Tous les forums > Forums techniques > Soudure or not soudure, ou kezako du mig/mag, argo

Soudure or not soudure, ou kezako du mig/mag, argo

Je me suis longtemps demandé si la soudure était si compliqué que "ça"...
J'étais débutant et je n'y connaissais rien.
Sur les forums j'ai posé des tas de questions mais les avis étaient souvent divergents... Enfin étant assez jeune, en posant des questions les "vieux" se faisaient souvent un devoir de me faire rapeller que j'étais un "jeune con ignorant" et que je ferai de mieux laisse (...)

Liste des contributions

Avatar
michel

du concret..
un gars qui soude, bravo! et ne te prends pas la tête si un troll te dit qu'il vaut mieux acheter un bava 45 ou un lapon 37 plutot que de faire son propre bateau..

C'est un peu de toi qui sera dans chaque soudure..

si si ..
(:&gt)

jeudi 27 octobre 2005 19:17
---

promis je mets des photos très bientôt
promis je mets des photos très bientôt!

jeudi 27 octobre 2005 19:23
Missing
Fast 30

technique de soudage.
Salut kokolapin.
Quel materiau tu envisages de travailler ?
Pour l'acier un poste semi-auto avec gaz actif (arcox) de 200 amp est un bon compromis.
la longueur de la torche de soudage ne doit etre trop longue 4 metres maxi pour du fil acier en 10 ou 12 dixieme de millimetre au dela risque de mauvais defilement de ton fil dans la gaine = defaut de regularitee du cordon de soudure.
Comme un semi-auto de 200amp pese au moins 60 kgs tu auras des difficultes pour le manipuler.
L'ideal c'est un semi-auto avec un devidoir separe que tu peux deplacer dans un rayon de 10 a 15 metres en comptant ta torche de 4 metres poids a trimballer 15 kgs au pire. Souder l'alu au semi -auto et possible mais plus delicat . L'alu demande plus d'intensite de soudage 30 a 40 pourcent . un gaz argon 3 fois plus cher que l'arcox (30 euros la recharge) et une qualite de defilement du fil de soudage sans defaut sinon tu passe ton temps a demonter ton tube contact sur lequel se soude ton fil alu au moindre blocage.
L'ideal pour l'alu c'est une torche tiree-poussee
chère mais vu le budget de fabrication d'une coque alu et la difference de qualite de soudure ça ce calcule.
La soudure est aussi une question de preparation des pieces a souder ,de cette preparation decouleront des tension normales ou anormales dans tes elements soudes.
Dans mon job je soude l'alu au tig ,l'acier au semi-auto arcox(activ gaz),l'inox au tig argon(inert gaz) comme pour l'alu.
A+ stephan

jeudi 27 octobre 2005 21:57
---

comme certains le savent peut être ma coque est en acier et en alu donc je vais faire les 2
Comme certains le savent peut être ma coque est en acier et en alu donc je vais faire les 2

vendredi 28 octobre 2005 10:45
---

Pour l'intensité...
Pour l'intensité, locsoud à Rosny me propose du 600A
Avec dévidoir automatique et torche de 3 metres, pour 1500€ et 1 an de garantis.
Cher ou pas?
J'ai vu des occases à 650€ sans garantie, donc bof...

vendredi 28 octobre 2005 10:53
---

200 amp ça me semble light, mais ça dépend du procédé peut être...
200 ampères ça me semble light, mais ça dépend du procédé peut être... Pour de la soudure pulsé ou en pluie le 200 amp c'est trop light il me semble, regarde le tableau qui va avec mon article.

vendredi 28 octobre 2005 10:57
Avatar
Tanzer_22

Mig ou Tig...
Je lisais dans le livre de Gilbert Caroff que il faut souder la tole de moins de 3mm au Tig et de plus de 3mm au MIG et que la tole de 3mm est tres difficile, voir impossible de réaliser de bonnes soudures, qu'en pensez vous?.

vendredi 28 octobre 2005 03:32
---

la soudure
depuis Mr Carrof des progrés considérables sont arrivés. Les nouveaus postes de soudage à onduleur qui permettent de soudure l'alu avec des fils de 12/10 et alimentés en 220v monophasés sont trés abordables économiquement. Pour la pratique il suffit d'essayer de comprendre, mais rien de trés compliqué. C'est bien de se lancer ;les critéres d'épaisseurs ont eux aussi évolués, un poste MIG à onduleur soude sans pb du 3mm mais; le pb sera la déformation et la précision de l'assemblage. Pour le TIG idem plus délicat et à utiliser pour des soudures trés localisées; il génére plud de déformation que le MIG. Si vous avez besoin d'infos n'hésitez pas. Bon travail Eric.
PS ceci dit dans le metier on est trés réaliste o, dit souvent "la soudure c'est de la m...e" mais oui ...c'est aussi cela le réalisme.

vendredi 28 octobre 2005 09:28
Missing
Fast 30

soudure mig ou tig
Bonjour a tous

Mr gilbert carrof est un architec tres pedagoque qui a permis a pas mal de constructeurs amateurs de mettre leurs reves a execution et finalement, le materiel de soudage a evolue, bien meilleur rendement electrique pour les onduleurs avant cette generation de poste il fallait des armoires louis XV pour avoir la puissance et le 380volts.les techniques de soudages elles restent identiques,puissance en fonction de l'epaisse ,du sens de soudage et de position de soudage.
Par experience a mon avis la soudure tig engendre moins de deformation parce que la duree pour faire un cordon de 10 cm par exemple est long donc les pieces ont le temps de dissiper cette chaleur du bain de fusion ,alors que la soudure mig est une soudure si j'ose dire violente au moins dix fois plus rapide les pieces non pas le temps de dissiper dans leur masse d'ou tension que l'on peut equilibre par une chauffe au chalumeau ,les chaudronniers l'emploi parfois.
De plus l'intensite de soudage au mig est plus forte du fait qu'il faille fondre tres rapidement les pieces a souder et le fil alu qui sort de la torche.
A+ stephan

vendredi 28 octobre 2005 10:47
---

Oui c'est vrai il faut une armoire louis XV... mais...
Oui c'est vrai il faut une armoire louis XV... mais... Tu apprends plus vite à souder, tu ne risques pas trop de faire de la M... de cambronne et tu risques donc d'avoir un résultat valorisant qui te donne envie de continuer.

vendredi 28 octobre 2005 11:03
Missing
Fast 30

choix de matos
Salut, kokolapin

Pour l'acier un semi auto basique est suffisant,par contre pour l'alu un mig pulse te conviendrais parfaitement . une tole de 1.5 mm est soudable avec du 12 dixieme et la qualite de soudure irreprochable.
D'occas on en trouve a 3000 euros et neuf 6000 euros ht.Cela peut paraitre elevé,ce type de poste peut remplace un tig si tu ne fait pas de chaudronnerie hyper fine.
A+ stephan

vendredi 28 octobre 2005 14:16
---

pas d'accord à 100 %
Mon poste à 1500€ peut souder l'alu aussi tout dépend de la torche, du gaz et du fil...
Pourquoi deépenser 3000 € alors que je peux faire presuqe la même chose avec 1500 et un procédé un peut différent?

vendredi 28 octobre 2005 17:25
Missing
Fast 30

choix de poste mig
Je comprend bien qu'un tel ecart de prix te semble injustifié ,mais je pense que la societe qui te propose le mig a 1500 euros devrait te faire la demo de ce materiel pour ton utilisation.
Tout depend bien sur du pourcentage de soudure alu par rapport a l'acier dans ta construction.
On ne soude sa coque qu'une fois pour une duree de vie que l'on la plus longue possible.
Entre le mig classique devidoir separé avec torche de 3 metres et un mig pulsé la difference de qualite est importante avec une facilite accrue.
Essai de faire des comparaisons situ le peux.
A+stephan

vendredi 28 octobre 2005 18:52
---

Aujourd'hui je peux dire que tu as raison...
Aujourd'hui je peux dire que tu as raison...
Mais je n'ai pas 3000€ a mettre dans un mig pulsé...
A moins de le louer...

jeudi 03 novembre 2005 14:38
Missing
alien

un poste qui soude l'alu
avec du fil de 12/10ème alimenté en 220v mono sur la prise de ma télé pour un prix très abordable ?
des noms !
A 500 roros, j'en prends 10

JL

dimanche 30 octobre 2005 13:26
Missing
alien

un poste qui soude l'alu
avec du fil de 12/10ème alimenté en 220v mono sur la prise de ma télé pour un prix très abordable ?
des noms !
A 500 roros, j'en prends 10

JL

dimanche 30 octobre 2005 13:40
---

Je confirme, ce que caroff dis là est "has been"...
Je confirme, je pense que ce que caroff dit là est "has been"...

vendredi 28 octobre 2005 10:59
---

Cependant comme mes recherches évoluent...
Cependant comme mes recherches évoluent...
Aujourd'hui 03/11/2005 je pencherai plutôt pour finir mon ship au tig

jeudi 03 novembre 2005 14:33
Missing
mig951

Je vois que ça avance...
Salut Kokolapin,

Ca fait un bail que tu n'intervenais plus sur ce forum. Je te croyais disparu, découragé et dépité mais non..

La dernière fois tu cherchais des conseils sur la soudure et puis plus rien... Hier tu resurgit ,tel un phenix, plus fort que jamais. Je te cache pas que pour moi c'est un peu du chinois votre débat mais je suis content de voir que maintenant tu maitrises la soudure. Tu vas enfin avancer sur ton projet. Au fait, t'en es où maintentant, toujours au même endroit (tu parlais de quitter le chantier de Conf...s).

Ce que j'ai dis est toujours d'actualité.

A+

vendredi 28 octobre 2005 12:55
---

J'ai la rage les gars!!! Je vais le souder ce p... de rafiot!!!
J'ai la rage les gars!!! Je vais le souder ce p... de rafiot!!!
Merci mig951 t'es un frère!

berilune.blog.expedia.fr
Pour ceux que ça interesse

vendredi 28 octobre 2005 17:28
Missing
Fast 30

choix de materiel
Salut kokolapin

Je suis alle voir ton blog ,si tu en as envie pourrais-tu m'expliquer la nature des travaux que tu dois realiser aussi bien sur l'acier et l'alu.
Pour mon travail a l'atelier ,j'utilise certains type de poste a souder et a titre personnel comme je suis en cours d'amenagement d'un voilier je dois realiser de l'accastillage en inox, aussi pour pouvoir entretenir et reparer dans le futur ces pieces, j'ai acheté un poste mixte onduleur de 200 amp en 220v qui permet de souder en tig l'alu et l'inox avec argon ou bien avec une pince porte electrode l'inox avec baguette inox 316 L enrobée , ou bien l'acier avec des rutiles ou basiques .
Peut etre que ce genre de materiel te conviendrais,
de plus il pese une vingtaine de kilos avec ces accessoires sans la bouteille de gaz .
Avec un poste onduleur on fait de tres belles soudures acier .La qualite d'amorçage n'a rien a voir avec un poste a arc classique.
Tu peux trouver ce materiel d'occas a partir de 1000 euros.
A+ Stephan

samedi 29 octobre 2005 21:17
Missing
Fast 30

vu ton blog
Ta coque et deja pontee je pensais que tu te lançais dans ton construction a partir d'un marbre de soudage.
En fait tu doit plus faire des amenagements et finitions je cmprends mieux le facteur prix.
Si de plus tu ne fais pas de soudure structurelle la qualite de tes soudures n'est plus aussi fondamentale ,dis-moi si je me trompe ?
A+ stephan

vendredi 28 octobre 2005 19:08
Avatar
Tanzer_22

Mig et Tig...
Merci pour les info. Quelqu'un m'a dit qu'il faisait les débuts et fins de cordons de soudure au TIG et le milieu était soudé au mig?. Faites vous ca vous autres?...assez dispendieux comme méthode...

samedi 29 octobre 2005 04:28
Missing
Fast 30

tig et mig deux conception de soudage
Salut tanzer 22.
Comme tu le dis cette methode de deux techniques sur une meme soudure me semble peu adaptée.
A supposer que tu disposes d'un tig et d'un mig, il te faudrait avoir les deux postes equipés donc deux contract de bouteille argon (120 euros ht pour 3 ans) , un tig occas onduleur ou non 1000 a 1500 euros,un mig occas idem en prix. le probleme d'une soudure c'est qu'il faut battre de fer tant qu'il est chaud.
Je m'explique tant que ta soudure est encore chaude d'une soudure mig il serais possible de la reprendre pour finition au tig, mais si tu la laisse refroidir
,il y a de tres gros risque induire des contreintes l'alu n'aime pas trop ce genre de choc thermique.
Pour ma part j'utilise un tig ex latecoere qui a une plage de reglage de 10 amperes a 400 amperes .
Comme la duree des soudures effectuees n'a jamais depassée 4 heures ,il n'est pas interessant pour mon d'investir dans un mig pulsé. Chez moi le mig sert parfois pour inox ,mais le souvent il est en mag ( gaz actif) pour l'acier .
Je pense qu'il faut vraiment adapter son materiel au travail a effectuer.
Meme pour un constructeur amateur la notion de rentabilite est importante en d'autre termes peut-etre.FACILITE DU TRAVAIL,QUALITE FINALE.
L'experience d'un professionnel fait que l'on pourra un peu compenser les defauts d'un materiel, mais honnetement si on peut s'eviter les EMM..... c'est mieux pour les nerfs!!!
A+ Stephan

samedi 29 octobre 2005 10:17
---

les gazs...
Je viens d'avoir Air liquide au téléphone...
Pour les gazs, air liquide recommande Arcal 1 (100% argon) pour l'alu (en tig ou en mig) et arcal 21 (92% argon et 8 %Co²) pour l'acier. La bombonne de 10m3 (10000 Litres de gaz) en Arcal 1 coûte environ 150€ pour une consommation indicative de 25L/min...
Enfin l'arcal 32 (80% d'argon pour 20% d'helieum) semble être pour l'acier, le gaz le plus abouti mais l'arcal 21 est largement suffisant pour nos chers bateaux.

mercredi 02 novembre 2005 12:46
Missing
Fast 30

soudure alu et etancheite
Bonsoir gebe
la fabrication d'une coque alu est reletivement delicate ,certain chantier au moment du soudage final des toles de bordee entre elles c'est le point delicat pour l'etancheite de la coque effectue cette soudure avec un soudeur interieur et un exterieur qui avance a la meme vitesse ainsi les tensions s'equilibre d'elles meme .
Pour un constructeur amateur averti la soudure tig
qui ressemble a la soudure au chalumeau dans le sens ou la torche tig remplace le dard ,la flamme du chalumeau par un arc electrique qui met en fusion l'alu ,lorsque ce bain est fait la baguette de metal d'apport comme son nom l'indique ajoute une quantite d'alu dans la soudure pour quelle soit proeminente pour pouvoir etre meulée pour un finition correcte
Comme cette soudure est lente on a le temps de voir la fusion des toles ,la profondeur de cette fusion,
avec l'experience on sait que la soudure est etanche.
Seulement la soudure tig etant tres lente elle est tres chère.
Pour accroitre la vitesse de fabrication on utilise le mig ,la tres grosse difference vient du fait que cette soudure est extrèmement rapide, si le mig est d'une technologie classique on a une constante puissance de soudage en amp importante = grande vitesse de devidement du fil de soudage.
Ce fil a deux fonctions simultanées , il cree l'arc qui fond les toles et il amene l'alu d'apport ,cette soudure eclabousse fortement donc la vision que l'on a du bain de fusion est tres aleatoire ,s'il y a inclusion dans la soudure c'est presque impossible a voir d'ou le controle necessaire de tous les cordons par "ressuage" et reprise apres meulage du defaut.
Le mig pulse par une technique different de la creation du bain de fusion permet de ralentir la vitesse de sortie du fil de soudage par moment il y a un arret du defilement sans rupture d'arc qui permet de voir en continu la qualite de sa soudure.
La soudure en general demande du materiel de qualite et de technologie adaptée au chantier .
A+ stephan

samedi 29 octobre 2005 20:58
Missing
Fast 30

le mig pulse et dieu crea le poste ideal
L'evolution du procédé mig classique vers le mig pulse permet d'avoir cette surete dans l'etancheite des soudures alu en ayant egalement une vitesse d'execution 3 a 4 fois supérieure au tig.
Je pense que tous les chantiers reputés en construction alu utilise cette technique et le tig bien sur.
Si cela interesse je mettrais en photo sur ma fiche les differents poste en indiquant leurs utilisations courante.
A+ Stephan

samedi 29 octobre 2005 21:32
---

Réponse du prof des compagnons du devoir...
La réponse qui m'a été faite du prof des compagnons du devoir concernant la soudure est la suivante :
Il semble mieux de souder au TIG car c'est polyvalent, on peut aussi souder de l'acier... et comme il est dit dans un poste sur cette article on à un meilleur contrôle du bain de fusion et une meilleur pénétration de la soudure (donc un bateau plus solide). Le gain de temps alors, on s'en fout!!! On ne va pas se foutre en l'air, bateau éventré en deux pour du gain de temps!!!!
Le MIG pulsé est trop cher... certe polyvalent mais 3000€ d'occas' chez locsoud.
Ce que je veux c'est un poste polyvalent pour souder l'acier et l'alu.
Le tig m'offre cette polyvalence, je peux même souder l'inox si je veux avec.
A ce prix là, 1000 ou 1500€ je préfère investir dans des bouteilles d'argon à 150€.

jeudi 03 novembre 2005 14:29
Missing
alien

J'ai du mal à comprendre
Tu as,semble t-il, acheté une coque presque terminée .
Les soudures les plus délicates sont réalisées .
Il ne reste que des finitions et des aménagements .
Ce n'est plus de la soudure au km et à longueur de journée .
Tu passeras sans doute plus de temps à sabler et à peindre qu'à souder .
Un poste Tig permettant de souder l'alu (250A, AC + HF) coûte d'occase au minimum 1500 et plutôt 2-3000 Euros .
Le savoir faire est long à acquérir . Les consommables sont coûteux .
Souder à plat sur un établi est à la portée de tout le monde en une journée . Souder en plafond dans des conditions acrobatiques, c'est un métier fait d'expérience.
En plein air, Tig et Mig n'aiment pas les courants d'air .
On passe plus de temps à préparer et finir les soudures qu'à souder .
Pour tout ce qui n'est pas structurel on peut très bien souder l'acier à l'électrode enrobée avec un poste de supermarché (disons un inverter de 150A) .
A la glorieuse époque des Rêve d'Antilles et autres Galapagos, la plupart des coques ont été soudées à l'électrode .
Pour tout ce qui est aluminium pourquoi ne pas tout préparer et faire appel à un soudeur pro qui viendra avec son matériel à lui qu'il connait bien et expédiera toutes les soudures en deux ou trois jours en te laissant le travail de finition . C'est encore ce qui te coûtera le moins cher, sans risque d'échec .
Pour sabler tu ne vas pas acheter une sableuse et un compresseur ?
Pour les aménagement, tu ne vas pas acheter une scie à ruban, une raboteuse, une dégauchisseuse, une toupie, ... puis faire un stage d'ébénisterie ?
Penses à ton budget et cernes bien tous les postes avant de te lancer dans des achats de matériel non naviguant
As-tu déja une idée du budget sablage/peintures .
C'est à ce stade que beaucoup de coques ont été abandonnées (c'est plus cher que les tôles) .
Soignes tes relations, chez les compagnons par exemple, ce sera beaucoup plus éfficace et économique que se lancer dans des achats couteux et incertains .
Enfin, bon, c'est ce que je penses .

JL

vendredi 04 novembre 2005 10:58
---

Pour le fun... quelques astuces :
Le bricolage de dinosaure que je suis, pour améliorer un bête poste de soudage de bricomachin à 100 euros :

Montage d'un pont de diodes pour avoir du courant continu, plus un gros condensateur pour élever la tension d'amorçage, et un bon ventilo pour refroidir la bête.

Pour améliorer les baguettes : une étuve constituée d'un morceau de tube de 50 mm fermé en bas, tenant debout par trois pieds et pouvant être suspendu par un crochet. Au fond, une résistance de 150 watts… on ne reconnaît plus les baguettes ! A peine on affleure la tôle que ça amorçe !

En secours pour souder les anodes sur la coque au carénage au milieu de nul part : trois batteries 12 volts en séries. (apprit en Afrique) ça dépanne bien.

_/)

dimanche 30 octobre 2005 00:15
Missing
Fast 30

debrouille africaine
Comme quoi le court -circuit ça peut etre utile qu'en il est maitrisé
Salut fred.

dimanche 30 octobre 2005 01:04
---

Surtout après avoir vu
un chauffeur de camion reconstituer une borne de batterie disparue, avec un moule en papier et terre glaise, un bout de câble et un charbon de pile !

J'ai amélioré la technique : un tourneur m'a fabriqué deux moules en cuivre ("+" et "-") et j'utilise des chutes de charbons d'Arcair.

La reconstitution d'une borne coupée à raz de la batterie prend cinq minutes !

_/)

dimanche 30 octobre 2005 01:24
Avatar
steph

Tilikum tres curieux
De savoir comment tu fait avec tes moules et ton charbon????

lundi 31 octobre 2005 18:14
---

C'est assez simple :
Lorsqu'une borne est abîmée, ou fondue par surintensité avec une cosse mal serrée, il s'agit d'avoir une borne neuve soudée au collecteur qui est dans la batterie.

Chez nous, pays riches, on jette la batterie !

Mode d'emploi : se munir d'un morceau de plomb, installer un câble sur la borne opposée, ouvrir les bouchons et souffler dans les éléments pour chasser le gaz et refermer le bouchons. A l'aide d'une pince, fixer le bâton de charbon au câble, et mettre le contact sur le moignon de plomb au fond du moule, le plomb se liquéfie. Le charbon est à ce moment rouge et on s'en sert pour faire fondre un peu de plomb que l'on tient de l'autre main. On refait le contact pour fondre ce qu'il y a au fond du moule, et en une dizaine de fois on a rempli le moule par une borne neuve et vraiment soudée.

Lorsque j'ai une borne abîmée, je la coupe à raz de la batterie pour en reconstituer une neuve, avec l'habitude ça prend cinq minutes.

_/)

lundi 31 octobre 2005 20:08
P1000830
STephane

Après une breve expérience dans un chantier naval
Alu (le plus connu) hj'ai vu comment ils travaillaient. Tout est soudé au Mig classique sauf les bordés qui sont soudés au pulsé. Le Tig ne leur sert jamais sauf sur le réservoirs.

Les bordée sont assembles de la manieres suivante:
-pointage serré à l'extérieur
-soudure continue à l'intérieur
-meulage des points extérieurs et rainure en u
-cordon continu extérieurs.
-meulage
-ressuage
-reprise des zones défectueuses
-meulage
-ressuage
-coup de masse à l'interieur pour faire filer les bouchains.

Je souscris totalment à ce qui a été dit sur la qualité du matériel surtout avec l'alu.un problème de régularité dans le défilement du fil est on est collé sur le tube contact et très vite celà devient agaçant.
Le Tig sur Alu est vraiment agréable à utiliser mais c'est vrai que le rendement n'est pas le même.

STéphane
(soudeur radio HLO45 acier, inox,alu faible épaisseuer)

(Moi je m'interroge toujours sur le matérieu de ma future coque Alu ou Acier. toujours pas réussi à me faire une idée définitive.)

mercredi 02 novembre 2005 16:29
---

Qu'appelles tu filer les bouchains???
Qu'appelles tu filer les bouchains???
Tester la qualité des cordons?

jeudi 03 novembre 2005 14:36
Missing
Fast 30

contrainte apres soudure
Salut kokolapin

je pense qu'il s'agit de frappe pour libérer les contraintes de la soudure .
Comme elle est exterieure ,elle tend a tirer les toles de bordée l'une vers l'autre un choc sur un tas en forme a l'intérieur détend le metal.
Je pense qu'il s'agit d'une opération de ce type.
A+ Stephan

jeudi 03 novembre 2005 19:25
---

faire filer les bouchains
il s'agit de donner un aspect trés rectiligne à l'intersection des 2 toles. Le fait de mettre des coups de masses sur les soudures est dangereux, en effet aprés soudage les caractéristiques mécaniques de l'alu ne lui permette pas de prendre trops de coups de masse dans la g...le. il faut prendre un max de précaution à l'accostage avnt de souder. Les contraintes de soudures sont ineluctables, il faut réduire au maximum les jeux entre les piéces à souder. L'usage du pulsé est idéal quelque soit les endroits et les épaisseurs. C'est le moyen de déposer un maximum de métal avec un minimum d'énergie( dons de tensions et déformations)
le choix entre acier et alu si vous savez travailler l'alu je pense qu'il faut s'orienter vers l'alu, mais c'est une autre histoire.
Eric

vendredi 04 novembre 2005 08:52
P1000830
STephane

filer les bouchains
regarder si la forme est belle sans creux ni bosse. On peut le faire avec une grande règle. En fonction de ce qu'on voit on tape à la masse pour sortir la tole;
STéphane

vendredi 04 novembre 2005 18:17
P1000830
STephane

précision je parle de la forme du bouchain
Eric a très bien dit ce que je voulais dire.

L'alu effectivment n'aime pas trop les choques sur le soudures mais en restant mesuré ça va normalement.

STéphane

vendredi 04 novembre 2005 18:24
---

Besoin d'avis éclairés
Bonjour, lancé aussi dans la grande aventure de la soudure, je restaure une vedette acier de 9m.
J'ai changé toutes les tôles des oeuvres vives quille comprise, aujourd'hui tout est pointé "reste plus qu'à souder" j'ai quelques soucis pour les montantes et les "mal placées" à l'électrode enrobé.
Le semi auto est il vraiment plus facile et quel matériel pour de la tôle de 4 ..avec ou sans gaz..fil fouré ou non..quel ampérage mini et diamètre du fil.. la technique est elle semblable ? ?
Cordialement

vendredi 04 novembre 2005 08:55
Missing
Fast 30

arc ou semi auto
Salut FrancisV

Pour tes soudures en positions montantes ou descendantes il existe des electrodes plus spécifiques , tu peux faire un essai.
Le semi-auto est en effet plus facile avec du fil 10 ou 12 dixième le 10 va trés bien avec le gaz ,au fil fourré (autant utiliser les electrodes).
Tole de 4 mm espacement des toles 0.5 mm avec chanfrien de 3 mm de profondeur 4mm de largeur,soit 2mm a droite et 2 mm a gauche,la moitié de ta tole si tu soudes des deux cotés.
Pour avoir un cordon pénétrant et assez plat 100 a 120 amp avec du 10 dixième et la vitesse de défilement correcte (a l'oreille ça grésille régulièrement et le fil sortant ne doit jamais repousser ta torche en arrière .)
Pour l'electrode c'est une soudure en tirant,le semi-auto c'est en avançant mais on peut aussi pousser quant la vision de la progression dela soudure l'impose.
Un semi-auto que tu loues pour l'occasion et un bonne solution si tu as des soudures a l'intérieur dans des endroits pas evident il vaut mieux un dévidoir séparé .
A+ Stephan

vendredi 04 novembre 2005 10:13
---

petite précision
le tôles sont pointées et approchées à 1,6mm soit la largeur d'un disque de meuleuse, les électrodes que j'utilise actuellement c'est du 2.5 basique de chez Commercy toutes positions....
quel ampérage de semi faudrait il... est-ce plus rapide qu'à l'électrode.
Merci
une petite idée du chantier

vendredi 04 novembre 2005 11:08
---

Ou j'en suis aujourd'hui. Au 04/11/2005
Le MIG (semi auto) est plus adapté pour la construction de nos ship, si possible un mig pulsé.
Le TIG semble très lent, mais très bon qualitativement.
Enfin bref, le gars qui a commencé mon bateau à tout fait au MIG avant et ses soudures n'ont pas l'air dégeulasses du tout.

Donc aujourd'hui c'est MIG...

vendredi 04 novembre 2005 11:16
---

J'allais oublier...
De toute façon nos tôles font entre 4 et 6 mm d'épaisseur, donc...le mig semble mieux adapté vu le nombre de mêtres qu'ont a à faire quand on construit ou restore un ship.

vendredi 04 novembre 2005 11:20
Missing
Fast 30

chanfrein avant soudage
Mème si tes toles sont espacées de 1.6 mm ,il vaut mieux chanfreiner légerement ça permet d'avoir une soudure plus penetrante.
Un semi-auto vu la photo serait bien ,j'essai de faire un petit croquis explicatif.
Pour ces soudures de coque (etanche sans inclusion de laitier) evite ,il te faudrait faire 2 passes minimum voire 3.
A+Stephan

vendredi 04 novembre 2005 14:13
Missing
Fast 30

croquis perdu
Salut FrancisV

Je ne suis pas arrivé a mettre mon petit dessin en piéce jointe.
Je sais le faire par mail ,si cela t'intéresse indique moi ton mail
A+Stephan

vendredi 04 novembre 2005 20:31
---

mail
Bonsoir Stéphan, oui ça m'intéresse, je suis surpris que tu préconises un chanfrein pour du 4.
A+
mavf@wanadoo.fr

vendredi 04 novembre 2005 21:03
Missing
Fast 30

chanfrein ou not chanfrein
Salut

Le chanfrein est aussi lié au poste que tu vas utiliser .Si tu soudes avec du 12 dixième et 200 amp tu vas fondre les deux toles et les souder sans problème mais si tu veux avoir le temps de voir ta soudure se faire et etre de bonne qualitée avec un poste moins puissant et un fil plus fin il faut permettre aux deux toles a souder ,de pourvoir fondre plus facilement en les aminçissant on permet cette fusion a coeur plus facilement controlable.
Dans la contruction navale il y a des techiciens specialisés dans cette opération de préparation des éléments a souder.Je t'envoi le crobar.
A+ Stephan

vendredi 04 novembre 2005 21:17
---

c'est la technique de construction des van de stadt...
c'est la technique de construction des van de stadt...Ces bateaux n'ont pas mauvaise réputation, et je ne dis pas ça seulement pour ma chapelle. Ensuite la structure de la coque est importante. Il semble que tout dépend du plan avec ce type de construction

vendredi 04 novembre 2005 13:36
Missing
Fast 30

Alu et flexibilité
Bonsoir gébé

Les toles d'alu selon leurs nuances ont des capactités différentes a accepter le cintrage dans une direction a la fois.pour les coques vraiment en forme qui on utilise de grosse rouleuse a olive ça se rapproche de l'art .
Le problème est de rester dans la limite acceptable au moment ou l'on ploit la tole d'alu,lors du chenillage sur les membrures et les lisses la tole va etre chauffée et cette chauffe repétée regulièrement surtout les lisses bloque la forme en"assouplissant la tole". lorsque l'on veut cintrer du metal ,la chauffe sert a diminuer les tensions du metal.
C'est un peu la meme chose ,mais après la mise en forme.
A+Stephan

vendredi 04 novembre 2005 20:28

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums