Tous les forums > Navigation > Carte marine libre accés
Missing
tdhaut

Carte marine libre accés

Bonjour à tous.
Le site data.shom.fr m'est vraiment utile : il permet de consulter gratuitement sur internet les cartes littorale du SHOM. Très pratique pour préparer une croisière, surtout si l'on a pas la carte sous la main.
Mais le SHOM met à disposition des cartes assez précise uniquement pour une bande littorale.

Savez si l'amirauté britannique propose un service équivalent ? Un accès en consultation gratuite de ses cartes ?
J'ai cherché un peu, sans résultats. Peut être certain ont trouvé le site équivalent de data.shom.fr
(Je ne parle pas d'OpenCPN ou autre, mais vraiment des charts de l'amirauté).

Merci d'avance

mercredi 13 septembre 2017 17:40

Liste des contributions

  • Top merci tdhaut vendredi 10 novembre 2017 13:47
5m2a3440copy-3
1
mercredi 13 septembre 2017 17:54
Missing
1
tdhaut

Top merci

vendredi 10 novembre 2017 13:47
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonjour,

Attention, les cartes d'aide à la navigation, comme celles que l'on trouve sur internet, ou des applications mobiles (même de façon payante) ne remplacent pas les cartes officielles. Ça aide pas mal mais il y a parfois des imperfections qui peuvent être dangereuses. Je ne parlerais pas des imprudents qui naviguent avec des CM-93 ni les cartes navionics (autres sujets), mais, simplement sur internet, tous les outils et informations ne s'y trouvent pas. La projection peut aussi être faussée. C'était juste un avis de prudence, en vous souhaitant de bonnes navigations.

3 jours
Francis-2
courtox56

Bonsoir,
Sur datashom, la projection était faussée pour empecher les copies d'ecran, maintenant tout est normal
Sur webapp de navionics tu peux creer tes routes manuellement et prevoir tes durées de navigation et tes escales.

3 jours
Missing
bosillage

FredFrack , peux-tu être beaucoup plus précis dans tes affirmations sur la dangerosité des cartes navionics, car si les cartes maxsea en font partie, c'est inquiétant.

2 jours
Iri2
6
LaTortue

ne t'inquiète pas ceux qui affirment des trucs sur le numérique (souvent se basant sur un détail ou une mauvaise utilisation), ce sont ceux qui ne s'en sont jamais servis! c'est pourtant évident qu'une carte numérique avec abonnement et mises à jour est plus fiable qu'une carte papier qui date de dix ou vingt ans... il peut y avoir des erreurs (comme sur les cartes papier), mais elles sont corrigées rapidement!

1 jour
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
1
FredFrack

Bonjour LaTortue,
.
J'ai fait les frais, sur une autre discussion, de ces trolls qui naviguent que depuis leur ordinateur. La navigation maritime est mon métier et je ne veux que partager, en toute bienveillance, sans même faire de la publicité, juste pour informer. La réaction de certains est malheureuse mais je me dis que, comme c'est une question de sécurité en mer, dans le tas, il y a des gens à qui ça servira toujours.

environ 13 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonjour bosillage,
.
Navionics avait ouvert, il y a un certain temps, ses données à la correction de ses clients. C'est ainsi que de très nombreuses sondes se sont retrouvées être fausses et que des bateaux ont eu des avaries. Cela avait fait couler beaucoup d'encre dans la presse officielle et dans les rapports d'instances reconnues. C'est d'ailleurs suite à cela (entre autres) que les autorités ont décidé de ne plus être permissives sur les cartes privées pour les navigateurs dépendants de la division 240 (plaisance de moins de 24m). Navionics est désormais la propriété de Garmin et on verra bien ce que cela donnera en terme de qualité des données, même si cela reste des cartes privées, et donc simplement utilisables en aide à la préparation à la navigation (et non proprement à la navigation... les textes législatifs sont assez claires là-dessus, et la convention SOLAS (donc internationale) aussi).
.
Maxsea (mais ce n'est pas le même ECS) peut lire de très nombreuses cartes... même (ou surtout lol) les cartes répondant à la législation maritime, c'est à dire les cartes officielles, soient les ENC distribuées par PRIMAR. Dans les ENC, mais j'ai l'impression que peut de plaisanciers se rendent compte de ce qu'elles sont réellement et/ou de ce que c'est, tout simplement, que la navigation maritime (sans vouloir polémiquer ni critiquer), on y trouve toutes les informations nautiques implémentées directement dans la carte. En gros, mises à jour, vous y avez les GAN, les livres des feux, les livres d'instructions nautiques, et des informations supplémentaires sur les fonds, les zones, et même sur les épaves (hauteurs, stabilités, etc.). Une fois, allez voir une ENC lue par un véritable ECDIS... Je crois que vous changerez d'avis, autant sur les ENC que sur certains ECS.
.
Mon intervention était juste pour dire de faire attention à ce que l'on trouve comme cartes maritimes. Tout est bon pour faire des préparations, en comparant et en restant critique, mais, par exemple, personne n'aurait idée de naviguer seulement avec une image satellite Google ou une carte Michelin (même si cela s'est déjà vu). Je voulais juste faire court en disant de faire attention ; mon intervention s'arrête là pour éviter de troller la discussion (très intéressantes du fait de partager des aides que l'on trouve aussi sur internet (quand on est chez soi, donc)).

environ 13 heures
Photo000
pendruig

Bonjour, je repose ma question car je n'ai pas vu de réponse sur l'autre fil : d'où viennent les cartes des blocs marines ?
Gilles

environ 13 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonjour pendruig,
.
J'ai préféré répondre en privé vis à vis de l'autre fil de discussion. Pour faire simple, les viennent des SHN, comme toutes les autres informations, mais cela ne répond pas aux obligations.

environ 12 heures
Pilotr_dirigeable
Uchafu

Donc, les professionnels de la navigation ont obligatoirement les cartes les meilleures.
Mais alors comment font ils pour monter par exemple sur le récif Durand???
Il est signalé même sur les plus mauvaises cartes électroniques Navionics et CM 93.
La législation nous oblige à faire détruire à nos frais nos minuscules coques devenues épaves mais les professionnels de la mer jettent leurs gigantesques navires sur n'importe quels rochers et les y abandonnent tranquillement???

http://www.hisse-et-oh.com/forums/la-taverne/messages/2172531-un-porte-conteneurs-a-20-noeuds-sur-le-recif-durand-loyaute-nouvelle-caledonie

environ 12 heures *** Message modifié par son auteur ***
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonjour Uchafu,
.
Les professionnels de la navigation (ou plaisanciers de plus de 24m), ont l'obligation des ENC + cartes papiers officielles. Et en Marchande de gros tonnages, ils doivent avoir, en plus, un ECDIS et non un ECS. En effet, cela ne garantie pas des avaries. Il y a deux raisons. Premièrement, un porte conteneur est aussi manœuvrant qu'un camion sur lac gelé (et en te disant que la visibilité dans le château est à plus d'un mille au delà de la proue). Deuxièmement, il y a les fortunes de mer volontaires... Très long sujet donc on ne va pas s'y lancer.
.
Tu sais, j'ai vu des plaisanciers couler leur bateau pour éviter de payer une destruction et empocher, en sus, une valeur assurée afin d'en reprendre un autre.

environ 9 heures
The_twinings_gunpowder
2
thé vert

" personne n'aurait idée de naviguer seulement avec une image satellite Google "
Oui, mais il faut relativiser, il y a des pays (et j'y ai navigué) ou les cartes officielles à jour (je les ai utilisées) ne sont guère plus qu'un trait de côte issu de photos aériennes mis à part le passage emprunté par "L'Express côtier" où il y a quelques sondes et quelques cairns sur certains ilots le reste est une page blanche car en principe n'y vont que les locos en kayak et pourtant en rest extrêmement prudent il est possible d'y trainer sa quille même si ce n'est pas sans risque.
http://www.danskehavnelods.dk/indexkort_gronland/skannede_kort/kort1416.jpg
http://www.danskehavnelods.dk/indexkort_gronland/gronlandskesoekort.html

Pour ce qui est de la France concernant les cartes numériques Primar, hors des zones de trafique commercial, c'est plutôt succinct en cartes de détail. Donc d'autres source même si elle ne sont pas officielles (toujours avec circonspection) sont les bien venues et si on peu recouper avec plusieurs source, c'est encore mieux.

Pour ce qui est des des plans de port j'imagine que bien peu de gens se glissent entre les pontons sans regarder à l'extérieur se fiant à la carte, non ?


Bref, c'est mon avis, bien sûr il n'engage que moi, naviguer c'est faire au mieux avec ce qui est disponible pour le coin considéré hors de tout dogmatisme officiel, et toujours douter, recouper et ouvrir les yeux.

environ 10 heures *** Message modifié par son auteur ***
Pilotr_dirigeable
Uchafu

Tout à fait d'accord avec toi thé vert!
Avant avec mon tirant d'eau je passais sur le récif Durand, maintenant avec l'épave je ne passe plus.
Les Zotorités Officielles de fredfrack ont elles corrigé leurs belles cartes pour me prévenir que je ne passe plus?

environ 9 heures *** Message modifié par son auteur ***
Missing
romain45

Le Kea trader s'est coupé en deux donc tu peux très bien passer entre les deux morceaux. Il faut viser c'est tout !!! De toutes façons avec les tremblements de terre en cours sur zone il devrait y avoir des opportunités de slalomer et passer même sur des zones découvrantes...

environ 9 heures
Pilotr_dirigeable
Uchafu

Ah, elles ne sont pas faîtes pour mon petit voilier!!!!!
Ben alors, pourquoi j'irai payer pour les avoir???
Les cartes marines sont dessinées et mises au point par les services spécialisés des différents pays ayant une façade maritime .
Ensuite certains pays les mettent gratuitement à la disposition de ceux qui peuvent en avoir besoin et d'autres les vendent fort cher bien souvent.
Pourquoi???

environ 9 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Uchafu,
.
Je t'invite à télécharger le rapport d'activité du SHOM, à regarder le montant de l'aide d'état ainsi que le chiffre d'affaire pour les produits vendus (dont les cartes) et de comparer avec le nombre de plaisanciers (et donc sans compter les marins professionnels). Tu en voudras peut-être à ceux qui piratent et font n'importe quoi Après, la comparaison avec les USA, il faudrait peut-être parler des licences de navigation (c'est une solution pourquoi pas, pour éviter le piratage et rendre les documents gratuits... débat de sénateur ouvert )

environ 7 heures
The_twinings_gunpowder
thé vert

Il n'y a pas que les USA, mais aussi le Brésil, l'Argentine, la Nouvelle-Zélande, et peut-être d'autres qui laissent leur cartes en libre accès.

environ 6 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Et pas la France, le Royaume Uni, les Pays Bas, l'Allemagne, l'Espagne... Je n'y suis pour rien. Et pourtant, les règles maritimes sur les cartes sont les mêmes dans tous les pays, et même pour les eaux internationales. Peut-être qu'une pétition auprès du ministère peut fonctionner, qui sait...

environ 6 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Bonjour thé vert,
.
Tous les services hydrographiques n'ont pas les mêmes moyens, et donc les mêmes résultats... En effet. Sur ce point, on a la chance d'avoir le SHOM, reconnu comme le meilleur. Bien entendu, ça n'aide pas sur les zones non couvertes. Que veux-tu, il faut parfois une guerre pour y remédier (le SHOM a fait les relèvement précis pour les interventions en Libye et Syrie ).
.
Si une zone est vraiment vierge de tout relevé, (et non couverte par une vieille RNC : c'est ce que demande la convention SOLAS) je conseillerai quand même de ne pas utiliser google mais géoportail. Les données satellites sont bien plus à jour. Quand je travaillais sur les données urbanistiques, il y avait plus de deux ans d'écart. Ça peut faire la différence.
.
Maintenant, je vais tordre le cou à une fausse information comme quoi un éditeur privé serait plus précis qu'un service hydrographique national, ou plus exactement que les ENC collectées et distribuées par PRIMAR, ou que cela se borne aux routes commerciales. Quand une entreprise, par exemple, met en place une éolienne, ou une autre modifie un port (mais c'est la même chose quand on délimite une zone militaire, l'emplacement d'un parc aquacole, la pause d'un câble électrique ou internet, le changement d'une balise ou d'un espar de chenal, etc.), il y a systématiquement une remontée des relevés, pris avant et après, et tout autour des zones concernées, faite auprès des services hydrographiques nationaux. Ceux-ci réceptionnent les données, vont les vérifier (normalement), puis les transmettent à PRIMAR. L'éditeur privé ne fait aucun relevé (on voit ce que ça a donné quand Navionics a voulu faire une expérience partagée des données privées de ses utilisateurs...). Il achète même les données à PRIMAR pour produire ses cartes. On ne peut donc être plus précis que les ENC. Si quelqu'un veut aller voir comment fonctionne le circuit, surtout pour les modifications et les données induites, je vous invite à vous intéresser à l'entreprise Geomod. Ne les submergez pas de courriels intempestifs mais, pour ma part et entant que professionnel, c'est grâce à eux que j'ai appris toutes les dimensions et l'importance des ENC. Avec un ECDIS, ou un bon ECS, tu peux même exploiter de sacrés potentiels.
.
Après, je suis d'accord avec toi qu'on est jamais assez prudent et qu'il est toujours bon de multiplier les sources, en étant critique. Il y a la législation qui donne les données principales à avoir, et le bon sens qui nous fait emporter toutes les aides supplémentaires... et les cartes privées, autant que des vues satellites, peuvent en faire parti.
.
.
Petite détente, pour parler de ceux qui ne lèveraient pas le nez en arrivant au port J'ai vu un professionnel, un mec sérieux qui avait même participé au Fastnet (dont la course de 79), qui a failli se prendre une île (l’île longue en plus) car il avait toujours le nez sur son traceur de carte. Donc, oui, la technologie a ses limites et rien ne remplace l'observation. Et quand je vois les nouvelles formations de navigateurs (pour les professionnels), et bien j'ai peur vis à vis du bon sens... Et tous les armateurs et patrons avec qui je travaille sont du même avis.
.
.
Autre détente... S'il vous manque une carte précise, prenez au moins celle de PIRI REIS Vous irez voir qui c'est sur wikipedia

environ 9 heures
Avatar
roberto

+1 the vert, que du bon sens.
Quant a naviguer que avec des cartes Google earth, si si cela se fait , surtout quand il n y a absolument aucun autre type de carte, cela s appelle voile d exploration: on n a pas les infos de la cartografie, on s en fait de personnelles: annexe ou pirogue, sondeurs, traces prealables etc, puis on s engage avec 1000 fois plus d attention et bien sur de risques.
Ou, bien sur, on va ailleurs

environ 6 heures
Missing
2
romain45

Avec Maxsea le vrai danger ce n'est pas les cartes mais le logiciel lui-même !

2 jours
Jem
bil56

mais c'est quoi encore ces salades ?...

2 jours
Maido_2
Domde

Pour une information de qualité sur le sujet (lien déjà relevé dans un autre fil). Tout y est dit.
https://blog.francis-fustier.fr/la-cartographie-navionics-devient-elle-dangereuse/
Encore un exemple anecdotique : l'aménagement du port renaissance (port de bouc) dans la dernière édition de navionics de ce jour montre toujours l'aménagement du port des pêcheurs remplacé depuis quelques années par des bateaux de plaisance. J'ai eu aussi la surprise de voir une jetée sur un port sicilien à la place de l'entrée du port indiqué sur la carte jetée construite trois ans avant l'édition de la carte.
Cela ne m'empêche pas de continuer à naviguer avec ces cartes numériques mais je suis prudent sur les arrivées de port que je ne connais pas et j'utilise systématiquement le bloc marine de l'année pour vérifier.

environ 12 heures *** Message modifié par son auteur ***
Iri2
LaTortue

ça date de 2015 ton truc...

environ 13 heures
Photo000
pendruig

En parlant de mise à jour on pourra tous vérifier si le nouveau port de plaisance de Sète apparaît. L'entrée n'a pas changé mais la disposition des pontons oui.
Gilles

environ 12 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Ne me taper pas sur la tête tout de suite mais, une ENC ne répond pas, non plus, forcément à la législation maritime
.
Le législateur a bien marqué, en noir sur blanc, que les cartes doivent être officielles et à jour. Une ENC est officielle mais il faut avoir une licence valide en cours. Mais pire que ça... le logiciel de lecture (on parle de ECS et ECDIS) doit obligatoirement répondre à des obligations. Je veux bien vous expliquer tout cela, posément, si vous le désirez.
---
Je me suis peut-être montré trop catégorique sur les cartes Navionics, et donc peut-être vexés certains utilisateurs. Ce n'était vraiment pas le but. Ce que je voulais dire : elles ne répondent pas à la législation (ni nationale, ni internationale) ; il y a eu des erreurs ; mais oui, il faut reconnaître, leur usage peut être plaisante en préparation de navigation pour certains en raisons de modifications ou d’éléments supplémentaires apportées (je trouve intéressant, aussi, la vue 3D des entrées de port). Je ne sais pas ce que va faire Garmin par la suite avec les Navionics. Je ne les vois pas maintenir BlueCHart et Navionics en parallèle.

environ 12 heures
Iri2
LaTortue

je ne suis pas vexé, mais factuel, ces cartes sont tirées des cartes officielles du SHOM, donc qu'on me prouve qu'un caillou ne s'y trouve pas et je ne les utiliserais pas. Pour les ouvrages portuaires, ça change tout le temps donc normal que toutes les cartes ne soient pas à jour, ça ne me gène pas. En attendant les cartes papier restent au fond de la table à carte, toutes neuves.

environ 11 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

@ LaTortue,
.
Tirées des cartes officielles du SHOM ne veut pas dire cartes officielles. C'est déjà le premier point, et le plus flagrant, pour répondre aux exigences de la division 240. Deuxièmement, il faut une mise à jour efficiente à chaque modification (et là, il faut que tu déplies tes cartes papier officielles pour les mettre à jour et qu'elles ne restent pas neuves... dès l'achat, il faut souvent apporter des modifications). Tout le monde peut le faire sur des cartes papier, en s'abonnant (gratuitement) au GAN (http://diffusion.shom.fr/gan) et en le faisant lui-même, avec patience et précision.
.
Le coup du cailloux, je l'entends régulièrement. Je ne connais pas ta zone de navigation. Peut-être tires-tu des bords dans un plan d'eau restreint dont l'activité est faible. Je ne sais pas du tout et je ne saurais présumer de ce qui est, pour toi, modifié. Toutefois, de façon générale (donc ne te concernant peut-être pas) : de nombreux ports sont modifiés chaque année, certains ont été créés ou terriblement agrandis, des éoliennes fleurissent comme les fleurs au printemps sur les côtes Atlantique et de Manche, tout comme les parcs aquacoles en méditerranées, les zones de pêche sont réactualisées (et déplacées) au début de chaque année civile, des épaves bougent, les feux et phares sont aussi modifiés, les zone militaires subissent de grands changement aujourd'hui en raisons de nouvelles infrastructures et modifications citées plus haut. Et là, on ne parle pas des digues (donc des cailloux), des bancs de sable, des zones interdites au mouillage car protégées, ou en raison d'infrastructures technologiques marines nouvelles et immergées récemment, etc.. Si un plaisancier se prend une ralingue dans sa quille, qu'il se demande déjà s'il n'est pas dans une zone interdite et spécifiée sur les cartes à jour. D'autre part, sans polémiquer sur ce que pouvait raconter de faux un certain candidat aux dernières élections présidentielles, nous avons perdu 1,5m de hauteur d'eau, en moyenne, sur nos côtes françaises, en 50 ans. Cela fait quelques bonnes excuses d'avoir [de façon générale] des cartes à jour. Mais, je l'avoue, cela n'empêchera jamais des gens d'avoir des soucis en raison d'une méconnaissance de la navigation (se repérer, se diriger, interpréter, etc.). Si ta zone de navigation ne comporte aucune, ou de très rares modifications, en effet, il vaut mieux une carte papier comme document officiel, sans t'embêter avec des licences qui, malheureusement, on un coût (pour ma part, je débute à partir de 8€ par carte pour 3 mois).
.
Tiens d'ailleurs, pour ceux qui sont concernés (surtout nord Atlantique et Manche), les couloirs commerciaux vont être encore modifiés prochainement. J'attends de voir dans "Le Marin" un peu plus de précisions... nouvelles modifications cartographiques à apporter : sur carte papier, je crois que ces dernières années, on a fait pas mal de parallèles qui risquent de ne plus être suffisamment lisibles lol

environ 10 heures
Iri2
LaTortue

ta réponse est un merveilleux plaidoyer pour l'utilisation des cartes numériques, qui elles sont mises à jour régulièrement (via navionics+) et restent lisibles, non?

pour ma zone de nav, mon profil est renseigné

environ 9 heures *** Message modifié par son auteur ***
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Oh non, mon "plaidoyer" est d'utilisés, au minium, les cartes officielles (donc pas Navionics) à jour. C'est plus facile de le faire de façon numérique mais je n'ai rien contre les cartes papier. Je dirai que c'est selon les besoins de chacun
.
J'habite sur un petit port de La Manche. N'ayant que peu de temps, en ce moment (mais je suis parfois invité à naviguer donc ça compense), ma zone de navigation personnelle, en plaisance, est restreinte. Et en plus, la dernière modification de mon plan d'eau date de 1950. sans m’étaler sur les autres raisons, une carte papier est donc préférable pour mes petits tours sur l'eau.

environ 7 heures
Iri2
LaTortue

ce que je comprends c'est que navionics c'est identique à l'officiel mais comme c'est pas officiel on ne doit pas s'en servir? (pour moi, informaticien, un format vectoriel sera toujours supérieur en qualité à un format raster, seulement faut savoir l'utiliser correctement)

environ 7 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

LaTortue,
.
Je vais te prendre un exemple personnel. Je vends (comme aide à la préparation à la navigation maritime, ou pour les centres de formations ayant certains usages pédagogiques, ou encore des navigateurs qui voudraient des cartes supplémentaires (j'ai le cas d'équipements de secours sur des bateaux professionnels)) aussi des cartes vectorielles directement issues des ENC, sans aucune modification, complètement à jour (avec mise à jour et bien moins cher que Navionics lol). Cependant, de par le circuit et l'édition, elles ne peuvent pas être officielles. C'est la convention SOLAS qui a fixé les règles, de façon internationale (donc pas réservé à la France) : cartes officielles -> ENC vendues directement par PRIMAR (par les VAR) ou les SHN ; cartes privées -> les autres.
.
J'ai posé la question au SHOM (je les ai souvent au téléphone) de la raison de cette dédifférenciation. La réponse est : "sur les cartes privées, personne ne peut garantir la totalité et la véracité des informations portées". Je peux te jurer, te faire des attestations que mes cartes Alpha sont strictement semblables aux ENC, rien n'y fait. Navionics a (ou avait, du moins à une époque) changé des sondes et supprimé de très nombreuses informations. C'est exactement cela que veut éviter la convention SOLAS, et donc la législation française en réponse. Cela va très loin car si tu photocopies une carte papier (pour faire ta propre RNC), cela devient une carte privée.

En France, du moins, les RNC sont tolérées pour l'usage des plaisanciers (il faut les acheter à un prix deux fois plus cher qu'une ENC auprès du SHOM). Si tu prends la même RNC, simplement vendue par NV-Chart ou visitMyHarbourg, elle devient privée et non conforme.
.
Je ne te critique pas sur le fait d'utiliser les cartes Navionics. Je présente simplement la règlementation et ses raisons. Les cartes Navionics ont des qualités, tout comme les Blue Charts du même propriétaire, Garmin. Et comme le disait Thé vert, tout est bon à prendre en compte comme aide à la navigation... mais après avoir répondu au minima de la législation.

environ 6 heures
Iri2
LaTortue

nous sommes bien d'accord, j'ai les cartes officielles dans la table à carte en cas de contrôle et je me sers de navionics parce que c'est plus à jour qu'une carte papier et plus pratique.

environ 6 heures
Missing
Spit113

bonjour FredFrack
je viens de vous envoyer un message privé
cordialement

environ 8 heures
Pilotr_dirigeable
Uchafu

Vrai qu'au US le cruising permit pour les bateaux étrangers coûte 30 US$ par an.
Et chez nous le DAFN annuel revient à une bouchée de pain!
Une bonne partie de l'Amérique du sud permet le chargement des cartes marines gratuitement. Mais ce sont des riches eux aussi.....
veleroargentina.com/Ozi/Argentina.html
Ci dessous le conseil d'administration du SHOM : ces pauvres gens ont en effet bien besoin de la vente des cartes pour survivre!

environ 6 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

Les pays d’Amérique du sud dont il est question font faire les relevés par les USA... Tout comme le SHOM le fait pour de très nombreux pays. Au Canada, par exemple, c'est payant aussi.
.
De toute façon, cela ne justifie en rien de naviguer sans cartes officielles à jour. C'est comme ceux qui veulent justifier le fait d'acheter un faux permis de conduire (ça coûte autour de mille euro sur Paris), de rouler sans assurance, de trafiquer les plaques d'immatriculation en raison des radars, de ne pas faire les contrôles techniques, car suivre la loi serait plus onéreux. Je sais que tous les courants de pensée ont droit au chapitre, même les anarchistes, mais là n'était pas la question.
.
Je ne suis pas contre le fait de proposer gratuitement les documents nautiques. Il faudra bien les payer, d'une façon ou d'une autre, par impôt ou licence. Mais tout cela ne rentre pas dans mes compétences.

environ 6 heures
Pilotr_dirigeable
Uchafu

Conseil administration du SHOM:

environ 6 heures
Img_3929
papani

Bonjour,
Dans le même ordre d'idée, je recherche pour mes élèves un cartographie mondiale mais qui soit accessible sans internet. J'ai trouvé un tel logiciel sous android mais rien pour W10. auriez-vous des pistes ?

environ 4 heures
The_twinings_gunpowder
thé vert

Ben OpenCPN avec les CM-93 bien sûr

environ 4 heures
01052012_-_brest-camaret_-_conati_(11)
FredFrack

OpenCPN est un excellent logiciel, répondant aux obligations de la convention SOLAS, multiplateforme (Microsoft, Linux, MAc, etc.), open source et gratuit (logiciel libre ne veut pas dire gratuiciel)... Et c'est même le plus utilisé aujourd'hui. J'ai découvert dans une vidéo, récemment, que des ONG comme Sea Shepherd l'utilise sur leurs gros bateaux.
.
Niveau cartographie, thé vert, je suis d'accord qu'il n'y a pas de risques dans une classe avec les CM-93 mais ... peut-on dire à un professeur de pirater quelque-chose alors que ce sont à eux à qui on confie une partie de l'éducation morale de nos chères petites blondes ? Je dirai plutôt de se renseigner directement auprès du SHOM qui fournit des documents avec des licences spéciales pour l'éducation nationale.

environ une heure

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums