Tous les forums > Navigation > achat d'un bateau en copropriété
Missing
jeffalyon

achat d'un bateau en copropriété

bonjour, j'envisage l'achat d'un bateau en copropriété 51/49, les 51 représentés par l'ancien propriétaire ,
ma question: comment se matérialise dans les actes administratifs cette co-propriété? modification de l'acte de francisation? etc...
merci

jeudi 23 février 2017 10:18

Liste des contributions

Dscn6732
AICA

Acte de vente et passage par les affmar pour un nouvel acte de francisation (qui ne sera plus qu'une feuille).
Dans la copro, le plus dur est de rédigé le contrat de copropriété.
Il y a des exemples sur internet.
http://lesvoilesdequetzal.free.fr/contracopropriete.htm

jeudi 23 février 2017 10:25 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
jeffalyon

merci, le port ne va t'il pas en profiter pour virer le bateau de sa place? (l'ancien proprio restant a 51%)

jeudi 23 février 2017 21:08
Missing
futur-proprio ?

deconseillé

tu n'aura jamais ton mot a dire et tu paiera ,et en plus le gars connaissant son bateau sera toujours le" patron ".

pour les papiers ,je pense comme pour un acte normal sauf que là

mention achat pour XX %

un titre avec deux non etabli et le % qui est noté

jeudi 23 février 2017 19:33
Missing
jeffalyon

merci, existe t'il des modeles d'actes de cession? 51 ancien proprio /49 moi

Ps : pas l'ideal, mais il existe cette possibilité pour conserver le bateau a sa place de port. tu es ok?

jeudi 23 février 2017 21:10
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

selon les ports , le proprio à 49% pourra devenir sociétaire à part entière , au bout d'un certain temps s'il achète les 51 % restants .

jeudi 23 février 2017 21:10
P7035712
1
MakairaNC

Moi je ne te le déconseille pas, il faut savoir être conciliant mais je suis dans une copropriété (certes à 50/50) mais tout se passe très bien. J'ai 27 ans et mon copropriétaire en a 62, et je ne le connaissais ni d'eve ni d'adam il y a encore 1 an, on se complémente très bien dans les réparations et entretien à faire. Tout a été établi dans un contrat de copropriété, pour l'utilisation du bateau, on s'arrange et s'il y a un problème alors on se réfère à la répartition établie dans le contrat. Les deux parties doivent savoir faire des concessions. Bref j'ai pas le temps d'en faire tout le temps, l'achat d'un bateau seul était impossible pour moi surtout en considérant l'entretien.
Pour les papiers, nous sommes allés les demander aux affmar pour la déclaration en copropriété.

jeudi 23 février 2017 22:26
Missing
Trimaran

La copro, c'est comme le mariage.

jeudi 23 février 2017 22:29
Ccc
Captain Fracasse

A la différence que dans ce cas, le conjoint tu le rencontre la première fois le jour du mariage.
En plus, à 49%, tu n'as rien a dire, juste à payer ta part des factures d'entretien, place au port etc.. que t'imposera le propriétaire.
En cas de divorce, personne ne rachètera ta part...

jeudi 14 décembre 2017 04:17
Duduche_akbar
Duduche Braz

Et en cas de décès du copropriétaire titulaire de la place de port... on peut la perdre.

jeudi 14 décembre 2017 15:15
Ccc
Captain Fracasse

Faut le garder au congélateur et continuer à encaisser sa pension

jeudi 14 décembre 2017 16:43
Missing
(Tertia)

Ca se finit toujours mal

vendredi 24 février 2017 01:03
Sea_shep
Matsyl©

Comment cela se passe, pour les jours de navigation ?
La déco , les trucs perso ?
L'amélioration, changer des choses, l'entretien ?
Qui est le "capitaine" ?
Si l'un des deux abîme le bateau en juillet, grosse réparation, et immobilisation longue.
Celui de août ne pourra pas naviguer, donc il est perdant
Qui va régler les réparations, si elles sont très élevés?

vendredi 24 février 2017 01:37
P7035712
1
MakairaNC

Les années impaires, j'ai les semaines paires et les années paires, j'ai les semaine impaires. Sinon on s'arrange, rien n'est figé. Ce planning sert en derniers recours pour départager.
Le bateau ne sert pas à vivre dessus donc il n'y a pas de déco perso, on se met d'accord si on veut ajouter quelques choses de particulier. Sinon à chaque fois que l'on part naviguer, on amène nos affaires. Nous naviguons très rarement ensemble donc pas de compétition sur qui est le capitaine.
Pour les améliorations, on voit ce qui est urgent ou pas, nous avons un compte commun sur lequel nous versons de l'argent tous les mois qui sert à l'entretien du bateau (150 euros par personne) si c'est une grosse réparation alors on en discute et on prend le temps de voir les options. Nous essayons de bosser sur le bateau ensemble les weekends mais comme il est retraité, il y va aussi souvent en semaine. Les réparations sont toujours à 50/50 sauf si la casse est due à une mauvaise manoeuvre évidente de l'un d'entre nous (il faut se faire confiance). S'il tape dans une patate de corail et abime la dérive ou le safran ça sera pour lui. Si le safran tombe car le bateau à 40 ans alors on paie ensemble.
Nous ne sommes pas des casse-cou donc nous ne faisons rien d'inconsidéré, après s'il y avait une grosse réparations qui exigent une immobilisation longue, et bien je vous propose la patience et la tolérance. Ca aurait pu m'arriver, on ravale sa frustration, on prend sur soi et on se dit que ça sert de leçon. Nous sommes conciliants et pour l'instant tout a bien marché ... peut etre qu'après quelques années j'en aurai marre alors je vendrai mes parts et je m’achèterai mon bateau.
Et je vous l'accorde, par chez nous, on peut naviguer dans d'agréables conditions toute l'année, nous ne sommes pas limités à juillet/aout

vendredi 24 février 2017 01:54
Sea_shep
Matsyl©

Finalement chacun fait comme il veut, avec l'accord de l'autre mais la c'est normal, question de politesse.
Tout est question de confiance, c'est bien, les frais sont partagés, cela permet d'avoir un bateau toujours en état.
C'est mieux qu'une location, avoir son propre bateau c'est quand même plaisant. En plus vous pouvez partager, échanger vos expériences.

vendredi 24 février 2017 09:03
Missing
Julian86

"peut etre qu'après quelques années j'en aurai marre alors je vendrai mes parts et je m’achèterai mon bateau"

Le problème c'est que les parts de copropriété sont très difficilement vendables et c'est bien là que se situe le risque. Tu peux très bien te retrouver coincé deux trois ans à être obligé de payer tes cotisations mensuelles sans recours... Il faut juste en avoir conscience avant de signer, après cela peut aussi être une belle aventure humaine.

vendredi 24 février 2017 07:47
5653
Polmar

Avant achat, il peut être judicieux de se renseigner auprès des autorités portuaires où est le navire pour savoir si elles imposent des conditions particulières pour les copropriétés.

Il serait malheureux de ne pouvoir apparaître officiellement sur les documents de propriétés pour une "simple" question d'anneau.

vendredi 24 février 2017 08:13
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

les gens sont rigolots , vous pensez bien que les gestionnaires des ports connaissent depuis la nuit des temps ce petit truc qui consiste a faire une copropriété 51/49 pour conserver un emplacement et ne pas passer par la liste d'attente ....

c'est vieux comme le monde ...et sur pas mal de ports cela ne prends plus

vendredi 24 février 2017 09:28
Essai_s8000_no_2_002
oceanix

Dans le règlement de copropriété, il faut une clause qui oblige à vendre la totalité du bateau si l ' un des deux veut se retirer . Ainsi la valeur du bateau n 'est pas obérée et celui qui reste ne pourra pas profiter d' un prix cassé.

vendredi 24 février 2017 09:19
Avatar
janyc

Après la lecture de tout ce qui est dit cela ne semble pas toujours simple.
Je reconnais que c'est pourtant une chose a la qu'elle j'ai pensé
Avec l'age qui avance a grand pas le carénage est de plus en plus dur.
En plus il est aussi intéressant de pour partager avec un autre.
La difficulté est certainement de trouver la personne honnête qui va partager aussi les mêmes idées de navigation et d'entretient du bateau.
les moyens financiers entre aussi en compte .
Mon voisin de ponton a réalisé une copro avec un gars d'une trentaine d'année et les choses ne ce sont pas très bien passées .
Résultat bateau a l’abandon et un bateau qui ne sort plus.

vendredi 24 février 2017 11:23
P7035712
MakairaNC

C'est sans aucun doute du cas par cas. En tout cas, dans ma situation, je n'y voyais que des avantages (presque). Je suis jeune et lui s'y connait bien en bricolage, ce qui me permet d'en tirer un maximum dont je compte bien en profiter pour acheter mon propre bateau plus tard et le gérer plus sereinement. Je m'occupe de la mature et des oeuvres vives quand il faut nettoyer, je contrôle le corps mort, etc etc. Nous sommes vraiment dans une dynamique d'entretien du bateau et nous échangeons sur tout. On s'appelle presque deux fois par semaine pour échanger sur le bateau (sortie, entretien, suggestions, contrôle ...). J'aurai peut-être du mal à revendre mes parts mais c'est une copropriété très avantageuse (il sort en semaine car il est retraité et moi le weekend, il bricole bien, il est absent 5 mois par an, il est conciliant) et le bateau est bien équipé. C'est un rapport de confiance. Ca me coute de l'argent c'est certain mais j'en apprend beaucoup et ça me permet d'aborder mes projets "voile" futurs d'un bon pieds. Pour une première acquisition, c'est une bonne expérience. Après, effectivement, il faut prendre toute la mesure de la copropriété. Des bateaux à l'abandon, pas besoin d'être deux propriétaires dessus pour en trouver, dans le port de Nouméa, ils sont légions.

vendredi 24 février 2017 13:46
Missing
Julian86

Dans ton cas, vous êtes mutuellement bien tombés, deux personnes honnêtes qui se complètent bien sans qu'une partie tente de tirer un avantage aux dépense de l'autre. C'est comme cela que cela devrait toujours être dans le meilleur des mondes. Pourvu que ça dure :)

vendredi 24 février 2017 20:15
Wp_20161209_16_56_44_pro
bokaye

J ai un reglement de copro bien abouti. Si ca t interresse. J ai mis mon bateau en copro a 50 /50...A mon sens, en tant que proprietaire c est bcp plus sain pour la suite car une copro, c est avant tout UN CHOIX DE PARTAGE. Si le proprio insiste pour avoir 51% des parts, c est mal barré... C est qu il souhaite psychologiquement etre toujours le propriétaire ou le patron...Question droit de place dans un port, ça ne pose aucun pb d etre a 50/50. Pour preuve l astuce bien connue de vendre un bateau et que l ancien propriétaire garde 1% de part pour conserver la place.

vendredi 24 février 2017 22:04
Missing
jeffalyon

bonjour, merci pour ton offre de reglement de copro ça m'interesse, si tu peux me le transmettre, mon mail perso : jeffalyon@hotmail.com

les anciens propriétaires veulent se dégager d'ici 3-4 ans, si je rachète je deviens propriétaire 100 % sauf que je perd la place au port, je pourrais leur demander de rester tant que je n'ai pas trouvé ailleurs, a voir, c'est pourquoi je recherche le maximum de tuyaux.

merci

samedi 25 février 2017 15:59
Missing
Rib06

Bonjour,

pour continuer sur ce sujet, j'ai une opportunité pour acheter des "parts" d'un voilier déjà détenu par 2 propriétaires.

Ils cherchent à partager ce voilier avec 2 autres personnes car les charges du port ont énormément augmentées.

On se retrouverait donc à 4 pour partager ce voilier!!!

Les points positifs:- cela me permet d'acheter un 1er voilier même si ce n'est qu'une partie ^^ sans me saigner. C'est vrai que tout cumulé (voilier, place, entretient,...) ça chiffre vite et je ne veux pas acheter un bateau au détriment de voyages que je réalise en famille.
- un des proprio est BE de voile et me propose des sorties afin de me familiariser avec le voilier.
- carénage réalisé à plusieurs

Les points négatifs:- pouvoir à l'utiliser régulièrement
- la revente de mes "parts" si besoin

Je sais qu'il y a de tout et que cela dépend beaucoup des personnes à qui on a à faire mais y'a-t-il des choses rédhibitoires ou à connaitre avant d'effectuer ce genre d'opération?

Merci d'avance.

lundi 11 décembre 2017 18:47
Missing
Francois 260

J'ai eu plusieurs copropriétés et ca s'est toujours bien passé. Chacune sans aucun contrat, réglement ou autre, ce qui n'est peut être pas conseillé. Je crois qu'un des éléments importants, c'est avant d'acheter de discuter avec la plus grande franchise, de ce à quoi on attache de l'importance, du rapport à l'argent, et ce n'est pas facile à mettre dans un contrat. Par exemple, je suis de nature bordelique, je le dis, si en face j'ai quelqu'un très ordonné, ca ne marchera pas. Pour l'argent, si l'un d'entre nous fait une connerie, (éclate un spi, etc..) on partage sans s'occuper de savoir si ca aurait pu être évité, et surtout en sachant des deux cotés qu'on ne va pas ruminer ça pendant longtemps. Aussi si on se fixe une journée de travail commun et que l'autre ne vient pas et qu'on se fait le boulot seul, est ce que ca va poser un problème ? Toutes choses qui ne figurent pas sur un contrat mais qui peuvent rendre une copropriete agréable ou pas. Et j'ai toujours trouvé que le copropriétaire est vraiment un excellent equipier (ou capitaine)..

mardi 12 décembre 2017 13:49
Vache-au-pelage-caille-bringe-oreilles-au-vent.
GRIBOU246

Quelle drôle d'idée. C'est à terme trouver des ennuis.
Une association n'est jamais simple.
JJ

mardi 12 décembre 2017 14:01
_002710_
legadiamb

La meilleure association: moins de 3 et un nombre impair...

mercredi 13 décembre 2017 08:16
C281-d2a3
margotte

C'est la majorité des cas

jeudi 01 février 2018 15:49
Gopr5778
kaloni29

bonjour,rien a voir mais je recherche un ou plusieurs coproprietaire pour achat camion aménagé,camping car;idéalement région bretagne. Passer l'info svp.Cdt et bon vent(surtout aujourd'hui)

jeudi 14 décembre 2017 09:05
198
LE MARIN 007

Bonjour à tous

Dans le même cadre d'idée.. je possède un ELAN 38 situé en Croatie et aimerais le partager avec un navigateur amoureux de la voile comme moi selon conditions à convenir, je suis ouvert à toutes propositions..
j'attend de vos nouvelles.....

Bien amicalement
Jack

jeudi 14 décembre 2017 15:40
Ccc
Captain Fracasse

Ce que bien souvent est ignoré c'est que les dettes (factures impayées, place de port impayées) incombe au nouveau partenaire propriétaire, même si celle-ci sont antérieures à l'achat de la part du bateau. On peut donc se retrouver le lendemain de l'achat avec un huissier devant sa porte, vous réclamant dix années de place de port impayée.
Il faut toujours se poser la question; Pourquoi un propriétaire de bateau vend t il subitement près de la moitié de son bien ? La réponse est toujours la même, pour des raisons financières. Alors ne soyez pas le pigeon qui va payer et qui n'a aucun droit !

vendredi 15 décembre 2017 06:19
Missing
sharenders

Bonjour,
Je suis nouveau sur le forum et j'ai lu les échanges sur la copropriété.
Je suis pour ma part passionné par la copropriété (j'ai 1/3 de RM) et j'ai lancé il y a quelques mois un site de rencontre pour ceux qui recherchent un autre copropriétaire pour leur projet bateau (www.sharenders.com). Je suis donc inscrit dans la catégorie des pro (même si cette activité ne me rapporte pas d'argent pour le moment). J'en fais donc un peu la promotion et je suis en en-même temps en étude de toute problématiques ou solution sur ce thème.
Donc si ce sujet vous intéresse encore, je serai ravi d'en parler avec vous.

jeudi 01 février 2018 15:37

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums