Tous les forums > Navigation > Récit de notre voyage en voilier à Cuba
Missing
thienan

Récit de notre voyage en voilier à Cuba

Bonjour,
Cuba est une très belle destination: mouillages paradisiaques, pays encore peu fréquenté ce qui est exceptionnel dans les Antilles, population incroyable de gentillesse.
Pour ceux que cela intéresse, le récit d'une navigation mémorable à Cuba

https://1plus1blog.com/2017/01/15/cuba-dec-2015-jan-2016/

dimanche 29 janvier 2017 10:08

Liste des contributions

Bild2394
leloup

hello
belles photos
trop "club med" pour mon gout, pas assez maritime
loulou

dimanche 29 janvier 2017 11:10
Missing
3
thienan

bonjour Loulou

Oui, je comprends votre message.
Mais non, ce n'est pas du tout du "club Med", tout simplement parce que c'est un voyage individuel, en comité restreint, sans GO, sans programme fixe, soumis aux aléas de la météo et de la technique.
C'est avant tout un voyage, la voile étant un moyen de permettre ce voyage.

Maintenant, vous avez raison, c'est une navigation relax.
En même temps, en ce qui nous concerne, passant 6 à 8 mois par an sur le bateau, on n'a pas très envie de ne faire que du "marin pur et dur". (En plus, vu les efforts consacrés à l'entretien, on évite d'en rajouter en tirant trop sur le bateau...)

Peut être que vous trouverez d'autres navigations plus "maritimes" dans notre blog www.1plus1blog.com (comme la transat de cet été)?

Et si on a le courage, rien que pour vous, on racontera dans le blog la fois où Christian s'est retrouvé dans le golfe de Gascogne avec 50kt, une mer déchainée et sans safran.

Bonne journée

Thien An

dimanche 29 janvier 2017 11:33
05_(6)
1
shazzan

Bonjour Thienan
J'ai commencé à parcourir ton blog, il m'a rappelé avec bonheur ma balade de 2012-2013.
Je suis tout à fait d'accord sur le fait que ce n'est pas le "club Med", c'est juste la coté paisible qu'on vit là bas, mais il n'y a pas que ça bien entendu, et le" vrai marin" ce n'est pas seulement la casquette sur la tête pipe au bec et être attablé au comptoir un verre de rhum à la main comme on aime l'imaginer, c'est plutôt sieste et farniente le plus possible quand on est dans ces endroits, balade et découverte .... Enfin pour moi tous ceux que j'ai rencontré.
Pour moi, c'est même punition pour cette année
Pascal

dimanche 29 janvier 2017 11:58
Missing
thienan

merci, oui, je partage tout à fait ce ressenti

dimanche 29 janvier 2017 12:21
Avatar
1
CataHorus

@ loulou Je suis toujours désolé pour la personne qui poste ce genre de commentaires. Manger 3 langoustes avec un bon Pouilly Fuissé, danser 2 salsas, c'est ça le sel de la vie.

CaptainRV

lundi 25 décembre 2017 16:03 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
dimanche 29 janvier 2017 11:44
Avatar
Shrubb

Bonjour, très joli blog. Qu'en est-il des formalités administratives à Cuba ? D'après ma documentation, tout est étroitement surveillé et on doit déposer à l'avance des plans de navigation précis. Tous ces mouillages que vous avez fréquentés sont-ils libres d'accès ?
Cuba est dans mes projets bien sûr...

dimanche 29 janvier 2017 12:07
Missing
1
thienan

En effet, les formalités administratives sont assez complexes.
Cela provient de l'histoire de Cuba: les autorités cubaines ont très peur des émigrants cubains qui cherchent à quitter l'île. Ils veulent donc éviter à tout prix que les cubains puissent embarquer sur des bateaux comme les nôtres. Une fois que l'on sait cela, on n'est pas plus avancé mais cela permet de prendre les choses avec philosophie, patience et évite de s'en prendre aux employés cubains: ils sont dans l'obligation de respecter ces règles (j'ai vu un couple de français assez agressifs avec un agent cubain, alors que de mon point de vue, il n'y était pour rien).
Quand on vient de l'étranger, il faut impérativement arriver sur 1 des 3 ports permettant d'accomplir les formalités d'entrée en venant de l'étranger (pour notre part, c'était Cienfuegos). Il faut appeler la capitania en VHF et ils viennent à bord: le médecin d'abord, la police des frontières ensuite.
Il faut un visa de tourisme qui n'est valable que 2 mois maximum(rapidement abordé dans le récit Mexique-Cuba du blog)

Une fois dans Cuba, il faut se présenter à la capitania à chaque arrivée et départ d'un port. Il faut préciser d'ou l'on vient et quelle sera la prochaine étape.
Lors de notre navigation, nous avons bien entendu "échappé" pendant plusieurs jours à ces formalités puisque nous naviguions d'îles en îles plus ou moins désertes, avec des mouillages d'accès totalement libre. Pas de problème à cela.
Il n'y a qu'un bloc marine de Cuba et malheureusement il date de plus de 10 ans et n'est pas très à jour

Nous avons tellement aimé Cuba que nous projettons d'y retourner en Avril ou Mai... Faites nous signe si jamais vous étiez dans le coin: on pourra partager un Mojito ou danser une salsa!
Et si votre projet se précisait, contactez nous (via le blog) on pourra vous communiquer les coordonnées des mouillage, nos traces GPS (par endroits, les fonds sont vraiment peu profonds et l'accès au mouillage n'est pas évident)

dimanche 29 janvier 2017 12:46 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Shrubb

Super, merci de ces infos qui recoupent en effet ce que j'avais lu. On vous fera signe sur place, mais pas avant 2018.

dimanche 29 janvier 2017 12:46
Missing
BlueNomad

Bonjour, nous devrions naviguer vers Cuba en mars-avril prochain. Notre voilier a un tirant d’eau de 2.1 m. J’aimerais bien avoir les coordonnées des mouillages et de tes points GPS.
Merci

lundi 25 décembre 2017 13:11
20150629_161711
Rigil

L'administration cubaine tente de se préparer à l'arrivée prochaine et massive de touristes par mer, des formations sont réalisées par les français (moins gringos que les glaouches ou ricains et plus "politiquement compatibles").
Ils veulent simplifier et favoriser ce nouveau vecteur de rentrées de devises, de nouvelles marinas seraient à l'étude et plutôt que harceler le plaisancier de façon systématique , ils cherchent à améliorer le ciblage (en s'ouvrant, ils ont la trouille de devenir un "hub" du traffic de coke dans les Caraïbes, il faut dire qu'ils sont idéalements placés)

dimanche 29 janvier 2017 12:40
Missing
Let go

Bonjour, que dire de l'execution du general Arnaldo Ochoa et autres officiers cubains ?
Connaissant les rouages du systeme cubain, pensez vous que ce general ait pu faire du trafic de drogue sans que cela se sache au dessus? Peu probable connaissant le C.I.M et les C.D.R.
Que dire aussi des relations d'Ilich Ramirez (Carlos) avec Cuba et bien sur le Venezuela.
Bonnes nav et bon vent

lundi 25 décembre 2017 14:59
No_l_2009_179
1
Tournesol

Il ne faut pas confondre le Régime et la population.

lundi 25 décembre 2017 16:36
Missing
Josselin

Merci Thienan
Moi, une nav pépère de ce genre me va très bien...

lundi 25 décembre 2017 14:02
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

Un jour j'irai finir mes jours à Cuba, ce pays et ses habitants vous emportent...

lundi 25 décembre 2017 14:44
No_l_2009_179
Tournesol

Mes préjugés mon longtemps tenu à loin de Cuba...

J'ai beaucoup voyagé dans cette zone mais je ne me décidais pas à aller à Cuba que je percevais comme un vaste parc d'hôtels tout inclus bas de gamme

J'ai eu le coup de foudre dès que j'y ai mcru s les pieds et j'y suis retourné plus de 35 fois depuis ce premier séjour. Je n'y suis jamais allé en bateau, j'y vais pour sortir du congélateur et rouler à vélo.

Dès qu'on sort des zones hôtelières on découvre un pays authentique et des gens d'une grande gentillesse.

La principale difficulté à Cuba c'est l'approvisionnement. À Velo c'est toujours difficile de trouver de l'eau et quelque chose à manger. J'aimerais savoir comment vous avez fait pour vous procurer ce dont vous aviez besoin pour la cuisine.

Quant aux 3 ports d'entrée... Cienfuegos et La Havane mais quel est le 3 ieme? Santiago?

lundi 25 décembre 2017 15:19
Missing
BlueNomad

Puerto de Vita est aussi un port d’entrée.

lundi 25 décembre 2017 15:29
No_l_2009_179
Tournesol

Près de Rafael Freire?
Pas beaucoup d'approvisionnement dans ce secteur

lundi 25 décembre 2017 15:39
Missing
BlueNomad

Vers la pointe NE de Cuba. Environ vis-à-vis Santiago de Cuba.

lundi 25 décembre 2017 15:46
No_l_2009_179
Tournesol

C'est loin de Santiago, environ 2 heures de route.

La ville la plus proche est Holguin à environ 40 km par la route, sinon il y a Rafael Freire à environ 5km de Puerto de Vita.

Est-ce que vous avez pu vous approvisionné convenablement à Holguin?

lundi 25 décembre 2017 16:10
Pilotr_dirigeable
Uchafu

Le tout petit problème de Cuba est que c’est un des très rare pays où le touriste emploie une monnaie le peso dit Cuc qui lui permet de payer tout ce qui peut être à vendre, louer, ou un service dans le pays vingt six fois plus cher que le Cubain moyen avec son peso local.
Il y a un Cuba pour les touristes avec tout ce que l’on peut trouver partout dans le monde, restaurants, hotels, commerces avec de trés gentils Cubains habitués à servir le touriste et à le chouchouter.
Et un vrai Cuba ou le pain (d’avoine) est gratuit et sa quantité calculé au nombre de personnes dans la famille , des restaurants avec un seul plat ( pas de carte) et comme boisson un soda Cubain,des billets de bus qui coûte 10 centimes d’euros , des légumes et des fruits que l’on achète ( à des prix minuscules) au potager et au verger communautaires de chaque village en faisant la queue avec ses habitants.( Mais on ne choisit pas on prend ce qu’il y a et on échange ensuite avec les autres villageois.)
Ne vous inquiètez pas, on ne vous laissera pas vous égarer dans ce Cuba là et c’est dommage car ça n’est pas du tout désagréable et c’est excellent pour le porte monnaie!

lundi 25 décembre 2017 18:16
Vlcsnap-2017-06-15-10h02m09s668
Le-relou-raleur

Cuba ça se parcours à pied, bus taxi (ou bien même vélo pour les courageux comme plus haut ) en dormant absolument dans les "casas" chez l'habitant et en évitant scrupuleusement tout complexe hôtelier, resort et autres... pour 10€ la nuit à deux vous avez même le petit déjeuner et la joie de partager avec les locaux.
Et que l'on règle en CUC ou pesos on partage ainsi leur vie et c'est un régal (ca ne me gêne absolument de payer plus qu'eux au contraire et c'est déjà si peu chère)
Comme à beaucoup de pays où on a peu ici les gens sont heureux et vous contamine vite. Si on gratte on voit bien que la vie est dure et qu'un dentiste gagne 400 contre 2000 pour un proprio de casa, que les îles ormis pour y travailler il n'y ont jamais mis un pied, qu'il leurs faut un visa pour aller du nord au sud, que le rhum coute moin cher que l'eau, que si que ça... et pourtant on a vite envie de s'y installer et on rencontre énormément de gens sur place qui ont sauté le pas et ne regrette pas (beaucoup de canadien d'ailleurs, il savent bien vivre ^^)

lundi 25 décembre 2017 18:35
Img_barberouge
paplou

heo,
quand est-il du NORD de CUBA depuis le passage d'IRMA

lundi 25 décembre 2017 18:18
No_l_2009_179
Tournesol

C'est surtout les cayos du nord (C'est co, Guiermo et Santa-Maria) qui ont été touchés par Irma. C'est cayos sont des enclaves touristiques où il n'y a rien d'autre que des hôtels, ce n'est pas le Cuba que je fréquente.

Les hôtels devaient être en fonction pour la saison touristique cet hiver.

lundi 25 décembre 2017 20:45
Img_6522
fesses d'ane

parenthèse : Cuba (Avril 2017) a été à la fois un coup de coeur pour sa population, l'ambiance et le folklore mais aussi une déception par rapport à l'économie touristique qui asphyxie la vie des Cubains (même si ça permet l'auto-entreprenariat de plus en plus souhaité par le gouvernement): toute la nourriture est prioritairement destinée aux hôtels , de ce fait, le cout de la vie augmente pour les cubains de base, et ont + de mal à se nourrir correctement.
les meli-melos du côté administratif ne sont pas trop pesants à la longue, on s'habitue, surtout quand un douanier te propose des "bons coups"....beaucoup vivent avec le second marché (sous le manteau), ce qui montre bien qu'il n'y pas de model parfait avec la nature humaine
on y retourne en février pour un mois de langoustes de Cayo Largo-Jardins de la Reine-Santiago

lundi 25 décembre 2017 18:48
No_l_2009_179
Tournesol

Cayo Largo est un très bel endroit pour se reposer mais ça n'a rien à voir avec Cuba.
Il s'agit d'une île sur laquelle on a construit des hôtels, il n'y a rien d'autres. Les Cubains qui y travaillent viennent pour la plupart de l'île de la Juventus, ils passent 20 jours par mois à Cayo Largo pour travailler puis retournent à la maison pour 10 jours.

Ceci étant dit, la plage est très belle, ont peut y marcher pendant des heures sans voir personne.

lundi 25 décembre 2017 20:41

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums