Tous les forums > La Taverne > Accident de bateau à Port Saint Louis du Rhône (16/10/2018)
Document1
mardi 16 octobre 2018 12:45

Liste des contributions

  • non Eliot. lundi 05 novembre 2018 13:49
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

j'adore
"Les dégâts sont moyennement importants , mais l'un des bateaux touchés, un voilier, a tout de même coulé."
le cargo s'appelle le Maestro !!

mardi 16 octobre 2018 12:54
Photo000
pendruig

Les dégâts sont importants , mais l'un des bateaux touchés, un voilier de 10 mètres, a tout de même coulé.

samedi 20 octobre 2018 11:50
5
James

Hello,
C'est pas la première fois !
La fois d'avant le pont du voilier s'est déboité sous le choc...
A terme ils vont supprimer cette entrée sur le Rhône et en emprunter une autre plus haut.
Enfin c'est dans le projet avec l'augmentation des pontons du port.

mardi 16 octobre 2018 13:07
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Il n'y a pas que deux navires : le cargo s'est trouvé en black out total et a emplafonné sept bateaux dont un en bois qui a coulé

http://www.maritima.info/depeches/faits-divers/port-saint-louis/55885/port-saint-louis-un-cargo-heurte-sept-navires-de-plaisance.html

mardi 16 octobre 2018 14:05
Moyakbandol
Moyak

tu as raison de le préciser Hubert, j'ai mis ce lien en raison de la photo
(je me suis toujours demandé si la zone dévolue aux manoeuvres liées à la l'écluse n'était pas trop grande... j'ai ma réponse, ce n'est pas la taille qui compte)

mardi 16 octobre 2018 14:40
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

Celui la de "maestro"... un vrai chef-d’œuvre

mardi 16 octobre 2018 17:49
5
James

Hello,
J'ai vu quelques vidéos, notamment celle où le gros voilier se prend l'etrave du cargo plein fouet par le côté, bloqué par le quai, ça fait mal !
Le bateau se soulève carrément sous l'impact...
On voit aussi dans une autre vidéo le bateau moteur qui coule juste à côté, ça prend pas longtemps !
Je ne suis pas sur Facebook mais je crois qu'elles viennent de là ces vidéos...

mardi 16 octobre 2018 19:23 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillonbleuocc
a_guy

Fu un colpo da maestro !

mercredi 17 octobre 2018 09:09
Img_20181211_175701
2
Matea13

ils ont pas d Ais ???

mercredi 17 octobre 2018 10:17
Claudia
3
Eliot.

ça changerait quoi ?

jeudi 18 octobre 2018 08:39
14
matelot4x4

Il y a sans doute sur ce forum des mécaniciens de la marine marchande qui confirmeront mes dires : un black out doit se gérer en quelques secondes, ça peut arriver dans des tas d'endroits avec des très gros bateaux (grands ports, grands canaux où circulent des cargos énormes). Tout est prévu pour ça, groupes et circuits de secours, etc...
Les deux raisons que les assureurs devront regarder de près sont : l'état de tous ces dispositifs qui auraient du fonctionner immédiatement et la capacité de l'équipage à réagir (compétence) ce dernier point n'est pas le moindre… notre époque encourage l'emploi à bas coût de main d'œuvre pas toujours hyper qualifiée.

J'ai laissé mon bateau dans ce port quelques mois, il y a 4 ans, le croyant bien à l'abri des tempêtes… comme quoi…!

J'aurais gravement les boules à la place de ceux qui ont des dommages. Seront ils vraiment réparés ? C'est toujours très compliqué et la tentation de réparations "cosmétiques" par les assurances peut être un vrai problème. Comment savoir jusqu'où la structure d'un bateau à souffert ?

Espérons que les dommages corporels ne laisseront pas de séquelles.

mercredi 17 octobre 2018 10:40
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

pour les écrasés coulés, c'est "De profundis"

mercredi 17 octobre 2018 12:24
5
James

Hello,
Pas de bonnes nouvelles...
Le gros voilier est sûrement mort, mais il était en vente (1,5 M...),si l'assurance marche, tout bon pour le proprio ?
Le moteur qui a coulé, c'est un anglais qui a tout perdu, on lui a donné des fringues et un téléphone, et la mairie lui offre l'hôtel...Très dur pour lui.
Un autre, un voilier en plastique s'est déboité de l'avant, je crois que le bateau est aussi mort, il a vrillé hélas sous le choc.
Le cargo a bien essayé de mouiller en catastrophe mais ça n'a que freiné...

mercredi 17 octobre 2018 12:43 *** Message modifié par son auteur ***
Claudia
Eliot.

L'accident aurait pu être (encore plus) dramatique...

jeudi 18 octobre 2018 08:47
Document1
fredau13

Flûte !
Toutes mes pensées aux pauvres impliqués
Frédéric

mercredi 17 octobre 2018 14:04
Missing
Petit Mousse 13230

En réalité, ce ne sont pas 7, mais 10 bateaux qui ont été impactés : Diva, Leonore, Galadriel, Kenavo, Gimola, Bellanova, Yemanja, Beniguet, Hohasis, Utopia.

Léonore est le bateau qui a coulé (il ne s'agit pas d'un bateau moteur, mais d'un petit voilier qui était dématé pour remonter le Rhône)

Il y a bien eu deux blessés légers, dont un qui a sauté à l'eau et une qui dormait dans sa cabine avant et qui a été projetée.

L'un des propriétaires déjeunait dans son cockpit et a vu la péniche arriver. Il affirme avoir entendu le propulseur, sans doute qu'ils ont pu réactiver le mécanisme trop tard...

mercredi 17 octobre 2018 23:05 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(NINO 84)

Eléonore aurait été le bateau de Dennis Conner??
http://voiliersmarconi.blogspot.com/2014/03/cotton-blossom-ii.html

dimanche 04 novembre 2018 08:22
Document1
fredau13

Merci pour ces précisions

jeudi 18 octobre 2018 02:00
Claudia
Eliot.

Ce n'est hélas pas la première fois, il y a déjà eu un voilier coulé il y a quelques années. La sortie de l'écluse nécessite un virage à 90°. Une avarie mécanique à ce moment-là et c'est la casse...

jeudi 18 octobre 2018 08:42
5
James

Hello,
C'est au moins la quatrième fois, peut-être 5 d'après les anciens...
J'en ai vu deux, ça fait mal au coeur, les voiliers n'ont aucune chance...

jeudi 18 octobre 2018 22:30
Missing
(Celtic warrior)

Le Garcia 86 contre la quai a bien morflé.... Heureusement que du matos et pas de blessée grave voir pire !

jeudi 18 octobre 2018 14:03
5
James

J'ai vu la nana qui dormait dans sa cabine avant quand le cargo est rentré dans le sien, à 50cm/un mètre près elle y passait.
Elle a pris sur son poignet et ses doigts, a été projetée par le choc...
Impossible de dormir normalement pour elle maintenant, elle a des courbatures et des coups de partout comme si elle s'était faite bastonner
Son bateau est dans un hangar à Navy, mais il est mort...
Game over hélas pour elle, et trois milliards de choses à faire en plus...

jeudi 18 octobre 2018 22:38
Fioriture1
1
sailman

a matelot qui croit qu'un bateau ca se gere comme une vedette, voit le sketch de concarneau cet ete :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/concarneau-29900/concarneau-collision-au-port-les-deux-bacs-endommages-5890379
et il y avait a bord tout le gratin du chantier (des amateurs sans doute).

En tout cas ca a fait rire mon copain chef mecanicien dans la marine à la retraite (a navigué sur des petroliers à la belle epoque) et non il ne suffit pas de quelques secondes pour tout regler... et quand on connait l'inertie de ces engins (les accostages se font à qq cm/minute sinon on enfonce de quai), ca fait partie du risque d'etre dans un port mixte.

Ca me fait toujours penser à une escale à port vendres . déjà devant collioure une équipière me crie "un sous marin". je me dit elle est folle... sort et voit en effet...un sous marin faire surface ! a 500 m devant nous (elle avait vu le périscope!!).
Arrivant au port le sous marin était bien rangé le long du quai en face de notre ponton, tout l'équipage en rang d'oignon dessus pour l'affalage des couleurs. Le lendemain pour le depart, les deux canots du ports on joué le role de remorqueur, enfin on essayé de le decoller du quai. et on avait le canot à 20 m du cul du bateau, moteur à fond en notre direction... on est prestement sorti du bateau en se disant si la remorque lache il nous coupe en deux... en discutant avec le mec du port du risque il m'a dit ca lache jamais ;)... mais si probleme je vous coupe en deux mais on peut pas faire autrement...

La separation plaisance/ commerce ou peche n'est pas mauvaise en soi (ie la rochelle) sans enlever le risque d'eperonnage, certains plaisancier etant des manoeuvriers "top"

samedi 20 octobre 2018 10:55
Dsc01346
bigben

Il s'est passé la même chose il y a 2 ans en Ecosse à Loch Maddy.
Le ferry a eu une panne de marche arrière et est venu défoncer le ponton de la marina (petite marina écossaise avec un seul ponton).
Heureusement c'était en octobre et la marina était vide.

J'y suis passé l'année d'après et le gars de la marina était tout content de toucher l'argent de l'assurance pour agrandir la marina.

samedi 20 octobre 2018 11:12
The_twinings_gunpowder
thé vert

Voici ce que je n'arrivais plus à retrouver, et auquel j'ai pensé tout de suite en lisant les premiers posts de ce sujet.

A cement carrier ship, named 'Cyprus Cement', collides into a row of boats docked in Levanger marina, Norway.

https://www.youtube.com/watch?v=N-_Tg13ozOU

samedi 20 octobre 2018 14:34 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
3
tatihou

Je ne suis pas toujours d accord avec sailman mais etant aussi un ancien chef mec je confirme il faut plus de qqs secondes pour relancer apres un black
avoir un black c est plus d energie électrique provoqué par découplage du GE des barres causes gros court circuir arrêt du groupe d ou arret du moteur principal car bien sur plus de pompe a huile
A partir de la lancement du deuxième groupe a l air comprimé couplage de celui ci sur les barres redémarrage des pompes auxiliaires du moteur principal puis lancement de celui ci a l air comprimé si le moteur principal était en avant il y a encore un petit delais supplémentaire pour le mouvement de l arbre a cames commandant les pompes a combustible sue les gros moteur il n y a pas d inverseur c est le moteur qu on lance en marche av ou enmarche arriere je vous l ai fait courte mais vous avez du commrendre qu un cargo la nce en marche avant ne cule pas en qqs secondes apres un black
C est vrai que sur un gros navire on met en service deux groupes électrogènes en parallèle sur les barres au cas ou l un des GE lors des manoeuvres portuaires c est rarement le cas sur les petits caboteurs comme celui dont on parle

samedi 20 octobre 2018 16:44
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Merci pour ce témoignage exceptionnel

samedi 20 octobre 2018 19:33
Dji_0009_(fileminimizer)
kea

Tout a fait d'accord avec Tahitou : je suis un ancien maître électricien de la Marine Marchande à la retraite et j'ai navigué sur des pétroliers de la Cie BP...Impossible après un Black Out de remettre le navire en marche en quelques secondes : au mieux il faut plusieurs minutes , le temps que démarre le GE de secours et de relancer progressivement la machine : les pompes doivent redémarrer en suivant un séquentiel de démarrage car les GE n'ont pas la puissance nécessaire pour permettre un redémarrage simultané de toutes les pompes de la machine ( moteurs à cage triphasés = 7 fois l'intensite nominale au démarrage )

mercredi 06 février 2019 16:34
Img_20181211_175701
Matea13

Ais Alarme de proximité non ?

dimanche 04 novembre 2018 13:15
Claudia
Eliot.

non

lundi 05 novembre 2018 13:49
Portrait-desert
4
Darwin

Je trouve ça VRAIMENT dégueulasse pour ces deux jeunes filles.
C'est là que l'on devrait juger les assureurs, sur leur promptitude à solutionner les désordres.

mercredi 06 février 2019 18:45
Missing
toto42

hélasse les assureur moins ils peuvent en sortir mieux sa vaut donc elle vont être très déçu

dimanche 10 février 2019 09:08
Sans_titre
3
Nemo Dictateur consensuel

Je ne suis pas d'accord avec toi.
Généralement, les assureurs sortent strictement ce qu'ils se sont engagés à sortir dans les limites du contrat souscrit.

Le problème est plutôt le différentiel entre ce que les assurés ont compris du contrat souscrit et la réalité du contrat souscrit.

Démonstration : en lisant ce fil tu pourras constater qu'il existe des assurés qui n'ont pas compris que, en RC simple, ils ne sont couverts pour aucun de leurs propres dommages.

dimanche 10 février 2019 09:15
Missing
tatihou

Avant de prendre position il faudrait savoir comment elles étaient assurees
si simple RC sans même une assistance juridique elle toucheront rien avant que l affaire soit jugee
les assurances c est toujours trop cher avant le pepin
Dans le meilleur des cas elles toucheront la valeur venal du bateau et il faudra sûrement se battre la partie adverse aura un avocat et ca rique malheureusement d etre pot de terre contre pot de fer

mercredi 06 février 2019 19:20
Missing
2
gorlann29

@tatihou,

assurées en RC ou "tous-risques", je ne vois pas très bien où est la différence, dans ce cas!!!

Elles ne sont responsable de rien dans ce triste sinistre, juste des victimes et l' attitude de leur assurance est pitoyable!!!

Étant en train de voire pour changer d' assurance, j' espère ne pas "tomber" sur celle-là!

Gorlann

mercredi 06 février 2019 21:49
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Ce serait pourtant bien que tu la vois, la différence.

En RC, ce sont les autres qui sont couverts par une garantie qui prend en charge les dommages que tu crées.

En RC, tes dommages à toi ne concernent en rien ton assurance, ils ne concernent que l'assurance des autres...si ils en ont une et si les dommages engagent une responsabilité de leur part (par exemple, dans un incendie dont la cause n'est pas fautive, il n'y a pas de responsabilité et chacun se paye ses dommages).

Sur le plan de la responsabilité de ces dames, si elles ne sont assurées qu'en RC, c'est bien de leur seule responsabilité si elles ne sont couvertes par rien et si elles se trouvent dans cette situation.

Une assurance tous risques, en revanche, couvre tes dommages et je serais bien étonné qu'un sinistre de ce type ne soit pas déjà indemnisé, ne serait-ce que pour limiter les frais annexes.

Si ces dames sont assurées en tous risques, la situation est effectivement anormale. Si elles sont assurées en simple RC, rien de choquant.

jeudi 07 février 2019 07:33 *** Message modifié par son auteur ***
First_24_apuma
1
Puma

Légende d'une des photos de l'article sur Voiles et Voiliers :
Perte totale. Très salement amoché, le voilier a été déclaré "économiquement non réparable". Il était assuré tous risques, mais le dédommagement tarde à venir.

jeudi 07 février 2019 07:42
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Si c'est effectivement une couverture tous risques, c'est anormal.

jeudi 07 février 2019 07:54
12717542_10153918297096489_1437921240476658071_n
craintdegun

c'est comme pour une voiture, si les frais de réparation sont supérieurs à la cote argus, la voiture sera remboursée à la valeur argus.
Sur un bateau il faut en plus pouvoir présenter toutes les factures afin de donner une valeur vénale moins la vétusté le tout calculé par un expert mandaté par l'assurance.

jeudi 07 février 2019 09:59
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Pour les voitures (pour les VTM en général) il faut que tu remplaces le terme "cote argus" par VRADE (valeur de remplacement à dire d'expert)...comme pour un bateau.

Une petite nuance, le mode de détermination de la VRADE est relativement standardisé pour un VTM et les experts automobiles sont tous formatés sur le même moule depuis que leur profession est réglementée. Il y a très rarement de discussions sur les VRADE entre experts en automobile lors de l'évaluation des préjudices.

En matière de nautisme, en revanche...

jeudi 07 février 2019 10:18
12717542_10153918297096489_1437921240476658071_n
craintdegun

une fois abordé à Calvi vers 5 h du matin sur une bouée, une deuxième fois à PORT DE BOUC le bateau voisin, mal amarré, a frotté mon coté tribord. Le fait d'avoir une bonne assurances tous risques a permis de faire l'intégralité des travaux sans perdre le moindre centime.

jeudi 07 février 2019 10:38
Atlantique_nord__first_30_little_wing
2
jeanlittlewing

rien de choquant sur le plan "légal" , codes des assurances respecté, mais sur le plan moral ???
l'armateur du câblier qui a joué au bowling avec tous ces bateaux dort il du sommeil du juste ?

jeudi 07 février 2019 08:27
Sans_titre
2
Nemo Dictateur consensuel

L'armateur dont tu parles, est, je pense, assuré et c'est très précisément ce à quoi sert une assurance : se substituer à toi pour régler ce genre d'affaire et te permettre de dormir sur tes deux oreilles.

Ce n'est pas lui qui était aux commandes du navire, ce n'est pas lui qui a décidé de stationner des navires de plaisance à proximité immédiate d'un canal de passage de "gros culs", ce n'est pas lui qui a fixé les règles de circulation dans ce chenal, ce n'est pas lui qui a entretenu ou conçu le cargo etc.

Je pense donc que cet homme dort sur ses deux oreilles.

Toi qui doit avoir grosso merdo la même part de responsabilité que l'armateur dans cette affaire (tu es sans doute mouillé financièrement puisqu'il n'est pas impossible que tu sois consommateur d'une partie de son chargement), dors-tu sur tes deux oreilles depuis cette affaire?

jeudi 07 février 2019 08:40
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

il pourrait au moins demande à son assurance de communiquer avec les 2 dames et/ou prévoir une avance, plus de logement plus de job etc

c'est effectivement curieux d'autoriser des bateaux à cet endroit dangereux en cas de panne cargo

jeudi 07 février 2019 09:23
Sans_titre
3
Nemo Dictateur consensuel

Il pourrait, oui.
Il pourrait aussi me filer des sous ou danser la carmagnole.

Sauf qu'il a payé des gens pour s'occuper de ça et que, contrairement à une idée très répandue actuellement, quand on est payé pour faire un boulot, il est normal qu'on le fasse.

L'assurance du monsieur, elle, a, comme toute entreprise (et comme tout individu), une seule préoccupation : préserver SES intérêts.

En général, lorsqu'un sinistre dépasse une valeur considérée comme négligeable (je pense que c'est le cas ici) RIEN ne se décide jamais sans procédure judiciaire, d'autant qu'il n'est pas impossible qu'il y a ait des divergences de Droit à traiter et que je ne vois pas comment cela pourrait être négocié en amiable.

Ce qui arrive à ces deux dames est, effectivement, très triste.

Mais ce n'est, formellement, qu'une affaire de pognon qui est, je pense, traitée comme telle.

Si, comme dit plus haut, elles sont correctement assurées, elles peuvent au final être gagnantes (quid de la notion de vétusté dans un dédommagement RC, par exemple, quid du préjudice moral, etc.).

Par contre : pas tout de suite...

jeudi 07 février 2019 09:47 *** Message modifié par son auteur ***
12717542_10153918297096489_1437921240476658071_n
craintdegun

@jeanlittlewing
une panne peut arriver même sur un bateau bien entretenu, sur une machine neuve......
C'est un peu facile de toujours discréditer!!

jeudi 07 février 2019 10:01
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

je n'ai pas discrédité le navire, absolument pas, je me suis demandé si c'était raisonnable de laisser un mini port de plaisance dans un chenal fréquenté par des cargos

jeudi 07 février 2019 14:28
12717542_10153918297096489_1437921240476658071_n
craintdegun

oui d'ailleurs il y a quelques années, il y avait rarement des bateaux au bout du quai. La rentabilité de la capitainerie est passée par là.

jeudi 07 février 2019 14:42
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

on est d'accord

jeudi 07 février 2019 15:34
Missing
4
gorlann29

Némo,

"rien de choquant"?
Ben si, car je n' ai JAMAIS été assuré autrement qu' en RC en moto-bagnole, et ce depuis 4 décennies, et j' ai eu "quelques" accidents, sans jamais être responsable.
Eh bien figure-toi que j' ai TOUJOURS été remboursé, même en me faisant cartonner en stationnement, à partir du moment où le tiers était identifié.

Hors il en serait différent en bateau?

En quoi c' est "normal" que si ces dames n' étaient assurées qu' en RC elles ne soient pas remboursées? Que je sache, elles étaient "en stationnement" dans un endroit"réglementaire", et se sont fait percuter par un tiers fautif et identifié, et qui doit bien être assuré pour les dégâts qu' il peut occasionner!

Si lors d' une manœuvre ratée mon bateau assuré en RC cartonne le tien assuré Tous-risques, tu sera indemnisé, mais ce sera aux frais de mon assurance.

Si c' est ton bateau qui cartonne le mien, je n' aurai donc que mes yeux pour pleurer?

Si l' assurance des responsables ne payes plus, ce n' est pas la peine que je continu à payer une assurance, chacun se démerde et puis c' est-tout!!!!!!!!!!!!!

Gorlann

vendredi 08 février 2019 12:40
Avatar
1
toualenver

problème de vocabulaire je penses,
Nemo est stricte là-dessus, en pure RC, si tu te fait cartonné par un autre, ça ne concerne en rien ton assurance.
Mais dans la pratique, la plupart du temps est associé une garantie défense-recours, et c'est-elle qui joue quand un tiers endommage ton bien pour effectuer le recours auprès de l'assurance du tiers pour que tu soit indemnisé.

Si tu n'a réellement que la garantie RC, en pratique, c'est à toi de porter recours auprès de l'assureur du tiers qui t'indemnisera dans les limites des garanties RC de ce tiers, si tant es qu'il en es une, sinon ça sera à toi de te dépatouiller avec la justice pour faire valoir tes droits.

J'ai un peu schématisé et raccourci, mais voilà l'idée ;)

vendredi 08 février 2019 14:58
Sans_titre
2
Nemo Dictateur consensuel

@gorlann
Une différence de fond entre assurance auto et les autres, c'est qu'il existe entre assurance une convention de règlement qui automatise les traitements financiers et que cette convention n'existe qu'en auto et pas en matière nautique.

Tu remarqueras que l'assurance RC est obligatoire en automobile (c'est ce qui a permis d'établir cette convention) mais qu'aucune assurance n'est obligatoire en matière de plaisance, ce qui interdit par conséquent de pourvoir établir quelque convention qu ce soit faute de certitude sur la solvabilité des uns et des autres.

Si ton bateau cartonne le mien (je suis effectivement en tous risques) mon assurance me remboursera dans un premier temps à frais avancés puis ELLE exercera un recours contre toi (éventuellement substitué par ton assurance si tu es assuré et si, pour schématiser, TU lui en fait la demande).

Si ton bateau cartonne le mien et que je suis assuré en simple RC, mon assurance s'en bat les couilles. JE devrais exercer un recours contre toi (éventuellement substitué par ton assurance si tu es assuré) en priant le bon dieu que tu sois solvable ou assuré et que, si tu es assuré, ton assureur ne me fasse pas trop d'histoires.

Si c'est mon bateau assuré tous risques qui cartonne le tien assuré au tiers, c'est le volet RC de mon assurance qui sera actionné par celui qui présentera son recours pour le préjudice.
Si tu n'es assuré qu'en RC, ce sera toi qui devra présenter ce recours puisque ton assurance n'en a rien à battre de tes dommages à toi et que le dommage n'est pas occasionné par toi..

Encore une fois : une assurance RC n'assure QUE LES AUTRES contre les risques que TU leur fait courir.

samedi 09 février 2019 07:51
Missing
gorlann29

Némo,

je suis "presque" d' accord avec ce que tu dis, sauf qu' à ma connaissance, généralement, les contrats RC plaisance sont associés à, d' une part l' enlèvement d' épave (dans les chenaux ou ports) et d' autre part, à la garantie DÉFENSE-RECOURS.

Ce n' est effectivement pas obligatoire, mais généralement inclu.

Après, c' est clair que si le fautif n' est pas assuré ni solvable, çà devient dur.

Mais dans le cas de ce fil, j' ai du mal à croire que le cargo ne soit ni assuré ni solvable!

Gorlann

samedi 09 février 2019 14:28
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Comme nous ne savons rien au sujet de l'assurance du cargo ou de celle des victimes, nous ne pouvons que débattre de généralités.

Sur le plan de ton accord, ou non, avec mes propos, ton opinion est indifférente puisque ce que je dis là n'est que le strict reflet de la réalité contractuelle.

Dans la "vraie vie", il convient de laisser la "morale" là où elle doit rester : sur le zinc des cafés et dans l'intimité des chaumières et de privilégier les réalités matérielles et juridiques.
Au final la morale s'en retrouve souvent gagnante...

samedi 09 février 2019 20:27 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
gorlann29

Ça existe des cargos qui ne seraient pas assurés en responsabilité civile?

Gorlann

samedi 09 février 2019 20:45
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Pourquoi pas?

Tant qu'on n'est certain qu'il est assuré rien ne démontre qu'il l'est.

Rien ne démontre d'ailleurs que le cargo est responsable de l'événement, il en est peut être aussi victime et le préjudice est certainement beaucoup plus conséquent pour le cargo que pour les voiliers.

On peut imaginer considérer que le positionnement de stationnement du navire ait eu un rôle dans la survenue du préjudice.

Responsabilité du port?
Responsabilité des victimes?

Etc.

Comme nous ne savons pas grand chose des tenants et des aboutissants de cette affaire, rien ne peut être exclu, rien ne peut être déduit.

dimanche 10 février 2019 08:55
2016-02-15_1134
Yves (.)

Il y a quelques années, j'avais lu le cas d'un navire de commerce qui était en défaut d'assurance.
Je ne me souviens plus des détails de cette affaire.

J'ai recherché sur le net en croisant plusieurs expressions et je n'ai rien trouvé.
Mais il est vrai que tant qu'il n'arrive rien et tant qu'il n'est pas contrôlé, il n'y a pas de raison que cette infraction à la loi ressorte.

Sur les 50 000 navires de commerce qui sillonnent la planète, il est probable qu'il y en ait quelques-uns qui soient dans ce cas, notamment sous des latitudes exotiques.

Mais au vu des contrôles rigoureux et du tracking des navires de commerce par les états du port en Europe et sur le continent américain, j'imagine mal un armateur prendre le risque de se lancer dans cette aventure suicidaire.

dimanche 10 février 2019 09:45
Missing
2
tatihou

@ gorlan comme dit nemo demande a ton assureur de te faire un petit topo tu comprendra pourquoi une tout risque est 8 10 fois olus cher qu une RC
Une "Chance" pour elle le cargo est forcément assure car je te signale qu en plaisance la RC n est même pas obligatoire comme ca l est pour les véhicules terrestre

si toi même tu es en RC et que tu es eperonne par un doux reveur insolvable non assure tu aurastes yeux pour pleurer

jeudi 07 février 2019 07:58
Img_1433
1
Solent

Oui on peut bien épiloguer et donner son avis d’expert en assurance, mais comme le dit Darwin, c’est bien triste pour ces jeunes femmes qui pensaient partir en voyage et qui sont dans la m..

jeudi 07 février 2019 23:30
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

C'est effectivement bien triste.

Mais il faut savoir distinguer le volet moral/humain/compassionnel qui intéresse le niveau affectif de l'événement (qui N'intéresse QUE le niveau affectif de l'événement) du volet financier/réglementaire/responsabilité qui intéresse le niveau juridique de l'événement (qui N'intéresse QUE le niveau juridique de l'événement).

Il serait profitable que ceux qui mettent en priorité absolue le volet moral/humain/compassionnel en considérant que le volet financier/réglementaire/responsabilité devrait être lui subordonné comprennent que pour les instances chargées du volet financier/réglementaire/responsabilité, la hiérarchie est strictement inverse et que le volet moral/humain/compassionnel est strictement subalterne.

samedi 09 février 2019 08:04
Missing
1
ambiani

C'est qui cet assureur de merde?

vendredi 08 février 2019 23:46
Sans_titre
2
Nemo Dictateur consensuel

Tu devrais enrichir la question :

Leur assureur a-t-il satisfait aux exigences du contrat qu'elles avaient souscrit?

Si non, c'est qui cet assureur de merde?

samedi 09 février 2019 08:06
12717542_10153918297096489_1437921240476658071_n
craintdegun

l'incident est arrivé mi-octobre et le dossier doit être complexe. Il y a une différence entre un simple pète réparable facilement et le calcul de la valeur d'un bateau ancien coulé avec tous ces accessoires demandant un expert mandaté par la compagnie d' assurance.
On se plaint tous le temps du retard pris dans les dossiers et les remboursements jamais à la hauteur de nos espérances mais entre les dossiers bidons, les dossiers gonflés il est normal que la compagnie s' assure de la bonne foi de l' assuré.
Compte tenu de la marge moyenne des compagnies d' assurance (entre 3 et 5%) le laxisme amènerait à une augmentation substantielle des primes et on serait les premiers à raler

samedi 09 février 2019 08:31
Maido_2
Domde

Les escroqueries à l’assurance sont monnaie courante des petits arrangements sur l’inventaire des objets volés au domicile, de l’effraction réalisé par le propriétaire lui même qui avait oublié de fermer son logement en passant par les vols bidons de voitures revendues à des filières ou incendiées par le propriétaire lui même, des commerces ou des entrepôts qui prennent feu opportunément etc..On peut comprendre que les assurances soient parfois suspicieuses. Cela n’empêche pas d’être vigilant et exigeant sur l’application des contrats que l’on souscrits et de défendre ses intérêts car il y a parfois des marges de négociations avec l’assureur.

dimanche 10 février 2019 10:30
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Et les bateaux qui coulent par beau temps 5 milles des côtes proprio seul à bord

dimanche 10 février 2019 11:29
Wind-waker-hd
Goj

Bingo. Je me disais bien, en voyant ce bateau, qu'il s'était fait harponner à quai. Coté tribord, la coque est enfoncée par ses fenders sphériques, et on distingue l'empreinte de l'échelle de quai qui s'est littéralement moulée dans le polyester. Sans parler du dessous de jupe complètement ravagé, griffé, percé, enfoncé. Il a du rebondir sur un bout de quai.

dimanche 10 février 2019 11:13
Born_to_sail
Sailortoun

Sauf que là on est sur un alu qui a bien morflé, un polyester aurait probablement pas survécu.

dimanche 10 février 2019 18:07
Missing
Lasnie de gleuze

Mon assureur s’est très bien comporté pour une avarie à 6000 € par contre le meme a fait le voyou avec une connaissance pour un sinistre avec dequillage, remplacement de safran etc... a 60 000 €. Pour se dédouaner il disait que ils ne suivaient que les dires de l’expert. Donc contre expertises etc etc 2 ans d’immobilisation sur ber pour enfin payer la facture.
De plus cette personne n’etait Pas en tort
Il faut être en bon terme avec l’expert qui des fois font traîner afin de décourager le client et récupérer le bateau en épave pour un copain ce qui était le cas.
Heureusement tous les courtiers et experts ne sont pas comme cela, mis dans le lot il y en a quand même

dimanche 10 février 2019 20:47

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums