Tous les forums > Vie à bord > Cned envié
Missing
Francois 260

Cned envié

Les familles en voyage parlent ici parfois du CNED sans peut être mesurer qu'il s'agit d'une des spécificités françaises enviées par d'autres nationalités. Je viens de voir un de mes amis qui vit avec ses enfants dans différents pays. Il me disait que de nombreuses familles de nationalité européenne disaient qu'elles apprécieraient d'avoir un dispositif similaire pour leurs enfants. Ca peut totalement bloquer des projets de voyage quand l'instruction est obligatoire et doit être dispensée dans des écoles internationales ou similaires. Avez vous eu des retours similaires ?

mercredi 13 juin 2018 22:37

Liste des contributions

P8010019
PHIL [WINNIE II]

@cher Ebraball
Ne penses-tu pas que ce type de réponse (à connotation passablement « politicienne »...) aurait plus sa place en taverne qu’ici ?

Le CNED a une utilité nationalement reconnue qui ne me semble pas mettre en péril son avenir.

Des études de fréquentation ferroviaire, publiées récemment, montrent que certaines gares n’accueillent que quelques dizaines de voyageurs par an ! Heureusement que ces gares ne sont plus, en jargon cheminot, que des « points d’arrêt non gérés » (locaux de la gare fermés et sans personnels...)

Mais bon.... j’ai néanmoins quelques difficultés à comprendre qu’au nom de la « pérennité du service public », on conserve de telles servitudes...

https://www.capital.fr/economie-politique/les-gares-les-plus-frequentees-et-celles-ou-vous-ne-croiserez-pas-un-chat-1242104

PHIL

mercredi 13 juin 2018 22:24
Fb
4
Dahut d'Ys

PHIL, ne t'inquiète pas, la SNCF sait très bien faire. ici en Centre Bretagne, elle a commencé par changer les horaires puis a constaté que "mince y a personne dans les trains" puis fermé la ligne. Facile !!

mercredi 13 juin 2018 22:30
P8010019
PHIL [WINNIE II]

@Dahut d’Ys
Ouf ! Tu m’as rassuré, là !...

PHIL

mercredi 13 juin 2018 22:44
Avatar
roberto

Oui, même constat avec plein d'autres nationalités, un système que beaucoup de familles étrangères envient.
Parfois l'absence ouvre la porte à d'autres expériences: pendant un hivernage, des familles de plusieurs nationalités se sont "cotisées" pour embaucher un prof pour faire de l'école pendant l'hiver à tous les enfants reunis; autre chose

mercredi 13 juin 2018 21:31
Imgp1980_-_version_2
3
KiwiKaki

C'est une spécificité française mais seulement pour les enfants scolarisés en France avant le départ. On a rencontré une famille française vivant avant en angleterre et ils ont du payer le Cned par matière pendant leur voyage. Cela peut être aussi le cas de certains belges francophones.
Le Cned c'est vraiment super bien fait. Quel plaisir de faire de la musique et des arts plastiques avec des supports aussi intéressants. C'est malheureusement la désilusion de retour au collège pour tous les petits voyageurs habitués aux beaux programmes concoctés par le cned.

ll faut voir que le Cned est principalement fait pour les enfants handicapés, hospitalisés sur des longues durées ou habitant dans des endroits reculés (de nombreux témoignages de "petits copains" dans les supports pour créer une petite communauté cned) et pour eux c'est vraiment une chance ! Espérons qu'on ne considère pas encore que c'est "trop de pognon" qui ne sert à rien...

Pour compléter par rapport à la question posée, les québécois et américains ont l'équivalent mais privé bien sur et paient très cher pour un service moins bien fait.

Certains français qui ne veulent pas de contrainte de date de rendu s'en sortent plus ou moins selon les gamins avec les cahiers de vacances mais pour le retour c'est plus compliqué car les enfants sont considérés comme déscolarisés et selon les académies ils peuvent avoir à passer un examen (compliqué et un peu dissuasif) pour retrouver leur niveau.
L'avantage avec le cned, c'est que les enfants restent dans l'éducation nationale avec des "avis de passage" ce qui leur permet de retrouver leur classe d'age sans soucis à leur retour.

mercredi 13 juin 2018 22:19 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Francois 260

Mes amis me disaient que pour les allemands c'était très compliqué et aussi pour les anglais.

jeudi 14 juin 2018 00:04
Avatar
roberto

Le cned est devenu payant depuis 2-3 ans, pour tous: avant c'était payant seulement pour ceux qui le suivaient en "étudiant libre", il est devenu depuis payant même pour la scolarité officielle obligatoire
2010-2011 nous n'avons rien payé (sauf petites taxes), 2016-2017 les deux enfants CM1 et 4ème ont payé de taxes d'inscription non indifférentes.

mercredi 13 juin 2018 22:35
Imgp1980_-_version_2
KiwiKaki

Oui j'ai entendu dire aussi que c'était devenu payant, tu peux en dire plus car sur le site du cned, on trouve toujours les infos suivantes:
"L'inscription en classe complète réglementée est gratuite pour tous les élèves de 6 à 16 ans bénéficiant d'un avis favorable du directeur des services départementaux de l'éducation nationale (DASEN) "du département de résidence* de l’élève." (Article R426-2-1 du Code de l’éducation). "

mercredi 13 juin 2018 23:03
Avatar
roberto

Je vais poser la question à mon épouse qui a suivi le tout. De mémoire quelques centaines d'euro (5-6-700) par enfant, avec X00 en plus si on voulait les textes imprimés.
Les textes n'étant pas totalement disponibles avant le départ, on a choisi l'option "fichier pdf" avec impression au bateau. Au mois de février ils ont envoyé les fichiers pour le deuxième semestre, j'ai dû imprimer 1200 pages, mille deux cent pages...

mercredi 13 juin 2018 23:26
Missing
Francois 260

Un peu HS, mais c'est aussi pour dire qu'en matière de formation la France a su inventer des dispositifs novateurs, mais souvent sans les faire connaître. Je pense aussi aux APP et aux Entreprises d'Entrainement peu connus..

jeudi 14 juin 2018 00:10
P8010019
2
PHIL [WINNIE II]

Le CNED n’a pas, pour seule activité, loin s’en faut, que l’éducation des enfants dans l’incapacité (médicale...géographique) de suivre leur cursus scolaire obligatoire au sein d’un établissement scolaire près de chez eux !
Cet organisme propose également aux adultes un soutien scolaire avec cours, devoirs à rendre et corrections, leur permettant de se préparer et de se présenter à des examens et des concours en candidat libre.

C’est grâce au CNED que j’ai pu me reconvertir professionnellement (à 40 ans...), et devenir enseignant en lycée, en présentant en candidat libre, aux côtés des « gamins » étudiants en IUFM, le concours du CAPET de génie mécanique.
Mes études d’ingénieur étaient assez lointaines... l’entraînement de mon mononeurone inexistant... Contre la somme de 1400 francs, j’ai reçu en deux envois postaux « trois tonnes » de papier, reliées en petits fascicules de cours et TD-TP ! Les bras m’en sont tombés...
Je m’y suis attelé fin août...pour un passage des épreuves écrites d’admissibilité en février ! C’était...court...et assez démoralisant.
J’ai augmenté petit à petit la cadence journalière de travail, très bien soutenu (également moralement...) par le prof tuteur que le CNED m’avait désigné.
De deux malheureuses heures d’études par jour en août, je finis par bosser « vissé à mon bureau » huit à neuf heures en février avant les écrits.
Le soutien à distance des profs du CNED fut, bien sûr, beaucoup moins efficient pour la préparation des épreuves orales d’admission...
Cependant, à plus de 40 piges, j’ai réussi ce concours d’enseignant du premier coup (c’était en 2001), passant devant le nez de plein de petits jeunes qui le retentaient pour la énième fois !

Sans le CNED, je n’y serais très probablement jamais parvenu ...

PHIL

jeudi 14 juin 2018 04:38 *** Message modifié par son auteur ***
20170420_185202
1
Demian12

J ai vécu il y a 3 ans situation similaire, CAPES arts plastiques obtenu en candidat libre grâce au CNED , je travaillais en parallèle à tps plein comme ouvrier paysagiste. Bon par contre prof relais inexistant, juste des correcteurs

mercredi 20 juin 2018 21:59
Missing
2
le celte

quoi ? Un service public qui fonctionne ?
vite ... étudions la chose : il y a sûrement des économies à faire pour qu'il ne fonctionne plus !

jeudi 14 juin 2018 07:27
Sans_titre
2
Nemo Dictateur consensuel

En général, les services publics qui se considèrent comme redevables d'un service rendu au public fonctionnent.

Ils cessent de fonctionner lorsque ils pensent que c'est le public qui leur est redevable du service qu'ils devraient rendre.

jeudi 14 juin 2018 07:35
Jem
2
bil56

stop, on n'est pas en taverne ...

mercredi 20 juin 2018 22:05

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums