Tous les forums > Navigation > Biquilles -> Type shellfish, quel comportement en mer pour grande croisière?
Portrait
vagabonddesmersduglobe.org

Biquilles -> Type shellfish, quel comportement en mer pour grande croisière?

Bonjour,
Je prévois l'achat de mon premier bateau après expériences de grandes nav sur arpège.

Je m’intéresse aux biquilles car le rapport prix/habitabilité me parait bon en occasion. Je ne suis pas un fangio de la vitesse (une fois en mer, le temps ne compte plus) mais suis regardant au confort intérieur/extérieur et à la sécurité.

Un biquille type shellfish est-il un bateau "stable" par grosse mer à + 200miles des cotes, voire à la cape dans la tourmente ? ces bateaux sont-ils homologués cat 1 ?

Faites moi part de vos expériences ou des histoires qu'on vous a racconté sur ces bateaux!

Bien à vous, Captain JV.

mercredi 16 mai 2012 14:13

Liste des contributions

Missing
(PYTHEAS II)

Je n'ai jamais naviguer sur un Shellfish, mais vu l'architecte, le bateau ne peut etre que stable et sécurisant dans ces mouvements, se sont les deux grandes qualités des bateaux dessinés par Francois SERGENT. CNSO faisait de la bonne construction à cette époque, avec les Geisha, Dorade, Super Dorade (en bi-quilles aussi)

mercredi 16 mai 2012 14:38 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Guillemot)

Le shellfish est un très vieux bateau, dépassé à tout point de vue. (ce qui ne veut pas dire qu'il n'est pas bon)

Pour quelques milliers d'euros de plus (et encore), il y a mieux aussi bien en terme de performances que de confort. Les 30 pieds des années 70-80.

Sur un bateau aussi vieux, la capacité à faire de la haute mer ne dépendra pas de ses qualités intrinsèques, mais de l'entretient et des rénovations lourdes dont il aura fait l'objet, ou non.

j'en vois traîner en Bretagne nord, sur lesquels je n'irais pas en Angleterre.

mercredi 16 mai 2012 14:46 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(PYTHEAS II)

Je suis d'accord avec vous sur l'entretien et la maintenance des bateaux. Mais certaines personnes ont des budgets serrés et qq milliers d'euros supplémentaires peuvent interdire l'acquisition d'un bateau. Un Shellfish coute en moyenne au alentour des 7500,00 euros. un 30' des années 75-80 certainement un peu plus, le gros du problème est là.

mercredi 16 mai 2012 15:01 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(PYTHEAS II)

Voila ce que dit un ancien proprio de Shellfish sur un autre forum :

J'arrive un peu tard, mais j'apporte ma contribution pour ceux qui aujourd'hui cherchent des infos sur le Shellfish.

J'en ai possédé un pendant deux ans en Nelle Calédonie. Les qualités et défauts sont clairement exposés dans les forums, je ne reviens pas dessus.
Trois choses cependant :
- il se prête bien à la navigation en solitaire : s'il n'est pas rapide, il n'est pas exigeant non plus. Bien réglé et bien calé, le mien tenait sa route seul, la barre même pas amarrée, même si le cap n'était pas l'idéal à quelques degrés près.
- il est facile de bricoler, d'aménager ou de réaménager ce bateau : d'origine, l'intérieur est en bois, la coque est en fibre époxy et très épaisse, il y a deux coffres de cokpit très volumineux qui permettent des aménagements.
- c'est un bateau étroit : 2,50 m. Beaucoup de voilier de sa catégorie offre quand même une largeur plus intéressante, voire indispensable pour les navigation longue et à plusieurs.

mercredi 16 mai 2012 15:05
Missing
(PYTHEAS II)

Mais JulesVincent cherche un Bi-quilles, ce qui n'est pas courant comme type de bateau, il y a les chantiers comme Moody, Bi-loup, et evidemment Westerly, qui en ont construit mais se sont des bateaux chers.

mercredi 16 mai 2012 15:10
Logo2z
Z

Il y a des bateaux du type Mirage 28… qui sont des bateaux marins et solides, moins chers que les Westerly… et plus modernes que les shellfish…
http://www.leboncoin.fr/nautisme/291248831.htm?ca=2_s
sachant que c'est négociable…

mercredi 16 mai 2012 15:29
Logo2z
Z

désolé pour le lien… c'est évidemment un des rares quillard mirage 28 que j'ai mis… http://www.leboncoin.fr/nautisme/offres/aquitaine/occasions/?f=a&th=1&q=mirage+28
Je sais que récemment un m28 béquille s'est vendu 7000€ avec surtout du cosmétique à réaliser…

mercredi 16 mai 2012 15:43
Missing
penloch

Attention Z béquilles et biquille ne sont pas synonymes, mais tu le sais déja .

mercredi 16 mai 2012 17:53
Logo2z
Z

bah oui… c'est cette foutue correction automatique de m… des nouveaux mac… plus moyen d'écrire des choses qu'il ne connait pas !

les biquilles, il connait pas

mercredi 16 mai 2012 18:16
Missing
(PYTHEAS II)

Tres juste, je l'avais oublié celui là, et pourtant un bon bateau.

mercredi 16 mai 2012 22:14
Canard-enchainepaint
iff

Bonjour

Pour l'homologation, ce n'était sûrement pas en première catégorie.

A 3 500 €, peut-être, mais vers 9 000 il y a d'autres choix, cliquez :

SHELLFISH

Alain

mercredi 16 mai 2012 15:44 *** Message modifié par son auteur ***
Portrait
vagabonddesmersduglobe.org

Merci de vos réponses fort rapides!
En effet, je cherche un premier bateau, et je n'ai pas les finances pour un "gros" achat.. mon idée serait plutôt un achat/retape.

En fait je ne m'étais jamais vraiment renseigné sur les qualité marine des biquilles, pour moi, jusqu'à présent, un bateau qui "bouffe" de la mer devait être un quillard monocoque avec grand tirant d'eau.

Y as-t-il des expériences de grosses nav' avec un Shellfish ?

mercredi 16 mai 2012 15:41
Logo2z
Z

Qu'entends-tu par "grosse nav", quel est ton programme exactement ?
Un biquille est un bateau qui a ses avantages mais aussi ses inconvénients… en particulier un cap au près parfois compliqué, et ça peut taper entre les quilles dans le clapot… mais as-tu vraiment besoin d'un biquille ?

Autre question… quel est ton budget ? et pourquoi le Shellfish ?

Je n'ai jamais navigué sur celui-ci… vraiment ancien comme conception… mais j'ai pas mal navigué sur des biquilles…

mercredi 16 mai 2012 15:50 *** Message modifié par son auteur ***
Portrait
vagabonddesmersduglobe.org

Je ne sais pas pourquoi mais j'aime bien les voiliers à l'«ancienne» type 60'/70': relativement étroit, étrave courbe.. Ils faisaient des bonnes coques à l'époque.

«grosse nav.» = plus de 10 jour de mer à la voile (uniquement) avec ce que ça implique comme imprévus météorologiques.

mercredi 16 mai 2012 16:10
Logo2z
Z

Si c'est par goût, alors, rien à redire
Pour l'homologation… voir sur l'acte de francisation ou la plaque constructeur… tout devient question de préparation sur un très vieux voilier…

mercredi 16 mai 2012 16:32
Avatar
nossi

Bonsoir. Bien regarder les boulons de fixation des quilles qui par ailleurs n'aiment pas trop talonner sur du dur car les extrémités sont très fines.Voir aussi le moteur s'il y en a un qui est souvent antédiluvien sauf si changé. Souvent équipé de deux mâts(ketch)sinon, le reste à été dit sauf que l'on a oublié le Macwester27 dans le même registre

mercredi 16 mai 2012 19:11
Missing
Bonome

Bonjour, je viens de racheter un Shellfish biquille. La raison ? j'aime la simplicité d'un biquille qui permet de facilement beacher, remonter des rivières etc... j'aime aussi sa ligne, fine, courbe et enfin j'aime ces voiliers simples, marins, facile à bricoler. La coque epoxy d'excellente qualité est certainement un gros atout du point de vue de l'entretien. Pour ma part j'ai fait refaire la coque intégralement ainsi que le pont. J'ai aussi renforcé le gréement et remplacé passe-coque et électronique. Pour le budget l'achat a été de 2500 euro et environ 10000 euro de travaux. Depuis que je l'ai acquis je n'ai eu que de bons échos sur les pontons. Anciens propriétaires, équipiers, experts et autres amateurs louent les qualités de ces constructions. De mon point de vue l'important est d'assainir coque, pont, gréement, cadènes, passe-coque. Côté élec et moteur mon Shellfish est équipé d'un Volvo Penta D1-20 quasi neuf, d'un régulateur d'alternateur, d'un répartiteur sans perte.

C'est un bateau idéal pour la nav en solitaire ou en couple ou avec des enfants.

Il est très solide (à cette époque on construisait encore solide) et semble bien tenir la mer.

Je n'ai pas encore assez naviguer dessus pour en dire davantage.

mardi 17 juillet 2012 13:25
Missing
bardal

slt,
bon, allez, au risque de choquer:
le shellfish est un bateau dépassé (et depuis très longtemps); lent, peu raide à la toile, pataud au près, limité au portant, étroit et peu logeable comparé aux productions ultérieures...
sa catégorie de nav? il n'était plus construit quand ces catégories ont été crées; en tout état de cause, c'était pour de la croisière côtière
qualité de construction? peut-être pour la coque (mais que reste-t-il de la rigidité après 50 ans!!!), sûrement pas pour le pont, très vite délaminé, ni pour le reste, qui date tellement que l'essentiel a du être changé...
c'est un bateau qui a fait les beaux jours des premiers plaisanciers des années 60 (il n'y avait pas trop le choix), mais en acheter un aujourd'hui et dépenser une fortune pour "refaire la coque intégralement ainsi que le pont", "renforcer le gréément..." me parait une démarche dictée par des considérations affectives plus que rationnelles; au final, on trouve beaucoup mieux pour moins cher...
il n'a même pas le mérite d'être beau, avec son nez coupé et son arrière taillé à la serpe, alors que certains bateaux de cette époque étaient très agréables à l'oeil...

quant aux regards attendris des anciens propriétaires et équipiers... évidemment... on regrette tous un peu l'époque de nos quinze ans... moi aussi, j'échangerais bien mon âge et mon bateau contre 15 ans et un shellfish...

mercredi 18 juillet 2012 04:14
Missing
Bonome

Oui il y a des bateaux plus modernes c'est vrai et l'affectif tient toujours un rôle important lorsque l'on parle maison, voile, auto, moto... toujours est-il que le Shellfish, malgré son vieil âge n'est pas à mettre à la poubelle. On fait mieux certes. Tout comme aujourd'hui rouler en vw T3 westfalia peut sembler idiot alors que le T4 est plus grand, plus rapide, plus silencieux, consomme moins, mieux aménagé... Il en faut pour tout les goûts. Pour ma part j'aime assez le charme suranné de ce voilier. De là à traverser l'Atlantique...

mercredi 18 juillet 2012 10:54
Imgp5533
aïrijawe

Bonsoir,
C'est moi qui ai possédé un Shellfish pendant 2 ans en Nelle Calédonie. Le post cité par PythéasII est tiré d'un forum où les caractéristiques de ce voilier étaient bien exposées (merci PythéasII !).

Tout d'abord, un peu d'histoire, selon ce que je sais :
Ce voilier a été produit à très peu d'exemplaires par les Chantiers Nautiques du Sud Ouest, à Agen (Bon Encontre)
Je suis originaire d'Agen, et il se trouve que ma mère a travaillé aux CNSO ! Gamin, j'y ai passé quelques journées de vacances, quand ma mère ne savait pas où me mettre ! Je traînais dans le chantier (ce serait complètement impossible aujourd'hui !). Le directeur du chantier (j'ai oublié son nom) était très exigeant sur le travail : ma mère me racontait que des ouvrières pouvaient être mises à pied pour des bulles laissées dans la fibre lors de l'encollage.

Ce voilier a été construit en fibre epoxy. Les CNSO avait négocié un prix particulier sur l'epoxy avec Shell, la société pétrolière. D'où le nom du bateau : "Shell"-fish ( La plupart des voiliers des CNSO portaient des noms japonais : Karaté, Mikado...)
Rapidement, Shell est revenu sur ce contrat, et les CNSO ont arrêté la production du voilier : trop cher.

Il appartient à la catégorie des fifty.

Il était équipé à l'origine d'un moteur essence de Renault Dauphine, la 4cv. Mais il y a eu plusieurs accidents avec ces moteurs à essence dans des voiliers (incendies, explosions), et la plupart des propriétaires ont changé les moteurs.
Il y avait deux type de quilles : mono ou bi.

C'est un voilier étroit et fin, conçu pour naviguer, comme on le faisait à l'époque, pas pour passer le week-end dans une crique !
Solide, il permet la vie à bord pour un équipage restreint. Il ne manque pas de charme !
Mais ce n'est pas non plus un voilier de compet, loin s'en faut : je ne crois pas qu'il ait beaucoup brillé en régate !

Mon avis sur un achat actuel d'un Shellfish :
En dehors des considérations habituelles qui dirigent l'achat d'un voilier,
- Il est aujourd'hui complètement dépassé au niveau de sa structure et de son habitalité : Il fait 8,75 m pour seulement 2,50 de large. C'est vraiment petit, peu habitable, par rapport à ce que l'on peut trouver aujourd'hui.

- Il est vieux : 50 ans effectivement. Dernières unités en 1966 ou 67 je crois. Même bien entretenu, je ne suis pas convaincu qu'il vaille un investissement de 10 000 euros...

J'ai acheté un shellfish parce qu'il était à la portée de ma bourse, et qu'il y avait peu d'occasions de ce gabarit en Calédonie à ce moment là. Pas trop de choix donc.

Je me suis régalé, et je me sentais en sécurité. Je suis rarement allé dans ses limites (sauf quand obligé), car son accastillage était ancien, voire d'origine (winches en nerfs de porc compressés, indestructibles !).

Il m'arrive d'en voir sur des sites de ventes, mais je n'achèterai pas çà aujourd'hui (ou alors, il faudrait qu'il soit bradé...).
Et c'est difficile de le revendre...

lundi 30 juillet 2012 23:57
Missing
(PYTHEAS II)

Bonjour à tous, bonjour AiriJawe

Le patron des CNSO était Mr Otto Tienfenback, j'ai acheté 3 bateaux chez eux dont celui que j'ai actuellemement.

mardi 31 juillet 2012 14:55
Imgp5533
aïrijawe

Exact ! Merci de la précision !
Quels sont ces bateaux ?

Une dernière précision : le Shellfish est assez bas sur l'eau, surtout au niveau du cokpit. Pratique pour monter à bord depuis une annexe, mais moins confortable quand la mer commence à se former.

mardi 31 juillet 2012 19:28
Missing
(PYTHEAS II)

Bonsoir AiriJawe, j'ai acheté un Lotus, un Jidzo et le dernier un Karaté Sport carré centrale.

jeudi 02 août 2012 22:30
Missing
frablo

Il y a un shellfish au sec à Portbail, coque délaminée, pas qu'un peu....

mardi 31 juillet 2012 20:04
Avatar
nossi

Bonsoir. Il y en a un aussi à Cherbourg en cours de restauration et avec un gréement de ketch. Le moteur d'origine à l'heure qu'il est devrai être enlevé pour un autre plus moderne. C'est vrai aussi comme dit plus haut qu'il est étroit. Attention aussi aux quilles qui sont fragiles dans les bouts car très effilées(il manque des bouts).

mardi 31 juillet 2012 20:50
Imgp5533
aïrijawe

Effectivement, les coques en epoxy ne s'osmosent pas, mais se délaminent.

mardi 31 juillet 2012 22:50
Canard-enchainepaint
iff

Bonjour
Un Shellfish à La Rochelle, 4 900 € demandés :

LBC

Et quelques autres :
ICI
Alain

lundi 07 octobre 2013 09:31
1706331877
arnaudp

Le volume habitable est celui d'un voilier de 7,50,mais la place de port reste celle d'un 9 m,très dur à revendre dans ces conditions,le prix doit être en rapport avec l'ancienneté et ce manque de volume....

lundi 07 octobre 2013 16:07
Canard-enchainepaint
iff

Tu as raison, c'est la raison pour laquelle un Shellfish était à donner, il y a quelques mois, au Frioul (Marseille), pour libérer la place.

lundi 07 octobre 2013 16:27
P7190051
albatros17

bonjour un autre a donner a la turballe le 22/09/2015

samedi 26 septembre 2015 10:20
Missing
Maxybug

Bonjour

Je possède un cnso shellfish biquille de 1965 je voudrai savoir sont poids pour le faire gruter...

Sur la doc cnso il donne 2tonnes12 de déplacement et un poids de 2T ce qui me parait léger, je me trompe ?

jeudi 21 mars 2019 10:11
Cimg0658
SAROYAN

1.400 € sur LBC.

jeudi 21 mars 2019 11:42
Missing
Maxybug

J'ai déjà le bateau, et je l'ai payé bien moins cher que sa d'ailleur, mais avec des travaux.....

ce qui intéresse c'est de connaitre le poids du bateau "Je possède un cnso shellfish biquille de 1965 je voudrai savoir sont poids pour le faire gruter..."

"Sur la doc cnso il donne 2tonnes12 de déplacement et un poids de 2T ce qui me parait léger, je me trompe ?"

jeudi 21 mars 2019 13:25 *** Message modifié par son auteur ***
Image
Lulu2

En général, le grutier peut dire le poids, car les grues modernes ont un peson.

jeudi 21 mars 2019 13:38
Missing
Maxybug

Oui mais c'est pour louer la bonne, grosse différence de tarifs entre la 2,5T et la 4Tonnes

jeudi 21 mars 2019 13:44
1471099802442
coucou17

Hello, sa me paraît peu.. mon Mirage 28 (biquille) est donné pour 3t 110

jeudi 21 mars 2019 15:10
Missing
navenregat

bonsoir
le grutier doit savoir quelle grue prendre et dans le doute il prendra la grosse .
car il se passe quoi si la 2,5t ne peu pas lever le bateau .
le poids indiques ne parait leger pour un bateau de cette generation .

salut

jeudi 21 mars 2019 21:40
Image
Lulu2

Je plussoie : cette fois ci, prends la 4 t. Le grutier te dira le poids et tu pourras choisir ta grue en connaissance de cause la prochaine fois.
Et puis, s'il venait avec la 2,5 t, que ça n'allait pas et qu'il doive revenir avec la 4 t, tu aurais perdu du temps et de l'argent.
Une grue de 4 t, ce n'est quand même pas excessivement dispendieux si elle ne vient pas de trop loin. Ce n'est pas comme si tu voulais une 50 t qui aurait deux fois 60 km à faire.

vendredi 22 mars 2019 12:02
Missing
Maxybug

salut

Je pense aussi que le poids est sous estimé d'ou ma demande d'avis sur le sujet ;)

vendredi 22 mars 2019 07:49
Missing
Maxybug

le bateau n'a plus sont moteur (175kg), plus ses réservoirs d'eau, et une partie de l’aménagement a été démonté, mais je pense quant même quil dépasse le poids indiqué par cnso

vendredi 22 mars 2019 07:52
Cimg0658
SAROYAN

Il faut laisser faire le grutier. C'est un pro qui sait ce qu'il faut faire. MM

vendredi 22 mars 2019 08:43
Missing
Maxybug

je sais bien, mais vu honnêteté de certain pro dans le nautisme, je préférerai savoir avant de me faire enflé

vendredi 22 mars 2019 11:37
Missing
Bigouden Blues

Bonjour,
J'ai un fantasia biquille, 2.7 t armé sous la grue (2gm20+batterie aux. 50kg)

vendredi 22 mars 2019 11:46

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums