Tous les forums > Navigation > SNSM et incompetence
Missing
(lopo)

SNSM et incompetence

vendredi 30 décembre suite a une avari de barre je me suis échoué sur les rochers de st palais sur mer (sur la gironde) avec mon chassiron gc. nous avons réalisé une reparation de fortune pour qu'il puisse etre remorqué jusqu'au port de royan a quelques milles. la SNSM presente avec 2 canots (dont un tout temps) un zodiac et un plongeur n'a jamais voulu réaliser la manoeuvre par peur d'abimer le bateau. resultat le bateau est maintenant eventré de la quille au pont sur 4 metres des 2 cotés. j'ai appris depuis qu'il ne sont pas a leur coup d'essais (assureurs, experts maritime ne sont pas avarent d'histoire similaire)

au passage je recherche une coque de chassiron gc

dimanche 05 juillet 2015 14:55

Liste des contributions

  • SNCM ? Papy-Boom jeudi 05 janvier 2012 17:56
Cocotte
Rachid
Vraiment et trés sincérement désolé.
Par contre je sens que c'est mal barré pour ce fil, toucher a la SNSM c'est un peu comme si tu attaquais les pompiers ou soeur Thérésa........ou Tom...

Bon OK, je retire Tom et je sors.

jeudi 05 janvier 2012 15:36
B32_sous_voiles
motard34
Sincèrement désolé pour ton bateau. Ca fait vraiment mal au coeur.
jeudi 05 janvier 2012 15:39
Dagget
Dagget
Je comprend ta colère, mais ce n'est pas forcement de l’incompétence...
D'ailleurs, c'est quoi la manoeuvre pour remorquer un bateau échoué sur des rochers
jeudi 05 janvier 2012 15:41
30287_karibario
5
viking35
Il est toujours difficile de juger de la compétence quand l'on ne connait pas précisément les faits.
Mais la SNSM est une société de SAUVETAGE et non de remorquage comme c'est trop souvent le cas. L'important est que ton équipage soit sauf.
jeudi 05 janvier 2012 15:42
Imgp1083
LeMoko
Bonjour
Je rejoins l'avis de viking et dieu si j'aurais franchement les boules de perdre mon boat le choix de 20ans de patiente.
Une consolation Lopo tous le monde est vivant et là je connais des gens qui ont vecu le retour avec un absent c' est vraimant plus là meme chose aprés.

Courage pour les reparations et l'assurance.....

Le Moko
jeudi 05 janvier 2012 21:31
Missing
1
(lopo)
avant pour moi la SNSM etait intouchable mais vraiment toutes les personnes presentent souvent des professionnels sont du meme avis
jeudi 05 janvier 2012 15:44
Missing
(lopo)
je suis descendu seul du bateau sans meme me mouiller les pieds
jeudi 05 janvier 2012 15:45 *** Message modifié par son auteur ***
Sam_0341
Pircarre
Moi je n'aime pas l'expression "pas à leur coup d'essai"...

Comme s'ils l'avaient fait exprès de laisser ton bateau se détruire.

Si j'avais été le plongeur de la SNSM, je n'aurais pas été frapper la remorque non-plus.

Console-toi, tu auras un nouveau bateau plutôt qu'un bateau réparé.
jeudi 05 janvier 2012 15:52
P1060407
Thomas_75
Le remorquage à été refusé avant ou après l'échouage?

Si c'est avant c'est sûr que c'est horrible. Si c'est après, le bateau est déjà sur les rochés, et probablement bien incrusté dedans... Dans ce cas je comprends leur position car il risque de remorquer un chalut à la place d'un voilier. Quand au remorquage dans des conditions difficiles il y a un risque non négligeable. Si l'équipage est sauf, inutile de prendre des risques, c'est ce qu'on appel éviter la loi de murphi.

Surtout il aurai fallut remorquer le bateau avant l'échouage...
L'annexe gonflé est vraiment indispensable, elle t'aurai permis de tenter quelques chose. Je n'ai pas d'annexe en hiver sur mon bateau, ça me fait réfléchir...
jeudi 05 janvier 2012 15:59
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

une petite histoire sans m'etendre:

l'année derniere je tombe en panne de moteur à l'entrée du golfe du morbihan en plein dans la parade de la semaine du golfe (des centaine de bateaux partout) je renonce donc à rentré avec la marée et le vent était debout .j'appelle le port du Crouesty qui était tout pret pour leur demandé s'il pouvait me remorquer . Il me donne leur accord a cONDITION qu'étre dans le chenal entre les bouées sinon il m'envoyait une société privé ,ils ont interdiction de remorquer en dehors du port .

J'ai donc sur 500m tiré des bords comme un malade sans vent heureusement que le courant était dans le bon sens ..

Et bien maintenant c'est pareil pour la SNSM .Des sociétés privés se sont installé et exigent que la SNSM n'interviennent que pour la sauvegarde de la vie humaine sinon procés .
Pareil pour les pompiers : maintenant les nids d'abeilles ou de frelon société privé

alors ça ce fait encore dans certains coin ou ces sociétés ne sont pas encore implanté
et au passage boujour la facture .
jeudi 05 janvier 2012 16:08 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
fblc
Idem aux USA, suite à une panne moteur dans le Gulf Stream j'ai demandé l'assistance des Coast Guard. Il envisageait de venir pour me rapprocher de la côte mais ensuite : société privée.

Ceci dit aux USA les abonnements auprès de ces sociétés (TwoBoatUS, Sea Tow) ne sont pas excessifs.... Bientôt en France ?
mardi 24 janvier 2012 22:07 *** Message modifié par son auteur ***
30287_karibario
viking35
"L'annexe gonflé est vraiment indispensable..." Avant de mettre l'annexe à l'eau, il aurait été préférable de mouiller l'ancre. Cela prend 2 minutes, s'il le mouillage est à poste et il doit l'être...

Cela dit, le voilier était sur les cailloux, La SNSM a considéré qu'il y avait un risque pour ses hommes, que le ou les occupants du voilier était en sécurité. Il n'y a donc rien à leur reprocher.

Jusqu'à la publication de vos rapports de mer...Nous attendons donc le tien.
jeudi 05 janvier 2012 16:12
P1060407
Thomas_75
C'est évident que le mouillage à été tenté, c'est le premier réflexe. Mais je ne vois pas d'annexe sur le pont alors je me dit que c'est aussi une bonne solution si le mouillage ne peut fonctionner.
jeudi 05 janvier 2012 16:24
Missing
2
(Kiss Kool)
J'EN AI MARRE
A nouveau, un fil sur ce forum où on affirme dans le titre une incompétence sans permettre de juger réellement.

Alors, je vais dire exprès le contraire de Lopo.
Les sauveteurs de la Snsm ont vu tout de suite
- que le bateau était pourri,
- qu'il n'aurait donc jamais du naviguer avec une barre manifestement rafistolée
- qu'en plus, ils se sont fait engueuler par Lopo qui estimait que ça n'allait pas assez vite
- que Lopo les a menacés de les attaquer s'ils abimaient le bateau pendant la manoeuvre
- qu'il y avait une autre urgence d'un navire en perdition

etc, etc...

Le premier responsable du sinistre est quand même celui qui s'est échoué et pas la SNSM !!

Encore une fois, j'insiste bien
Je ne connais pas Lopo, ni les gens de la Snsm de la gironde.

Mais j'en ai marre de ces fils qui ont exprès un titre agressif pour recueillir de la compassion.

C'est malheureux de voir son bateau cassé, mais ce n'est pas une raison suffisante pour pour diffamer.

Voilà; c'était mon coup de gueule de début d'année
jeudi 05 janvier 2012 16:16
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

je n'osais GUEULE aussi

pour moi l'incompetent est celui qui se fout sur les rochers pas celui qui aurait du ou pas du l'en retiré

quand on fait une connerie on l'assume sans reporter la faute sur les autres.
jeudi 05 janvier 2012 16:21
P1060407
Thomas_75
Faut pas abusé non plus ... Si ton moteur serre dans un chenal avec 5nds de courant et que tu ne peut pas mouiller ni faire quoique ce soit et que tu fini sur les cailloux, c'est de l'incompétence ça???

Ce file vas partir en sucette...
jeudi 05 janvier 2012 16:26
Missing
1
Malevolence

Si ton moteur serre, c'est que t'es pas foutu de l'entretenir correctement, donc oui c'est de l'incompétence.

samedi 04 juillet 2015 07:49
100_7015
JLB17

Enfin faut pas abuser non plus:
S ton moteur serre alors que l'entretien est fait par un pro, c'est de l'incompétence parce que tu as mal choisi le pro ?

samedi 04 juillet 2015 08:54
Missing
1
Nemo le grisé

C'est certain que la compétence de celui qui entretien et le soin apporté à l'entretien va le mettre à l'abri du machin intempestif qui va boucher son filtre à eau de mer.

De la même manière, c'est la compétence qui va lui permettre dans les conditions décrites de déboucher le toutim d'une main, en relançant de la toile de l'autre tout en barrant d'une troisième.

samedi 04 juillet 2015 09:25
Missing
frablo

tiens donc ????
tu ne bosserais pas au service recours de chez Renault par hasard ???

samedi 04 juillet 2015 11:31
Snake10
1
Cobra
Mais où commence donc l'incompétence...

Car s'il est super de descendre sans se mouiller les pieds, dans le cas présent n'aurait-il pas été plus judicieux de se les mouiller en même temps qu'une ancre ?

Cela vous aurait évité (peut-être) le fantasme de traiter d'autres personnes d'impéritie...

pfffzzzz
jeudi 05 janvier 2012 16:18 *** Message modifié par son auteur ***
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]
Moche histoire...
Mais je confirme : La SNSM ne s'occupe que des humains.
Vraiment moche et vraiment pas de bol; j'imagine que la même avarie à la belle saison et tu aurais pu passer une remorque aux plaisanciers croisant dans les parages.
Vraiment foutu le Chassiron?
jeudi 05 janvier 2012 16:22
30287_karibario
viking35
Calypso,si tu parle des "soucis" qu'à rencontré la société d'assistance privée de St Malo, (je n'en connais pas d'autres). D'après ce que j'en sais, les abus et la provocation n'est pas venue d'elle et tu sais bien que 90% ( et peut être plus) des interventions des différentes vedettes de la SNSM en baie de St Malo relèvent de menues avaries, généralement mécaniques.

Sauf erreur de ma part, la facture n'est pas plus élevée qu'ailleurs et c'est l'assurance qui paie comme avec la SNSM...

Ce n'est pas à toi que je vais rappeler que quand la VHF n'existait pas, on hélait un bateau aux alentours qui nous remorquait au port sans plus de façon. S'il y avait du vent, on rentrait à la voile.

Mais à l'époque, ni toi ni moi, ne serait sorti ou rentré au port sans la grand voile haute et le mouillage à poste. CMA.
jeudi 05 janvier 2012 16:22
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2
non non viking35 c'est general partout c'est pareil

L'année derniere j'ai monté une soirée avec la SNSM à la fin de la seance le responsable a lancer un appel ;il cherche un benevole juriste capable de faire face aux plaintes (plaisanciers mecontent,privé ...) donc maintenant ils font gaffe.

josé
jeudi 05 janvier 2012 16:28
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
3
Calypso2

et je trouve ce comportement bien triste .

Il aurait été bien preferable une fois les choses rentré dans l'ordre d'allé voir la SNSM avec une bouteille et de les remercié d'avoir levé leurs cul de devant la télé pour prendre la mer et allé essayé de faire leur possible.

Ne pas perdre de vue que ce sont des benevoles ...
jeudi 05 janvier 2012 16:33
30287_karibario
viking35
Tu as bien fait de le préciser car je ne suis pas conscient de cette dérive qui ne m'étonne guère, toutefois...
jeudi 05 janvier 2012 16:39
Identit_daniel
daniellouis
A mon humble avis, quand on peut descendre sans se mouiller les pieds, le bateau est bien planté, surtout sur des rochers !

De là à ce que la SNSM ait jugé que la situation était de toute façon désespérée pour la coque, on peut le penser ; si d'autre part la manoeuvre présentait un danger, ils ont sans doute eu raison de renoncer.

Ceci étant, attendons les rapports de mer pour bien appréhender toutes les cisconstances

Remarque pour le fil ci-dessus : OUI, les ancres font bien partie des apparaux de navigation : c'est enseigné à la Mar Mar : on doit pouvoir mouiller instantanément
jeudi 05 janvier 2012 16:36 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

une question bête: ton don à la SNSM se monte à combien???
jeudi 05 janvier 2012 16:38
Pavillon_pour_avatar_heo
Papy-Boom
Bien vu, José! On est encore une fois dans le flou : des bénévoles reçoivent des dons bénévoles...
La cotisation à la SNSM devrait être obligatoire (ça leur permettrait d'établir un budget, investissements, entretien, formation), et les conditions de leurs interventions clairement définies.
On finira par avoir des sociétés d'assistance, comme chez beaucoup de nos voisins.

jeudi 05 janvier 2012 18:56
Identit_daniel
daniellouis

question indiscrète à laquelle je ne répondrai pas ; je donne via STW et aussi tous les ans en passant sur le stand SNSM au NAUTIC ; don en rapport avec 6 mois de navigation par an ;
.
Ce n'est d'ailleurs pas un don tout à fait désintéressé ; lors d'une intervention purement bateau sur avarie de moteur, le chef de station locale m'a fait une remise de 50 % sur les frais de remorquage. Mais il ne faut pas tabler la-dessus.
.
à signaler que je m'étais servi de mon ancre, dans une zone mal pavée (chenal de l'Aber Ildut), pour attendre bien sagement la SNSM

samedi 04 juillet 2015 15:24
Missing
(Kiss Kool)
un lien qui donne quelques idées
en particulier, la preuve que la SNSM n'avait plus d'urgence vitale à intervenir
http://www.sudouest.fr/2011/12/31/son-voilier-s-est-drosse-sur-les-rochers-593331-2733.php
Et ça aurait été normal de remercier les pompiers sauveteurs avant de déblatérer sur la Snsm
jeudi 05 janvier 2012 16:48 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

merci Kiss Kool

la-man-ta-ble..
jeudi 05 janvier 2012 16:51
Sam_0341
Pircarre
merci Kiss Kool

25 posts pour des c..illes
jeudi 05 janvier 2012 16:56
Images_(large)_(2)
pierre 2
lamentable ,bon ne vous exitez pas trop pour achever quelqu'un qui est deja a terre
jeudi 05 janvier 2012 16:57
Sam_0341
Pircarre
'faut tourner 3 fois l'écoute autour du winch avant de border le génois.

(variante marine libre de "faut tourner 7 fois sa langue etc...")

Courage, lopo... et fais gaffe désormais. Ca aurait pu être pire.
jeudi 05 janvier 2012 17:01
Drapeau-de-la-marine-bretonne
Breizh Nautilus
c'est bien la peine d'aller sauver des gens !!
jeudi 05 janvier 2012 17:17
Maido_2
Domde
Dans les statistiques du CROSS 2010 concernant seulement la plaisance il y eu 365 échouements, 111 ont été assistés pour se déséchouer, 69 se sont déséchoués seuls, 109 ont été remorqués, 36 sont restés échoués, 8 bateaux ont été perdus. La majorité des interventions a été réalisées par la SNSM (qui intervient d'abord et avant tout pour sauver les personnes).
Compte tenu de la propension croissante des personnes à faire des procès à la terre entière et à fuir leur responsabilité ou leur malchance, je comprends que les secours hésitent à intervenir sur un bateau échoué au risque d'être ensuite accusé par le propriétaire de l'avoir coulé!. Cela risque hélas de ne pas s'arranger.
jeudi 05 janvier 2012 17:20
Dsc00491
pacotheas

Le mouillage a til été envoyé ?

Etait il fonctionnel ?

Pourquoi n'a t il pas pris ?

As tu le sentiment d'avoir commis une erreur, si oui quand et pourquoi ?


Voilà ce qui semble "intéressant" dans ton affaire, au moins permettre aux autres marins de comprendre afin de ne pas se retrouver dans la même situation.

Pour le reste il y a les assurances, il me semble, même si tu perds un bateau tu gardes la vie, c'est ça qui compte, faut voir le positif.


jeudi 05 janvier 2012 17:36 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
Anacharsis
Désolé pour le bateau, c'est sans doute une des pires choses qui puisse nous arriver et je ne la souhaite à personne !
Par contre, je vais renouveler mon chèque annuel à la S.N.C.M..
jeudi 05 janvier 2012 17:41
Pavillon_pour_avatar_heo
Papy-Boom
SNCM ?
jeudi 05 janvier 2012 17:56 *** Message modifié par son auteur ***
Dagget
Dagget
Car anarcharsis a décidé de ne faire que du Ferry
jeudi 05 janvier 2012 17:55
Avatar
Anacharsis
C'est mon doigt qui a dérapé...
En même temps, mon bateau étant cloué à terre pour raison de pillage, le ferry reste un bon moyen de se déplacer sur l'eau salée !
jeudi 05 janvier 2012 21:53 *** Message modifié par son auteur ***
Rekin
Kaj
Il ne faut pas oublier non plus que le plus souvent les gars de la SNSM sont des gars comme nous, qui n'en savent pas plus et qui n'ont pas toujours beaucoup d'expérience. ils sauvent d'abord des vies, ensuite ils peuvent essayer de faire quelque chose, mais... Pour sortir un bateau échoué ils doivent se poser beaucoup de questions et avoir de l'expérience, ça ne se fait pas comme ça. ils sont volontaires et bénévoles ! Il n'y en a pas tant que ça !
Je te plains l'ami, ça peut nous arriver à tous, bien sûr pas à ceux qui sont pleins de bons conseils, : "as-tu fait ceci ? ou celà ? " ceux-là on n'est pas sûr de les croiser un jour sur l'eau. Fortune de mer ! J'imagine très bien que dans le coin où tu étais, l'eau était si chargée qu'il devait être difficile de savoir où était le fond, sondeur sans doute impuissant avec cette vasouille, donc impossible de prévoir quand mouiller et même ! L'ancre peut-elle tenir sur un fond si merdique avec tant de courant ?
Messieurs qui savez tout, mettez-vous en condition, vous verrez que ça n'est sans doute pas si facile.
jeudi 05 janvier 2012 17:53 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
plouc
Désormais tout ce qu'on fait peut être retenu contre soi. C'est terrible et dégueulasse d'en arriver là..
jeudi 05 janvier 2012 18:37
Missing
(madameJP)
c'est incroyable

le gars perd son bateau et c'est lui qui est attaqué, pour défendre ceux qui ont refusé de l'aider

drôle de monde maritime

quand tu es à la cote, impossible de revenir en arrière, et tout ce qui compte c'est de faire au mieux....ce qui n'a probablement pas été fait

la prochaine fois, fais toi une entaille bien saignante et on viendra t'aider ou encore mieux, mets une fille topless en string dans le cockpit
jeudi 05 janvier 2012 18:51
Missing
(lopo)
merci a kaj car effectivement je crois qu'il y a plus de pillier de contoir que de marin ici
mes erreurs je les connais et je n'ai pas l'intention de faire un proces a la snsm mais j'aurais prefere avoir a faire a une societe privée (qui certes m'aurait demandé 10 000 €) mais qui aurait eu une obligation de resultat (resultat de sortir le bateau des roches pas de le sauver) la ils n'ont rien tenté la pire des descisions
le bateau etait en parfait etat apres plus de 1500 h de travaux et 80 000 € investi (hors main d'oeuvre etant un pro)
j'ai proposé a plusieurs reprise a la snsm mes services et pas de nouvelle
mais maintenant je n'ai plus envie d'y participer (surtout quand on entend l'été les appel "au secours" sur la vhf )
je leur reproche leur statut d'asso dont ils se servent aussi pour escuser un non resultat qui serait inaceptable dans une entreprise privé
jeudi 05 janvier 2012 18:53
Dsc00491
pacotheas
Ok pour ton sentiment si a un moment le bateau était en situation d'être "sauvé", je comprends alors ta déception après tant d'efforts sur ton voilier.

Tu ne dis pas un mot sur les circonstances qui ont amené l'accident de mer, et c'est justement par ce que je ne suis pas marin ou un marin débutant que je pose les questions des circonstances.

Loin de moi l'idée de t'accabler... à chaud avec des blessures et après avoir perdu ton bateau il est difficile d'encaisser le coup.

Bon courage
jeudi 05 janvier 2012 19:16 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
galvatest
Négatif. Aucune obligation de résultat en matière de remorquage et sauvetage en mer, c'est la règle du "no cure, no pay" qui prévaut...
vendredi 06 janvier 2012 00:47
Missing
regisson
Bj
c'etait .....
vendredi 06 janvier 2012 05:41
Parquette1109d
Litiri
C'est quoi l'obligation de résultat quand on a un trou dans la coque, sinon celui d'assurer un habitat aux crabes par 10m de fond ?
Maintenant si tu reproche à la SNSM son statut d'asso, répond simplement à cette question : es-tu prêt (ainsi que l'ensemble des plaisanciers de France et de Navarre), à payer une cotisation obligatoire pour l'entretien d'une structure publique propre à assurer assistance aux personnes et aux biens en mer, comme cela se fait par exemple chez nos amis anglais.
Note bien que , puisqu'il est ici question de remplacer la SNSM par une société de droit privé, que la sauvegarde des vies humaines n'intéresse pas trop ce genre de société.
samedi 07 janvier 2012 14:31
Images_(large)_(2)
1
pierre 2
"je crois qu'il y a plus de pillier de contoir que de marin ici "


pas sympa
jeudi 05 janvier 2012 18:57
Missing
(Kiss Kool)
Le pilier de comptoir te réponds illico
Tu as intitulé ton fil : "SNSM et incompétence"
Je remets donc le lien trouvé
http://www.sudouest.fr/2011/12/31/son-voilier-s-est-drosse-sur-les-rochers-593331-2733.php
et redis comme d'autres que ton attitude est LAMENTABLE
Les autres piliers de comptoir jugeront, mais, à mon avis, le mieux serait que tout ça aille à la poubelle.....peut-être pas avec ton chassiron
jeudi 05 janvier 2012 19:09 *** Message modifié par son auteur ***
Logo-heo2015-32x32-ico
Equipage
on se calme !pas de discution constructive sans serenité!
jeudi 05 janvier 2012 19:28
F_retour_vers_vaiare_(38)_red
toerau

Pour la snsm je ne sais pas ce qui c passe.
Mais je vous trouve durs de vous acharner sur polo a terre, a tous les sens du terme, d’autant que sur la photo on distingue nettement la chaine d’ancre sortie.
Le titre du fil est certes agressif et maladroit mais dans son cas ca m’etonnerait que quelqu’un d’entre nous garde un sang froid detache et grave.

Et il est tellement beau ce chassiron...

samedi 04 juillet 2015 03:24
Avatar
Perelandra
Kiss Kool ... cool.
Je suis désolé d'y revenir, mais ...c'est encore une question de français. le titre dit "SNSM ET incompétence" La conjonction "ET" a toute son importance ... elle ne nous dit pas incompétence de qui ????
Bon ça va, je sors ... je retourne au comptoir
vendredi 06 janvier 2012 01:41
Missing
(lopo)
ha oui "sud ouest" il y a plein d erreurs dans l article !!!!!
jeudi 05 janvier 2012 19:09
Missing
(Kiss Kool)
maintenant ce sont les journalistes qui vont prendre !
halte au feu stp
jeudi 05 janvier 2012 19:17
30287_karibario
viking35
Comme je l'ai écrit plus haut, il n'est pas possible de trancher qsans avoir tous les éléments. La Loi de Murphy est bien connu de tous et tu en as peut être été victime.

Comme tu as surement écrit un rapport de mer, pourquoi ne pas nous le communiquer ? C'est à C'est à partir de nos erreurs et de celles des autres que l'on forge son
expérience.J'attends donc ton rapport.

A sa lecture, tu ne seras pas plus lyncher que maintenant et, peut être, comprendras tu mieux tes erreurs éventuelles.
jeudi 05 janvier 2012 19:25
Missing
(jean-paul7158)
Je crois qu'à Saint-Palais tu aurais pu mouiller avant d'aller sur les cailloux. Tu te serais échoué sur du sable... Et les fonds sont faibles à l'endroit où tu te trouvais.
jeudi 05 janvier 2012 19:42
Imgp0004
pilotedebord
l'article de S-O ? y a rien dedans. Moi je ne vois par d'erreur, en tous cas.
c'est quoi ta version ? je veux dire, ton rapport de mer que tu ne manqueras pas de transmettre à ton assurance. Car c'est avec ça qu'on aura (que ton assurance aura) ta version.
jeudi 05 janvier 2012 19:52
Avatar
Steredenn
Je compatis, bien sûr, et m'associe à l'émotion bien compréhensible de lopo. Mais, comme d'autres, je suis aussi un peu choqué par les termes qu'il a employés. Peut-être faut-il considérer cela comme une maladresse résultant de sa grande désillusion.
Le récit de cette fortune de mer me laisse penser que lopo n'a peut-être qu'une connaissance approximative des règles qui s'appliquent au remorquage d'assistance.
Le sujet du sauvetage des vies humaines et de l'assistance au navire et aux biens a souvent fait ici l'objet d'interventions diverses, mais en oubliant parfois les règles de base mises au point et acceptées par tous les marins du monde.
En cherchant sur le net de la documentation et les textes règlementaires, j'ai trouvé un article que je trouve clair, bien documenté et objectif, même s'il a été rédigé par un membre de la SNSM (!).

http://www.snsmstgilles.fr/uploads/ya2n/SNSM_Remorquage1de4.pdf

Sans avoir la connaissance du rapport de mer des 2 parties, il est bien difficile d'imaginer les raisons pour lesquelles la vedette de la SNSM a refusé -et c'est bien sûr son droit- de tenter un remorquage pour tenter de déséchouer ce canot. On peut imaginer que le patron ait pu estimer qu'une telle tentative pouvait conduire à la destruction de la structure et à la perte définitive du navire, ce qui aurait pu lui être reproché. D'autant plus qu'il semble que ce Chassiron ait pu être sauvé par la suite ?
jeudi 05 janvier 2012 19:59
Balise_belge_2
ecumeur
Nous manquons d'éléments pour nous faire une opinion.
Ce qui est sûr, en revanche, c'est que la SNSM est confrontée à des réclamations de plaisanciers qu'ils ont assistés, pour des cas de chandeliers tordus ou autres. On peut facilement imaginer que le patron du canot de la SNSM ait estimés trop importants les risques d'endommager gravement le Chassiron en tentant de le déséchouer, son estimation de la situation pouvant être très différente de celle du propriétaire.
De là à parler d'incompétence, il y a un monde!
J'ai trop de respect pour les sauveteurs de tous lieux pour accepter de les charger.
jeudi 05 janvier 2012 21:06
Boat
dekers
La Gironde
Je régate sur ce plan d'eau et maitrise bien le coin, je tiens a préciser que la Gironde est très complexe a naviguer avec de forts courants et contre courants, à l'endroit de l'echouement il y a de la houle et surtout du ressac et une acceleration de courant du au fond, il y a une 20aine de mètres de fond juste a qq mètres des falaises, effectivement le mouillage est delicat vu les conditions mais pas impossible au moins pour tenter quelquechose, je pense surtout que le marin seul dans des conditions complexes n'a peut etre pas eu tous les reflexes qu'ont peut ecrire sur nos clavier le c..l sur notre chaise...
Concernant la SNSM, de toute facon, ils ne l'auraientt pas sorti sans le defoncer encore plus puisque a priori la marée descendait si il a pu descendre snas se mouiller les pieds... Mais c'est dommage qu'il n'ai pas eu le reflexe humain et matériel ou au moins tenter !
C'est comme pour tout privé ou non personne n'est au top, personnellement je n'ai pas eu une bonne experience avec la SNCM pour un appel sur le 16 non répondu entre Royan et La Rochelle, et le lendemain ils sont venus nous voir et auraient mieux fait de s'abstenir.... pour faire résumé sans rentrer dans le détail.
Maintenant heureusement qu'ils étaient la car ca aurait pu mal tourner à cette endroit.
N'oubliez pas vos dons pour la SNSM !!!
Si tu cherches un bon pro sur Royan il y a Francois (charpentier marine) au chantier le port sur la rive sur Mortagne qui repare les bateau de pèche, les plaisanciers ou autre il est très pro et bosse très très bien.
Bon courage à toi pour la suite, tu peux me contacter si besoin pour des infos car j'habite a 5 minutes de Royan...
jeudi 05 janvier 2012 21:20
Parquette1109d
Litiri
Note bien que la SNSM ne veille pas le "16" en permanence !!!
samedi 07 janvier 2012 14:39 *** Message modifié par son auteur ***
Imgp1083
2
LeMoko
Rebonjour à tous
Sans aucune provoc mais pour satisfaire certains
Un Poeme pas de moi et connu sur le net
Resume des situations

Le Moko
jeudi 05 janvier 2012 21:59
Missing
(lopo)
FRANCOIS a été la sans compter son temps ni sa pene je lui doit un grand MERCI meme si nous ne sommes pas arrivé a sauver le bateau mais au moins il a fait son possible apres que la snsm nous a lacher
pour résumer je dirais que sous pretect que c'est une asso il n'ont ni obligation de resultat (normal) ni de moyen ce qu'une entreprise privé ne pourrait se permettre
je savais tres bien (en tant que professionnel) que l operation de déséchouage etait risqué mais que le laissé en place le condanné a une mort certaine.
quand au rapport de mer je le garde pour mon assurance
la seul chose que je peux vous dire je venais d'essuyer une tempete de nuit entre arcachon et la gironde (50 N de vent et + de 4 M de vagues) bref une nuit blanche cela a certainement joué sur mes temps de reactions lors de l'avarie de barre
jeudi 05 janvier 2012 22:26
Uria1
SEGALEN
Il serait intéressant de lire les commentaires des sauveteurs pour avoir aussi l'avis des autres protagonistes de cette "affaire", et ceci sans aucun parti-pris !

Je suis donateur à La SNSM, parce que je connais des gens très sérieux qui s'engagent avec compétence et dévouement au sauvetage.
jeudi 05 janvier 2012 22:26
Missing
(jean-paul7158)
J'ai du mal à comprendre...ou alors la grande fatigue après ce coup de vent. Quel port chechait on a atteindre car en venant d'Arcachon si l'on rentre en Gironde c'est normalement la passe sud qui est empruntée mais au flot. Sinon cela oblige à deborder largement le plateau de Cordouan par l'ouest et de prendre la passe Nord ce qui n'est pas d'une logique absolue avec les dangers du coin... Les ports refuge n'étaient que Royan et Port Médoc... Saint-Palais se trouvant assez au Nord de Royan en sortie d'estuaire vers le Nord... Par ailleurs il me semble que dans ces condditions et en cas d'avarie de barre il aurait été souhaitable d'avertir le CROSS qui aurait pu suivre l'évolution de la situation et reagir en tant que de besoin...
jeudi 05 janvier 2012 23:05
Boat
dekers
Bonjour,
Vu les conditions il est fortement voir completement fortement deconseillé d'emprunter la passe SUD, avec les courants, la houle les bancs partouts et le ressac sachant qu'au cas ou elle n'est pas eclairé de nuit, la passe ouest, pas des plus sympathiques est quand meme bien plus rassurante. Cet été il nous est arrivé de prendre la passe ouest a contre courant coef 84 pour rentrer en Gironde avec un petit metre de houle et environ 15 - 18 kts reel, on ne pouvait pas tenir le spi tellement on a été chahuté...
La Gironde est quand meme pas des plus simple, donc ami navigateur empruntez plutot la passe ouest, c'est bien plus confort sauf par beau temps...
vendredi 06 janvier 2012 09:36
Missing
(lopo)
je vois qu'il y a plein de bon conseil sur ces forums !!!!
je crois que je vais stoper la discussion sans interet
jeudi 05 janvier 2012 23:13
Vital_003
vital
Bonjour Lopo
J'ai vu ton bateau à plusieurs reprises depuis le 30, et encore cet après-midi. Ca fait mal au coeur, et je comprends ton amertume.
Je me garderais bien de critiquer, comme certains l'on fait, les circonstances de ton accident. Tous ceux qui ont navigué ont, un jour ou l'autre fait une connerie qui aurait pu mal se terminer. Il n'y a que ceux qui n'ont jamais navigué qui peuvent se croire au dessus de ça...
Mais parlons de l'assistance de la SNSM:
En préambule, je citerai ce qui a été dit plus haut par DOMDE:

Dans les statistiques du CROSS 2010 concernant seulement la plaisance il y eu 365 échouements, 111 ont été assistés pour se déséchouer, 69 se sont déséchoués seuls, 109 ont été remorqués, 36 sont restés échoués, 8 bateaux ont été perdus. La majorité des interventions a été réalisées par la SNSM (qui intervient d'abord et avant tout pour sauver les personnes).
Compte tenu de la propension croissante des personnes à faire des procès à la terre entière et à fuir leur responsabilité ou leur malchance, je comprends que les secours hésitent à intervenir sur un bateau échoué au risque d'être ensuite accusé par le propriétaire de l'avoir coulé!. Cela risque hélas de ne pas s'arranger."


Tu l'as dit toi-même: il y avait les 2 bateaux de la SNSM: la vedette de Royan, et le canot tout temps de Port Médoc. Avant leur intervention avortée, ils sont venus, à marée basse examiner le bateau pour voir les dégâts, et s'assurer qu'ils pouvaient le remettre à l'eau sans risque. A marée haute, la mer était assez agitée. Je sais, pour l'avoir vécu à plusieurs reprises, que toutes les interventions sont faites en liaison étroite avec le CROSS, qui est informé minute par minute du déroulement de l'opération. Et je suis certain que si le déséchouement n'a pas été tenté, c'est sur ordre du CROSS, qui a estimé qu'il n'y avait aucune chance de sauver la bateau. Et, si il avait coulé à 50 mètres des rochers, en bordure du chenal, il aurait alors provoqué un danger pour la navigation.

J'ai vu près d'une demi-douzaine de bateaux qui se sont échoués sur les rochers entre Saint-Palais et Royan. Un seul a pu revenir à l'eau: c'était un solide chalutier, qui s'était échoué au descendant, sur le plateau rocheux, et qui a pu être ramené à l'eau au montant, sans être drossé sur la falaise. Le tien, étant à mi hauteur de la falaise, sur des rochers très agressifs, n'avait aucune chance de s'en sortir. C'est dommage. Mais la SNSM a fait tout ce qu'ils pouvaient faire sans risque d'aggraver encore le sinistre.
vendredi 06 janvier 2012 00:35
Avatar
galvatest
Pour Lopo.

Je répète ce que j'ai déjà dit : il est faux de croire qu'une obligation de résultat incomberait à une société privée. En matière de sauvetage et remorquage en mer, c'est la règle du "no cure, no pay" qui prévaut... Dans ces conditions, tout sauveteur a intérêt à tenter un sauvetage qu'il croit possible...
vendredi 06 janvier 2012 00:52 *** Message modifié par son auteur ***
Vital_003
vital
Je le redis, ce n'est pas le cas de la SNSM. Ce n'est pas pour le fric qu'elle fait ça. Alors qu"elle savait pertinemment qu'il n'y avait aucune chance de sauver le bateau, elle a malgré tout envoyé 2 bateaux qui ont passé plusieurs heures sur les lieux.
Vous pouvez être certain que tous ces bénévoles auraient préféré rester bien au chaud avec leur famille, à la veille du réveillon! Mais ils étaient quand même là. Alors, RESPECT.
vendredi 06 janvier 2012 01:14
Avatar
CataPleiades
Ce qui me desole le plus est que ce bateau etait magnifique....

RV
vendredi 06 janvier 2012 01:43
Logo_image
carrick matelotage
je ne m'étendrais pas sur ce sujet épineux mais moi en temps que marin professionnel depuis plus de 20 ans je suis assez amusé q'un simple charpentier se dise professionnel de la navigation...
au cours de ma carrière il m'est arriver bien des fois d'aider des plaisanciers en difficulté et un certain nombre de fois d'avoir recours a la snsm au besoin (encore fin novembre pour une evacuation sanitaire) et moi en tant que marin pro il ne me viendrais pas a l'idée de dire ce genre de chose... Les marins sont des gens humble et ils n'aiment pas raconter leur ennuis en général...
Il est dommage de reserver le rapport de mer a son assurance surtout fait par un pro cela aurait été instructif pour bon nombre de plaisanciers eh oui un vrai rapport avec ses formules a ne pas oublier et sa chronologie bien precise...
Je doute que ce rapport aille un jour chez Mr l'administrateur des affaires maritimes....

enfin j'imagine le commandant du bremen constatant l'incompétence des marins francais n'ayant pas réussi a prendre son cargo en remorque...
vendredi 06 janvier 2012 08:17
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing
un bateau magnifique en effet, ça fait mal au cœur, ensuite partir en solo le 31 janvier avec une météo exécrable (50 nœuds nous dit on), avec une cote sous le vent inhospitalière, c'est un choix qui peut etre de perdre son bateau ou sa vie
une piste noire dans le brouillard aussi
vendredi 06 janvier 2012 08:21
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing
Vital a tout dit, incompétence et ingratitude ?
vendredi 06 janvier 2012 08:21
Bahiaechoue2
yfic
Bonjour
Il est parfois difficile d'être bénévole. Je crois que seulement 7% des plaisanciers cotisent à la SNSM.
Yves
vendredi 06 janvier 2012 09:45
Avatar
Lodge
Quelle que soit la compétence ou non des uns et des autres, ce fil est très intéressant dans le développement des arguments.
Et quoi qu'il en soit, la SNSM est un élément majeur de la sécurité des plaisanciers.
vendredi 06 janvier 2012 10:16
Avatar
CataPleiades
J entends de par ici bcp de remarques desobligeantes sur notre SNSM du style:
ils roulent dans des gros 4x4 tout neufs, ou mon bateau est alle a la cote le 31decembre, ou a brule au mouillage pendant 10 heures, etc... Ils sont venus voir et sont repartis...

Demandez aux 15 personnes helitreuillees dans le canal de Ste Lucie il y a 3 semaines qd leur cata a coule ce qu ils pensent de la SNSM. Ou plus pres de moi a un ami qui a eu une avarie de barre juste au vent de la Dominique a 3 h du mat (entre nous, quelle idee baroque de passer au vent de la Dominique de nuit par forte mer), eh bien, la SNSM de Martinique y est allee et les a remorques a Roseau.

Je cotise et continuerai a le faire. Merci a la SNSM et a ses benevoles.

RV
vendredi 06 janvier 2012 10:33
Photo_avatar
JeanL
il est facile de jeter la pierre, mais qui à dit d'aller se mettre sur les cailloux, c'est comme celui qui roule à 200 à l'heure et qui va se prendre un poteau, après il va aller se plaindre que la police ne fait pas son travail, on est vraiment en France.
la SNSM, n'est pas un service public à proprement parler, se qu'ils font souvent au risque de leur est sur la base du volontariat et bénévolat.
Si le plongeur a refusé peut être avait t'il peur pour sa vie, la SNSM, est pour sauver les vies en priorité, les bateaux ça passe après, ce n'est que du matériel.
Il fallait appeler un remorqueur, ou un chalutier, mais la facture n'aurait pas été la même, un remorqueur vous négociez la prestation, un chalutier vous lui devez sa pêche même si il venait seulement de quitter le port.
en mer on est pas sur la route, il ne suffit pas d'appeler la dépanneuse.

grand respect aux marins de notre SNSM, et bon courage pour vos interventions car il en faut.
vendredi 06 janvier 2012 11:31
Avatar
Neptune99
Pauvre gars ... Ça me fend le cœur pour lui. Je doute qu'il soit économiquement récupérable sauf contrat d'assurance bétonné.

Photos prises à l'instant par un ami sur place.
vendredi 06 janvier 2012 12:31
Dagget
Dagget
C'est vraiment une vision cauchemardesque ...

Mais j'en reviens a ma question du début... comment remorquer un voilier ainsi échoué sans l’endommager plus encore ?? Et ce même s'il était plus bas a la marée précédente
vendredi 06 janvier 2012 13:29
Missing
daniel76
Bonjour,je n'arrives pas a comprendre LOPO a quoi sert la météo et la je me rend compte que sur mon dufour 24 j'ai une godille et si j'ai un probleme je suis une brelle.toute ma vie boulot j'ai reve d'un boat et je suis oblige de le céder pour causes santé je suis oblige de ricanner un peu quand des marins confirmes critiquent ceux qui sont la pour eux sans regarder si on les attends a la maison.
vendredi 06 janvier 2012 13:36
Missing
(lopo)
la meteo ??? a pas grand chose il avait annoncé force 4 à 5 pour la nuit de 29 au 30 decembre j'ai eu 50 n de vent
mais ca j'ai l'habitude c'est pas la premiere fois que les previsions météo sont fausses
heureusement qu'ils ne sont pas payé au résultat ils nous devraient de l'argent
merci a neptune pour ses photos car ca fait 2 jours que je ne l'ai pas vue
vendredi 06 janvier 2012 16:03
Jem
bil56
alors là, t'y vas un peu fort !

les prévisions météo de meteofrance sont plutôt un peu pessimistes dans l'ensemble ...
et puis il y a des dizaines d'autres sources d'info météo,
mais reste que c'est pas tout à fait une science exacte ...
vendredi 06 janvier 2012 16:07
Missing
carpe diem
D'accord avec bil56.
Je me souviens avoir lu des prévisions pessimistes pour la côte des Charentes, ce que confirme le site infoclimat.fr. Il n'est pas rare qu'un décalage en temps ou en distance se produise et il est prudent de l'anticiper pour un tel parcours.

J'ai peut-être mal lu mais je n'ai toujours pas compris à quel moment et où la demande d'assistance avait été formulée.

Bon courage !
vendredi 06 janvier 2012 17:39
Imgp0004
pilotedebord
ca fait 2 jours que je ne l'ai pas vu

ARGHHH, pas tout passé la première fois.

je disais qu'à la vitesse où ça va et si tu n'as pas pris des mesures pour récupérer ce qui doit être récupéré/sauvé, tu vas bientôt ne retrouver qu'une coque vide qui se disloquera toute seule sur les rochers.

A moins que tu n'aies une bonne assurance...
vendredi 06 janvier 2012 18:24 *** Message modifié par son auteur ***
Dagget
Dagget
Arg !! mon message est considéré Hors Charte, on a pas le droit d'avoir un esprit de synthèse

Vital, inutile de reproduire un message masqué, sa destination sera la même
vendredi 06 janvier 2012 16:44
Run_manu
Erendil
Et tu vois, moi qui voulait positiver, j'ai eu le même sort !

Jacques
vendredi 06 janvier 2012 16:46
Avatar
Neptune99
Paul, les winches ne sont déjà plus dessus, j'espère que c'est toi qui les a récupérés ... Le chacal prolifère partout.
Par ailleurs j'ai une photo des fonds et malheureusement c'est plié, il ne naviguera plus. Condoléances ...
vendredi 06 janvier 2012 17:30
Missing
1
(Kiss Kool)
Lopo a sans doute le même défaut que la plupart d'entre nous :

S'il a fait une erreur de navigation, il a du mal à la reconnaître.

On a tous dans un coin de notre mémoire des souvenirs peu glorieux mais moins dramatiques.

Mais il y a une énorme différence
Nous, on peut ne plus y penser.
Lopo n'a que cela en tête depuis 8 jours.

Son bateau est peut être perdu et il en veut à la terre entière.

Il a tort, mais j'ai finalement un peu de mal à lui en vouloir
vendredi 06 janvier 2012 17:34
Run_manu
Erendil
Mais il n'est pas question de lui en vouloir.

Ni d'ailleurs de le juger.

Il vient de vivre ce que personnellement je crains le plus. Aller à la cote. Il vient de perdre son bateau. J'imagine assez bien son chagrin.

Après, il nous manque bien des infos pour comprendre le déroulement du naufrage et des secours. C'est peut être pour cela que l'on peut penser la mise en cause de la SNSM hative.

Pourquoi ne pas aller leur parler, Lopo ? C'est des hommes. Vous allez peut être vous engueuler, mais je suis assez convaincu que vous finirez par vous comprendre.

Jacques
vendredi 06 janvier 2012 17:44
Dsc02597
L'ESTEREL2
lopo : si tu avais, tu n'aurais pas due, tu aurais due, moi j'aurais
Je n'y était pas et si demain sa m'arrive je ne sais pas ce que je ferais
Dommage pour le bateau
je respecte quand même la SNSM
il y avait peut êtres un risque pour leur bateau
vendredi 06 janvier 2012 18:06
Avatar
TI-PUNCH
Dommage un beau Chassiron qui a beaucoup trop souffert .
sans rentrer dans la polemique qui a tort ou raison , la SNSM , n'est là que pour sauver les Hommes et tenter dans la mesure du possible de sauver le materiel.........! sans risquer la vie des volontaires et la perte de leurs bateaux.
Quand a la competence des uns et des autres , bien fort celui capable d'apprecier les faits et la capacité de chacun .

Mais pour mieux comprendre le deroulement de cette fortune de mer et pour ma culture generale,
Lopo , peut tu expliquer quel type d'avarie de barre et a quelle distance ,ou combien de temps apres le constat de l'avarie l'echouage a eut lieu ?

Possedant aussi un Chassiron tu comprendra mon attachement a la chose ,
Merci de ta reponse.

Maurice.
vendredi 06 janvier 2012 18:17
Imgp0004
pilotedebord
SNSM et Pompiers, même combat, quasi même fonctionnement.

La majorité des pompiers de France sont volontaires. Aller au feu ou en secours à personne est bien une volonté personnelle.

Et on va s'attacher à sauver les personnes et, éventuellement, à sauvegarder les biens.
La SNSM est en lien avec le CROSS ; les pompiers avec le CODIS. Les décisions sont prises en liaison entre le responsable sur l'intervention et son autorité de référence.

Qui cotise aux pompiers ? (je ne parle pas des calendriers qui ne vont pas aux pompiers mais à l'amicale des pompiers et ne sert pas aux frais de fonctionnement.)

Pourquoi la SNSM ne serait pas un service type pompiers ? matériel et frais de fonctionnement publics ; service effectué par des volontaires (pas bénévoles).
vendredi 06 janvier 2012 18:33
Avatar
TI-PUNCH
Parce que le terme Benevole , est plus adapté que Volontaire quand on demande des subsides au grand public.
ce qui n'empeche pas ( sauf erreur de ma part ) de verser certaines indemnités aux Benevoles , auxquels cas je ne conteste pas le fait d'argent en defraiement de leur implication , mais l'appellation Benevole, laisse a croire qu'il n'y a aucun defraiement.
mais probablement que toutes les stations SNSM , ne fonctionnent pas de la meme maniere ?

Bien sur ma reponse est Hors sujet par rapport au fil initial .
vendredi 06 janvier 2012 18:47
Avatar
Steredenn
Ce sont les pompiers qui interviennent dans la bande côtière (300m) à la demande du CROSS ou sur appel direct.
La SNSM est une association indépendante qui fonctionne très bien, à l'image de ce qui se passe dans bon nombre d'autres pays. Pourquoi envisager de faire payer par le contribuable le fonctionnement et les investissements de cet organisme qui ne concerne que les gens de mer ?
vendredi 06 janvier 2012 18:53 *** Message modifié par son auteur ***
Balise_belge_2
ecumeur
Bien qu'Association (voir tout l'historique du sauvetage en mer en France), la SNSM assure une mission de service public sous l'autorité du CROSS. Il est donc normal qu'une partie de son budget soit assuré par du financement public.
vendredi 06 janvier 2012 22:14
Jem
bil56

mais le contribuable paie déjà !
par le biais des subventions accordées par l'Etat ...

(et c'est normal pour moi ..)
vendredi 06 janvier 2012 18:56
30287_karibario
viking35
Ce fil concerne la fortune de mer du Chassiron. Un autre fil sur la SNSM est actuellement ouvert. Il me parait plus adapté pour en débattre.
vendredi 06 janvier 2012 18:59
Missing
(lopo)
imcompetence n'est pas le bon terme inefficacité mieux approprié
je suis juste en colere car ils n'ont meme pas essaye alors qu'il etait evident que de le laisser en place le condanné et a marée haute ils étaient la avec tous le materiel neccessaire apres info je sais que le cross etel n'a donné aucun directive particuliere
donc seul le commandant de la vedette tout temps a refusé de tracter mon bateau
sur que je vais essayé de savoir pourquoi
non je n'en veux pas au monde entier j'ai juste le coeur brisé car ca faisait 4 ans que je restaurais ce bateau sans compromis et sans compter (reconstruction du pont, de la cabine, du coockpit, fibrage de la coque, moteur remis a neuf, electricité et electronique neuf, voiles neuves, enrouleur, guindeau quick 1500 wt ......)
je ne peux vous dire vraiment ce qui c'est passé (moi seul le sait)
juste que je n'ai commis aucune erreur de barre
je peux juste vous dire la gestion de sa ressource (fatigue) est a prendre en compte
vendredi 06 janvier 2012 22:28
Missing
(lopo)
j'aurais preferé payer 10 000 € à une société privé qui m'aurait sorti le bateau de la plutot que ca se finisse ainsi car la j'ai tout perdu meme si l'assurance me remboursera 60 000 €
une partie de moi est partie au fond avec mon bateau et biensure je suis le seul responsable de l'échouement
vendredi 06 janvier 2012 22:32
Dagget
Dagget
Bon courage lopo ! Et indépendemment de la polémique sur la SNSM merci d'avoir partage cette mesaventure
vendredi 06 janvier 2012 22:46
Avatar
CataPleiades
Paul, je pense que tous les membres d H eO sont de tout coeur avec toi.
La pilule est amere et tous ceux qui ont perdu un bateau peuvent ressentir ce que tu vis.

Amicalement

RV
vendredi 06 janvier 2012 22:47
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing
un bateau de caractère, rare, quelle tristesse, faut te reconstruire, ça va pas être facile mais c'est possible !
vendredi 06 janvier 2012 23:43
Avatar
bidule
a quoi bon commencer un sujet si tu ne veux pas donner tout les éléments pour qu'on comprenne ce qui s'est réellement passé ?
tu as sans doute tes raisons.
mais admets que pour ceux qui te lisent on a du mal à comprendre, et on est prêt à imaginer tout les scénarios possibles.
vendredi 06 janvier 2012 23:04 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
CataPleiades
J ai compris qu il nous avait dit qu il etait fatigue en solo et qu il a fait une conn.... Que celui qui n en a jamais fait lui lance la 1 ere pierre.

RV
vendredi 06 janvier 2012 23:56
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing
fait cette été, sans même l'excuse de ma fatigue, une pointe que je connais

heureusement j 'étais voile et moteur et en lofant et bordant j'ai gité et pu repartir en laissant quelques centaines de grammes de fonte ...

mais ça aurait pu être pire

le solo plus avarie de barre (j'aime pas les barres à roues) dans un coin pourri avec un météo moche en décembre

plus qu'il n'en faut
samedi 07 janvier 2012 00:11
Vital_003
vital
Bonsoir Lopo
Je le redis, je suis de tout coeur avec toi. Tu as vécu une épreuve très dure. Mais je ne comprends pas pourquoi tu t'acharnes sur la SNSM, qui a fait tout ce qui était possible pour sauver ton bateau. Ils ont passé toute la journée du 30 pour tenter de le remettre à l'eau; ils sont revenus le 31, le 1er et tous les jours jusqu'au 4. Mais les vagues ne permettaient pas de ramener le bateau sans qu'il se fracasse contre les rochers. Il avait déjà été très endommagé par l'échouement, et aurait coulé dans les minutes suivant la remise à l'eau. La Snsm ne peut pas se permettre de laisser couler un bateau placé sous sa responsabilité. Cela aurait été une faute, car il aurait fallu ensuite engager des frais beaucoup plus importants pour le renflouer, et supprimer les risque pour la navigation qu'il aurait alors représenté. Aucune assurance n'était prête à prendre en charge ces frais supplémentaires!
samedi 07 janvier 2012 00:16 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
carpe diem
En relisant mon contrat d'assurance j'ai l'impression qu'après un accident de ce type je ne serais pas couverte par mon assureur si j'aggravais la situation - et qu'il serait donc prudent d'obtenir son accord écrit avant toute intervention comportant le moindre risque.

Est-ce que l'assureur du bateau sinistré conseillait sa remise à flot ?
samedi 07 janvier 2012 09:27
Avatar
Lodge
Pour assurer la flottabilité dans ce genre de cas avec pour objectif de déplacer le bateau, la snsm ne met pas des "bouées" à l'intérieur de la coque?
samedi 07 janvier 2012 10:30
Vital_003
vital
Toutes les techniques sont connues du patron. S'il ne l'a pas fait, c'est que ce n'était pas techniquement possible!
samedi 07 janvier 2012 11:28
Avatar
clarivoile
ça semble tellement évident!
samedi 07 janvier 2012 13:42
Macien
MACIEN
A mon avis, cette attaque de la SNCM n'est pas très maligne ( je voulais employer un autre mot)
continuer et dans moins d'un an nous aurons:
permis obligatoire
interdiction de sortie au delà de force5
déclaration d'itinéraire obligatoire
etc

merci à certains de se rappeler que la SNSM ne nous doit rien et que c'est déjà un miracle que des gens se cassent le c... nuit et jour pour nous venir en aide.

On fait tous des conneries mais la moindre des choses est de les assumer ...

samedi 07 janvier 2012 14:20
Img_0503
Sarkis
Et si ceux qui ne cotisent pas à la SNSM ne lui demander pas d'aide????
Et si ceux qui attendent d'elle le service d'une compagnie privée sollicitaient la SNSM pour lui proposer leurs services?
Ou alors, si on estime que la SNSM est un vrai service public dû à tous, il faut peut-être accepter qu'elle soit intégralement financée par l'impôt, non?
samedi 07 janvier 2012 14:36
Images_(large)_(2)
pierre 2
il parait que c'est la snsm qui a imposé la limite des six miles pour la navigation cotiere alors que les autres instances etaient ok pour 10 miles,quelqu'un est au courant ?
samedi 07 janvier 2012 19:03
Vital_003
vital
N'importe quoi!
La SNSM ne se mêle pas de législation! Elle s'occupe juste de sauvetage et d'assistance.
Si on vous écoutait, on finirait par croire que les pompiers vont interdire la vente de briquets et d'allumettes!
samedi 07 janvier 2012 19:25
Images_(large)_(2)
pierre 2
n'importe quoi ?????
samedi 07 janvier 2012 19:41
Avatar
Steredenn
Il semble que, lors des consultations préparatoires à la future Division 240, la SNSM ait demandé (elle n'avait aucun pouvoir pour imposer) que la limite de la navigation côtière soit fixée à 6 M, alors que l'UNAN essayait d'obtenir 10 M.
La Division 240 a finalement entériné la limite des 6 M comme souhaité par la SNSM.
samedi 07 janvier 2012 19:30
Balise_belge_2
ecumeur
A l'époque de l'élaboration de la 240, je me souviens avoir eu la même information.
La SNSM faisait partie du groupe d'étude (appelons cela ainsi, mais ce devait être plus formel) pour définir de nouvelles règles.
Je ne sais pas pour l'UNAN, mais j'avais lu à l'époque que le Ministère souhaitait 10 milles. Effectivement, la SNSM aurait insisté pour ces 6 milles. Il faut tout de même voir que c'est eux qui interviennent dans la plupart des cas. Il s'agissait, si je me souviens bien, d'une limitation souhaitée pour des délais d'intervention.
Réfléchissons tout de même que sans radeau de survie (je sens que je vais rallumer une guerre de religion!), un ou des plaisanciers ayant du abandonner leur yote barbotent dans l'eau froide avec un délai de survie très limité. Compte tenu du délai d'intervention, plus le temps nécessaire pour arriver sur place, la SNSM estimait donc plus raisonnable de limiter à 6 milles.
Personnellement, je pense que l'on peut mourir d'hypothermie même à 2 milles du port, voire moins et mon approche est encore plus radicale.
Il y a quelques semaines, à Deauville, l'eau était à 6/7°. Cela signifie tout au plus 15mn de survie pour un petit baigneur.
C'est cela qu'il faut garder à l'esprit.
samedi 07 janvier 2012 22:36
P1060407
Thomas_75
Celui ci remercie les secours :
http://www.youtube.com/watch?v=u6i0udkBGFE&feature=fvwp&NR=1

Incroyable... Le pauvre beau bateau est cliniquement mort
samedi 07 janvier 2012 19:48
Stonehenge-2april2009
matelot33
Bonsoir à tous,
Comme je l'ai déjà dit sur un autre fil concernant la mission de la SNSM, je n'ai jamais entendu par des gens secourus que les bénévoles de la SNSM avaient été incompétents. Si, lors de leur arrivée, ils se sont aperçus que les voies d'eau était conséquentes et que le voilier risquait de couler pendant le remorquage, cette idée de remorquage devait être abandonnée. D'autant plus que s'il coulait partiellement ou totalement, il pouvait gêner la navigation et créer des risques d'abordages. Effectivement, si la SNSM avait remorqué le voilier et que le voilier coule en cours de remorquage, elle engageait sa responsabilité.
Quant aux soit-disantes histoires d'incompétences de la SNSM qui seraient colportées par des professionnels de la mer, je n'en ai jamais entendues.
Je trouve ce fil particulièrement malsain.
Cordialement
samedi 07 janvier 2012 19:54
Missing
(Kiss Kool)
fil malsain ???????????????
Au contraire, quasiment tout le monde reconnait les mérites de la Snsm.
Lopo a été maladroit dans le titre de son fil et l'a d'ailleurs reconnu lui-même.
samedi 07 janvier 2012 20:21
Missing
googleg
Tiens, moi les 6 miles on m'avait dit que c'était la distance limite approximative à laquelle on aperçoit encore la côté du fait de la rotondité de la Terre
samedi 07 janvier 2012 23:28
Lighthouse
ORLA
Bonjour a tous. Incompetence, vous avez dit incompetence!!! il y a 3 ans, comme un bourrin j'ai talonné, rien sur le bateau, mais pour mon épouse: déséquilibrée: 2 vertebres cervicales fèlées. J'ai lancé un pan pan sur le 16. Là: je n'ai trouvé que compétence, gentillesse et soutien. Du cross au départ, ensuite du canot de la SNSM de propriano. Compétence d'un équipage avec le père patron du canot, son fils sapeur pompier, une infirmière qui armait également le canot et 2 autres marins de la SNSM. Merci a eux à leur gentillesse et à leur soutien. Quand on est dans une situation comme celle là, on ne pense pas à son batea&u: on s'en fout. Ceci étant, je comprend qu'avec tous ces procéduriers qui naviguent maintenant,la snsm soit prudente. Amitié a tous.
dimanche 08 janvier 2012 08:40 *** Message modifié par son auteur ***
Stonehenge-2april2009
matelot33
Bonjour à tous,

Je persiste à dire que ce fil est malsain car il associe SNSM et incompétence, ce n'est
pas de la maladresse, comme l'écrit Kiss Kool, c'est de la provocation.
Sur quoi se base t-il pour stigmatiser la soit-disante incompétence de la SNSM ? Sur le fait que le patron du canot a refusé de remorquer son voilier.
Ce plaisancier n'est préoccupé que par une seule chose, récupérer une coque mais cette fortune de mer lui a t-elle appris quelque chose ? A t-il lui des chose à se reprocher ?
Cordialement
dimanche 08 janvier 2012 09:27
Ancre
finistere
Et si à notre tour nous affirmions que mettre son bateau sur les rochers c'est de l'incompétence... Et si nous considérions que s'en tenir à un bulletin météo sans prendre en compte l'observation de l'évolution des conditions climatiques c'est de l'irresponsabilité... Et si nous disions simplement que de s'en prendre à des Sauveteurs bénévoles, qui ne font qu'honorer leur engagement, c'est de la mesquinerie indigente d'irresponsable incompétent... Alors, je crois que ce sujet, qui n'a aucune raison d'être retournerait aux abysses dont il n'aurait pas du émerger...
dimanche 08 janvier 2012 09:44
Manif_photos_237
CAPTEN
Bonjour ,certain sur ce fil sont misérable et le mot est petit, finalement je vous plains plus que Paul, car lui se remettra de la perte de sont bateau, le temps feras le reste,la seule chose que l'on se remet pas , la perte d'un enfant.
Mais là ,dans le d' espoir et la douleur de la perte de sont bateau sur lequel il a passé du temps, Paul c'est mal exprimé
dans la douleur quelques fois les mots dépasse la pensé, et vous vous lui faite un procès , qu'un mot. lamentable
dimanche 08 janvier 2012 09:49
Ancre
finistere
CAPTEN, les misérables ne sont pas ceux qu'on imagine. La colère et les coups de gueule sont admissibles dans un cercle restreint, privé. Mais venir épancher son trop plein de bile et de haine rancunière sur un forum dénote un tout autre esprit. Les grandes douleurs sont muettes. Et s'en prendre à des hommes dont le seul souci est la préservation de la vie humaine est tout simplement dégueulasse...
dimanche 08 janvier 2012 10:41
Manif_photos_237
CAPTEN
Bonjour finistere, je comprend ce que tu dis ,seulement il n'a pas déversé sa haine ni sa bile ,juste un ressentiment sur le coup de la perte de sont baot, et peut être maintenant regrette il cet remarque,bon pour moi fin sur ce fil déja trop de polémique et je n'ai pas pour habitude d'achever quelqu'un déjà à terre quoi qu'il ai fait.Amicalement .André
dimanche 08 janvier 2012 11:41
Avatar
Lodge
Les mots on probablement dépassé la pensée.
Mais il y a récidive durant tout ce fil.
dimanche 08 janvier 2012 10:44
Jem
bil56

et dire que certains nous accusent de censurer plus vite que notre ombre .....
dimanche 08 janvier 2012 10:55
Vital_003
vital
Un petit appel au calme s'il vous plait!
Mettez vous à la place de Paul et imaginez que vous venez de perdre votre bateau! On peut excuser une perte de sang-froid, non?
Il m'a envoyé un MP; Je lui ai communiqué les coordonnées du Patron de la Vedette de Royan, pour qu'ils puissent s'expliquer, et comprendre pourquoi la SNSM, n'a pu sauver son bateau. J'espère qu'il nous communiquera ces explications.
dimanche 08 janvier 2012 11:04
Manif_photos_237
CAPTEN
merci Vital pour Paul
dimanche 08 janvier 2012 11:48
Sternes_1
Skol
EN mai 2010, notre Skol a été tiré par la SNSM de l'ile d'Yeu de roches sur lesquelles la mer et le vent l'avaient drossé bien haut.

Avant cela, ils ont envisagé un retrait pas la terre (grue?) mais ça n'était pas faisable.
Ils ont pris le temps de la marée descendante puis remontante pour élaborer leur approche , difficile sans mettre en danger le canot, car le vent avait encore forci.

Ils nous ont fait signer une décharge en nous prévenant que le sauvetage n'était pas garanti (40% de chances de réussir, disait le président de station)

Ils ont sorti le bateau des rochers avec prise de risque (le plongeur qui a porté l'amarre, le canot qui s'est approché des rochers) et une COMPETENCE fabuleuse, en synchronisant la traction avec les vagues exactement au moment ou la mer montante recommençait à le secouer. Dérive pliée à 90° mais pas de voie d'eau.

La coque de notre bateau est en aluminium. Un bateau en bois ou en plastique n'en serait pas sorti. Ils n'auraient même pas essayé.

Il nous a été expliqué que les 10 canotiers engagés toute la nuit dans l'opération auraient 10 euros d'indemnité d'intervention chacun.

Voilà pour la compétence de la SNSM.

Toutes notre sympathie à Lopo pour sa perte, après tant de travail investi amoureusement dans son bateau.

Isabelle et Ariel
dimanche 08 janvier 2012 11:18
Missing
(Kiss Kool)
@Vital, tu as affirmé que la Snsm était venue 6 jours de suite pour tenter quelque chose mais uniquement pour sauver du matériel et pas des vies.
A la demande de qui? de Lopo ou initiative personnelle?
Cela a un coût(normalement facturé à 350 euros de l'heure).
Qui va payer ?
Lopo? son assureur? les cotisants à la Snsm?

Une réflexion aussi :
Prendre la mer en solitaire en plein hiver sur un joli bateau mais ancien, et avec une météo instable (depuis Arcachon si j'ai bien compris), on flirte un peu avec le diable, non?
dimanche 08 janvier 2012 11:29
Manif_photos_237
CAPTEN
bonjour KISS KOOl, le diable est en nous avec des directions différentes pour chacun , pour moi un jour de 2003 je suis revenu en tempête après 4 jours de météo qui l'annoncée n'y croyant plus je suis partis et je m'en suis sorti j'aurais pu coulé /Minorque/port Camargue face à la vague j'imagine si j'avais fait la une des journaux , sur HEO le fil aurait été long de dénigrement, le diable c'est le bateau ,la moto, la voiture et d'autre .André
dimanche 08 janvier 2012 11:55 *** Message modifié par son auteur ***
Photo000
pendruig
bonjour, je ne voulais pas trop participer à ce fil mais tout de même. Snsm ou pas il y a des gens plus ou moins bons comme partout. J'ai fait parti il y a "quelques années" des Hospitaliers Sauveteurs Bretons (origine avec la Sns de la Snsm) juste pour dire combien je suis attaché à cette structure qui rend et sauve beaucoup de gens mais je me répète comme partout il y a des moins bons. J'y arrive. Pour quelques anciens ils doivent se souvenirs en 2002 qu'une vedette de la SNSM revenant du continent vers Maginaccio a coupé un first 30 en deux juste devant le port. Je passe les raisons de cet abordage, la justice a enterré l'affaire, mais dans cet accident j'y ai perdu un ami très cher.
Tant qu'on a à faire à de l'humain on peut tout avoir et il faut l'accepter personne n'est parfait. Des médecins font des erreurs, des pompiers mettent le feux, des patrons sont des voyous etc.
Comme on dit l’erreur est humaine mais cela n'excuse rien.
Des fautes sont commises par tout le monde mais on les accepte moins lorsqu'elles viennent de pro (bénévole ou pas) même si ce n'est que notre jugement qui parle de fautes.
Dans le cas présent la seule "erreur" est faite par le marin c'est personne d'autre qui met le bateau sur les cailloux, à partir de là il ne peut et devrait s'en prendre qu'à lui. Si on prend la mer on s'expose à un certain risque et on l'accepte sinon on ne part pas. Cela aurait été totalement différent si l'accident avait été causé par un tiers mais ce n'est pas le cas. Un ami est rentré dans les épis rocheux de la plage après s'être endormi, il a pu ressortir le bateau tant mieux mais il ne s'en veut qu'à lui même.
Tout cela est bien dommage certes mais il y tellement d'autres accidents .....
Gilles
dimanche 08 janvier 2012 11:52
Vital_003
vital
Le parton est effectivement venu tous les jours, pour étudier les possibilités d'intervention, jusqu'à ce que l'état du bateau ne laisse plus aucun espoir.
La vedette n'est intervenue, à ma connaissance, que le premier jour (je n'ai pas participé du tout à cette opération, car j'étais en vacances).
Qui va payer? Le temps passé par le patron ne sera jamais payé. C'est le privilège du bénévolat. Le temps de présence de la vedette ne le sera pas non plus. Seul les remorquages sont facturés; pas les assistances. Les frais des sorties qui ne peuvent être facturées sont effectivement payées par les cotisations. D'où l'importance de cotiser nombreux.
dimanche 08 janvier 2012 11:57
Photo000
pendruig
A ce propos juste une question :les "bénévoles" de la SNSM sont-ils indemnisés lors de leur sortie ? Les pompiers volontaires ainsi que les surveillants saisonniers de plage le sont.
Gilles
dimanche 08 janvier 2012 12:13
Vital_003
vital
Oui, 15€ par intervention. Autre "avantage": les kilomètres parcourus pour rejoindre le bord ne sont pas indemnisés, mais ils sont déductibles des revenus suivant les barèmes en vigueur.
Ce n'est donc pas pour l'argent qu'on y va. Au contraire, ça nous coûte plus que ça nous ne rapporte (sur le plan financier, bien entendu!)

Tu peux donc enlever les guillemets que tu as mis autour du mot "bénévoles"
dimanche 08 janvier 2012 14:39
Parquette1109d
Litiri
Toutes les stations n'accordent pas les 15€ aux équipiers; par contre la possibilité de déduction fiscale des frais de km parcourus existe bien.
lundi 09 janvier 2012 12:59
Balise_belge_2
ecumeur
IL faut vraiment que ces bénévoles (sans """"!) aient la foi pour sortir des bras de leur douce et de la chaleur de la couette en plein hiver pour aller porter assistance à quelque navigateur (amateur ou professionnel en difficulté!
lundi 09 janvier 2012 13:47
Jem
bil56

oui, petite prime d'intervention (qques euros) et frais de carburant
dimanche 08 janvier 2012 14:40
Photo000
pendruig
ah je comprends mieux pour ma part j'ai été plus de 30 ans bénévole dans une association et je n'ai jamais touché un seul centime ni de remboursement de frais ni de quoique ce soit. Je comprends aussi que ce n'est pas pour l'argent bien sur à ce propos c'est le patron des gens bénévoles qui paye dès lors que ces bénévoles s'absentent durant leur heures de boulot.
Gilles
dimanche 08 janvier 2012 14:49
Missing
daniel76
Bonjour LOPO je me demandes si les propos de certains heoliens ne pourrais pas rendre service a ton assurance.
dimanche 08 janvier 2012 15:29
Snake10
Cobra
C'est bien pour cela que comme disait un autre, si a parole est d'argent le silence est d'or. Et au cours actuel de la peinture jaune...

Cela dit, une assurance n'a pas vraiment besoin d'aide pour trouver des prétextes ayant pour but de limiter ou de s'absoudre d'une intervention.

pfffzzzz
dimanche 08 janvier 2012 15:50
Images_(large)_(2)
pierre 2
alors vital pour les 6 miles tu t'es renseigné ?
dimanche 08 janvier 2012 16:39
Vital_003
vital
Non.
Mais la SNSM est censée intervenir dans un rayon de 30 milles autour des stations. Et parfois bien au delà.
dimanche 08 janvier 2012 18:59
Missing
(lopo)
je reconnais que le mot d'imcompetent etait inapproprié et presente mes escuses aux gens de la snsm cependant je n'ai toujours pas d'explication de la non intervention de la vedette du verdon je desir mettre ca au clair mais certainement pas leur créer d'ennuis (juridique ou autre)
oui c'est de la colere je l'avoue face a l'inaction dont il ont fait preuve ce soir la
la bonne question est : est ce que le secours en mer ne releve pas du role de l'etat par le biais de gendarme specialisé et non par une asso avec des membres plus ou moins pro suivant les stations ?
pardon si j'ai froissé certain mais je peux vous dire que j'ai entendu bien plus méchant sur la snsm et de la part de pro que ce que j'ai ecrit ici
je connais mes tords dans cette affaire et ils sont loin de ce que vous pouvez imaginer mais malheureusement je ne peux en dire mot (dommage car si vous saviez vous me plaindriez plus qu'autre chose)
merci a ceux qui m'ont plaind (certainement de vrai marin eux ....)quand aux autres qui jugent sans avoir tout les elements .......
des employés municipaux sont allés raconter que je m'etais échoué car j'étais bourré ...... la bétise et la méchanceté n'a pas de limite
dimanche 08 janvier 2012 19:30
30287_karibario
viking35
"est ce que le secours en mer ne relève pas du role de l'Etat?"
La SNSM est un maillon minoritaire de la chaine de sauvetage et est financé à près de 40 % par nos impôts.
Les interventions significatives sont réalisées par les hélicoptères de la Sécurité civile ou de la Marine Nationale. Je vous invite à consulter les rapports des CROSS et en particulier celui du CROSS Jobourg ...
lundi 09 janvier 2012 10:20
Balise_belge_2
ecumeur
Je ne sais pas ce que tu entends par "interventions significatives". Je consulte aussi régulièrement le blog du Cross Jobourg.
En fait, l'hélicoptère est utilisé essentiellement pour les "Evamed", c'est à dire évacuations médicales, le plus souvent à bord de navires de commerces, ferries ou navires de pêche.
Par contre, dans tous les autres cas (hélice engagée, voie d'eau, rupture de barre, etc...) le Cross envoie la SNSM. Dans le cas où une recherche en mer est nécessaire, notamment à l'est de la Hague, elles se font avec les hélicoptères (Protection Civile et Marine Nationale), souvent en coopération avec l'avion Search and Rescue de Guernesey.
Finalement, au contraire de ton affirmation, on constate que la SNSM est un maillon majeur de notre système de secours en mer.
lundi 09 janvier 2012 10:28
30287_karibario
viking35
Depuis mon domicile, j'entends et je vois l'hélico Dragon 50 décoller. Et du Cap Fréhel à Carteret, c'est généralement lui qui intervient s'il y a urgence ou danger, fréquemment pour des pêcheurs.

Pour des raisons que j'ignore encore, c'est souvent la vedette SNSM de St Martin de Bréhal ( plage soumise à la marée) qui intervient ensuite; avant le canot tous temps de Granville qui sort rarement et généralement pour des remorquages.
lundi 09 janvier 2012 11:18
Manif_photos_237
CAPTEN
Merci à toi Paul d'avoir le courage après c'est ragots de bas étage de faire un méat culpa.André
dimanche 08 janvier 2012 19:35
Avatar
Flipper56
Rappel : Les missions de la SNSM :

"Notre vocation première est l’engagement bénévole et gratuit au service de la sauvegarde de la vie humaine en mer et sur les plages.

Pour honorer cette promesse, l’ensemble des bénévoles et volontaires de l’association font chaque jour preuve d’un investissement profond pour mener à bien nos trois missions principales : sauver des vies en mer et sur le littoral, former pour sauver, prévenir des risques. Notre objectif final : assurer une pratique de la mer plus sûre et respectueuse.

1) Sauver des vies en mer et sur le littoral :
Cette première mission comprend les sauvetages au large, assurés par les sauveteurs embarqués bénévoles, et la surveillance des plages, prise en charge par les nageurs-sauveteurs volontaires. Les sauveteurs embarqués ont pour rôle de porter assistance à toute personne en situation de naufrage réel ou potentiel. Ils doivent faire preuve d’une grande adaptabilité et d’un savoir-faire optimum pour répondre efficacement et en toute sécurité aux différents cas de figure qui se présentent à eux. Dans cette tâche, ils sont épaulés techniquement par une flotte opérationnelle et des équipements de pointe.
Les nageurs-sauveteurs, issus des centres de formation et d'intervention de la SNSM, occupent les postes de secours sur les plages. Ils sont employés de manière saisonnière par les communes du littoral pour secourir les personnes sur les plages et en mer, jusqu’à 300 mètres de la côte.

2) Former pour sauver :
La transmission de l’expertise en matière de sauvetage et la mise à jour constante des connaissances des équipes actives sont capitales pour les Sauveteurs en Mer. Au sein de 32 centres de formation et d'intervention à travers la France, 800 formateurs bénévoles dispensent près de 400 heures de cours et ateliers aux futurs nageurs-sauveteurs. Ces derniers seront mis à disposition des collectivités locales du littoral en période estivale. Cet apprentissage de 8 mois permet aux jeunes engagés d’obtenir les divers diplômes et certificats nécessaires à la pratique de l’assistance en bord de mer. Les apprentis peuvent également compléter leur formation par des stages spécifiques sur les plages et en mer.

3) Prévenir des risques et sensibiliser

Prévenir le grand public des dangers de la mer et l’informer sur les règles de bon sens à adopter fait partie intégrante de nos missions. Cet engagement se traduit par des interventions directes auprès de l’ensemble des usagers de la mer et par la mise en œuvre régulière d’outils de communication variés. Afin d’initier le public dès son plus jeune âge, les Sauveteurs en Mer interviennent également dans les écoles, lors de classes de mer ainsi que dans le cadre de la tournée des plages éco-citoyenne sillonnant le littoral français durant l’été."

La sauvegarde des biens n'entre pas dans les missions de la SNSM, c'est un plus que parfois elle accompli et qui est facturé selon des tarifs fixés par l'état.
lundi 09 janvier 2012 11:15
Missing
fleurdelys
J'ai assité, il y a un an à quelques énormes incomptéences de l'équip)age d'une vedette de la snsm. Chez eux comme dans tous les métiers il y a des gens compétents et des ânes.

Les incompétences auquelles j'ai assisté étaient telles qu'elles ont fait couler un voilier et manqué de faire couler un second voilier en tuant son équipage.

Celà dit, c'est anecdotique dans la mesure ou on retrouve ces comportements dans tous les domaines de la société. Il me semble aussi vain de les nier que de les huer. Par contre, en parler calmement permet parfois d'améliorer les choses pour le futur.
Bravo aux bonnes volontés
Bravo aux bonnes volontés compétentes.
lundi 09 janvier 2012 12:10 *** Message modifié par son auteur ***
Jem
bil56

le sauvetage est une technique, pas une science exacte !
et 99,...% de réussite probablement, y'a rien à redire...
lundi 09 janvier 2012 13:52
Vital_003
vital
Oui, il n'y a pas 2 sauvetages qui se ressemblent. Le patron doit savoir s'adapter à chaque cas.
Et il y a également beaucoup d'incompétents parmi ceux qu'il faut aller assister... Alors, quand un incompétent juge un autre incompétent, où est la vérité?
lundi 09 janvier 2012 16:47
Img_0876
mangaia
Ne manquez pas jeudi sur Planète + Thalassa la diffusion du reportage " Sauveteurs en Mer et contre tout " à 20h40. Voici un petit avant-goût avec un premier extrait !
http://www.dailymotion.com/video/xn5nc3_extrait-1-sauveteurs-en-mer-et-contre-tout_shortfilms
lundi 09 janvier 2012 21:18
Dscf0792
diatomee56
comme il est dit au début de ce fil la SNSM existe pour le sauvetage humain, pour ma part ayant eu aussi un problème de ce genre la SNSM c'est borné à me signaler l'état de mon bateau car je n'étais pas sur place, il sont venue me soutenir moralement et cela m'a suffit, pour le renflouage c'est à une sociètè spécialisée qu'il faut s'adresser dans de tel cas.
alain
lundi 09 janvier 2012 23:11
Missing
(Prospero)
Je ne comprends toujours pas pourquoi Lopo ne peut pas nous décrire en détail et chronologiquement ce qu'il s'est passé (a t'il un procès en cours et est il tenu au silence ou autre raison, quelle en est la raison ?
Sur les pros qui bavent sur le SNSM; tout le monde peut baver sur tout le monde (surtout sur son voisin de ponton ou de palier ) mais j'ai aussi entendu sur le 16 un navire de passager se mettre sur les rochers par temps clair et vent inexistant ou souvent croisé des pêcheurs qui "travaillent eux" et donc qui font à peu près n'importe quoi (j'admets les laisser travailler et m'écarter).
mardi 10 janvier 2012 06:42
Missing
cedricariel
bonjour ,
Je suis un marin et je travaille sur de grands bateaux de plaisance depuis 18 ans ,j'habite pratiquement sur les lieux de l accident, j ai été témoin de l 'échouement qui s'est fait pratiquement en douceur ce matin la ....je n en dirai pas plus mais je sais pourquoi ........et c'était naturellement le premier soir et seulement le premier soir a la pleine mer qu il fallait tirer ce bateau de sa fâcheuse position ...les coefficients de marées diminuaient après et le temps devait se dégrader , donc essayer de le déséchouer ultérieurement était ABSURDE..
Il suffisait de faire tourner ce petit bateau sur lui même d'un quart de tour et le tirer de force sur a peine 1m pour qu il ai de nouveau suffisamment d'eau ...pour être remorqué , c'était la seule solution pour l arracher à la banche.
une touline lancée du Zodiac ce soir la suffisait a faire parvenir une remorque au canot tout temps ...mais comme il a été dit la SNSM n est pas la pour sauver le matériel !
J ai assisté écoeuré ce premier soir au renoncement de la SNSM de sauver ce joli bateau ...
Oui il aurait fallu s'adresser a un pécheur des le matin de l' échouage et surtout pas a la SNSM , embarquer 2 motos pompe thermiques à bord en cas ou le bateau aurait souffert lors de la manœuvre et le port de Royan n'était qu'à quelques miles ...et la mer peu agitée ce jour la contrairement a ce qui a été dit .
Quand je vois les trésors d 'ingéniosité ,de volonté qu' ont certains marins dans des cas similaires ...je ne comprends vraiment plus rien .....avec les bonnes personnes cela aurait été si facile !
Ce bateau a été assassiné , volonté ou incompétence ? je ne comprends pas ,un si joli petit ketch ...
J ai assisté les jours d 'après a son agonie ...interminable puis a son dépeçage ....même les mats ont été tronçonnés !

lundi 23 janvier 2012 21:25
Logo_image
carrick matelotage
peut etre que si tu etais membre de ta SNSM local tu aurais pu agir avec eux au lieu d'assister ecoeuré ce premier soir au renoncement de la SNSM...
lundi 23 janvier 2012 21:37
---
+1 Carrick

rappellons que la plupart des stations acceuillent à bras ouverts toutes les bonnes volontés qui seront bénévolement formées pour devenir des bénévoles aussi compétents que possible.....

La SNSM de ton coin a besoin de gens comme toi Cedricariel qui est marin, de ton savoir, de tes compétences......ce qui a peut-être manqué ce soir là aux bénévoles accusés d'incompétence par toi qui est resté spectateur critique.


A lire certains commentaires de ce fil, je me demande parfois si ça vaut le coup de dormir avec le Bip été comme hiver......

Un bénevole de la SNSM.
lundi 23 janvier 2012 22:11 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
cedricariel
J aurai du obéir ...rien de plus et comme il a été dit plusieurs fois par des gens qui défendaient la SNSM sur ce forum ...la SNSM n est pas la pour sauver le matériel ..j ai toujours été étonné de leur position à Royan sur ce point ..car .il s n aiment pas non plus que l on se melle de leurs affaires comme des remorquages entre plaisanciers qu'ils entendent leur revenir de plein droit ..la solidarité des gens de mer en prends un coup ...
lundi 23 janvier 2012 22:12 *** Message modifié par son auteur ***
Logo_image
carrick matelotage
avec 18 ans de metier comme marin tu as surement un certains nombre de brevet (notre branche est bien structurée sur ce point) et en etant a la SNSM avec ton experience et tes compétences tu serais surement patron de canot
ou si tu n'as pas les disponibilités sache qu'il sont tres heureux qu'on leurs donnent un coup de main pour une vidange ou pour tenir le stand durant les festivités estivale
lundi 23 janvier 2012 22:26
Vital_003
vital
Merci Carrick, Merci Biliec, pour votre réaction.
Je suis sidéré par ce que peuvent écrire certains!
Comme vous le dites si bien, s'il est si compétent que ce qu'il dit, pourquoi ne vient-il pas nous donner un coup de main? Nous en serions ravis! Et, accessoirement, ça lui éviterait de dire de grosses co....ies. Y compris de dire "....je n en dirai pas plus mais je sais pourquoi ......." A quoi ça sert d'écrire ça? A faire le mariole? A emmerder Lopo?
C'est très bas.
mardi 24 janvier 2012 00:09
Logo-heo2015-32x32-ico
Equipage
Bonsoir,
Un débat est destiné à être clos un jour ou l'autre, celui-ci semble bien essoufflé, n'apportant plus grand chose…
Nous comptons sur vous pour veiller aussi à rester cordiaux dans les échanges.
Merci d'avance
L'équipage
mardi 24 janvier 2012 01:39 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
regisson
Bonjour
Effectivement, un debat se doit d'etre clos avant un derapage non controle.
Il est vrai que certains sujets sont passionnels et le recul peu suffisant...

Merci a l'equipage
mardi 24 janvier 2012 04:37
Img_0016
okilebo
Je pense que certains confondent incompétences et domaine de compétences
Incompétences peut aussi signifier: en dehors du domaine de compétences
On a du mal à juger ce qui est arrivé à Lopo, mais une chose est certaine la SNSM est là pour sauver des vies et non le matos ce qui est juridiquement compréhensible puisque c'est une association loi de 1901 et donc ne peut pas faire concurrence à une société privée. S'il vous sauvent le bateau ils doivent vous facturer l'opération avec la TVA et évidemment reverser celle-ci, ce qui entraine des coûts supplémentaires de gestion, or que je sache une telle association est là pour sauver des vies et non pour faire du commerce de sauvetage, sinon on va encore gueuler parce qu'il va falloir payer toute opération de sauvetage.

Maintenant Lopo si tu avais fait appel à une société privée combien de temps après ton appel auraient-ils été sur place à condition d'avoir leur coordonnées sous la main en cas d'avarie et là on en reviens à ce que je dis toujours aux jeunes qui travaillent avec moi même les vieux " Penser à l'accident c'est l'éviter " . La formule n'est peut-être pas correcte mais ça porte ses fruits.
Il faudrait peut-être demander à la SNSM de changer de nom par exemple: ANSM pour que ce soit clair dans l'esprit de tout le monde que c'est une "association"

Voilà ma petite participation.

mardi 24 janvier 2012 07:55 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0054_1024x768_
ge.phe
Pour ma part je vais continuer à donner à la SNSM.
N'est-il pas vrai que l'on ne peut être jugé que par ses pairs, alors n'oublions pas que ce sont des hommes qui souvent risquent leurs vies pour sauver celles des autres.
mardi 24 janvier 2012 08:16
Img_0491
Calou
Ben moi, j'ai appris pas mal de chose en lisant cette discussion.

J'ai tout d'abord été émue par cette histoire d'un gars qui vient de perdre son bateau, l’œuvre de sa vie. Je comprends qu'il soit anéanti, voir même furieux, même si, tout compte fait, il sait que cet accident aurait pu se terminer bien plus sombrement.
OK, le titre de la discussion y va un peu fort, mais, mettez-vous à sa place, et même s'il est totalement responsable de ce qui lui est arrivé, n'a-t-il pas "droit" à toute l'aide possible ?
Il pensait que la SNSM aurait pu sauver son bateau, il était dans l'erreur. La SNSM n'est là "que" pour sauver des vies, et c'est bien cela le principal, et parfois ils risquent la leur pour accomplir cette mission. (Mon chèque pour la SNSM est parti début janvier)
Je conçois parfaitement son désir de comprendre, sa demande d'explications.

J'apprends qu'il existe des sociétés dont c'est l'activité commerciale de venir remorquer les bateaux en mauvaise posture (même les pêcheurs peuvent contribuer). Pas évident, ceci dit, de contacter ces sociétés dans l'affolement d'un naufrage !

Bref ! Je vais me permettre de donner mon avis.
Nous ne sommes pas infaillibles, pas plus que le matériel. Pas plus d'ailleurs que les pros qui peuvent parfois se révéler incompétents, voir l'actualité très récente...
Quant à moi, j'admets plus facilement les réactions excessives des gens dans le malheur que les coups de griffes des gens qui se sentent "corporativement" attaqués.


Okilebo, très intéressante ta petite participation, je relève surtout ce passage (voir photo) de ta PJ qui me fait comprendre que tout n'est pas forcément très clair !



mardi 24 janvier 2012 10:43 *** Message modifié par son auteur ***
Balise_belge_2
ecumeur
On ne peut dire que la SNSM ne soit là que pour sauver des vies humaines. Toutes les fois qu'ils peuvent, il portent assistance aux biens. Il suffit de lire les comptes rendus d'interventions dans leur revue "Sauvetages" ou sur les blogs des CROSS. Dans la plupart des cas, cela se terminer par des remorquages, mises en place de pompes etc...beaucoup plus souvent que "sauver des vies". Dans mon coin, ils interviennent souvent pour sortir des bateaux échoués sur un enrochement, tels que la digue du Ratier ou les enrochement du chenal de Deauville.
Dans le cas à l'origine de ce sujet, Lopo estime qu'ils auraient pu sauver son bateau et leur fait un reproche d'incompétence. Sans doute le patron de la SNSM, expérimenté en ce domaine, a-t-il fait une analyse différente. On peut comprendre la réaction de Lopo, pour lequel l'affectif se mêle au rationnel, ce qui fausse nécessairement le jugement.
Par ailleurs, un intervenant indique que la station locale de la SNSM ne voit pas d'un bon œil les dépannages entre plaisanciers. Je crois que, au contraire, dans la mesure où des plaisanciers portent assistance à d'autres, la SNSM ne peut voir cela d'un mauvais œil.
Il y a près de 20 ans, j'ai été assisté à 1h du matin en rade du Havre, suite à une panne moteur (refroidissement), première année de navigation avec ce bateau, en pleine zone de mouillage des cargos et pas de vent. J'ai été pris en remorque avec le sourire alors que je me sentais horriblement gêné. Depuis cela, j'ai un stock de rechanges à bord, qui permet de me sortir de la plupart des pannes classiques.
mardi 24 janvier 2012 11:02
Macien
MACIEN
au fond une solution ne serait elle pas que dans un opus type bloc marine et/ou hisse et oh bien sur, il y ait une liste des professionnels à qui on peut faire appel à titre onéreux pour une assistance sur le matériel.Au bout d'un moment ce serait beaucoup plus clair et la transparence deviendrait possible sur les tarifs...ce serait aussi pour les pécheurs un moyen d'augmentation de leurs revenus au moment de la raréfaction de la ressource halieutique?( la SNSM restant évidemment pour les vies humaines avec nos dons et les subventions)Qu'en pensez vous?
mardi 24 janvier 2012 11:11
Run_manu
Erendil
Macien, c'est un vaste débat.

Je pense moi aussi que l'on va aller, dans la plaisance, vers la mise en place de solutions "d'assistance" comme on en as tous pour nos voitures. Le truc avec un n° de téléphone, un plateau d'opérateurs en lien avec ton assureur (pour payer) et des pros locaux (pour dépanner).

Et effectivement de spécialiser la SNSM dans le sauvetage proprement dit.

Quand on lit la revue sauvetage, on remarque bien que beaucoup d'interventions ne relèvent pas du sauvetage, mais de l'assistance. Il n'y a pas de vie en danger quand un bateau est en panne de moteur un jour sans vent où alors qu'il se trouve au mouillage. C'est pourtant bien la majorité des interventions.

Dans le coin, il y a une barge privée, Laisse Dire III, qui est en veille systèmatique sur le 16 et qui sort dès qu'un bateau annonce un problème technique, particulièrement par gros temps, et qui deale avec lui le remorquage. Il interdit à la SNSM d'intervenir s'il n'y a pas de danger immédiat pour l'équipage.

Jacques

mardi 24 janvier 2012 11:21
Avatar
CataPleiades
Et un autre problème est le rôle joué par les Cies d'assurance.
J'ai vu le cas d'un voilier échoué sur la plage avec une voie d'eau.
La Cie a dit au proprio, ne bougez pas, ne faites rien tant que l'expert n'est pas passé et n'a pas remis son rapport. Cela a mis un mois, le bateau a du finalement être détruit.
Je suis convaincu que si le propriétaire était passé outre, s'il avait fait appel dans les 48 h à la Sté privée qui était venue faire un diagnostIc, on aurait pu sauver le bateau.
Mais imaginez qu'en le sortant, ils l'aient coulé. L'assurance n'aurait rien pris en charge.

Dur dilemne pour le propriétaire.

RV
mardi 24 janvier 2012 11:33
Missing
carpe diem
Je me suis en effet posé cette question aussi (cf mon post du 7 janvier demandant si l'assureur avait été contacté -auquel je n'ai pas eu de réponse).

Dans un cas semblable le skipper est censé prendre toutes les mesures nécesaires pour ne pas aggraver la situation.
mardi 24 janvier 2012 13:28
30287_karibario
viking35
"Il interdit à la SNSM d'intervenir s'il n'y a pas de danger immédiat pour l'équipage." Cela me parait normal, une association dont l'assistance aux biens n'est pas l'objet ne doit pas faire concurrence à une société privée dont c'est l'activité.

Depuis quelques années, un société d'assistance est en permanence sur l'eau avec un gros zodiac. Elle intervient à la demande de ses clients abonnés. Doit elle intervenir en cas d'urgence suite à un appel sur le 16. A l'évidence, oui. Et bien c'est très mal vu des SNSM locales qui n'étant pas sur l'eau, , arrivaient toujours trop tard. Et cela a été la source d'un conflit ou les autorités ont dû intervenir.
mardi 24 janvier 2012 11:36
Balise_belge_2
ecumeur
Les choses ne sont pas aussi binaires, à mon avis.
Il existe certes, quelques entreprises privées d'assistance à la plaisance sur nos côtes, mais je ne vois pas comment elles peuvent envisager une quelconque rentabilité. En tout cas, ce n'est pas dans ce domaine que je monterais une affaire!
Comprenons. Le bateau qui a un problème technique appelle de CROSS sur le 16. Dans un premier temps, le CROSS lance un appel général "pan pan" aux bateaux pouvant être sur zone. Si pas de réponse, il mobilise la SNSM, avec l'accord du skipper et en indiquant que l'intervention est facturable. Éventuellement, le skipper pourrait demander à être assisté par la Société "x".
Dans la pratique, la SNSM couvre la totalité de nos côtes avec un maillage assez serré et des moyens bien calibrés. Si on faisait systématiquement appel à des entreprises privées pour l'assistance (pour autant qu'elles existent), les moyens de la SNSM devraient être réduits considérablement, aux dépens du maillage serré assurant une meilleure efficacité pour le sauvetage des vies humaines! Ce n'est pas pour autant que la SNSM a une "activité commerciale".
Si je regarde le blog du CROSS JOBOURG, qui couvre d'Antifer à Penmarch, je note deux interventions depuis le début de ce mois, par la SNSM et ayant entraîné remorquage.
Alors il faut raison garder. Nous avons un système qui a le mérite d'exister et de fonctionner correctement. Alors pourquoi changer?
Pour compléter, les équipages de la SNSM reçoivent un entraînement, y compris en coordination avec les autres moyens. Lors d'une de mes dernières sorties de 2011, j'ai pu voir un entraînement du canot de Dives avec l'hélico de la protection civile. C'est plutôt rassurant, non?
mardi 24 janvier 2012 13:32
Run_manu
Erendil
Oui, Viking, cela me parait aussi normal dans le principe. Sauf que je me demande pourquoi on l'interdit à la SNSM, on peut aussi lui autoriser le principe contre rémunération.

Les situations ne sont pas toujours tranchées. Je me rappelle d'un cas compliqué qui s'est terminé au Tribunal. Dans mon souvenir, appel de détresse avec un blessé à bord. La SNSM arrive et prend le bateau en remorque. L'état du blessé empire, et nécessite sa prise en charge par hélico. Il n'y a donc plus de danger pour les vies humaines sur le bateau. La SNSM doit-elle, dans ce cas, larguer l'ammarre pour la donner au privé qui attend à coté ?

Jacques
mardi 24 janvier 2012 11:49
Vital_003
vital
Ecumeur a tout à fait bien résumé le rôle et l'action de la SNSM!
La priorité est de sauver des vies (mais le plus souvent, c'est l'helico de la marine ou de la sécurité civile, voire de la gendarmerie qui le fait), mais l'assistance des biens fait bien partie des missions de la SNSM. Bien entendu, contrairement à ce que prétendent certains, la SNSM voit d'un très bon eouil que les plaisanciers se dépannent entre eux. Il ne faut pas oublier que ce sont des bénévoles, et que toute intervention se fait au détriment de leurs autres activités.
Je le répète: si la SNSM n'a pas remis ce bateau à l'eau, le premier soir, c'est que le patron avait la certitude que le bateau ne supporterait pas les chocs que cela aurait engendrés sur une coque déjà TRES fragilisée. Le bateau aurait très certainement coulé très rapidement à un endroit où il aurait provoqué un danger pour la navigation. Le patron n'avait PAS LE DROIT DE PRENDRE CE RISQUE. Bien sûr, des promeneurs qui regardent le spectacle peuvent juger différemment. Mais ce ne sont pas eux qui en assumeront les conséquences.
mardi 24 janvier 2012 11:54
Vital_003
vital
Autre rappel: à partir du moment où il y a un appel "pan pan" ou "Mayday mayday" sur le 16, le CROSS prend en charge l'assistance et dépèche les moyens qu'elle juge appropriés. S'il y a sur place ou à proximité un plaisancier ou un pêcheur qui peut, sans risque, porter assistance, la SNSM n'intervient pas.
Ils n'interviennent que sur ordre du CROSS, lorsque celui-ci juge que c'est le moyen le plus approprié pour les secours ou l'assistance.
mardi 24 janvier 2012 12:06
Avatar
PtitLu
J'aime bien votre façon de voir les choses. La prochaine fois que des pompiers interviendrons sur un incendie de maison, vous leur expliquerez qu'il ne faut que sauver les vies mais qu'ils doivent laisser la maison bruler ..... à moins d'appeler une société privée

Je vous vois venir "voui mais c'est pas pareil .........." Ce n'est qu'une vue de l'esprit et la solidarité et le dévouement est certainement aussi forte pour un bénévole chez les pompiers qu'à la snsm.

Je ne vois pas pourquoi la SNSM devrait être limitée dans son rayon d'action........ surtout pour des intérêts privés.
mardi 24 janvier 2012 12:09
Run_manu
1
Erendil
C'est un débat. La position de la boite privée est de dire "si vous laissez la SNSM me concurrencer sur les opérations les plus simples (remorquage) je ne peux pas être compétitif et financer mon réseau".

Alors deux solutions, soit tu transformes la SNSM en société avec activité commerciale et sans financement public, soit tu lui interdit les activités commerciales.

Je ne suis pas partisan de la marchandisation à tout va et la solution actuelle me va très bien. J'ai un pépin technique à bord : je me débrouille. J'ai un problème de sécurité que je ne peux résoudre seul : j'appelle le 16. Et en attendant, je fais un chèque tous les ans à la SNSM.

Jacques
mardi 24 janvier 2012 12:41
Jem
bil56

ces 3 dernières lignes sont parfaites pour moi !





mercredi 25 janvier 2012 18:34
Pict0038
SCHNEID
sauf qu'on en est presque la avec la supression en province des centre de pompiers volontaires dans les petites communes et le regroupement sur des centres de secours des fois a plus de 20 minutes des lieux d'interventions
a quand les chaines de seaux en cas d'incendie dans les petits hameaux
mercredi 25 janvier 2012 15:03 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0491
Calou
Où est-il indiqué que c'est interdit à la SNSM ?
Si j'en réfère à la fiche en PJ dans le message de Okilebo, le capitaine du navire est libre de choisir qui vient porter assistance à ses biens, SNSM (contre participation aux frais) ou société privée.
Une société privée a-t-elle le droit d'interdire cela ?
La fiche d'identité de la SNSM (document officiel ?) est-elle erronée ?
Ce n'est toujours pas clair et bien loin du concept "SNSM -> domaine de compétence -> les humains" selon par exemple Tribal, qui me semble maitriser le sujet.


Oups, Tribal, tu es venu poster entre temps ! Je te prenais en exemple pour ce "Mais je confirme : La SNSM ne s'occupe que des humains." écrit plus haut mais que tu as modulé dans le message juste au-dessus.
mardi 24 janvier 2012 12:32 *** Message modifié par son auteur ***
Dsc02597
L'ESTEREL2
Je me suis trouvé sur le port de carry le rouet il y a quelques années, la vedette de la SNSM est sortie pour aller chercher un voilier de 6m50 qui était à la dérive presque au Frioul il l'on remorqué à Carry et lui ont facturé à l'époque 3500F en règle avec une facture. Tout le monde sur le quai a apprécié car il venait de partir de Carry avec sa femme et petit de 4 mois et la belle-mère il avait acheté son voilier depuis 6 mois et ne savait pas naviguer il y avait un mistral très fort je lui avait conseillé de rester à quai mais il est parti quand même au bout de 10mn le moteur HB sur une chaise a pris l'eau et là un vrais feux d'artifice il a envoyé toutes les fusées qui se trouver à bord c'était rigolo enfin pour nous.il n'a jamais mis une voile.
quand ils veulent ils le peuvent mais ensuite beaucoup de facteurs sont en cause risque pour le canot de la SNSM pour les personnes je pense qu'il sont quand même apte à prendre certaines décisions moi je leurs tire mon chapeau car il n'hésite pas à prendre la mer par des temps souvent pourri mais il faut se mettre à la place de Lopo et je le comprends en voyant la snsm pour lui il n'y avait plus qu'à placer une amarre et sortir le bateau mais peut être que vu du canot de la SNSM il en était tout autrement
mardi 24 janvier 2012 12:45
Vital_003
vital
Lopo est tout excusé. Nous en avons discuté hors fil. Et il est normal, après une perte aussi difficile à assumer, que les paroles (en l'occurence les écrits) laissent une part importante à l'émotion bien compréhensible.
Ce qui me choque beaucoup plus, ce sont les commentaires de certaines personnes non concernées. Certains peuvent avoir l'excuse de l'ignorance. Mais d'autres colportent délibérément des ragots, et affirment des contre-véritées qui ont été démenties plus haut.
Dans quel intérêt?
C'est sûr que c'est plus facile de dézinguer les personnes qui agissent, plutôt que de se retrousser les manches. Mais qu'ils ne parlent pas de solidarité!
mardi 24 janvier 2012 13:57
Dsc02597
L'ESTEREL2
je sais, moi je le chèque toutes les années je les aiment bien quand je les vois sur le quai, sinon je préfères ne pas les voir surtout en mer
mardi 24 janvier 2012 14:29
Missing
(lopo)
j'intervient une derniere fois sur ce forum pour vous signaler que la SNSM m'a envoyé une facture de 821€21 alors qu'il n'ont meme pas essayé (no cure no pay)
mais rassurez vous je vais réglé la facture
je crois que ca peut clore le débat
mardi 24 janvier 2012 21:57
Image-2
Trinquette17
J'habite à 200 mètres de votre échouage et je ne comprends pas pourquoi votre bateau n'a pas été sauvé. Je suis plaisancier et j'ai souffert pour vous. Je vous souhaite bonne chance.
mardi 24 janvier 2012 22:57
Missing
cedricariel
Et bien voila ce qui est extraordinaire et particulièrement révoltant ...une facture pour incompétence ...et bien embarrassant pour tous les défenseurs de cette association sur ce forum !
C'est lamentable !
mardi 24 janvier 2012 23:35
Run_manu
Erendil
Avant de t'enflammer comme cela, Cedricariel, il faudrait peut être savoir ce qui est facturé précisément, non ?

Jacques
mercredi 25 janvier 2012 09:04
Vital_003
vital
A force de cracher sur la gueule des gens qui essaient de vous aider, ils finissent par se lasser...
Cette facturation, si elle est parfaitement légale, est tout à fait inhabituelle dans un cas comme celui-ci. Mais la campagne de contre-vérités, de mensonges, de calomnies que nous avons vue se développer au cours ce débat a certainement lassé les responsables de la SNSM.

Avant de me retirer définitivement de ce fil, je vais avancer une autre hypothèse, tout à fait vraisemblable: Il est probable que la SNSM, avant de prendre des risques en essayant de renflouer ce bateau en situation périlleuse, a voulu se faire couvrir par l'assureur du propriétaire. L'assureur a très certainement posé des questions très précises pour connaitre l'état du bateau. Si, au cours de cette expertise par personne interposée elle a découvert quelque incohérence entre l'état du bateau et les déclarations de l'assuré (le fait, par exemple, qu'il n'y a jamais d'avarie de barre, ainsi qu'ont pu le constater toutes les personnes ayant approché le bateau), elle a très bien pu exiger qu'un expert mandaté par leur compagnie vienne voir le bateau avant toute tentative de renflouement.

Sur ce, bon vent et merci à ceux qui ont soutenu la SNSM.
mercredi 25 janvier 2012 10:36
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]
Ne peut-on soutenir et apprécier le dévouement de la SNSM et pour autant s'intéresser à un cas que l'on pourrait qualifier de "litigieux" ?
mercredi 25 janvier 2012 14:02
Missing
carpe diem
Si j'intervenais sur un forum pour me plaindre de qui que ce soit ce serait avec l'intention de communiquer toutes les informations en ma possession.

Ce n'est pas le cas ici et ce refus de clarté ne peut que faire soupçonner de la mauvaise foi.
mercredi 25 janvier 2012 14:25
30287_karibario
viking35
L'arroseur arrosé?
Il est exact que la volonté de cacher certains éléments ne plaide pas en la faveur de notre collègue. D'autant plus que les éléments vérifiables sont exagérés: vent d’ouest de 28 nds avec des rafales à 36 nds. Source météo France. D'autant plus que des témoins ont une autre vision des choses.

Ce ne serait pas la première fois qu'un voilier en solitaire vienne se planter par beau temps sans raison objective.

Juillet 2005 : Un Contessa 32 par beau temps, mené par un Anglais sexagénaire en solitaire vient s’échouer sur une pointe rocheuse, au sud des Sables d’Olonne. Génois partiellement enroulé, grand voile ferlée, le skipper, semblant tétanisé dans son cockpit, n’a tenté aucune manoeuvre. Le rescapé descend à terre sur les rochers par ses propres moyens.
mercredi 25 janvier 2012 16:32
---
Ce fil, qui a pu dérapé par moment...., reste intéressant et je me permet de rappeler à tous les Héossiens que toutes (ou presque)les stations manquent de bras et notamment de gens déjà formés (CRR, CGO, plongeurs, médical, brevet MarMar...). Ce qui n'ont aucune qualif sont également les bienvenus pour filer un coup de main aux activités annexes mais tout aussi essentielles (carénage, entretien meca/élec, tenue de stand...). Rapprochez vous des stations et n'ayez pas peur d'offir que ce que vous pouvez.

Je ne suis pas Sergent Recruteur, mais plus on est nombreux plus la charge portée BENEVOLEMENT par chacun devient légère.

Personne n'est parfait, la SNSM pas plus que d'autres et je peux comprendre la réaction de LOPO au lendemain de sa fortune de mer (la maladresse est dans le titre du post).
mercredi 25 janvier 2012 17:42
C281-d2a3
margotte
François 1er au soir de la bataille de Pavie, qu'il a perdue, écrit à sa mère:
""Madame, pour vous avertir comme se porte le reste de mon infortune, de toute chose ne m'est demeuré que l'honneur et la vie qui m'est sauve", ce que la postérité retiendra sous la forme "Tout est perdu, fors l'honneur ".
lopo pourrait dire la même chose car il rebondit:

http://www.hisse-et-oh.com/annonces/29076-convoyage-douarnenez-arcachon-le-19-fevrier

Quelqu'un veut peut-être l'accompagner pour lui donner un coup de main?
Il fait encore bien froid pour moi.
jeudi 09 février 2012 17:36
Balise_belge_2
ecumeur
IL compte arriver le 22 au plus tard, mais à quelle heure?
jeudi 09 février 2012 19:04
Dagget
Dagget
Et bien tant mieux ! Et longue vie a son nouveau boat !

Et vive la cotisation à la snsm renouvelée cette année pour moi !
jeudi 09 février 2012 17:46
Missing
(Kiss Kool)
Prévoir de partir à une date fixée d'avance pour 3 jours maxi de Douarnenez à Arcachon en février, pourquoi pas? c'est une période sympa sans grand risque (il n'y a pas grand monde sur l'eau).

Avec un équipier bénévole, pourquoi pas? ce sera une jolie balade pour lui.

En plus, le skipper doit être sérieux, pas du genre à prendre des risques inconsidérés (comme à Bastia récemment).

Et puisqu'il parait qu'on ne peut pas compter sur les prévisions météo ni sur la SNSM en cas de problème, il suffit d'avoir une bonne assurance et le tour est joué!

A propos, les pompiers sauveteurs qui l'ont secouru ont-ils été remerciés par Lopo de la même manière que la Snsm?

jeudi 09 février 2012 18:55
Balise_belge_2
ecumeur
Même en été, je ne me risquerais pas à dire 10 jours à l'avance : départ tel jour et arrivée tel autre jour.
C'est plutôt "nous devrions partir... et nous devrions arriver... si tout va bien!
Alors pour une navigation d'hiver... Si d'ici là s'établit un bon SW...
jeudi 09 février 2012 21:41
Scampi
(Briareus)
Jl n'y a pas grand risques ? C'est à voir

http://weatherspark.com/#!graphs;a=France/Royan
jeudi 09 février 2012 20:56
Scampi
(Briareus)
@ vital : J'aime bien ta seconde hypothèse! Intéressante.
jeudi 09 février 2012 20:58
Missing
carpe diem
J'ai demandé à deux reprises quelle avait été la position de l'assureur...et je n'ai jamais obtenu de réponse. L'hypothèse de Vital est donc probablement fondée.
vendredi 10 février 2012 08:22
Dsc00358
captainjas
C'est con pour toi, mais tt manoeuvre et sous la responsabilmité du patron du bateau, snsm ou pas, tu aurais du affréter un gros zod ou un remorqueur d'enface...
jeudi 09 février 2012 21:27
Missing
lancelot80

difficile de te croire lopo, les sauveteurs de la snsm sont unanimement reconnus pour leur savoir faire et leur courage. Il sont rompus au type de problème que tu évoques, ils en rencontrent tous les jours. Toujours facile de reprocher aux autres les conséquences de ses propres erreurs. Et si tu es si fort pour juger les autres, dis nous pourquoi tu n'a pas mouillé lors de ton avarie de barre, ça t'aurait évité d'aller te vautrer sur les rochers ? et est ce réellement une avarie de barre que tu as eu ? c'est toujours ce qui se dit quand un barreur se plante avec les hauteurs d'eau !!! eh oui, la mer ça monte et ça descend en Atlantique

vendredi 03 juillet 2015 10:10
Missing
rack

eh bien j'ai vécu exactement la même chose en méditerranée. Alors que le bateau sur lequel j'étais équipier était échoué devant l'espiguette, nous avions contacté un ami de la grande motte par vhf et il se préparait à venir nous chercher avec sa grosse vedette. La snsm lui a INTERDIT d'intervenir, je dis bien INTERDIT. Ils sont arrivés 2 heures plus tard avec un bateau de 6 mètres, ils nous ont lancé un bout sans oser s'approcher,donc trop court... Ils ont crié: on va revenir.... Jamais revenus! Le bateau a tossé toute la nuit et le vent étant tombé, au petit matin, le bateau (un swann 38) était posé sur le sable. Arrive une jeep de pompier avec un plongeur il y avait 30 cm d'eau!!! sont repartis aussi sec! Je trouve scandaleux d'interdire à un bateau de cenir en aide à un autre. Bien sûr, certains vont intervenir pour dire que c'est impossible, mais moi j'y étais...

vendredi 03 juillet 2015 10:21
Identit_daniel
daniellouis

Si on croit pas celle-là, tu nous en racontera une autre : franchement, je ne vois pas de quel droit, de quelle autorité, une association de droit privé pourrait INTERDIRE quoi que ce soit !

Si c'était la Gendarmerie Maritime, investie de l'autorité de police au nom de l'Etat, on comprendrait ; mais apparemment certains s'auto-investissent d'une autorité qui ne leur a jamais été déléguée ; libre à ceux qui y croient...

vendredi 03 juillet 2015 10:47
Missing
(longcours)

Pour ma part déjà raconté plusieurs fois ici le jour ou le Cross m'a interdit d'aller remorquer une petite vedette qui se trouvait non loin de nous sous prétexte : je cite " c'est réservé à la SNSM" sic

Pas loin d'Ajaccio en mars/avril 2005 ...

vendredi 03 juillet 2015 13:33
Identit_daniel
daniellouis

C'est typiquement le comportement de ceux qui s'investissent d'une autorité qui ne leur a jamais été déléguée ; le CROSS, pas plus que la SNSM, n'a aucune autorité pour INTERDIRE ; n'oubliez jamais que c'est le skipper (capitaine) qui est seul maître de son bateau et de ses initiatives (quitte à en assumer la responsabilité en cas d'échec)

vendredi 03 juillet 2015 13:55
Missing
1
rack

mon pauvre danielouis....
tu es bien toujours le même...............

vendredi 03 juillet 2015 14:46
Balise_belge_2
ecumeur

Daniellouis n'a fait qu'énoncer une vérité. Un comportement individuel, dénoncé par Rack, à tort ou à raison, ne condamne pas l'institution ni son fonctionnement.

vendredi 03 juillet 2015 15:16
Identit_daniel
1
daniellouis

@rack
.
Oui, je suis toujours le même : je ne me satisfais pas des faux-semblants, et je ne me laisse jamais dicter ma conduite par des individus non habilités ; j'applique la LOI, et au besoin je la rappelle, c'est tout !

vendredi 03 juillet 2015 15:41
Missing
Prospero

(sans polémique), tu es sur que les CROSS ne sont pas sous l'autorité du préfet maritime, donc de l'état ?

samedi 04 juillet 2015 09:42
Identit_daniel
daniellouis

C'est certainement vrai, mais il n'empêche que les CROSS, à ma connaissance, n'ont aucun pouvoir de police leur permettant de donner des ordres à un navire non en détresse.

Il en va autrement d'un navire qui a fait appel à leur service ; le CROSS, dans ce cas, dicte les règles de bon comportement pour en bénéficier.

Le cas est identique à celui du secours en montagne : la Sécurité Civile n'a aucun pouvoir pour dicter la conduite de ceux qui parcourent la montagne

samedi 04 juillet 2015 09:56
2016-02-15_1134
2
Yves (.)

Certes, les CROSS c'est la sécurité, la sûreté, le sauvetage et la surveillance du trafic maritime mais c'est aussi la police des pêches et des pollutions maritimes.
C'est aussi la permanence des Affaires Maritimes.
Ils peuvent faire appel aux moyens de l'état : douanes, gendarmeries maritime et nationale, marine nationale, police des frontières, sécurité civile, ...

Je ne te conseille pas de refuser de répondre à leurs demandes ou à leurs exigences.

samedi 04 juillet 2015 10:15
Identit_daniel
daniellouis

"... c'est aussi la police des pêches et des pollutions maritimes ..."
.
OUI, avec quels moyens ? C'est bien de croire tout ce que l'on raconte ; c'est la spécialité de l'administration française : l'enfumage de prétendues missions qu'elle est incapable d'assumer, faute de moyens.

samedi 04 juillet 2015 15:33
2016-02-15_1134
Yves (.)

Ah bon ?
Dans ce cas ...
J'vais donc croire ce que toi tu racontes, alors.

A l'occasion, descends faire un tour (si tu peux !) dans les sous-sols du château de Brest.

samedi 04 juillet 2015 16:28
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

Sur l'enfumage et le manque de moyens ...
La situation en 2010 (non actualisée) :

En 2010, les administrations qui participent à la fonction garde-côtes ont accompli 233 000 heures de mer et 12 660 heures de vol, ce qui correspond à 20 navires et 1,5 aéronef en service permanent durant une année.

Les douanes : 650 marins, 37 navires dont 2 patrouilleurs de 43 mètres, 19 vedettes de 21 à 32 mètres (1 en Polynésie) et 16 vedettes de 7 à 14 mètres, 12 avions biturbines dont 2 avions Polmar de détection des pollutions, 5 nouveaux hélicoptères EC135.

La Gendarmerie maritime : 1 100 militaires pas tous embarqués (missions de surveillance et de police sur le littoral), 6 patrouilleurs de 32 à 38 mètres, 24 vedettes de 20 mètres, 2 vedettes de 14 mètres, 43 embarcations pneumatiques.

La Marine nationale : 50 000 marins (hommes et femmes), 140 navires, des hélicoptères et des avions qui peuvent intervenir à tout moment.
Certains navires sont spécifiquement dédiés au service public :
6 PSP (patrouilleur de service public) d’une cinquantaine de mètres, des remorqueurs, des bâtiments de surface en propriété ou affrétés (Abeille Bourbon, Abeille Liberté, Abeille Flandre, Abeille Languedoc) et des bâtiments de lutte contre la pollution.
Elle possède également des hélicoptères basés à terre (EC25, Dauphin) ou embarqués (Panther) prêts à intervenir pour des missions de service public.
Curieuse mission pour des navires de guerre : c’est en raison de leur hélicoptère embarqué que des frégates interviennent pour le contrôle des pêches au thon en Méditerranée.

La Sécurité civile et ses hélicoptères nommés qui sont des Alouettes III, des EC145, des AS350 Ecureuil répartis sur 13 bases côtières.

Les Affaires maritimes(1) emploient 280 fonctionnaires tous dédiés à l’armement de 70 navires de taille diverses. Une flotte de 3 patrouilleurs de 46 à 52 mètres dont un ancien navire braconnier saisi puis reconverti, en service à La Réunion.

Tu peux aussi jeter un oeil sur Spationav, LRIT, Safeseanet, Cleanseanet, ....
En résumé, ici :
http://www.plaisance-pratique.com/les-outils-de-l-aesm

Et puisque tu préfères raisonner France d'antan plutôt qu'Europe d'aujourd'hui, sache que notre pays est fer de lance pour tout ce qui a trait à la sûreté et à la sécurité maritimes.

lundi 06 juillet 2015 14:58
Missing
rack

tiens donc, je ne serais donc pas le seul à avoir connu cette attitude de la snsm???????
c'est daniellouis qui devrait se poser des questions!!!!

vendredi 03 juillet 2015 14:46
100_7015
JLB17

c'était en 2012

vendredi 03 juillet 2015 10:38
Avatar
KOALA-5

A priori, c'est le Cross qui décide d'une assistance de ce type.
Il y a deux ans j'ai remorqué une vedette en panne de moteur entre Port Gardian et Port Camargue.
Tout c'est fait en liaison avec le Cross, qui n'a pas envoyé le SNSM tant que je pouvais m'en sortir.
A l'entrée de Port Camargue le bateau en question a été pris en charge par un zodiac de la capitainerie.

vendredi 03 juillet 2015 10:43
Balise_belge_2
3
ecumeur

Je crois que c'est plus qu'"a priori". La SNSM n'intervient jamais de sa propre initiative. Comment le pourrait-elle d'ailleurs puisqu'on ne peut la contacter directement? Il y a pas mal d'années, à la recherche d'une station pour cotiser, j'ai pu constater que le plus souvent, le local est fermé et que personne ne répond au téléphone, ce qui est assez normal puisque les bénévoles arrivent lorsqu'ils sont "bipés" pour une intervention.
En fonction de la nature de l'incident ou accident, le CROSS détermine les moyens à engager en fonction du disponible. Je souligne en passant que les hélicos de la Protection Civile ("Dragon 76" par exemple) ou de la Marine avisent le CROSS en permanence de leurs missions autres et de leur retour à la base. Il en va de même en cas de problème médical : le CROSS redirige l'appel vers le CCMM de Toulouse ou un service d'urgence (chez nous généralement Le Havre) et c'est le médecin urgentiste qui décide de l'envoi d'un hélico qui est immédiatement engagé par le CROSS.

Pour une assistance, dans un premier temps, le CROSS lance un PanPan et si aucun navire proche n'est en mesure d'intervenir ou que personne ne répond, il engage le canot de la SNSM une dizaine de minutes plus tard, pour autant que je puisse en juger au travers du trafic VHF.

Sur place, le patron du canot évalue comment intervenir, mais on peut comprendre que dans certains cas, d'un bateau échoué par exemple, il estime que toute intervention est techniquement impossible ou risquerait de causer des dommages irrémédiables au bateau en difficulté. L'évaluation du propriétaire du bateau qui n'a pas l'expérience du patron du canot peut être tout à fait différente, mais on peut aussi admettre le droit à l'erreur pour le patron. Il n'est pas rare ensuite que le propriétaire d'un bateau secouru attaque la SNSM pour un balcon tordu ou quelque autre dommage secondaire, ce qui est inacceptable. Dans ce cas, le mieux est déclarer éventuellement ce dommage à son assurance si on souhaite être indemnisé.

vendredi 03 juillet 2015 12:21
Image
Lulu2

A propos de la SNSM, il semble qu'elle ait à faire face à un nouveau genre de mission :
http://m.varmatin.com/saint-tropez/naviguer-bourre-la-snsm-dit-stop.2194240.html

vendredi 03 juillet 2015 12:54
04
plongeur 84

Comment oser critiquer des bénévoles qui sont disponibles ,qui pourraient rester avec leurs familles ,leurs enfants le dimanche ou les jours de fêtes . INGRATITUDE. NON RESPECT . EGOISME . Enfin les hommes ont bien changé . Comment faire ????????????? Une marche arrière n'est pas possible ,changer les hommes n'est pas possible il faut donc faire avec cette nouvelle mentalité

PENIBLE PENIBLE

Jean

vendredi 03 juillet 2015 14:10
Missing
laro

1) On ne fait pas chier des bénévoles qui risquent leur vie pour en sauver
2) A force de critiquer on fatigue les bonnes volontés
3) A 50 noeuds de vent, c'est un BMS toutes les heures
4) Les meteorologistes + des patrons de SNS incompétants, ça fait beaucoup
5) quand on ne connait pas les circonstances exactes, on la boucle.
J'ai la rage !

vendredi 03 juillet 2015 14:30
Arzach_avatar
misurarca

pour en revenir au sujet, l'image de ce beau voilier détruit est vraiment terrible.
A part les badauds du coin, cela a du attrister tous ceux qui aiment les bateaux et les voiliers dans la région, y compris bien sur les gars de la SNSM

vendredi 03 juillet 2015 15:14
Missing
16
Arsene06

Alors... Je fais partie de la SNSM... Et oui, nous ne souhiatons plus remorquer les bateaux! Dans le cadre d'un remorquage, toujours dangereux, il arrive parfois que l'on puisse abimer un balcon par exemple... Et des procés on eut lieu, et la SNSM qui est venu sauvé le gros C... a du régler la note alors qu'elle à sauvé le navire...
Trop de plaisanciers devraient quitté le plan d'eau, comme Lopo.

Ils prennent des risques où... Sont incompétent à la navigaution puisqu'ils s'échoue...

Comme pas mal de personne l'ont dit plus haut, la SNSM n'a pas vocation à remorquer ou sauver les navires, elle fait du sauvetage de personne. Dans le sud est des SNSM se sont fait attaqué par des sociétés privés pour concurrence déloyale dans le cadre de remorquage!!

Il faut dire ici qu'on en à marre des gars qui tombent en panne d'essence, ceux qui s'écoue sur un rocher hyper célébre à Cannes et bien signalé ect...

Et Lopo devrait penser qu'il aurait aimé que les gars bénévoles de la SNSM risquent leur matériel et leur vie pour son bateau qu'il n'a pas sur garder loin des cailloux...

Un bateau echoué sur les cailloux, surtout comme le dit Lopo qu'il est descendu "à pied" du bateau, cela ne se déséchoue pas, cela se découpe!

A la SNCM les bénévoles sont de plus en plus difficile à recruter car de plus en plus démotivé par des zouaves de ce genre qui se plaignent mal à propos: C'est une société de sauvetage des êtres humains, pas du matériel!

samedi 04 juillet 2015 02:14
Identit_daniel
daniellouis

J'approuve ...
Notions trop souvent perdues de vue : la SNSM a pour mission d'abord de sauver les individus, ensuite le bateau, si elle peut, sans mettre en danger son propre équipage et son propre canot

samedi 04 juillet 2015 10:01
Missing
frablo

Ayant fait partie de la chaîne décisionnelle du sauvetage, et ayant eu en tant que plaisancier besoin de la SNSM, j'avance qu'il n'y a pas que des premiers de cordée dans cette institution, même si bien souvent les incapables ne sont pas à la barre, et heureusement en très faible minorité.
Et je l'ai déjà dit à de multiples reprises ici, pour en avoir fait partie, le remorquage ne consiste pas à passer une remorque, c'est un métier à part entière.

samedi 04 juillet 2015 11:48
2016-02-15_1134
1
Yves (.)

A quoi bon rappeler tout ça.
A rien.
Ca revient comme une marotte au moins une fois par an.

Pour 2015, c'est fait.

samedi 04 juillet 2015 03:13
Missing
3
(longcours)

Doit on en deduire comme l'écrivait Arsene06:

"Sont incompétent à la navigaution puisqu'ils s'échoue..."
" risquent leur matériel et leur vie pour son bateau qu'il n'a pas sur garder loin des cailloux..."
"marre des gars qui tombent en panne d'essence," (ou de moteurs !?)

samedi 04 juillet 2015 10:55
Missing
1
laro

Merci Arsene06.
Continuez votre benevolat. On a besoin de vous. Il est tjrs bon de remettre les pendules à l'heure et les points sur les i.
Il n'y a pas que des zouaves qui naviguent, alors pensez à eux

samedi 04 juillet 2015 08:17
Missing
(Mady)

Le navigateur va faire ce qu'il faut pour son bateau, blessé, encouragements.
Fil récurent comme la coti snsm merci de me l'avoir remis en mémoire.

samedi 04 juillet 2015 08:42
Missing
2
laro

A propos de remorquage : Jeudi 1/7 un voiliers environ 35 à 40 pieds a dématé près du mole pétrolier à La Rochelle. La SNS 144 est restée à couple un long moment pour l'aider et l'a remorqué jusqu'aux Minimes, d'abord avec une remorque et ensuite l'a serré à couple avant l'entrèe du chenal.

samedi 04 juillet 2015 08:44
Dsc04108
siriusain

plus grand respect pour les volontaires de la snsm , encore l'an dernier j'ai sortie de la merde un plaisancier du dimanche qui avait tout simplement oublié de faire le plein en panne seche a 400 m de la sortie du port et qui allait droit sur les roches je lui ai donné ma reserve pour rentrer faire le plein et accompagné au port au cas ou besoin d'une prise en remorque

samedi 04 juillet 2015 10:07
Stonehenge-2april2009
2
matelot33

Bonjour à toutes et à tous,
@lancelot80, pourquoi réactualiser une fortune de mer qui s'est passée il y a plus de 3 ans ?
Si c'est un débat sur les missions de la SNSM et la façon dont elle l'ait remplis, il fallait ouvrir un nouveau sujet et non pas le traiter à partir du récit de @lopo qui ne me semble pas neutre dans l'examen des faits circonstanciés.
Bien cordialement

samedi 04 juillet 2015 10:42
Dsc04108
siriusain

on voi des choses très particulières sur l'eau , parfois du grand n'importequoi , un peu plus de rigueur avant le départ pour passer une bonne journée

samedi 04 juillet 2015 11:16
Missing
2
lancelot80

@matelot33
effectivement, j'ai réactivé un sujet passionné mais....sans le savoir et surtout sans prévoir ce qu'il allait déclencher. Bref, je ne suis pas un habitué du site et suis tombé par hasard sur le message de lopo, en suivant un lien dans le cadre d'une toute autre recherche sur Google.
Le début du message de lopo m'a tout d'abord animé de compassion, la suite m'a virée à l'indignation tant elle était de mauvaise foi. Et j'ai répondu, sans même voir que le message avait déjà 3 ans.
Mais maintenant que j'ai lu le débat initial de 2012 et ce que mon message suscite aujourd'hui, je suis très intéressé par le débat. Il est une vitrine à lui tout seul de ce que devient la société, il est surtout illustratif de la dégradation de l'état d'esprit et du comportement d'une part de la population. Il est aussi le témoin, dans une moindre mesure, que beaucoup ne savent pas ce qu'est la SNSM et comment elle fonctionne.
Je n'ai pas le temps de poursuivre aujourd'hui mais j'y reviendrai plus tard, pas rapidement car je m'absente bientôt pour les vacances.
Cependant je peux dire que lopo m'a avant tout été sympathique. Barrer un Chassiron gc m'indique qu'il est très vraisemblablement amoureux de la mer et de son bateau car ce bateau n'a rien à voir avec les "bavaria" d'aujourd'hui. Depuis que j'ai vu la photo (lien lu plus haut http://www.sudouest.fr/2011/12/31/son-voilier-s-est-drosse-sur-les-rochers-593331-2733.php ) où l'on peut voir le régulateur, je suppose que lopo est un navigateur confirmé. Mais après avoir connu une avarie ou commis une erreur, ou les deux, il est comme beaucoup de gens maintenant, lui faut impérativement trouver un coupable. Impossible de porter seul le poids de ses turpitudes. La société est de plus en plus comme lopo, c'est toujours la faute à l'autre, il faut un coupable à tout. Alors on va le chercher chez ceux qui ont apporté de l'aide. C'est la faute au médecin qui a mal soigné, la faute aux pompiers qui ne sont pas arrivés assez vite, la faute à la snsm qui n'est peuplée que d'incompétents, et lopo ajoute, pour bien s'innocenter, que les assureurs et experts le disent aussi !!!
Et pourtant, c'est pas la snsm qui l'a foutu au sec son bateau, c'est bien lui et personne d'autre.
A bientôt

samedi 04 juillet 2015 12:25
Missing
4
(longcours)

Certes Lopo a une réaction tranchée mais certaines autres répliques sont du même acabit et même pire car Lopo se contente de faire des remarques (justifiées ou pas ) sur ce qui lui est arrivé, c'est à dire sur un cas et une situation alors "qu'en face" on peut lire des choses bien plus caricaturales car ce sont des généralisations du style :
"Ils prennent des risques où... Sont incompétent à la navigaution puisqu'ils s'échoue... "
Qui démontre entre autre une méconnaissance de l'histoire maritime Française et des fortunes de mer alors juste un rappel parmi ces incapables :

"Éric (Tabarly) était tellement curieux des rivages nouveaux que je ne me souviens pas d’une escale où nous ne nous soyons pas échoué…" Titouan Lamazou
et aussi VDH sur une plage Australienne, Francis Joyon sur des rochers Bretons, Moitessier (un peu partout :) ), vedette des douanes en Polynésie, SNSM aussi un peu partout (Bretagne Reunion), chalutiers un peu partout aussi, cargo, porte containers, pétroliers (tous des professionnels ou des marins expérimentés) alors ecrire une telle affirmation en généralisant c'est (au moins ) du même niveau que celles de Lopo.

Des problèmes de barre cela aussi arrive "à des gens très bien" Tabarly, Kersauzon....
Tout ces exemples cités ont peut etre pour cause initiale une imprudence, une erreur , la faute à pas de chance ...mais de la à en déduire que cela n'est le fait que de gars bénéficiant de ce jugement :

"Trop de plaisanciers devraient quitté le plan d'eau, comme Lopo.

Ils prennent des risques où... Sont incompétent à la navigaution puisqu'ils s'échoue... "

Il y a aussi mon incompréhension devant une affirmation telle que celle ci :
"Et oui, nous ne souhiatons plus remorquer les bateaux!"

Alors que nous sommes plusieurs à avoir expérimenté exactement la situation inverse : on nous a refusé de remorquer un autre bateau car "remorquage réservé pour la SNSM" :)

samedi 04 juillet 2015 13:32
Dscf8058_edited
hi

Il n'y a que les cons qui ne font pas de conneries !

samedi 04 juillet 2015 14:05
Missing
1
(longcours)

Tu me remonte le moral ! car vu le nombre de conneries que j'ai faites dans ma vie j'avais plutôt tendance à me classer dans ce que plus haut l'on qualifie de "gros C..."

A moins que je ne sois tout simplement l'exception qui confirme la règle

Mdr je replonge dans l'introspection

samedi 04 juillet 2015 14:24
Missing
Bordille

snsm: sans nous s'est mieux!

samedi 04 juillet 2015 17:53
Stonehenge-2april2009
1
matelot33

Bonjour à toutes et à tous,

Quelques chiffres extraits de :http://www.snsm.org/page/transparence-financiere
- 50% des personnes sauvées en mer le sont par la SNSM
- Le sauvetage des personnes physiques est gratuit
- Pourtant en cas d'urgence : "une heure de vol d'hélicoptère est évaluée entre 5 000 euros (pour un hélicoptère de la Sécurité civile) et 15 000 euros (pour un Caïman de la Marine nationale)".
- "Les frais de sauvetage de la vie humaine sont intégralement pris en charge par l'Etat", rappelle la préfecture maritime de l'Atlantique. "La vie humaine n'a pas de prix".
- 7594 personnes secourues l'année dernière
- 7000 bénévoles
- budget de 25 millions d'euros dont environ 75% sont financés actuellement par les dons.
Comme vous le savez,le don est associé à la perception personnelle des valeurs véhiculés par l'association.
Bien cordialement

dimanche 05 juillet 2015 08:35
Missing
(longcours)

Juste quelques précisions :

-les heures de vol sont payées à 100% par nos impôts et taxes
- 7594 personnes secourues cela comprends bien les "gros C..." remorqués et assistés ?

Par ce que les remorquages sont toujours effectués par la SNSM (contrairement à certaines affirmations)

http://www.snsm.org/actualite/un-remorquage-reussi-pour-la-snsm-de-propriano
http://www.snsm.org/galerie/photos-dun-remorquage-de-cachalot-snsm-propriano-corse-mai-2014
http://www.ouest-france.fr/cordage-dans-lhelice-un-chalutier-remorque-par-la-snsm-3369381
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=909476705770663&id=816236981761303
http://www.ouest-france.fr/snsm-fermanville-un-voilier-assiste-et-remorque-au-port-de-cherbourg-3456173
http://www.varmatin.com/bandol/a-bandol-le-skipper-secouru-par-la-snsm-abandonne-son-navire-a-terre.2086894.html

Et si vous voulez des chiffres un peu plus "fouillés" je vous conseille quelque chose comme cela (cherchez le plus recent ...j'ai la flemme :) ):
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Bilan_2012_CROSS_MEDITERRANEE-2.pdf

Par ce que sinon vous avez des "glissements" entre assistés et secourus et à la fin vous avez un seul intervenant qui annonce plus de secourus à lui seul que pour tout l'ensembles des moyens de secours maritime réunis .

dimanche 05 juillet 2015 09:26
Missing
(longcours)

https://www.premar-atlantique.gouv.fr/uploads/atlantique/bilan-2014-3.pdf

https://www.premar-mediterranee.gouv.fr/dossiers/bilan-annuel-cross-mediterranee-2014.html

A la lecture des remarques présentent sur ces rapport on peut , me semble t il , deviner que l'idée d'un permis voiliers fait son chemin...

dimanche 05 juillet 2015 09:46
Missing
1
Arsene06

Comme g put le lire plus haut les remorquages sont toujours effectués par la SNSM... Bon... Tu es bénévole??? Tu est mieux informé que moi?? Non!!! Parfois on est amené à faire encore des remorquages, mais seulement et seulement si une boite privé ne peut intervenir assez rapidement et que l'on évitera ainsi un échouage...
Mais, je vais vous donner mes stats dans le coin:

-Panne d'essence
-Panne de batterie car le frigo est à fond pour les bières...
-Echouage sur des rochers pourtant connu, signalé ect... Certains cailloux doivent trop ressembler à des rond points...

Les "vrais" sauvetage sont rare. Heureusement.

La majorité des gens indiqués plus hauts sont des irresponsables qui prennent leur embarcations comme on prend sa voiture, sauf que la frustration de la route et de ses régles fait qu'ils se croient tout permis en mer!!!

Je sais que cela fait cliché, mais... C'est très très rarement des voiliers...

Mais à lire certains ici, cela me confirme dans ma décision de me barrer. J'en ai marre des ingrats, mauvais coucheurs qui nous prennent pour un service public à leur complet service... Qui voudrait que l'on risque notre vie pour sauver leur machin qu'ils ont planté sur un rocher "mais c'est mal foutue quand même, la mairie devrait mettre une pancarte", et j'en passe des réflexions idiotes.

D'année en année c'est de plus en plus grave! J'en ai marre. D'ailleurs, les SNSM ont de plus en plus de mal a trouver des bénévoles, et pour cause...

dimanche 05 juillet 2015 12:42
Missing
3
(longcours)

" Bon... Tu es bénévole??? Tu est mieux informé que moi??"
reponse à la première question : plus ! il y a bien longtemps jeune marin professionnel je l'ai été ...sans doute bien avant toi qui pourtant t'en glorifie c'était il y plus de 40 ans

réponse deuxiéme question: perso lorsque je veux une réponse à peu près fiable je fais des recherches je ne me contente pas de "rumeurs" donc voir les liens que j'ai mis plus haut
Tu pourra par exemple y lire la proportion d'interventions concernant les voiliers, et même les notes faites sur ces rapport concernant les intervention pour remorquage (hors entrèes de ports) pour remorquer des voiliers en panne moteur... on ne peut compte tenu des chiffre parler de "très très rarements".
D'autant plus si l'on prends la peine de réfléchir et de rapporter les pourcentages d'interventions au pourcentage de chaque type de navire et de propulsion dans la zone concernée.
Intéressant aussi de voir le nombre d'échouement dans une zone quasiment sans marée et avec de très faibles courants.

Malgré cela même si j'étais toujours bénévole je n'en viendrais pas à employer les termes que tu emploi vis à vis des autres plaisanciers qui forcément sont des "gros C..." ou alors au mieux "des zouaves".
Que tu ai des "états d'âmes" cela peut être compréhensibles, la solution serait sans doute que les remorquages soient exclusivement fait par des professionnels qui n'auront pas d'état d'âmes ,ou alors si ils en ont mettrons leur mouchoir par dessus pour simplement faire leur boulot.

Jusqu'à ce jour nous n'avons jamais eu besoin d'assistance (mais cela peut nous arriver demain !) nous avons souvent : remorqués, déséchoués, aidés notre prochain sans pour autant leur donné les qualificatifs d'on tu les affuble.
Dans un autre fil je racontais que grâce à ces "mauvais" plaisanciers nous avons même appris certaines astuces et que lorsque nous étions mouillé en Croatie nous avions même par 3 fois dans la même journée remonté notre mouillage (guindeau ) pour aller aider un "C..." sic
J'espère simplement que le jour ou cela sera notre tour d'etre dans la M... soit suite à une erreur (ben oui moi je fias des erreurs !)ou la faute à pas de chance , il y aura dans le secteur des gars avec le même etat d'esprit : aider sans rien attendre en retour , juste donner un coup de main , pour l'équipage ( souvenir ému d'un runabout en panne couvert de superbes créatures dénudées ...non non ce n'étais pas des connards de plaisanciers : ils avaient donnés leur bateau en entretient et le chantier du coin en posant des nouveaux piquages sur le réservoir avait laissé tomber toutes la limaille dans le réservoir ...) ou pour sortir des voiliers de la plage ou un orage les avait échoués, ou du rocher ou ils s'empilaient tous consciencieusement les uns après les autres.

J'espère simplement que le jour ou nous nous rencontrerons ce sera toi qui aura besoin d'assistance car au moins tu peux etre sur que même si ta situation est le fruit d'une grosse connerie tu n'aura pas droit à des noms d'oiseaux :)

Nota comme nous n'avons jamais rien demandé que cela soit pour remorquage, déséchouement, assistance...on peut dire que nous sommes aussi des : bénévoles

dimanche 05 juillet 2015 13:48
Missing
1
frablo

A sa décharge, plus on se rapproche de l'été et de la méditerranée, plus la densité de gros cons est importante.
Je tire mon chapeau aux bénévoles du Sud, pas spécialement pour le travail accompli, mais plutôt pour leur patience. Remorquer des heures un abruti qui n'a pas ouvert l'évent de sa nourrice, ça demande un gros travail de maîtrise de soi.

dimanche 05 juillet 2015 14:09
Missing
1
(balise29)

en meme temps ...si la SNSM remorque ce type de bateau avec le pb cite ...

dimanche 05 juillet 2015 14:21
Parquette1109d
1
Litiri

Je m’aperçois et j'en suis heureux que ce fil est principalement dédié aux méditerranéens qui semblent être tributaires des "privés" pour venir les "sauver". Et qui plus est, ils trouvent çà normal.
Est-ce qu'ils se sont posé la question de savoir qui viendrait les chercher à la suite d'un "Mayday ? M'étonnerait fort que ce soit le "privé" en question !
Et non les gars; pour aller vous chercher dans toutes les conditions, ce sera ... la SNSM; ne vous en déplaise ...
Cela en Manche et Atlantique on l'a bien compris et on soutien cette association moralement et financièrement.
Si effectivement le secours à la personne est gratuit (et c'est heureux), le secours aux biens, ne l'est pas et c'est heureux.
Par contre ce serait bien que ceux qui contribuent à la sauvegarde de la vie humaine, puissent trouver en retour un moyen de se rétribuer. Le remorquage, tant décrié ici en est un parmi d'autres.
Savez-vous par exemple que alors que le budget de la SNSM est principalement alimenté par les dons (merci à vous), seuls 5% des plaisanciers donnent. A comparer aux 100% côté RNLI !!!
Savez-vous que la station doit couvrir à hauteur de 25% , la construction d'un nouveau bateau ?
Savez-vous que 100% du budget entretien de ce même bateau entre dans le budget global de la dite station ?

A vous ...

dimanche 05 juillet 2015 14:25
Missing
(longcours)

Juste pour relativiser par les chiffres certaines impressions :

Répartitons des interventions par genres d'activité (Cross Corsen ):
voiliers 23 %
Bateaux à moteurs 39%

Répartition des immatriculations des navires de plaisance (France ) :

voiliers 196108 21,28% de l'ensemble
moteurs 725309 78,71% de l'ensemble

Soit voiliers 37% des interventions pour 21,28% de la flotte
Soit bateaux à moteur 63% des interventions pour 78,71% de la flotte
Ou si je ne me trompe pas ramené à 1% de la flotte:

voiliers 1,738% des interventions plaisance
moteur 0,80% des interventions plaisance

Ben oui je sais cela contredit un peu certaines affirmations les "très très peux" de voiliers deviennent (sauf erreur de ma part ) le double des interventions concernant les bateaux à moteur, une fois ramené au nombre de bateaux immatriculés.

Pour être honnête il faudrait faire le calcul avec les chiffres de la France mais sur le rapport concernant la med seules 4 pages face à 44 plus détaillées sur l'autre mais si quelqu'un à les chiffres il peut s'amuser.

dimanche 05 juillet 2015 14:27 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
(balise29)

comme quoi Long Cours ..les stats c'est un metier ..

quelle reponse souhaites tu ..on va trouver la sous categorie de ce rapport qui aller dans le sens que tu voudras

dimanche 05 juillet 2015 14:35
Missing
1
Arsene06

Longcours, au lieu de lire des chiffres va sur l'eau et va voir par toi même! Pour ma part en quelques années de bénévolat, je répète, en tout cas dans mon coin: très très peu de voiliers! Disons, que sur les interventions auxquelles j'ai participées, trois au quatre voliers en réelle panique avec de bonnes raisons de se faire secourir et peut-être une soixantaine d'interventions sur des moteurs... Comme je le disais plus haut: panne de batterie du au frigo, qui viens derrière la panne d'essence...

dimanche 05 juillet 2015 15:02
Missing
1
(Mady)

Au contraire longcours en recentrant sur les stats clarifie un point de vue et permet de se mettre a jour sur un sujet, en ce qui me concerne. Après on peut toujours discuter méthodo.
Une observation tout de même : Ici il y a un échantillon significatif de la population plaisance et toutes sortes de compétences et d'expertise mais qui émet les hypothèses H0 et qui en exploite les données ? Y'a pas de stats made in h&h ?

lundi 06 juillet 2015 07:30 *** Message modifié par son auteur ***
04
plongeur 84

Bonjour à vous tous
Je ne comprends pas pourquoi le sujet n'est pas fermé.
La SNSM vient à notre secourt ,il n'y a aucune critique à lui faire. Certaines bases font avec les moyens qu'ils ont, mais il est vrai que la critique est facile .Si un jour vous avez besoin de la compétence de ces bénévoles vous changerez votre avis mrs les critiqueurs (pour une fois que vous avez l'air de savoir où vont vos impôts)

Jean
Photo de la vedette de Campoloro

dimanche 05 juillet 2015 15:36
Missing
(balise29)

justement ...c'est la question centrale ...impots or not impots?

dimanche 05 juillet 2015 15:49
Avatar
UGO

Le nombre de fois en Méditerranée j'ai entendu des appels à l'aide par VHF , une fois pour un voilier parce que le vent était tombé et s'il voulait rentrer au port, plusieurs fois pour panne d'essence, j'espère qu la SNSM, fait payer chère ce genre d'appel.
Une fois sortant d'un mouillage à Minorque au moteur mon hélice remonté par un Professionel!! se détache . Du coup connaissant le port de Pollença j'y ai fait mon entrée à l'ancienne sous génois no problème. Sans embêter personne.

dimanche 05 juillet 2015 16:23
Identit_daniel
daniellouis

des noms ! des noms ! afin qu'on n'aille pas voir ce pro....

dimanche 05 juillet 2015 18:19
Missing
(balise29)

UGO le Boss ( j'ose pas le Dieu ) ....dis nous comment ils font ceusses qui n'ont pas de voiles...

dimanche 05 juillet 2015 18:48
Missing
Bordille

pareille,j'ai souvent naviguer en med,mdr ,quand monsieur s’occupe de la manœuvre et que c'est maman qui parle a la vhs:
maman: allo , ont est sur canal 16 quelqu'un nous entend?
snsm: fort et claire, quel est la station qui appel sur 16?
maman (voie agitée) mon fils a un problème
snsm (tres calme): quel est le nom de votre bateau svp madame?
maman(toujours sur 16) oh je suis pas sa femme, je suis sa mère
snsm: .....le nom de votre bateau et ou vous situer vous?
maman: oh ben ont est pas loin de la cote...
snsm: ont dégage 11 svp
maman: attendez j'appelle mon mari qui est en train de l'aider,je sais pas comment sa marche le téléphone.
snsm:............
le mari: allo
-........
le navire (je dirais pas le nom) pour la snsm sur le canal16
snsm: quel est la station qui appelle la snsm?
le mari donne l'identité, n’insister pas je ne vous la donnerais pas ici :)
snsm:très bien , ont dégage 11 svp?
le mari: pardon je vous entend pas! vous avez dit quoi?
snsm: appuyez deux fois sur 1
le mari:vous voulez que je passe sur 11?
snsm:...........
le suite et simple et la snsm et coutumière l'été de ce genre de narvalot. panne d'essence a 2mile du port......mais vous inquiété pas la glacière elle , ne manquais pas de carburant.....

dimanche 05 juillet 2015 18:51
04
plongeur 84


Incroyable ............. MAIS VRAI!!! Malheureusement
Jean

lundi 06 juillet 2015 08:34
Missing
aikibu

Il semble que "longcours" a fait le tour du probleme en precisant que depuis longtemps la SNSM doit :
Sauver les vies gratuitement
Facturer les remorquages
Ce qu'elle fait parfaitement....
Tout le reste n'est qu'approximations fumeuses, meme ceux qui "y sont allé" ....Pourquoi parler de "risquer sa vie" quand il s'agit d'aller porter de l'essence à un individu peu soigneux ( je pese mes mots n'est ce pas) ou remorquer un zozo en panne de vent en mediterranée par une mer d'huile.
Comme beaucoup j'ai eu besoin de la SNSM, ils sont venus, m'ont remorqué, m'ont facturé, point.( avarie de barre à 300m d'une cote rocheuse avec vent portant à terre,mouillage qui a tenu.50m de chaine pour 20m d'eau avec CQR)
De plus et c'est normal le paiement de ces remorquages arrondi leur "fin de mois" et pourrait eventuellement arrondir egalement la prime de mer des benevoles....

dimanche 05 juillet 2015 18:54
Missing
Arsene06

La prime de mer des bénévoles... Elle est d'une part ridicule, mais c'est une tradition, et la grande majorité, comme je l'ai fait, la redonne à la SNSM. Et oui, parfois on prend des risques pour des couillons qui se sont mis en difficultés par imprudence! Et on prend aussi quand on prend en remorque des gens peu dégourdie... Il y a des accidents. Sans oublier, c'est vrai, que les bénévoles ne sont pas tous forcément très expérimentés en mer... Mais au moins ils sont volontaires.
Mais c'est bien cette discussion je trouve, il y a 15 ans en arrière elle n'aurait même pas eut lieu, personne n'aurait eut l'idée de critiquer des bénévoles dans le cadre d'une mission que l'état n'est pas en mesure d'assurer ... C'est ce que j'appel "on me dois", "ils ont l'obligation de "... Cela me conforte dans mon départ et de redevenir l'égoîste voileux que j'aurais du rester.
Faites la morale, critiquer ceux qui font quelque chose, décredibilier... Vous avez de l'énergie à dépenser, c'est bien, faites le positivement, c'est mieux.

dimanche 05 juillet 2015 22:22
Dscf8058_edited
3
hi

A mon avis, arsene, tu t'y prends très mal pour défendre le bénévolat de la SNSM... D'une part, les avis et expériences relatés sur un forum ne sont certainement pas représentatifs, d'autre part ta perception des plaisanciers que tu as participé à sauver n'est probablement pas non plus représentative...

dimanche 05 juillet 2015 22:32
Img_0491
Calou

Tu t'exprimes avec tact, Hi ! J'adore !

Arsene06 : "...redevenir l'égoîste voileux que j'aurais du rester." A ce stade, cette(ta) décision s'impose. Tu as donné et tu sais partir au bon moment. Bravo !

lundi 06 juillet 2015 09:00
Img_0531
Tankried

T'es fatigué d'avoir donné, Arsène...
N'ai pas de honte ni de scrupule à lacher le morceau. Et merci!!

Gael / SNS 090

lundi 06 juillet 2015 16:39 *** Message modifié par son auteur ***

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums