Un ordinateur de bord à bas coût

--- publié le 10 octobre 2018 11:55:43

Pour ceux qui partent de rien et souhaitent s’équiper d’un système de navigation à faible coût, voici un tutoriel  en français « pour les nuls ». Elle permet d’installer OPENCPN sur Raspberry Pi (photos et mise à jour régulière sur le blog https://1plus1blog.com/2017/12/22/un-ordinateur-de-bord-pour-bateau-a-bas-cout/

GLOBAL

L’objectif est de :

  • disposer d’un logiciel de navigation: position du bateau, navigation sur fond de carte: OPENCPN
  • pouvoir récupérer et afficher les prévisions météo
  • afficher les cibles AIS (pour voir les bateau disposant d’un émetteur AIS)

le tout basé sur un ordinateur appelé « Raspberry Pi 2 ou 3 » qui restera à poste sur le bateau. (Un Raspberry 3 sera bien plus rapide et performant qu’un 2)

L’ensemble ordinateur, clavier souris, carte mémoire, GPS USB, antenne AIS USB représente un budget d’environ 230 € avec écran (présenté sur la photo) ou inférieur à 150 euros, hors écran (si vous disposez déjà d un écran).

Pour configurer tout ça, j’utiliserai mon ordi windows de la maison (mais ça n’est pas indispensable, on peut le faire avec un ordinateur Mac ou Linux).

Ce n’est pas forcément la solution la moins chère: opencpn s’installe sur tablette android.

Après avoir tenté diverses méthodes dont celle recommandée sur le site d’Opencpn et celle recommandée sur le site d’Ubuntu (Linux), j’ai retenu la solution Openplotter(sailoog), de loin la plus simple. Le site de sailoog est bien plus complet que le présent article qui se limite à expliquer en détail les étapes permettant de disposer d’opencpn avec prise en charge du GPS, de l’AIS, de la météo.

Alors pourquoi s’embêter à faire tout ça alors qu’il y a des solutions toutes faites ? Je dirai que c’est au choix de chacun:

  • parce que c’est amusant de comprendre (vous aurez mis un pied ans le monde de Raspberry Pi qui permet beaucoup d’applications (home cinéma, serveur de données maison accessible depuis la monde entier, domotique contrôlable à distance…) ,
  • parce qu’à ce prix cette solution peut être dédiée à cet usage marin et rester à poste sur le bateau,
  • parce qu’utiliser OPEN CPN sur un ordinateur c’est malgré tout plus pratique et plus complet que sur tablette (ajoût d’extensions, manipulation avec la souris…),
  • parce que le système reste ouvert et évolutif: vous pourrez par la suite brancher le compas, le loch et tous les capteurs émettant des trames NMEA en général…

Le branchement de l’AIS, selon que l’on dispose déjà à bord d’un AIS, ou que l’on parte de rien sera expliqué dans un autre article.

1.  A quoi va servir tout ça?

1.1. Qu’est ce qu’OpenCPN?

C’est un logiciel (gratuit et opensource) très complet. Les fonctionnalités que j’utilise:

  • Il permet de représenter le bateau un fond de carte et de préparer, suivre sa navigation, calculer ses estimées d’arrivées.

opencpn1

  • Il permet de récupérer et lire la météo via des fichiers que l’on appelle des fichiers GRIB.
  • Il permet de mettre une alarme de mouillage (si le bateau sort d’un cercle dont on a fixé le rayon, cela déclenche une alarme sonore)
  • Il dispose « d’extensions », c’est à dire qu’on peut y rajouter des fonctionnalités appelées plugin (la météo GRIB en est une, la prise en compte de l’ AIS en est une autre, il peut faire du calcul de routage en tenant compte de la polaire du bateau et des prévi météo…).

Ce tutoriel n’est pas un manuel d’emploi d’openCPN, plusieurs sites expliquent très bien son fonctionnement. Si vous lisez l’anglais, le mieux est de lire intégralement le manuel d’emploi publié sur le site d’openCPN.

 

1.2. Qu’est-ce qu’un fichier météo GRIB?

C’est un fichier qui donne les prévisions météorologiques. Il est dédié à un usage marin.

Il y a un tutoriel là.

1.3. Qu’est ce que l’AIS?

tutoriel là

 

2. Et du coté du matériel?

2.1. La liste:

  • un raspberry Pi 3 (46 €) 
  • une carte mémoire micro SD avec vitesse écriture/lecture rapide: 16Go (10€) suffisent
  • un écran (TV, ordi), en acheter un à moins de 80€ qui s’alimente directement depuis le raspberry pi et s’intègre dans une planche de bord ou un boitier dédié. N’importe quel moniteur HDMI mais dans ce cas, pensez à l’alimentation et la consommation sur le bateau).
  • clavier/souris (7€)
  • un GPS USB pour savoir ou est le bateau et sa vitesse (42€)
  • une antenne RTL SDR pour avoir l’AIS (20 euros)
  • cable d’alimentation micro USB à brancher sur la batterie du bateau: sur prise allume cigare (minimum 2,5A) ou via un transfo comme décrit ici)
  • un haut parleur avec prise jack pour l’alarme (mouillage, AIS)
  • vous pourrez prendre en option un boitier pour votre raspberry (7.5€)

Il vous faudra un lecteur de carte microSD

 

 

2.2. Qu’est-ce qu’un Raspberry Pi?

C’est un ordinateur de la taille d’une carte de crédit. Cet ordinateur avait été conçu avec l’objectif de produire un ordinateur à bas coût permettant de faciliter l’apprentissage de la programmation informatique pour les étudiants en informatique.

Il travaille sous Linux (c’est ce que l’on appelle l’Operating System), plus exactement sous Raspbian. Rien de bien méchant: cela ressemble à un écran windows mais ça se manipule un peu différement. Il y a d’ailleurs de nombreux sites et forums dédiés au RPI. Pour ce tutoriel, vous n’avez pas besoin d’y aller, mais si vous êtes curieux, ne vous privez pas…

Vous n’y connaissez rien? Vous en avez de la chance parce que monter « Raspbian sur un Raspberry Pi » (les sachants causent ainsi…) est très facile…. Allez, on y va.

3. Installation d’Opencpn sur Raspberry Pi

 

Préparer la carte microSD

Téléchargez le fichier openplotter 

(prenez la dernière version. A la date de rédaction de cet article, la dernière version était la v0.10.0 NOOBS )

download

Décompressez le fichier (par exemple avec ashampoo)

dezip

Cela va vous créer un répertoire NOOBS_v2_3_0 dans lequel sont les fichiers décompréssés.

 

 

Sur votre PC windows, formattez la carte SD avec SDformatter

SD-Formatter

 

Copiez les fichiers décompressés (et non le répertoire NOOBS_v2_3_0) directement dans la carte SD

copie

 

Mettez la carte micro SD dans le raspberry pi (RPI)

Branchez les cables du RPI: HDMI, GPS, souris, clavier, AIS (si vous l’avez).

Branchez en dernier l’alimentation et laissez faire… vous devriez voir défiler des lignes, des pages…

4. Réglages de base

Une fenêtre « tty auto setup » devrait s’afficher. Cliquez sur « setup » (pour l’instant laissez coché « setup autostart on every boot », vous pourrez décocher cette case une fois que ce sera installé sur le bateau et qu’il n’ y aura plus de changement dans vos branchements): notez dans un coin les ports USB détectés avec le « baud rate ».

4gpsNe fermez pas la fenêtre, mettez là en miniature.

Mettre tout en français

Cliquez sur la framboise en haut à gauche/preferences/configuration du Raspberry

2017-12-22-233049_800x480_scrot

Pi/localisation: et réglez la localisation, le fuseau horaire, le clavier, la région du wifi

 

Lancez Opencpn pour voir…

1affichage

Après une première joie -légitime- parce que ça marche, vous vous dites:

« mais, le GPS n’est pas reconnu? »

« mais, il n’ y a pas de cartes? »

« Pourquoi le wifi ne marche pas, comment puis je récupérer un fichier grib sur internet? »

Pas de panique, on va faire tout ça… En premier lieu, 

choisissons le type d’affichage

Cliquez sur outils

outils

Personnaliser: sélectionnez la langue et « traditional »

2affichage

 

5. Prise en charge du GPS par opencpn

Ouvrez Opencpn

Cliquez sur outils

outils

cliquez sur connexions

ajouter une connexion

5gps

cochez « Série »

7gps

ouvrez le menu déroulant Port com: le port correspondant à votre GPS va être proposé, sélectionnez le. Sélectionnez 4800 bauds.

Cliquez sur « Appliquer »

Vous devriez voir le signal GPS pris en compte (barrettes vertes en haut à droite) et la position courante affichée sur l’écran (cliquez sur l icône avec un bateau rouge)!

Les derniers commentaires :

Item2
1
rodrigue

Un PC d'occase à 40 euros qui marche longtemps on en trouve pas tous les jours. L'avantage du pi c'est que tu peux faire deux ou trois cartes SD avec toute la config et avoir des spares (pi, gps usb), tout ça pour vraiment pas cher. Ma config complète avec écran de portable récupéré et interface sdmi, PLUS récepteur AIS, plus clavier/souris m'a coûté moins de 150 euros

lundi 29 octobre 2018 08:41
Missing
TIR

https://www.gearbest.com/tv-box-mini-pc/pp_635379.html
acroché derrière l' écran.
après le premier, je n'en ais acheté que 2 !!! Il est vrai qu'à l époque ils ne valaient que 85 euros....

lundi 29 octobre 2018 01:45
Photo_voile
2
ric56

Et si vous faisiez simple.
Je navigue depuis des années avec des 10 pouces, acer aspire one,2 gps usb, transfo 12/19V.2 gps
Un a pris une vague sur la table à carte dans le golfe de gascogne( déferlante) des suites de la bêtise d'un soit disant responsable qui n'avait pas fermé le capot de descente, sèche cheveux, après qlq tentatives, il fonctionne toujours mais commence à lacher( merci les chiens qui ont déterioré la connectique de l'alimentation)
J'ai un autre malheuresement sous w10 donc changer mon gps usb.
J'achète un ordi, m^me modèle pour 40€ sous w7 pour avoir la même config, j'ai aussi un 15 pouces sous vista même config, avec toujours la même connectique, mais je ne conseille pas de sortir avec une tablete à la main: une main pour soit une pour le bateau.
Cout possible: ordi 50€, alim: 20€, gps usb:15€ et bien entendu avec opencpn

jeudi 11 octobre 2018 17:38 *** Message modifié par son auteur ***
95228
2
Zadig

Avec une simple tablette, encore une fois lisible en plein soleil de méditerranée je fais navigation, routage, météo, surveillance de mouillage sans aucun problème.
Même utilisée en second outil en traversée de l'atlantique. En y rajoutant un AIS connecté en Wifi, elle aurait assumé la totalité des services de la traversée océanique en termes de navigation.
Vous appelez çà un gadget ?

jeudi 11 octobre 2018 16:40
Missing
Sailabout

Lent pour une vidéo mais plus que suffisamment rapide pour la navigation. Certainement mieux que de regarder un écran de PC ou de tablette en plein soleil ou l'on ne voit rien . . .
Quant aux couleurs . . . on s'y habitue. La plupart de mes cartes papier sont des copies noir et blanc de cartes officielles (je ne navigue pas dans les eaux Européennes).

jeudi 11 octobre 2018 15:44
Voir tous les commentaires
Retour