Tous les forums > Navigation > seul sur un mono de quelle taille maxi?
Missing
force10

seul sur un mono de quelle taille maxi?

bonjour,

je souhaite voir et/ou savoir jusqu'à quelle taille en pieds pour un mono, on peut naviguer seul.
Avec mon oc 473, je le fais.
Y a t-il d'autres voiliers qui peuvent naviguer seuls ?

Sortie du port, entrée, monter GV et solent ou Génois sur enrouleur .

dimanche 10 juin 2018 18:01

Liste des contributions

  • Merci.... force10 dimanche 10 juin 2018 14:36
  • Enfin :heu: jeanlittlewing vendredi 15 juin 2018 21:11
Avatar
tonyv

Tous !!! c est en fonction de toi elle l équipements prévu pour !!!

samedi 09 juin 2018 11:57
Missing
force10

Tu penses qu'un mono de 100 pieds, c'est possible, s'il y a les automatismes adéquats?

samedi 09 juin 2018 12:09
Missing
6
moana29s

Tu as changé de pseudo Skywalker?

samedi 09 juin 2018 12:20
Orca
skywalk

non, non, du tout...
Mais bien que j'ai déjà ma réponse à cette question, les avis des plus expérimentés sont intéressants à consulter...

samedi 09 juin 2018 21:06
Missing
ventdebout

vendredi13 > 39 mètres!

samedi 09 juin 2018 12:18
Missing
gorlann29

Club Med (Phocéa) 70 et quelques mètres.

Qui dit mieux!

Gorlann

samedi 09 juin 2018 12:28
Avatar
tonyv

Moi!!! Philippe Starck à fait un voilier pour un russe milliardaire de 143 M
La force 10 !!!! Il te faut un équipage pour sortir après en mer c est l ordinateur qui gère.

samedi 09 juin 2018 12:33
Missing
force10

un ordinateur, ce n'est pas la même chose....

samedi 09 juin 2018 16:06
Missing
1
Imarra

Quel est l’interet de naviguer seul sur un bateau de plus de 50 pieds en croisière ?
Plus qu’une question de taille, l’experience, la capacité physique, l’habilete a manœuvrer du skipper sont à prendre en compte. L’equipement a aussi son importance.

samedi 09 juin 2018 13:05
Avatar
1
tonyv

Il pleut en tout les cas à Rennes !!; Des fois tu as une question qui te passe par la tête !!! Tu la balance sur le forum ! Ça pas le temps le ménage et fait repassage aussi !!! On est en mode weekend

samedi 09 juin 2018 13:09
Tri_rouge_petit
seamer

En sens inverse en mono il y a l'optimiste ! et la gazelle des sables !!
En-dessous ça devient vraiment difficile a maitriser ...

samedi 09 juin 2018 13:14 *** Message modifié par son auteur ***
592982
trebor.n

Perso j'aimerai bien voir comment on se démerde pour sortir un mono de 13 m d'un port de med (par exemple), aller faire un tour à la voile et revenir..
J'ai vu des vidéos de démo en solo, mais je pense aussi qu’ils n'ont pas mis les cas ou la manœuvre est parti en sucette..

samedi 09 juin 2018 13:26
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
1
Az

En général le personnel du port t’aide...
Et ca change quoi d’être plusieurs si tu as bien préparé ton bateau ?
Il suffit de gérer correctement son inertie et garder suffisamment de gaz pour être manœuvrant.
C’est comme tout il faut s’entraîner ;)

samedi 09 juin 2018 14:00
Missing
1
force10

je sors mon 473 de Canet seul, il n'y a pas de problème particulier.
Quand je quitte mon emplacement, c'est en marche avant et j'ai un propulseur d'étrave en cas de nécessité.

Pour monter la GV, je mets le PA face au vent, je monte la GV avec mon winch électrique.
Une fois la GV à sa place, je vais au PA, je prends un cap pour me mettre au près. J'éteins le moteur.
Je sors le génois (enrouleur), puis je règle les écoutes de génois au winch manuel.
je fais ensuite les différents réglages nécessaires.
Quand je rentre au port, je rentre d'abord le génois en plusieurs fois en choquant l'écoute de Génois puis en étarquant la drisse d'enrouleur de génois à la main.
(je me mets au près serré pour ne pas forcer).
Pour retrouver ma place, j'ai la place pour passer de marche avant à marche arrière et avec la bonne vitesse, 15 mètres avant je passe au point mort et j'utilise ma roue ou mon propulseur pour de petits écarts. Je suis entre 2 bateaux de même taille. Avec la tramontane, le bateau est presque dans l'axe et je garde de la puissance pratiquement jusqu'au bout.

samedi 09 juin 2018 16:01
Atlantique_nord__first_30_little_wing
6
jeanlittlewing

Pour enrouler sans effort vaut mieux se mettre au portant AMHA

samedi 09 juin 2018 16:06
Missing
force10

Le problème avec le portant, c'est que parfois le génois ne s'enroule pas exactement bien. alors qu'au près serré, il s'enroule parfaitement. Avec le PA, je trouve le bon cap pour.

samedi 09 juin 2018 16:10
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Au contraire au pres il s enroule trop serré

samedi 09 juin 2018 19:44
Atlantique_nord__first_30_little_wing
4
jeanlittlewing

Surtout deventer le genoa derrière la gv au portant ca change tout

samedi 09 juin 2018 19:48
592982
2
trebor.n

Peut-être qu'il pensait au "près breton" avec le guindant qui est au début de faseyement.. Il y a quelques manœuvres en voiles , à l'opposée de la théorie et qui ne sont jamais enseignées, parce que trop hasardeuses, ou induisant d'autres risques.. Mais cependant , je pense que ça vaut le coup de les connaitre, comme par exemple le coup de la prise de ris par VA,
http://loick.blogs.voilesetvoiliers.com/ris-par-gros-temps-au-portant/
Il doit y avoir pas mal d'autres "trucs" de ce style , marchant bien sur certains voiliers (et pas tous les voiliers)..

dimanche 10 juin 2018 15:29
Avatar
CERIGO

@jeanhardwind,
C'est ainsi que je procède souvent pour réduire le génoa.

jeudi 14 juin 2018 14:40 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Imarra

Et oui, la zone de navigation et l’exiguite Des ports à son importance aussi......

samedi 09 juin 2018 13:30
5653
11
Polmar

Ayant la chance de pouvoir poser mon sac sur un voilier de plus de 20 m devant être manier en solitaire, je constate que le plus dur sont les manoeuvres de port depuis le désamarrage au réamarrage avec le rangement de tous les accessoires, vient ensuite le hissage des voiles (non assisté autrement qu'au winch manuel).
Ensuite tant que tout va bien pas de problème.

Par contre quand cela part en distribil, et bien le bonhomme tout seul est bien petit.
Donc, l'anticipation est primordiale.

samedi 09 juin 2018 13:34 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
CERIGO

Le distribil est bien le même pour des voiliers plus petits

jeudi 14 juin 2018 14:44
C281-d2a3
1
margotte

@seamer
longueur 1.72m

samedi 09 juin 2018 13:39
Img_7040
freychou

Un exemple sans doute plus "réaliste" que les 2 folies précédemment citées, Adrien de VDH : 25,70 m … un bonhomme et un vrai voilier !

samedi 09 juin 2018 14:42
Images_(large)_(2)
4
pierre 2 the minimalist

Et sur un 47 pieds quannd il n'y a plus de guindeau ,plus de winch electrique plus de propulseur d'etrave on fait comment ? Il parait que ça arrive meme aux meilleurs

samedi 09 juin 2018 16:32
Missing
1
force10

plus de guindeau, on peut le faire à la main( descendre et monter l'ancre, c'est un peu plus long....)
ça m'est arrivé.
Plus de propulseur, ça m'est arrivé, je l'utilise de moins en moins.
Plus de winch électrique, je fais à la main et à la manivelle.
ça le fait tout de même.

samedi 09 juin 2018 16:40
Missing
ventdebout

je voudrais voir remonter le mouillage d'un 47 pieds à la main dans 3 mètres???

jeudi 14 juin 2018 11:16
Missing
force10

ça prend du temps, mais il y a un levier. On fait 60 degrés d'un tour a chaque fois....Les seules pannes que j'ai eues étaient liées à des faux contacts de la commande. un petit bout de cuivre a réglé le problème, puisque le 12 volts arrive et on l'envoie soit pour la montée, soit pour la descente. Accessoirement, les pannes permettent de comprendre le fonctionnement. J'ai un voltmètre et s'il y a panne pour remonter, il n'y a pas d'urgence.....

jeudi 14 juin 2018 11:22
Archambault-surprise-51199070070467676751525449704555x
3
Morbleu

c'est marrant ce besoin d'avoir le plus grand bateau possible pour faire tout seul trois petits ronds dans l'eau.

samedi 09 juin 2018 16:45
Missing
12
force10

pkoi dis-tu cela?
Je viens de faire Canet pojnte à Pitre - Canet.
10000 NM.
C'est marrant ce besoin d'avoir du mépris pour les autres!

samedi 09 juin 2018 16:56
Missing
Imarra

Bravo, je connais aussi une personne qui navigue en solitaire sur un 45 pieds depuis des années, comme quoi c’est tout à fait possible. Un bateau plus gros est aussi moins fatiguant à mener.

samedi 09 juin 2018 17:04
Missing
force10

C'est ce que je pense. Il faut un certain temps pour connaître les réactions de son voilier en marche arrière. Quand on connait bien ça va. L'océanis 473 à 20/25 kt il est bien.

samedi 09 juin 2018 17:51
Archambault-surprise-51199070070467676751525449704555x
2
Morbleu

Du mépris? non de l'étonnement : avec toute cette expérience de navigation, tu n'es pas en mesure de savoir sur quelle taille de bateau tu serais capable de naviguer seul ? Surprenant...

samedi 09 juin 2018 19:26
Missing
1
force10

Ce n'est pas la question que j'ai posée.
Je sais que je suis capable de naviguer seul sur mon 47 pieds. je posais la question pour savoir si au delà c'est possible et jusqu'à quelle taille.
Quand on est de mauvaise foi.....
pour faire tout seul trois petits ronds dans l'eau....
C'est bien toi qui a écrit cela?
Tu n'as même pas le courage d'assumer tes écrits.

samedi 09 juin 2018 19:33
Archambault-surprise-51199070070467676751525449704555x
2
Morbleu

C'était du second degré, mais en fait c'est vrai et tu as raison: je trouve la question vraiment naze et oui digne d'un type qui fait trois ronds dans l'eau de temps en temps, un peu dans le style du mec qui a jamais mis les pied sur un bateau et qui demande : "quelle force de vent max sur un 7m ?" Sauf que là, il y a en plus le côté un peu beauf du mec qui cherche à tout prix à en mettre plein la vue avec le plus gros yacht possible.

Ensuite, j'ai pas fait la route du Rhum, mais ta description sur comment tu sors ton 473 seul de Canet ressemble quand même beaucoup plus a un mec qui fait trois ronds dans l'eau qu'à un marin aguerri par de nombreuses transats.

Et j'e n'ai rien contre ceux qui font trois ronds dans l'eau, j'en fait partie et j'aime ça! Par contre j'ai beaucoup de mal avec les les donneurs de leçon agressifs qui pourrissent l'ambiance sur un forum sympa en considérant le moindre post au second degré comme une agression personnelle indigne de son haut niveau dans tous les domaines. C'est quand même assez loin de l'esprit plaisance qui me semble-t-il est de la même famille que le mot plaisir...

lundi 11 juin 2018 22:34
Missing
1
force10

Regarde-toi dans un miroir et relis les commentaires que tu as écrits.
Je n'ai rien contre les plaisanciers qui prennent le café dans leur bateau.
J'ai des amis qui ont un gros voilier, mais qui ne font que du côtier et qui ont peur d'aller en pleine mer. ça ne me pose aucun problème....
C'est toujours facile après des écrits méprisants de dire qu'il s'agit de second degré....

jeudi 14 juin 2018 11:26
Archambault-surprise-51199070070467676751525449704555x
1
Morbleu

Ouaih, enfin je comprends mieux la question et le besoin de naviguer seul. Vu le ton et l'état d’esprit du capitaine, ça doit pas être facile de trouver des équipiers.

jeudi 14 juin 2018 14:32
Missing
(BlueNote)

seul ou seule ???

jeudi 14 juin 2018 21:15
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
Az

En général on va pas au port c’est trop cher on navigue plus car plus rapide et confortable

samedi 09 juin 2018 17:04
5653
1
Polmar

peut-être parce que le mauvais temps commence bien plus tard sur un grand voilier que sur un petit?

dimanche 10 juin 2018 09:02
Missing
force10

C'est bien possible.
Sur mon océanis 473, je suis très bien à 25 kt.
ça commence à bouger à 35 kt, si la houle est au delà de 3 ou 4 m.

dimanche 10 juin 2018 10:12
Images_(large)_(2)
2
pierre 2 the minimalist

C'est bien parce que moi sur mon petit 10 m ,j'ai tout en manuel et des fois j'ai du mal surtout quand il y a beaucoup de vent

samedi 09 juin 2018 16:46
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
3
Az

J ai un 48 sans winch électrique ni propulseur d étrave.
Je fais tout seul et à la main...
Même le guindeau parfois, et 60m de chaine ca prends du temps...
Pour rappel la voile c’est un sport, donc je rigole bien de certains commentaires ;)
Et oui c’est dur et parfois long, le vrai truc c’est que c’est intense sur des courtes périodes (hisser, changer de bord etc....) au final le plus dur c’est les pendilles quand y a du vent.
Un grand bateau, c’est surtout bien au mouillage ca bouge moins. Et tu as du volume ce qui est toujours mieux pour le moral et les amis.

samedi 09 juin 2018 17:03
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Je suis content pour vous ,j'ai un peu manoeuvré le garcia 48 d'un ami et ben ya du boulot surtout quand il y a du vent et pourtant je suis un grand sportif d'ailleurs je n'ai pas de moteur d'annexe 'peut etre suis je trop epicurien

samedi 09 juin 2018 17:22
Missing
Yeswecan

Le corps s'habitue aux efforts et la tête cherche des solutions pour rendre les choses plus faciles c'est ce que j'ai pu constater en manœuvrant un bateau mais aussi dans d'autres activités sportives ou le physique est important.
C'est ce qui rend le sport passionnant, on se lasse vite de la facilité.

samedi 09 juin 2018 17:35 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Imarra

On est pas obligé de forcer et il est tout à fait possible de naviguer cool sans un etre sportif sur un 48 pieds. Une prise de ris auto du cockpit bien rodé ne demande que très peu d’effort. Idem pour un génois enrouleur en abattant un peu pour se faciliter la tâche.
Un Garcia de 48 pieds n’est pas difficile à mener.
J’ai rencontré un couple d’anglais d’un certain âge et peu sportif qui rentrait d’un tour du monde sur un Swan de 48 pieds qui est déjà un peu plus physique comme bateau et cela ne leur a pas poser de difficultés. Par contre, ils avaient une très grosse expérience, cela aide et permet d’anticiper ce qui est primordial.

samedi 09 juin 2018 17:41
Missing
Francois 260

Le problème c'est quand même quand par fort vent on doit lever l'ancre au milieu d'un paquet d'autres bateaux. Qui sont venus se mettre bien après toi...

samedi 09 juin 2018 20:33
Missing
Imarra

Il suffit d’avoir les commandes du guindeau à la barre à roue, cela fait partie de l’adaptation du bateau au solitaire.
Si on parle de voisins qui ont mouilles sur ta chaîne, t’es dans la merde même en équipage.
Évidemment naviguer dans un port ou mouillage encombré n’est pas toujours possible, on s’adapte. Je ne connais pas beaucoup la Méditerranée mais en Atlantique nous n’avons pas trop de soucis.

samedi 09 juin 2018 20:44
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
1
Az

En med , jamais eu trop de soucis comme ca. Mais je préviens les bateaux trop proches arrivés après moi qu’ils sont trop près (quand c’est le cas) et si ils bougnet pas malgré un avertissement je fais une photo en leur demandant si ils ont une bonne assurance pour me faire une peinture neuve en cas de choc, en général ils se déplacent. Ceci dit j avais le meme problème avec toutes tailles de voiliers.
Pour l’ancre je fais seul, je cours un peu mettre les gaz relever courir mettre les gaz relever. Quand tu connait l’inertie tu cours moins et c’est pas plus dangereux car avec un petit tu as moins d’inertie et donc le bateau par plus facilement au vent (ou sous le vent je sais jamais). Sinon et bien tu attends un meilleur temps ou disons plus favorable. J ai pas de télécommande et il vaut mieux voir ce que tu fais que de le faire à l’arrière à l’aveugle.
Le bon sens , il en faut plus avec un gros qu’avec un petit mais grosso modo y a pas vraiment de différence. Le seul truc c’est que quand tu gîtes c’est plus impressionnant et que le gitometre est ton meilleur ami ;)

samedi 09 juin 2018 22:18 *** Message modifié par son auteur ***
Orca
6
skywalk

Tant que toutes les assistances électriques, le gouvernail, propulseur d'étrave et le moteur fonctionnent, pourquoi est ce qu'il y aurait une limite?

Je présume que c'est lorsque un de ces éléments faillit que les choses peuvent sacrément se compliquer.

Il faudrait se poser la question : quelle est la taille maxi pour maitriser seul un voilier sans assistance mécanique ou électrique...comme dit un des posteurs, ça devient alors du sport, et j'imagine que la limite devient donc celle de ses propres ressources physiques.

samedi 09 juin 2018 22:27
Missing
1
force10

C'est sous-entendu.
le moteur c'est pour rentrer et sortir du port.
Je ne comprends pas pkoi tu parle du gouvernail.
En mer, avec mon 47 pieds, je me débrouille seul, sans que ça devienne du sport.

samedi 09 juin 2018 23:04
Index
Ptimousse

J'ai mis une etoile par erreur...
Mais seul pour amarrer un voilier de 47 pieds, notament par vent traversier, ca peut vite devenir un carnage.
En haute mer, plus un voilier est gros, plus il est stable donc en general c'est pas un pb. Encore faut il l'acastillage adapté....

samedi 09 juin 2018 23:09
Orca
skywalk

je parle du gouvernail, car les systèmes de fortune (safrans bricolés ou trainards) destinés à controler un bateau sans safran ou gouvernail, sont d'autant plus difficile à mettre en oeuvre que le bateau est grand.
Ensuite, je n'ai pas dit que c'était impossible de diriger un gros bateau sans assistance électrique, j'ai juste dit que ça devenait plus physique. A priori Tabarly n'avait pas de souci pour gérer seul penduick, mais bon, il était capable de grimper le long de sa voile en en pincant le tissu dans ses mains...
Parmi mes relations, ceux qui ont plus de 70 ans sont tous passés sur des bateaux plus petits. La raison ? "on n'a plus la force de gérer un bateau aussi gros seul" (sic), et pourtant certains ont un gros bagage de navigateur hauturier.
j'ai plus tous les détails en tete, mais on m'a raconté des anecdotes sur des affalages de voile trèèèès laborieux par gros temps, ou de cordages devenus innatrapables...toutes péripéties liées à une condition physique déclinante.

dimanche 10 juin 2018 07:25 *** Message modifié par son auteur ***
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
3
Az

Lol tu as tellement d’amis navigateur que je me demande pourquoi tu poses autant de questions xxxx sur ce forum ???

dimanche 10 juin 2018 13:28
Orca
skywalk

ouep, tu peux aussi te demander pourquoi je lis le journal, alors que j'ai la télé.
Et quelques amis n'apporteront jamais la quantité d'avis d'un forum.

dimanche 10 juin 2018 22:22 *** Message modifié par son auteur ***
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
Az

Rien à voir entre la tv qui est de la soupe à fort formatage et les journaux deja rien qu en nombres différents de bords politiques différents aussi.
Mais si tu plusieurs connaissances qui ont naviguées des années sur des bateaux de toutes tailles alors soit tu leurs fait pas confiance soit tu t’ennuies pour venir ici poser des questions xxxx?

lundi 11 juin 2018 00:19
Img_24072016_163446
1
Papytee

ce forum est un miroir où l'on aime se voir et revoir tel que l'on s'imagine...

lundi 11 juin 2018 14:11
Missing
force10

Ce n'est pas faux, on se projette....

jeudi 14 juin 2018 11:27
Orca
skywalk

Je pense que tu as compris la métaphore.
Mes amis ont leur point de vue, les forumeurs, les bloggeurs, les youtubeurs ont leur point de vue. J'ai mon point de vue que j'aime bien confronter aux autres. c'est tout.

lundi 11 juin 2018 20:12
Missing
2
Loulou67

Moi je suis sur un 7.50m et c'est déjà du sport!!! Surtout si à terre on s'est mis 5 bières dans le cornet!!!!

lundi 11 juin 2018 11:08
Ed729ea0-1b8f-410e-b4c0-4de0df173fc7
Ptitlouis

Bravo pour l exploit
!Fil très intéressant. Plus le voilier est grand plus le confort augmente, seul c est palace.
Pour ta traversée, quelle voile as tu utilisée ?
Pour l énergie,qu avais tu avec? Panneaux,groupe?eolienne,hydrogenerateur.
Pourrait on envisager la même traversée en solo sur un cata de 45’ ? Avec les aides électrique.

dimanche 10 juin 2018 09:15
6c13c93614f32dcefe2ad997fdd55356
4
escobar68

je navigue quasiment tout le temps seul sur un 43 pieds, le maitre mot c'est anticipation, petit voilier petite anticipation, gros voilier grosse anticipation pour les manœuvres au port ...avec le temps on appréhende la réaction du voilier avec plus de sérénité, reste les cas d'exceptions ou une avalanche de problèmes imprévus peuvent vite tourner à la cata avec un gros bateau....

dimanche 10 juin 2018 09:39
Missing
2
Imarra

C’est sûr que quand on entre en maison de retraite on ne paye plus de taxe de francisation.... il ne faut pas non plus aller dans les extrêmes ce qui est malheureusement le cas sur ce forum.
À notre époque,les bateaux sont beaucoup plus facile à mener que du temps de Tabarly grâce à l’évolution de l’accastillage.
Un bateau de 48 pieds se mène sans soucis pour un solitaire avec une condition physique normale.
Les manœuvres de port ne se termine pas en carnage non plus, soyons sérieux.
On adapte en fonction des conditions et les manœuvres qui semblent hasardeuses sont à éviter. En 6 ans de nav sur mon 45 pieds je n’ai pas eu de problèmes particulier et pas d’egratignure sur le bateau ( sans propulseur d’etrave).
Je navigue en semi hauturier et évite donc le mauvais temps (au dessus de 30 noeuds au près)grâce aux fichiers grib, les prédictions à notre époque sont assez fiable pour éviter de se mettre en difficulté.
Bien sûr, le pire peut arriver .... mais alors on reste jardiner dans son potager.
On rencontre quand même de solitaires heureux qui naviguent prudemment sans catastrophes !

dimanche 10 juin 2018 09:47
Missing
LECELTE

tout a fait d'accord avec Imarra, j'ai un ketch bois de 60 ans *, +13M +10T tout manuel aux pieds des mats, 4 gros winchs que j'utilise assez peu, pour étarquer en final… le pb est surtout en solo les manœuvres de port , le passage de sas … l'amarrage ...etc.… en mer en général moins de pb si anticipation, et pas de régate ou on cherche a être à fond…..de plus en mer en solo ….on s'engueule moins lors des manœuvres…...
* et moi + vieux que le bateau …..Salut LECELTE

lundi 11 juin 2018 19:54
30287_karibario
2
viking35

je m'étonne de cette phrase: "grâce aux fichiers grib, les prédictions à notre époque sont assez fiable "

Pour ma part, je n'ai aucune confiance dans les fichiers Gribs (arome) qui sous estiment fréquemment les vents forts. Disons au dessus de 25 noeuds.

C'est une erreur de penser qu'ils sont toujours exacts. Ils sont plus souvent approchants qu'exacts.

dimanche 10 juin 2018 10:10
Missing
1
force10

Je confirme tes assertions.
Quand sur un grib, j'ai 30 kt de prévus, je sais que ce sera plutôt du 35 et un peu plus.
Par contre souvent j'ai remarqué que pour les vents faibles, la réalité c'est moins....

dimanche 10 juin 2018 10:14
Pasiphae
1
Persil pas fané

"Ils sont plus souvent approchants qu'exacts."

Ils ne sont jamais "exacts" : c'est le principe d'une prévision que de donner un intervalle de confiance (compris entre 20 et 30 noeuds avec une moyenne de 25 - et cela sans prendre en compte les particularités locales qui peuvent encore élargir l'intervalle de confiance ), pour un seuil de confiance donné (probabilité de 0,9).

dimanche 10 juin 2018 10:53
Missing
1
force10

Je constate donc que globalement, il y a tout même des navigateurs(trices) qui se débrouillent bien, tout(e)seul(e)sur des 45-50 pieds, sans avoir winch électrique ou propulseur (qui rappelons-le n'est pas souvent utilisé et de moins en moins au fur et à mesure que l'on connait son bateau).

dimanche 10 juin 2018 10:17
Pasiphae
2
Persil pas fané

hum... avant d'utiliser les fichiers gribs, il faut apprendre à les lire.
tous les pros du routage diront qu'il faut CORRIGER les fichiers...
Une fois cela compris, on se rend compte que les prévisions sont fiables à 3 jours.

dimanche 10 juin 2018 10:25
20160706_191926
volubilis3

Pour les fichiers grib, il faut systématiquement les augmenter de 15 à 20 % sauf vents faibles. Les vents sont calculés à une hauteur de 10 m et moyennés sur une période de 10 mn.
Voir les très bons livres de Jean-Yves Bernot

dimanche 10 juin 2018 10:25
Missing
1
Imarra

Tout à fait d’accord pour les fichiers gribs et je tiens compte du fait connu qu’il faut rajouter minimum 5 noeuds quand ils estiment 25. C’est une aide qui permet de savoir aussi quel régime de vent est prévu pour les jours qu’il viennent.
Merci viking35 de rappeler cette juste précision.

dimanche 10 juin 2018 10:47
Missing
jyp

Le coup de vent n'aurait il pas un oc 473 à mettre en vente? Pour rassurer les futurs clients trouvez ici les témoignages des gros bras qui vous garent ce genre de voilier seul, sur pendille avec une tram sauvage genre du coté de Leucate!
Il faut distinguer nav de pleine mer avec tout le tsoin tsoin qui va, électronique alarme ( quel plaisir? si ce n'est un record en vu); à l'ancienne juste avec un traceur, ( bonjour le sommeil); et nav touristique avec accostages fréquents: il faut de bonnes jambes rien que pour régler les par-bat.

dimanche 10 juin 2018 11:21
Img_7040
5
freychou

C'est toujours plaisant de lire ce type d'interventions … j'en apprécie grandement la qualité, la teneur des apports … le ton, emprunt de franche camaraderie … de tout cœur merci !

dimanche 10 juin 2018 13:12
Missing
force10

Si c'est pour moi, il faut d'abord lire ce qui précède.
C'est une réponse mesurée au mépris limite insulte.....
Je suis fatigué d'entendre qu'à 25 kt on ne peut pas garer son bateau.
Comme je l'ai dit, si k'ai un doute ou si je pense que je ne pourrai le faire dans de bonne conditions, je m'arrête au point d'accueil du port et ça je sais le faire sans problème. Je n'ai aucune raison d'être bon camarade avec quelqu'un qui est proche de l'insulte.

dimanche 10 juin 2018 14:41
5653
2
Polmar

Sinon, en solo (et aussi en équipage) une bonne aide pour arriver au ponton et s'y maintenir provisoirement: l'amarre quittant le voilier à proximité du milieu et fixée très rapidement à terre.

dimanche 10 juin 2018 13:29
Missing
force10

Je suppose que c'est de l'humour Heossien classique?

dimanche 10 juin 2018 14:41
Pasiphae
1
Persil pas fané

euh... non.
Une simple amarre du maitre bau amenée au ponton suffit à maintenir le navire aligné le long du ponton. On peut même le promener d'une place à l'autre comme un petit chien.
Ensuite on a tout le temps de peaufiner.
C'est en tout cas ainsi que j'ai appris en manoeuvre solo ou presque, et c'est ainsi que je pratique.

dimanche 10 juin 2018 15:44
30287_karibario
2
viking35

"promener d'une place à l'autre comme un petit chien. "un voilier de 47 pieds avec ne serait ce que 20 noeuds de vent, je demande à voir.

dimanche 10 juin 2018 16:01
Pasiphae
Persil pas fané

Je n'ai pas parlé de 20 noeuds (faut suivre le fil...)
mais sur un 41 pieds ça marche assez bien, et s'il y avait 20 noeuds en solo ou presque, je ferais ainsi, oui : le bateau est alors bien stabilisé.

Jamais eu l'occasion d'essayer ?

dimanche 10 juin 2018 16:19
Img_0016
1
okilebo

Ça s'appelle l'amarre d'embelle et c'est comme ça que je pratique aussi pour les pontons ou le longside en solo.

dimanche 10 juin 2018 22:59
Missing
force10

Quand il y a 20 kt ou plus, on se gare d'un côté préférentiel (celui qui nous pousse et nous bloque vers le quai ou le ponton. Ensuite, quand tu as une amarre a taquet du maître-bau, que tu en places une à l'avant et une à l'arrière, tu peux peaufiner et à la main le déplacer en douceur.....

lundi 11 juin 2018 18:22
Missing
1
LECELTE

essaie a vers 35 nd de vent…. au port en Manche

lundi 11 juin 2018 19:56
Missing
force10

dsl, ce n'est pas mon coin...
Je préfère le sud.
35 dans un port, ça veut dire au moins 45 au large....

lundi 11 juin 2018 20:01
Missing
Imarra

Indispensable ! Malheureusement pas assez appliqué.

dimanche 10 juin 2018 13:31
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
Az

Faut dire que maintenant il mette des propulseurs d’étrave sur des 8m et moins et on les voit galerer au port alors oui mort de rires.. l’avenir du nautisme est bien mal barré.
J’ai commencé petit et pris 1m a chaque fois avec un objectif de nav une marche au dessus, mais y en a qui veulent directement passer à la grande marche...
Cf les fils d’anna11 et autres amateurs qui se borne a croire que le bateau c’est comme un vélo tu sais pédaler tu peux faire les xgames lol
On voit tellement d’apprentis sorcier en bateau que certains commentaires ou questions sont bien rigolotes, pour rester poli. Sans compter les réponses d’autres amateurs du même acabit sous prétexte qu ils font mal depuis 10 ans.
Ca me rappel une conversation sur des ris automatiques qui en fait était semi-automatique mais dur de faire entendre raison à quelqu’un qui ne veut pas. Au final en discutant et approfondissant on lui prouve par A+B que c’est pas possible et bien : « vous comprenez rien mon système est parfait et blabla on passe a autre chose » donc cette personne tout au long de sa vie de nav égrènera de mauvaises informations qui seront reprises etc.....
Perso j’ai écumé un paquet de fil et de blog avant deposer une question que j ai d’ailleurs jamais demandé car en lisant j avais ma réponse, mais bon question d’éducation et d’honneur....

Désolé je me suis un peu écarté du fil.

dimanche 10 juin 2018 13:41
Missing
Yeswecan

Je vois pas pourquoi tu t’énerves ...?
Des gens incompétents qui veulent donner des conseils à tout le monde on en trouve dans tous les domaines.
Et pour ceux qui préfèrent acheter un gros boat d'entrée et faire leur apprentissage pas à pas ben c'est leur problème et économiquement parlant c'est pas si bête.

dimanche 10 juin 2018 14:23 *** Message modifié par son auteur ***
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
Az

je ne m’enerve pas, c’est un constat.
Oui tu peux après le permis prendre une ferrari c’est pas grave car en cas de soucis tu t’arrete sur le bas cote et tu appelle la dépanneuse ;) en voilier c’est pas la même chose.
Il te faut des connaissances diverses, la nav , jeter l’ancre, se « garer », la mécanique, la plomberie, etc... donc commencer petit quand tu n’as pas trop de moyen c’est mieux tu apprends au fur et a mesure, d’ailleurs les gens qui ont les moyens ne viennent pas ici ils contactent des pro pour faire ce qu ils ne savent pas faire.
Mais force est de constater que en mer de nuit y a jamais personne ;) (tant mieux pour les autres la veille est pus cool)
Mais l’ambiance change... hier au mouillage j’interpelle mes voisins qui avait leur annexe à l’eau pour aller voir un bateau allemand dont l’ancre avait décrochée (et qui partait au large depuis 10min) et bien ils en avaient rien à foutre... mon ax était remontée et bien ficelée, moteur rangé etc... j ai commencé par faire des appels vhf et voir pour mettre mon ax à l’eau, visiblement mon appel ou autre a du les réveiller et ils sont sortis pour prendre leur bateau en main. Mais quand même 10 ans en arrière cela ce serait passer différemment ;)
Bateau 36’’ neuf 3 gros a l’apéro (j’ai rien contre les gens qui ne se respecte pas)

dimanche 10 juin 2018 16:19
Missing
force10

Mon premier bateau et je pense que ce sera le seul a été mon océanis 473.

lundi 11 juin 2018 18:23
Img_1433
8
Solent

Typiquement le fil qui permet de se vanter d’avoir la plus grosse et de raconter ses exploits réels ou imaginaires.
Pour répondre à la question certains 36 pieds sont assez physiques à mener en solo, Pogo 36 par exemple, et certains 30´ mettront une tôle à n’importe quel 50´ en solo.
Sinon Gabard et d’autres s’en sortent pas mal avec leurs Imoca, ça donne une idée de l’amplitude des réponses possibles.

dimanche 10 juin 2018 14:15
Missing
force10

voir la réponse plus bas.
La mauvaise foi est répandue chez H et H.
(Je n'ai pas d'Imoca et je ne suis pas Gabard).
Je n'ai pas parlé de mettre une tole à qui que ce soit...
Je sais pertinemment qu'un pogo me largue sans problème, et ça ne me gène pas.
Je vais te la faire comme toi:
Je suppose que tu as un petit voilier et que tu aimerais en avoir un plus gros?
Jaloux:

dimanche 10 juin 2018 14:45
Images_(large)_(2)
3
pierre 2 the minimalist

'Je suppose que tu as un petit voilier et que tu aimerai en avoir un plus gros "JALOUX' lamentable !! Il y a des gens qui sont tres contents de ce qu'ils ont et qui se foutent de ce que tu as

dimanche 10 juin 2018 17:28
Missing
force10

C'est le même type de réponse que Solent.
Mais tu ne dis rien à Solent.

dimanche 10 juin 2018 17:40
Orca
skywalk

y a aussi des gens qui pourraient en avoir une plus grosse, mais qui préfère une petite parce qu'elle passe partout.

jeudi 14 juin 2018 17:59
Index
2
Ptimousse

Tu penses que Gabard manoeuvrait seul son Imoca dans le port de la Trinité ?

dimanche 10 juin 2018 15:13
Missing
1
force10

hé, moi, je ne pense plus.
A des questions simples, il y a toujours des citoyens qui répondent à côté....

dimanche 10 juin 2018 15:16
Index
1
Ptimousse

C'est incompréhensible.
Tu dis dans le premier post (le tiens) que par navigation tu entends "entrée et sortie de port, hisser la GV..."
Et c'est bien ca le plus compliqué en solo. Un gros voilier, c'est super stable ca navigue seul.

Affaler une trinquette en solo sur gros bateau par gros temps, tu trouves ca simple? Louvoyer en solo sur grosse unité, c'est quand meme plus fatiguant que sur 28-30 pieds.

J'ose pas imaginer hisser une gv sur un imoca, deja que prendre un ris ça les epuise... et quand je vois comment il sont taillés...

dimanche 10 juin 2018 15:40
Missing
1
Imarra

On doit adapter son bateau au solitaire, une trinquette sur enrouleur ne nécessite pas d’affaler.
Une GV imoca c’est 180 mètres carrés a ne pas comparer avec les 50 mètres carrés d’un 50 pieds de croisière....
Attention au comparaison excessives.

dimanche 10 juin 2018 15:53 *** Message modifié par son auteur ***
Index
Ptimousse

En effet, je caricature pour faire comprendre qu'il y a bien une limite...
Mais quand je lis que ce n'est pas un pb de maneuvrer un 50 pieds dans un port en solo, ca me fait bien rire...

Les chiens aboient, la caravane passe.

dimanche 10 juin 2018 16:05
Missing
Imarra

On ne dis pas que ce n’est pas un problème, cela se prépare ,on ne peut pas tout faire non plus. Avec méthode et technique c’est tout à fait gerable.
Je dis cela en toute simplicité et pour l’instant je n’ai pas eu de réel souci majeur.

dimanche 10 juin 2018 16:14
Missing
force10

Et bien, mon 47 pieds, je rentre et je sors sans problème.
Il ne me viendrait pas à l'idée de sortir avec 100 kt, mais quand je suis parti en octobre 2017 pour traverser, il y avait un avis de grand frais. Dans le port, il y avait 25 kt avec des rafales, je suis sorti.
Donc si tu veux rire, tu peux.
Tu ne sais pas de quoi tu parles, tu n'as jamais essayé, donc.....tu imagines ou tu te projettes...

dimanche 10 juin 2018 16:33
Orca
skywalk

tout à fait, et c'est bien le but de la question...la "limite" de taille en solo.

lundi 11 juin 2018 20:52
Missing
2
force10

Quand je suis en pleine mer, je ne vire pas de bord toutes les 3 minutes.
Je n'ai pas de trinquette: J'ai un génois de 60 m², un solent de 30 m² et un TMT de 12 m². Rentrer le génois ne pose aucun problème. Quand il est prévu des vents forts, risque de dépressions, au près, je positionne la voile de près à l'avance. Pour les ris, j'y ai passé du temps, mais toujours au près, je change 1, 2 ou 3° ris tranquillement en prenant mon temps de mon cockpit.
Comparer des 45-50 pieds à des imoca relève du hors-sujet.
Il y a ceux qui ont de telles unités et qui répondent simplement;
Et il y a ceux qui s'imaginent qu'un 38 pieds c'est moins fatigant qu'un 50 pieds.
Ma question est simple et précise et vous savez le bateau que j'ai...
Ne répondez pas à côté,je suis incapable de répondre sur ce que je ne connais pas.

dimanche 10 juin 2018 16:30
Missing
1
Imarra

Il existe aussi des bateaux avec trinquette autovireuse. Du coup, en solo, rien a faire dans la grosse brise pour virer de bord si ce n’est tourner la barre.(voiliers boréal par exemple).
Malheureusement mon bateau n’est pas équipé comme cela.
C’etait Juste pour dire qu’un bateau bien adapté au solitaire n’est pas forcement difficile à manœuvrer.

dimanche 10 juin 2018 16:41
Missing
force10

En hauturier, si j'ai le génois et que je dois virer de bord je rentre d'abord le génois, puis je vire et je sors le génois. Si j'ai mon solent, je peux virer direct. Avec le tmt, pareil.

dimanche 10 juin 2018 16:50
Missing
1
Imarra

Idem de mon côté, j’enroule-vire-déroule pour le génois. Sauf par tout petit temps je vais l’aider à passer à la main si besoin, le risque de se faire mal étant nul.

dimanche 10 juin 2018 17:08 *** Message modifié par son auteur ***
Orca
skywalk

Quel est le but de rentrer le génois avant de virer de bord?

jeudi 14 juin 2018 18:15
Missing
Imarra

Sur les bateaux équipés d’un second enrouleur juste derrière celui du génois il est parfois difficile de faire passer la voile devant cet enrouleur, d’ou Enroulage-Deroulage.

samedi 16 juin 2018 08:57
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
Az

Oui et avec un trimaran à foil je les dépose sur place lol compare ce qui peut l’être

dimanche 10 juin 2018 16:02
Missing
Imarra

Encore une fois, Force 10 parle d’un bateau de croisiere, pourquoi vouloir toujours comparer avec des formules 1.

dimanche 10 juin 2018 16:08
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Et le bateau personnel de François Gabart est (s’il n’en a pas changé depuis que je l’ai lu...) un « modeste » RM .

J’imagine qu’il doit le trouver...reposant !

PHIL

samedi 16 juin 2018 09:19
Missing
4
Imarra

Force10 ne parle absolument pas de course même de performance. Seulement être capable de gérer un bateau en croisière. Gabard ne réalise pas beaucoup d’entree et sortie de port seul....
Il n’y a aucun exploit, vraiment aucun, a mener un 48 pieds en solo en père peinard !

dimanche 10 juin 2018 14:21
Missing
force10

Merci....

dimanche 10 juin 2018 14:36
Jambedebois
2
JambeDeBois

A mon humble avis, ça reste une question impossible à résoudre. Tout dépend du gréement, de l'équipement, du bassin ou du programme, des conditions... et de son état de forme ! Si vous vous êtes déjà blessé ou bien cogné à bord, alors vous savez que tout d'un coup ce qui était difficile mais gérable peut le devenir beaucoup moins. Pareil en cas de panne : ce qui est un jeu d'enfant avec un propulseur d'étrave devient ingérable si l'équipement est en rideau. Sachant que la panne prévient rarement. Comme tout est avant tout une question de sécurité, il faut se demander si tel bateau reste gérable en cas de panne électrique avec un membre en vrac. Personnellement, je me vois mal devoir gérer seul des emmerdements dans de mauvaises conditions au delà d'un 42 pieds. Le domaine du raisonnable est difficile à déterminer, mais il est probablement bien en dessous de ce qu'on imagine. Trop petit il y a d'autres inconvénients, comme le comportement face à la houle.
.
Sur un mono, le gréement sloop repousse un peu les limites, surtout avec une GV à enrouleur dans le mat. Je me suis toujours interrogé sur Alain Colas, qui avait déjà une jambe en vrac. S'était-il retrouvé en situation difficile, peut être blessé suite à un enfournage, et n'avait pas pu réduire à temps la voilure son ketch marconi pour éviter de sancir par exemple ? Il y a 10.000 scénarios selon lesquels un bateau devient ingérable pour un seul homme. D'autant plus s'il est grand...
.
Au delà de cette question, pourquoi un grand bateau ? Si c'est pour l'espace de vie, alors un catamaran en offre plus pour moins long et moins toilé, donc plus gérable. Si le bateau est bien né, il n'y a pas grand chose qu'on peut regretter par rapport à un mono, pas même les sensations. Si vous en doutez, je vous invite à prendre la barre d'un Outremer 4x ou d'un Rappier 400

dimanche 10 juin 2018 14:27
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
Az

Si tu me l’offre je prends même je t’échange mon voilier ;) et tu me payes les places de port port ;) a sec ou a l’eau pareil

dimanche 10 juin 2018 16:01
Jambedebois
JambeDeBois

Je ne comprends pas trop ta réponse. C'est sûr que si tu as du budget pour un 30 pieds, la question d'un plus de 47 pieds ne se pose pas... Un Dufour 520 grand large on doit être dans les 320K€ et un Rappier 400 flambant neuf c'est 250K€. Sur le marché de l'occasion l'écart reste grosso modo le même. A Port Haligen sur le contrat mensuel à flot, c'est même moins cher pour le cata.

dimanche 10 juin 2018 22:09
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
Az

C’est tout simplement qu’on a pas les mêmes budget lol tu peux enlever des 0
On négocie visiblement pas pareil ;) ni même les mêmes références ;)
Un port moins cher viens en Méditerranée comparer je vais pas aller me caillé et me prendre la tête avec les marées, c’était quand j’étais plus jeune. Vive le soleil \º/
Je préfère le casamence 44 a madagascar 80k€ et le ramener ;)
Je préfère aussi toute coque construite avant les années 2000.

lundi 11 juin 2018 00:26
Jambedebois
JambeDeBois

Oulala, alors si c'est pas ton budget, pas ton bassin de nav, pas ta génération de voilier, alors il ne faut surtout pas en parler selon toi ? Ben non, la voile il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Au contraire, plus ton paysage est étroit, plus tu passes à côté de plein de trucs. Soit dit en passant, je navigue principalement dans des eaux à plus de 30°C. J'ai regardé Quiberon parce que c'est ni le plus cher, ni le moins cher. C'est un exemple qui en vaut d'autres...

lundi 11 juin 2018 23:38
Orca
skywalk

Concernant les coques pré2000, quelle différence avec celles produites après?

jeudi 14 juin 2018 18:19
B9f782bf-6457-4b93-925a-7d8f0fba9257
1
Az

Ps un imoca est prévu des le départ pour lui... pas un voilier standard
En plus pour le coup la il faut être un VRAIS sportifs (que je suis pas)
Donc oui je peux prendre shumacher ou arton sena sur un circuit lol disons sur les 2 premiers virages... tu as oublié la règle : on ne peut pas ajouter des carottes et des pommes ;)

dimanche 10 juin 2018 16:28
P1000031_small_
Guillemot

Bon résumé de JambeDeBois.

J'ai eu un 42 pieds DI assez lourd et un DL 34 pieds presque deux fois moins lourd.
J'ai navigué plusieurs années seul sur les deux. Sur l'un comme l'autre, la seul aide à la manoeuvre était un guindeau électrique.

La 42 pieds était plus facile, en particulier quand le temps se gâtait. Plus stable, moins de nmouvements brusques, plus d'espace sur le ponte t les cockpit, Winchs énôrmes, etc.

Mais... le 42 pieds était dans l'océan Indien Ouest, avec de façon générale beaucoup d'eau à courir, des mouillages spacieux et déserts.
Donc tout le temps, l'espace pour manoeuvrer et pas de courant.

Le 34 pieds, était en BZH nord, et là, ce n'était pas du tout la même histoire.

dimanche 10 juin 2018 16:36
Missing
force10

Ce n'est pas la question posée.

dimanche 10 juin 2018 16:40
Archambault-surprise-51199070070467676751525449704555x
Morbleu

Je ne comprends pas pourquoi tu poses une question, alors que tu sais déjà tout.

lundi 11 juin 2018 22:41
P1000031_small_
3
Guillemot

C'est ma réponse à ta question.
La taille n'est pas le facteur déterminant...
T'en fais ce que tu veux.

dimanche 10 juin 2018 16:44 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
force10

Sachant que je te dis qu'avec un 47 pieds(océanis), c'est possible, ta réponse est au mieux une réponse de normand. Je n'arrive même pas à savoir si en bretagne tu as essayé ton DI lourd 42 pieds.
Quand je pose la question jusqu'à quelle taille on peut naviguer seul, ce n'est pas pour apprendre qu'avec un 32 pieds c'est possible.
Donc tu ne réponds pas à ma question.
Contrairement à toi, je pense que la taille peut être un facteur déterminant, au delà des facilités électriques et aides technologiques diverses.
Je ne parle pas de bateaux de course, non plus.

dimanche 10 juin 2018 16:57
P1000031_small_
Guillemot

Ce qui est valable avec un 42 pieds, largement aussi lourd que ton 47 (14 tonnes en charge sous le peson) l'est avec n'importe quelle unité dépassant les 8 ou 10 tonnes.
Tu pourras faire seul sur une unité grande et lourde dans des espaces dégagés, ce qu'il faut être plusieurs pour faire dans des des eaux plus difficiles et encombrées.

Mais puisque tu es arquebouté sur la taille, sache que mon pote Nicolas navigue peinard en solo ou a deux sur sa goélette alu de 30 mètres et 72 tonnes.
Mais c'est entre Madagascar et l'Afrique de l'Est. Le mauvais temps ne lui pose aucun soucis. La voilure divisée a été prévue pour être manipulée seul.

Lorsqu'il naviguait en France avec des ports encombrés et peu de dégagement dans les mouillages, ils étaient 5 à bord.

La taille te conviens, cette fois-ci ?

dimanche 10 juin 2018 17:18 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Imarra

Ce ne serais pas « Antsiva »?

dimanche 10 juin 2018 17:17
P1000031_small_
Guillemot

Oui, bien sûr. C'est le seul bateau de ce type à Mada.

dimanche 10 juin 2018 17:20
Missing
Imarra

Superbe bateau !

dimanche 10 juin 2018 17:21
P1000031_small_
Guillemot

Gros !
Seulement 130 cm de TE quille haute, cependant.

dimanche 10 juin 2018 17:34
Avatar
tonyv

Et voilà antsiva !!!

dimanche 10 juin 2018 17:41
P1000031_small_
Guillemot

Les mats sont des Nirvana à trois étages de barres de flèche.

dimanche 10 juin 2018 17:51
Avatar
tonyv

J ai fais mon curieux en regardant son Site !!! Superbe bateau

dimanche 10 juin 2018 17:58
P1000031_small_
Guillemot

Intégralement, aménagé et équipé à deux, avec son épouse.
Il touche sa bille...

dimanche 10 juin 2018 18:02
Missing
3
captainwat

bonjour a tous; bien ok avec Imarra, perso je navigue en solo depuis des annèes avec un garcia deriveur integrale de 47 pieds sans propulseur d'etrave mais grosse helice et moteur coupleux; pas pour le plaisir de naviguer en solo avec un assez grand voilier, mais les annèes passant la famille veillit aussi ou a son propre bateau,apres l'epouse peut aussi aimer son jardin etc!et on a pas non plus forcement envi de changer son vieux compagnon(le voilier) ;et puis à un certain age avoir de l'espace et etre tranquille à son bord sans toujours faire la conversation ce n'est pas desagreable non plus ,ce qui n'empeche pas d'avoir d'exellents contacts aux escales! pour les manoeuvres et la nav il faut faire à sa mesure, bien se connaitre et ne pas mettre la barre trop haut, le reste c'est de l'antiçipation et de la preparation; perso je suis bien plus à l'aise et en securitè sur mon bateau actuel que sur mon ançien romanèe et j'ai trente ans de plus! en pratique j'evite les marinas surchargèes en saison et telephone avant à la capitainerie pour demander un coup de main eventuel!j'amarre toujours le bateau d'abord par le milieu, bien souquè, apres j'amarre tranquille avant/arriere et gardes.pour partir avec un fort vent laterale il y a la technique( deja expliquè dans un autre post)que m'avait appris un solo celebre ,et surtout avoir des grosses defenses, bref on s'en sort tres bien sans stress particulier! voila voila un simple avis personnel qui n'a aucune valeur de reference, d'autres peuvent avoir des avis differents tout à fait respectables

dimanche 10 juin 2018 19:23
Missing
1
Imarra

Merci captainwat pour ce témoignage que je partage complètement qui confirme la faisabilité de naviguer en solo sans stress particulier.

dimanche 10 juin 2018 19:46
Jambedebois
1
JambeDeBois

Oui, quand tout va bien, il n'y a pas de stress, même avec un gros. Il y a des plus de 60 pieds équipés en tout électrique qui restent "gérable" en solo... Quand tout va bien. Il n'y a pas de limite en soi, c'est une question d'équipement. Sauf que s'applique tôt ou tard la loi de Murphy : tout ce qui peut merder merdera, et probablement en série. Est-ce que je peux encore gérer un 50 pieds sans aucune assistance électrique ou mécanique ? Pour ma part, je n'en suis pas sûr du tout.

dimanche 10 juin 2018 22:40
Avatar
tonyv

Jambesdebois un Petit tour sur mon folie douce de temps en temps faut revenir à l ancienne

dimanche 10 juin 2018 22:46
Images
ahunuivoil e

ce qui détermine la taille du bateau que vous pourrez manœuvrer seul , je pense que c'est en premier lieu l'épaisseur de votre porte monnaie ! vous ne pensez pas ?

dimanche 10 juin 2018 23:01
Missing
force10

Non, parce que lorsqu'on l'a, on l'a.
Je connais des personnes qui préfèrent un pogo qui coûte bien plus cher que mon oc 473....
En ce qui me concerne, gérer seul mon 47 pieds, il n'y a pas de problème.(aujourd'hui).

dimanche 10 juin 2018 23:06
30287_karibario
6
viking35

C'est curieux, vous ne rencontrez jamais de petits soucis? Du style, enrouleurs qui coince, GV ou bosse qui se bloque? Une voile qui se déchire?

Comment gérez vous à coup sûr un amarrage sur un ponton seul, sans aucune assistance?

Une amarre d'embelle ne résout pas toutes les difficultés. Vous connaissez beaucoup de port qui disposent toujours de bittes d'amarrage?

Jre suis parfaitement d'accord qu'en mer plus c'est gros mieux c'est . Quand tout fonctionne.

Mais la Loi de Murphy existe pour tout le monde, un jour.

lundi 11 juin 2018 05:43
Pasiphae
Persil pas fané

Des amarrages sur ponton ratés ou en vrac, on en voit bien plus souvent en équipage qu'en solo ou réduit... Le dernier pas plus tard que la semaine dernière a quitté le ponton en restant amarré: résultat, l'anneau arraché... y'avait pourtant du monde à bord.

Nous on est 2. Dans les manoeuvres, ma skippette est surtout mes yeux à l'avant, et pare battage volant (elle n'arrêterait pas un 41' de 11 tonnes...).
Je ne sais pas comment font les solos pour savoir qu'ils sont à 3, 2 ..1 mètre et battre arrière...?

Quand je vois les solos manoeuvrer, je regarde et j'admire...
C'est plus rarement le cas en équipage...

lundi 11 juin 2018 13:06
Missing
1
force10

Je suis sorti aujourd'hui avec mon océanis 473.
Vent au départ 7 à 8 kt du 310. Mon bateau est dans l'axe 115-295.
On est à cul, donc le départ ne présente aucune difficulté. Marche avant lente et sortie du port. Aujourd'hui c'est tram légère. Je n'ai que mon génois, car la GV est chez épure pour petits travaux à la suite de mon Aller Retour atlantique.
Départ au génois au portant et retour au moteur face au vent....
Quand je suis rentré vers 14 heures, il y avait entre 14 et 17 kt du 310.
Je vais en M.A vers la Zone technique et je mets la M arrière pour freiner et partir en marche arrière. Je vise entre les 2 bateaux qui sont à côté de moi et plus précisément entre une bouée et le bateau qui est à mon babord. Je suis entre 1?5 kt et 2 kt. Je passe au point mort quand l'arrière est à 10 m de la proue du bateau que je vise. Je n'ai pas utilisé mon propulseur. Quand j'arrive entre les 2 bateaux, je suis à 0,5 kt en marche arrière. 2 mètres avant le ponton, je passe en marche avant, et mon bateau se stabilise entre 0,5 mètre et mètre. je passe au point mort. Mes 2 amarres arrières sont prêtes, je passe sur le ponton avec une, en général la tribord arrière. Dès qu'elle est- positionnée sur le ponton, je remonte sur mon bateau et je passe en marche avant légère. Je prends la 2° amarre, je passe sur le ponton et je la mets en place. Je remonte sur mon bateau, et je règle les amarres pour que le bateau soit à 4 mètres du ponton. Puis je vais mettre mes 2 amarres avant via les pendilles. une fois ces 2 pendilles positionnées, je vais à l'arrière et je passe en marche arrière pour me rapprocher du ponton. à 2 mètres, je bloque mes amarres arrières et c'est fini.

comme disait Descartes, tout pb se décompose en plusieurs pbs.
Pour moi, ce qui a été le + long a été de bien connaitre mon bateau en marche arrière, le temps nécessaire pour passer de marche avant à marche arrière et comme en marche arrière, je vais au début vers tribord arrière, j'anticipe avant de me diriger vers arrière babord. En méd, on se met à cul et je trouve cela très bien, mais je sais aussi garer mon bateau en marche avant, toujours par le taquet du maitre bau.

Quand j'avais le moindre doute, je passais en marche avant et je recommençais, jusqu'à arriver au bon endroit au bon moment.

lundi 11 juin 2018 17:41
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

j'ai fait cela plusieurs fois en solo avec le 411 sans propulseur (quelle idée ?), cela m 'a paru bcp plus facile qu'avec mon First 30

piece of cake

et je découvrais le 411 et les pannes de Tino rossi avec un 411 ya rien de trop

et je ne suis pas du tout un manœuvrier cador ! un bateau de cette taille a des réactions plus prévisibles qu'un 30 pieds

ensuite meme si on est super riche, ça sert à quoi un plus de 50 pieds en solo ???

lundi 11 juin 2018 17:54
Missing
force10

Je ne suis pas super riche. J'ai un 47 pieds, j'aime naviguer en famille, mais des fois, pour des raisons particulières, j'ai dû me retrouver seul....
Et je m'y fais, ce n'est pas une recherche, mais des occasions.
Ma question initiale était simple, ceux qui comme moi et qui ont répondu confirment qu'un 45-50 pieds cela peut se gérer seul.(je ne parle pas de course, ni d'extrême, mais de navs classiques genre canet-llansa ou canet-bonifaccio, ou Cadiz malaga....je n'ai pas encore fait une transat seul, mais je suppose que cela ne doit pas être plus compliqué.

lundi 11 juin 2018 18:15
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

j'ai dit plus de 50 pieds, 47 c'est moins de 50 non, gfaut bien lire ce qu'on ecrit ?
ce mois sur le 411 m 'a appris que c'est vraiment plus facile qu'un 30 pieds comme le first 30, sans guindeau et sans self tailing, j'adore ces gros magnifiques barlow en bronze chromé

lundi 11 juin 2018 18:19 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
force10

cool, man.

lundi 11 juin 2018 18:36
Missing
Yeswecan

Tu as un espace illimitée devant ?

lundi 11 juin 2018 17:58
Missing
force10

Si, comme tout le monde je suppose, mais, par exemple, le blocage de mon enrouleur a eu lieu une fois et il ne se produira plus, (j'ai du rentrer dans un port avec mon génois, en me faisant engueuler, bien sûr), c'est une certitude, car j'ai compris le problème et j'ai démonté mon facnor. Il y a 2 roulements, de la graisse entre les roulements et à l'extérieur avec un joint spi. il y a un angle de 15° entre l'étai et la drisse de génois.

Voile qui se déchire, non jamais.
bande anti-uv qui se découd oui, j'ai dû attendre un port pour faire une couture.
Bosses de ris qui se bloquent, au début ou j'ai acheté mon oc 473, oui.
Maintenant c'est fini, j'ai changé le diamètre, j'ai positionné des anneaux sans friction, j'ai changé des réas et 10000 NM aller retour atlantique, j'ai changé les ris dans toutes les configs sans m'arrêter.(passer un ris aux allures portantes, ça ne le fait pas, donc, je passe au près je mets ce qu'il faut comme ris et je reprends mon cap.

Pour le moment, le pire, cela a été, le PA qui ne fonctionnait plus, le générateur en panne, donc plus de chauffage, et 9 degrès dans la cabine avec humidité pendant 3 jours, le bas étai cassé, le moteur qui ne tournait plus qu'à 1800 tours et tout cela en 2 jours.....ça va, il y a pire.

lundi 11 juin 2018 18:05
Missing
1
captainwat

bonjour viking; le risque zero n'existe nulle part =tu peux prendre un balcon sur la tete, avoir un pepin en avion ou en train etc etc mais tu peux limiter les risques à un degrè plus qu'acceptable! la loi de murphy m'a toujours laissè septique,la fatalitè non mais ça c'est la vie........ un probleme technique doit etre evitè par un entretien et une preparation au de la de tout soupçon !il est sure que l'on ne tente pas le passage du nord ouest avec un bateau non preparè et non etudiè pour! mon regretè ami Willy de Roos a pratiquè les navigations les plus extremes en solo à 65 ans (il est mort dans son lit ,Chichester aussi) les meteos sont de plus en plus fiable ,si l'on est pas sure de son fait on peut aussi se faire faire un routage (50 euros chez meteo consult pour une traversèe style golfe de gascogne grand large) un enrouleur qui se coince une bosse qui bloque il n'y a quand meme pas mort d'homme!! un bout dans l'heliçe c'est plus genant mais avec un coupe orin on limite ce risque et comme on dit" le pire n'est jamais sure"

lundi 11 juin 2018 10:54
Avatar
roberto

le risque zero n'existe pas, donc en toute logique pas de limites supérieures pour la taille en solo, 100 pieds? 100mètres?... qui dit plus ?

lundi 11 juin 2018 11:29
Missing
1
Imarra

Encore une fois un post dans l’exageration...
Pour répondre à la question de la longueur et en restant concret, la taille raisonnable serait pour moi (en fonction de mes capacités et expérience)dans les 50 pieds.
Pour ma part, 45 pieds ne me pose pas de soucis pour une navigation dans une zone où les ports ne sont pas saturés. La majorité du temps au mouillage ou sur bouée,Occasionnellement au ponton.

lundi 11 juin 2018 11:46
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

j'ai un copain qui est parti pour un tour de med avec 40 CC, une bonne maison flottante, le bateau a 2 winches electriques et voiles sur enrouleur

lundi 11 juin 2018 11:56
Missing
1
captainwat

si le risque zero n'existe pas ça ne veut pas dire qu'il faille se lançer dans n'importe quoi! Colas avait mis aussi la barre trop haute, mais dans la course autour du monde les imoca c'est 60 pieds;tout depend(bien avant le bateau) de ses propres capacitès physiques et mentales! à 25 ans avec un muscadet j'allais voir une copine en Norvege en partant de Dunkerque les chavirages n'etaient pas rare( merçi le harnais) aujourd'hui le meme trajet dans des conditions normales avec mon bateau actuel est une formalitè! en conclusion je pense (mais ça n'engage strictement que moi) qu"un solide11/14metres de croisiere à deplacement mis lourd est le bon choix quand on est plus tout jeune et que l'on veut faire de la route, si vous regardez les British dans les ports du monde entier(, navigateurs souvent d'un age plus qu'avançè) souvent c'est la taille de leurs voiliers

lundi 11 juin 2018 11:58
Fritz_ze_cat
fritz the cat

demande à Terlain ou Colas .
en mer avec l'accastillage moderne ce n'est pas un problème ,c'est plus pour les maoeuvres de port que ça pose un gros problème .
alain

lundi 11 juin 2018 13:37
Received_10153601303321821
5
Dr Feelgood

Comme dans tous les concours de virilité, tout le monde parle de longueur et personne d'usage qui est pourtant le facteur limitatif réel...

La vraie réponse à cette question est "pour quel programme?"

Pour un programme de grande croisière océanique avec de grandes traversées et des mouillages, il n'y a pas vraiment de imite de taille tant que le bateau est bien équipé, mais disons 60 pieds pour le principe.

Pour un programme côtier en bretagne on on dort au port régulièrement 40 pieds me semblent un maximum rapport à la petitesse des ports, les manoeuvres à répétitions, etc...

Pour un programme de course au large, la tendance est à 35/36 pieds quoi qu'on ai vu de gros bateaux cette année à la Fastnet Solo et qu'un Class 40 soit plutôt pratique pour cet usage. Les IMOCA sont super pratiques en mer, mais les marins ne font pour ainsi dire, aucun accostage.

Pour un programme de régate et croisière côtière, je vois la taille idéale à 30-33 pour rester sur des surfaces gérable, surtout avec de multiples envois de spi.

Pour croiser sous 2 voiles à 60% de la polaire, tout le monde peut le faire, mais je propose qu'on re-compte les Artaban après 3-4 envois et affalage de spis de 130 m2 dans 20 nds...

A part ça, un Class 40 est plus facile en solo qu'un quarter tonner...

Un bonne réponse de Normand en fin de comptes.

lundi 11 juin 2018 13:48 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
force10

Bien sûr qu'il ne me viendrait pas à l'idée de mettre un spi de 150 m² seul sur mon océanis 473.
Quand on a un bateau, en ce qui me concerne, je fais de tout....
ça peut être baléares, sardaigne, corse, canaries ou traversée atlantique...
J'ai un spi asymétrique de 145 m² avec chaussette, pour le moment, je n'ai pas osé le mettre seul, mais à 2 sans problème. ( si, je l'ai mis une fois, mais à 10 kt seulement...).
Par contre, GV, génois, TMT, solent seul sans problèmes, quelque soit la vitesse du vent.
J'ai 3 ris automatiques et mes bosses de ris ne bloquent pas. j'ai passé assez de temps pour trouver le bon diamètre et les bons réas.

lundi 11 juin 2018 17:47
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

dans cette optique je suis passé de 14m puis 12 puis maintenant 9
toutes les petites criques ,les petits ports de la coté française et de la corse et de l'italie ou je ne pouvais pas rentrer avec le hood 38 malgré un petit tirant d'eau me sont permis.
en solo je n'ai qu'un seul winch à m'occuper pour une seule voile .
pour qu'un voilier soit sûr en mer ,il ne faut pas qu'il fatigue son équipage
la taille n'a rien à voir c'est surtout la conception.
et pourtant le ribadeau dumas de 14m dériveur lesté marchait bien mais plus de 10winchs et surtout il fallait toujours qu'il soit optimisé pour le temps
autrement c'était invivable en solo .
en équipage pas de problème .
donc la taille maxi sera celle que le solitaire peut assumer sur le long terme sans s'épuiser ..
alain

lundi 11 juin 2018 20:05
Missing
force10

Je suis d'accord pour la fatigue.
C'est clair que lorsque je parle de la taille max qu'un voileux peut gérer, il s'agit d'un voilier normal et d'un "voileux" normal, comme toi ou moi.
J'ai mal posé la question.
Pour une bonne conception, jusqu'à quelle taille une personne normale peut gérer un voilier lambda....
Je n'imagine pas 10 winchs sur un bateau que je qualifie de normal...
Ton voilier n'est pas un voilier ordinaire. (je veux dire qu'il est extraordinaire.....).

lundi 11 juin 2018 20:11
Fritz_ze_cat
fritz the cat

fais le compte
une paire pour les écoutes de génois
une autre pour les écoutes de spi
un winch sur le mat pour la drisse de genois
un winch pour la drisse de gv
un pour les prises de ris .
il faut des bloqueurs en plus pour la drisse de spi ou un winch dédié
un autre pour la bosse de hale bas ,un pour la drisse de trinquette

je suis à 10 sans forcer en utilisant ceux du spi pour la trinquette .ou le solent
alain

jeudi 14 juin 2018 19:27
Missing
force10

pour les prises de ris, je n'ai pas besoin de winch....
Pour les écoutes de spi ou de génois, ce sont les mêmes winch à l'arrière.
bosse de hale bas, balancine, drisse de GV et écoute de GV se retrouvent au cockpit vers le winch électrique. la drisse de génois arrive à côté des 3 bosses de ris sur le winch tribord.

jeudi 14 juin 2018 19:59
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

c'est agaçant de "parler" toujours en pieds ,on est constamment obligé de faire des conversions ,vous ne pouvez pas indiqué la longueur en metre ...c'est tout de m^me notre systeme metrique

lundi 11 juin 2018 18:55
Jambedebois
1
JambeDeBois

On ne va pas réinventer l'eau tiède non plus. Même en France, en terme de marine on mesure les bateaux en pieds et les distances en milles, les vitesses en nœuds que ce soit pour les courants, le vent ou le bateau. Alors je comprends que ça ne soit pas pratique pour le novice, mais donner une distance en km ou une vitesse en m.s semble à l'inverse pas du tout pratique à celui qui est habitué à ces systèmes. En fait, c'est une question d'habitude, et mieux vaut s'y mettre au plus tôt car c'est pas près de changer...

lundi 11 juin 2018 23:51
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Bonjour
Apparemment le premier constructeur n'est pas informé qu'il devrait utiliser les unités moyenâgeuse et impériales

http://www.beneteau.com/fr/comparateur-resultats?list=2000,7112&type=1

Ne pas confondre avec le nom donné aux modèles.

mardi 12 juin 2018 08:26
Jambedebois
4
JambeDeBois

Curieusement, 14.60m c'est juste 46 pieds... C'est pas du tout une question rétrograde et moyenâgeuse. Quand la Culture fait défaut... 1 Nœud c'est un mille marin parcouru en 1h, et un mille marin c'est une minute de latitude. Le Mille marin n'est pas équivalent au Mile impérial. Au sujet de la mesure des bateaux en pieds, ça a plus de sens que le mètre qui est une unité trop grande : entre 10 et 11m il y a des bateaux de volume bien différents, tandis que le pied offre une meilleure appréciation entre 33 et 36 pieds. Entre 10.40m et 10.70m tu as l'impression que c'est quasi même bateau, or un pied de plus pour un bateau c'est pas si négligeable. Tu peux avoir plusieurs m² de voilure en plus notamment.

mardi 12 juin 2018 09:07
Missing
force10

Quand vous lisez une carte marine, quelles sont les unités?
Que de grands navigateurs comme calypso aient du mal à passer du pied au mètre me laisse pantois.....

mardi 12 juin 2018 08:30
5653
Polmar

10 winches sur un voilier correspond à un système où tu as un winch par fonction (bout).
Ce système est daté. Kriter V est ainsi équipé de 15 winches; un choix technique de Michel Malinovsky.
Maintenant on a des pianos autour de la descente!

Pas sûr que l'usage du piano soit plus simple que celui des winches multiples.

jeudi 14 juin 2018 17:30 *** Message modifié par son auteur ***
Orca
skywalk

Personne n'a évoqué le ketch pour augmenter la longueur du bateau tout en conservant des voiles faciles à manipuler.

jeudi 14 juin 2018 19:51
Jambedebois
JambeDeBois

J'ai navigué sur Ketch et sur Goélette et définitivement un Sloop est bien plus facile à manager seul : moins d'écoutes, moins de toiles à gérer...

jeudi 14 juin 2018 22:50
Received_10153601303321821
Dr Feelgood

ouaip, la division du gréement implique la multiplication des manoeuvres, un ketch grée en côtre c'est 4 écoutes à chaque virement..

jeudi 14 juin 2018 23:00
Maido_2
Domde

Ça dépend comment on utilise le gréement ketch; par grosse brise disons un bon 6 je descends la gv je garde l’artimon et le trinquette sur l’etai largable ; ça montre encore un bon 7 je prends un ris dans l’artimon ; au delà faut rentrer la trinquette et installer le tourmentin en fait il n’y a pas beaucoup plus de boulot que sur un sloop sauf que la souplesse d’adaptation au mauvais est bien meilleure et le confort de route aussi. Par petit temps c’est vrai que c’est du boulot en plus mais esthétiquement y’a pas photo

vendredi 15 juin 2018 22:44
Jambedebois
JambeDeBois

Oui, le management d'un Ketch standard quoi... N’empêche qu'avec toute la toile dehors tu t'amuses pas à tirer des bords pour le plaisir. Sans compter que c'est généralement lourd un ketch, donc si tu veux que ça avance, mieux vaut pas être léger en toile. Clairement en solo, c'est du masochisme.

samedi 16 juin 2018 00:32
Missing
1
(BlueNote)

On va finir par le savoir que t'as un
océanis 473 +

jeudi 14 juin 2018 21:32
Orca
skywalk

qui est ce qui a un oceanis 473?

vendredi 15 juin 2018 08:34
Atlantique_nord__first_30_little_wing
vendredi 15 juin 2018 21:11

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums