Tous les forums > Navigation > avis formation STCW 95 école supérieure de navigation d'Anvers en Belgique ou RYA Yachmaster Offshore
Missing
Kribi

avis formation STCW 95 école supérieure de navigation d'Anvers en Belgique ou RYA Yachmaster Offshore

Bonjour à tous,

Actuellement skipper moniteur en Belgique, je suis à l'aube dune reconversion professionnelle dans la navigation de plaisance.

Je sais que le sujet à déjà été bien débattu sur le forum ici même et j'ai déjà pas mal d'information, mais j'aurais tout de même aimé connaître l'avis des professionnels de la plaisance concernant une formation que je souhaite suivre à court terme.

En effet, je souhaiterai suivre une de ces deux formations suivantes:

1. La formation STCW 95 Commercial Yachting 200 GT:

https://www.hzs.be/fr/autres-formations/yachting-commercial-200-gt/introduction

à l'école supérieure de la marine d'Anvers

ou alors

2. le yachtmaster offshore du RYA.

Je suis détenteur du brevet yachtman (brevet service public fédéral mobilité et transport en Belgique) qui permet d'accéder à la formation à l'école supérieure d'Anvers.

- Parmis vous, y a t il des marins qui ont suivi la formation à l'école supérieure d'Anvers? Si oui qu'en pensez-vous?
- Parmis les pro de la plaisance, quelle formation donne le plus de débouchés, RYA ou STCW95?
- A ma place que choisiriez-vous?

A terme mon but serait de pouvoir faire du charter rémunéré sous pavillon Belge mais je n'exclus pas de travailler pour des sociétés de location de voilier.

Merci déjà pour vos contributions!

mercredi 29 novembre 2017 14:26

Liste des contributions

  • :pouce: Darwin vendredi 01 décembre 2017 17:17
Img_1903
virovent

une grosse partie de la profession est sous contrôle British le YACHTMASTER est a mon avis la meilleure solution mais pas la meilleure formation il va falloir choisir ou faire les 2
bon courage

mercredi 29 novembre 2017 17:46
Freres
Darwin

Il y a eu ici, il y a quelques semaines une jeune fille qui cherchait dans ce domaine précis apparemment elle trouvé un package complet sur Anvers. Son pseudo était plume

mercredi 29 novembre 2017 19:31 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Kribi

J'ai trouvé un pseudo "Plume", c'est un belge mais c'est un homme et non une jeune fille...Mais merci!

jeudi 30 novembre 2017 12:35
Received_10153601303321821
Dr Feelgood

Je dirait les 2 mon capitaine: pour faire valider ton YM offshore professionnellement (commercial endorsement), il te faut le STCW et la visite médicale

mercredi 29 novembre 2017 20:03
Missing
Yaka13

Le yachtmaster offshore nécessité l'expérience suivant :
30 days, 2 days as skipper, 800 miles, 12 night hours.
If you hold the Coastal Skipper practical course completion certificate this is reduced to 20 days, 2 days as skipper, 400 miles, 12 night hours.
Half the qualifying sea time must be conducted in tidal waters.
All qualifying seatime must be within 10 years prior to the exam.
La formation se déroule en anglais qui est certes un plus.

Le capitain 200 et matelot : zéro expérience. La formation est certes complet mais vu le prix (5800€) puis tu ne peut que travailler sur les unités pavillon French et il faut être embarqué 6 mois pour valider le diplôme!!

jeudi 30 novembre 2017 11:27
1940-ubuntu-wallfizz
2
trebor.n

Une précision que j'ai reçue lors de mon dernier stage RYA de validation du Coastal Skipper Practical.
Le yachtmaster offshore nécessite surtout une véritable aisance de pratique, les miles de qualification sont surtout une indication et permet aussi à l'examinateur de discuter des endroits navigués qu'il connaît aussi..
On peut avoir les miles, mais si comme moi, on est resté sur des sorties vacances pépères, l'expérience acquise ne sera pas suffisante pour assurer proprement les manœuvres de port avec une grosse unité dans une petite panne avec du vent + du courant (tiens comme à la Trinité..) , une manœuvre de MOB fluide et rapide, un réglage propre permanent du bateau en même temps que le pilotage soigné et en plus préparer du thé et des en-cas pour tous le monde.. Donc ne pas se fixer sur les miles de son livre de bord, mais se baser sur la confiance et la maîtrise que l'on ressent sur un voilier de 35 pied sans instructeur..
C'est pour cette raison que passer le Yachtmaster pour être au niveau est une erreur, il faut se mettre au niveau d'abord en skipper et hors stage puis valider ensuite son YM. Pour travailler c'est une obligation d'être diplômé YM + les modules de sécu, et maintenant même pour régater à cause des assurances qui l'imposent , mais pour la formation loisir, cela devient un peu "caduque" puisque le but recherché étant de devenir autonome et à l'aise , hors c'est déjà le prérequis de l'examen. Par contre, la validation du Coastal Skipper est une bonne chose à condition d'accepter la langue anglaise..
Dommage que cela n'existe pas en Français, mais des centres RYA sont en France maintenant depuis une dizaine d'années.

dimanche 03 décembre 2017 18:22
Missing
Kribi

Merci pour vos réponses!

Je suis actuellement en attente d'une réponse des autorités belges concernant la validation de l'expérience en mer pour le master GT 200 à Anvers. ils exigent une année . Si mon expérience est non validée , ce sera Yachtmaster.

jeudi 30 novembre 2017 12:27
Missing
1
setubal

@kribi
Pour faire du charter (donc transporter des passagers payants) légalement (donc selon les lois du pays de l’activité) le RYA ne sert à rien. Il n’est reconnu par aucun autre pays.
Sauf en eaux territoriales GB, sous pavillon britannique et bateau homologué commercial (équivalent au NUC francais).
Je sais bien que c’est vendu par des petits malins comme étant une sorte de brevet international mais c’est totalement faux.
Pour convoyer des bateaux, sans passagers payants à bord, le RYA est juste la preuve d’une certaine compétence maritime.

jeudi 30 novembre 2017 16:25
Missing
3
Yaka13

Information pour les anti yachtmaster ... Une visa de reconnaissance délivrer par les affaires maritimes est mise en place depuis de nombreuses années.
http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/fiche-d-information-sur-les-visa-de-reconnaissance-a2648.html

Cet démarche j'ai effectué moi même et ça m'a permis de travailler (en France) avec mon yachtmaster offshore. J'ai depuis acheter deux voiliers que j'exploite en NUC. Je suis inscrit comme armateur et paie mes charges à l'enim.

J'avais embauché en 2017 un capitain 200 que j'ai du m'en séparer manque d'expérience de navigation à la voile. Il a été remplacé par un jeune yachtmaster (Français) et tout roule pour lui ;)

vendredi 01 décembre 2017 11:01
Freres
vendredi 01 décembre 2017 17:17
Missing
Yaka13

La vérité... Ça calme :)

dimanche 03 décembre 2017 15:27
Missing
Kribi

Merci les gars. La manière la plus économique de la passer cette formation Yachtmaster, c'est quoi et où?

mercredi 13 décembre 2017 16:51
1940-ubuntu-wallfizz
trebor.n

Pour la theorie, le on line avec Navathome :
http://www.navathome.com/?gclid=EAIaIQobChMI75Oyvb6H2AIVyL3tCh1_IgMJEAAYASAAEgIBfPD_BwE
Pour la pratique, comparer les prix entre les différents centres Européens dont la Françe et la Belgique (au moins 3 centres en Bretagne).
Plus de détails en mp si tu es interessé.
Si tu pars déjà avec le niveau skipper moniteur, ça devrait ne pas être trop corsé..

mercredi 13 décembre 2017 18:19
Received_10153601303321821
Dr Feelgood

Mouais, même avec un bon niveau en voile, le Coastal skipper est bien corsé pour les calculs de marée avec les courbes et non les 12emes qui ne sont qu'une approximation.
Ensuite, il faut quand même un bon niveau d'Anglais, et naviguer à l'Anglaise (une multitude de petits trucs, notamment sur la safety).

mercredi 13 décembre 2017 19:23
1940-ubuntu-wallfizz
trebor.n

C'est vrais Seb, mais c'est faisable en travaillant. Le niveau d'anglais ne doit pas constituer une barrière, et les centres en France ont souvent des instructeurs bilingues ce qui aide bien.
Le niveau est assez haut surtout comparé avec ce dont nous parlons sur un autre fil, et oui la sécurité est primordiale, mais c'est aussi une marque de qualité. Je l'ai passé le Coastal Skipper, en bossant le module théorique plusieurs mois (le cours on line est accessible 6 mois), et avec 3 semaines embarquées, après pas mal d'autres stages au compteur dans les assoces Françaises puisque je suis parti de zéro..
Donc c'est faisable, mais il ne faut pas faire un blocage sur l'anglais..

mercredi 13 décembre 2017 21:24
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

Yaka13, je serais intéressé par plus de détails sur ton expérience.
J'ai toujours entendu que les affaires maritimes refusaient de délivrer ces dérogations permettant aux diplômés RYA ou IYT de travailler en France avec leur diplôme, par chauvisime ou pour protéger les diplômés français qui ne peuvent pas facilement travailler à l'étranger et sont nombreux à chercher un emploi.
J'ai notamment un ami qui il y a 3 ans a fait sa formation de Master of Yacht 200GT avec l'IYT (donc diplôme USA), formation d'un bon niveau et reconnue internationalement, son formateur lui avait laissé entendre qu'il obtiendrait des affmar le droit d'exercer en France, ce ne fut jamais le cas ! Il est part itravailler à St Martin puis dans le Pacifique, je ne crois pas qu'il s'en porte plus mal à l'usage, mais ça ne correspondait pas à son plan et il l'avait mauvaise sur le moment.
.
Tu peux en dire plus sur la procédure pour obtenir cette autorisation ?
Donner plus d'infos sur ton activité, avec une petite recherche je n'ai rien trouvé sur internet (ton nom est trop courant je pense)
cdlt
bastien

mercredi 13 décembre 2017 20:20

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums