Tous les forums > Vie à bord > manger a bord
Missing
Bordille

manger a bord

bonjour a tous,je sais ce sujet a déjà était traité.Je suis en convoyage en ce moment et je trouve que nous mangeons plutôt bien.Je me suis dit relance le sujet pour voir la tendance qui ce dégage de manière générale.Je suis aussi cuisinier de formation et l´avitaillement a bord me laisse toujours perplexe.Alors allez y dite moi quel est votre régime a bord et n´oubliez pas de décrire aussi par quel condition météo vous êtes au moment ou vous mangez,combien de personnes,avec ou sans frigo ect...Par exemple j´ai préparé un sauté de poulet au lait de coco curry par 25 nœud de vent et 2m de houle par l´arrière en me tenant a la main courante qui permet de prendre la descente dans le carré.(je ne dit pas cela pour me vanté hein mdr)Merci a tous pour vos témoignages!

mercredi 07 juin 2017 17:53

Liste des contributions

Ccc
1
Captain Fracasse

Que de bons petits plats

mercredi 07 juin 2017 18:08
Missing
JPCorse

ça c'est du savoir-vivre !

mercredi 07 juin 2017 23:46
Missing
Bordille

alors la tu vient de me tuer! dressage a l´assiette je présume?

mercredi 07 juin 2017 18:49
148
SILLAGE

Heureusement ya du pain pour faire des boulettes!!

mercredi 07 juin 2017 19:07
Duduche_akbar
Duduche Braz

Le miam-miam est essentiel. Pour l'avitaillement ça dépend de la sortie : balade à la journée avec ou sans escale à midi, régate, croisière côtière ou au large...

mercredi 07 juin 2017 18:52
Missing
Bordille

oui mais fraudais m´en dire plus donne moi ta façon de faire.quelques exemples?

mercredi 07 juin 2017 18:55
V__5091
Muss

EN régate c'est plutot les revoltés du Bounty

mercredi 07 juin 2017 19:18
P8224828
hoolof

Bonjour,
nous, en convoyage, on ne s'embête plus depuis qu'on a trouvé ça:
https://www.paulboye-ventedirecte.fr/179-rations-lyophilisees
C'est bon, il y en a pour tous les goûts, tu manges quand tu as faim, pétole molle ou brafougne sévère, juste un peu d'eau chaude. On peut rajouter du piment et des herbes si on veut, ça se conserve cinq ans et pas besoin de frigo. Après: fromages, fruits frais, jamon serrano, chorizo, oeufs, chocolat, rosado, bières, pastaga, rhum arrangé etc... et les baguettes à finir de cuire Jacquet, Lidl en avait avant mais je n'en trouve plus cette année. http://www.painsjacquet.com/produit/2-demi-baguettes-bio/

ET bien entendu les pâtes: avec de la tomate et du basilic, un filet d'huile d'olive, les spaghetti froids, c'est un délice.

mercredi 07 juin 2017 19:22 *** Message modifié par son auteur ***
Mouillage_glengarriff
mistral gagnant

Presque 10 euros le plat, ça fait un sacré budget!!
A deux, 40 euros par jour; 1200 euros par mois.
Pas pour moi.

mercredi 07 juin 2017 22:18
Missing
1
Bordille

merci bien,c´est bien ce que j´ai sentis.La tendance a venir c´est le lyophiliser.Moi et mon cap de cuisine française ont peut aller ce mettre en pls :)

mercredi 07 juin 2017 19:30
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

Une quiche maison avec de la verdure (épinards, fanes de radis ou de carottes, orties, ou oignons...) ça se mange froid ou réchauffé... pour les sorties journée ou week-end.

mercredi 07 juin 2017 19:38
Missing
1
COCOBELOEIL78

Du frais ou le resto quand on descend dans les ports; sinon je me prépare des petits plats à la maison et je les stérilise (boeuf carottes, fricassée de veau, osso-buco etc, etc... sans oublier des petits bocaux de sauce bolognaise ) encore ce soir je me suis fait une bonne assiette de spaghetis bolo c'est autre chose que les sauces toutes prêtes achetées dans le commerce. Quand on est un certain temps en mouillages j'ai en réserve quelques baguettes à finir de cuire mais ça ne vaut pas le bon pain frais.....

mercredi 07 juin 2017 21:42
Image
1
Tan ´ Oz

Tant que la mer est maniable, nous mangeons de bons petits plats préparés avec amour par ma femme.
Par contre, pas de table dressée, veille oblige , je mange sur mes genoux dans la baignoire. Revers de la médaille: ça refroidit vite!

mercredi 07 juin 2017 22:07
C281-d2a3
1
margotte

@Tan ' Oz
Par temps maniable, voici une alternative au repas pris sur les genoux
Et on peut assurer la veille avec le verre bien calé.

jeudi 08 juin 2017 18:38 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
JEC

Au moteur ou au portant, des pâtes avec une conserve d'émiettés de la Belle Iloise, plusieurs sauces (ça permet de varier), c'est très bon.
Au près, le lyophilisé, c'est pratique. et MX3 propose des bonnes recettes à tarif raisonnable.

mercredi 07 juin 2017 22:11
Quart_de_lune
Manillon

De bonnes conserves, mangeables même sans réchauffer direct de la boîte s'il le faut. Comme elles sont bonnes ce n'est pas difficile à manger, il faut juste y mettre le prix qui n'est rien comparé aux frais généraux de n'importe-quel bateau...........

mercredi 07 juin 2017 22:53
Avatar
7
Mobilis

Pour piocher quelques idées, ci dessous le blog de ma moitié.
http://lacambusedemarieloup.blogspot.fr/

Franck.

mercredi 07 juin 2017 23:33
Quart_de_lune
Manillon

Verser de l'eau bouillante sur des lyophilisés en cas de baston, non merci

Surtout que j'en ai également testé de ces produits, chers et absolument infects. Je comprends les enfants et je garde mes boîtes..................

jeudi 08 juin 2017 13:59
Fifi
2
Evoye

Bravo à Marieloup!!

jeudi 08 juin 2017 16:34
Missing
Josselin

Je sent que je vais me faire allumer...
Riz, pâtes, patates, en alternance+.Fromage laitages. Ma femme c'est légumes, pain complet, bref le truc bio. Je dois dire que lorsque je suis dans un super marché je suis un peu écœuré dans les rayons viandes, ici en Martinique. Un peu de filets de poisson que je cuisine en sauce, des œufs.
Restau quand j'ai les moyens. La qualité de ce que l'on trouve dans les budgets serrés est assez mauvaise, ce qui justifie mes choix alimentaires plutôt drastiques, j'en convient...

jeudi 08 juin 2017 13:42
Img_0280
caraiban

J'entend pas parler de pêche. Faire son poisson à la plancha et tout simplement avec des fruits

jeudi 08 juin 2017 13:56
Sea_shep
Matsyl©

Avant c'etais comme sur la photo. .19 jours de nav, =40 sachets
Une gamelle de riz en permanence avec des sauces en pot.
MAIS ! Gros changement ,pour l'avenir nous prévoyons légumes frais et de quoi faire de la vraie cuisine.

jeudi 08 juin 2017 14:12
Avatar
babou

Flocons d'avoines (podridge) il y des recettes sucrées et salées.

jeudi 08 juin 2017 14:18
Avatar
2
Swanee

Pour ma prochaine régate (50 M), j'ai une équipière qui me propose de s'occuper de la bouffe.
Je lui ai proposé une fondue bourguignonne, une pièce montée, une omelette norvégienne.
J'attends toujours la réponse...

jeudi 08 juin 2017 14:18
Img_4450
MIC

En mer c'est salades.
Avant de partir, on fait cuire du riz, des oeufs, des lentilles etc.. et ensuite en mer on fait des salades , tomates, concombre, poivrons, riz, avocats, thon en boite, oeufs,... on varie le plus possible, on se sert dans des bols et on mange à la cuillère, puis fromage et fruits
Si le temps le permet, filets de poulets à la crème ou sauté de porc et des pâtes. On a aussi dans le frigo, toute sorte de charcuterie et de desserts sucrés
Le pain complet en sachet (genre pain de mie) se conserve très bien plusieurs jours

jeudi 08 juin 2017 14:25
Avatar
1
PtitLu

A bord on ne se pose même pas la question, c'est comme à la maison (pas de produit surgelé ni de plat préparé) et nous faisons notre pain nous même qui se conserve environs 5 jours.
Juste de temps, histoire de tenir la journée nous faisons l'impasse sur le p'tit déj traditionnel pour un beaucoup plus complet.
Éventuellement je veux bien comprendre qu'en régate c'est compliqué de faire un pot au feu :) mais en croisière il n'y a aucune raison de se priver, bien au contraire.
.
Ps : je part du postulat que nous avons un temps normal ! Par force 8 c'est une cuisine plus simple

jeudi 08 juin 2017 14:49 *** Message modifié par son auteur ***
Photo000
pendruig

Salut tout le monde, perso je mange très ....en mer. Donc c'est saucisson, fromage et beaucoup de rouge ..... et au bout de trois semaines c'est 10 kg en moins, il faut savoir pourquoi on fait du bateau.
Par contre j'adore, et je fais honneur, à ceux qui font à manger .
Gilles
Ps: cette question est liée au nombre de jour de nav.

jeudi 08 juin 2017 16:33
Missing
1
ch4mp

Non, ce n'est pas un souci de faire à manger en nav, même en régate. Evidemment il faut que le cuistot ne soit pas trop sensible au mal de mer. Après c'est comme à la ville il y a ceux qui aiment çà et ceux que çà rebute.

Déjà fait : Filet mignon au miel, poulet au curry et riz coco, pâtes carbo, tarte aux pommes, tarte Tatin, toutes sortes de salades assez évoluées, etc.

Quand le temps est gros, il faut pouvoir se caler dans la cuisine, rester en tenue de quart (gare aux brûlures si çà se renverse), faire des portions plus petites (çà refroidit vite) et servir dans des bols.

jeudi 08 juin 2017 16:34
Missing
6
Steph1234

Cocotte minute ...
Je ne sais pas si ça a été dit : la cocotte minute c'est l'outil essentiel en cuisine en navigation !
C'était pourtant si évident ... nous n'y avions pas pensé.

-> ça cuit plus vite
-> ça nécessite donc moins de consommation de gaz
-> c'est prêt plus vite
-> c'est fermé/étanche et en cas de gite et/ou de mer mouvementée on ne s'ébouillante pas

jeudi 08 juin 2017 17:29
Missing
ch4mp

C'est aussi mon le contenant le plus utilisé sur le Koulou-Koulou pour les mêmes raisons.
J'ai quand même réussi à la faire tomber sur un coup de gîte. Heureusement le couvercle n'a pas sauté. Rétrospectivement j'ai regretté de ne pas l'avoir surveillée pour l'empêcher de valser et étais content que personne ne soit dans le carré à ce moment là...

jeudi 08 juin 2017 18:01
S_s
3
Faï Tira

La cocotte permet aussi de faire les conserves

jeudi 08 juin 2017 19:08
Images_(large)_(2)
4
pierre 2

En bateau on mange exactement comme a la maison c'est a dire une cuisine simple plutot provencale et sans viande,je ne me suis jamais posé de question pour la bouffe a bord

jeudi 08 juin 2017 17:49
Missing
4
Steph1234

Alimentation 100% végétalienne.
Inutile de lancer le débat sur les 3 axes (intérêt pour sa propre santé, intérêt par rapport à l'environnement, intérêt par rapport aux animaux), je vous invite simplement à songer à l'alimentation végétalienne dans le cadre de la navigation : ça simplifie beaucoup de choses , et les intérêts sont nombreux ...

-> pas de nécessité de frigo (= moins de panne, = moins de consommation électrique, = risque global de court-circuit diminué)

-> les aliments craignent moins la chaleur . Santé donc : un aliment végétal qui a pris un coup de chaud ou qui est avarié au pire du pire c'est une diarrhée , alors un aliment d'origine animal (ou qui contient quelque chose d'animal) qui a pris un coup de chaud ou qui est limite sur le plan sanitaire c'est intoxication alimentaire à différents niveaux de gravité (en mer les conséquences sont encore plus problématique qu'à terre)

-> plus facile à digérer (contrairement aux viandes par exemple). On rappellera que le corps consomme énormément de calories pour la digestion (un comble). Le sommeil paradoxal est affecté par la digestion lourde (j'ai simplifié, si vous souhaitez des détails je peux en fournir)

-> Ce qui était perçu comme "accompagnement" (riz, ...) devient un aliment de base (mais pas unique évidemment). Du coup on en mange + que si on mangeait un plat de viande. Du coup on a d'avantage de sucres lents (pensez à bannir les pâtes et riz blancs, préférez les 'complets'... en plus avec la cocotte minute c'est bien plus rapide ). En navigation on a d'avantage besoin de sucres lents que de viande/pâté/fromage/lait/oeuf/saucisson/lardon/poisson/etc . Certes on a besoin de lipides en navigation, mais le gras d'origine végétal sera largement + intéressant que le gras d'origine animale.

-> meilleure durée de stockage : outre le frais (légumes, fruits), la durée de conservation des féculents et légumineuses est très intéressante.

-> On peut également penser à l'environnement par rapport aux "eaux noires". Certains rejettent leurs eaux noires au large. C'est bien moins polluant d'avoir mangé 100% végétalien que des produits d'animaux (qui eux-même ont été bourré d'hormones et toutes sortes de médicaments et végétaux de largement moindre qualité que les végétaux que nous mangeons). Je vous l'accorde, c'est encore mieux de ne rien rejeter du tout en mer (même au large), mais si vous passez à un port qui va aspirer votre cuve à eaux noires l'intérêt environnemental reste valable.

.......
Remarque 1 : je suis très gourmand, j'adore manger , et je me régale avec une alimentation 100% végétalienne. (ce point là est important : l'aspect psychologique)

Remarque 2 : n'ayez pas la "croyance" de penser que ceux qui ont une alimentation 100% végétalienne ont forcément des carences et/ou prennent des compléments alimentaires : c'est faux. Inutile de partir dans ce débat-là (je connais plutôt très bien le sujet et je pressens que ça sera un débat interminable et qui polluera cet intéressant fil sur "l'alimentation en navigation"), songez uniquement aux nombreux intérêts de l'alimentation 100% végétalienne en navigation.

jeudi 08 juin 2017 17:55
Missing
Steph1234

Ah j'oubliais un argument : ça revient moins cher (songez à votre budget "nav" ) . Cet intérêt économique, soit vous vous en servez pour "dépenser moins", soit pour "manger de meilleure qualité" (qui dit "meilleure qualité" dit également "+ de vitamines").

jeudi 08 juin 2017 18:05
Missing
2
marge

tu peu aussi te faire livrer une pizza

jeudi 08 juin 2017 18:16
Missing
1
Steph1234

J'ai vu qu'ils font ça vers Porquerolles (ailleurs aussi sûrement). Amusant...
Très cher pour ce que c'est aussi il me semble.

En fait ça dépend de quelle alimentation parle-t-on : au mouillage, au port, en nav à la journée, en nav 2/3 jours, en nav 4 à 15 jours, etc...

jeudi 08 juin 2017 18:34
Avatar
Swanee

Fait en mars dernier au mouillage de Ste Anne à la Martinique : il y a un catamaran avec four à pizza au mouillage, appelable par VHF.
Marrant et plutôt sympa quand tu reviens d'une nav humide avec plus grand chose de frais dans les coffres...

vendredi 09 juin 2017 11:12
Img_24072016_163446
Papytee

Idem entre les Iles de Lérins à Cannes un Cata Pizza!

dimanche 30 juillet 2017 12:04
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou

et je l'ai déjà dit mais je me répète : elles sont délicieuses ! on sent les produits frais et la pâte qui a eu le temps de lever correctement

jeudi 10 août 2017 21:21
Missing
1
Steph1234

Quels aliments privilégier ?

Pour l'alimentation en navigation il y a plusieurs aspects :
- aspect calorique de la chose
- rapidité/facilité de préparer la cuisine
- psychologique
.

Pour ce qui est de l'aspect nutritionnel :
Il faut mettre l'accent sur les sucres lents, et en manger régulièrement. On bannit riz blanc, pâtes cuisson rapide 3 ou 5 min, pain blanc. On privilégie pain complet, pâte farines complete (ou semi-complete), riz complet (ou semi-complet), flocon d'avoine, etc...
.

Pour favoriser ces sucres lents (du moins les ralentir d'avantage), on mangera des légumes crus juste avant. De même, on ne sera pas radin sur l'huile végétale que l'on met avec (variez les plaisirs sur les huiles végétales : huile d'olive, huile de lin, huile de noisettes, huile de chanvre, ...), ceci est doublement intéressant également pour l'apport en lipides (intérêt caloriques également).
.

En nav d'1 ou 2 jours non-stop, on peut faire comme à la maison : ptit dej, 2 repas. Pour le ptit dej on évitera les céréales riz soufflé ou autres céréales de sucres rapides, et on préfèrera des céréales avec flocons d'avoine (avec un jus de noisette ou d'amande, Mmmm). Si la journée va être sportive, on pourra ajouter au ptit dej de "l'éveil du bouddha" (Google est votre ami) : délicieux.
.

En nav 24h/24 sur plusieurs jours, chacun va trouver midi à sa porte, mais idéalement ça serait mieux d'enlever le petit dej et de faire 4 repas. Idéalement aussi, ces repas seront pris après le reveil (et non avant d'aller dormir dans l'intérêt du sommeil paradoxal et un petit peu aussi pour un plus approprié sommeil profond).
.

Si les quarts sont courts parce que dehors ça bastonne et/ou qu'on n'a pas trop le temps de faire de vrais repas : manger régulièrement des "mix chinois" (je crois que c'est ça son nom, pas sûr) : amandes, noisettes, noix de pécan, raisins secs (éventuellement baies de goji). Ca s'achete en vrac, au poids. On tient longtemps avec ça.
Egalement on peut aussi avoir dans la poche une plaque (ou plusieurs petites barres) de pâtes d'amande, mais à consommer vraiment si pas d'autre solution car si on ne mange que ça, rapidement on a le coup de fouet qu'on espérait mais rapidement après on a le contre-coup et on devient quasi amorphe.

.
Pour ceux qui font la chasse au poids, il y a la nourriture lyophilisée , ou les rations de survie type NRG-5 ou Sevens Océans. Poids et encombrement tip-top, mais à mon humble avis l'aspect "plaisir & psychologique" en prend un coup

jeudi 08 juin 2017 18:31
Missing
Steph1234

Autre aliment intéressant : les graines germées.

Ca peut surprendre, mais ça marche super bien.
Haricot Mungo notamment (mais pas seulement).

- Gustativement intéressant (ne pas avoir un avis unique sur TOUTES les graines germées)
- aliments frais (comme les légumes, sauf qu'on a pas à faire le marché régulièrement)
- super intéressant pour les vitamines (les intérêts de l'alimentation crue ET des graines germées)
- léger, peu encombrant
- nécessite peu de temps à s'en occuper

jeudi 08 juin 2017 18:38
Avatar
CERIGO

Je me demande comment, à 79 ans, je peux être encore en vie et en très bonne santé!

dimanche 20 août 2017 08:12 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0491
Calou

Graines germées : petit mélange de alfalfa, roquette et radis noir. Top !

jeudi 08 juin 2017 19:30
Quart_de_lune
Manillon

Alfalfa = luzerne, bien plus facile à prononcer..........

jeudi 08 juin 2017 21:01
Images_(large)_(2)
3
pierre 2

N'oubliez pas le piment frais tres riche en vitamines et tres facile a cultiver a bord

vendredi 09 juin 2017 11:11
Freres
Darwin

Steph1234 Merci pour ces précieux renseignements. J'étais un vrai viandar et puis deux alertes au gaz m'ont fait réfléchir.
Donc La viande c'est du poulet artisanal une fois par semaine et une ou deux charcuteries Italiennes et ma foi ça va un peu mieux surtout au niveau du poids.
On n'a as parlé des petites boîtes de salades (Niçoise, Méxicaine etc.).
Pas chères et bien pratiques quand ça bouge.
Je prépare aussi des tomates confites et un genre de "p'tits pots", mélange de cuit et de cru en fruits et légumes.
PRUDENCE! Avec les préparations à base de tomates, surtout à l'étranger.
Penser au Pesto pour les pâtes.
Pour l'huile d'Olive la meilleure que j'ai trouvée en artisanale c'est à Sfax, à la sortie de la ville en direction de Tunis elle se garde très bien.
En Italie en escale à Pescara ou Ortona L'huile d'olive est aussi extra (province de Chietti).

jeudi 29 juin 2017 22:44
Missing
Steph1234

Il y a 7 ans je me régalai avec toutes sortes de poissons, toutes sortes de crustacés, toutes sortes de viande (un très grand gourmand de tartare de boeuf à l'époque).
Puis, progressivement, beaucoup de reflexions et de changements... et de prises de conscience ... Le premier argument qui m'a fait d'abord opter pour une alimentation végétarienne ça a a été "ma santé" (en super egoiste que nous sommes quasiment tous ) . J'ai adopter l'alimentation strictement végétalienne à partir de 2013 et je ne regrette carrément pas mon choix.

Sans parler des conséquences environnementales et de l'éthique (immenses sujets), uniquement par opportunisme-egoiste dans le cadre de la navigation hauturière l'alimentation végétalienne apporte beaucoup de solutions.

Regardez CONRAD COLMAN , à son arrivée du Vendée-Globe dernier, qu'a-t-il montré du doigt aux photographes alors qu'il était encore sur son bateau ? un bocal en verre contenant des graines germées. Et il y avait aucun nom (de sponsor) qui apparaissait sur le bocal, c'était vraiment par rapport aux GRAINES GERMÉES qu'il montrait ça. Avec ces graines il s'est fait un festival de très bonnes vitamines (pour les calories il a pris d'autres choses car les graines germées apportent peu de calories).

dimanche 30 juillet 2017 12:03
Img_1433
Solent

Âmes sensibles s'abstenir, éloignez les enfants, pigeonneaux aux petit pois sur son lit de polenta. Mais c'est exceptionnel, ma femme est à bord.
Sinon on a pris un thon de 50 cm en partant de menton vers la Corse. Cru cuit et en sauce, du thon pendant 48h. C'est bien la première fois qu'on pêche un truc pareil à la traîne.

jeudi 29 juin 2017 23:06
Missing
Steph1234

- Je comprends totalement les pêcheurs préhistoriques qui mangeaient des poissons pour leur survie.
.
- Je peux comprendre également ceux qui se sont entêtés à continuer à faire de même (jusqu'à il y a 30-40 ans en arrière) sans trop prendre conscience qu'ils n'en avaient pas besoin et que le nombre de poissons dans le monde s'effondrait
.
- Par contre, et pas méchamment, j'avoue ne pas comprendre une chose : depuis un paquet d'années il y a PLEIN de documentaires et scientifiques qui démontrent les problèmes de métaux lourds ainsi que les micros plastiques qui s'éparpillent dans toute la chaire des poissons .... et plus le poissons est gros, plus il est chargé en métaux lourds, PCB, micro plastiques... et les poissons au large en pleine mer/océan n'échappent pas à ces constatations scientifiques. C'est plus que démontré que c'est cancérigène pourtant par "plaisir du goût" les gens continuent à en manger, à en pêcher. (je n'ose même pas parler de ce qu'il en est sur le plan environnemental car beaucoup de gens sont dans le déni d'y voir une relation entre "l'environnement" et leur propre capacité de VIVRE/RESPIRER au quotidien)

...
Ca n'est en rien méchant, d'autant plus que, tristement, il y en a plein de gens comme vous....
...
Lorsque j'ai commencé ma démarche à changer d'alimentation (avant viandard & poissons &... , maintenant alimentation végétalienne (tout en restant très gourmand) ) , je ne l'ai pas fait par rapport au animaux ni à l'environnement mais par prise de conscience vis à vis de la SANTÉ (évidemment aujourd'hui j'y vois pleinement les 3 axes : environnement, animaux, santé perso).

dimanche 30 juillet 2017 11:52
Img_1433
1
Solent

Je te rassure sur ma conso de métaux lourds, en 30 ans de navigation c'est le troisième poisson que j'attrape. Il devait être dépressif sans doute.
Quand ma femme est à bord elle laisse traîner une ligne, moi je n'y pense pas et je n'ai pas envie de me retrouver en tête à tête avec un thon.
Suite à cette capture exceptionnelle, nous n'avons plus sorti la ligne pendant une semaine et rien attrapé ensuite.

dimanche 30 juillet 2017 17:59
Avatar
roberto

@Solent,

je m y reconnais aussi

vendredi 01 septembre 2017 21:26
Duduche_akbar
Duduche Braz

Le problème quand on ingère trop de métaux lourds c'est que le gilet 150 N ne suffit plus à assurer la flottabilité du bonhomme.

lundi 04 septembre 2017 17:10
Img_0503
Sarkis

Manger liquide, y a que ça de vrai.

jeudi 29 juin 2017 23:07
Missing
Bordille

Bien parlé Sarkis! Pour l´aspect psychologique de la bouffe ça ne me dérange pas du tout de manger que des nouilles chinoises pendant 1 mois par contre l´escale prévue a la fin du mois de nav est obligatoire.Sinon je me taille un steck dans le capitaine mdr!!!!Et pas d´alcool a bord,une fois de plus a l´escale ces partis ont ce lâchent!

vendredi 30 juin 2017 14:47
Img_20170917_081345
2
Cathanto Rames

Je viens de faire une traversée avec mon mari. en Haute mer 4 jours.
Je preparais petit dejeuner café, pain, fromage compote de fruits et la moitie d un pamplemousse de mon jardín chaque matin.
Repas du midi salade de pates, au thon, un autre jour salade de lentilles avec poivrons, maïs etc...j ai fais aussi un taboulet.
le soir du riz blanc thai avec de la viande que j avais preparé avant en bocaux. poulet, boeuf marine aux 5 epices et au gimgembre.

pour les quarts des fruits, barres de cereales biscuits et the au citron .
Quand on navigue je sers tout dans tes tupperwaeres.
J ai cuisine avec 2 metres de houle sans souci en utilisant mon four dans probleme pour cuire du pain????

lundi 24 juillet 2017 22:42
20160326_184434
1
Capolarge

si la bouffe pour un jour ne pose pas de pb ( repas froid, sandwichs etc), je pense que l alimentation est primordiale pour une longue navigation. une alimentation équilibrée nous garantit une forme physique qui ne doit pas nous faire défaut dans des conditions sportives. Combien de may day, de blessures liés à l'épuisement ? J'ajoute l'aspect psychologique d'un bon repas après une bonne nav bien musclée. c'est la clé pour éviter une bonne engueulade entre équipiers.
J'ai la chance de naviguer avec une ancienne chef de restaurant: Conserves de produits frais maison, légumes et fruits stockés dans des hamacs, protéines animales en sachet sous vide, préférence à une eau chargée en sels minéraux.
Pour ce qui est du confort, une sangle fixée devant le réchaud qui permet de garder son équilibre par grosse mer et ses 2 mains libres. Le plus gros du travail se fait en dehors du bateau.En mer il suffit souvent de réchauffer. Maintenant j'avoue que j'aime bien un verre de rouge au repas. Chacun connait ses limites.

Je précise que nous disposons d'un coin cuisine plus que sommaire (Voir mon profil) qui se limite à 1 évier, 1 réchaud.

lundi 24 juillet 2017 23:38 *** Message modifié par son auteur ***
Quart_de_lune
Manillon

J'ai une popote sympa que je branche direct sur le 12V, achetée d'occase à un chauffeur poids-lourds. Dans le pire des cas j'ouvre une bonne boîte et je pioche direct dedans, un bon petit salé à température ambiante ça ravigote et par les chaleurs d'été ça rafraîchit. Nous sommes un des rares peuples au monde à être souvent incapable de manger des plats carnés froids, je peux vous assurer que ça n'a rien de néfaste pour la santé

mardi 25 juillet 2017 01:20
Img_24072016_163446
Papytee

manger 4 à 5 repas par jour, peu à la fois dans des bols inox par mauvais temps et se faire plaisir par beau temps nappe sur table du carré couverts et jolies assiettes.
Je suis la plupart du temps seul mais ça me plait!

dimanche 30 juillet 2017 12:13
Imgp2755
FANCHE

Le midi, salades avec une base de pâtes, riz, semoule, lentilles + légumes et fêta, ou oeufs, ou thon en boîte ou sardines.
Le soir, plat chaud avec utilisation de boîtes de conserves en plats cuisinés, ou viandes fumées et légumes, galettes complètes (même en transat), presque comme à la maison. De la soupe en sachet quand le temps est trop mauvais.

jeudi 10 août 2017 21:14
05_(6)
shazzan

A te lire Françoise, en plus d'être simple, ça m'a l'air peu calorifique ton brunch
Mais en vérité, si c'est bon, on s'en moque du reste....
Pascal

jeudi 10 août 2017 21:23 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
alouette123

Sans paroles....

jeudi 10 août 2017 21:45
Missing
nina II

Comme pour beaucoup de choses, il faut des basiques que sont notamment pour moi les pâtes, le riz sous toutes leurs formes et ensuites'adapter aux conditions et saisir les opportunités lorsqu'elles se présentent que se soit en mer ou aux escales. A la différence de Bordille, je ne part pas sans ma réserve de Bordeaux ( mais c'est pour faire plaisir au producteur qui est un ami..)

jeudi 10 août 2017 21:55
Missing
Stéph63

On doit avoir le même ami ! Je pense a acheter un déshydrateur pour augmenter la durée de conservation des fruits et légumes. Quelqu'un a déjà fait l'expérience ?

samedi 19 août 2017 19:30
20170806_095750
Lady Bamboo

Ce que l on trouve en privilegiant le local...beaucoup de fruits crudites barbecue sur le voilier....en mer....on prepare un houmous cela tiens bien au ventre c est facile a tartiner si la mer est mauvaise et c est bon...a bord on est tres cuisine du monde avec les epices

samedi 19 août 2017 21:00
Itunesartwork
1
maitai

Et kes kon boit avec tout ca? vous les stockez où vos bouteilles?
Perso pour des raisons historiques je refuse d'embarquer si y'a pas une boite de cassoulet à bord.

samedi 19 août 2017 21:14 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Takah

Rassurez moi un instant ... Vos cassoulet ils viennent de Castelnaudary ?

dimanche 20 août 2017 01:54
Ccc
Captain Fracasse

Mon voisin planque les bouteilles dans sa cave à vin

dimanche 20 août 2017 07:03
Freres
Darwin

Les ustensiles ont aussi leur importance: Le bol à riz est franchement excellent quand on veut cuire du riz (Vrac).
http://www.twenga.fr/boule-a-riz.html
J'ai comparé avec des autocuiseurs "Special riz" le bol est nettement mieux. Le riz sort de là dedans comme cuit à la vapeur.
Sert aussi à protéger les aliments fragiles quand on cuit à gros bouillon.
Très bon aussi pour les infusions d'algues et herbes.
Pèse moins de 100 gr.
Cdt.

vendredi 01 septembre 2017 21:11 *** Message modifié par son auteur ***
Tri_rouge_petit
seamer

Quand ça tabasse un peu (ou beaucoup) : du rouch et du Henaff !
du pain en tranche ou du pain frais ou dur voir même moisi s'il en reste!
matin/midi et soir.
Quand ça va mieux: Henaff à 10h00 (avec du rouch)
et a midi Henaff avec des pattes + mélange mayo ou concentré de tomate ou moutarde et toujours du rouch!
Après quand il fait beau! c'est festin !!!!
Henaff en apéro toujours avec du Warenghem!!!
Voilà pour moi et mes potes!
Et nous sommes Heureux!

vendredi 01 septembre 2017 22:07
Tri_rouge_petit
seamer

On les stock là!! Alors à chaque fois qu'on en sort une, nous avons l'impression qu'elle a cent ans!!! Mais en fait c'est la poussière accumulée au fil des années qu'on a jamais enlevée(et on s'en fou!).
Mais il vieillit bien!

vendredi 01 septembre 2017 22:17
Missing
ATCFrog

Chateau de Chantegrive, excellente reference :) La poussiere lui donne un charme certain !

lundi 04 septembre 2017 17:31
Tri_rouge_petit
seamer

j'oubliai! Il vieillit bien mais pas longtemps!

vendredi 01 septembre 2017 22:24
Itunesartwork
maitai

vi c'est pas un problème qu'il vieillisse vite :)

vendredi 01 septembre 2017 23:29
Tri_rouge_petit
seamer

Non c'est pas un problème!!D'ailleurs c'est pas dans le bateau qu'il a le temps de vieillir!! c'est au château!

vendredi 01 septembre 2017 23:55 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
pacifia

avitaillement: faire l'évaluation des besoins sur 15 jours ou 1 mois puis adapter les quantités à la période de voyage (j'ai fait jusqu'à 1 an); conserves: à faire soi même, ça revient nettement moins cher que ce qui est proposé dans le commerce;pas de congélateur mais un frigo: pour conserver un peu de frais.
En nav' (jusqu'à 15 jours non-stop) je prépare des repas à l'avance pour les premiers jours, après j'utilise les conserves que j'ai faites si les conditions sont un peu difficiles, il n'y a qu'à réchauffer, sinon un peu de cuisine simple (estomac un peu en vrac en nav'); je prépare aussi un énorme pain et une grosse brioche pour les en-cas et les quarts solitaires...au mouillage, des petits plats+ toute la boulangerie, biscuiterie et pâtisserie faite à bord, ça permet aussi de faire des petits cadeaux gourmands aux voisins... je me suis pas mal inspirée du blog santé-voyage en voilier pour faire des avitaillements bien variés et des conserves-bateau.
Pour les petites nav' (1 à 2 jours): ce qui est préparé à l'avance suffit pour couvrir les repas, en-cas et crises de gourmandises, quelques soient les conditions de nav'.
Fruits et légumes: quand on peut s'en procurer, tous les moyens sont bons pour les conserver, frais: dans des paniers à l'air ou au frigo, conserves, achards, compotes, confitures etc... notamment quand on nous les donne en quantité gigantesque!
Gros poisson tout juste pêché: une partie au frigo pour faire plusieurs repas de poisson cru; une partie en marinade, toujours au frigo, pour être cuit plus tard; le reste en conserve (cocotte minute indispensable).
4 ans de vie à bord essentiellement dans des mouillages déserts, ça stimule l'imagination!

lundi 04 septembre 2017 17:04

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums