Tous les forums > Forums techniques > Réparation rotomoulé
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Nikonaout2018_008
tangnard

Réparation rotomoulé

Mon oncle un fameux bricoleur ...
vient de faire un trou dans son bateau rotomoulé. Il souhiterai pouvoir réparer son bateau, mais nous ne savons pas comment faire. Il a fait le trou en début de vacance en mettant son bateau à l'eau, une goupille d'un rouleau de la remorque a cassée, et le support du rouleau est rentré dans la coque, en faisant une petite entrée d'eau. (j'explique les circonstances, pour que les propriètaires de bateaux sur remorques pensent à vérifier ces endroits là).
J'ai trouvé une contribution de Jacqot qui disait que c'était très difficle voir impossible, mais peut être quelqu'un connait il une solution, ou un chantier en Normandie pour faire une telle réparation.

mardi 12 juillet 2005 10:03

Liste des contributions

Avatar
Nouch

Beh à mon avis il l'a dans de baba...
La première chose à savoir est quelle est la matière plastique du bateau en question, PE, PA et surtout son niveau de charge en talc ou autres?

Si malheureusement c'est du PolyEhtylene tu vas être très embêté car il n'y a pas grand chose voir rien qui colle dessus.

Il faut alors tenter un traitement de surface par flamage pratiqué par les carrossiers par exemple...Puis essayer un collage epoxy.

Si tu arrives à déterminer la matière (ça doit être marqué quelque part) je peux être plus précis.

A+

PS: Le plastique c'est pas fantastique

mardi 12 juillet 2005 10:26
Avatar
loup

voici une méthode
pas très élégante quant à la finition et que l'on utilise pour sauver des canoés rotomoulés : il faut prendre un morceau de la même matière (donc idéalement le prendre sur une épave) plus grand que le trou. ensuite, avec un décapeur thermique, chauffer le support et la "rustine". le tout devient assez mou et le collage tient la route... avec le coup de main ! ATTENTION, si ceci est valable pour un canoé en rivière, je ne jouerai pas ma vie en mer la dessus, mais ça peut faire l'affaire d'un dépannage.

une autre solution que j'ai vue :
agrandir le trou (généralement une fissure) pour que les bords ne se touchent pas. bourrer la plaie de sika (fonction psychologique), en mettre un peu autour de la plaie (cordon d'étanchéité) et appliquer une large pièce en chambre à air serrée par une plaque en alu ou inox rivetée (avec des rivets étanches type construction alu.

mais il n'y a pas de miracle ni de système 100% garanti, ça dépend beaucoup de l'endroit où c'est abimé (à-plat, dans un coin...), des efforts qu'il subit, et de la qualité de la mise en oeuvre.

Il faut bien être conscient qu'effectivement, le rotomoulé n'est pas réparable, et que ces solutions sont du bricolage. Voyons s'il y a d'autres expériences sur HéO

mardi 12 juillet 2005 10:46
---

rotomoulé

Bonjour,
La réparation se fait avec des baguettes de soudures de la même matière et un pistolet industriel à air chaud. Les vendeurs de kayaks de mer ou de riviere pourront vous renseigner encore plus précisément et peut être exécuter la réparation.
Cordialement votre.

mardi 12 juillet 2005 10:54
---

La solution
de christiannoninscrit existe mais de memoire coute assez cher.
Dans ma jeunesse, quand je faisais le moniteur de voile et que nous avions quelques newcat achetes en toute bonnes foi par les dirigeants de clubs, nous utilisions la methhode de Loup, enfin la premiere proposee. Bien fait, ca tient sans probleme il faut chauffer pasmal, MAIS PAS TROP !!!!

Bonne reparation

mardi 12 juillet 2005 11:20
---

Pour en avoir réparé un paquet....
....des kayack et des canoées de location LOUP a tout dit, peut etre une petite variante avec film de néopréne en sandwich plaque métal + colle néopréne+rivet pop (+rubson).
AMHA cette matiere évolue dans le temps en perdant spontanément et aussi aux UV (soleil et lune)+variation de T°+contrainte mécanique+.....ses qualités de départ.
Désolé pour toi.

mardi 12 juillet 2005 17:06
---

Si c'est du polyéthylène
il n'y a qu'une solution fiable : souder !

cela se fait avec un pistolet à air ou à azote chaud, (très chaud, environ 600°C) et de la baguette d'appoint de la même matière (pas forcément de la même couleur...)

Un pistolet thermique classique ne chauffe pas assez pour bien travailler, il faut du matériel pro !

_/)

mardi 12 juillet 2005 17:33
---

D'accord avec....
...toi Tilikum mais il faudrait pouvoir monter en température l'apport de matiere ET les bords de zone (pour une réparation homogéne et sans point dur) ou il faut l'apport sans modification du profil (forme et épaisseur) de la zone concerné.
Et c'est là que ça se corse a haute T° car tu es toujours a vouloir récupérer la fin de cette zone.
En clair;
-tu passes le Kayack a la rape,
-tu mets la poudre dans un moule qui tourne
-tu montes en T°
comme ça
1) t'as réparé le boat
2) t'as ré-inventé le rotomoulé

mardi 12 juillet 2005 18:22
---

En fait,
cela est comparable à une soudure au chalumeau (oxygène/acétylène) avec baguette d'appoint :

Il faut obtenir une température de fusion locale, sans chauffer toute la pièce. En d'autre termes, on fait fondre les bords de la pièce, et en même temps on fait fondre la baguette d'appoint, mais sans brûler la matière.

Ces conditions réunies, on peut ainsi réaliser une vraie soudure parfaitement homogène, et non pas un "collage" qui ne tiendrait pas.

Je répare de cette manière des réservoirs, des sièges, des annexes etc. Si la cassure s'est produite à un endroit trop sollicité ou ayant trop peu de matière, on peut souder une plaque de renfort, cas fréquent pour les sièges de certains catas.

Lorsque j'ai fabriqué mes réservoirs d'eau douce, j'ai cru pouvoir me passer du pistolet à air chaud préconisé de 1800 watts à 700 euros, en me disant que mon Métabo de 2000 watts ferait l'affaire. J'ai donc fabriqué une copie de buse de cinq millimètres, mais impossible de faire plus que tiédir la pièce, car le ventilateur d'un pistolet thermique basique est beaucoup trop faible, et le thermostat interne coupait trop tôt. J'ai shunté le thermostat, et le Métabo à commence à fondre !

Retour à la case départ, j'ai acheté un Leister (pub gratuite), fabriqué mes réservoirs, et depuis dix ans, tente de l'amortir en réparant ce que j'ai cité plus haut…

P.S. Heuh… je penses qu'il est amorti !

mardi 12 juillet 2005 20:32
Nikonaout2018_008
tangnard

merci pour tout
Je n'ai pas vu le trou, j'ai appros son problème par téléphone, et il m'a indiqué qu'il ne savait pas comment réparer, alors, j'ai pensé à vous, et les réponses sont arrivés. Il n'a pas l'informatique, il ne peut donc pas vous remercier, mais je le fais pour lui. Dés qu'il est joignable je lui fais par de vos inters, et si il trouve une solution, je vous tiens au courant.

mercredi 13 juillet 2005 12:41
Nikonaout2018_008
2
tangnard

Bateau réparé
Mon pncle a pu trouver un leister (appareil pour réparer le rotomoulé), et une baguette d'appoint (grise au lieu de blanc, mais structurellment on s'en fiche, et esthétiquement c'est sous le bateau, donc pas visible).
Il a donc fait comme indiqué, au dessus, a une différence, c'est qu'il s'est rendu compte, que l'ensemble se mélangé mieux, lorsque l'on tourne la baguette quand elle fond.
Depuis, le bateau a repris la mer, et le capitaine retrouvé le sourire.

Merci pour vos renseignements.

dimanche 17 juillet 2005 20:27
Missing
Pisces

Très bonne nouvelle pour toi et ton Oncle Tangnard!

J'ai un soucis un peu similaire avec un Cap 400 (bateau rotomoulé en polyethylène).
L'ancien propriétaire avait fixé la sonde de son sondeur sous la ligne de flottaison du bateau.

Comment faire pour boucher ce trou qui doit faire 2/3mm de diamètre? Et pouvoir enlever cette fichu vis...

Croyez vous que le polyéthylène chaud puisse être assez liquide pour pouvoir être injecté sur toute la longueur du trou? Ou celà risque d'être uniquement superficiel? Je veux évidement la réparation la plus solide possible...

J'ai trouvé des kit de soudure mais le fer fourni n'a rien à voir avec un Leister. http://www.cnaloisirs.com/AccessoiresBateaux/kitreparation/kitreparation.asp

Quelles autres solutions pouvez-vous me conseiller si celle-ci ne convient pas?

mardi 30 juin 2015 05:06
F_retour_vers_vaiare_(38)_red
toerau

Pour info j'en ai réparé un avec de la bougie pour semelle de ski. i.e. une baguette de plastique idoine que t'enflammes et qui pleure le plastique fondu sur ton trou jusqu'à ce qu'il soit bouché. C'était pas des gros trous.
J'en ai réparé un autre avec la baguette du constructeur et un pistolet à air chaud et buse conique en boite de conserve, au poil. Mais faut dire qu'il y a longtemps que g viré tout interrupteur et électronqiue sur ce pistolet. ça chauffe comme un malade quand on le branche, point.
Le second c'était une pirogue tahitienne en rotomoulé et je réparais pas un trou, g collé un pied de mat maison dessus pour avancer avec une voile de planche. Autant dire fallait que ce soit costaud; Top de top

mardi 30 juin 2015 05:29
Missing
Pisces

Merci Toereau!
Dans tes deux premières solution, laquelle penses-tu être la meilleurs solution? (Je n'ai pas trouvé ce dont tu parles : baguette de plastique idoine). Ces deux réparations tiennent toujours?

mardi 30 juin 2015 12:30
F_retour_vers_vaiare_(38)_red
toerau

Content de t’aider. Ca a tenu tres bien dans les 2 cas jusqu’a ce que je les vendes + tard. Sinon la bougie de ski chez les vendeurs ou reparateurs de ski. La baguette de rotomoule chez un fabricant. Ici a Tahiti c facile y en a qu’1 et super sympa.
Ce qui semble le mieux c bien sur la baguette du fabricant, on est sur que c la meme matiere

mardi 30 juin 2015 17:41
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums