Tous les forums > Forums techniques > Fils de cuivre oxydés-
Mouette
Penn-Kalet

Fils de cuivre oxydés-

Bonsoir
les fils d'alimentation en cuivre de mon feu de mât sont oxydés (ils ont passé l'hiver dehors...).
Connaissez vous une éventuelle technique pour retirer cette oxydation simplement car ca m'embète de couper la partie oxydée ?

Merci d'avance de vos réponses

dimanche 31 juillet 2011 21:15

Liste des contributions

Missing
outremer

L'oxydation visible peut ètre enlevée mécaniquement au papier abrasif fin, au couteau etc..., ou chimiquement par un acide (rincer ensuite). Le flux d'une soudure peut le décaper mais souvent de façon inégale, avant étamage. L'oxydation se propage à la longue dans la gaine.

dimanche 31 juillet 2011 23:04 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
girouette

l'acide chlorhydrique de batterie, dilué à 8-10% et non 23, marche pas mal

lundi 01 août 2011 09:36
2v2us5c
o

"acide chlorhydrique de batterie"

lundi 01 août 2011 09:40
Missing
(60nora)

c 'est nouveau ,ça vient de sortir les batteries au chlore comme les piscines
on appelle bien les sulfures les boules avec de la neige et la tour eiffel dedans
alors
alain

lundi 01 août 2011 10:16
Missing
girouette

oui, bien sur, pas de batterie. Chlorhydrique tout court

lundi 01 août 2011 12:00
Missing
girouette

oui, bien sur, pas de batterie. Chlorhydrique tout court

lundi 01 août 2011 12:00
Sam_0341
Pircarre

Au lieu de sarcasmes sur l'acide à employer, on pourrait peut être conseiller à l'ami Penn-Kalet comment traiter et éviter l'oxydation des câbles de ses feux de mât...

Relisons bien la question : "les fils en cuivre d'alimentation de mon feu de mât sont oxydés, ils ont passé l'hiver dehors, comment retirer l'oxydation, car ça m'embête de couper"...

Il me vient quelques réflexions :

- passer l'hiver dehors n'est pas une explication ou une excuse. Le matériel marin doit pouvoir passer l'hiver dehors sans dégâts s'il est bien conçu.

- si les fils sont oxydés, c'est qu'ils ont été en contact avec de l'humidité, ou pire de l'humidité salée. L'étanchéité des feux n'étant jamais parfaite, je pense que la première chose est de l'améliorer.

- enlever l'oxydation des fils, c'est bien, mais à chaque fois, la quantité de "bon cuivre" diminue, ce qui signifie que ce n'est pas une solution. Tu fais disparaitre les symptomes mais pas la maladie.

- je suppose que le "vert de gris" se manifeste surtout au niveau des contacts et du feu lui-même.

Tu peux donc commencer par enlever l'oxydation à la main au papier émeri ou avec un peu de jus de citron, c'est moins violent que HCl, vérifier l'étanchéité du joint du feu, et si l'oxydation revient dans quelques mois, tu rachètes un nouveau feu pour une dizaine d'euros, c'est pas la mer à boire.

lundi 01 août 2011 16:19
Missing
(ver2sable)

Et en les étamant à l'étain ??? ou avec ce fil étain/argent ???

lundi 01 août 2011 17:19
P2230126
BDA22

Quand j'ai acheté mon bateau, j'ai constaté que les fils étaient oxydés. Comme il y avait du rab, j'en ai coupé un bout que j'ai dénudé : Oxydé. Un peu plus loin, pareil. Tous les fils étaient oxydés (noirs) sur toute leur longueur. Alors, je ne voudrais pas te foutre les boules "tête dure", mais l'oxydation migre tout le long des fils du tableau jusqu'en haut du mat. Après avoir essayé tous les remèdes possibles et imaginables, si tu n'arrives à rien, fais comme moi et tu constateras, peut-être (je ne te le souhaite pas) que ton électricité est à refaire de A à Z. Bon courage.

lundi 01 août 2011 17:40
Missing
jeanlouis

j'ai trouvé sur mon bateau des fils électriques dont les brins enrobés de vernis (pour éviter la corrosion)étaient de couleur noire.
Le seul souci, c'est qu'ils sont difficiles à étamer.
Il y a aussi les fils qui ont les brins étamés d'origine et de couleur blanche; cela retarde l'oxydation.
j'ai un jour démonté mon feu bicolore de proue car la lampe ne paraissait pas s'allumer ; le filament en était tout juste rougeoyant et la tension aux bornes de l'ampoule était d'environ 2 volts !
Le câble, déposé puis autopsié s'est révélé n'être plus en cuivre mais en oxyde de cuivre de couleur verte !
L'eau de mer avait traversé 2 isolants ou bien était remontée le long du fil par capillarité.
depuis j'ai refait entièrement les circuits électriques en surdimensionnant les sections de fil. (bateau de 1975)

lundi 01 août 2011 18:30
Avatar
babou

Bonjour,
La solution de prtection pour les fils à nu exposés à l'air il suffit de les enrober généreusement de graisse siliconnée (en vente dans les magasins de sanitaires pour les sieges de robinet.
Bien cordialement
Phil

jeudi 04 août 2011 13:55
Mouette
Penn-Kalet

Merci à tous pour ces infos plus ou moins optimistes
La partie oxydée c'est oxydée uniquement cet hiver donc à l'eau douce car la mât était dehors.

Babou : je suppose que l'intéret de la graisse siliconnée c'est de bien résister à l'eau en assurant une "étanchéité", ensuite il est nécessaire de bien la nettoyer avant le branchement car je ne pense pas quelle soit conductrice

Un prise de pont serait peut être plus simple mais vu les témoignanges je ne suis pas convaincu que cela évite la corrosion

Olivier

jeudi 04 août 2011 14:15
Avatar
babou

Non Penn tu enrobe de graisse siliconnée et tu établis ta connexion cela ne nuit pas à la conductibilité.
J'utilise ca depuis des années pour tous contacts exposés même les fiche F utilisées pour les montages de paraboles.
Par contre à ne jamais mettre sur de l'ertalon, nylon ou du même genre car l'huile silicone fait gonfler ces matières.
Phil

jeudi 04 août 2011 15:38
Solitude
Sylphe

Effectivement, quand la corrosion s'installe sur un fil conducteur, il faut réagir très vite pour le nettoyer et le protéger. Sinon cette oxydation se propage tout le long du conducteur, gaine isolante ou pas. J'ai dû changer de speedo à cause de ça.
Si le fil est bien noir avec de micro-cavités et qu'il est cassant… je pense que tu es bon pour tout changer.

Quand je fais une connexion électrique, deux câbles entre eux ou câble dans cosse, je la soude généreusement à l'étain. je sais une oxydation anodique est possible. Mais une fois refroidie, je la badigeonne d'un liquide isolant. Puis je recouvre de ruban autovulcanisant isolant (bien le triturer entre les doigts pour que la vulcanisation se fasse). Enfin je protège l'ensemble de ruban adhésif classique car les deux premiers n'ont pas une bonne tenu mécanique, il faut les recouvrir. Là, ça peut baigner dans l'eau de mer, ça ne risque plus rien. Avec de l'expérience, la connexion de deux fils, le diamètre n'augmente que de 50%.

http://www.svb.de/index.php?sid=33a47ba702ab8f3480b9b24fb5ab05be&cl=details&cnid=13038&anid=264

http://www.vidalmarine.com/prod_Ruban-d-isolation-autovulcanisant_Rubans-d-isolation_000289SgCQ3h_12305.html

RV

jeudi 04 août 2011 17:06
Solitude
jeudi 04 août 2011 17:10
Mouette
Penn-Kalet

Super, merci pour les infos

dimanche 07 août 2011 09:35

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums