Tous les forums > Equipements > Raymarine I70 - Pas de vent réel sans Loch
M'enfin_spi_2017
Camilleb0461

Raymarine I70 - Pas de vent réel sans Loch

Bonjour

Suis-je idiot ?

J'ai une installation complète Raymarine I70: Loch, Sondeur, Anémo GPS etc. La totale

J'ai un problème avec mon répétiteur vent

Mon Vent Réel (TWS ) est celui donné par mon anémo quand je suis à l'arrêt
Mon Vent Apparent (AWS ) est la résultante du Vent Réel (TWS) et de ma Vitesse Réelle - Vitesse sur le Fond

Ma VF est celle donnée par mon GPS

Donc

A l'arrêt: AWS = TWS
Dès que j'avance : AWS = TWS + VF

Je suppose qu'alors pour calculer la TWS le calculateur fait : TWS = AWS - VF

Ma vitesse loch est donc totalement inutile selon moi

Or, dès que mon loch est bloqué, je n'ai plus de TWS mais seulement un AWS

Ceci me semble totalement illogique

Y-a-t-il un set up qui permettrait de faire que le calcul se fasse avec la vitesse GPS et non LOCH?

Merci

Camille

dimanche 29 septembre 2019 18:49

Liste des contributions

Images
johann78

Bonjour,
les calculs sont un peu plus complexes que ca (il faut ajouter un peu de trigonométrie). Mais à ma connaissance la vf n’est pas utilisée par le i70. (J’ai la même configuration et je me suis fait la remarque suite à un pb de speedo)

dimanche 29 septembre 2019 19:07
Missing
Cédric 1983

Effectivement c’est une incohérence de ce Materiel... il y a pas mal de sujets sur ce problème ici ou sur les forums anglo-saxons

dimanche 29 septembre 2019 20:47
Belharra-16-fevrier-648x398
3
CapCool

Pas de loch => pas de courants ni dérive => pas de vent réel.
Vent réel => girouette + anémomètre + GPS + loch + compas.

lundi 30 septembre 2019 09:18
Missing
2
didier.brest

Le i70 affiche un vent réel avec seulement un loch et une girouette-anémomètre. Je pense que le vent réel calculé par la centrale est le vent par rapport à l'eau. Ce calcule ne nécessite que la girouette anémomètre et le loch. C'est un calcul approché qui ne prend pas en compte la dérive.

lundi 30 septembre 2019 09:49 *** Message modifié par son auteur ***
Img_1433
Solent

Un bateau se déplace sur la surface, la vitesse fond n’est que le résultat des différentes forces qui s’exercent sur l’eau.
Amha la vitesse fond n’a rien à voir avec le vent réel ou apparent qui s’affiche.

lundi 30 septembre 2019 09:51
Copy_of_logo-iris-400x400
1
IrisT

Pfff. Si le bateau est sur dans un courant de 1 kt avec TWS=0 kt de vent réel, le vent apparent est de AWS=1 kt et le SOG de 1 kt.
.
Si le vent réel est calculé à partir de la vitesse sur l'eau, il sera de 1 kt (STW=0 - AWS=1).
.
Si le vent réel est calculé à partir du SOG, alors il est de 0 kt (SOG=1 - AWS=1) ce qui est correct.
.
Le vent réel devrait être calculé à partir du SOG et du COG, ce qui n'est pas le cas de Raymarine...

lundi 30 septembre 2019 10:09
Img_1433
Solent

Ce que je veux dire, c’est que pour faire avancer au mieux un bateau sur l’eau, donc à la surface, ces indicateurs fonctionnent en fonction des paramètres surface.
Si il y a du courant, il génère un vent réel, qui influe modérément sur les résultats, sauf endroit exceptionnel comme le détroit de Messine ou Blanchard.
Le courant doit être pris en compte pour le calcul de la route pas pour la vitesse sur l’eau. C’est (AMHA encore une fois...) sur cette base que fonctionnent les instruments Raymarine.

Quand à l’indicateur Pfff, je ne vois pas ce qu’il vient faire dans le calcul, ni dans un échange d’idées respectueux.

lundi 30 septembre 2019 10:50 *** Message modifié par son auteur ***
Img_7040
freychou

Parler de vitesse, de vent … plus généralement de vecteurs n'a de sens qu'en en exprimant le référentiel .
Avec un système anémomètre-loch, le référentiel est la surface de l'eau, d'où l'approximation exprimée ci-avant courant-dérive .
Au regard de ce que doivent être les précisions de l'anémomètre et du loch, cela ne doit pas réellement poser de problème et rester donc cohérent … sauf peut-être par pétole, à la jument ou dans le Raz Blanchard !

lundi 30 septembre 2019 10:29
Images
johann78

Pour revenir au sujet du i70, petite info « rigolote » : si la sonde de température eau de mer est hs (ce qui est fréquent), et meurt en circuit ouvert (ce qui m’est arrivé), et bien devinez quoi... on perd le speedo aussi.

Donc perte de température d’eau de mer implique plus de speedo et plus de vent réel. (Ca c’est de la bonne conception, bravo les gars ....).

2 solutions : changer la sonde .... ou mettre une résistance de 10k sur les fils de la sonde de température.

lundi 30 septembre 2019 11:13
Missing
1
Cédric 1983

Un vent réel se calcul par rapport à la terre ... le vent réel ne varie pas en fonction de la marée ou du courant... Là dessus pas de débat je pense...

Or raymarine, calcul cela à partir de la vitesse surface. Avec 5nds de courant, il y a donc un réel impact! et les données sont fausses.

La seule raison valable pour raymarine de procéder ainsi, serait de pouvoir se passer de GPS interfacée au NMEA 2000

Néanmoins, la moindre des choses serait de laisser le choix à l'utilisateur!

lundi 30 septembre 2019 11:05
Copy_of_logo-iris-400x400
IrisT

D'accord ! Cela a aussi un impact avec peu de courant et peu de vitesse. En fait dès que le courant et la vitesse sont du même ordre de grandeur... Dans ce cas, la direction prise en compte pour le calcul du vent réel fausse (aussi) le calcul.
.
Perso je trouve cela ennuyeux même dans les zones à courant faible/modéré, notamment quand on navigue en mode VANE...

lundi 30 septembre 2019 11:38
Missing
dgedg

A mon avis, le capteur anémo meure la vitesse du vent: donc le vent apparent.
Le vent réel est calculé en fonction du vent apparent (mesuré) et de la vitesse du bateau (vitesse mesurée soit par le speedo, soit par GPS).

lundi 30 septembre 2019 11:44
Missing
dgedg

Donc si pas de speedo, soit vent réel=vent apparent, si valeur speedo = 0, soit pas de vent réel si pas de valeur speedo.

lundi 30 septembre 2019 11:46
Missing
dgedg

D'une manière générale, je ne comprends pas très bien l' utilité du vent réel. Il me semble que c'est le vent apparent qui fait marcher le bateau et c'est ce qui compte, que ce soit en vitesse vent ou direction vent.

lundi 30 septembre 2019 11:48
Missing
Cédric 1983

Mouai... pour de la plaisance...

Maintenant, un figaro 2 avec ne serait ce que par 25nds de vent, sous spi, le vent apparent suffit pas à gérer le pilote: il faut avoir le vent vrai pour y caler le pilote et éviter les zig zag ou pire quand le bateau accélère fort!

Donc le vent vrai est bien utile dès que ça bastone sous spi.

mardi 01 octobre 2019 19:19
Nam_that
matelot@19001

Oui, sauf que le pilote "préfère" calculer lui-même le vent réel à partir du vent apparent reçu et des données gps ( SOG ).
C'est en tout cas le cas de mon pilote Garmin Reactor : on peut choisir VR ou VA, mais il faut lui fournir du VA.

mardi 01 octobre 2019 19:46
Missing
Cédric 1983

Faux, la trame VR existe dans le bus NMEA et c’est bien cette trame qui est prise en compte par un pilote sur le bus NMEA 2000.
Pour ton garmin, il faut lui fournir la trame VR aussi, il ne sait pas le faire seul.
Sans loch sur un raymarine, VR = VA... et c’est là le problème

mercredi 02 octobre 2019 19:05
Balise_belge_2
ecumeur

Il faut combiner au moins un diplôme d'ingénieur en informatique, plus Polytechnique...
Je n'ai pas tous ces soucis qui fatigueraient excessivement mon neurone..
Une girouette, des faveurs dans les haubans, les pavillons, incluant ceux de mes deux oreilles, le comportement du bateau...
Pour aider, un compas de route et un GPS de base...
Je profite de la couleur de l'eau et de celle du ciel, des petits nuages à la Boudin sans me faire de nœuds au cerveau et en limitant la probabilité de pannes.

lundi 30 septembre 2019 12:23
Img_7040
freychou

Tu as tout à fait raison … je partage ton approche de la question … ce qui n'exclut pas d'essayer d'éclairer en quelques lignes celui qui semble taraudé par l'histoire .

lundi 30 septembre 2019 12:35
Tatouage-pirate-1068
3
alser

bonjour
moi, j'ai le vent réel sur le traceur (avec le gps), et aussi le vent apparent en même temps.
on navigue effectivement avec le vent apparent, mais avoir le vent réel te rappelle à l'ordre si tu es au portant et que tu tarde à réduire. Sinon, si tu dois changer de cap, le bateau te le rappellera !

lundi 30 septembre 2019 12:26
Avatarcco1
entre-cotes

Entièrement d'accord, je préfère nettement savoir quel est le vrai vent, ça évite pas mal de surprises.

mardi 01 octobre 2019 19:44
Missing
Salangane2

Deux remarques et une possibilité de solution:
En ce qui concerne l'intérêt du VR: si au près c'est effectivement le VA qui compte (c'est celui qui fait avancer le bateau...), en revanche au allures portantes, et plus particulièrement près du vent arrière, le gisement du vent réel (TWA) me semble très intéressant pour maintenir le bateau hors empannage...
Ensuite, en ce qui concerne le choix de l'origine de la vitesse, il est logique de calculer le vent réel comme différence (vectorielle) entre le vent apparent et celui généré par la vitesse sur l'eau puisque le vent apparent est mesuré sur le bateau, et non sur le fond... ce qui correspondrait d'ailleurs à un bateau sans dérive ni courant.
Enfin l'afficheur-maître (sur mon bateau, le Tri-Data) permet de choisir l'affichage, sur son écran, de la vitesse soit /eau, soit/fond. Est-ce que cela n'influerait-il pas sur la donnée prise en compte pour le calcul du VR? Je n'ai pas avec moi les documents rayMarine, je regarderai ça ce soir, si du moins c'est mentionné...

lundi 30 septembre 2019 12:29
Missing
didier.brest

« en revanche au allures portantes, et plus particulièrement près du vent arrière, le gisement du vent réel (TWA) me semble très intéressant pour maintenir le bateau hors empannage... »
Ce vent réel intéressant pour faire de la voile, c'est le vent réel par rapport à l'eau.

lundi 30 septembre 2019 13:10
Belharra-16-fevrier-648x398
CapCool

Hello Didier,
La notion de vent réel a pour intérêt d'être la même pour tout le monde, marins, terriens, météorologues; il s'agit de la vitesse du vent par rapport au fond.
Je suis d'accord que ce que tu appelles "vent réel par rapport à l'eau" est effectivement la notion la plus juste pour juger de la performance d'un bateau. Toutefois, cette terminologie me paraît quelque peu ambigüe; ne pourrait-on pas appeler ça "vent relatif à l'eau". Mieux, peut-être existe-t-il une autre terminologie, plus officielle ?

mardi 01 octobre 2019 08:38
Avatar
Schnaps


Bonjour,

Cela ne répond pas à la question pour Raymarine, mais il est possible d'afficher le vent vrai sur OpenCPN.
Cela a donné lieu à de nombreuses interventions argumentées et le choix a effectivement été de retenir la prise en compte du GPS et non pas du loch pour le calculer.

En plus de ce qui a déjà été écrit, l'intérêt de connaître le vent vrai est intéressant quand on navigue bien au chaud dans une timonerie, sans avoir le vent "dans les oreilles" ; nécessaire au portant et vent arrière.

L’affichage du vent apparent et du vent vrai sur les instruments peut se faire de façon séparée (illustration 1) ou sur un seul cadran (illustration 2), ce qui amha est plus "visuel".

mardi 01 octobre 2019 10:48
Img_1433
Solent

Pour info sur le ST 60 :

mercredi 02 octobre 2019 12:40
Avatar
Schnaps

@Fregoli
Je ne comprends pas l'intérêt de cet engin...
En fait, il semble ne donner que le SOG, qui est déjà donné par le GPS !?!
Me trompe-je ???

lundi 07 octobre 2019 17:17
Missing
Cédric 1983

La roue a aube est quand même bien pour avoir la dérive... mais c’est une solution car si le réseau voit 2 infos loch il doit être possible de choisir la source... mais pas sur!

lundi 07 octobre 2019 15:14
Cf71a61b-ea1d-4c0b-9385-2fb9798c2ace
mitch58

merci solent pour ton lien,tout est dit.
j’avais ouvert un sujet pour les memes raisons sur raymarine 80 et st 60 pour le tridata.

lundi 07 octobre 2019 22:23
M'enfin_spi_2017
Camilleb0461

Voici la réponse de raymarine

From: Support France <support.fr@flir.com>
Sent: Monday, September 30, 2019 10:16:05 AM
To: Camille BILTRIS <cbiltris@hotmail.com>
Cc: Raymarine Benelux - Product Support <support.nl@flir.com>
Subject: RE: [EXTERNAL] Raymarine I70 - Pas de vent réel sans Loch

Bonjour,

Le calcul du vent vrai, vitesse et direction, s’effectue exclusivement à partir de la vitesse surface.

Il n’est malheureusement pas possible de substituer celle-ci pour la vitesse sur le fond donnée par le GPS.

Cordialement,

Equipe support client
www.FLIR.com
37 Rue des Peupliers, CS 50007, 92752 Nanterre Cedex – France

6 jours
Nam_that
matelot@19001

En tout cas cette réponse permet de comprendre que les affirmations de Cédric 1983 plus haut étaient erronées bien que catégoriques
https://www.hisse-et-oh.com/forums/equipements/messages/2597999-raymarine-i70-pas-de-vent-reel-sans-loch#reply_2599532
Sur le Garmin Reactor on peut choisir la source de l'info vitesse, dans mon cas le SOG car je n'ai pas de speedo connecté.
Dans le cas du Raymarine, le bidule d'Aragon mentionné par Fregoli ferait donc l'affaire.

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Cédric 1983

non non, que ton garmin réactor fasse son calcul est une chose, mais dans le bus nmea, la trame VR est utilisé par tous les pilotes qui ne le calculent pas, ce qui est le cas de l'immense majorité.

5 jours
Nam_that
matelot@19001

Tu as lu la réponse de Raymarine ?
"Le calcul du vent vrai, vitesse et direction, s’effectue exclusivement à partir de la vitesse surface."
En réfléchissant deux secondes on en déduit que c'est bien le pilote qui effectue le calcul du vent vrai.

5 jours
35301_1461275684631_3837433_n
ptiplouf

A mon avis, l'intérêt principal de coupler le loch et l'anémo est de calculer le VMG. Si vous utilisez le SOG comme référence, le VMG calculé est peut-être "le vrai", mais je pense qu'il est moins pertinent pour vos réglages de voiles.

Bonne navs

5 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums