Tous les forums > La Taverne > Pourquoi vous n’avancez pas dans la liste d’attente du port...
Image
nbeaulat

Pourquoi vous n’avancez pas dans la liste d’attente du port...

Salut tout le monde,

Vous êtes sur une liste d’attente pour une place de port, et ces derniers temps vous avez l’impression de ne plus progresser dans le classement, alors que vous êtes dans le peloton de tête ?

Si vous êtes dans les Bouches-du-Rhône, voici peut-être l’explication : un extrait du « Règlement d’attribution de postes à flot » à mourir de rire (jaune).

« Article 4-2-3-1 Critère d’affectation
Le critère retenu pour le choix du bénéficiaire d’un emplacement devenu disponible est, à titre prépondérant, celui de la date d’enregistrement de la demande. La commission peut également examiner la recevabilité d’une demande en tenant compte du lien particulier pouvant attacher le demandeur au port concerné, et de la fréquence d’utilisation prévisible du bateau. »

C’est écrit de manière tellement poétique ! Donc, officiellement, le petit neveu du maire (un lien tout particulier !) peut griller toute la file d’attente en toute légalité, et au contraire celui qui n’a pas la chance d’habiter sur place peut être écarté tout aussi légalement car son « utilisation probable » sera plus faible. La liste d’attente n’est qu’un critère (certes prépondérant) parmi d’autres...

Qu’un préfet, représentant de l’Etat dans le département, puisse prendre une décision pareille en dit long.

Et surtout bonne chance à tous !!!

lundi 20 mai 2019 02:33

Liste des contributions

  • Et ? Eliot. lundi 20 mai 2019 13:52
Missing
Scotland

Pourquoi un préfet ? C'est le président du CG, élu par ses concitoyens, qui a signé ce document...

lundi 20 mai 2019 06:57
Image
nbeaulat

Bien vu ! Erreur de ma part.
Mais là n’etait pas l’objet principal de mon post :)

lundi 20 mai 2019 07:05
Img_7040
freychou

@Scotland … effectivement, il s'agit de J-N. Guérini … c'est tout dire !

C'est publié dans les Bouches du Rhone . Je serais curieux de savoir si un tel écrit existe ailleurs, … au niveau départemental !
Par ailleurs, les ports "départementaux" des Bouches du Rhone ça ne va pas chercher bien loin .

lundi 20 mai 2019 10:19 *** Message modifié par son auteur ***
Australia
bitkine

Depuis 2015 la présidente du CG du 13 est Martine VASSAL.

DT...

lundi 20 mai 2019 13:13
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Et ?

lundi 20 mai 2019 13:52
Australia
bitkine

c'est pas Guerini.

DT...

lundi 20 mai 2019 14:28
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Il y en a que 3 ! (pour les voiliers)

lundi 20 mai 2019 13:55 *** Message modifié par son auteur ***
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

@freychou
"C'est publié dans les Bouches du Rhone . Je serais curieux de savoir si un tel écrit existe ailleurs, … au niveau départemental ! "

C'est à dire que le département et les Bouches-du-Rhône c'est un peu pareil.

lundi 20 mai 2019 14:16
Img_7040
freychou

Je n'ai pas encore les fils qui se touchent .
Ma question vise simplement à savoir s'il existe un arrêté départemental d'inspiration similaire ailleurs que dans les Bouches du Rhône .
C'est bon? c'est plus clair ?

lundi 20 mai 2019 16:12
Img_0934
wil17

C'est écœurant

lundi 20 mai 2019 08:05
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Ce n'est pas nouveau
En 1976 j'avais un Cap Horn j'étais en file d'attente
Je fais la régate de Noël et reviens 15 jours plus tard : je ne retrouve pas mon bateau.
Panique !
Le club m'avais mis en place à l'année

lundi 20 mai 2019 08:38
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
5
Calypso2

cela veut dire également qu' une association ou un pro de la location qui desire une place n'est pas obligé d'attendre 10 ou 15 ans … et leur bateaux eux sortiront presque tous les jours face a un particulier qui ne sortira que 3 fois dans l'année ..

Pour ce faire il faut donc que cela soit prevu dans le reglement interieur de la marina

rien d'exceptionnel

lundi 20 mai 2019 09:05
Losninos
Hubert, de Cherbourg

À Ouistreham la marina était gérée par le club

lundi 20 mai 2019 14:04
Phare-du-grand-jardin-15.jp
Héol II

Cela dépend,
Un ami professionnel de la location dans un port de la Manche a mis 26 ans pour obtenir une place personnelle !

lundi 20 mai 2019 11:08
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

s'il s'agit d'une place personnelle c'est normal rien a redire

lundi 20 mai 2019 12:13
Mon_bureau...
Persil pas fané

26 ans d'attente, en Manche ? ? ? ?

lundi 20 mai 2019 12:25
Dscn7474
AICA

Sans doute du coté de Granville.

lundi 20 mai 2019 20:05
Dscn7474
AICA

Pro de la location = pour son travail....pas personnel.

lundi 20 mai 2019 11:18
Duduche_akbar
Duduche Braz

Et en attendant dans de nombreux ports le plaisancier lambda paye tous les ans pour être sur la liste d'attente...

lundi 20 mai 2019 12:29
Avatar
CataHorus

Pour le port, je suis un excellent client. Il reloue ma place à la journée chaque fois que je pars en croisière.
Une des conditions était que je ne fasse pas de sortie à la journée. Mais j’ai qd même attendu près de 10 ans.

Hervé

lundi 20 mai 2019 12:41
Soins_du_lapin_angora_1698_600
1
Eliot.

Je vais apporter une autre explication avant de lire n'importe quoi (ça a commencé):
Seul 1 port a des capacités conséquentes (La Ciotat, 640 places), puis Cassis. Les 3 ou 4 ports restants sont minuscules (10 à 50 anneaux).
Une seule formule permettra la libération des postes (pas seulement sur le département) : la suppression du droit de garde du poste en copropriété 49/51.
Quant à la liste d'attente, elle évolue en fonction de la vente des bateaux ; si une année n, la catégorie C (-de 10m par exemple) va voir libérer 20 places, l'année n+2, ce sera peut-être la catégorie B (-12m) qui avancera plus vite. Il n'y a pas de règle, sinon que ce sont les -9m qui bougent le plus.

lundi 20 mai 2019 14:10 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Tilandsia

Et Marseille, c'est pas dans les BDR ?

lundi 20 mai 2019 22:15
Img_0503
Sarkis

Aucun port à Marseille n'est géré par le département.

lundi 20 mai 2019 22:58
Missing
Tilandsia

Ak okay. Autant pour moi.

mardi 21 mai 2019 22:36
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

CO-propriété interdite? Comme tu y vas...

mardi 21 mai 2019 11:43
Prbw
Elpeyo, le poisson rouge

@Eliot. Cassis et Caro, c'est près de 600 places ; avec ceux de la côte bleue et le l'étang de Berre, on rajoute 200 (j'arondie).
https://www.departement13.fr/le-13-en-action/ports/les-ports/les-ports-departementaux/

lundi 20 mai 2019 18:40
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

oui, mais ce sont beaucoup de places avec très peu d'eau et inférieur à 6m. Cassis ce doit être 200 places voiliers guère plus. L'étang (St Chamas essentiellement), c'est insignifiant, avec la majorité de TE à 1m.

mardi 21 mai 2019 09:30
Part0000011
thierry0809

En France et peut être ailleurs également il y a les lois de plus en plus. Et les passe droits de plus en plus en plus.....
Les uns pour ça les autres pour autres choses ...
Et il y a les gens qui honnêtement essaient et payent de plus en plus cher pour de pins en moins de service .
L'été dernier j'ai eu des soucis car je grattait ma coque sur une plage ne faisant plus d antifouling je polue certainement moins en me débarrassant des petites bêtes sur ma coque il a fallu bien du temps pour l'expliquer et le faire comprendre. .....
Par contre le week end dernier un pêcheur pro carenais sur la grève à 20 M de la gendarmerie maritime mais là personne ne dis rien ......
Y en a marre !!!

lundi 20 mai 2019 21:02
Missing
carpe diem

A La Rochelle un ancien voisin de ponton avait eu rapidement une place il y a environ 10 ans en promettant d'être bénévole à la SRR mais il n'y avait apparemment pas eu beaucoup d'activité ensuite; c'est de lui que je tiens l'information et comme il a quitté la région je peux la divulguer sans lui nuire.

mardi 21 mai 2019 08:56 *** Message modifié par son auteur ***
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

J'ai eu ma place au Minimes en 2 ans sans promettre quoique ce soit.

mardi 21 mai 2019 09:31
Missing
carpe diem

Avant l'agrandissement des Minimes les délais étaient beaucoup plus longs. Ce plaisancier n'était pas "un local".

mardi 21 mai 2019 11:16
Soins_du_lapin_angora_1698_600
2
Eliot.

Je l'ai eu en 2007, bien avant les travaux et je n'étais pas un "local".
La liste d'attente de LR est probablement la plus stricte et la mieux tenue de tout le littoral...
Ce n'est pas utile de sous entendre des contre-vérités qui ne mènent à rien.

mardi 21 mai 2019 14:38
Missing
carpe diem

Pour Eliot : j'ai cité un fait réel, ce n'est pas un sous-entendu. Ce plaisancier n'avait pas attendu 2 ans !

mardi 21 mai 2019 18:25
Vache-au-pelage-caille-bringe-oreilles-au-vent.
1
GRIBOU246

Personnellement, cela ne me choque pas qu'un local puisse avoir un avantage par rapport au touriste.
JJ

mardi 21 mai 2019 09:06
Sans_titre
1
Nemo Dictateur consensuel

Personnellement, en revanche, ça me choque un peu.

Comment définis-tu un "local"?
C'est celui qui vit à moins de 100m, dans la même commune, dans le même département, dans la même région, dans le même pays, dans la même communauté économique, sur la même planète?

Comment définis-tu la localité?
Par rapport à la résidence principale, secondaire, par rapport au travail mais que faire avec le télétravail, par rapport à la naissance ou à celle des aïeux ?

Ou alors il s'agit juste de tes potes?
Si c'est le cas, t'es baisé : j'en ai plus que toi et ils sont plus costauds alors, c'est pas toi qui aura la place au port.

mardi 21 mai 2019 11:56 *** Message modifié par son auteur ***
Vache-au-pelage-caille-bringe-oreilles-au-vent.
3
GRIBOU246

Ce n'est pas à moi de répondre aux critères. c'est juste une réflexion générale qui à mon avis devrait être sujet à débats locaux. D'ailleurs, il serait nécessaire d'étendre ce type de réflexion à d'autres sujets.
Le truc tout bête, comment admettre qu'un local ne peut se loger dans son secteur envahi par des touristes argentés qui par effet foutent à la porte les naissants ?
JJ

mardi 21 mai 2019 12:23
Img_7203
1
Jonathan "Méa"

Comme pour tout, L'offre et la demande !!!
Pourquoi vendre au prix quand on a un Soleil qui se leve tout les jours pour acheter le double !!!

Soyont honnête, si demain tu devrais vendre ton appart pour mettre les voiles et partir en mer, tu préfèrerais le vendre 100 euros à un natif ou 200 à un touriste ?

mardi 21 mai 2019 13:15 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Tilandsia

C'est avec ce genre de raisonnement qu'on amène l'humanité à s'enfoncer de plus en plus dans une crise sociale et économique. Après moi la fin du monde.

mardi 21 mai 2019 22:41
Sans_titre
1
Nemo Dictateur consensuel

La réflexion générale et le débat local a déjà eu lieu.

C'est le principe d'égalité entre tous les locaux...français.

Pour ton histoire de logement, pose-toi aussi la question de savoir pourquoi les locaux, propriétaires de leurs biens, refusent de louer ou vendre moins cher aux locaux et préfèrent louer ou vendre plus cher quand ils peuvent.

Quand tu passeras dans mon coin, rappelle-moi de te demander de garer ta bagnole hors du village, les places sont réservées en priorité aux locaux.

Pareil pour le trottoir.

mardi 21 mai 2019 19:27
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

"Dans mon coin, les places sont réservées en priorité aux locaux.".

Mais y fait-on le distinguo entre les locaux de souche et les locaux issus de la diversité ?

mardi 21 mai 2019 19:45
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Lady Versité n'a pas eu une si grande descendance.

mardi 21 mai 2019 20:00
Img_7040
freychou

Faire le distinguo … pas plus simple !

https://www.dailymotion.com/video/xgfiz9

mardi 21 mai 2019 20:09
Missing
1
monoa

Tout à fait d'accord avec toi GRIBOU246 !

Moi, je vis dans un coin qui n'est pas fréquenté par ces sales touristes.

Que du bonheur :
- Pas de touristes
- Immobilier pas cher (super quand tu achètes, mais quand tu vends, c'est moins agréable !)
- Pas de restaurants
- Pas de bars
- Pas d'animation
- Des routes petites, sinueuses et peu entretenues
- Pas de transports en commun
- Tous les commerces qui ferment les uns après les autres
- Pas d'hypermarchés

En bref, pas de touristes, mais pas non plus le portefeuille de ces touristes !

En fait, tu me fais penser à ces nouvelles pseudo "stars" de la téléréalité ou à ces fils de ... qui disent : "Mais c'est terrible, quand on est célèbre, on n'a plus de vie !".

Et oui, la vie est ainsi faite, on accepte très facilement tous les avantages d'une situation mais rarement les inconvénients qui vont avec.

jeudi 23 mai 2019 14:12 *** Message modifié par son auteur ***
Dscn7474
AICA

Le problème des villes côtières est bien sur une disparition des logements a des prix raisonnables, d'un vieillissement de la population et de la disparition des services pour les plus jeunes (écoles.....), et donc ensuite la disparition de la vie à l'année, après le rush estival.
La réflexion est bien évidemment politique , et celle menée dépend de l'orientation de chaque ville.
Je ne parle pas des insulaires pour qui c'est très difficile.

mardi 21 mai 2019 13:24
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

je ne citerai pas le nom de la ville ,mais un jour j'ai rencontré un monsieur dans un cimetiere il était en larme .. Il cherchait une tres ancienne tombe de ses grand-parents car on lui refusait d'enterrer son père qui venait de mourir …
ce pére était né dans la ville y avait sejourné et travaillé jusqu'à sa retraite puis avait été contraint de partir prêt de ses enfants ailleurs vu son age ….donc il ne résidait plus dans la ville …

et cette ville n'autorisait pas son fils de l'enterrer chez lui finalement sauf dans la tombe de ses grands-parents ..qui avait surement disparu …

Donc on voit aussi le monsieur qui veut aller mettre un casier ,peché quelque maquereaux arpenté faute de place les quais du port occupé par des bateaux .Les propiétaires habitent a l'autre bout du monde viennent deux ou 3 jours par an voir le bateau et s'il fait beau faire un petit tour en mer…

on vit dans un monde inhumain ou l'argent est devenu le centre de tout ...m^me de la mort…

formidable

mardi 21 mai 2019 13:53 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0503
Sarkis

On ne peut pas à la fois regretter les bateaux ventouses et ne pas privilégier les locaux. Le fait d’habiter à côté devrait à peu près garantir une utilisation plus intensive. C'est bizarre, j'avais une place à Port de Bouc (pas trop chère) et ai préféré avoir une place à Marseille où j'habite, plus chère. Pourquoi, à votre avis?

mardi 21 mai 2019 22:11
Missing
carpe diem

J'ai vécu 20 ans à Paris et je venais naviguer à La Rochelle au moins un week-end sur trois toute l'année. Le propriétaire du bateau qui sortait le plus souvent sur mon ponton habitait Bordeaux, beaucoup de bateaux ventouses appartenaient à des locaux.

mercredi 22 mai 2019 11:07
Image
nbeaulat

Je ne pensais pas susciter autant de réactions !

Mon idée n’était pas de rouvrir le débat « Faut-il réserver les ports aux locaux, réserver les remontées mécaniques aux grenoblois, le parking d’Eurodisney aux habitants de Marne-la-Vallée, le tunnel sous la Manche aux calaisiens et fermer Orly, Roissy et la Tour Eiffel aux provinciaux »

C'était juste de constater que le favoritisme du passé est aujourd’hui officialisé et assumé. Plus personne ne peut être inquiété pour avoir fait griller la file d'attente à un ami, il suffira de dire qu’il avait un « lien particulier avec le port » pour justifier le coup de pouce (d’ailleurs le « lien particulier » c’est large et ça ne se limite pas aux locaux mais ça s’applique à tous les « copains », même s’ils habitent loin !).

Bref, c’est du favoritisme potentiel décomplexé ! Et ça, c’est dangereux car ça ouvre les portes à plein de pratiques condamnables...

mercredi 22 mai 2019 01:54
Image
nbeaulat

PS 1 : pourquoi faudrait-il favoriser les pros ? Un particulier loue une place pour en retirer du plaisir. Un pro loue une place pour en retirer de l’argent. Est-ce plus « noble », et donc prioritaire par rapport au particulier ? Au contraire même ! C’est la même question que AirBnB : faut-il favoriser celui qui vit dans son appartement, ou celui qui ne fait qu’en retirer de l’argent sans y vivre ?

mercredi 22 mai 2019 01:55
Image
1
nbeaulat

PS2 : je vis à des centaines de km de mon voilier, et pourtant je navigue toute l’année, en moyenne entre 55 et 65 jours par an. Le « local » qui m’a vendu son voilier ne s’en était pas servi depuis 3 ans et ne sortait qu’à la journée. Donc : la proximité n’est pas obligatoirement corrélé à l’usage, donc une institution démocratique ne devrait pas pouvoir l’utiliser comme critère.

mercredi 22 mai 2019 01:55
Image
2
nbeaulat

PS3 : favoriser le local n’est pas une solution à l’engorgement des ports. Le local navigue peut-être plus fréquemment, mais souvent à la journée. Celui qui vient de loin vient rarement mais il navigue longtemps et libère des nuitées dans son port. Il contribue donc à réduire l’engorgement des ports. Contrairement à celui qui sort à la journée, dont la place n’est jamais disponible pour des bateaux de passage.

mercredi 22 mai 2019 01:55
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

on ne peut raisonné sur des impressions ,sur le voisin qui sort ou qui ne sort pas ..

pour avoir une idée juste il faut prendre les chiffres des ports sur les sorties et entrées .. alors là vous vous apercevrez que les locaux sortent bien plus que les autres ..

autre chose qui se coltine les relations entre usagers du port et la capitainerie ? les locaux ! sans eux point d'association pour les representer au Conseil Portuaire …

Ici les responsables de l'association ont au moins une ou deux rencontres avec la capitainerie par semaine et ça dur souvent entre 1 et 2h ...qui ira? celui qui habite à 300km !!! il y a eu dernièrement une serie de vols ,qui s'est coltiné le probleme avec reunion au siege ,dans les autres capitaineries , à la gendarmerie etc etc …

perso c'est clair :les locaux sont des acteurs ,les autres ne sont que des consommateurs

mercredi 22 mai 2019 11:52 *** Message modifié par son auteur ***
Sans_titre
2
Nemo Dictateur consensuel

Le point spécifique de la réunion fréquente et longue est très largement réglé dans le monde du travail au travers de la télé-réunion.

Il n'y a plus guère de nos jours que les réunions administratives traditionnelles qui n'ont pas encore franchi le pas.

Pour connaitre les deux méthodes, je peux te garantir que, dépouillée du temps perdu en salamalecs, une télé-réunion n'offre que des avantages :
- ce sont les compétences qui sont en jeu et plus la qualité du costard
- l'expression est plus efficace
- les décisions sont rapides.
- les réunions en visu entre vieux potes peuvent se dérouler tranquillement sans influer sur la bonne marche des institutions.

mercredi 22 mai 2019 12:13
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

mdr… on voit que tu n'intervient pas lorsqu'il y a un probleme sur le port …

le téle reunion c'est pour faire "chef" et branché … mais lorsqu'il y a une fuite sur un robinet sur un ponton je la voie mal la tele reunion …

on peux faire aussi une tele reunion pour aller un WE ramasser toutes les crasses sur le rivage ...tiens on va en faire une fin juin pour monter les chapiteaux pour la fete du port puis une seconde le lundi qui tout remettre en place , mais là elle va etre longue au moins 4 h ..

et qui se coltine le boulot ??? les locaux

desolé sans eux il n'y aurait pas de vie dans les ports …

qui organise les regates par exemple ?

mercredi 22 mai 2019 12:22 *** Message modifié par son auteur ***
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Détrompe-toi : c'est justement parce que les télé-réunions sont rapides et faciles qu'elles servent principalement à régler les petits problèmes au fur et à mesure : tout sauf faire le chef branché (qui ne voudrait surtout pas risquer de passer pour un con à cause de quelqu'un qui ne sait pas qu'il a un beau costard).

La chose qu'une télé-réunion ne sait pas faire, pas plus qu'un réunion physique, d'ailleurs, c'est de réaliser sur place ce qui a été décidé. Bien sûr.

Mais ça, c'est une autre affaire.

mercredi 22 mai 2019 12:45
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

@José
Je ne voudrais pas jouer la médisance mais sii tout le staff portuaire doit se réunir en urgence pour une fuite de robinet c'est qu'il y a un sérieux problème d'organisation ! :)

mercredi 22 mai 2019 13:06
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

qui te parle du staff ?

mercredi 22 mai 2019 14:24
2016-02-15_1134
Yves (.)

C'est un terme générique pour désigner l'ensemble des acteurs "locaux".

mercredi 22 mai 2019 15:21
Pavillonbleuocc
a_guy

mod : humour on

sic : qui organise les régates par exemple ?

Oui mais qui les gagnes ?

mod :humour off

jeudi 23 mai 2019 11:02 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
carpe diem

Quand une association locale programme les réunions de ses administrateurs pendant les heures de travail en semaine on se demande comment les "non-locaux" peuvent y être actifs ! J'espère que ce n'est pas le cas partout. J'ai remarqué que c'était la même chose dans d'autres domaines, comme si certains voulaient réserver les activités aux retraités locaux.

mercredi 22 mai 2019 12:52
Missing
2
Jatim

Je pense que beaucoup oublis un argument de taille...
La taille.. et la largeur.

Après les plaintes concernant les listes d'attentes sont courantes, les attributions sont complètement obscures. C'est très certainement remplis de passe-droits et de pistonnages, de "je suis professionnel moi".

Quand on voit alternative sailing qui possède la plupart des darses au nord du port de la trinité ont ce pose des questions.

Y'a des nouveaux bateaux qui subtilement apparaissent sur des places vides. Des discussions hallucinantes du style "vous avez attendus combien de temps pour votre place" "Bwah c'est allez très vite pour nous" "Ha nous ça fait 10 ans et il reste 100 personnes devant nous".

Mais a la limite une liste d'attente ça m’embête pas. Ce qui m’embête c'est le contrat de "service" qu'on propose quand on est sur la dite liste d'attente, qui ce transforme en "contrat de place a couple" la plupart du temps.

ça fait depuis Avril que je suis a couple dans mon port, alors que je doit littéralement payer plus que tout ceux qui ont une place.
Et c'est sans comptés les divers événements du port qui subitement réserves toutes les places pour tels ou tels manifestations.

La poule au œuf d'or agonise, la moyenne d'age au nautic est de 56 ans, quand y'aura plus d'actif qui feront de la voile, je me demande qui sera capable d'attendre 25 ans une place a 5k€.

mercredi 22 mai 2019 13:43
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

c'est assez drole ce genre de sujet …

on pense que , il y a surement des passe droit ! nom voisin ! un tel m'a dit ! …

à la Trinité la liste est donnée tous les ans aux associations , elle est commenté au Conseil Portuaire ...et tout le monde peut demander une explication s'il le souhaite ...no probleme

biensur l'association est aussi dirigé par des "pourris vendu"

mercredi 22 mai 2019 14:34
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

A toulon aussi la liste est bien gerée ,je connais deux personnes qui ont eu une place apres une attente moyennement longue

mercredi 22 mai 2019 16:01
Missing
1
Lavapies

Bonjour à tous,
Pour moi le meilleur système de fonctionnement d’un port est le suivant :
- Possibilité de transmettre la place de port avec la vente de son bateau, cela permet un bon roulement des ventes, le propriétaire peut se débarrasser de son bateau et ne pas se retrouver bloqué et ça rassure le nouvel acheteur qui aura la garantie de pouvoir revendre sans trop de difficultés.
- En parallèle, une liste d’attente classique pour ceux qui souhaitent s’inscrire dans une catégorie de taille sans passer par l’achat d’un bateau du bassin ou pour changer de catégorie.
Dommage que ce type de règlement ne soit pas employé dans plus de ports, ça limiterait fortement le phénomène des bateaux ventouses et de la pénurie de place : on voit bien dans beaucoup de port le cercle vicieux qu’entretient le système de liste d’attente sans possibilité de transmission de la place, plein de bateaux sont à vendre par des personnes qui ne les utilisent plus, personne ne peut les acheter parce que pas de places dispo…

jeudi 23 mai 2019 12:53
Pavillonbleuocc
a_guy

Le problème c'est qu'avec un système comme celui là tu limite le turn over des bateau récent ou du type de bateau!

Je suis dans l'attente d'une place dans un port ou 80 % des place de 9 à 10 sont des vieux motor boat !

Avec ton systéme ,je serais doublement pénalisé ! a moins d'acheter à prix d'or un motor boat de le mettre à la casse et de mettre le bateau que je veux ! Donc Pay and cure !

jeudi 23 mai 2019 15:44
Missing
Lavapies

Suis pas d’accord, il suffit de faire un tour sur le bon coin et dans les ports on voit bien qu’il y a plein de navires à vendre, à tous les prix, de toutes les époques, à rénover ou sur équipés et bien souvent les vendeurs seraient prêt à libérer la place pour réaliser la vente. En parallèle les capitaineries t’expliquent qu’il n’y a pas de places et qu’il va falloir attendre 2ans, 5ans, 20ans ou prendre une place visiteur pour laquelle tu payeras 2x le prix ou plus alors que des dizaines de bateaux attendent leurs nouveaux propriétaires dans le bassin. Je ne dis pas que mon système résout tous les problèmes mais je pense que ça pourrait créer une dynamique au niveau de l’occasion même récente et faire diminuer les listes d’attente et aussi limiter les petits arrangements entre amis, inévitables dans les ports ou la situation est bloquée pour plusieurs années.

jeudi 23 mai 2019 16:37
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

et ainsi ceux qui sont sur la liste d'attente n'auront jamais une place ,elle sera toujours occupé par les m^me bateaux

vendredi 24 mai 2019 09:04
Missing
Lavapies

Calypso2, peux-tu m'expliquer en quoi l'interdiction de transmettre les places permet de libérer plus de places pour ceux qui sont sur liste d'attente ? A mon avis ça bloque encore plus la situation car ceux qui souhaiteraient partir en vendant leur bateau ne peuvent pas parce que les acheteurs ne peuvent récupérer la place. Comme on le constate dans tous les ports de plaisance : les bateaux restent à vendre pendant des années avec la petite pancarte dans les haubans, leur état se dégrade petit à petit, le pont et les voiles verdissent... et ceux qui sont sur liste d'attente attendent...

vendredi 24 mai 2019 10:25
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

par experience les acheteurs désirent rarement resté dans le port ou est installé le bateau , ils viennent d'un peu partout et m^me parfois de tres loin …

et si les bateaux d'occas restent des années avec des pancartes c'est que la somme demandé ne corresponds pas à la valeur du bien ..

un bateau ce vends en 6 mois si le propriétaire est realiste pour sa "merveille"

vendredi 24 mai 2019 10:38
Missing
Jatim

C'est la même chose avec les appartements. Si en 3 semaines il n'y a aucun appel c'est que c'est 30% trop cher, et si en 3 mois ce n'est pas vendu on diminue de 10% le prix et ainsi de suite.

vendredi 24 mai 2019 12:53
Missing
Jatim

Pour le coup je ne suis pas d'accord. Le marché de l'occasion est suffisamment engorgé pour ne pas avoir a y ajouté les places de ports dans l'équation. Vendre un bateau avec une place au Crouesty sera plus cher qu'un bateau en vente a la Roche Bernard ?

De plus ça ralentirai les listes d'attentes d'un facteur, si en plus il faut attendre que les bateaux partent véritablement à la casse.

Non, une solution serai déjà de vraiment dégager les bateaux ventouses à terre, et d'augmenter le roulement dans le port. Un bateau qui ne navigue pas pendant 2 ans, serai tout aussi bien sur le terre plein, et libérerai une place. Même pour ne serai-ce qu'un hiver, on est fin Mai et sur les pontons un bateaux sur 3 est encore en Hivernage. ça pourrai libéré temporairement des dizaines de places pour les visiteurs, c'est gagnant gagnant.

Finalement, les capitaineries devrait proposer des réels avantages aux plaisanciers qui cèdent leurs places, même pour un week-end. ça prend 5 secondes d'aller sur un site et d'indiquer que le bateau sera a terre pendant 6 mois, et/ou que la croisière durera 3 semaines. Mais presque personne le fait, et quand je vois le nombre de place vide alors que y'a des dizaines de bateaux a couples ça me fait mal.

De plus, je pense qu'il aussi faudrait interdire aux usagers de se mettre sur plusieurs listes d'attentes. ça donne une mauvaise estimation. Perso je suis sur 3 listes d'attentes, une pour dans 15 ans, une pour dans 3 ans, et une autre pour le fun au cas ou je déménage. C'est moyen, mais jfais comme tout le monde, sinon j'aurai jamais de place.

Ensuite pourquoi pas mutualiser les places de ports, j'habite a rennes, je suis a plus ou moins 2h de 3/4 des ports de Bretagne sud. Une place au ponton dans n'importe lequel de ses ports devraient être possible, au moins pendant 1 ans. En déplaçant les bateaux d'un port a l'autre y'aurai la possibilité de faire vase communicant et de dégager un peu plus de place sur les ports très prisés.

Et j'estime que s'inscrire sur une liste d'attente quand on n'a pas de bateau, ou mettre un faux bateau, devrait aussi être interdit. Y'a beaucoup de personne qui s’achète une maison de vacances et cours s'inscrire a la capitainerie et ça rends encore plus obscures l'attribution et le nombre réel de bateau sur liste d'attente.

Je pense aussi que les capitaineries devraient publiés les places attribuées dans le mois en cours. ça éviterai les passes-droits de ceux qui habitent sur place et qui vont a la pèche avec le directeur du port.

Ensuite le mandat de 5 ans pour le conseil portuaire est une vaste blague. En 5 ans y'a trop de chose qui évolue dans le nautisme. Et 4 représentants des plaisanciers faces au conseil portuaire est aussi une vaste blague. C'est comme si les français était représenté par 4 députés faces au gouvernement. Devant le conseil départemental, les représentants du conseil municipal, les représentant des pécheurs, les représentant des commerçants du coin, les deux représentants de la compagnie qui gère le port, le directeur du port, le chef des services du port. ça fait beaucoup de monde a convaincre pour que les listes d'attentes soient enfin transparentes.

Finalement, faudrait aussi que les constructeurs se calme sur les largeurs de bateau. Aujourd'hui un pogo 36 occupe la même largeur que deux 36 pieds d'il y'a a 15 ans. Bientôt on dira plus "bateaux" mais "triangle en plastique qui flotte"

vendredi 24 mai 2019 13:22
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

tout ce que tu site existe déjà et depuis longtemps …

et le conseil portuaire n'est qu'un lieu d'information et non de decision …

pour la largeur des bateaux le client trouve ce qu'il desire

vendredi 24 mai 2019 17:40
Missing
Tilandsia

Peut être que le marché de l'occasion gêne certains..... qui n'ont pas intérêts à ce que les places se libèrent ou soient transmissibles

jeudi 23 mai 2019 23:13
Missing
carpe diem

L'acheteur de mon dernier bateau a eu une place de suite dans le port qu'il avait quitté 2 ans avant alors qu'il n'avait pas de demande en cours (il ne pensait pas racheter de bateau quand il avait vendu le sien). Il ne s'agit pas de la Rochelle et je ne communiquerai pas le nom de ce port.

vendredi 24 mai 2019 08:34
Pavillonbleuocc
a_guy

Et la région ?

vendredi 24 mai 2019 09:00

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums