Tous les forums > La Taverne > Un rêve qui déteint

Un rêve qui déteint

"L'homme n'a pas de port, le temps n'a pas de rive, il coule et nous passons!" A. de Lamartine



Notre voisin de ponton est vieux, moche,il ne sort jamais, et en plus de bénéficier LUI, d'une place à l'année, il est vert et il déteint sur nos pare battages! Est ce celà que l'on nomme un bateau ventouse ?

La semaine dernière, un appel de la capitainerie: tous le (...)

Liste des contributions

Pc310988
ile de fustel

MErde!!

Arréte Ddou !!! j ai failli pleurer!!merci trés beau!!

lundi 06 février 2006 21:04
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

merci ddou

je viens d'essuyer une larme !

lundi 06 février 2006 21:06
Avatar
boulal

très touchant

en effet, j'éspère que tu as gardé le contact,car ils doivent en avoir à raconter.....
et la voile il y a 40 ans, t'imagine???

lundi 06 février 2006 21:28
---

"On voudrait revenir à la page où l'on aime

et la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts"

Bon pas très gai tout çà
on commence par dire ce genre de choses et puis on finit dans le lac...

lundi 06 février 2006 21:34
Avatar
Ddou

Le but était

de vous mettre un bout de sourire aux lèvres, comme nous l'avons tous eu ce jour là. Désolée si il faut rajouter des mouchoirs brodés à la boutique Héo

lundi 06 février 2006 21:31
Avatar
calypso 2

Merci

tout simplement

josé

lundi 06 février 2006 21:58
Avatar
Hollywood

et Amoy en anglais se dit

Only for me

lundi 06 février 2006 22:19
Septembre_2016_%c3%a0_toulon_013
Django

amoy

est (aussi) un port de chine

lundi 06 février 2006 22:26
Avatar
Ddou

Oui

je viens de l'apprendre, mais le bateau n'a pas du aller jusque là, le propriétaire, lui, peut être.

lundi 06 février 2006 22:28
Dagget
Dagget

Merci Ddou

de nous inciter à réflechir sur les "bateaux verts". Si les bateaux pouvaient parler...

Je suis bien content que ce petit couple conserve leur bateaux, n'en déplaise à la liste d'attente.

lundi 06 février 2006 23:35
Avatar
daniel.duchesne

un

tres joli texte

Merci

mardi 07 février 2006 04:13
---

c'est beau

et émouvant.

Merci Marie.

Alain &lt°))))&gt&lt

mardi 07 février 2006 09:02
---

Oui c'est beau

et enfin pas si triste que ça: même à leur grand âge ils partagent encore des choses... ils ont du en partager plein étant plus jeunes

mardi 07 février 2006 09:38
Missing
EôS

... merci

un silence régne dans mon bureau... c beau...
... petit texte pour eux...
BLUES
La mer aux nerfs fatigués
Ne réagit plus aux insultes
D'une mouette cafardeuse qui s'ennuie d'avoir trop vécu.
Elle connait le chant
De tous les oiseaux.
Quelquefois, elle crie
A travers le murmure ténébreux des vagues.
(Eôs)
ET encore merci pour ton Texte Ddou

mardi 07 février 2006 10:39
Missing
Hervé PLex35

Heureux

qui comme Ulysse a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

au bout du compte,tout le monde tourne sa dernière demi-clé...

mardi 07 février 2006 12:16
57-72
joel

MERCI Ddou

Bravo et merci, tu m'as eu j'y ai ete de ma petite larme!!!
Amities
Joël

mardi 07 février 2006 13:02
Avatar
reynett

D'un poéte à l'autre

"Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas
celui qui ne lit pas
celui qui n'écoute pas de musique
celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux....

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
Lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour
Celui qui ne prend pas de risques
Pour réaliser ses rêves
Celui qui, pas une seule seconde dans sa vie,
n'a fui les conseils sensés.

Vis maintenant ! Risque toi aujourd'hui !
Ne te laisse pas mourir lentement !
Agis tout de suite !
Ne te prive pas d'être heureux.

( poème traduit - Pablo NERUDA )

mardi 07 février 2006 13:22
Avatar
reynett

Pour accompagner P. NERUDA

en illustration :
celui que j'appelle " Le livre des gens heureux "
à qui je souhaite " bon vent " pour 2006 . D'ailleurs, au fait, où est-il donc passé ?

mardi 07 février 2006 13:25
Avatar
pingouin

une p'tite chanson

de mickey 3d, se finit ainsi :

"les gens raisonnables n'ont pas la belle vie
ils regardent les gens pas raisonnables et
bien souvent ils les envient
Les gens raisonnables ont plein de doute,
trop de soucis
Donc moins de souvenirs dans leur sac, à la
fin de leur vie ..."

Le but du jeu, c'est d'avoir les yeux bien pleins, et qu'ils n'arrêtent plus jamais de briller ...

mardi 07 février 2006 20:10
Avatar_heo
aroc

merci

ça nous change des coups de gueule et des commentaires techniques, puissent les années m'apporter un peu de sagesse.
Alex

mercredi 08 février 2006 00:09
Missing
(S Marta)

merci pour les bateaux ventouse...

C'est très beau ce que tu as écris Ddou : ça fait du bien.
Il y a 40 ans, j'étais prête à me jeter à l'eau de la vie. Ca me fait tout drôle la réflexion de Boulal ! Sachez que le temps et l'âge n'effacent en rien les émotions, on les met juste en veilleuse... pour ménager le corps. Chris

mercredi 08 février 2006 01:05
Avatar
pingouin

je n'ai pas eu le réflexe

de remercier Ddou, alors je le fais maintenant .
J'avoue ma fascination pour les gens âgés dont les yeux racontent tant d'histoires, et regardent le passé, dans un sourire, par dessus votre épaule ... Quand ils sont deux, et que leurs mains se tiennent comme sur la photo, je suis en même temps ému et plein d'appréhension : une telle complicité voudrait qu'on parte à deux, sans laisser son double sur le chemin . Bon, voilà, je n'ai pas pu m'empêcher de vous le dire, la photo des mains est tellement forte !

mercredi 08 février 2006 22:26
Avatar
Ddou

Nul besoin de me remercier

C'était juste un joli moment que j'ai voulu partager. Merci d'y avoir été sensibles, vos morceaux choisis et vos témoignages sont aussi très touchants.
Nous n'aurons pas tous le bonheur de vieillir à deux, nous n'aurons pas tous le bonheur de conserver jusqu'à la fin quelque part, un rêve qui déteint, mais nous pourrons tous jusqu'au bout, garder les yeux qui brillent. Comme le dit Pinguoin, c'est en fait,sans doute,le but du jeu.

mercredi 08 février 2006 22:57
Avatar
reynett

Sans le vouloir vraiment

Ddou, tu as peut-être ouvert une brèche, par ton message, dans la carapace que beaucoup d'entre nous s'ervertuent à construire, jour après jour, pour limiter les impacts d'une société qui reconnait de moins en moins les valeurs humaines.

Quand l' Homme redevient Enfant, avec confiance et sans a-priori, dans la tolérance et la fraternité, emmergent ces élans de bonté, de compassion et d'entraide spontannée.

C'est alors que les coeurs s'ouvrent et que la parole est vraie. Et à travers ce fil, j'ai redécouvert, par hasard, P. NERUDA, un vrai bonheur là aussi. Le hasard ? vous y croyez, vous, au hasard ?

jeudi 09 février 2006 10:24
Missing
Ildayo

Pablo Neruda

Je te remerçie de ce poème, c'est tout à fait ce que je pense et ressent.

jeudi 09 février 2006 12:57
Missing
mikado31

non

Le hasard je n'y crois pas et il n'existe pas si on réfléchit quelques secondes aux pourquois de nos vies : pourquoi cette personne et pas une autre, pourquoi ce lieu, pourquoi ce nom, pourquoi cet enfant, pourquoi ici et maintenant, pouquoi cette volonté farouche qui nous pousse vers le large malgré les soucis et les doutes qui en résultent, pourquoi vivre à tout prix nos rêves, pourquoi... je vous laisse compléter et apporter vos propres réponses.
Le hasard n'existe pas, certain l'appelle Dieu, destin, karma, chance... moi je ne l'appelle pas, je le vis en me disant que parfois il a bien fait les choses !

jeudi 09 février 2006 13:00
Avatar
reynett

Du côté de chez moi

c'est à dire au Sud du Sud de la France, on dit : " MEKTOUB " - C'est écrit.
Je crois que nous avons tous un chemin à parcourir, et que nous avons tous aussi, le choix à chaque carrefour de la vie, de prendre à droite ou à gauche ou d'aller toujours de l'avant.
Tenir le cap de sa destinée : voilà bien un exercice qui prend toute une vie et pourquoi pas, qui peut prendre, le temps de plusieurs vies.

jeudi 09 février 2006 13:31
Avatar
Mootea

Evidemment que c'est écrit !

et c'est ma bonne étoile qui me dit ce que je dois faire - moi qui ai la chance de pouvoir voyager dans l'espace-temps, autant vous dire que c'est le bordel dans le futur, alors profitez en maintenant, de toute façon c'est pas dans cette vie que l'on paye ! (c'est pas moi qui le dit, c'est Raphael...)
MooTEA

jeudi 09 février 2006 18:08
Avatar
reynett

Quoique l'on pense

" Maintenant " c'est déjà du passé et mes pensées sont déjà mon futur puisqu'elles me projettent vers l'a-venir, alors, il n'y a qu'un instant de vrai : l'instant PRESENT. Profitons de chaque petit bonheur quotidien - un rayon de soleil sous un nuage - le sourire d'un enfant - le regard lumineux d'un ancien - la fleur à peine éclose ... et la vie sera belle, belle, belle

jeudi 09 février 2006 20:40
Missing
(S Marta)

A propos du hasard

Un penseur écrivait en substance : "Faites très attention à la qualité de vos pensées. Les gens s'insurgent ou s'émerveillent du hasard (bon ou mauvais). En fait, le hasard n'est qu'une éclipse de votre pensée ; telle un boomerang elle vous revient, vous ne saurez pas quand, ni de quoi, car entre-temps, vous l'aviez oubliée..." Pardonnez-moi, mais j'ai seulement retenu le prénom du gars - René - un Suisse. Je trouve cela très poétique, mais surtout très juste. Toute chose que nous avons accomplie, nous l'avions pensée, construite dans notre esprit. Amicalement, Chris

jeudi 09 février 2006 18:04
Missing
Fast 30

BeindidonDdou!!

Merci de ce pur moment de mélancolie.
Traverser la vie main dans la main.
Sentir les mêmes doigts entrelaçes,matin après matin.
La vie sera-t-elle si cruelle ,qu'au bout du chemin,
elle rompre cette rassurante étreinte.

samedi 11 février 2006 14:33
Missing
jacky

pourquoi ne l'ai je pas lu plus tôt ???

Maintenant je sais peut-être pourquoi je traîne toujours devant un vieux bateau : pour qu'il me parle comme cela !
Bravo et merci
jacky

mercredi 15 février 2006 15:00
Avatar
PascalP

das ist ein skandal!

che mabelle Herbert VAN TUSZ et che vou azure ke che né chamé construi dé bato!
arété dé barler dé bato VAN TUSZ!

vendredi 03 mars 2006 01:03
---

je lis après vous...

Ddou, c'est émouvant...
je rentre de Bretagne, Lokmariaker sous la pluie, St Goustan sous le soleil, et des petits bateaux verts ou bleus qui émaillent le blanc dominant dans les ports... je ne suis plus très jeune, et je sors mon mouchoir. Un grand merci embrumé.

vendredi 08 février 2008 22:42
Avatar
STP

étonné que personne ne l'ai cité:

Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
Même riches ils sont pauvres, ils n'ont plus d'illusions et n'ont qu'un cœur pour deux
Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d'antan
Que l'on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps
Est-ce d'avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d'hier
Et d'avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières
Et s'ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends

Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés
Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
Les vieux ne bougent plus leurs gestes ont trop de rides leur monde est trop petit
Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
Et s'ils sortent encore bras dessus bras dessous tout habillés de raide
C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laide
Et le temps d'un sanglot, oublier toute une heure la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend

Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
Ils se tiennent par la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin
Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attends
Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend.

merci encore Ddou

vendredi 08 février 2008 22:54
---

Magnifique

Merci STP !
Brel est éternel, lui.

samedi 09 février 2008 09:51
Missing
antiochos

merci

pour cette petite page d'huminité.J'ai un "bateau ventouse" à coté du mien et je ne vais plus le regarder de la meme façon... Merci encore Ddou.

samedi 09 février 2008 13:51
Avatar
(Diomede)

La jeunesse...

La jeunesse n'est pas une période de la vie,
elle est un état d'esprit, un effet de la volonté,
une qualité de l'imagination,
une intensité émotive,
une victoire du courage sur la timidité,
du goût de l'aventure sur l'amour du confort.
On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années : on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal.
Les années rident la peau; renoncer à son idéal ride l'âme.
Les préoccupations, les doutes, les craintes et les désespoirs sont les ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.
Jeune est celui qui s'étonne et s'émerveille.
Il demande, comme l'enfant insatiable : Et après ?
Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie.
Vous êtes aussi jeune que votre foi.
Aussi vieux que votre doute.
Aussi jeune que votre confiance en vous-même.
Aussi jeune que votre espoir.
Aussi vieux que votre abattement.
Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif.
Réceptif à ce qui est beau, bon et grand.
Réceptif aux messages de la nature, de l'homme et de l'infini.
Si un jour, votre coeur est mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

Traduction d'un extrait du discours d'adieu du Général Mac Arthur,
Intitulé "Duty Honor Country" aux étudiants de l'école Militaire de West Point. 1962.

lundi 09 février 2009 22:35
Avatar
clarivoile

malheureusement

c'est le trop connu refrain refusant la réalité.

Il y confond, parce que ça l'arrange, la philosophie de vie et la réalité de la vie.

Pourquoi utiliser le mot jeunesse pour traduire une telle philosophie? C'est justement enfoncer la vieillesse dans un abandon insupportable, c'est en d'autre terme totalement contre productif, erroné, désopilant.

La vie va d'une naissance à une mort en passant de la jeunesse à la vieillesse. Le refuser est aberrant, voire affligeant.

Par contre faire de la vieillesse un abandon, un pré-enterrement, est tout aussi aberrant, encore plus affligeant

Décidément ce texte m'horripile!

mardi 10 février 2009 00:18
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

l'emerveillement devant les choses est

une qualité qui touche tous les ages :pierre ,qui vieillit optimiste !

mardi 10 février 2009 00:51
Pc310988
ile de fustel

parait que la vie commence a soixante ans

:tesur; c est surement un vieux thon qui a écrie cela ?
bon , cela m arrange , je vais y croire !

mardi 10 février 2009 00:59
Avatar
samedi

Ddou certe ce récit est très beau

puis j'ai lu l'ensemble des comentaires,fait de ces héossiens
une chose est certaine si ce récit est beau,je pense que l'ensemble des comentaires qui viennent
derriere le rend encore plus beau,parce que l'on sent que cela vient vraiement du coeur.
c'est un fil que je compte mettre dans mes favoris

mardi 10 février 2009 01:03
Avatar
samedi

merde comantaire

pourtant je me suis relu

mardi 10 février 2009 01:06
Pc310988
ile de fustel

ben tu vois

samedi ; trois ans aprés je l aime moins ce texte!
te foutrais bien au rencard ce genre de lecture pour midinette de 80 ANS!!

mardi 10 février 2009 01:09
Avatar
samedi

oui mais ce texte faut le voir par rapport a un couple agé

mais quand on est très jeune comme nous ,c'est différent on regarde les ptites jeunes

mardi 10 février 2009 01:12
Pc310988
ile de fustel

ha

bon là d accord !

mais fond parfois chiez les vieux de 100 balais!

mardi 10 février 2009 01:16
Avatar
samedi

ils y en a de super sympas

et certains on un passé vachement intéréssent
pis d'autres on va dire différents pour pas dire du mal

mardi 10 février 2009 01:19
---

Ddou

merci.

mardi 10 février 2009 06:51

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums