Tous les forums > Forums techniques > cockpit central ou cockpit arrière
Missing
ptitvoilier

cockpit central ou cockpit arrière

Bonjour,

De nos jours nous voyons de plusen plus de voilier avec un cockpit arrière. Y a t'il une raison à cela ? Pour ma part je trouve interressant ce concept ( plus de hauteur sous barrot, belle cabine arrière) D'après vous pourquoi on en voit pas plus .

dimanche 10 juillet 2011 10:50

Liste des contributions

Balise_belge_2
ecumeur

Je ne comprends pas...
95% des bateaux ont un coquepite arrière depuis des lustres.
Les 5% restants (vraiment à la louche) ont un coquepite central.
Ne confonds-tu pas coquepite et carré?

dimanche 10 juillet 2011 11:34
Missing
ptitvoilier

Mince petit oublis,
Je reprends donc : pourquoi ne voit t'on pas plus de voilier avec des cockpit centraux. Quels sont les avantages, les inconvénients par rapport à un cockpit arrière ? Pour ma part je trouve le concept assez séduisant.
Qu'en pensez vous le débat est ouvert.

dimanche 10 juillet 2011 11:43
Nikonaout2018_008
tangnard

Le cockpit arrière à l'avantage de garder moins longtemps les paquets de mer qui rentre dedans mais c'est souvent plus jolie et comme les bateaux ne sont plus conçus pour être pratiques mais jolis...

Nous avons un cockpit centrale sur notre trimaran (Corsaire F27) et avec les trampolines en plus de chaque côté pour les enfants c'est super sécurisant. Notre grande fille (5 ans) passe son temps à jouer dans la couchette arrière pendant qu'on la surveille, bref j'étais vraiment pas pour ce genre de cockpit, mais depuis que j'ai essayé, je suis fan.

dimanche 10 juillet 2011 13:08
045
Loboloca

Jai eu AR, et suis passe au central..
Avantages Central en nav: meilleure visibilite. meilleure protection meteo.
Avantage Cetral en escale: 1 seule mais GRANDE cabine AR. intimite dans le cokpit.
Inconvenient en Nav: descente profonde (5 marches). roulis plus sensible.
Inconvenient en escale: moins de place(6 maxi). Appareil de barre genant. Descente profonde(bis)
Maintenant, sachant qu'on passe 80% en escale, j'ai prefere previlegier le confort de la cabine AR. Ce qui me gene le plus sont les 5 marches.
Autre avantage "annexe", le C Centraux sont bien souvent des bateaux Anglais ou en tout cas nordiques, et la qualite de fabrication est bien au dessus des standards francais. Mais c'est souvent moins "joli"...en tous cas en dessous de 34" c'est franchement laid !!

dimanche 10 juillet 2011 15:22
P1030960
3
Flora :)

J'ai vécu et pas mal navigué sur un ketch avec cockpit central, puis sur un autre ketch avec cockpit arrière.
Pas de différence énorme pour ces bateaux-là, le central un peu plus petit mais avec une cabine arrière sympa.
Le cockpit arrière mieux protégé derrière le roof et plus grand.
Il me semble que la grande différence, c'est cockpit ouvert ou pas sur l'arrière. Je déteste ces bateaux avec un c.. très large et complètement ouvert derrière, avec juste une ou deux filières décrochables, donnant direct sur la jupe.
Je trouve que c'est pas du tout sécurisant au large par forte mer de l'arrière.
Moi j'aime bien me sentir protégée de la mer dans le cockpit et avoir les pieds au sec.

dimanche 10 juillet 2011 17:07
Balise_belge_2
ecumeur

Je crois que l'essentiel a été dit.
Le coquepite central est effectivement très sécurisant, mais pour avoir navigué à bord d'un Océanis 36CC, je trouve que les hiloires sont très hautes, cela fait beaucoup à escalader et en mer, on peut se retrouver perché dans une situation peu sûre.
Par contre, à l'intérieur, c'est vraiment l'appartement, encore que le carré reste en positon centrale et la cabine arrière devient une cabine résidentielle!
Mon ami qui possède ce bateau l'a choisi car Madame n'est pas très fanatique de la navigation rustique et il part du principe assez réaliste que finalement, nous passons 80% du temps en escale.

dimanche 10 juillet 2011 17:37
Born_to_sail
Sailortoun

J'ai visité, dans mes recherches, une Bête Servantine, Ketch à cockpit central dont j'ai vraiment beaucoup aimé le concept. Partie derrière le cockpit avec carré arrière transformable en 2 fois 2 couchettes doubles de chaque côté de la table + cuisine. Partie avant avec zone couchage (1 pointe avant + 2 petites couchettes double de chaque côté de la descente sous le cockpit + salle d'eau et table à carte à babord. On se sent vraiment bien protégé dans le cockpit central.

dimanche 10 juillet 2011 21:30
Img_2980
Dulcinea

Ca me fait plus penser à un fifty qu'un voilier.

lundi 11 juillet 2011 05:45
Born_to_sail
Sailortoun

Il y avait effectivement un gros moteur (Perkins 236U de 73CV avec transmission hydraulique) mais ça marchait pas si mal à la voile dans les petits airs ou je l'avais essayée malgré les voiles pas très belle. Par contre cockpit très confortable et surtout un carré arrière géant et super lumineux.

lundi 11 juillet 2011 18:12
Yes
Redgi

Je possède un cockpit central depuis plusieurs années et j'adore! Ma chambre arrière est une vrai chambre arrière et le voilier très logeable et confortable. La conduite d'un cockpit central donne toujours l'impression qu'on est sur un voilier plus court et de ce fait je trouve les manoeuvres en espace restreint plus facile. J'ai eu aussi des voiliers avec cockpit arrière et je ne retournerais plus à ces derniers. Question de goût! Je ne comprend pas pourquoi aussi on n'en fabrique presque plus............. Régis

dimanche 10 juillet 2011 21:55
Wp_20160525_007j
Etoiledesmers

Nous aussi on a un cockpit central, en ketch.
Les avantages : Bien protégé, très sécurisant, idéal pour garder de l'intimité : les passants ne peuvent pas voir l'intérieur. Une cabine arrière très très spacieuse.
Nous on est assez haut sur l'eau, on se fait pas trop mouiller. La descente comporte cinq marche, c'est assez raide, mais pour cinq marches...

lundi 11 juillet 2011 00:20
045
Loboloca

J'oublie une chose...a mon avis (!!) cela n'a de sens que si il y a une coursive laterale pour ne pas avoir a traverser le cokpit de la cabine AR au carre..J'ai eu "sans coursive", je l'ai vite revendu. Mais le gars a qui je l'ai vendu est tres content de cette situation car il juge que c'est "son" monde, la cabine AR et personne n'y entre. Comme quoi ...

lundi 11 juillet 2011 08:34
Bateau_jeanneau-sun-odyssey-43_165807
marick

Bonjour,
Possesseur d'un moody 36cc de 78,je trouve la formule cc très intéressante ,difficile de revenir a un cockpit arrière .

lundi 11 juillet 2011 15:14
Missing
(grietick)

Nous habitons depuis 5 ans sur un Evasion 37DL à cockpit central!
Nous avons la coursive, la superbe cabine arrière, une cabine invité latérale ( et spacieuse) et un carré extrêmement confortable, voir moelleux!
On vient de faire une nav' bien sportive de 45 milles entre Lesbos et Limnos(Vent apparent entre 50 et 70°, houle d'un bon mètre quasi de travers, entre 25 et 30 noeuds de vent apparent, sous trinquette et grand voile bien arisée, chariot d'écoute sous le vent pour effacer les rafales... Résultat, moyenne sur la nav'6.20 noeuds, malgré des vagues, qui, parfois,ralentissaient notre avancée et NOUS ETIONS SECS ! Pourtant, ça "giclait" velu!
Perso, comme les copains au-dessus, si je changeais (mais il n'en est pas question), je reprendrais cockpit central !

Thierry, sur Troll

lundi 11 juillet 2011 18:29
Missing
Ker-an-ilis

L’essentiel a été dit sur les avantages et les inconvénients du cockpit central.

Que les cockpit centraux soient laids en-deça de 34’, je ne suis pas tout çà fait d’accord (cf le Pentland en photo)

Dans les années 70/80, le chantier Westerly offrait sur la plupart des modèles de sa gamme, à la fois le choix entre monoquille et biquille, sloop ou ketch, cockpit central ou cockpit arrière.

Ainsi le Centaur (26’) existait en biquille ou monoquille (il s’appelait alors Pembroke), cockpit arrière ou cockpit central (il s’appelait alors le Chieftain), sloop ou ketch…
De même chez les 31’ : Le Pentland à cockpit central et biquille s’opposait au Berwick biquille à cockpit arrière, chacun existant en sloop ou ketch, sans compter les versions monoquilles (Renown ou Longbow offrant les mêmes options)

Sur ces versions 26' et 31', l'accès à la cabine arrière se faisait via le cockpit : très intime mais pas très pratique.

Je crois surtout que la cabine arrière des versions à cockpit central, en deçà de 34’ (le Discus de 33' est un cas à part, avec sa coursive interne ...très basse de plafond) concrètement, servait la plupart du temps de soute, même s’il était possible d’y dormir, alors qu’à partir de 34’ (cf les Conway et Solway), cette cabine (on peut alors dire "chambre") était incroyablement lumineuse et spacieuse, et sans commune mesure avec les « cabine arrière » sous le cockpit des voiliers d’aujourd’hui, qui ressemblent toujours un peu à des réduits coincés sous un escalier.

lundi 11 juillet 2011 18:47 *** Message modifié par son auteur ***
045
Loboloca

OK, je me suis mal exprime.. pas tres "beau" si il y a une coursive, ceci du aux hiloires. Par contre si la cabine est independante, il n'y a pas de cassure de ligne ni de verrue sur le pont.

mardi 12 juillet 2011 12:10
20140110_103120
mouzig

Ou alors, il y a aussi l'Oceanix...
OK, comme on dit : je sors !!!

Blague à part, j'ai navigué quelques années sur un 12m cockpit central, avec vraies coursives pour accéder à la cabine arrière (une des coursives comportait la couchette navigateur, l'autre la salle de bains)... c'était extra.

Cockpit profond, sécurisant et non mouillant, pont arrière spacieux pour ces dames, ou pour pêcher sans se prendre la bôme dans la tête...
Mais bien entendu, pour avoir une grande cabine arrière + carré convenable, le cockpit était plus petit que la moyenne. Tout n'est qu'affaire de compromis.

Par contre, comme précédemment dit, ces voiliers larges du cul, avec juste une soit disant filière pour t'éviter de tomber... c'est beau au salon nautique ou au port... mais bonjour l'écope en cas de déferlante et bonjour la sensation d'être assis au dessus de l'eau !

Romain

lundi 11 juillet 2011 19:37
Yes
Redgi

Je serais d'accord avec Loboloca pour dire qu'avant que les dodger fullencloser existe pas de passage entre l'avant et l'arrière était un inconvéniant. Mais aujourd'hui le voilier ne fait qu'une pièce. Quand il fait beau on est en décapotable et quand il pleut ou qu'il fait froit on ferme le fullencloser, Donc l'aspect passage intérieur est vraiment moins important. Deplus plus souvent qu'autrement ces passages étaient bien trop étroit pour être le fun. Le mien n'a pas de passage intérieur et ça ne cause vraiment pas de problème. Voilà pour préciser!

lundi 11 juillet 2011 21:05
Petit_lumpy
bleuoizo

Ok, mais la "fermeture complète", je me vois mal naviguer avec...

lundi 11 juillet 2011 23:49
Yes
Redgi

Pour voir le mien j'ai ce petit védéo. Pas de critique sur le vidéo s'il vous plait. Je sais, il est trop long et mal tourné. C'est fait à partir de mon blackberry juste pour m'amuser rien d'autre. Alors voici: http://www.youtube.com/watch?v=pCSM2-gRdJg

lundi 11 juillet 2011 21:11
Jpla90
jpla

Ben, Redgi, comme la musique est bonne, c'est pas long du tout !

mardi 12 juillet 2011 16:14 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc_0759
Jojo

Bj,

Même avis que les autres, c 'est vraiment un bateau de propriétaire, avant de changer j 'ai fait pendant 10 ans le tour de tout les bateaux et je revenais toujours au CC.

A+

JOël

lundi 11 juillet 2011 21:34
Yes
Redgi

Mon voilier se navigue très bien tout fermer. C'est évident que dans une grosse dépression avec des vents soutenus de 35 et plus vaut mieux ouvrir pour diminuer le fardage. Mais dans des conditions normale de navigation pas de problème à naviguer tout fermé si besoin est. Ici au Québec même en été les nuits sont souvent fraiches et même de jour parfois il fait bon de tout fermer pour le confort. Mais j'avoue c'est plus agréable de naviguer juste avec le dodger.

mardi 12 juillet 2011 00:01
Missing
(morgan)

Amphora ( Wauquiez) cokpit central, déjà essuyé de solides coup de vent je ne changerais pas. Et cabine arrière xxl. Copkpit de 2m x 1,80 de large.
Regardez un peu les Halberg Rassy....

mardi 12 juillet 2011 12:41
Avatar
CataHorus

Je suis également un fan du cockpit central. Vivent les belles cabines arrière avec une vraie hauteur sous barrot. Hyper confortable et protégé dans le cockpit, très près du mât pour les maneuvres, ça mouille bcp moins, etc..

Le seul inconvénient apparent est le fait d'avoir une coursive, mais, comme dit plus haut, plein de placards et une couchette navigateur.

Et puis, sur des bateaux assez grands, on barre presque au milieu du bateau, bcp plus facile pour les maneuvres. A recommander avec de jeunes enfants ou dans des mers formées.

J'ai navigué de nombreuses années sur mon Rorqual 44 et n'aurait échangé mon cockpit central pour rien au monde.

A noter que bcp de bateaux de cette taille à cockpit central sont gréés en ketch. Mais, je ne vois pas l'intérêt du gréement en ketch, même sur cette taille de bateau et préfère de loin la version sloop.

RV

mardi 12 juillet 2011 14:10
Avatar
CataHorus

Quant à la descente, ça dépend de l'archi, elle n'est ni plus raide, ni plus haute qu'avec un cockpit arrière.

RV

mardi 12 juillet 2011 14:52
Rekin
Kaj

On a eu les deux. Le central donne une impression de plus grande sécurité et s'il n'est pas trop haut donne bien moins le mal de mer auquel je suis sensible. Je trouve aussi, mais ce n'est peut-être qu'une impression, qu'on y est beaucoup moins secoué en cas de grosse mer turbulente. Un inconvénient pas négligeable, on y reçoit bien plus d'embruns par gros temps mais avec une capote... bof !

mardi 12 juillet 2011 17:39
Wp_20160525_007j
Etoiledesmers

les embruns, ca dépend, nous on a un pare-brise, et une capote.

mercredi 13 juillet 2011 09:33
Missing
roots

Souvent les cockpits centraux ne sont pas esthetiques du moins sur les voiliers en dessous de 13m . la capote devient tres haute et c'est un peu la pagaille à l'intégrer .
Une écoute qui bat peut etrangler ou assommer ,la bome est bien là prete à attaquer (!) et ça arrive plus souvent avec un central. Donc dangereux .
Comme me disait un copain qui a eu un 15 m , cockpit central : c'est quand meme dommage de se prendre des paquets de mer alors que 2 m en arriere , on est au sec .
Son nouveau voilier a un cockpit arriere .

mercredi 13 juillet 2011 11:29
Safioran_1_1
safioran

Sur mon bateau précédent , lors d'une course au large , de nuit sous spi maxi , une vague est venue remplir le cockpit , pas gravement mais çà m'a fait réfléchir quand j'ai changé de programme pour un bateau de voyage en couple .Là , je me suis dit que le cockpit central était sécurisant et c'était un argument fondamental pour ma femme ( les quart de nuit en douceur , à l'abri et en sécurité ) .
Aujourdhui , nous avons un Amel , qui arrive à conjuguer élégance et sécurité avec son cockpit central .La cabine arrière est géniale , seule inconvénient à mes yeux , dans les nuit au mouillage agité , on ne ressent rien du mouillage et je me sent obligé de dormir ds le cockpit pour la veille du mouillage .
Je précise que Mr Amel et son architecte Mr Carteau , ont veillé à ce que la hauteur sur l'eau du cockpit soit la plus basse possible et rapprochée du fameux rolling point du bateau , cette particularité architecturale ( par rapport aux Halberg Rassy et autre bateau anglais ) rend le bateau plus agréable en mer même s'il mouille un peu au prés serré .

mercredi 13 juillet 2011 12:28
Avatar
KOALA-5

Quelques remarques allant semble-t-il dans le sens du cockpit arrière, dans les petites et moyennes tailles.

Les Yamaha 29 (carré arrière) et Edel 820 (petite cabine arrière), tous les deux à cockpit central, n'ont pas été beaucoup diffusés.

Pour l'Océanix, mentionné plus haut, le constructeur a sorti ensuite l'Océanix TS, à cockpit arrière.

Même chose pour le Karaté, dont une version classique à cockpit arrière est sortie un plus tard.

Le Sun Fizz, successeur du Gin Fizz bateau amiral de Jeanneau des années 70, était également à cockpit arrière.

Faut-il y voir le résultat d'études de marketing de l'époque ? En tous cas à vous lire, à partir de ~40 pieds le cockpit central présente bien des avantages.

Pour ma part, j'aime bien me sentir à l'abri dans mon cockpit (arrière) et comme Moustic je n'aime pas du tout la vogue des cockpits complètement ouverts à l'arrière et juste clos par une filière amovible.

mercredi 13 juillet 2011 12:52
Missing
Ker-an-ilis

Pour l'Océanix, je crois avoir lu que c'est le cockpit arrière qui a précédé la version à cockpit central, apparue 4 ou 5 ans après à la fin des années 60, et que c'est elle qui a rencontré le succès (petit) Ce qui semble être confirmé par le marché de l'occasion où on trouve des "cockpit central" et quasiment jamais de "cockpit arrière"

mercredi 13 juillet 2011 23:21 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
bardal

bof, tout ça, c'est bien des histoire de mode, comme les mini-jupes, les chapeaux, les hublots carrés, ou ronds... moi, les histoires de déferlantes qui remplissent le cockpit, j'en ai jamais vu, et jamais rencontré quelqu'un à qui c'était arrivé...

mercredi 13 juillet 2011 13:16
P1030960
Flora :)

Moi si, par deux fois sur un Endurance 35 à cockpit arrière, donc, mais assez protégé.
Au large de la Colombie, vers Cabo de la Vela, un endroit bien connu pour lever une mer difficile : alizé musclé contre courant. Pas fiers toute une nuit et au matin, ça s'est calmé, on s'est consolé avec un casse-croute sérieux (charcuterie, fromage, bouteille de très bon Bordeaux offert par des copains...) !!!

jeudi 14 juillet 2011 08:19
Avatar
CataHorus

Cockpit arrière ou central, il y a des bateaux qui mouillent et d'autres qui ne mouillent pas, tout dépend du dessin de l'étrave.

RV

mercredi 13 juillet 2011 13:41 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Ker-an-ilis

Bon, d'accord, celui-là est vraiment très laid...
Le Buckler 23, un anglais des années 80

mercredi 13 juillet 2011 23:07
Dscn1549
Julirosien

Qu'en pensent les Anglais?

dimanche 14 octobre 2018 11:38
Missing
Ker-an-ilis

Damned, la photo était restée derrière...

mercredi 13 juillet 2011 23:09 *** Message modifié par son auteur ***
Yes
Redgi

Voici mon CC, un 37 pieds magnifique!

jeudi 14 juillet 2011 01:27 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
sergio64

Pour l'oceanix le cockpit central est arrivé apres le coc arriere.Et c'est la version centrale qui a eu du succes.

jeudi 14 juillet 2011 10:37
Avatar
KOALA-5

Merci de la rectification concernant l'Océanix.
Il y a d'ailleurs eu d'autres petits voiliers à cockpit central, qui ont eu du succès, le Listel, le Dufour T7, sans oublier les vieux Herbulot des années 60 (Cap Vert..... ).
La cabine arrière présentant un plus pour les enfants.

jeudi 14 juillet 2011 18:12 *** Message modifié par son auteur ***
Img_1214
Strider

Bardal, des déferlantes qui ont remplies le cockpit j'en ai connu deux, la même nuit à bord d'un Gin Fizz, au large de Cherbourg, de retour d'Irlande en 76... Le bateau s'est couché les deux fois et les deux fois le cockpit était une baignoire pleine à ras bord ! Je n'ai jamais connu ça à bord d'un voilier cockpit arrière pourtant j'ai rencontré des mers aussi dures... Et j'espère ne plus y être confronté !
Dire que l'on a une meilleure visibilité à bord d'un C.C me semble pas juste. Au près avec toute la toile, il est difficile de voir sous le génois alors qu'avec un C.A, l'angle est bien plus ouvert.
Mon bateau a un cockpit arrière très protégé puisque surélevé avec une cabine arrière qui n'a rien à envier aux C.C puisqu'elle fait toute la largeur du bateau et j'y tiens debout, je mesure 1M88... Bon ok, c'est un 43' mais qui est vraiment bien conçu (Ron Holland), marin et rapide ce qui ne gâche rien :) La partie sous le cockpit est la soute où se trouve le moteur accessible sur 360° plus beaucoup de place pour tout le matériel de plongée (5 bouteilles entre autre) et beaucoup d'autres choses...
Tout ça n'est qu'une histoire de goût et de sensations... L'essentiel est de se sentir bien à bord de son bateau
Bon vent à tous

lundi 16 décembre 2013 06:38
Missing
bigorne

Strider est-ce que tu peux nous dire le modèle de ton voilier de 43 pieds ?

mardi 29 décembre 2015 19:21
Dsc09075
IMOCA

@bigorne : 22 photos du Formosa 43 à voir sur ce lien
http://www.raiatea-yacht.com/index.php?page=formosa_43&lang=en

mardi 29 décembre 2015 22:19
Rekin
Kaj

j'étais beaucoup moins malade avec un cockpit central mais il est plus facile de pêcher avec un cockpit arrière !

mercredi 30 décembre 2015 17:45
14
1
matelot4x4

Bonjour
Je ne crois avoir lu dans ce post que la cabine AR ne permet pas de jupe AR (sauf très gros bateau).
Comme c'est dit, 80% du temps au mouillage (je parle en grande croisière) où la jupe AR est vraiment un élément de confort super : baignade, si plongée avec bouteilles c'est galère avec cockpit central, monter et descendre facilement dans l'annexe, trimbaler les courses ou même les bidons c'est facile à embarquer, etc.... En mer elle permet de remonter et nettoyer le poisson sans que le bateau finisse avec l'odeur d'un vieux chalutier.
Si le constructeur a bien réfléchi (avec l'archi) le cockpit AR peut être fermé efficacement et solidement par des portes ad hoc.
Le cockpit AR permet de construire un portique avec rambarde qui fait tout le tour de l'AR (avec un arceau rigide jusqu'à ras la bôme) offrant une excellente sécurité (plein de tubes pour se cramponner par mauvais temps) rendant ce cockpit AR extrêmement sûr. J'avais ainsi fait sur mon NQN provoquant beaucoup de commentaires surpris favorablement par cette disposition qu'on voit bien sur la photo avec Georges qui m'avait acheté mon NQN)
Je trouve aussi que plus on est en AR (déjà dit) moins on se rince.
Le cockpit central fait avancer l'emplacement du carré vers l'avant et en mer on y est plus secoué vu qu'un voilier pivote dans le sens "tangage" autour d'un axe désaxé vers l'AR, donc beaucoup plus d'ascenseur dans le carré.
Je reconnais beaucoup de qualités au cockpit central mais je trouve que c'est assez partagé entre avantages/inconvénients surtout si on y ajoute la zone de navigation, tropiques ou mer nordiques qui peuvent changer radicalement le point de vue.
Cordialement
Yves

mercredi 30 décembre 2015 19:05 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
matelot@17107

Et que penser du Sortilège Dufour qui possède un cockpit central ET un cockpit arrière, copié je crois sur des voiliers américains de l'époque (années 70). Moi j'adore, quoique la coursive ne soit pas pratique entre les deux cabines, centrale et arrière. Le cockpit central a la barre à roue et le cockpit arrière possède la barre franche de secours.

jeudi 31 décembre 2015 06:56 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
AMEN

Un avantage, peu souvent souligné, du CC est la proximité du mat!
Et quand, de plus, il y a un puits moteur dans le cockpit (cas du T7, 6m72...et pas si laid que çà) aucun risque de remplir le cockpit, réellement autovideur en un clin d'oeil...
Mais ça n'est pas la même classe que les bateaux évoqués ci dessus

samedi 25 novembre 2017 19:28
Rekin
1
Kaj

moi ce qui m'énerve, excusez-moi d'avance, c'est de voir les mots "jupe arrière" ou "tableau arrière" car dans la vraie vie je n'ai jamais vu de jupe avant ou de tableau avant. Alors ? On corrige ?

dimanche 26 novembre 2017 09:51
Altair_200803-1
Altair2

j'y vais de mon experience de la baignoire centrale sur un 54' Amel ketch et un 51' acier sloop (construite par un americain)
Par mauvais temps (45nds etablis, Hs 4m), les paquets de mer peuvent la remplir a raz bord, sa vidange peut prendre de longues secondes pendant lesquelles tu es dans la situation d'un flotteur ce qui est dangereux et il faut que toutes les ouvertures de la baignoire soient etanches et fermees pour ne pas deverser 1000L d'eau salee dans le bateau a chaque fois.
Par temps plus maniable on est dans la situation d'etre assis au pied du mat d'un voilier a baignoire arriere ce qui trompe les reperes usuels et est une position bien proche des embrunts de l'etrave.
La solution est une capote plus ou moins rigide qui accentue l'isolement avec la mer et le vent.
Sur la baignoire centrale le systeme de barre demande de longues drosses qui enlevent beaucoup de sensibilite a la barre.
In fine sur ces voiliers on a l'impression de barrer un cargo a voiles.
Cote confort en mer je ne suis pas seduit non plus.
Dans les dessins avec baignoire centrale, la cabine arriere se trouve rejetee a l'extreme arriere et les accelerations horizontales dues a la rotation de la coque en navigation sont assez desagreables.
En fait la meilleure couchette dans ces ammenagements est celle de la coursive qui est la plus proche des centres de rotation de la coque.
Enfin les cabines en avant du carre sont obligatoirement tres loin dans la coque et deviennent vites inconfortables en mer.
Donc en haute mer un peu serieuse je ne suis pas fan de la baignoire centrale.
J'ai navigue sur un Comet 51' a baignoire arriere, avec une cabine arriere juste en avant de la baignoire, un petit cockpit central peu profond pour le farniente et enfin la descente qui peut etre condamnee par mer forte car il y a aussi une descente dans la cabine arriere qui est plus protegee. La cabine arriere est bien plus confortable du fait de sa position avancee et les deux cabines en coursive sont parfaites en mer car tres proches des centres de rotation de la coque.
Inconvenients: le carre est tres avant et pas genial a la mer et le poste avant n'est pas du tout utilisable.
Neanmoins Le confort global en mer est bien meilleur que sur la baignoire centrale et a la barre on a l'impression d'etre sur un vrai voilier avec une barre et les fesses qui parlent.
Je precise que tous ces voiliers deplacaient dans les 15 tonnes.
La troisieme voie: je suis un franc supporter des culs larges avec un carre arriere dote de couchettes de mer le tout situe juste en avant de la baignoire arriere.
Dans cette situation on a une vraie cellule de vie en mer concentree dans le tiers arriere de la coque qui regroupe les couchettes de mer et le carre. Aux escales chacun regagnent sa cabine situee vers l'avant et par consequent inutilisables en mer.
Compromis, compromis...

dimanche 26 novembre 2017 14:17 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
ALLEWIND

Inconvénient du CC : les dalots.
Je suis en train de réfléchir à changer mes dalots (passes coques 2') et pour moi c'est le point faible des CC.
Obligé d'avoir des dalots qui traversent en Gal le compartiment moteur avec passe coques, vannes etc...
Sur un CAr ca file directement à l'arrière, comme dit Altair2 pas de baignoire.
Les bancs sont en général plus hauts.
En fait, la sécurité à l'encontre du confort.

Quand je navigue dans un CAr moderne je me sens carrément pas en sécu (manque ce calage à la gite, trop près de l'eau)

samedi 13 octobre 2018 23:30
Aida_hd
regispanama

d'origine un CC maintenant un coin très vivial !
Bon, j'avais la place pour reculer la roue.
C'est surtout une question de mode de nav, moi c'est du day charter et du bateau école, donc place a la commodité

dimanche 14 octobre 2018 03:22
Missing
Yoshi

J'ai un CA et je navigue en eaux chaudes mais je pense à changer pour des latitudes moins clémentes (Svalbard) et je m'interroge sur le confort de navigation . Le poste de barre actuel est difficile à isoler de l'extérieur par une capote ou un dodger (comme sur certains Hunters) et je n'ai pas de barre intérieure. Un CC me semble plus facile à isoler. Peut-être le plus simple est d'installer une barre intérieure pour avoir une température plus clémente à la barre et éviter les rafales.

dimanche 14 octobre 2018 09:30
Img_24072016_163446
Papytee

plus la descente est haute, la chaleur montant, plus il y aura de déperdition calorifique sur un CC.
Les timoneries intérieures existent aussi bien sur des CC que les cocpits AR.

dimanche 14 octobre 2018 12:09

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums