Tous les forums > Navigation > En mer, un appel de déteresse avec une VHF ASN en sera-t-il entendu ?
Missing
jeromef3

En mer, un appel de déteresse avec une VHF ASN en sera-t-il entendu ?

En lisant l’article wiki. anglais sur l’AIS je découvre que si la portée d’une VHF ne peut dépasser 80 km en horizontal’ elle atteint toutefois la couche 200 km d’orbite satellitaire
C’est utilisé par le systeme AIS comme une des source de localisation, sous l’appellation S-AIS (satellite)
Si je lance un appel de déteresse avec une VHF ASN en pleine mer, sera-t-il entendu ?

lundi 18 décembre 2017 04:15

Liste des contributions

  • en 2632? toualenver mardi 19 décembre 2017 22:45
  • .. CapCool lundi 18 décembre 2017 09:16
  • merci! Goj lundi 18 décembre 2017 22:07
  • 25W LaJoliette jeudi 21 décembre 2017 14:16
Wind-waker-hd
4
Goj

non. pas de satellites avec la VHF ASN.

Je te conseille de passer le CRR certificat de radiophoniste restrinct. C'est 75 euros. et obligatoire à plus de 6 milles des côtes je crois.

Pour être sur de relayer un signal de détresse au milieu de l'océan via les satellites, il faut claquer une balise EPIRB, ou avoir un téléphone satellite.

lundi 18 décembre 2017 04:28
Pilotr_dirigeable
Uchafu

Pourquoi faut il un CRR pour une VHF qui porte à 35 nautiques et rien pour un téléphone satellite qui fonctionne presque dans le monde entier?

mardi 19 décembre 2017 09:50
Pavillonbleuocc
2
a_guy

Parce qu'avec une VHF on peut brouiller (perturber ) les secours pas avec un téléphone satellitaire

mardi 19 décembre 2017 10:06
Wind-waker-hd
1
Goj

Parce qu'avec un téléphone satellite, tu n'a pas la possibilité d'obstruer le canal 16 d'urgence comme un gros manche qui ne sait pas se servir de sa radio, au détriment de quelqu'un qui attend pour être sauver.

mardi 19 décembre 2017 10:06
Pilotr_dirigeable
2
Uchafu

Ah, c’est pour ça qu’il y a autant de monde sur le 16, c’est parce qu’on leur a expliqué qu’il ne fallait pas le faire!

mardi 19 décembre 2017 11:20
Missing
jeromef3

Je ne bavarde jamais sur le 16. Par ailleurs Je ne veille pas le 16, c’est mon canal d’emission musicale pour mes tubes rap. Tant que la batterie vit encore.

mercredi 20 décembre 2017 07:28 *** Message modifié par son auteur ***
Wind-waker-hd
Goj

Parce qu'avec un téléphone satellite, tu n'a pas la possibilité d'obstruer le canal 16 d'urgence comme un gros manche qui ne sait pas se servir de sa radio, au détriment de quelqu'un qui attend pour être sauver.

mardi 19 décembre 2017 10:06
Missing
jeromef3

Depuis 35 ans que j’ai le CRR, ça aurait pu évoluer.
Les satellites écoutent en permanence les canaux VHF 87B et 88B des AIS
Mais ça ne doit pas être possible pour des appels de déteresse en raison de l’occupation du 16 (brouaha de collision d’emetteurs)
Toutefois si le S-AIS contribue a la localisation des bateaux, pourquoi ne pourrai-t-il pas contribuer aux appels de déteresse, par les phrases numeriques courtes qu’il transporte et qui sont évolutives par conception ?

lundi 18 décembre 2017 05:09
Img_0016
okilebo

Je crois que c'est prévu avec gallileo quand tout le système sera en service.

mardi 19 décembre 2017 22:21
Avatar
toualenver

en 2632?

mardi 19 décembre 2017 22:45
Missing
jeromef3

Rien trouvé à ce sujet, mais en mettant 50 M€ sur la table, le début du commencement d’une étude de faisabilité pourrait être envisagée...

mercredi 20 décembre 2017 18:51 *** Message modifié par son auteur ***
Imgp1083
3
LeMoko

C est effectivement dommage car il ne faut pas grand chose de plus
de mémoire un déclenchement de détresse le "bouton rouge" avec des phrase type et sur le canal 70 en 156.525 Mhz.

A suivre

Le Moko

lundi 18 décembre 2017 07:05
Photo000
pendruig

Bref le relais des appels d'une VHF ASN se fait par les VHF et arrive, on espère, jusqu'à un poste de "secours", c'est aussi pour cela que l'on peut entendre sur sa VHF l'appel et servir de relais. Maintenant au milieu de l'Océan cela ne passera pas.
En bref relire les dispositions liées aux VHF ASN.
Gilles

lundi 18 décembre 2017 07:53
Dsc03379-1(3)
4
Aristide

Il faudrait quand même relire le document de l' ANFR concernant le CRR.
===>>> "zônes de couverture"

A1 = couverture directe vers un CROSS VHF jusqu' à 20 à 30 miles des côtes. Donc, dans cette zône A1, la transmission d' un MAYDAY ou autre, se fait en vocal (en VHF) sur le 16 et/ou en numérique (en MF) avec ASN sur le 70.

A2 = couverture directe vers CROSS en numérique (en MF) avec ASN par le canal 70 en numérique. Pour cela, ta radio doit être ASN.
Cette zône est opérationnelle jusqu' à 150 à 300 miles des côtes.

A3 = couverture en MF / HF par satellites Inmarsat entre parallèles 76° N et 76° S. Donc émission par téléphone satellite

A4 = le reste seulement couvert en HF par satellites Cospas-Sarsat .
Donc émission par radio-balises EPIRB ou PLB

De plus, la solution "relai" peut être envisagée dans les zônes à fort trafic.

Donc, pour répondre à ta question "mon message de détresses sera-t-il entendu si je suis à 200 km des côtes " ... dans zône A2 : la réponse est oui si message envoyé avec ta radio fixe avec l' ASN.

RIEN A VOIR AVEC L' AIS.

lundi 18 décembre 2017 08:04
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

question a la quelle je ne trouve pas de reponse bien precise .

nos VHF peuvent servir de Relay on reçois un message et l'on peut a notre tour le "transporter" plus loin ok ..on a un message sur la vHF "relay"

mais que doit-on faire ? le relay était-il automatique , doit-on le retransmettre oralement ..j'avoue avoir été confronté une fois a ce probleme et je n'ai pas su que faire ... merci

lundi 18 décembre 2017 09:02
Missing
caraiban

C"est à toi d'assurer le relay mayday

lundi 18 décembre 2017 11:11
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

ok alors je n'y croie pas trop de ce relay ou alors on devrait avoir une VHF avec un enregistrement des messages reçu . Pour ma part je me suis aperçu du "relay" en regardant l'écran de la VHF et le message reçu n'étant pas mémorisé vous pensez bien qu'il n'aurait pas été diffusé de ma part fidèlement n'ayant pas moi m^me tout entendu .

mardi 19 décembre 2017 10:30
Missing
2
outremer

Quand on vous dit "passe à ton voisin" vous passez à votre voisin.
La réception d'un Mayday relay implique que vous retransmettiez l'appel (relayez) vers tous ceux de votre zône de couverture qui alors feront la même chose. C'est le principe de tous les relais depuis l'antiquité. En vocal on répète ce qu'on vient d'entendre.
L'émission professionnelle ou radioamateur utilise aussi des balises de retransmission automatique.
En "Appel à tous" le message concerne tous les écoutants mais n'implique pas de collationnement.
Pour rendre fiable les échanges le collationnement peut être obligatoire (on doit répéter exactement les données qu'on vous a transmis ou au moins les valeurs clé), par exemple en aviation.

lundi 18 décembre 2017 12:07
Missing
jeromef3

Le systeme de RELAY est un systeme de communication radio vhf VOCAL sur les frequences vocales dédiées, 16 etc. Si une chaine de navires peut relayer un signal de déteresse, c’est parfait. Mais ce n’est pas automatisé. Les 2 facteurs défavorables sont l’éloiGnement des bateaux, et l’humain : veille-t-il le 16 et va-t-il relayer ?
&
Les émissions vhf de nos cannaux VOCAUX atteignent la couche satellitaire mais se collusionnent en une forme de brouaha inexploitable.
&
Par contre sur les 2 canaux vhf dédiés à l’AIS, une émission de tramme binaire dure quelques microsecondes et les moments d’emission de chaque navire sont gérés pour éviter les collisions. CollUsions ?
C’est pourquoi les satellites réussissent a les exploiter.
Il y aurait donc de la place sur le réseau S-AIS pour des trammes de détresse

mardi 19 décembre 2017 09:06
Belharra-16-fevrier-648x398
1
CapCool

Les navires de commerce sont équipés d'ASN de classe A qui relaient les messages ASN vers les stations côtières.

lundi 18 décembre 2017 09:17 *** Message modifié par son auteur ***
Belharra-16-fevrier-648x398
CapCool

..

lundi 18 décembre 2017 09:16 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillonbleuocc
a_guy

Ne pas confondre AIS et ASN c'est bien !

mais ne pas confondre VHF-ASN et MF-ASN c'est mieux !

ASN n'est pas lié au type à une bande d'émission/réception

sic L'appel sélectif numérique, désigne une technique qui repose sur l'utilisation de codes numériques, dont l'application permet à une station de rentrer en contact avec une autre station ou un groupe de stations et de leur transmettre des messages prédéfinis

et rien d'autre le support( la bande de fréquence) peut être :

VHF
MF
HF

- Quant aux ''ais relais'' il est effectué par des bateaux (cargo et autres gros ) qui transmette via leurs liaison satellitaire standard le positionnement des ''petits ais'' autours d'eux !


-Pour la récupération via un satellite (des ) la problématique sera le ''bruit de fond '' il faudrait réussir à isoler trame par trame dans une zone donné sachant que celle ci pouvant être très dense donc très grosse capacité de traitement (donc très gros sous ) qui pays les satellites ? on voit déjà les difficultés pour iridium (qui ne marche que dans le sens descendant donc plus facile )

-Si vous voulez avoir un aperçu des difficultés en bateau de communiqué avec un satellite essayer de récupéré les cartes des satellites METEOSAT ET NOAA sur un petit voilier en mouvement

lundi 18 décembre 2017 09:56
Missing
jeromef3

- ASN est principalement un système d’identification de navire lors des communications VHF (et aussi MF, HF, ok)
- AIS est un système de localisation « de masse » des navires, non lié à l’émission- réception des appels et conversations vocaux sur les cannaux VHF dédiés.
LEUR SEUL POINT COMMUN est qu’ils utilisent tous deux la bande VHF marine. Ce qui pemet de les combiner sur un seul appareil tel que Standard Horizon GX2200E et autres.

ALORS sauf erreur de ma part les trammes VHF de l’AIS sont reçues par les satellites
Je crois bien que LeMoko et Babouch ont bien compris l’idée initiale de ce post.
Les satellites arrivent à décoder les trammes AIS pourtant extremmement nombreuses

lundi 18 décembre 2017 14:25 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillonbleuocc
a_guy

tu te trompe : les trames VHF de l’AIS NE sont PAS reçues par les satellites !

mardi 19 décembre 2017 10:09
Missing
jeromef3

J’ai regardé les transpondeurs AIS Raymarine pour la marine marchande.
Ils n’ont pas d’autres capacités démission que leurs deux canaux VHF.
Alors dans ce cas comment les navires marchands sont-ils localisés dans les océans?

mardi 19 décembre 2017 10:53
Missing
jeromef3

Correctif: les transpondeurs AIS classe A de raymarine ont bien 2 emmeteurs.
Chaque emmeteur travaille sur une bande couvrant les 4 fréquences AIS, les 2 dédiées au « sol » et les 2 dédiées aux satellites. Ils ont 4 canaux.

mercredi 20 décembre 2017 18:47
Avatar
toualenver

la 2200, c'est tentant, j'ai même pas mal hésité pour la 6500 qui est en précommande chez SVB, sur un bateau de taille modeste, l'idée d'une solution compacte parait séduisante, sauf qu'en cas de panne, on passe à plus rien qui fonctionne, du coup, j'ai commandé une 1700, et j'essai de faire un choix pour un transpondeur AIS séparé, on peux espérer que les 2 tomberons pas en rade en même temps en cas de besoin.

mardi 19 décembre 2017 10:48
Yintho_et_yangtho_2
2
yantho

Bonjour
.
"- Quant aux ''ais relais'' il est effectué par des bateaux (cargo et autres gros ) qui transmette via leurs liaison satellitaire standard le positionnement des ''petits ais'' autours d'eux !"
.
Aurais-tu un lien qui décrit comment cela est fait?
Merci

lundi 18 décembre 2017 14:02
Dsc03379-1(3)
Aristide

Oui, d' accord avec toi Guy ... j' avais fait un raccourci un peu maladroit.

lundi 18 décembre 2017 10:46
Missing
hipparque

Aristide
le reste seulement couvert en HF OU par satellites Cospas-Sarsat .
ne pas oublier le OU

lundi 18 décembre 2017 11:16
Missing
jeromef3

Tout dépend si on parle de radio vhf blabla ou de ais vhf téou

mardi 19 décembre 2017 23:22
Bavaria-33-fahrbericht
2
fannybelle

Il a quelques temps déjà, un propriétaire de RM 1060,
FREMAEL tenait un site personnel..
J'y avais trouvé ceci, document WORD personnalisable...

lundi 18 décembre 2017 14:42
Bavaria-33-fahrbericht
fannybelle

Ce document était collé à côté de sa VHF.

lundi 18 décembre 2017 14:44
Missing
1
Scotland

Puisqu'on parle de document, en voici un plus complet. Tout ce qui est en bleu doit être personnalisé. LR aussi si vous êtes ailleurs...

(mais on est un peu hors sujet...)

lundi 18 décembre 2017 18:27 *** Message modifié par son auteur ***
Wind-waker-hd
Goj

merci!

lundi 18 décembre 2017 22:07
Img_0503
1
Sarkis

Merci beaucoup

lundi 18 décembre 2017 15:56
Avatar
CataHorus

Ce serait bien, si quelqu’un l’a à disposition d’avoir ce document ainsi que la liste des incidents possibles en anglais.
Merci d’avance.

CaptainRV

lundi 18 décembre 2017 22:05
Wind-waker-hd
1
Goj

page 27 du manuel partagé dans le tout premier post , tu as les incident FR et EN.

lundi 18 décembre 2017 22:09
Missing
jeromef3

Je tente de recadrer la question , mais toute dérive est instructive et bienvenue ! Continuez.
QUESTION 1
Le réseau S-AIS est il bien basé sur la Transmission ordinaire VHF AIS ?
Ou par tel sat ?
QUESTION 2
Un bateau de plaisance équipé d’un transpondeur AIS est il ou pourrai-t-il etre localisé en pleine mer par S-AIS ?
REFLEXIONS
La limite de portée d’une vhf est posée par la rotondité de la terre, soit environ
20 à 30 mn de bateau à bateau et de
30 à 50 mn de bateau à station terrestre.
Un emetteur VHF FIXE atteint sans probleme la couche 200 km des satellites soit 120 mn
Marine Traffic et autres tiennent leurs infos de traffic par les stations terestres et aussi par les satellites

mardi 19 décembre 2017 09:10 *** Message modifié par son auteur ***
Wind-waker-hd
Goj

Je ne sais pas ce qu'est le S-AIS. Quand à l'AIS, à nouveau, il est dit en page 38 du Manuel CRR:

" Le système AIS ne fait pas partie du SMDSM, il utilise principalement les voies AIS1 (161,975 MHz) et AIS2 (162,025 MHz).

L'AIS permet d'identifier les navires lorsque la reconnaissance visuelle ou radar n'est plus possible (nuit, temps de brume, faibles échos radars)."

Autrement dit, l'AIS n'est qu'une aide à la visualisation, pas un moyen de communiquer sa détresse.

Après, technologiquement, on peut tout faire. Ils pourrait "inventer" une VHF multicanaux de luxe, qui comprendrait la fonction EPIRB et qui la déclencherai quand on appuyerait sur un gros bouton rouge, pourquoi pas. Mais non.

mardi 19 décembre 2017 08:59
Missing
jeromef3

L’AIS est terrestre
Si les systemes internet de la famille Marine Traffic disposaient seulement des stations terrestres, les cartes internet ne localiserait plus aucun navire a plus de 80 miles des cotes.
Le S-AIS (satellite-AIS) localise en haute mer
Pour le moment, je ne trouve pas les informations dont j’ai besoin au sujet du S-AIS

mardi 19 décembre 2017 09:17 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jeromef3

Le S-AIS est un trou noir , on sait ce qu’il fait mais impossible de savoir comment.

mardi 19 décembre 2017 09:20 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
roberto

Extraits du document
https://www.navcen.uscg.gov/pdf/IALA_Guideline_1082_An_Overview_of_AIS.pdf

En particulier, du pdv officiel GMDSS l ais *n est pas* un moyen reconnu pour l appel de detresse

Class A stations also broadcast a Long Range AIS broadcast Message (Message 27)
 every 3 minutes on two VHF channels 75 (AIS3) and 76 (AIS4) for satellite reception. 
 This message should be suppressed when the Class A station is within an AIS Base station
 coverage area by the group assignment message from the controlling base station

Satellite AIS can extend coverage to the entire Exclusive Economic Zone (EEZ) or
 even globally, including ocean and remote coastal areas. 
Satellite AIS is capable of receiving shipborne AIS today on existing frequencies. 
 However, since these frequencies are shared with fixed and mobile stations,
 its ability to do so is affected by the very wide footprint of the satellite and the number 
of stations (fixed and mobile) within the footprint.  
Message Type 27 has been created to assist with the satellite detection of Class A AIS
 mobile units.

mardi 19 décembre 2017 09:45 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jeromef3

Traduction google à corriger et interpreter SVP !
Les stations de classe A diffusent également un message de diffusion AIS à longue portée (Message 27) toutes les 3 minutes sur deux canaux VHF 75 (AIS3) et 76 (AIS4) pour la réception par satellite.
Ce message doit être supprimé lorsque la station de classe A se trouve dans une station de base AIS
zone de couverture par le message d'attribution de groupe provenant de la station de base de contrôle
Le satellite AIS peut étendre la couverture à l'ensemble de la zone économique exclusive (ZEE) ou même à l'échelle mondiale, y compris les zones océaniques et côtières éloignées.
Le satellite AIS est capable de recevoir des AIS embarqués aujourd'hui sur des fréquences existantes.
Cependant, comme ces fréquences sont partagées avec des stations fixes et mobiles,
sa capacité à le faire est affectée par la très large empreinte du satellite et le nombre
des stations (fixes et mobiles) dans l'empreinte.
Le type de message 27 a été créé pour faciliter la détection par satellite de l'AIS de classe A
unités mobiles.
#
Peut-on conclure que les satellites reçoivent les trames VHF ?
De plus il y a il semble qu’il y a quatre canaux pour l’AIS

AIS1 (161,975 MHz) et AIS2 (162,025 MHz) pour les transpondeurs classe B

AIS 3 = vhf 75 et AIS 4 = vhf 76 pour les transpondeurs classe A
A verifier

mardi 19 décembre 2017 11:17
Missing
jeromef3

J’avais vu le site Orbcomm, mais il n’y a rien de concret là-dessus
Satnetcom pas mieux
Sur le lien 3 je ne traduis pas bien.
Encore une fois ce sites disent ce que ça fait mais pas par quel moyen de transmission

mardi 19 décembre 2017 11:02 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillonbleuocc
a_guy

Une fois que tu as tes phrases avec tous les petits voiliers qui t'entoure (que tu as récupérer sur ton récepteur ais) .Tu transmet comme n'importe quel information standard déjà transmise à l'armateur via ta liaison data standard satellitaire !
Vue le prix et les enjeux ils ne sont pas à une centaine d'euro par mois prêt. Par contre prouver qu'ils n'ont pas coulé la barcasse de tels ou tels clampin au risque d'avoir un procès et de risqué de se faire bloquer un de leur bateau le temps d'envoyer un avocat compètent ! oui !

mardi 19 décembre 2017 11:17
Missing
jeromef3

Lisant cela, je pense les satellites reçoivent les signaux VHF des transpondeurs AIS

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0273117715008364

Extrait :
.........The RSSI value is used in this paper to inform about the signal environment space-based AIS receiver systems will be subject to, both on the nominal AIS channels, 161.975 MHz and 162.025 MHz, and the channels intended for long range use, 156.775 MHz and 156.825 MHz. The long range frequencies were implemented, along with a long range AIS message, type 27, in the International Telecommunication Union recommendation ITU-R M.1371 (ITU, 2014). These long range frequencies are referred to as the space AIS frequencies in this paper........

mardi 19 décembre 2017 11:25 *** Message modifié par son auteur ***
Pavillonbleuocc
a_guy

c'est inscrit dans le doc de Tupperware

FUTURE DEVELOPMENTS !

mardi 19 décembre 2017 11:31
Missing
3
vincegabriel2003

Bonjour, le système S-AIS est parti de la constatation que la propagation en vertical des trames émises par l'AIS en ondes VHF était nettement supérieure à la propagation en horizontal (max 60 NM) et pouvaient être captés par des satellites à orbite basse.
Ainsi, ils ont rajouté de simples récepteurs AIS sur les satellites permettant ainsi de récupérer la position des navires et les transmettre à la station terrestre du satellite en question.
En aucun cas les navires marchants ne transmettent les positions des navires environnants dont ils percoivent le signal AIS via une liaison satellite comme j'ai pu le lire plus haut.
Pour répondre à ta question 2, jeromef3, un navire de plaisance est équipé d'un transpondeur AIS de classe B qui émet à 2W contre 12.5W pour un classe A (qui équipent les navires de commerce), donc il est fort probable que me signal n'atteigne pas les satellite étant 6 fois plus faibles.
Enfin je pense que tu soulèves une idée intéressante car effectivement, je ne vois pas pourquoi un appel de détresse en DSC ne pourrait pas être traité de la même manière (il y est indiqué la position, identifiant navire, heure). Cela pourrait améliorer les choses. Toujours est-il que ce n'est pas d'actualité au jour d'aujourd'hui.

Vincent

mardi 19 décembre 2017 11:44
Yintho_et_yangtho_2
yantho

De plus les antennes des VHF sont des fouets dont le diagramme de rayonnement est constitué de lobes horizontaux (espèce de tore aplati) et avec 2w au niveau de l'émetteur il ne reste pas grand chose au niveau du satellite, réception très aléatoire. .

mardi 19 décembre 2017 12:24
Missing
jeromef3

Le lobe n’atteint pas ses objectifs longue distance a cause de la rotondité de la terre, pas par maque de puissance. Il atteint les satellites par absence d’obstacle physique

mardi 19 décembre 2017 13:34
Nam_that
matelot@19001

De toute façon les AIS classe B ne transmettent pas le message 27 (message longue portée) destiné aux satellites S-AIS.
Les seuls moments où on peut voir un AIS classe B à des centaines de milles sont dûs au hasard de la propagation VHF .

mardi 19 décembre 2017 13:13
Yintho_et_yangtho_2
1
yantho

J'ai vu un pote que je suis sur Marine Traffic quelque part loin au large de l'île de Pâques lors de son voyage du Mexique à Valparaiso une fois (1) en 53 jours, après échanges avec lui une seule explication "conditions parfaites pour une réception satellite " (Icom 500 2W), et une (1) fois au milieu de l'atlantique. C'est très aléatoire.
.
NB autre sujet du fil : les récepteurs AIS des "gros" ne sont pas reliés au système LRIT , pas le même but , pas la même fonction.

mardi 19 décembre 2017 13:38 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jeromef3

Petite parenthèse intéressante tirée de la page wikipedia au sujet du LRIT : Long Range Identification and Tracking, au sujet de l’AIS et du S-AIS :
Some[who?] confuse the functions of LRIT with that of AIS (Automatic Identification System), a collision avoidance system also mandated by the IMO, which operates in the VHF radio band, with a range only slightly greater than line-of-sight. While AIS was originally designed for short-range operation as a collision avoidance and navigational aid, it has now been shown to be possible to receive AIS signals by satellite in many, but not all, parts of the world. This is becoming known as S-AIS and is completely different from LRIT. The only similarity is that AIS is also collected from space for determining location of vessels, but requires no action from the vessels themselves except they must have their AIS system turned on. LRIT requires the active, willing participation of the vessel involved, which is, in and of itself, a very useful indication as to whether the vessel in question is a lawful actor. Thus the information collected from the two systems, S-AIS and LRIT, are mutually complementary, and S-AIS clearly does not make LRIT superfluous in any manner. Indeed, because of co-channel interference near densely populated or congested sea areas satellites are having a difficult time in detecting AIS from space in those areas. Fixes are under development by several organizations, but how effective they will be remains to be seen.

mercredi 20 décembre 2017 19:01 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jeromef3

Il y a sur ce post des pesonnes qui pensent que l’AIS n’atteint pas les satellites.
Je crois qu’on peut maintenant affirmer que les AIS classe A parlent au satellite en VHF de façon autonome sans nécessité d’un autre système de comm.
Et les appareils combinés radio VHF fixe + transpondeur AIS classe B pourraient émettre en AIS à 25w alors que 12,5w suffisent.
Par contre, actuellement au niveau satellite, 100000 bateaux équipés classe A sont traités sur 2 canaux. S’il fallait traiter les trames de toutes les coquille de noix de la planète...

mardi 19 décembre 2017 13:59
Yintho_et_yangtho_2
yantho

"Je crois qu’on peut maintenant affirmer que les AIS classe A parlent au satellite en VHF de façon autonome sans nécessité d’un autre système de comm"
.
Oui cela fait partie du protocole de la classe A
.
"Et les appareils combinés radio VHF fixe + transpondeur AIS classe B pourraient émettre en AIS à 25w "
.
Le protocole de la classe B prévoit 2W.

Et les antennes émettent autour, très peu vers le haut, peut-être essayer avec une antenne à diffusion quasi sphérique turnstyle, QFH..

mardi 19 décembre 2017 14:16
Missing
jeromef3

Excellente idée, esprit créatif
Il faudrait connaitre le type d’antenne adapté à la fréquence,le gain potentiel etc

mardi 19 décembre 2017 22:28
Missing
jeromef3

Cela signifie pour moi qu’un plaisancier en tdm pourrait peut etre etre mieux localisé, suivi s’il utilisait pour son AIS une antenne vhf optimisée pour les satellites

mardi 19 décembre 2017 23:34
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Et moins bien reçu par ceux qui sont autour de lui, c'est quand-même le but de l'AIS.

mardi 19 décembre 2017 23:40
Avatar
1
roberto

pas sur que les canaux ais-3 et ais-4, les deux frequences pour le fameux message 27 a longue distance, soient des canaux en reception sur les ais du bord.
Ce qui parait parait plutot normal dans la logique du systeme

mardi 19 décembre 2017 23:46
Yintho_et_yangtho_2
1
yantho

Aucun intérêt pour les récepteurs à bord de traiter le message 27 , celui-ci reprend les données des msg 1 2 et 3 sans le "timestamp" (c'est le satellite qui est chargé d'ajouter cette info, ce qui implique un flou supplémentaire ), le msg 27 est strictement destiné au transfert des données à longue distance vers les autorités (c'est sa definition , avec compression des bits et élimination du timestamp) .

NB l'AIS est destiné à dire autour de soi
Coucou
Je suis (MMSI)
Je suis ici (position)
Je vais (cap/vitesse)
Plus quelques trucs +- utiles(cargaison, port de départ, destination, ETA,passagers, tout ceci selon le bon vouloir de l'officier de quart)
Pour nous il sert à mieux connaître (apprécier) l'environnement proche,

Pas sûr que le reste nous concerne autrement que pour culture. ..

mercredi 20 décembre 2017 16:44
Missing
jeromef3

Les AIS Classe B (plaisance) ne travaillent que sur AIS1 et AIS2.
Les AIS classe A travaillent sur 1,2,3 et 4.
AIS2 et 3 sont dédiés à l’émission vers les satellites.
Les satellites ont des recepteurs vhf, pas d’emetteurs
D’aprés ce que je comprends, aucun équipement classe A ou B n’est équipé de recepteur sur les canaux AIS 3 et 4

mercredi 20 décembre 2017 18:28
Yintho_et_yangtho_2
yantho

L'AIS à été conçu et décidé par les agences compétentes de l'ONU dans les années 70 et 80 le segment spatial n'était pas envisagé me semble-t-il, certains (privés) semblent tenter de créer un "bizness" avec le message 27 et des récepteurs sdr embarqués là-haut.
Au moins certains classe B émettent le msg 27, je ne suis pas sûr que ce soit obligatoire pour l'homologation des classe B,
Je ne suis pas persuadé que le msg 27 soit destiné aux satellites (pb d'effet Doppler, de réfraction et de réflexion ionosphérique).
Le LRIT fut dès le début conçu pour utiliser le segment spatial (standard C).

mercredi 20 décembre 2017 20:36
Missing
jeromef3

Il semble que le ms 27 est surtout une emission temporellement plus longue pour être plus facilement capté par les recepteurs sat

mercredi 20 décembre 2017 21:05
Missing
jeromef3

Les infos collectées sur sciencedirec.com (voir un peu plus bas) disent que les canaux ais3 et 4 sont destinés à emmetre plus loin, mais on ne sait si l’objectif étant d’augmenter la couverture des stations terrestres ou d’atteindre les satellites.
NB les messages type 27 sont plus longs en bits et les intervales entre messages sont aussi plus longs pour permettre une meilleur détection.

mercredi 20 décembre 2017 21:23 *** Message modifié par son auteur ***
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Long range vers les stations terrestres en effet.

mercredi 20 décembre 2017 22:45
Missing
jeromef3

Certainement Yantho. On pourrait switcher entre 2 antennes, la plupart du temps antenne classique et quelques heures le jour pour se localiser...

mercredi 20 décembre 2017 18:21
Gipsy
Camilleb0461

Pour info

Il m'est arrivé d'avoir besoin de jouer avec mon bouton rouge

J'étais en Zeelande et mon appel a été capté par Radio Oostende à 95km avec pas mal de terre et de building entre nous

Pour rire, radio Oostende m'a alors relayé à Vlissingen (50km) qui m'a relayé à Ouddorp à 15km qui n'avait rien entendu mais a envoyé une équipe de seals à mon secours

Et ni le port de Bruinisse (500m) ni aucun des bateaux à 20m de moi n'a bougé

Cherchez l'erreur

Mais maintenant je sais que ça fonctionne AHAHAHAHAHAHA

mardi 19 décembre 2017 17:45
Missing
jeromef3

Sans passer par New-York ?

mardi 19 décembre 2017 22:29
The_twinings_gunpowder
thé vert

Asnières n'est pas en Belgique ...

mardi 19 décembre 2017 22:34
Missing
2
jeromef3

Faut pas faire d’histoires... ces belges tjrs prets à rigoler, un gars perdu a 500m du port au milieu d’une flotte de bateaux à l’ancre...

mardi 19 décembre 2017 22:39
Missing
jeromef3

Infos collectées sur https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0273117715008364
Cette page relate les tests de reception vhf de 2 satellites sur les 4 bandes AIS
# position des 2 satellites :
Receiver in the ISS ?350 km altitude, 51.6° inclination orbit in Fig. 1. compared to the plot for a 635 km altitude, 98.1° inclination orbit
# bandes vhf pour ais :

nominal AIS channels, 161.975 MHz and 162.025 MHz, and the channels intended for long range use, 156.775 MHz and 156.825 MHz. The long range frequencies were implemented, along with a long range AIS message, type 27
# recepteurs vhf des satellites :
With a low noise, highly sensitive receiver capable of handling Doppler shifts up to ±4000 Hz (depending on altitude) an AIS receiver on a satellite can extend the range to global AIS message
# bandes AIS3 et AIS4 :
Only the long range type 27 message shall be used on these new channels. The significantly longer transmission interval compared to the standard AIS reporting intervals and fewer bits in the message should increase the space-based AIS system capacity markedly because the co-channel interference is reduced (ITU, 2009).
QUi pourrait m’expliquer l’image (meme source sciencedirect.com)

mercredi 20 décembre 2017 07:21 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jeromef3

Sur la doc du transpondeur Raymarine classe A, on voit qu’il a 3 recepteurs vhf
A quoi lui sert le canal 70 ?
(Je débute)
+
2 récepteurs TDMA 156,025 MHz à 162,025 MHz et un récepteur ASN 156,525 MHz (canal 70)
-
Que veut dire tdma ? dsc ?
Merci
http://www.raymarine.fr/view/?id=3138&collectionid=193&col=3131

mercredi 20 décembre 2017 07:49 *** Message modifié par son auteur ***
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Bonjour
TDMA c'est l'algorithme utilisé dans le réseau AIS.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_d%27identification_automatique

Le canal 70 est le canal de l'appel sélectif numérique ASN (DSC in english).

mercredi 20 décembre 2017 08:22
Missing
jeromef3

Merci yantho
Mais a quoi sert l’ASN sur un appareil à mon sens non interrogeable et non communiquant ?

mercredi 20 décembre 2017 08:59
Missing
jeromef3

Merci yantho
Mais a quoi sert l’ASN sur un appareil à mon sens non interrogeable et non communiquant ?

mercredi 20 décembre 2017 08:59
Yintho_et_yangtho_2
yantho

Il y a une certaine rétro-compatibilité entre AIS et DSC, une station côtière peut utiliser le canal 70 pour gestion du trafic AIS dans son secteur, je n'ai plus les détails en tête.

mercredi 20 décembre 2017 10:17
Missing
jeromef3

ok pour TDMA
difficile de retenir tous ces acronymes !
The AIS is a shipboard broadcast system that acts like a transponder, operating in the VHF maritime band, that is capable of handling well over 4,500 reports per minute and updates as often as every two seconds. It uses Self-Organizing Time Division Multiple Access (SOTDMA) technology to meet this high broadcast rate and ensure reliable ship-to-ship operation.

mercredi 20 décembre 2017 09:43 *** Message modifié par son auteur ***
2
bugcrusher

Moi je dis qu'on n'a qu'à obliger tous les avions de ligne à veiller le canal 16, ça occupera les pilotes.
Hop !!!

mercredi 20 décembre 2017 10:07
Missing
jeromef3

Une gopro sur chaque mouette ?

mercredi 20 décembre 2017 13:03
20101173930_aar_1_ssz
BlueNote

A lire ce fil, je pense que le CRR à encore de beaux jours devant lui

mercredi 20 décembre 2017 13:45
Missing
jeromef3

Tu as du le lire en travers, touriste, vu que tu n’as pas participé, et que maintenant tu interviens pour faire le beau.
Il y a beauoup d’infos dans ce fil, qui dessinent les possibilités du S-AIS en matière de localisation des touristes en haute mer.

mercredi 20 décembre 2017 14:16 *** Message modifié par son auteur ***
20101173930_aar_1_ssz
BlueNote

Tiens en v'là un avec sa gopro !

mercredi 20 décembre 2017 14:12
Missing
4
jeromef3

Pour moi grâce aux contributions de connaisseurs en radio, toutes mes questins ont obtenu réponses. j’ai beaucoup appris sur ce fil.
Merci à tous !

mercredi 20 décembre 2017 14:21
20101173930_aar_1_ssz
BlueNote

Tu vas pouvoir naviguer sur le canal peinard

mercredi 20 décembre 2017 21:36
Missing
jeromef3

Voici ce qui se profile concernant la localisation des AIS classe B en haute mer
#
As a VHF based technology, the tracking range of any AIS transceiver is line of sight between the transmitting and receiving antenna. This typically means that terrestrial ship to shore tracking range is up to 50 nautical miles. Satellite constellations with AIS receivers have been built to provide coverage beyond this range, but due to a host of technical issues inherent in the ITU defined AIS protocol, and low power VHF radio in general, can only reliably receive transmissions from Class A type AIS transceivers.

However, with the invention of ABSEA™ technology this now changes. Transmissions from Class B and Identifier type AIS transceivers with ABSEA™ technology can now be reliably received and fully decoded by the exactEarth AIS satellite network. This innovation opens the possibility of continuous tracking of vessels using Class B and Identifier type transceivers outside of terrestrial network range.
Read more at http://www.ybw.com/forums/showthread.php?397999-Satellite-AIS-and-class-B-transponders#FSayY1ZF3VocAy2f.99

jeudi 21 décembre 2017 03:55
Missing
jeromef3

Le document pdf de 9 page est immédiatement dispo après remplissage des nom prenom et adresse mail
http://main.exactearth.com/exacttrax

jeudi 21 décembre 2017 04:11
Missing
jeromef3

http://www.pinc.my/v6/index.php?option=com_content&view=article&id=311&Itemid=297
Cette technologie est présente sur les AIS classe B fabriqués depuis 2015.

jeudi 21 décembre 2017 04:31
Missing
jeromef3

Voici un document sur l’AIS , bien étoffé, avec liens et sources à la fin

http://www.mashpedia.com/Automatic_identification_system

jeudi 21 décembre 2017 04:49
Missing
jeromef3

ABSEA DATA FEED SERVICE
PinC Technology SB is proud to be appointed by SRT/Exact Earth to be their strategic partner in Malaysia to provide ABSEA data feed service. The published rate for the service is USD 15/per vessel/ per month. Contact us for more information.
Il faudrait connaître un plaisancier en haute mer, équipé d’un transpondeur AIS actif et leur demander de le suivre
&
Si je comprends bien, la technologie ABSEA consiste a l’envoi toutes les 3 heures d’un message « long » contenant les points de route des 3 heures.
Est-ce le message 27 ?
Message 27: Long-range automatic identification system broadcast message This message is used for long-range detection of AIS Class A and Class B vessels (typically by satellite).

jeudi 21 décembre 2017 05:02 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
roberto

je n ai pas tout lu, je pense que ce systeme utilise effectivement le message 27, j y vois plusieurs problemes
1. le message est un message de localisation uniquement, pas de detresse, donc a la fin c est un systeme de localisation comme il y en a plein d autres, au lieu d une balise spot, yellowbrick, un sms par telsat etc etc on utilise le transpondeur modifie (j imagine en plus de l abonnement 15usd/mois il y aura un boitier a acheter pour modifier son transpondeur?)
2. c est un systeme prive, ce qui expliquerait peut etre qu ils n indiquent pas "distress" dans la description du systeme
3. personnellement, pour signaler une situation de detresse je pose ma confiance sur des systemes "officiels" genre epirb/plb; tout le reste genre appels par telsat, boutons ou sms "sos" des balises privees amha peut etre un plus, mais je n y fais pas confiance comme moyen seul/principal pour envoyer un message de detresse.

jeudi 21 décembre 2017 11:11
Missing
jeromef3

A réflexion une VHF ASN emet sur le canal 70 des messages de type numérique, dont la portée sol est nettement supérieure aux conversations vocales VHF analogiques
Ce type d’emission ressemble fort à celui des transmetteurs AIS.
Il manque seulement une fréquence aux recepteurs SAT-AIS ! :le canal 70 = 156,52 mhz. Qui connait la puissance d’emission d’une vhf asn sur ce canal ?

jeudi 21 décembre 2017 13:46 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jeudi 21 décembre 2017 14:16
Missing
jeromef3

Quand on pense que les AIS classe B emettent 2W et les classe A : 12,5 W

jeudi 21 décembre 2017 14:24

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums