Tous les forums > Vie à bord > Vos retours d'expérience sur la réduction des déchets à bord
Missing
maguélo

Vos retours d'expérience sur la réduction des déchets à bord

Bonjour,

Je suis à la cherche de retour d'expérience sur le stockage de la nourriture à bord lors de navigations de plusieurs jours.

A terre, nous utilisons des bocaux en verre pour le stockage des aliments secs (pâte, riz, lentilles, pois, semoule etc.), ainsi que pour la viande, le fromage et le poisson.

Est-ce envisageable d'utiliser des bocaux en verre sur un bateau ? Si oui, vaut-il mieux privilégier des bocaux de grande contenance (5 litres, 3 litres) ou des plus petits ?

Si non, quelle alternative privilégier en tenant compte du fait que le plastique est absolument proscrit ?

Un autre question est : quel est votre retour d'expérience sur l'avitaillement en utilisant un minimum d'emballages (et pas de plastique cela va de soi) sur une boucle atlantique ?

A terre, en faisant appel au vrac, nous avons réduit nos déchets de plus de 50 % (alors que nous compostions déjà les déchets de cuisine).

Toute idée constructive est la bienvenue !

Merci pour vos réponses !

Maguélo

vendredi 14 juillet 2017 11:02

Liste des contributions

Missing
4
jacques9

Je ne comprends pas vraiment les objectifs. Pas de plastique pour des conditions de goût, de pollution, autres ?
Evidemment le verre se casse et le verre est lourd.
Pour ma part, je privilégie la qualité de la conservation, le conditionnement en petites portions, et la légèreté, car sur de longues distances, le poids de l'avitaillement est un réel problème.
Nous utilisons des bocaux stérilisés pour les plats préparés par nous mêmes.
Et nous utilisons la conservation sous vide (nous avons un Foodsaver FFS004X sur le voilier). Ce système sous vide double la durée de conservation hors frigo et, pour les produits réfrigérés, suppriment toute odeur. Enfin, je stocke par ce système de nombreuses pièces de rechange hors de la corrosion marine.
L'intérêt de la conservation sous vide est que l'on peut confectionner des sachets soudés de toutes tailles, par exemple, 200 g de sucre ou de sel, 1kg de farine, etc... et qu'il n'y a aucun contact de le denrée avec l'air. Pour nous, c'est un grand progrès.
Les enveloppes usagées sont simplement remises à la poubelle du port. Je ne vous pas de souci de pollution.

vendredi 14 juillet 2017 13:28
Avatar
Shrubb

Super, le Foodsaver ! Merci pour l'idée.

vendredi 14 juillet 2017 16:41
Missing
1
maguélo

Bonjour Jacques,

Merci beaucoup pour votre réponse. Mon objectif principal est d'éviter d'utiliser du plastique, chaque fois que c'est possible. Nous savons aujourd'hui que le plastique ne se dégrade pas, mais qu'il se fragmente en millier de petits morceaux pour finir ingéré par les poissons, les tortues, les oiseaux.

La vie serait très facile s'il suffisait de jeter ses déchets dans les poubelles des ports. Mais dans ce cas, comment expliquer que les océans contiennent déjà 150 millions de tonnes de plastique ? (source : http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/01/25/01008-20160125ARTFIG00358-en-2050-les-oceans-compteront-plus-de-plastique-que-de-poisson.php)

J'aime la mer, et je dois dire que cela me fait bizarre de nager dans le plastique, comme dans les eaux de Puerto Morelos au Mexique. Mon approche est donc d'adopter un mode de vie simple qui prenne soin de ce qui m'entoure.

Peut-être que ce reportage diffusé sur ARTE peux apporter d'autres informations et explications : https://www.youtube.com/watch?v=u0vfEXMPNbw

Merci de m'avoir lue et très belle navigations à vous,

Maguélo

vendredi 14 juillet 2017 18:20
Missing
JPCorse

Les sachets font quand même quelques m2 de matière plastique consommée !

samedi 15 juillet 2017 03:51
Amiraut%c3%a9_de_bretagne_-_1%c3%a8re_version
1
Ar Vag

Les bocaux en verre de la marque "le parfait", pour ne pas la citer...
On fait nos conserves avec, durée de vie 6 mois, et on en a à bord.
Aucun problème, il faut juste bien les caler pour éviter la casse.
Un p'tit bœuf bourguignon maison, ça n'a rien à voir avec une vulgaire conserve.

vendredi 14 juillet 2017 13:28
Missing
maguélo

Bonjour Ar Vag,

Merci beaucoup pour votre réponse. Un de mes défaut est que j'aime manger du bon. Ce qui veut dire cuisiner. Alors évidemment faire des conserves soi-même c'est une bonne idée (mais il faut encore que je potasse mes recettes de cuisine !...)

Pour les caler, qu'est-ce que vous utilisez ?

vendredi 14 juillet 2017 18:23
Fritz_ze_cat
fritz the cat

déjà tout déballer sur le quai ,ça évite l'insfestation des cafards
tout laver avec de l'eau javélisée surtout sous les tropiques .
les légumes et agrumes les laver au permanganate dilué ...
les stocker dans les filets ou des paniers d'osier ..
tout ce qui est sous vide évidement non mais l'emballage si
tout ce qui est biologique peut passer par dessus bord ,généralement j'embarque une provision de pierres pour lester les sacs en plastique biodégradable sur une traversée de 3 semaines il n'y en a pas tant que ça ,ce que je ne peux pas jeter je le conserve dans un coffre dans un grand sac poubelle et si on ne veut pas que ça pue il faut laver les emballages à l'eau de mer ..
alain

vendredi 14 juillet 2017 18:27
Missing
maguélo

Bonjour Alain,

Merci beaucoup pour votre réponse !

L'invasion de cafards, oui, il faut garder cela à l'esprit ! Une femme qui a voyagé plusieurs années avec son mari et ses enfants préconise de brosser les boîtes de conserve au vinaigre avant de les embarquer.

Merci pour vos conseils et bonnes nav' !

Maguélo

vendredi 14 juillet 2017 19:50
Dsc_0007
daddy

j'utilise 2 planchettes attachées ensembles aux extrémités pour écraser les canettes, boites de conserves......cela les aplati bien avant de rejoindre un des coffres arrières, un gain de place

vendredi 14 juillet 2017 19:17
Missing
maguélo

Merci pour votre réponse Daddy, je note !

vendredi 14 juillet 2017 21:06
Avatar
Micmarin

Pas de plastique limite évidemment les choix... mais je ne comprends pas l'aspect pollution.

Pendant presque 20 ans j'ai vécu à bord avec mes jerricans (en plastique) de riz, pâtes, lentilles, pois, tufu déhydraté, farine... J'en avais de toutes tailles. Du coup les magasins en vrac dont tu parles sont aussi mes magasins d'avitaillement pour la croisière.

Et pollution zéro, même avec du plastique!

vendredi 14 juillet 2017 20:09
Missing
maguélo

Bonjour Micmarin,

Merci beaucoup pour votre réponse.

L'aspect pollution réside essentiellement dans la production de déchets qui pourraient facilement être évités. Il n'y a effectivement pas de pollution dans le recyclage de jerricans qui sont à chaque fois réutilisés.

Expérience faite, je sais que les épices vieillissent très mal dans un contenant en plastique... Alors je préfère éviter !

Bon vent !

vendredi 14 juillet 2017 21:05
Avatar
2
roberto

Je vais me faire encendier mais bon... je pense que ( ou mieux, la realite m a amene a etre convaincu que) ce ne sont que des inquietudes de pays riches.
Pourquoi:
1. Iles paradisiaques de l atlantique dont les plages sont litteralement envahies par des seringues (sic), car les pecheurs industriels "orientaux" ont des rythmes qui ne sont supportables que avec des amphetamines
2. Rivieres tropicales ou des descentes des armees "pour donner un exemple" font que les orpailleurs vident d un coup leur stock de mercure, on voit des poissons morts descendre les fleuves pendant des jours
3. Usines de fabrication de colorants ( je crois apres le nucleaire c est ce qu il y a de pire?), bien occidentales, installees plus ou moins cachees, "tout le monde sait qu elles sont la mais il ne faut pas le dire", vous savez, le travail, beaucoup de familles, etc etc
4. Pays dans lesquels il n y a pas de poubelles, eh oui. On arrive avec son beau sac de couches d enfant dans le village autoproclame "durable", tout le monde se jette dessus pour essayer de recuperer quelque chose , il n y a rien sauf, a la fin, du caca de bebe partout.
Voila, on continue a separer, recycler, durabiliser en vrais bobos, "horreur le plastique", helas le monde reel tel qu on l a vu est toute autre histoire. :(

vendredi 14 juillet 2017 20:46 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
maguélo

Cher Roberto,

Merci pour ta réponse. Cependant, je ne suis pas sûre de comprendre ton propos.

Oui, si tu veux, ce sont des "inquiétudes de pays riches", mais que veux-tu ? C'est dans l'un d'entre eux que je suis née, je suis un produite de la culture à laquelle j'appartiens, et cela, on ne le choisit pas. En revanche, vivre dans un pays riche me donne la liberté de vivre comme je le souhaite, sans imposer quoi que ce soit à qui que ce soit.

Ma question initiale était, si je synthétise, comment est-ce que je pourrais à titre personnel, changer mon comportement pour avoir moins d'impact négatif sur mon environnement et les personnes qui m'entourent.

Je n'ai pas bien compris tes arguments et solutions que tu proposes (mais y en avait-il vraiment ?), si ce n'est que tu m'étiquette comme "vraie bobo". J'accepte très bien cette caractérisation, si ta définition inclus quelqu'un qui se pose des questions qui dérangent ou qui paraissent futiles ou déplacées. Que veux-tu ? On ne peut pas changer le monde, on ne peut qu'essayer de se changer soi-même.

Après libre à toi de débrancher ton cerveau à chaque fois que tu fais un choix de vie, de consommation...

Bon vent !

Maguélo

vendredi 14 juillet 2017 21:02
Avatar
2
roberto

Mais non mais non, c etait plus une expression de cynisme qu une prise de position quelconque, quand je dis bobo je me mets en premiere ligne: je recycle, bidon vert bidon jaune bidon verre bidon plastique bidon papier, je trie soigneusement, etc etc. On le fait et on est contents de le faire, la petite pierre pour le grand batiment etc etc.
Tout el le faisant, je pense tres serieusement que ce ne soit qu une facon de se tranquiliser la conscience, faire son bon devoir de citoyen "responsable", mais qui au fond cela n apporte pas plus qu une miette a l amplitude de ces problemes a echelle mondiale, du moins pour ce que j ai pu voir en mer dans des endroits un peu moins soumis aux contro!es, qu on l accepte ou pas ils representent pres de 99% de comme la mer est vecue dans notre planete, et c est un desastre (avec un degre de connivence de "notree" monde occidental -donc au fond de notre vote- variable, mais tres souvent tres important).
Bien cordialement, vraiment
r.

vendredi 14 juillet 2017 22:04
Missing
maguélo

Petite précision que je souhaite encore apporter : effectivement le tri des déchets est une façon de se tranquilliser la conscience pour des milliers de personnes. Moi je trouve que le tri n'est pas une solution parce que l'on ne s'attaque pas au fond du problème.

Et si j'ai décidé de réduire mes déchets et d'éviter autant que faire se peut le plastique, c'est que j'ai eu une prise de conscience. Et je reste persuadée que rien ne change sans prise de conscience.

bonne soirée

vendredi 14 juillet 2017 23:31
Logo_baleinoid
4
MOBY

J'ose espérer que tu n'as pas un bateau en plastique!

vendredi 14 juillet 2017 23:41
20160326_184434
4
Capolarge

Bonjour Roberto
Tu connais l'histoire du colibri ? Dans un incendie de forêt, tous les animaux fuient sauf un petit colibri qui prend de l'eau dans son bec et jette quelques gouttes sur le feu. Les autres animaux le voyant faire, se moquent de lui et lui disent : "Tu espères éteindre l'incendie?". Et le colibri répond : " Non, mais je fais ma part!"

samedi 15 juillet 2017 08:49
Avatar
roberto

Une etoile Capolarge
Cordialement

samedi 15 juillet 2017 10:54
Missing
Pietje Scramouille

Bonsoir Maguélo , perso c'est pot Weck de toutes les tailles , et pot de confitures réutilisé : tout le sec ouvert est conservé de cette manière . perso j'enfile des vieille chausettes autour des pots pour éviter le bruits et la casse . lors des pêches de gros poissons je fais des conserves à la cocote à pressions

vendredi 14 juillet 2017 22:38
Missing
maguélo

Bonsoir Pietje,

Merci pour votre email. Je vais garder le truc des vieilles chaussettes, belle réutilisation d'un truc qui ne sert plus ! En plus, ça a l'air rudement bon !

Cocote à pression, je n'y avait pas encore réfléchi. ça vaut le coup niveau encombrement/utilisation ?

A+

Maguélo

vendredi 14 juillet 2017 23:33
Sternes_1
6
Skol

Hello Maguélo,
la cocotte à pression à bord, c'est IN DIS PEN SA BLE !!
surtout si tu aimes cuisiner (en mer, ça bouge) et conserver (stérilisation sous pression, moins de gaz consommé).

isabelle, sur Skol

samedi 15 juillet 2017 01:00
Missing
maguélo

Ok, noté ! Merci pour le conseil !

samedi 15 juillet 2017 09:27
Missing
Pietje Scramouille

pour te donner une idée : les conserves de poissons filets de dorade coriphène ( rajouter jus de citron ou vinaigre vin blanc ou eau (pas trop le poisson en donne) , herbes,poivre et sel) minutes à la cocote minute .
tu gagnes énormément de temps à la cuisson des légumineuses de toute sorte et c'est beaucoup plus sur

samedi 15 juillet 2017 11:19
Missing
maguélo

Ben je crois qu'on va adopter la cocote minute à bord alors !! d

Merci pour tes conseils/idées !

mardi 18 juillet 2017 11:50
Freres
Darwin

On peut même cuire à la vapeur avec la cocotte en pression.
Il suffit d'avoir le niveau d'eau sous le panier.
Les temps de cuisson sont relativement courts et le poisson n'est pas gorgé de bouillon.

dimanche 16 juillet 2017 18:05
Favicon
1
kaahua

Bonjour,
Il y a aussi d'autres modes de conservations sans utilisation de la stérilisation, donc sans apport calorique.
Je pense notamment à la fermentation, c'est comme ça qu'est fait la choucroute, mais beaucoup d'autres aliments peuvent être traitées ainsi.
A vos recherches.

dimanche 16 juillet 2017 18:18
Missing
Pietje Scramouille

tu peux donner le modus operandi pour du poisson et d'autre aliments que tu conserves de cette manière ?
merci d'avance
Pietje

dimanche 16 juillet 2017 23:26
05_(6)
1
shazzan

En 2012, pour ma 1 ère transat, je n'avais pris que de canettes de bière en verre que je jetais à la mer après avoir retiré les étiquettes en papier ou plastique selon la marque, le boites de conserve en fer, tomates pelées, champignons où autres, pareil, à la mer après avoir retiré les étiquettes et finalement, on a tellement pêché qu'on a pratiquement mangé que du poisson et donc on a eu que 2 sacs poubelles à décharger pour 21 jours, rien de plus et encore, pas vraiment plein.
Quand tu arrives là où tu veux, il y aura toujours de quoi jeter ce qui est polluant, alors pas vraiment la peine de se prendre la teuté à mon avis...
Mais bon, les perfectionnistes, font toujours mieux, et ceux qui en prennent conscience comme moi, font juste ce qu'ils pensent être le mieux, même si on peut penser encore faire plus....
Pascal

dimanche 16 juillet 2017 22:50
Sternes_1
1
Skol

En réfléchissant à ta question d'origine, je me demande s'il ne te manque pas un peu de recul sur ce que sera une boucle atlantique du point de vue de l'approvisionnement.
Car si j'ai bien compris tu refuses d'embarquer des boites plastiques "longue durée" pour protéger les aliments de l'humidité. Ce qui semble indiquer que tu es déjà très loin dans le processus de réduction des déchets: achat de beaucoup d'aliments en vrac, ou avec tes propres bocaux en verre que tu emportes chez le boucher, fromager, etc... pour ne pas te faire fourguer le sac plastique qui va avec toute vente.
Je respecte cette façon de faire et en même temps je pense pertinent de te signaler que ces pratiques-là sont encore plus confidentielles et difficiles à mettre en œuvre dès qu'on sort de l'Europe. Les avitaillements sont déjà assez compliqués lorsqu'on n'est pas dans son milieu, il va être difficile de garder ton niveau d'achat "zéro déchet" en voyage.

Nous avons des bouteilles plastiques d'1,5L, anciennes bouteilles de jus de fruit, les mêmes depuis 10 ans, pour stocker le riz, les lentilles, et autres céréales, d'autres de 2 et 3L, anciennes bouteilles de vin ou huile que nous avons trouvées plus récemment mais garderons aussi longtemps que possible, pour stocker les farines.

lundi 17 juillet 2017 00:46 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
maguélo

Merci pour vos réponses et vos idées à tous. Tout ceci est très enrichissant.

Pour Skol : oui, effectivement j'essaie de réduire mes déchets autant que possible et il est vrai que je ne sais pas exactement à quoi m'attendre dans les pays que nous allons visiter (même si Chou-Chou me dit qu'il y a plus de vrac dans les îles qu'ici en Europe. Je reste sceptique).

Mais je veux essayer de faire de mon mieux, et peut-être de dénicher des bonnes adresses à faire partager. Je vous tiendrai au courant dès que le blog sera opérationnel d

Bonnes nav' à toutes et à tous

mardi 18 juillet 2017 11:57

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums