains, en taille et prix. Il faut voir sur place a mon avis, pour se faire une meilleure idee, d un wharram deja construit, avant de vouloir construire , mais ce n est que mon avis , je prefere les bateaux pas tres grands, donc , why not

jeudi 05 juillet 2018 19:50
Sfw_plate-250-arctic-tern
3
Tshina

Merci Creek pour vos remarques, qui m'aident à mieux savoir ce que je veux réellement. J'ai besoin de faire quelques traversées océaniques (j'en ai totalement marre des avions et des aéroports) pour faire ce que j'aime le plus: explorer une côte en faisant du cabotage. Pas dans les ports, mais surtout dans les endroits sauvages. J'ai fait cela pendant des années avant de me consacrer aux Andes, sur les côtes du Québec-Labrador: en voilier de 40' https://www.dailymotion.com/video/x5bh68i , en zodiac Mark IV Grand Raid, en canot sur les lacs et les rivières avec les Amérindiens. Dans les années 90, j'avais penser y retourner avec un doris (voile, aviron, moteur) et puis je suis parti faire de la recherche puis vivre en Amérique du sud, dans les Andes. Au Québec-Labrador, les côtes sont parsemées d'innombrables îles, îlots, caps de toutes tailles, qui s'étendent très loin au large. Un petit village tous les 30 ou 40 milles, de plus en plus rares au fur à mesure que l'on a vers le nord. J'ai navigué en campant à terre pendant des mois d'affilée, seul ou avec mes amis amérindiens, à la viking (i-viking: partir pour mouiller dans une crique ou baie, "vik"). Je suis naturaliste, je m'intéresse tout le temps à la faune, la flore, aux gens. J'imagine continuer à faire la même chose. Donc le confort spartiate ne me gêne pas, au contraire, j'y suis habitué et la légèreté et le faible tirant d'eau du Tiki 30 me séduisent. La simplicité aussi et la robustesse/souplesse aussi (j'espère), ce dernier critère étant pour moi essentiel, avec la possibilité de réparer avec les moyens du bord là où je suis. Evidemment, j'ai vu l'espace exigu des coques, qui ne communiquent pas. Je me dis qu'après ce nouveau projet de navigation canadienne, ce catamaran pourrait être l'idéal ou presque sur la côte du Pérou, mon 3e pays, où j'irai retourner vivre. Et comme mes moyens financiers sont spartiates aussi...
Cordialement

jeudi 05 juillet 2018 20:55
Missing
1
creek

Si le projet essentiel est de faire du cabotage et d'explorer des zones peu profondes, alors là oui je pense que le tiki 30 peut être très adapté à ce genre de choses, ça reste donc un catamaran de croisière côtière et il me semble idéal pour ça , s'il n'y a pas trop de traversees océaniques longues à mon avis. J'aime aussi la simplicité et le côté naturaliste des catamarans de James wharram , la simplicité et le fait que ce soit plus proche de matériaux et constructions naturels , facilement maîtrisable sur la durée, c'est aussi important si on aime aller dans des zones assez sauvages où on ne trouve pas forcément du matériel très techniques et souvent cher que vendent les shipchandler ici ou ailleurs ! C est aussi un peu mon genre de recherche, je ne cherche pas un bateau grand tirant d'eau , plutôt un voilier qui reste souple dans son utilisation et si possible qui peut s'affranchir des ports de plaisance , s'approcher des côtes voire beacher sans trop de problèmes . A ce niveau les wharram ou certains monocoque à faible tirant d'eau et solides sont les meilleurs choix à mon avis. Sii on envisage quand même des traversées importantes et régulières j'opterais pour ma part plus tôt pour un monocoque entre 26 et 30 pieds par exemple , et pourquoi pas dériveur lesté ou quille longue en CP époxy comme le sauvignon , le cape dory 26 (plus facile a trouver a mon avis en anerique du nord) ou encore l Etroit mousquetaire de Montaubin, pour citer quelques genres. Bonne recherche en tous cas. Super projet et parcours

jeudi 05 juillet 2018 21:10
Sfw_plate-250-arctic-tern
1
Tshina

Merci encore Creek, c'est très agréable de converser avec vous. Je ne connaissais pas le Cape Dory 26': super, ce bateau ! https://listings.realbird.com/N5P3U2Q8/412133.aspx
Très intéressant, really et avec un rapport qualité/prix assez unique je pense. Hmmm, à étudier ! Merci!

jeudi 05 juillet 2018 21:35
Sfw_plate-250-arctic-tern
1
Tshina

Creek: En fait, votre Cape Dory ou plutôt vos Cape Dory, car je vois qu'il y en a eu toute une gamme, correspond au bateau que j'avais imaginé dans les années 90 (car ce que je n'imaginais pas du tout c'est que j'allais quitter pour très longtemps cette région immense où j'étais si heureux) et dessiné dans ce croquis, devant la côte du Labrador, avec mon gréement préféré: celui de goélette.

jeudi 05 juillet 2018 22:46
Missing
creek

Je pense en effet que ce genre de petit croiseur a quille longue en polyester au CP époxy, peut correspondre à votre recherche .mAprès l'option du cata wharram entre autres reste une bonne idée , tout dépend du programme aussi .
Je m'intéresse beaucoup aussi au cultures amérindiennes et au peuples de la nature depuis longtemps, polynésien exetera. J ai pas eu l'occasion de côtoyer des Amérindiens jusque-là mais je prévois d'aller en Amérique du Nord un peu plus longtemps une prochaine fois!
Il m'arrive aussi de faire des croquis et carnet de voyage ,plus côté création pure , pas forcément dans un but naturaliste, mais je croque aussi pas mal de voiliers . Pour l'instant je vis pas mal de mois dans l'année au Japon où j'essaie aussi de naviguer de temps en temps et chercher des opportunités pour me trouver un petit croiseur adapté à mes choix . Pas sûr que je le trouve au Japon car ici le choix est plus limité mais je suis assez ouvert à plusieurs autres pays ou destination
Ci joint quelques croquis aquarelles personnels sur le sujet (mon nom de creation est d ailleurs inspiré d une tribu d amerindiens des plaines ;))

vendredi 06 juillet 2018 05:54 *** Message modifié par son auteur ***
Sfw_plate-250-arctic-tern
1
Tshina

Creek: ruisseau, rivière. Cree (Cris): peuple Autochtone d'Amérique du Nord. Sûr que pour moi ce beau nom évoque bien des choses pour moi! Bravo et merci pour vos très belles aquarelles de bateaux. Vous avez le goût des voyages, le sens de l'observation et le talent du dessin et aussi de l'écriture. Chaque type de bateau est beau, parce qu'il est parfaitement adapté à son usage, à a région du monde et à la culture dont il est le fruit. Vous en faites la démonstration. Personnellement j'ai beaucoup aimé la démarche d'Eric de Bisschop. Un novateur s'inspirant de ce qu'il y a de plus profond dans les traditions non-européennes et qui avait une connaissance incomparable du Pacifique. Lui seul a pu vraiment comprendre et apprécier à leur juste valeur les Maoris qui furent les plus grands marins du monde. Ses livres, et notamment Kaimiloa, sont des trésors, comme son expérience. Le Pacifique, de l'Asie du SE et de Madagascar jusqu'aux Amériques en passant par toutes les îles océaniques ne sont qu'un seul monde, un seul univers culturel.
Vous avez bien de la chance de vivre une partie de l'année au Japon, un pays dont j'aime tellement la culture, sous toutes ses formes et où l'art, la beauté, ont tellement d'importance. Pour ma part, je n'y suis jamais allé. Avez-vous lu ce livre merveilleux d'André Leroi-Gourhan, le grand préhistorien: Les racines du monde, entretiens avec Claude-Henri Rocquet ? Son premier poste a été à Kyoto, en 1937: http://www.mae.parisnanterre.fr/site-expo/accueil/accueil-leroi-gourhan.htm Il y évoque longuement cette ville...
L'archipel japonais avec ses montagnes et ses forêts, comme celle de Yakushima, qui a inspiré celle de la Princesse Mononoke dans le film de Miyazaki, me fait rêver. Mais la plaie ouverte de Fukushima, pour ne pas parler des horreurs de la 2e Guerre mondiale, est là pour nous rappeler la dure réalité du Japon moderne. Les séismes ne sont rien en comparaison du "Progrès".
http://pocombelles.over-blog.com/2018/04/entre-la-chasse-scientifique-a-la-baleine-fukushima-et-la-demographie-negative-le-suicide-collectif-japonais.html

Photo: Indien Cree, photographié par G. E. Fleming en 1903

vendredi 06 juillet 2018 11:54
Missing
creek

Hello, merci pour vos avis , et oui je suis d'accord le Japon à créer de belles choses et aussi quelques revers . Je suis aussi très critique envers les baleiniers, japonais comme il y en a aussi bien sûr du côté des norvégiens, des îles Féroés entre autre et bien sûr même si Fukushima n est pas de la faute directe des Japonais , c'est à mon sens une erreur grossiere de créer des centrales nucléaires , d'autant plus sur des îles volcaniques et zones sismiques . Il y a bien sûr l'équivalent des Greenpeace Japan, Sea Shepherd Japan, mais ça ne suffit pas toujours pour enrayer la machine du consumérisme et de la destruction de la nature .Cela dit en effet le Japon est très varié en culture et en milieux naturels du nord au sud, où j'ai pu aller jusqu'au îles d okinawa . Je n'ai pas lu Eric de Bisschop mais il m'intéresse aussi depuis longtemps pour ses expériences sur des bateaux proches de ceux des Polynésiens, Maoris , des micronésiens, et James wharram s'en est certainement beaucoup inspiré. Il y a aussi les Bancas des Philippines, sortes de trimarans traditionnels pirogue à double balancier qui font aussi partie des embarcations plus naturelles on va dire , comparé aux voiliers modernes à l'occidentale et qui m'inspire aussi plus confiance sur certains aspects en plus de leur côté plus proche de la nature hors des technologies "modernes". En effet mon pseudo ici est un mix entre les Indiens Creek et les cours d eau. Les Chinooks, Kwakiutls , Nootkas de Colombie-Britannique entre autre ont aussi une tradition maritime, plutôt sur de longues pirogues en bois sculpté et bien sûr les kayaks, umiaks et variantes des Inuits, bref pas mal de peuples traditionnels ont aussi vogué à la voile ou à la rame!

vendredi 06 juillet 2018 13:31 *** Message modifié par son auteur ***
Favicon
1
kaahua

Bonjour,
Je suis en train de terminer un projet qui peu t'intéresser dans l'esprit ou t'inspirer. j'en suis à mon deuxième projet. Voici l'adresse de mon blog ou se trouve mes deux projets
http://archiprog.blogspot.com/
N'hésite pas à me contacter en MP si tu le souhaite.

Kaahua (Ce nom a aussi une histoire)

samedi 07 juillet 2018 13:18
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Merci Kaahua! ce que tu fais a l'air passionnant. C'est assez étonnant le contraste entre la diversité incroyable de formes des pirogues du Pacifique et la monotonie des coques et gréements européens (monocoques, voiles latines, carrées ou Marconi).
Je t'ai aussi envoyé un MP.

samedi 07 juillet 2018 23:00
Missing
ventdebout

je ne veux pas critiquer pour rien, mais faire des mats de 8 mètres (seulement) et lamellé collé est certainement une erreur.

dimanche 08 juillet 2018 18:31
Missing
christophek

c est pas le plus performant c est sur !!!!
on peut faire nettement mieux en bois carbone composite
mais ca a l avantage de ne pas etre cher et d etre dans la meme ethyqye du bateau !!!
'

lundi 09 juillet 2018 06:36
Images_(large)_(2)
2
pierre 2 the minimalist

Tres bien ce fil ,vos echanges sont passionants ,je pense etre un des rares fous naviguants a avoir experimenté le greement pince de crabe ,sur mon annexe ,et je peux vous dire que ca pousse ,maintenant que je connais un voilier sympa je vais pouvoir passer a la phase suivante en faisant tailler une vrai voile car l'autre etait une voile de recup et de surface insuffisante

dimanche 08 juillet 2018 00:24
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

On sent une passion magnifique, sur le plan purement nautique, la traversee france labrador réalisée ce sera de la cotiere canada ou passage pour les canaux st laurent lac champlain new york, avec un moteur fiable, au minimum Hb 4 T demarrage electrique.

Pour rejoindre le perou, le canal de panama est devenu cher et ils insistent je crois sur une vitesse soutenue a 7 noeuds mini., ou alors a couple d un voilier plus gros. Je n ai pas d experience mais il y a de nombreux recits du passage sur le site de la revue californienne Latitude 38.

Jean

dimanche 08 juillet 2018 09:57
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Merci Jean. Entre le Québec-Labrador et moi, c'est une vieille histoire d'amour:
http://pocombelles.over-blog.com/2017/11/pierre-olivier-combelles-vous-emmene-a-la-decouverte-de-la-basse-cote-nord-du-quebec.html
https://www.dailymotion.com/video/x5bh68i
Qui connaît le tarif actuel de Panama pour les petits voiliers ? Avec un cata de 9m (Tiki 30 par ex) à couple d'un autre bateau plus gros, ça ne pose pas de prbl (écluses) ?
Si je me décide pour le Tiki 30, c'est un moteur HB de 10 CV max, en général 8 je crois. Je ne connais pas la vitesse sur eau plate.
Merci aussi pour la réf Latitude 38, je vais regarder cela.

dimanche 08 juillet 2018 11:10
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Le management du canal en a plus rien a faire des petits bateaux , il y a meme une filiere terrestre surment mieux pour un petit bateau mais pas facile avec un cata

dimanche 08 juillet 2018 11:48
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Oui, le gréement pince de crabe, c'est génial. Quand on voit déjà comme ça pousse, celui des canots des îles Marshall:
https://www.youtube.com/watch?v=p4qLG5wbFxE

dimanche 08 juillet 2018 10:59
Missing
(tupperware )

Un Suisse avec un 38 pince de crabe
https://alunaboat.wordpress.com/

dimanche 08 juillet 2018 11:28
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

j ai pas lu en details mais par le canal ou par la route, pas une partie de plaisir !

5https://www.google.fr/search?q=crossing+panama+by+land+with+a+sailboat&ie=UTF-8&oe=UTF-8&hl=fr-fr&client=safari

dimanche 08 juillet 2018 11:52
Missing
christophek

tres interressant
mais comment reduit on la voilure avec ce greement pince de crabe !!!
merci aux experts

lundi 09 juillet 2018 07:29
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Le Pacifique n'est qu'un seul univers, merveilleusement diversifié comme les branches, les rameaux et les feuilles d'un arbre:

https://www.youtube.com/watch?v=oShirKsUDAk

dimanche 08 juillet 2018 16:15
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Austronesia: Reclaiming The Civilization of the Voyaging Canoe:

https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=mYSr2k4buqU

dimanche 08 juillet 2018 17:40 *** Message modifié par son auteur ***
Fscn1789
Ouzio

Hola que tal.

http://www.vivier.info/voyage.html

Comme déjà dit plus haut Wharram c est spartiate et plutôt humide par phénomène de condensation intérieure (voir isolation).

A équilibrer et ne pas surcharger.

Il faut revoir le budget et le nombre d heure de travail (indicatif) a la hausse

Léger et démontable pour le transport terrestre du canal.

En 30 pieds c est Idéal pour du côtier; ils sont rapides et capable de faire de belle traversée.

Dans un an je chercherais aussi un Wharram, si je ne le trouve pas =

Projet de construction au Paraguay ( en 2020 ) et descente du rio direction Uruguay puis canal du Mozambique.

Asta luego y suerte.

dimanche 08 juillet 2018 18:47
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Hola que tal ? Gracias por tu mensaje y comentarios. Estoy de acuerdo sobre la comodidad espartana y la condensacion en mares frios del Tiki 30. No hay rosas sin espinas, c'est un choix à faire. J'avais déjà vu l'article de N. Vivier http://www.vivier.info/voyage.html sur internet . Son Wharram était un 26' je crois. Quelle formidable expérience! Personnellement j'aurais aimé avoir plus de détails sur son tour de l'Atlantique après son résumé-évocation d'une page qui laisse vraiment sur sa faim! C'est un livre que cela méritait! Quelle précieuse expérience! D'où l'importance de bien préparer un Tiki pour une longue traversée (ferrure de la bride d'étai brisée). En todos casos, tu proyecto de construir un Tiki en Paraguay para luego remar el rio Uruguay y llegar al Oceano Indico es genial. Cual es tu objectivo llegando al canal de Mozambique ? Donde vives ? En Paraguay ? Nos quedamos en contacto. Saludos.

dimanche 08 juillet 2018 19:43
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Il y a un exelent article sur le voyage de nicolas vivier dans un vieux loisirs nautiques

lundi 09 juillet 2018 01:38
Fscn1789
Ouzio

C est un projet de navigation sur la cote Est Africaine, Comores et Madagascar.

Pour un gain de temps et d argent je préférerais trouver de l occasion mais si les finances me le permettent j ai des facilites pour une construction au Paraguay ou je dispose, d un grand local, d une menuiserie complète, de main d oeuvre qualifié et de bois.

Je regarde donc les possibilités de construction d un cata en lamellé collé de 38 pieds, le début des travaux vers fin 2020.

La descente du rio Paraguay puis du rio Parana jusque en Uruguay sera un bon début avant la préparation et les essais pour la transat vers Bonne Espérance et le canal du Mozambique.

Por ahora estoy en Francia asta al fin de ano, despues regresare en Paraguay, contacto en MP.

lundi 09 juillet 2018 10:50
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Trouvé cette intéressante discussion sur STW à propos des catas Wharram:

Extrait: "Je préciserai un point sur la sécurité. J'ai navigué sur plusieurs catas, j'ai même chaviré avec l'un d'entre eux (Iroquois), et je pense que sur la quasi totalité des catas, en cas de très gros temps, la sécurité n'est pas assurée, ou alors dépend totalement de l'équipage. Sauf pour les Warram : le fardage est extrémement réduit, la prise aux vagues est faibles, les chocs sous nacelles sont inexistants, le grément est ramassé les voiles déversent à qui mieux mieux, ca tord de partout. Et ce même pour les petits warram : alors que j'ai chaviré plusieurs fois avec mon Hobbie 18, jamais mon Hittia 14 n' a connu le même sort et pourtant je l'ai beaucoup prété !"

https://stw.fr/fr/forums/cafe-du-port/les-catamarans-james-wharram

ici sur Rory Mc Dougall qui avait participé au Jester Challenge 2010 (Transatlantique) sur un Tiki 21 après un tour du monde sur son bateau !

http://roryandcookie.blogspot.com/

https://www.yachtingmonthly.com/news/circumnavigator-joins-jester-challenge-7230

"Rory, who is competing in his Tiki 21 catamaran, Cooking Fat, sailed into the record books in 1997 for helming the smallest catamaran around the world. He met his wife, Michelle, shortly after the circumnavigation and they have been raising two kids in the Caribbean since.

“It is 50 years ago that the first OSTAR took place with the indomitable Francis Chichester as one of the entrants, and indeed the winner. It is therefore a great honour for me to be sailing in the wake of his Gipsy Moth III and to be raising funds for the charity he left behind as part of his legacy,” said Rory. "

Chapeau, Rory et Cooking Fat !

Ici, leur site:

http://www.roryandcookie.com/

Photo: Rory McDougall sur son Tiki 21 Cooking Fat

dimanche 08 juillet 2018 22:46 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
creek

Il y a aussi eu un tiki 30 construit en 3 ans apparemment par un couple de français et qui ont traversé je crois l'Atlantique avec . Leur Tiki avait un pod central et gréement style voiles de jonque au profil "courbe" , voiles latées.
Tu peux sûrement les contacter pour avoir plus d'infos. Je crois qu'ils ont construit une version plus grande depuis , sûrement l'équivalent d'un Tiki 38

https://wharrambuilders.ning.com/profiles/blogs/sailing-with-pha-tiki-30-n119-1

lundi 09 juillet 2018 07:52 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
(tupperware )

Oui Pha, le plus grand est un 46

lundi 09 juillet 2018 08:27
3dauphinsmini3
CLK

Marie-Hélène et Bertrand Fercot. Leur site :
http://maheyo.free.fr/

lundi 09 juillet 2018 08:59
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Oui, je connais. Leur expérience et leur site: très intéressants. J'ai correspondu avec eux en 2012 au sujet de Bisschop lorsque j'étais au Pérou et que je faisais des recherches approfondies et des conférences sur les échanges préhispaniques entre l'Amérique du sud et les peuples du Pacifique. Depuis, j'avais appris qu'ils avaient mis en vente leur catamaran avec 2 voiles de jonque, et plus de nouvelles, leur site n'est plus actif. Dommage.

lundi 09 juillet 2018 09:22
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

William Sergeant/James Wharram Hina 22 et Rory McDougall Tiki 21 Cooking Fat: expériences comparées

http://bills-log.blogspot.com/2010/04/rory-mcdougall-and-cooking-fat.html

mardi 10 juillet 2018 20:55
Missing
ventdebout

Tshina,
ne vois aucun mauvais esprit dans ma question mais quel est l'intérêt d'aller vivre au pérou où la vie est nettement plus chère que dans notre "merveilleux pays"? Tant qu'à partir il y a mieux et moins cher, non?

vendredi 13 juillet 2018 20:14
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Et sur le plan nautique ce n est pas le meilleur spot me semble t il ?

vendredi 13 juillet 2018 20:48
Sfw_plate-250-arctic-tern
1
Tshina

Cela dépend comment on voit les choses. Evidemment la côte Pacifique péruvienne est désertique en dehors de l'embouchure des rivières qui descendent des Andes. Désertique à terre mais ultra-poissonneuse pour la mer (malheureusement: surpêche). Monotone aussi, sauf au nord, à la frontière avec l'Equateur (mangroves). Surtout si on la compare par exemple à la Polynésie, "en face" avec ses îles montagneuses entourées d'atolls et couvertes de végétation luxuriante. Mais jamais de tempêtes, un vent constant du SW, d'excellents mouillages abrités, une faune (oiseaux, otaries) admirable (voir mes photos ci-dessous). Donc pour moi d'excellentes conditions de navigation, pour ne pas dire idéales. Et pourtant, contraste total avec la France, la plaisance, notamment à voile, y est pratiquement inexistante. La plupart des habitants des villes côtières, dont Lima, sont à l'origine des agriculteurs andins. A Lima, mégapole de 10 millions d'habitants, le Pacifique est vide. Impressionnant. Mais comme j'ai passé une vingtaine d'année à vivre dans les Andes, à les parcourir et à les étudier avec ma femme (d'origine andine), ce qui était un défi pour le navigateur que j'étais jusque-là, je recommence un nouveau cycle sous le signe de la mer et du Pacifique.

vendredi 13 juillet 2018 21:09
Sfw_plate-250-arctic-tern
1
Tshina

Bonne question. Ma femme est Péruvienne, nous avons 6 enfants et depuis notre mariage nous avons vécu les 2/3 de notre vie au Pérou et en Bolivie. Nous avons une ferme-réserve naturelle dans les Andes méridionales du Pérou, à 3000m, sur le versant Pacifique. Revenus provisoirement il y a qq années en France, nous y avons laissé, outre notre domaine, beaucoup de projets. Oui, l'Amérique du sud nous manque beaucoup.

http://www.mal217.org/agenda/naturalistes-dans-les-andes-1997-2017

http://pocombelles.over-blog.com/na-wai-taua.html

vendredi 13 juillet 2018 20:50
Sfw_plate-250-arctic-tern
1
Tshina

Quelques-unes de mes photos de la côte péruvienne pour illustrer mes dernières réponses. Le Pacifique à Lima: la mer est vide sauf les surfers et les oiseaux. Vues des falaises de Lobos Marinos, à 100 km au sud de Lima, où la houle majestueuse du Pacifique se brise. L'oiseau à moustache blanche est la sterne inca. Ceux qui sont posés sur le sable au bord de l'eau sont les becs-en -ciseaux. Sur les falaises; pélicans thage, fous et cormorans. Quand j'ai pris ces photos, une loutre marine nageait dans le ressac. Il y a aussi des endroits extraordinaires sur la côte, comme les "lomas" d'Atiquipa et de Taimara, au sud, vers Arequipa: collines côtières qui condensent l'humidité de l'air et donnent naissance, surtout au printemps, à une végétation herbacée de mille couleurs. C'est là qu'il y a les derniers troupeaux de guanacos sauvages du Pérou, que nous avons réussi à découvrir et à photographier.

Une des mes conférences dans laquelle je pars de la côte pacifique pour monter dans les Andes à la découverte du printemps:

https://www.siteany78.org/spip.php?article169

vendredi 13 juillet 2018 21:46 *** Message modifié par son auteur ***
Sfw_plate-250-arctic-tern
Tshina

Et quant au coût de la vie, je peux vous dire qu'achetée au bon endroit (quand on ne la produit pas soi-même, ce qui a été mon cas), la nourriture est beaucoup, voire infiniment moins chère qu'en France, avec une variété incomparable de fruits et de légumes tropicaux de la côte, des Andes et de l'Amazonie (en fait la combinaison des cultures précolombiennes et de toutes celles qui ont été apportées depuis les Espagnols au XVIe siècle). Le Paradis. Mais pour les touristes ou les "expats" qui veulent vivre comme en Europe à Lima: oui, les prix ont explosé dans les quartiers chics des grandes villes au cours des dernières années.

vendredi 13 juillet 2018 23:13

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums