Tous les forums > Navigation > Avis aux possesseurs d'un Flirt
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Missing
Giloum

Avis aux possesseurs d'un Flirt

Bonjour à tous, je suis nouveau sur ce forum, et je suis aussi l'heureux possesseur d'un Flirt en version dériveur depuis quelques semaines au mouillage à la madrague de Giens (83).

J'habite prés d'un petit lac, lac de Castillon (04) pour ceux qui connaissent, et mon expérience de la voile se limite à la navigation sur dériveur léger (type 420, ou Zef) et petit catamaran (type Twixy) sur ce lac.

Je débute donc complètement la voile en mer, et je me posai quelques questions existentielles, histoire de survivre le plus longtemps possible ...

- Avec un flirt, qu'elle serait l'ordre (approximatif) dans la diminution de la surface des voiles et à quelle vitesse de vent ? ( genre: Grande voile + génois jusqu’à 20 nœuds de vent, Grande voile + foc jusqu’à 25 nœuds, Grande voile 1ris + foc ... )

- Pensez vous que ce bateau peut "dessaler" (ou se coucher complétement) juste avec la force du vent ?

- Si oui, se relèverait il tout seul ?

- Si non, que faire ?

J'ai navigué le WE dernier dans la baie de Giens avec 20-25 nœuds de vent, et je me suis fait un peu peur ... C'est le pourquoi de ces questions !

En remerciant d'avance toute la communauté de Hisse et Ho !

mardi 22 octobre 2013 20:30

Liste des contributions

Jem
bil56

bienvenue sur Héo !

mardi 22 octobre 2013 21:13
Jem
bil56

20-25 nœuds de vent, c'est déjà pas mal pour un petit bateau comme le Flirt, surtout en dériveur.
il faut déjà avoir réduit à cette force, surtout au près,
je dirais avant 15N probablement ...

mardi 22 octobre 2013 21:26
Capture01
1
Oliv44

Bonjour,

- Avec un flirt, qu'elle serait l'ordre (approximatif) dans la diminution de la surface des voiles et à quelle vitesse de vent ? ( genre: Grande voile + génois jusqu’à 20 nœuds de vent, Grande voile + foc jusqu’à 25 nœuds, Grande voile 1ris + foc ... )
---------------------------
c'est à la fois plus simple et plus compliqué que cela. Chaque bateau indique à celui qui le monte que là, vraiment, il en peux plus et qu'il est temps de réduire. Et quand je dis chaque bateau, cela peut même être différent entre deux flirts DL simplement parce que les voiles n'auront pas le même âge, que leur réglages sera différent, que le mât n'est pas exactement placé pareil....
Il te faut donc apprendre à parler le Flirt DL...
Et sa langue, c'est sa barre au prés ou pas loin du prés. Si à cette allure, pour aller tout droit tu est obliger de forcer comme un malade, alors c'est qu'il est temps de réagir.
Si il part au lof, idem...
Par contre au portant, il ne te le dira pas et c'est un piège, car alors en te retrouvant au prés, tu serais surtoilé. Là c'est à toi d'anticiper la chose: cela s'appelle "porter la toile du temps"
.
------------------------------------------
- Pensez vous que ce bateau peut "dessaler" (ou se coucher complétement) juste avec la force du vent ?

- Si oui, se relèverait il tout seul ?
--------------------------------------------
Coucher son bateau oui, mais généralement il fait alors face au vent tout seul et se relève: cela s'appelle "partir au lof"
Si c'est dû à une grosse et soudaine augmentation du vent, il peut se coucher et y rester de longues secondes... mais il se relèvera.
.
Déssaller, dans l'absolu, non. En pratique, c'est possible, mais fort heureusement très rare. C'est toujours le fait de conjonctions de différents éléments. Alors qu'il est déjà couché, une grosse et méchante vague (mais faut qu'elle ait beaucoup de pente) continue de le retourner . Là il peut faire 180° mais il finira par revenir à l'endroit. Mais dort tranquille, cela ne t'arrivera pas (ou du moins je ne te le souhaite pas)
Il y a un angle à partir duquel tout bateau se retourne, quel qu'il soit, qu'il fasse 20m ou 5.50m.
Mais si vraiment tu en arrive là, c'est plutôt de ta faute car il faudrait que tu ailles te confronter à du vrai gros gros gros mauvais temps, volontairement...
.
Et il vaut mieux éviter.
Olivier

mardi 22 octobre 2013 22:24 *** Message modifié par son auteur ***
20120730_160249
corentin

Hello, bienvenu sur le site. On a eu un flirt egalement quand on etait dans le nord et rassure toi il s'est toujours redressé. C'est pour moi un tres bon bateau. A 25knts j'avais reduit depuis bien longtemps, je gardais tout dessus jusqua 15 knt maxi comme dit bil puis on reduit progressivement. Foc et 1 ou 2 ris selon ta gv et l'etat de tes voiles. Mais pour le prendre en main 25knts ca me parait osé, vas y poco a poco.

mardi 22 octobre 2013 22:26
Missing
Phil13

Bonjour Giloum

J'ai aussi un flirt mais pas d'anemo donc te dire a combien je reduis .....
Par contre tu peux regarder le site de David :
http://david.elissalde.free.fr/
tu as des photos avec des flirt qui qui font tremper les chandeliers !

Phil

mardi 22 octobre 2013 22:38
Missing
Giloum

Bonjour à tous et merci pour vos réponses !

En fait, la dernière sortie ou il y avait 20/25 nœuds de vent, nous étions déjà avec un ris dans la grande voile et le foc.

Mais ma grande voile n'ayant qu'une bande de ris, je ne voyais pas comment diminuer encore la toile ...

De plus, j'avais l'impression que 20/25 noeuds était des conditions classiques de navigation.

Pour moi, voire les hublots de temps en temps dans l'eau n’était pas vraiment rassurant ! En tous cas j’espère ne jamais faire tremper de chandeliers !

Merci encore pour vos réponses.
Gilles.

mercredi 23 octobre 2013 10:29
Avatar
KOALA-5

En plus des essais donnés dans le site de David cité par Phil13, j'ai également un comparatif de V&V, avec le Flirt, Kelt 620, Edel VI etc
Si tu le veux dis-le moi (en MP)

samedi 26 octobre 2013 20:06 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
matelot@17724

Si t'es sur des 20/25 kts de vent, alors c'est beaucoup et cela devrait te rassurer pour tes prochaines sorties. Tu peux poser ou faire poser une 2 ème bande de ris. Les pieds de chandeliers dans l'eau c'est possible, sans déssaler.

mercredi 23 octobre 2013 10:34
Jem
1
bil56

il faut absolument une 2e bande de ris ...

mercredi 23 octobre 2013 10:55
Missing
Giloum

Poser une bande de ris, est ce que c'est juste rajouter deux œillets ou cela demande un renfort particulier ?

(Je vais demander à mon pote Google ...)
Et quand vous dites "faire poser", qu'elle est le type de prestataire qui fait ça ?
Et combien ça peut couter ?

Merci encore !

mercredi 23 octobre 2013 11:35
Capture01
Oliv44

Oui, ce n'est pas simplement deux oeuillets, mais des renforts à ces endroits.
C'est un (maitre) voilier qui te fera cela (chercher "Voilerie" dans les pages jaunes). Les prix varient... il faut faire faire des devis.

mercredi 23 octobre 2013 12:25
Image
ZYON

Je confirme, excellent voilier! J'ai fait quelques remontée au près sous grosse tram (20 /25 kn a vue de nez) avec mon ex-flirt (vendu l'hiver dernier) et avec des voiles en bon état, foc endrailllé, GV un ris (moi aussi je n'avait qu'une bande de ris..) pataras souqué au maxi , halebas laché, c'etait sportif mais relativement sécu et le bateau tenait un cap très correct .Je pense qu'avec une deuxième, voire troisième bande de ris ce yote peut vraiment étaler du gros temps..

mercredi 23 octobre 2013 11:49
Missing
(jerry_17)

Pour avoir navigué en flirt DL le premier ris se prend quant la barre deviens dure aux alentours de 16 - 17 noeuds le deuxième vers 22 - 23 à faire en conjontion avec la réduction du génois sur enrouleur.
Mettre les hublots dans l'eau cela arrive mais de là à déssaler pas avec un flirt c'est pas un 420 !

mercredi 23 octobre 2013 13:59
Jem
bil56

le 2e ris, à faire faire chez un voilier ...

mais prévoir aussi une modif d'accastillage sur la bôme; pontet, poulie, taquet ... le tout posé au bon endroit !

mercredi 23 octobre 2013 14:00
F1010036
Zérauqat

le mieux serait 3 bandes de ris.....mais comme dit Bil 56 faut voir les "rajouts d'accastillage" à installer...par ex:la bome intègre t elle au moins 3réas coté vis de mulet et(donc)coté point d'écoute..?possible aussi de poper ou (visser?)des poulies extèrieures à la bome "à plat"sur les flancs de celle ci......passage des bosses....bref...faut cogiter un peu....
Vers 200e un voilier peut "poser" ce qu'il faut (oeillets +renforts)
bien plus facile avec la pose d'oreilles de chien(le voilier t'expliquera...pas le véto!)

mercredi 23 octobre 2013 16:51
Missing
Giloum

Super, merci de vos réponses.
Je vais me renseigner, il y a pas mal d'adresse de voilier dans ma région.

mercredi 23 octobre 2013 17:02
Missing
(Papy_jame)

Salut.Je possede un Flirt quillard depuis peu. Je navigue plutôt sous Tramontane.
GV +Genois : 0 à 12-15 nds vent marin (assez regulier)
GV + foc 0 à 12-15nds Tram ( rafales ou tram reguliere)
GV 1ris +foc 0 à 12-15 nds Tram fortes rafales.(<25nds)
GV +2 ris +foc 1à à 15 nds Tram violentes rafales (..>25 nds)
GV +2ris +tourmentin 15 à 20 nds Fortes rafales ( 30 nds )
GV 2m + Tourmentin tram 25 nds rafales 35
GV 2m seule >30nds
Tourmentin seul pas glop sauf au portant 30nds.

Je mesure le vent au cocqpit anemo en main.
Rajouter bande de ris..La voile explosera, forcement au plus fort du besoin, si elle n'est pas en beton dans le haut. J'avais 2 ris d'origine ça tient. 3eme rajouté je m'en suis servi 10mn j'ai arreté avant de tout exploser. il suffit de vouloir coudre des penons sur ta gv puis sur ton tourmentin pour mesurer l'insuffisance de resistance de la GV.
La GV doit avoir faible grammage sous 1ris, fort grammage entre les 2ris, grammage et renforts en beton au dessus du 3eme ris. Sinon met ta GV à la poubelle tout de suite,c'est moins dangeureux en nav.

Sur le site du Flirt y a un type qui annonce 35nds en foc +GV 2ris : Là je demande à voir l'anemo.
Point important : Dans le vent fort le fardage provoque une forte poussée laterale: Il faut donc une force antiderive au top. En consequence plus tu gite plus la surface projeté de ta derive est faible, et l'angle d'incidence favorise en plus l'ecoulement de l'eau en lateral sur le profil..La poussée antiderive est obtenue par la portance donéée par la vitesse sur ce qu'il te reste.
Resumé : dans le vent fort si tu veux remonter au vent, il vaut mieux avoir faible gite et bonne vitesse ....donc au bon plein, toilé au "juste necessaire"
Tu auras en prime le sourire des passagers.
Bon vent à toi

mercredi 23 octobre 2013 17:58
Capture01
Oliv44

Ahhhh... mon ptit Papy_Jame le retour...
Tu va faire plaisir à certains... tu nous a manqué, enfin tes écrits/élucubrations.

mercredi 23 octobre 2013 18:13
F1010036
Zérauqat

papy....ne fais pas peur à Giloum concernant les grammages croissants sur la GV..('faibles en bas et de plus en plus forts vers le haut.)
pour des voiles croisière (,meme de trés bonne qualité),les grammages sont constants..les coupes peuvent par contre différer(horizontale:cross cut...radiale...)...étant entendu qu'on ne parle pas des super voiles de régates en tissus exotiques......
par contre ,poser 2/3 ris sur une gv cuite par les UV,(donc qui a perdu beaucoup de résistance)expose à déchirures...le rayonnement lunaire etant réputé aussi nocif,voire plus que les UV diurnes...je n'ai pas les chiffres en tète(on doit pouvoir les trouver sur le net)mais en gros,6 mois de soleil tropical,crament définitivement le dacron....il est donc,primordial de systématiquement protéger avec taud de GV et pour ceux qui ont foc sur enrouleur taud"de foc"...
évidement,quand on achète d'occasion,il est important de connaitre "l'histoire des voiles"(protection par taud/age/....?)

jeudi 24 octobre 2013 08:19
Gouvernail-icone
Al66

Pour naviguer sur un bateau proche du flirt, il y a une chose certaine que je vois très (trop) souvent c'est des unités surtoilées avec une gite digne de la foire du trône.
Un voilier a une vitesses de carène liée à sa taille et à sa forme de coque et donc, sauf surf sauvage au portant, il ira toujours aussi vite avec moins de toile.
Pourquoi c'est important? Parce qu'au delà d'un certain degré de gite variable selon sa conception (en général au alentours des 20°) la coque sort de ses lignes de carène et va ripper sur l'eau en augmentant le frottement.

Visuellement ça fait champion du monde de voile, mais le speedo vous ramènera vite dans le monde réel...
C'est d'autant plus vrai sur les petits voiliers, un flirt doit avoir une vitesse de carène aux alentours de 6 nds et quand ça souffle on y arrive très rapidement.

mercredi 23 octobre 2013 19:52
Brand
1
Dive&Sail

Ayant navigué sur un Flirt un vingtaine d'année, je dois dire que c'est un petit voilier très sain.
Il est à la fois sur et sensitif : il te dit quand tu vas trop loin et te pardonne tes erreurs.
Ayant plusieurs fois voulu voir jusqu’où il pouvait aller, je peux te dire que tu peux mettre les hublots dans l'eau par mer calme snas qu'il dessale.

Coté gros temps, il m'a déjà emmené par force 7-8 au moteur ou il montre ses limites mais encore une fois avec un comportement sain : il suit la vague et n'essaye pas de passer au travers.

mercredi 23 octobre 2013 20:11
Missing
1
(Papy_jame)

tiens tiens tiens.....Ce cher oliv44.....qui plus est sur un fil sur le Flirt.
Tu as raison ce serait un bon 1er bateau en nom propre pour toi, accessible pour un petit budget de moniteur, assurance à ton nom ça va changer. Tu recherchera un place de port à ton nom ? ou tu fera avec une remorque que tu garera chez papa maman ?
Attention tu vas decouvrir la nav en solo, je te donnerai des tuyaux.
ha ha ha !
Allez voici les perfs, bon c'est pas les bateaux des Glenans, certes; mais le plus beau bateau du monde n'est ce pas le 1er que l'on acquier en pleine proprieté ?
Vitesse de carene 9,8xxxKm/h bref 10. A fond lesxballons 6nds pour le quillard. 7,5 je crois pour le deriveur. Because le bord de fuite de la quille qui à l'hydrodynamisme d'un parpaing.
Meme pas le coup d'investir dans de belle voiles pour le quillard.
Bonne navigation sur ton tout premier boat mon ptit Oliv.
Cordialement

mercredi 23 octobre 2013 22:51
Avatar
KOALA-5

Bonjour Giloum.

Bravo pour ton nouveau bateau.
Ton expérience de dériveur léger, te sera bien utile pour le mener, car tu connais déjà le B,A: Ba de la voile et tu n'auras plus qu'à maitriser un voilier plus gros et te lancer dans la navigation.

Je n'ai pas l'expérience du Flirt, mais celle de croisières de plusieurs centaines de milles sur la taille juste en dessous (5m40, 5m50, 550 kg) et juste en dessus (6m60, 1200 kg). Sur tous, j'avais génois, foc 1 et tourmentin et une GV avec 2 bandes, ce qui est suffisant en Méditerranée avec une GV réduite à moins de 1/2 de sa surface au 2ème ris.

Donc comme dit plus haut, F5/F6 (ce qui peut donner des rafales > 30 nœuds) est le maximum que l'on puisse supporter pour naviguer sans trop de difficultés sur cette taille de bateau, surtout au près.

Si tu te fais prendre par un grand frais, tu ne seras pas en perdition mais il vaudra mieux rejoindre très rapidement, en t'aidant du moteur, un endroit abrité où tu puisses mouiller en attendant que ça passe.

Par mistral, toute la zone de la rade de la Badine entre Hyères et la Bergerie permet de mouiller en toute sécurité, par 3 mètres de fond sur du sable. Méfiance plus au sud, le fond d'algues peut être traître.

Côté Porquerolles à l'Est, tu as quelques petites criques, au sud des Mèdes, qui sont abritées du mistral, mais il y a 10 mètres de fond.
Par vent d'ESE, Brégançon est un abri correct et à Porquerolles les deux baies à l'est également.

Bonnes ballades et navigations dans ton beau secteur.

jeudi 24 octobre 2013 07:50
Avatar
KOALA-5

Encore une chose concernant la diminution de voilure:
La méthode est très simple, pour n'importe quelle la taille de voilier.
Lorsqu'on se pose la question "Il faudrait peut-être prendre un ris, et changer le foc "...ça veut dire qu'il faut le faire tout de suite.
Plus on attend, plus ce sera difficile.

jeudi 24 octobre 2013 09:51
Missing
(Papy_jame)

@04....etc Mais pourquoi donc les voiliers font des tourmentins aussi épai ?
Voyons voir.......
Admettons que le bateau stabilise, par la gite entre autre, l'effort maxi dans la voilure. Disons 100Kg
Sur GV complete de 10m cela ferait 10kg/m
Sur GV à 2ris disons 5m cela ferait 20KG/m
Sur GV 3ris disons 2,5m cela ferait 40kg/m
i
j'ai l'intime conviction chiffrée que mettre 3 ris sans tissus à tres fort grammage sur le haut. Finira mal au moment le plus mal.
Dans la brafougne la sureté passe dans la solidite du matos.
i
Cordialement

jeudi 24 octobre 2013 09:18
F1010036
Zérauqat

je ne me prétend pas fin connaisseur en voilerie...il serait intéréssant que d'autres livrent des renseignements plus précis(tissus/coupes orientéés/grammages dégréssifs/...ect...)
je ne parlerais donc que de ce que je connais,ou plus précisément des voiles que j'ai utilisé
dacron de "1ére qualité"/coupe cross cut/ assez forts grammages(ex 280 grs pour solent à ris sur F 21.7S..soit grosso modo la taille de ton Flirt)GV 3 ris...(4 ris sur mon ex Aquila..)renforts serieux et sangles aux oeillets...bref...des voiles mieux que "de série"...mais au grammage constant...eh bien RAS...ça tient...j'ai gardé 15 ans le solent à ris de l'aquila..il était encore correct..parce que c'est vrai non utilisé 100% du temps
je ne suis pas sur que le max d'efforts subis par le tissu soit situé "en haut"...mais plutot coté chute,aux oeillets de prise de ris....et beaucoup moins coté guindant;
enfin,je crois que les forts grammages sont choisis davantage pour éviter, autant que possible ,la déformation que pour assurer la solidité....

jeudi 24 octobre 2013 16:44
Missing
(Papy_jame)

Renforts serieux et sangles aux oeillets ça c'est le minimum en standards.
Combien de temps as tu utilisé le 3 et 4 eme ris ?, sous quel vent ?
Quand la chute bat sous 40 ou 45 nds les efforts sont effectivement tres importants sur la chute, surtout en haut ( puisqu'en dessous c'est plié). Mais bon ce n'est que mon avis.

jeudi 24 octobre 2013 19:54
F1010036
Zérauqat

renforts et sangles..en standard?oui ok il y a...mais faut voir la "surface" des renforts,leurs épaisseurs croissantes(ou décroissantes!tout dépend du"sens" ds lequel on examine)l'orientation des renforts.....et là entre standard et "hauturier" ces finitions diffèrent souvent....
en Muscadet:3 ème ris?= 30/40heures..
en Aquila:3 éme ris?=50/60heures...4ème ris(lequel réduisait moins que de 1 à 2 et que de 2 à 3ris)=10 heures...
en Miniou(glénans 5,70m):3 éme ris =20/30heures
en F21.7S:=10/20 heures....
meme en manoeuvrant solo je prend les ris"vite"parce:
un taquet coinceur "décalé" du trajet de la drisse de Gv m'évite un aller/retour mat/winch pour étarquer la drisse de gv(j étarque la drisse de gv à sa sortie haute du mat ,la "coince" provisoirement au taquet..elle "sautera" de ce taquet lors de l'étarquage final et plus puissant au winch depuis le cockpit)
2 boucles en solide sandow passent ds un petit pontet inox,popé sur la face avant du mat,au dessus du niveau des "crocs" de ris prés du vit de mulet..une boucle pour le "croc" coté B et une pour coté T..une fois l'oreille de chien engagéé,je la bloque par le sandow sous tension...ainsi,les anneaux des oreilles de chien ne "sauteront"pas des crocs...quand je reviens au cockpit je suis donc à peu prés certain de ne pas devoir .....retourner au pied de mat...
Serait plus simple avec croquis...!!(mais suis nul en gymnastique informatique)
au final:la voile fasseye peu et surtout pas longtemps....et c 'est bien le fasseyement qui est l'ennemi des voiles
ps:les bosses de ris sont en permanence à poste...!faut pas s'amuser à les passer en pleine action....

samedi 26 octobre 2013 07:21
Avatar
1
KOALA-5

Il semblerait que dans cette taille de bateau (voiles < 10m²) les grammages soient de l'ordre de 200/220 gr/m².
C'est proportionnellement nettement plus fort que que les 360 gr/m² des voiles 25/40 m² sur les bateaux de 10/11 m

jeudi 24 octobre 2013 20:20
F1010036
Zérauqat

oui Christian....Marc philippe(sérieux et célèbre voilier des annéés 70/90? sa voilerie semble ne plus exister)n avait pas paru choqué par "mes forts grammages" pour Aquila...pour le solent à ris il avait dit quelque chose comme"ben là ça va tenir!"...la ralingue était en..;acier....l'oeil du ris sur la ralingue était un "oeil acier épissé"...(!!)je ne lui avait pas demandé ce montage "béton"..chez lui,c'était de ...".série.".!
bref..je préfère en "rajouter" en grammages quitte à perdre(poids..)en "performances régatières.",ou petit temps...
l'arrivéé de nouveaux tissus en particulier l'hydranet radial a changé la donne...du moins pour la croisière...et encore plus avec les "exotiques " de régate...

samedi 26 octobre 2013 17:38
Missing
(Papy_jame)

Salut Giloum : voici 2 photos.
Ma GV tempete faite à partir d'une voile de planche. 2mcarré 5lattes profilées forcées dont une qui sert de bome profilée + 2 micro lattes anti-vibration sur la chute. La photo est à environ 25nds +le foc. Le creux est reglé par le positionnement de la ralingue. La prochaine fois je mettrais en tres forte tension le guindant avant de coudre. Une voile comme ça tenait 60nds en planche sans broncher avec un creux toujours bien calé en avant. Si le haut de ma gv etait faite comme ça au 3eme ris... je signe.
Sur l'autre tu peux voir mon montage, pare bat sur les cotés, chariot d'ecoute avec 2 clamcleats pour les ecoutes de foc que je relie desormais ensemble par un noeud gansé apres les avoir tournés dans les winchs ( presqu'un autovireur) . J'ai tout à la main et dans tous les cas le cocqpit etait coupé en 2 par l'ecoute de foc (sauf à la mettre taquet sous le vent glups ) Je suis hyper satisfait de ce montage. D'autant que le chariot s'avere bien efficace pour la tenue dans le vent copieux. Le montage du pilote à voir aussi, l'elastique à poste pour mise à la cape d'urgence.

vendredi 25 octobre 2013 19:54
F1010036
Zérauqat

ton pilote(qui semble etre simrad/navico TP....)possède la fonction"virement auto"(100° 'quand tu vires au louvoyage) ce qui te laisse tout le temps de wincher la nouvelle écoute de foc,puis de la tourner au taquet idoine...sans te prendre la tete avec tes écoutes "en continu et sur clams...."

samedi 26 octobre 2013 07:57
Missing
Giloum

Salut Papy_jame, une question, les pare battages sur les cotés, c'est pour protéger la coque, ou c'est pour augmenter la flottabilité ?

samedi 26 octobre 2013 13:45
Missing
(Papy_jame)

voici les photos

vendredi 25 octobre 2013 19:58
Avatar
KOALA-5

Il est certain que Papy_jame navigue dans un coin où le vent souffle en tempête très très souvent, d'où son installation particulière, qui lui donne toute satisfaction.

En ce qui te concerne Giloum, comme dit plus haut, tu pourras te faire plaisir dans ton joli bassin de navigation, avec la voilure standard du bateau sans devoir installer des voiles destinées au passage du Cap Horn.
Mais il faut réduire assez vite lorsque le vent monte (voir l'avis de V&V dans un comparatif). Tu étais certainement sur-toilé, lors de ta sortie par 20/25 nœuds de vent.

vendredi 25 octobre 2013 20:41
Capture01
Oliv44

@Papy_jame
Je suis franchement dubitatif sur ton bricolage... je crois que tu te fait toute une montagne pour un truc qui en fait est tout simple: sauf à être très usée du tissu, une GV même avec trois ris, c'est super costaud. La déchirer est assez rare. C'est presque toujours alors quelle faseye ENTIEREMENT (pas juste la chute) dans du vent très fort, genre enrouleur qui se déroule avec personne à bord.
.
Par contre sur ta photo 1, je remarque une chose qui elle abime très franchement ta voile d'avant: les plis horizontaux sur les mousquetons: il te faut etarquer plus ta voile d'avant!
Oliv

vendredi 25 octobre 2013 20:47 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Papy_jame)

Tu as bien raison Oliv44 mais j'ai dejà explosé 2 poulies de plat pont en tirant sur le winch, et je ne vois pas comment faire sans revoir tout le systeme. G Peut etre un pb dans les poulies du haut du mat.

vendredi 25 octobre 2013 22:45
Capture01
Oliv44

Ah? oui, ç'a c'est pas normal.
Ta drisse de GE sort bien SOUS le capelage de l'etai en tête de mât, pas AU DESSUS?
La drisse passe dans le mât ou en externe?
Tu as une photo de tes poulies en pieds de mât?
Oliv

samedi 26 octobre 2013 00:02
F1010036
Zérauqat

P......!!Papy à moins que tes poulies" plat pont"soient sous dimensionnéés...il vaut mieux t'avoir comme ami!!
plus sérieusement,concernant l'étarquage de tes focs
soit ton réas de poulie coté point de drisse est cuit,soit la poulie elle meme(et tu "tire" sur un axe sans poulie....)a quasi disparu
vu que tu forces comme un ane....faut aller voir là haut...
en plus si ta drisse de foc n'est pas, au moins ,en pré-étiré...elle "lache"et accentue ces plis horzontaux...

samedi 26 octobre 2013 07:36
Missing
europa1

Se retourner avec un flirt, il faut le chercher sauf à le remplir.
En effet c'est un petit bateau et tous les petits bateaux peuvent se coucher très vite et dans ce cas, le risque est que l'eau rentre par la porte ouverte: c'est un grand classique en micro, le flirt est sans doute moins vulnérable qu'un micro, mais l'entrée de la descente ne peut pas non plus être si loin de la surface une fois le mât à l'horizontale.

Donc FERMER LA descente!

Enfin, si tu cherche ce qui est probable parmi les trucs embêtants en allant jouer dans du vent fort et avec un peu de mer avec un vieux bateau dans ce genre, pense aux avaries de safran: rupture du safran, des aiguillots coté safran ou coté tableau.
http://david.elissalde.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=175 Le flirt n'est pas immunisé contre ce genre d'avarie:

samedi 26 octobre 2013 00:11 *** Message modifié par son auteur ***
F1010036
Zérauqat

exact,concernant "le remplissage par la porte ouverte" sur des 5,5/6m.....
lors du vire-vire à Marseiile ,en 2001?)un Elor? (6/6,40?) s'est couché sous spi,a embarqué de l'eau et....a coulé!

samedi 26 octobre 2013 08:04
Capture01
Oliv44

Oulah! je dis attention! Ok l'avarie de safran est parmi ce qui est de pire en mer (et j'en sais quelquechose!). Mais le renforcer, surtout à cet endroit n'est pas (je pense) une bonne idée!
Il faut toujours partir du principe que si tu renforce d'un coté, c'est l'autre qui cède et ce d'autant plus facilement!
Dans le cadre d'un safran sur tableau AR, ce n'est "jamais" (entre guillemets) le safran qui cède, c'est la Crapaudine. Le renforcer ne fera que sur-soliciter cette pièce.
J'ai passé 2/3 jours à la dérive avec cette histoire (en Fantasia).
On en parle ici pour un autre bateau:
http://www.hisse-et-oh.com/forums/forums-techniques/messages/1414909-perte-de-safran-samourai

samedi 26 octobre 2013 00:23
C281-d2a3
margotte

Sur le flirt, pas de crapaudine, c'est un montage aiguillots-fémelots.
La meilleure prévention contre la casse, c'est un safran en bon état. C'est à dire sans infiltration d'eau qui le ferait pourrir.
Généralement, dans ce type de montage, le safran casse à hauteur de la ferrure basse, ce qui correspond aussi à la flottaison.

samedi 26 octobre 2013 00:49
C281-d2a3
samedi 26 octobre 2013 00:53
Capture01
Oliv44

C'est bien ce que je dis, et si, sur le fantasia, c'est aussi aiguillot -femelots. Le femelot du Fantasia (DL), dans sa partie basse est fixé sous la coque: la crapaudine.
Après, je ne sais pas pour le Flirt.
Mais il ne faut pas croire que c'est parce que on renforce d'un coté que c'est plus solide (sauf si, bien sûr, la pièce renforcée a une faiblesse à cet endroit qui nécéssite une réparation!)

samedi 26 octobre 2013 01:18
Gouvernail-icone
Al66

Pour le safran j'ai vu la semaine dernière un copain qui m'a demandé ce qu'était ma clavette sur mon aiguillot.
Je lui est expliqué que c'est le montage pour empêcher le safran de se faire la malle quand ça bouge un peu.
Il me dit qu'il a le même et qu'il n'a pas ça.

Le lendemain il me rappelle pour me dire qu'il avait pas fait attention quand il a acheté le bateau et que l'aiguillot a bien un trou pour y faire passer une clavette. Un de sauvé

C'est quand même le b aba de s'assurer que tout tienne correctement, la moindre suspicion de faiblesse côté safran doit être corrigée de suite (cf les aventures de ceux qui les ont perdu).
En cas d'avarie la bonne vieille rame en bois peut dépanner.
J'en ai gardé une à bord que pour ça en me disant qu'en cas de problème je ne pourrai jamais rentrer à la godille...

Pour la porte je suis entièrement d'accord, les petits bateaux prennent plus facilement la vague quand il y a du gros temps et au minimum une porte en deux parties est indispensable.

samedi 26 octobre 2013 08:59
Missing
Giloum

Hé ben, je m'attendais pas à temps de réponse en trois jours !
Merci à tous pour vos éclaircissements, surtout sur la qualité-grammage des voiles, de leur montage et de leur réductions, ainsi que sur la possibilité d’embarquer de l'eau par la porte ... (ça c'est moi cool ...)

Mais pour le moment, je ne pense pas avoir trop envie d'aller naviguer dans de trop mauvaises conditions.

Certains on pour ambitions d'aller faire le tour du monde, mais moi, avec la frousse de la mer que je me traine, si je fais un jour le tour des iles de Porquerolles, je serais déjà super content !

C'est marrant, d'un coté j'adore ça, mais d'un autre, je me cague à la moindre risée ...

samedi 26 octobre 2013 11:00
Avatar
KOALA-5

Ne t'inquiète pas Giloum, la confiance te viendra vite et sans faire le tour du monde, tu pourras faire de superbes mini-croisière dans ton secteur.
Porquerolles, puis Port Cros, puis le cap Taillat....
En étant prudent avec la météo, tu n'auras pas de problème.
Pas besoin des voiles tempête de Papy_jame, qui se prépare à un tour du monde par les 50ème hurlants.

Comme il le dit, sortir le safran quand le bateau est au port pour plusieurs semaines, est certainement une bonne solution.

samedi 26 octobre 2013 12:39
Capture01
Oliv44

Le tour de Porquerolles, c'est déjà un monde en soi...

samedi 26 octobre 2013 14:23
Missing
(Papy_jame)

Salut à tous
-Si mon 3eme ris m’avait apparue de bonne tenue ( testé dans les claques à 35nds), je ne me serais pas enquiquiné à me faire une voile tempete. D’autant que prendre un ris est plus simple que de changer de voile.
-Giloum, moi,si par du matos solide et adapté je sais tenir du vent fort sur eau platte , ensuite je me sentirais d’attaque pour aller plus loin. Je fais mes classes moi aussi.
-Pour mon etarquage de drisse, j’ai bien une poulie en haut car à la main car ça coulisse bien. Je vais trouver une photo des renvoies. Je retarque la drisse au bout de quelques minutes, en relachant l’ecoute mais rien n’y fait. La qualité des drisses ? Le montage des renvoies est comme à l’origine. La drisse passe dans le mat.
- Fermer la porte, oui oui oui des que ça bouge un peu moi je ferme le panneau avec un sandow..
- Le safran moisi sur la ligne d’eau normal. J’enleve la goupille et je le range dans la cabine des que sais que je ne vais pas m’en servir plusieurs semaines. Plus de moisi et plus de pb d’antiflouling.
Merci pour vos conseils

samedi 26 octobre 2013 11:25
F1010036
Zérauqat

ton problème du bon étarquage de drisse de foc et de sa "tenue"?
si tu as un montage"moderne" la drisse passe dans un bloqueur à levier(lequel peut laisser coulisser la drisse ds le sens étarquage le levier en position ferméé) puis,aprés ce bloqueur,elle est tournéé à un winch.....tu mouline,ça s'étarque...et ça ne "bouge plus"ou trés peu si ta drisse est une bonne pré-étiréé ou mieux une exotique...tu peux alors libérer le winch pour autre fonctions....
si tu as un montage digne d'etre exposé au muséé archéologique d' Agde.....tu as peut etre soit un clam plastoc ou alu...tu mouline et étarque à bloc...mais il te faut peut etre "appuyer sur la drisse" pour la forcer à bien s'engager ds les rainures du clam..et c'est là qu'elle lache?ou alors drisse uséé ou "lustréé"par les ans(et les bascules thermiques de....45n?!)dérape ds le clam dont les "rainures sont elles aussi uséés?....
enfin,dernière possibilité,un simple"" taquet à tourner"généralement en plastoc noir ne serait t il pas disposé APRES le winch qui étarque,par ex,contre la paroie verticale du roof?Outre que ça "condamne le winch à cette seule fonction",inévitablement lorsque tu tourne au taquet???ça lache plus ou moins...

samedi 26 octobre 2013 16:47
F1010036
Zérauqat

j'ai oublié
y a t il compatibilité du diamétre de la drisse avec les diamètres pour lesquels est prévu ton bloqueur?si bloqueur il y a.....id si clam..
solidité/fiabilité du 2 ème/3 ème ris?Connais tu l'histoire de ces voiles?Si elles ont 12/15...ou 20 ans? si la GV a systématiquement été protégéé par un bon taud?si elle approche des ....20 ans!à changer pour une neuve(éfficacité/fiabilité)
avec l'ongle du pouce "racle puissamment"(c'est pas la force qui te manque puisque tu explose les poulies de renvoi en étarquant!) les fils des coutures et voit ce que ça donne...

samedi 26 octobre 2013 17:07
Capture01
Oliv44

@ papy_jame
-----------------
Je retarque la drisse au bout de quelques minutes, en relachant l’ecoute mais rien n’y fait. La qualité des drisses ? Le montage des renvoies est comme à l’origine. La drisse passe dans le mat.
------------------------------
le fait que cela vienne à la main n'est pas un critère.
Une autre piste: comment tu coince la drisse? un clamcleat en plastique ou un vrai coinceur mécanique? Car c'est peut-être lui qui rends...
Papy_jame, sache que ton voilier aura u comportement très très différent en fonction du règlage de ses voiles, un bateau tès bien réglé avec des voiles en bon état s'en sortira toujours...
Oliv

samedi 26 octobre 2013 14:31
Avatar
KOALA-5

Donc Giloum, tu fais poser, par un voilier du coin, une 2ème bade de ris, qui diminue la surface de moitié et tu seras tranquille pour tourner autour de Porquerolles.
C'est ce que j'avais fait faire sur l'Edel V, qui n'en avait qu'une en standard.
Ne te tracasse pas pour le grammage de ta voile, même si tu devais affronter un vent de 50 nœuds (F10), soit une force de 100 kg/m², ça ne ferait jamais qu'une pression 10gr/cm² et ce n'est pas ça qui ferait exploser ta voile.
En revanche il est important que les œillets , au point d'écoute, soit solidement fixés et renforcés, mais c'est le boulot du voilier.

samedi 26 octobre 2013 17:03
Missing
(Papy_jame)

Koala tu as raison : De vrais andouilles ces voiliers de mettre du tissus super epais sur les tourmentins.
Moitie de GV pour le 2 oui mais.... !? Si le mistralou se leve......entre Giens et les iles, il va etre à la foire du trone. 3eme ris imperatif La GV doit pouvoir passer sous la barre de fleche si ça cogne.
Oliv44 et 04......Certain que ce n'est pas un glissement des clams, pendant l'etarquage je n'arrive pas à enlever les plis, sinon je n'irais pas exploser les poulies. "Le fait que ça vienne à la main n'est pas un critere" tu as une experience la dessus ? je devrais demater...mais là aussi il faut que j'apprenne

samedi 26 octobre 2013 18:01
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums