Tous les forums > Forums techniques > Comparaison des différentes technologies batteries

Comparaison des différentes technologies batteries

Description du fonctionnement d'une batterie et présentation des différentes technologie.

Historiquement, les premières batteries au plomb étaient conçues en utilisant de l'électrolyte liquide. Cette technique est encore utilisée de nos jours avec quelques améliorations en terme de matériaux et de process de fabrication. (...)

Liste des contributions

---

AMHA trop simpliste
Bonjour,

En toute franchise, et sans méchanceté, je pense que cette comparaison est trop simpliste.

A propos des batteries gel, tu dis par exemple que
&lt&lt ces batteries peuvent s'utiliser en décharge profonde (80%) avec des durées de vie deux fois supérieures à celles des batteries liquides ou alors, en limitant la décharge à 50%, elles peuvent atteindre des durées de vie quatre fois supérieures.&gt&gt

Cela ne me paraît tout simplement pas correct. De bonnes batteries de servitude à electrolyte liquide ont AMHA une durée de vie supérieure aux batteries gel ou AGM équivalentes (+/- le double je crois), en supposant une utilisation et un entretien optimal de chaque type de batterie. Cela change bien évidemment considérablement le calcul des coûts par Ah.

Personnellement, je préfère néanmoims les batteries gel ou AGM. Non pas parce qu'elles ont une durée de vie supérieure, mais parce qu'elles peuvent absorber une charge bien supérieure par rapport à des batteries à electrolyte liquide, ce qui me permet de moins faire tourner le moteur.

Bien entendu, le fait qu'elles soient étanches et nécessitent moins d'entretien est également le bienvenu.

Mais tout le monde n'a pas les mêmes priorités ni les mêmes installations. Les batteries à electrolyte liquide restent intéressantes dans pas mal de configurations.

BAV,

Francois

lundi 04 décembre 2006 15:14
Missing
alien

simpliste ?
disons plutôt riche et expéditif .
J'ai en plus -pour en avoir fait l'expérience coûteuse- des doutes sur la durée de vie en conditions réelles des batterie "gel" . Suffit d'un chargeur mal réglé, d'un disjoncteur qui saute ou d'un coffre mal ventilé pour l'abréger considérablement .
Les batteries "ouvertes" ont encore quelques avantages en dehors de leur prix .

lundi 04 décembre 2006 15:53
---

Au fait c'est quoi
AMAH??

lundi 04 décembre 2006 16:07
---

c'est y
A mon Humble Avis??

lundi 04 décembre 2006 16:11
---

Oui - A mon humble avis

lundi 04 décembre 2006 16:37
---

Température et "gel"
Les batteries à électrolyte gélifiée ont beaucoup de qualités, mais elles ne supportent pas la chaleur.

Exemple : sur les grands Nauticats, les batteries sont installées dans le compartiment moteur, où il doit bien faire 50°C lorsque le moteur de 150 CV fonctionne.

Les batteries d'origine classiques ont duré deux ans, pourtant bien chargées avec des Mastervolts bien réglés et équipés de sondes de température.

Le proprio a fait installer des Prevailer, bonne marque de batteries "gel" dont on a tout l'historique enregistré dans la mémoire du moniteur de batterie : décharge la plus profonde = 55%, moyenne des décharges = 34%.

Elles ont survécu deux ans et demi ! Alors pour six mois de plus mais trois fois plus cher, le rapport qualité/prix n'étant pas bon, on a remit des batteries classiques !

Conclusion : ne pas installer les batteries "au chaud"

_/)

lundi 04 décembre 2006 18:16
Missing
leon_m

Question
Je me pose une question existentielle:

Les batteries "à électrolite gellifié" ont l'avantage de pouvoir être déchargées plus profondément (disons 80% au lieu de 40%), mais ont plusieurs désavantages: elles sont 2 fois plus lourdes, et 3 fois plus chères!

Dans ces conditions, quel est l'intérêt de prendre des batteries gel (ou autre techno moderne AMG) plutôt que des batteries à électrolyte liquide standard? Pour le même poids et la même "capacité exploitable" (les 80%), on peut payer moins cher avec les technos standard, d'après ce que j'ai pu comprendre.

Est-ce que j'ai loupé quelque chose dans mon raisonnement? Les arguments des vendeurs sont-ils bien réels?

Leon.

lundi 04 décembre 2006 18:48
Missing
thierry6

tu n'as rien loupé
si tu fais le rapport prix et capacité utilisable sur une durée de vie complète, le surcoût n'en n'est plus un.
Mais personnellemnt c'est pour cette raison que je préfére les AGM car elles sont moins cher que les Gels.
Par contre trois fois plus cher ca me semble excessif.

lundi 04 décembre 2006 18:57
Missing
leon_m

C'est toujours pas clair
&gt si tu fais le rapport prix et capacité
&gt utilisable sur une durée de vie complète, le
&gt surcoût n'en n'est plus un.
Pourquoi? La durée de vie est différente?

Y a-t-il une différence de durée de vie entre un parc de batterie "gel" utilisé tout le temps à 80% et un parc "liquide" utilisé à 40%?

S'il n'y en a pas (et je crois que c'est le cas), il n'y a absolument aucun intérêt à acheter des batteries gel qui seront très difficiles à remplacer.

J'ai vraiment l'impression que c'est une différence d'étiquette: Il semble qu'on a des produits de caractéristiques quasi identiques (liquide et gel), pour une utilisation "servitude". Quelle est fondamentalement la différence entre une batterie gel de 80Ah et une batterie "liquide" de 160Ah, pour les caractéristiques qui nous intéressent (servitude)?
J'ai l'impression que ce sont juste les "capacités totales" qui changent, mais avec des "capacités utilisables" identiques, poids quasi identique, et durée de vie quasi identique (à confirmer).

Leon.

lundi 04 décembre 2006 20:13
Missing
thierry6

Effectivement une erreur
Effectivement, il y a une erreur concernant la durée de vie, je m'empresse d'aller corriger. Pour les décharges profondes à 80% (une batterie liquide ne peut pas atteindre de tels niveaux de décharge sauf les batteries de traction)
donc on ne peut pas comparer les durées de vie.
Pour les décharges à 50% ce n'est pas quatre mais seulement deux fois supérieur en durée de vie. A noter que les calculs de cout ont été faits avec ces valeurs et non pas celles qui sont mentionnés dans l'article.(mais promis je corrige).
Concernant les bonnes batteries de servitude, je suis d'accord avec toi si tu parles des batteries type traction qui sont utilisées par exemple dans les chariots élévateurs. Ce type de batterie liquide permet effectivement d'obtenir un très bon niveau de performance en décharge et en longévité dans la mesure où on effectue un entretien régulier (rajout d'électrolyte pour homogénéiser et phase d'égalisation régulière).
mais à mon avis la manipulation d'acide sur un bateau peut être dangereuse.
Pour les batteries de servitude classiques à électrolyte liquide (d'autant plus lorsqu'elles sont sans entretien), le niveau de performance est pour moi et selon les fiches constructeur, inférieur à celui des batteries AGM.
Sinon effectivement une des conclusions de mon article, est qu' il faut avoir des chargeurs/régulateurs adaptés et toujours éviter les endroits chauds mais ça c'est valable pour toutes les technologies.
Je suis en tout cas persuadé que, dans un contexte favorable (température, qualité de charge ...) la batterie AGM est la plus économique pendant sa durée de vie et, à l'achat, on trouve des batteries AGM à un prix inférieur à certaines batteries liquides dites marines

lundi 04 décembre 2006 18:48
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

AGM pour le tout venant
Aux etats unis, on trouve encore des batteries liquides mais faut chercher, les AGM se rapprochent en prix et ont une qualite que n'ont pas les gels, c'est leur TOLERANCE, meme avec un alernateur lambda elles se rechargent bien , peut etre pas optimal mais assez proche quand meme

elles ont aussi une tolerance sensationnel a l'auto decharge, en ce moment je dois laisser mon bateau de 6 à 10 mois sans surveillance des bateries, je dors tranquille
en plus les agm acceptent des courants de charge classiques pas les GEL.
enfin j'ai honte pour les constructeurs de bateaux aussi chers que les nauticat de penser qu'ils installent les batteries dans le compartiment moteur !!

pour des raisons de repartition des poids et de temperature, je ne comprends pas que les batetries soient aillerus qu'au centre du bateau, come du le First 30

lundi 04 décembre 2006 20:06
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

j utilsie des AGM 32 amp
une en demmarrage, 2 pour la servitude en //
que du bonheur

je les rapporte en france en avion car cela n'est pas disponible chez les ships en france
90 dollars le bout + une pour l'annexe electrique, il n'y aura plus jamais de batetrie liquide sur mon bateau (technologie depassée)

lundi 04 décembre 2006 20:08
Avatar
maraudeur

Ne pensez vous pas
que le seul critère valable soit la combinaison du poids et du coût de l'Ampère/h utile ? Attendu qu'il faut en croisière s'entend produire les Ampères/h consommées et même plus, voire de plus en plus au fur et à mesure du vieillissement, la batterie n'est qu'un tampon.

80 ou 50% de décharge possible, ne sont que des critères intermédiaires, pas de décision ??? il faudrait être bien certain de la durée de vie avec des décharges à 80% d'ailleurs, car pour les batteries au plomb, en dessous de 50% la tension commence à être sérieusement insuffisante, servitude ou pas.

Perso, j'ai toujours gardé mes batteries 105 Ah étanches à liquide en // comme en simple plus de 10 ans, mais je ne les ai jamais descendues en dessous de 50%. D'ailleurs, moins on les descend, plus elles durent.

lundi 04 décembre 2006 20:32
---

Température (encore)
Il y a une chose pour laquelle tous les fabricants de batteries sont d'accord entre eux : par 30°C de température ambiante, la durée de vie d'une batterie quelle que soit sa technologie est divisée par deux par rapport à une température ambiante de 20°C.

Au bout de quinze ans à installer des batteries de tous types et marques en climat tropical, je suis d'accord avec ce qui est décrit dans ce bouquin téléchargeable gratuitement : http://www.victronenergy.fr/upload/documents/Book-FR-EnergieSansLimites.pdf

J'utilise sur mon bateau perso des batteries en éléments de deux volts à plaques positives tubulaires installées il y a plus de cinq ans, et d'après mes moniteurs de batteries elles sont encore en parfait état... pourvu que ça dure ! (utilisation 365 jours/an)

_/)

lundi 04 décembre 2006 20:58
Missing
alien

il y a ça aussi
qui est une vraie mine d'information (non commerciale):
http://www.uuhome.de/william.darden/

lundi 04 décembre 2006 21:13
---

Merci pour le lien
je l'ai survolé mais y reviendrais...

_/)

lundi 04 décembre 2006 21:23
Missing
michael6675

Moi il me plait bien cet article..
Je l'avais manqué ...
Je trouve aussi ébouriffant le manque de document technique livré avec et je ne suis pas sur que tous les les négociants aient les idées claires sur le sujet ( ex "les batteries agm c'ets de batteries au plomb qui se chargent comme des batteries au plomb traditionelles ...)

Mais ce serait dommage si j'ai bien compris de les faire "degazer" par une charge pourtant normale de 14,4 mais avec une temperature caniculaire dans la cale
Alors j'aimerais bien gouter la suite de l'article: surveillance de la charge : faut il un chargeur avec sonde de temperature pour baisser le voltage en ces de forte chaleur (14,4 c'est pour 20 degres n'est il pas ?)
l'alternateur de base risque til aussi de donner trop en cas de canicule ???

jeudi 08 mars 2007 23:21

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums