Tous les forums > La Taverne > Élimination des cimetières de bateaux en Bretagne
148
SILLAGE

Élimination des cimetières de bateaux en Bretagne

Vu à la tele, de sombres imbéciles fonctionnaires du territoire où je ne sais quelle administration idiote veulent faire évacuer les épaves squelettiques des anciens thoniers,des rias et vasières, jugement à Quimper ces jours ci
Je fais mon possible pour aller insulter ces crétins.

samedi 02 décembre 2017 21:10

Liste des contributions

  • :mdr: Calypso2 dimanche 03 décembre 2017 10:09
  • Etel: Darwin dimanche 03 décembre 2017 10:51
  • . Yves (.) jeudi 14 décembre 2017 08:05
Missing
2
vibrisse

jusqu'au jour ou ton gamin perdra sa vie en tombant d'une épave abandonnée...

samedi 02 décembre 2017 21:14
Missing
17
Gradlon

Il faudrait aussi raser le Mont Blanc. Trop de gens se cassent la pipe en l'escaladant.

dimanche 03 décembre 2017 01:46
148
6
SILLAGE

C'est pas très malins, tu les enfermes les gamins ou tu les éduques?

samedi 02 décembre 2017 21:20
148
1
SILLAGE

@ vibriss .t'es peut être un de ces fonctionnaires?

samedi 02 décembre 2017 21:22
Missing
2
vibrisse

les cimetières de bateaux n'existent pas ...les épaves abandonnées oui .

un fonctionnaire , je ne sais même pas ce que c'est ...mais ils ne doivent pas comprendre ton analyse ..bois = cimetière , plastique = épave ..

( éduquer...ca fait un peu ... )

samedi 02 décembre 2017 21:29 *** Message modifié par son auteur ***
5653
17
Polmar

Ils ont bien été capable de raser le petit hôtel plein de charme tout seul sur la pointe du Raz.
Pour construire à peine plus loin une foire à touristes.

samedi 02 décembre 2017 21:58
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
dimanche 03 décembre 2017 10:09
Jem
bil56

ppfffff ............;

dimanche 03 décembre 2017 14:24
Maita_medium
Nathis

@sillage, tu as un lien?

samedi 02 décembre 2017 22:03
Missing
vibrisse

Polmar

as tu connu la foire a touristes précédente ?
( l'hôtel méritait peut être d'être sauvé ...)

samedi 02 décembre 2017 22:07
20160326_184434
29
Capolarge

Désolé, quitte à paraître pour un irresponsable, @vibrisse, je m'élève systématiquement contre toute volonté d'aseptiser le monde et de croire que l'on peut réduire le risque à zéro. La vie est par définition dangereuse, et la meilleure protection de l'enfance n'est il pas de lui en donner conscience ? J'ai même connu un maire dans un petit village proche de chez moi, qui voulait imposer un couvre-feu les jours de brouillard (véridique) pour être sur de ne pas avoir à gérer d'accident dans sa commune. Je suis du sud, j'ai adoré ces épaves. Elles témoignent à la fois du passé et enseignent en même temps la dangerosité de la mer. Elles sont beaucoup plus éloquentes qu'une plage gardée, bien rangée, contrôlée pour que les assurances et les pouvoirs publiques n'aient surtout rien à payer ni à se reprocher.

samedi 02 décembre 2017 23:55
Missing
vibrisse

NIMBY ...c'est bien ce que tu soutiens , un cimetière d'épaves en plastiques ne te gène donc pas ..et par extension les poubelles à ciel ouvert .

ìl faudra juste nous donner la position du curseur ...

Pour rappel , le seul "cimetière " autorisé est celui de Camaret mais ici on parle d'épaves abandonnées.

dimanche 03 décembre 2017 00:49
Maita_medium
2
Nathis

Je pense que sillage parlait des epaves en bois.

Les tas de plastiques doivent bien sur etre enlevés.

dimanche 03 décembre 2017 06:27
Missing
1
Gradlon

Bien sûr, il faut éliminer nos bateaux hors d'usage. Mais le zèle administratif va au-delà. Il ne reste que onze cimetières de bateaux en France dont deux dans le Morbihan. Celui des vieux thoniers de la rivière d'Etel au Magouer est régulièrement menacé d'élimination. Il y a autour de ce musée vivant du patrimoine maritime une forte mobilisation pour sa préservation.

dimanche 03 décembre 2017 07:25
Missing
1
1948

Pour etre en BRETAGNE pour la securité des enfants il y a des menhirs et dolmens c'est haut et dangereux pour les enfants gardons ce patrimoine et respectons les marins qui ont disparus sur ces bateaux, il y a aussi sur le BLAVET beaucoup de carcasses

dimanche 03 décembre 2017 09:15
Fritz_ze_cat
16
fritz the cat

ces navires en fin de vie sont un témoignage de la science de l'homme
c'est autre chose de construire une coque en bordé classique ,que d'en faire une dans un moule avec des résidus de pétrole ..
laissons les finir leur vie dans les vasières et parlons 'en aux enfants
malheureusement dans une ou deux générations elles auront disparu naturellement comme tout ce qui est biologique ..
alain

dimanche 03 décembre 2017 09:20
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
5
Calypso2

ah oui alors je passe des heures a regarder les assemblages de bois et la construction de ces épaves : ils étaient tres ford nos ancêtres avec de simples rabots et une erminette

dimanche 03 décembre 2017 10:14
Img_1120
9
Papy-Zoom

Ils vont aussi enlever ceux-la ?

dimanche 03 décembre 2017 10:01
Img_0568
Sápmi

Aïe, ma première affectation......

dimanche 03 décembre 2017 12:19
Missing
Hériona-team

ces en cours

lundi 04 décembre 2017 11:56
Wild_bill
1
cowboy bebop

C'est en cours ou ces en-cours... On pourrait raccourcir avec un "C" tout court... Ou plus court... Un encours. Aller, je me sauve avec mes blagues pourries qui n'on plus cours.

lundi 04 décembre 2017 13:40
Francis-2
12
courtox56

Oui Landévenec ce n'est pas très proche de la nature, l'acier rouille. Si la rivière avait été plus large notre dernier porte avion conventionnel serait à rouiller ici.
Petit à petit ces épaves, vont se faire désamianter à Brest puis se faire détruire ailleurs, comme l'énorme Colbert qui écrasait la rivière de toute sa masse.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cimeti%C3%A8re_des_navires_de_Land%C3%A9vennec

---
Pas touche à notre petit cimetière de l'ile Berder.
http://www.pbase.com/debetencourt/cimetieres_de_bateaux_berder
Aucune nouvelle épave n'est venue souiller ce bel endroit de nature et de vieux bois retournés à l'état naturel sous les arbres qui les ont fait naitre.
---
Proche de Lamor plage, Kernével n'est pas tip top.
https://www.youtube.com/watch?v=O9ZeRVfUF50

---
Le paradis du photographe, le cimetière de bateaux de Kerhervy proche de Lanester. Jeux de lumière entre les arbres et les vieux morceaux de bois dans l'eau, la vase, permettent aux débutants de s'exercer à la prise de vue sous tous les angles, pendant des heures, pendant que l'animateur se repose sur un banc devant une petite bière.

----
Loin des bruits des touristes, le cimetière de Gavres est un repos pour les yeux et les oreilles.
http://www.helenesf.fr/2016/11/le-petit-cimetiere-de-bateaux-de-gavres-dans-le-morbihan.html
--
Celui du Bono est à deux pas du cimetière paysagé pour les humains. Là c'est pour moi.
---

Celui de "Le Magouër", situé à Plouhinec, face au port d’Etel, héberge un cimetière de vieux thoniers. La municipalité avait envisagé de le détruire en 2014 pour la sécurité des touristes. Une association a réussi à garder cette mémoire de nos anciens.

---
Il y en a plein d'autres, mais seulement 2 sont "officiels"

---
Entre photographes on s'échange ce lien pour trouver des destinations insolites pour nos Ateliers Photo
http://www.photographierlabretagne.com/cimetieres_bateaux.php
--
Aller partout, téléphoner aux mairies, aux syndicats d'initiative, à la région, aux agglomération pour exprimer votre bonheur d'y aller. Demander à les garder, en aménageant des aires de repos ombragés face à ces mémoires vivantes.
--
J'ai sorti mes tripes dans ce post !!!

dimanche 03 décembre 2017 10:30 *** Message modifié par son auteur ***
Iri2
2
LaTortue

les vieux cimetières de bateaux en bois ne gênent pas grand monde et sont de jolis sujets pour la photo...

par exemple: http://www.breizhscapes.com/morbihan---mor-bihan.html

dimanche 03 décembre 2017 10:15
Portrait-desert
1
Darwin

Tout à fait! Je donnais souvent rendez-vous à des amis photographes parisiens sur ces spots. Très belles photos.
Le problème de toutes ces réglementations à la con c'est que ces gens se rendent parfaitement haïssables. Alors quand vient le moment de nous demander quelque participation c'est un petit bonheur que de les envoyer se faire foutre, poliment bien sur.
Pour celui qui s'inquiète pour ses enfants, "Ofcourse" juste leur demander d'arrêter les pétards et la bistouille avant l'escalade, mais bon c'est valable pour tous les sports.
Je me suis souvent posé la question s'il n'y avait pas des bureaux ou en guise de "Pre-job meeting" On n'annonçait pas "Comment on va les faire chier se matin!".

dimanche 03 décembre 2017 10:54 *** Message modifié par son auteur ***
2016-02-15_1134
Yves (.)

Ah bah, s'il suffit de remplacer le mot "décharge" par celui de "cimetière", pour faire pleurnicher les plus fragiles dans nos chaumières, alors protégeons les cimetières de nos biens de consommation.
(En plus, les oiseaux en raffolent et ça fait de belles photos.
Et plus tard, nos enfants sauront ce qu'on bouffait !).

dimanche 03 décembre 2017 10:31
3dauphinsmini3
5
CLK

"Epaves de l’estran, témoignez du mystère :
Inutiles, blessés et puis morts ils sont beaux.
Affalés sur la grève, perdant leurs oripeaux,
Les bateaux ne sont pas des objets ordinaires"

J'ajoute une distinction importante : les bateaux classiques en bois sont biodégradables, instinctivement ils ne choquent pas le passant car ils apparaissent comme un élément sorti de la nature par un admirable travail humain et en voie d'y retourner. Les épaves en acier ou "plastiques" eux ne sont perçus que comme des poubelles à éliminer.

dimanche 03 décembre 2017 10:35
Avatar
2
hi[ves]

Patience ! Dans 30, 40 ou 50 ans, nos descendants viendront photographier de vieilles coques en plastique jauni par le temps qui passe, en se remémorant cet admirable geste de projection de fibres, vu dans une vieille vidéo sur Youtube, de nos ancêtres qui savaient déjà élaborer des coques aussi étanches que fines et lisses... Et de regretter qu'en 2070 ce soient des robots qui s'en chargent...

dimanche 03 décembre 2017 11:34
Portrait-desert
1
Darwin

Etel:

dimanche 03 décembre 2017 10:51
Avatar
1
KROZ AVEL

Libre a chacun d'être pour ou contre, mais je ne pense que pas que ces épaves sont abandonnées pour le plaisir des yeux, des peintres et des photographes, mais uniquement pour raison économique en l'absence de filière de déconstruction navale, qui d'ailleurs ne fait que de monter en puissance, nécessité absolue avec les bateaux plastiques.
A titre perso, une coque bois toute pourrie en fin de vie, j'ai du mal à trouver cela joli, mais bon...

dimanche 03 décembre 2017 11:10
Portrait-desert
1
Darwin

Je vous comprends bien, concevons que toutes ces épaves de vieux bateaux bois sont quand même regroupées et ne bouffent pas le paysage. Elles sont souvent prises pour exemples pour ceux qui étudient la charpente et même des architectes.
Que dire des casses sauvages de bagnoles dont les huiles et les restes de combustibles sont bien des polluants.
De toute façon avec les coupes rases sur les dotations communales ...

dimanche 03 décembre 2017 11:24
Images
1
phil_972

Bonjour à toutes et tous,

J'aime bien Camaret et son cimetière de langoustiers mais fin septembre 2016 à l'occasion d'un déplacement en "métropole", je suis repassé par la côte nord du Finistère et au Stellach' à St Pab', j'ai fait ces photos. Devons nous admettre cette situation ?

Philippe
P-S : vous le savez sans doute, le conservatoire du littoral et ses "fonctionnaires" honnis, c'est le DAFN qui les finance

dimanche 03 décembre 2017 12:20 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi[ves]

Oui, trois oui ! Les décharges nautiques d'aujourd'hui sont les musées du patrimoine de demain, pour le plus grand plaisir des futurs nostalgiques d'un présent pas encore révolu

dimanche 03 décembre 2017 12:28
Image
Lulu2

Plutôt qu'évacuer ou détruire témoins du passé, il serait peut-être plus judicieux de les mettre en valeur, de les sécuriser et developper des informations et de la pédagogie autour, au moins pour les plus emblématiques.

dimanche 03 décembre 2017 13:26
Portrait-desert
2
Darwin

Heu... Il ne faudrait pas que cela s'aggrave. Cette petite crique devait être pourtant bien sympathique....Virez moi ces merdes!
Par ce qu'il y a une différence entre les thoniers et autres bateaux de pêche en bois, témoins d'une époque, souvent d'un lieu et carrément une vraie décharge sauvage. Alors merci pour les bignous, boum boum et autres navires de la grande course on s'en passera.

dimanche 03 décembre 2017 13:50
Missing
captainwat

bonjour; je peux me tromper (je n'y ai pas ete depuis 5 ans) mais il semblerait qu'il y aurait de nouvelles epaves de" peches bois" à Camaret? perso ça me faisait rever quand j'etais jeune, comme les epaves de dundees que l'on demolissait aux glenans pour ce chauffer le temps des stages, mais c'etait bien avant......... ah nostalgie!

dimanche 03 décembre 2017 13:42
Img_1120
Papy-Zoom

En effet, il me semble qu'il y a de nouvelles épaves à Camaret.

dimanche 03 décembre 2017 16:30
Missing
vibrisse

quelqu'un a t'il lu le sujet , que SILLAGE a bien voulu mettre en ligne ...?

dimanche 03 décembre 2017 14:29
Bug_bunny
2
PhilippeG

Oui, et je trouve inadmissible que l'état ou les cheffaillons dans leurs bureaux imposent sans concertation. Sous quel prétexte? Ils sont à ce poste par concours ou piston, ne connaissent pas le coin où ils travaillent et restent le doigt sur la couture en attendant médailles et retraite.
Que ce soit à Rostellec ou à Camaret, beaucoup de touristes font le déplacement rien que pour elles, et au retour, s'arrêtent dans un bistrot soit pour déjeuner, dîner ou prendre un pot.
Les coques bois sont un superbe exemple de travail et montrent que charpentier de marine, c'est un vrai métier.
Quelle est la différence entre les carcasses à Camaret et celles qui sont à Brest, devant le chantier du Guip? Autant de badauds, de touristes, simplement certaines coques repartiront, d'autres non.
Le bois finit par disparaître, permet de jolies photos, effets de matière ou couleur, le plastique, heu...
Par contre, pour ce qui est des coques plastiques, là, pas question de les laisser pourrir sur place.

dimanche 03 décembre 2017 16:54
2016-02-15_1134
2
Yves (.)

Les épaves de bagnoles ont aussi un intérêt historique pour les passionnés de bagnoles.
Elles ont aussi un intérêt photographique.

D'ailleurs, toutes les épaves, quelles qu'elles soient, ont leur lot de passionnés nostalgiques à l'ancienne, moulés à la louche et torchés à la main.

Les allumés de l'estran qui se pâment devant ces déchets maritimes n'ont qu'à aller les chercher, les mettre dans leurs jardins et planter des géraniums autour comme certains le font avec de vieilles charrues !

Aux beaux jours, on ira chez eux verser une larme sur le poids du passé ! :)

Ou les poser intelligemment sur les ronds-points, grande spécialité de l'esthétique routière bretonne.


Mais qu'ils nous lâchent la membrure avec ces épaves que les patrons de l'époque ont abandonnées ici ou là avec un immense soupir de soulagement sans se préoccuper ni de la gêne occasionnée ni de ceux qui les avaient conçus et construits !

dimanche 03 décembre 2017 15:16
Bug_bunny
PhilippeG

Bien sûr, Yves, que c'est une histoire de nostalgie.
Les anciens bateaux en bois ont disparus, sauf quelques bateaux de plaisance de "prestige" ou quelques bateaux de travail afin d'avoir un exemple de ce qu'était l'ancienne marine.
Dans 50 ans, ce sera des coques plastiques ou carbone qu'on verra, si elles existent encore.
Bien sûr que les patrons de l'époque les ont abandonnées ici ou là, quelques unes à Camaret, ben tien ! il ne va pas rentrer à la nage, le patron, il y a l'apéro, et fichu pour fichu, il reste là si ça ne gène personne!
Ca a du râler au début de l'abandon de ces bateaux (quoi que, j'ai vu d'anciennes photos, le cimetière est là depuis un sérieux bail), mais comme c'est un point d'attraction.
Il y en a plus en Bretagne parce qu'il y a des marées. Pour les ronds point, j'en ai pas vu beaucoup à ces endroits.

dimanche 03 décembre 2017 17:00
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Peut être que plus d'un de ceux qui ont abandonné meurs barcasses en bois d'arbre l'ont fait pour les remplacer par des navires mieux construits, dans des matériaux plus sûrs, plus fiables et plus durables.

Une barcasse en bois de 50 ans a déjà été retapée mille fois, calfaté et repeindurée à gogo. Un navire en composite ou en métal, ça ne pourri pas, ça ne fuit pas, ça ne se calfate pas, et, surtout : ça dure.

Oui, un bateau en bois, c'est le passé, mais si le passé est devenu passé c'est peut être parce que le présent offre des avantages et que le passé est périmé.

dimanche 03 décembre 2017 17:34
Image
Lulu2

Je me demande bien pourquoi les pêcheurs se font de plus en plus construire des bateaux en bois après avoir eu du plastique et du métal.
Peut-être y voient-ils quelques avantages ?...

dimanche 03 décembre 2017 23:22 *** Message modifié par son auteur ***
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Ah?

Des sources, des chiffres, un exemple d'avantage matériel?

lundi 04 décembre 2017 11:34
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

Lulu2 a raison plusieurs pécheurs sont revenu au bateau bois qui serait plus adapté au metier selon eux

lundi 04 décembre 2017 11:51
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

"Plusieurs", c'est différent de "de plus en plus"...

Et sais-tu en quoi un navire plus cher à fabriquer comme à entretenir serait plus adapté?

lundi 04 décembre 2017 12:01
Image
Lulu2

Des sources ? Ce que je vois dans les chantiers. Mais si tu consultes la presse, tu verra qu'on se remet à construire des bateaux de pêche en bois depuis plusieurs années.
Pour en avoir parlé avec des péchous, il les trouvent plus agréables à la mer, plus faciles en entretien et pas plus cher que les autres à construire.
Tiens ! Imagines-tu qu'un chalutier en plastique osmosé peut s'arrêter 6 mois pour faire sécher sa coque ?

lundi 04 décembre 2017 11:56
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Je n'imagine pas plus qu'un chalutier en composite puisse être arrêté qu'un chalutier en bois doive l'être pour être calfaté.

Sinon, des sources, des chiffres?
Je n'ai, en ce qui me concerne, rien trouvé (mais sans doute pas cherché où il faut : je ne suis ni pêcheur ni consommateur de poisson).

lundi 04 décembre 2017 12:06 *** Message modifié par son auteur ***
Image
Lulu2

Le calfatage d'un bateau en bois se fait moins souvent que le traitement anti-osmose et ne dure que quelques jours. En pratique, on ne le refait presque jamais totalement.
Quant aux sources, il suffit parfois d'ouvrir les yeux pour les trouver, et de passer outre ses préjugés.

lundi 04 décembre 2017 12:26
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Encore une fois, j'ai cherché, sûrement mal et sûrement pas où il faut certainement du fait que le monde des pêchoux m'est totalement étranger.

C'est pour ça que j'aimerais que tu me donnes des pistes.

Aucun préjugé sur ce plan, si ce n'est que j'ai quelques difficultés technologiques à entrevoir un quelconque avantage au bois (en dehors du folklore) et que je suis curieux d'apprendre.

Merci de ton aide.

lundi 04 décembre 2017 12:30
Fritz_ze_cat
fritz the cat

maintenant avec les machines sophitiquées on ne calfate plus on fait du bordé jointif .voir les navires construit par le chantier san germani par exemple
ou pichavan
alain

dimanche 10 décembre 2017 10:41
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

bordé jointif sur des bateaux de pêches ?,

dimanche 10 décembre 2017 18:48
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

oui la presse en parle de temps a autre ...

ces bateaux bois contrairement aux bateaux acier ou plastique ne sont pas lesté par plusieurs tonnes ce qui doit les rendre plus souple à la mer moins d'inertie de rappel sans doute

lundi 04 décembre 2017 12:21
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Mais ça représente quoi par rapport au marché global?

Sont-ce des exceptions d'olibrius archaïques et obtus ou un mouvement d'ampleur qui imposerait de revoir la conception des navires modernes?

lundi 04 décembre 2017 12:25
Image
Lulu2

C'est certes loin d'être majoritaire, mais c'est une tendance qui s'accentue dans différentes régions, et plutôt chez des pêcheurs expérimentés et dynamiques.

lundi 04 décembre 2017 12:38
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Des liens, des sources, des chiffres?

lundi 04 décembre 2017 12:41
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

oh non les pecheurs qui achetent un bateau sont toujours des jeunes , les vieux eux attendent la retraite

lundi 04 décembre 2017 13:31
Missing
2
marinero76

Pour ce qui est de la sécurité, on est à la veille d'exiger un harnais pour descendre un escalier! Aller chercher l'excuse de la sécurité pour ce sujet, je suis sur le cul!
Pour ce qui est des épaves, bois ou ferraille, ce qui compte, c'est la beauté, oui c'est beau le coup de crayon de l'architecte ou la patte du charpentier selon les époques.

dimanche 03 décembre 2017 17:38
2016-02-15_1134
Yves (.)

Un défunt grand' oncle, armateur à la langouste dans les années 50-60, avait fait construire un mauritanien sur le chantier Gléhen.
Il a fait un essai en mer et a profité d'une nuit très ventée pour lâcher discrètement quelques amarres.
Le rafiot a fini sa très courte carrière près de la plage du Ris.

Il ne se sentait pas en sécurité à bord.
La sécurité, déjà, dans les années 60 ....

dimanche 03 décembre 2017 17:57
Avatar
6
hi[ves]

Franchement, une des plaies d'aujourd'hui, ce sont les traces que les hommes laissent partout dans la nature, et ces squelettes de navires – certes en bois (mais avec un bon gros bloc moteur tout bouffé par la rouille, et qui a dû pisser du bon gras bien multicolore pendant pas mal d'années) font partie de ces scories humaines qui prouvent qu'on n'a pas beaucoup de respect pour elle.

Alors, quelles que soient les (mauvaises ou bonnes) raisons des politiques qui décident de les enlever, je soutiens à fond. C'est pas parce qu'un déchet inspire la nostalgie qu'il se transforme en paysage. Ca reste une ordure, une déjection d'humanité qui marque définitivement l'irrespect de l'être humain pour son environnement. Ce qu'on peut facilement effacer, on doit l'effacer.

dimanche 03 décembre 2017 17:41
Missing
12
matelot@17523

Ouais, c'est comme les pyramides, l'acropole et compagnie, toutes ces déjections de l'humanité devraient être rasées! C'est bien ce que certains ont commencé à faire à Palmyre et Mossoul d'ailleurs...

dimanche 03 décembre 2017 17:56
Avatar
3
hi[ves]

On peut difficilement faire plus bête, comme réflexion...

dimanche 03 décembre 2017 18:02
Missing
2
marinero76

"On peut difficilement faire plus bête comme réflexion" L'invective ne déshonore que son auteur.

dimanche 03 décembre 2017 19:29
Avatar
hi[ves]

Heureusement, mon honneur ne regarde que moi et n'a que très peu d'importance par rapport à ce genre de réflexion. Mais j'admet qu'il eut été plus honorable de ma part de m'abstenir de répondre à cette sorte de crétinerie

dimanche 03 décembre 2017 19:34
Missing
matelot@17523

N'est ce pas? je me suis contenté de poursuivre ton raisonnement...

dimanche 03 décembre 2017 19:36 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
hi[ves]

Allons bon... Où as-tu pu lire que mon raisonnement pourrait amener, de quelque façon que ce soit, à cette réflexion ???

dimanche 03 décembre 2017 19:36
Missing
matelot@17523

"une des plaies d'aujourd'hui, ce sont les traces que les hommes laissent partout dans la nature"
"C'est pas parce qu'un déchet inspire la nostalgie qu'il se transforme en paysage. Ca reste une ordure, une déjection d'humanité qui marque définitivement l'irrespect de l'être humain pour son environnement"
"Ce qu'on peut facilement effacer, on doit l'effacer"

dimanche 03 décembre 2017 19:40
Avatar
2
hi[ves]

Ah oui, donc pour toi une construction qui traverse les siècles, n'existe quasiment qu'en un seul exemplaire, renferme des trésors archéologiques et artistiques, et témoigne à la fois du génie et de la souffrance de ceux qui l'ont construit, c'est comparable à trois morceaux de bois pourri enfermant un bouzin dégoulinant de graisse et de rouille ? Qu'on conserve l'une de ces épave, une des mieux conservées, dans un musée pour témoigner du travail de ceux qui ont construit ces bateaux, ok, très bonne idée. Mais les déposer à dessein dans des vasières pour qu'elles y pourrissent sans qu'on ait plus à les assumer, en laissant à d'autres le soin de le faire, ça montre de façon criante l'égocentrisme de l'homme...

J'arrête là, parce que ces comparaisons n'ont aucun sens.

dimanche 03 décembre 2017 19:47
Avatar
1
hi[ves]

Je vois que les argumentaires s'affûtent

dimanche 10 décembre 2017 11:07
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

Il faudrait aussi raser toutes les maisons en beton que les humains construisent en empietant sur la nature et les reconstruire en materiaux biodegradables ,la est le vrai defi

dimanche 03 décembre 2017 18:09
Images
phil_972

Sur la plage abandonnée...

Celle là de photo, c'est pas moi qui l'ai faite, j'ai fait la capture d'écran par contre..
Alors qu'est-ce qu'il fallait faire de cette épave ?

dimanche 03 décembre 2017 17:52 *** Message modifié par son auteur ***
2016-02-15_1134
Yves (.)

Je vois où tu veux en venir. :)
Alors, qu'on extrait toutes les autres de la vase !

dimanche 03 décembre 2017 18:00
Missing
captainwat

à priori c'est l'epave du bateau de Jacques brel en nouvelle zelande !elle a ete retirèe depuis et est en reconstruction à anvers

dimanche 03 décembre 2017 19:21
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

oui oh il n'avait rien d'exceptionnel ce bateau à part avoir appartenu a un homme connu ..et pour l'instant sa refondation est en rade ,

d'ailleurs si certains veulent sponsorisé l'association je peux vous donner les coordonnés bancaire

dimanche 03 décembre 2017 20:18
Missing
1
Gorle Greiz

Il y avait deux bonnes solutions.
Soit la détruire, soit la retirer et reconstruire le bateau à l'origine de cette épave, ce qui a été fait.
Il y avait une mauvaise solution, c'était de la laisser en place.
Personnellement je ne serais pas contre de débarrasser nos rivages de ces carcasses.
Et d’ailleurs je ne vois pas pourquoi on devrait faire une différence entre ces anciennes construction en bois et certaines constructions high-tech qui sont tout autant représentative du savoir faire humain.

dimanche 03 décembre 2017 20:14 *** Message modifié par son auteur ***
Bug_bunny
PhilippeG

Ironie de l'histoire, les épaves d'aujourd'hui seront la mémoire de demain. Mébon, l'homme a toujours regardé devant son nez, rarement plus loin.

dimanche 03 décembre 2017 17:53
Sans_titre
Nemo Le CalembourVermotant

Ce n'est pas une raison pour ne regarder que son cul!

On parle beaucoup du devoir de mémoire et, à mon sens, trop peu du droit à l'oubli.

dimanche 03 décembre 2017 18:05
Img_1120
Papy-Zoom

doublon

dimanche 03 décembre 2017 19:02 *** Message modifié par son auteur ***
Img_1120
3
Papy-Zoom

Un joli nom pour nos déchets :les "Bacs à Marée" : on y dépose ce qu'on a trouvé sur la côte.

dimanche 03 décembre 2017 19:01
Bug_bunny
PhilippeG

Certe, à te lire, je comprends l'expression "la tête dans le cul", le nez est bien derrière dans ce cas précis.
Tous ces devoirs, ça me gonfle un peu d'être obligé de rappeler qu'on a un devoir de ci, un autre de ça. Suffirait de garder un minimum de bon sens civique, c'est tout.
Mais on est en taverne, normal que ça perte un peu dans tous les sens !

dimanche 03 décembre 2017 19:04
Sans_titre
1
Nemo Le CalembourVermotant

Commençons par le bon sens tout court, on verra après si "civique" est compatible avec "bon sens"

dimanche 03 décembre 2017 19:07
Bug_bunny
PhilippeG

J'abonde avec toi sur ce coup là, Némo

dimanche 03 décembre 2017 19:32
Arzach_avatar
misurarca

Concernant les épaves encombrantes, il serait utile de tourner le regard vers les humains et leurs actions...
Et après seulement réfléchir à ce qui doit être sauvegardé des vestiges du passé.

lundi 04 décembre 2017 09:47
Arzach_avatar
2
misurarca

Effectivement, il serait plus "civil" et plus "économique" de raser le fortin et les épaves de Camaret sur mer, franchement ça fait tache, alors qu'on pourrait y construire un casino et d'autres galeries marchandes.

Mais personnellement, dans ce cas je n'aurais plus aucun intérêt à aller dans un port "disney-land-touristique" de ce genre.

Déja que les lieux les plus "prisés" par ???
...corrompent à toute vitesse et "bouffent" les lieux/ambiances/commerces/bistrots/etc locaux indigènes, autant préserver toutes les particularités locales !

lundi 04 décembre 2017 09:53
2013-07-31_18.47.38
2
earendil

bon encore un sujet brulant mais bizarrement j ai beau chercher je ne vois aucune information récente sur l élimination des cimetières de bateaux en Bretagne , même si certains on effectivement été " nettoyés " ( exemple le vincin à Conleau ) mais ce n est pas d'hier

j'ajoute qu'il me paraitrait plus urgent d'entamer de vrais sanctions contre les centaines d'épaves en plastique laissées à l'abandon sur nos côtes , pas plus loin qu'au bas de ma rue il y a pas loin d'une dizaine de bateau ( épaves) sur lesquels la DDTM vient consciencieusement mettre un petit papier tout les ans ,( "vous occupez illégalement le domaine maritime , bla bla , sanctions , bla bla" ) et puis en fait aucune action alors que certains de ces bateaux sont encore immatriculés donc il ne doit pas être trop difficile de retrouver les propriétaires , et le phénomène s'aggrave d'année en année , cet automne , deux épaves nous ont été discrètement déposées en plus ,
de plus ces bateaux représentent un danger , car souvent mal amarrés et pas surveillés , ils risquent de partir en dérive lors de grandes marées conjuguées au coup de vent d hiver et d endommager les bateaux légalement au mouillage du secteur

le plus amusant c'est que tout cela est en zone natura 2000

alors si il y a une action à mener , elle est bien là !!!!

lundi 04 décembre 2017 14:41
148
2
SILLAGE

http://www.lavieb-aile.com/article-le-cimetiere-de-bateaux-de-rostellec-et-le-chantier-auguste-tertu-116932667.html

Guy Malbosc
23:23 (Il y a 19 heures)

À Pierre, Aïcha, Sand, contact, Jean-Daniel, Gander, Edmond, Monique, Romain, adrien, Gérard, marianne, moi, TRAN, monique, pierreyvespont., glcb9, godin29, Denis
Chers amis

Pierre Tertu et ses copains poursuivront mardi à 10h, leur salutaire action de nettoyage de la grève de Rostellec.

Cette fois-ci, il s’agira de démembrer ce qui reste du Bidorik, une épave trop petite pour résister aux prochaines tempêtes.
Pourquoi vous en informer ?

Parce que ce bateau était celui d’un ami, Yves Dehedin, décédé il y a peu.
Yves était un capitaine de frégate, sorti du rang. Un sous-marinier, spécialiste de la propulsion nucléaire.

Bidorik, un ancien coquiller, était bien connu des acteurs et spectateurs des fêtes de la mer de notre coin.
Yves participait à de nombreux rassemblements de vieilles coques.
A bord de Bidorik, Yves était l’organisateur et le juge de la fête de la mer du Fret.

Yves était aussi un conseiller municipal actif, et donc très connu.
Nous avons été nombreux à l’accompagner à sa dernière demeure.

Alors, comme une espèce d’hommage, pourriez-vous informer vos amis de la possibilité
d’assister à la dernière manoeuvre du Bidorik et d’emporter en souvenir une belle pièce de cette vieille coque ?

Par contre, pourriez-vous informer les imbéciles qui viennent de nuit désosser les épaves, qu’ils feraient mieux
de demander des pièces de charpente à Pierre Tertu.

En démembrant sans méthode, ils risquent de rendre dangereuses nos épaves.
C’est vraiment pas le moment !

Merci aux experts facebook de notre groupe de bien vouloir faire circuler.

A la prochaine.

Guy Malbosc
http://rostel29.canalblog.com/

samedi 09 décembre 2017 19:19
Missing
vibrisse

tiens , elles sont dangereuses maintenant .....

mardi 12 décembre 2017 17:31
Missing
pierol

j'adore flaner autour ces témoins d'un autre temps et j'ai exposé de nombreuses pellicules faces à ces coques, mais il est vrai que je paye une taxe d'occupation du domaine public pour mon bateau dans le prix de ma bouée....et pas les épaves bien sur, ce qui crée une inégalité et une facilité pour ceux qui ne veulent plus assumer un bateau, sans compter la multiplication des baeaux de plaisances depuis les années 60.

samedi 09 décembre 2017 21:34
5653
1
Polmar

Et pourquoi pas les couler après dépollution?
Cela ferait d'excellentes nurseries à poissons (plutôt que d'en faire des artificielles en béton).

Il n'y à qu'en France qu'on se fait des noeuds au cerveau sur le sujet. Voir pour exemple la solution US et la française pour le "réemploi" de leurs vieilles coques : porte-avions Oriskany vs Clemenceau.

dimanche 10 décembre 2017 07:35
2016-02-15_1134
4
Yves (.)

En bois ou en métal, les poissons ont-ils besoin de nos cochonneries pour se reproduire ?
Ne serait-ce pas se donner bonne conscience à pas cher ?

mardi 12 décembre 2017 17:23
Missing
(MOBY)

peut être pas mais ça fait des endroits où l'on ne peut plus chaluter!

mardi 12 décembre 2017 17:53
Img_1120
1
Papy-Zoom

de toute façon ,ils ont dit à la radio que bientôt, il n'y aura plus de poissons sur la Terre

mardi 12 décembre 2017 18:20
Avatar
4
hi[ves]

Tant qu'il en reste dans la mer...

mardi 12 décembre 2017 18:31
Img_1120
Papy-Zoom

d'autant plus que la mer représente 70 % de la Terre

mercredi 13 décembre 2017 18:24
Missing
solar91

Tant de souvenirs de jeunesse me reviennent en pensant aux carcasses des bateaux de pêche s'enfouissant doucement dans le vieux port de de la Grande Plage de Houat ou encore en fond de baie d'Auray en arrivant dans l'Ami 6 parentale. Le gout de l'enfance et des rêves.

dimanche 10 décembre 2017 19:02 *** Message modifié par son auteur ***
M.f.stagegl%c3%a9nanscroisi%c3%a8re.2015_(88_sur_90)
babouch

ici dans l'étang de Thau si les mairies, les associations de particuliers et VNF ne faisaient pas le ménage chaque année, il y aurait tellement d'épaves et de bateaux abandonnés en passe de le devenir qu'on ne pourrait plus accéder aux installation portuaires ou au canal des onglous...
je comprends très bien l'envie de faire le ménage, et un bateau en bois constitue une grande source de pollution du rivage et maritime, car il n'est en général pas qu'en bois, il a aussi un moteur, un réservoir de gazole et de nombreux autres polluants possibles

mardi 12 décembre 2017 15:43
Image
Lulu2

Allez voir les épaves de langoustiers sur le sillon à Camaret, ou celles de thoniers à Etel. Cela vous permettra peut-être de vous faire une opinion plus nuancée sur les épaves des bateaux traditionnels.

mardi 12 décembre 2017 17:39
Missing
Gorle Greiz

Pour naviguer dans le coin je les vois assez souvent, et elles sont effectivement relativement bien intégrées dans le paysage, pour l’instant, car il arrivera bien un moment ou ça fera plus crade qu’autre chose, ce qui est déjà le cas dans d’autres endroits ou ces carcasses pourries évoquent plus une déchetterie qu’un musée.
Et puis comme je l'ai déjà écrit plus haut ces épaves ne sont pas plus représentatives du savoir faire humain qu'un bateau de course high-tech tout carbone. C'est exactement pareil, et pourtant on imagine pas laisser ces superbes réalisations dénaturer un jour prochain nos paysages.

mardi 12 décembre 2017 18:18 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
vibrisse

qui sont des cimetières officiels prévu pour ca et régulièrement nettoyés .

mardi 12 décembre 2017 18:39
_mg_1807
1
jminet

Camaret
Un Mousquetaire amarré tête et cul entre deux épaves, tout au fond du port
Carénage sauvage
Un couple
Fusion au rythme de la montée du flot sur les petits galets de l'estran
La vie dans le cimetière des vielles coques
Il n'y a que 35ans de celà
Et c'est déjà hors du temps

mardi 12 décembre 2017 21:56
3dauphinsmini3
CLK

Mêmes sentiments, mais nous sommes bien seuls...
http://clinkemaillie.free.fr/Regards/Plage.htm

mercredi 13 décembre 2017 10:47
Missing
1
munen

Salut,
Pour ceux qui crient à la sauvegarde de la nature je serait curieux qu'ils me montent un seul paysage naturel en bretagne... La quasi totalité de nos cote et de la France en général résulte du travail humain. Ils convient des lors de distinguer ce qui constitue une nuisance du reste. Et dans le domaine ces vieille coque on rendu leur minium et hydrocarbure depuis longtemps.
Nos maison et voiture envoient nettement plus de polluant dans l'environnement doivent elle être détruite (C'est une vraie question la ^^).
D'autant plus que je serait surpris que ces projet s'accompagne d'une réelle dépollution du site. Si c'est juste pour remettre toute la merde en suspension mieux vaut leur foutre la paix non ?

jeudi 14 décembre 2017 00:46
2016-02-15_1134
3
Yves (.)

Alors, OK.
On laisse les vieilles carcasses de bateaux sur la côte mais dans ce cas je demande à ce qu'on laisse les vieilles carcasses de bagnoles, de tracteurs et de machines agricoles (y compris des herses rouillées les dents en l'air) dans nos campagnes, accessoirement entourés de fûts de 200 litres éventrés et de quelques vieilles baignoires des années 50, tout ça, comme le dit Munen, fait partie du patrimoine et "résulte du travail humain".

jeudi 14 décembre 2017 08:00 *** Message modifié par son auteur ***
The_twinings_gunpowder
thé vert

Et si les chasseurs ramassaient tout le plomb qu'ils ont expédié dans la nature depuis .....les arquebuses.

jeudi 14 décembre 2017 20:05
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

petite aventure veçu avant hier ( lundi 11) .Dimanche il y a eu un coup de vent , lundi apres midi je vais a mon bateau bricoler et surveiller .Il est échoué sur une greve en rade de Lorient ,sur ses bequilles . En arrivant ,marée basse je decouvre sur l'arriere à 1m du safran un énorme morçeau de bois échoué ,vu sa forme et les quelques pieces de ferraille dedans ç'est surement un bout d'un ancien mat . Il mesure environ 2m de long ,40 à 50cm de diametre et je n'ai pu que le rouler en haut de la greve vu son poids .

Ce bout de mat doit provenir du cimetiere à bateaux situé dans le Blavet ... un bateau percutant ce bout de mat à 5 ou 6nd ,je n'ose imaginé les consequences !!!

jeudi 14 décembre 2017 09:23
Missing
munen

Ben franchement si on en rajoute pas de nouveau et que ça ne concerne que des ferrailles et du bois ça me va , tant qu'on en rajoute pas.
Pour les herses on se fera une tourné tous les deux pour mettre des balles de tennis sur les pointes et tout ira bien ^^.

jeudi 14 décembre 2017 01:44
Avatar
hi[ves]

@munen : donc, en gros, tu es pour la politique du "faites pas ce que je fais" ?

jeudi 14 décembre 2017 08:43
2016-02-15_1134
jeudi 14 décembre 2017 08:05
Avatar
hi[ves]

C'est vrai que ce genre d'image entraîne toujours un peu de nostalgie du temps qui passe, etc. Mais la nostalgie n'a jamais été un terreau ni pour le présent, ni pour l'avenir.

La prochaine nostalgie, ce seront les ipad abandonnés sur les bords de route...

jeudi 14 décembre 2017 09:02
Jem
3
bil56

bonne base de restauration ...

jeudi 14 décembre 2017 10:29
Missing
W de l 'Horn

Pour vos herses et autres machines à foin faites ce que vous voulez.
Mais n'oubliez pas que dans cimetière marin, il y a le mot cimetière.
Ne serait-ce que par respect des disparus en mer de ce dur métier, ne touchez pas à ces souvenirs !

jeudi 14 décembre 2017 09:37
Avatar
2
hi[ves]

Désolé mais ça ne marche pas. Le respect des disparus en mer, ce n'est pas la même affaire que l'abandon d'épaves (et le mot "abandon" est essentiel) à leur sort en pleine nature. Et un cimetière marin, c'est un cimetière où reposent des humains en vue de la mer. Ce n'est pas une vasière où pourrissent des carcasses de bateau que personne ne veut plus assumer.

Ou alors, mobilisez-vous, faites-en un musée, avec toutes les règles de conservation, de protection et de mise à disposition du public des objets exposés qui sont attachées au concept de musée. Là, ok, la démarche est valable. Mais pas l'abandon.

jeudi 14 décembre 2017 09:46
2016-02-15_1134
Yves (.)

"par respect des disparus en mer de ce dur métier, ne touchez pas à ces souvenirs !"

La plupart des bateaux laissés à l'abandon sur nos côtes ne sont là que parce qu'ils ont été (lâchement ?) abandonnés en fin de carrière par leurs armateurs.

Ceux qui ont coulé emportant avec eux les victimes "de ce dur métier" sont au fond loin des côtes.

jeudi 14 décembre 2017 14:06
2016-02-15_1134
Yves (.)

Et puis, il est souvent plus difficile d'oublier que de se souvenir !

jeudi 14 décembre 2017 14:42
Missing
W de l 'Horn

Hi, c'est petit comme réponse . . .

jeudi 14 décembre 2017 10:39
Avatar
hi[ves]

Donc il n'y a de grande réponse que celle qui va dans ton sens... Vous tenez à conserver ces reliques du passé, très bien, c'est respectable. Alors prenez-les en charge. Vérifiez qu'elles ne polluent pas, qu'elles ne sont pas dangereuses, qu'elles n'essaiment pas leurs morceaux aux quatre vents. Bref, responsabilisez-vous. Trop facile d'abandonner dans la nature sans assumer les conséquences de cet abandon.

Quand je pense que certains tenants du maintien en l'état de ces dépôts sauvages sont les premiers à déplorer la déresponsabilisation croissante de notre société...

jeudi 14 décembre 2017 10:52 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
vibrisse

plus image ...laissons les carcasses de bagnoles des accidents mortels pres des routes.....

jeudi 14 décembre 2017 14:00
Missing
W de l 'Horn

@ Hi :
"Donc il n'y a de grande réponse que celle qui va dans ton sens..."
Si tu l’affirmes

jeudi 14 décembre 2017 10:51
Missing
Gorle Greiz

Regarde ce magnifique bateau en train de pourrir dans le port du château à Brest.
http://www.letelegramme.fr/finistere/brest/vendee-globe-la-vieille-gloire-pourrit-au-port-20-01-2017-11369746.php

Si un jour ce bateau représentatif du savoir faire et de la technologie d'aujourd’hui, tout comme les thoniers en bois l’étaient à leurs époque, finissait sur une grève (débarrassé de son accastillage) en compagnie d’autres navires du même genre il ne faudrait donc pas y toucher… Ben non, c’est un cimetière !

jeudi 14 décembre 2017 11:16
Avatar
hi[ves]

C'était une forme plutôt interrogative

jeudi 14 décembre 2017 19:13
P8010019
2
PHIL [WINNIE II]

@ Yves(.)
Il me semblait bien que j'avais déjà vu cette voiture, avant qu'elle ne devienne une épave ...
.
PHIL

jeudi 14 décembre 2017 11:24
Dscn1549
1
Julirosien

T'as vendu le Picasso?
C'était l'épisode "Phil au ski!"

vendredi 15 décembre 2017 07:29
Missing
munen

Le cas d'un imoca qui pourrit au port n'a pas grand chose a voir avec les cimetière de bateau en place depuis bientôt 80 ans (cas de kerhervy). personne je pense, ne regrette l'interdiction de balancer des bateaux en plastique cuve pleine aux milieu d'un site naturel !
La question de la responsabilité ne se pose plus ici. Sauf longévité exceptionnel vos responsable sont mort et que, par conséquent l’enlèvement incombera a la collectivité.
La pollution engendré par le vieillissement de composite n'a rien a voir avec celle du bois, même traité et de l'acier.l'importance de la flotte a remiser encore moins.

@hi il ne me semble pas avoir défendu l'idée d'un droit à polluer pour moi ou mes contemporains. Je pense que c'est un petit défaut de compréhension qui t’amène au conclusion me concernant ;)

jeudi 14 décembre 2017 12:40
Missing
vibrisse

(cas de kerhervy : qui est une poubelle a ciel ouvert et pas uncimetiere

jeudi 14 décembre 2017 14:01
Avatar
hi[ves]

@munen : Du bois et de la ferraille abandonnés dans une vasière, c'est une forme de pollution.

jeudi 14 décembre 2017 19:21 *** Message modifié par son auteur ***
Goudurix5
stephane85

Un peu hors sujet ... Photo de PRB3 devenu ROXY puis ... FRUIT (a l 'abandon)

jeudi 14 décembre 2017 13:03
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

les cimetières marins c'est un peu comme les friches industrielles . On exploite un bateau puis lorsqu'il est fatigué l'armateur ne veut pas depenser un centime pour sa démolition alors il l'abandonne sur une greve ...et demerdez vous avec ,moi armateur je m'en lave les mains ...

L'armateur devrait payer la taxe d'occupation du domaine public ..ça le ferait réfléchir cinq minutes

jeudi 14 décembre 2017 20:30
Missing
munen

Du bois pourri ou du bois flotté dans une rivière ça peut être une nuisance visuelle si on aime pas ça, un danger a la navigation, du gâchis de bois de chauffage mais ça n'est pas une pollution.
Après, oui, les peinture et autre traitement représente un danger pour le vivant. Seulement il y a fort a parier dans le cas de ces "cimetière/décharge (si vous préférez)" que l'essentielle de ces polluants soient emprisonnés dans la vase qui est un milieu généralement stable. Alors soit on enlève tout les bout de bois a l'arrache et c'est un nouvel épisode de pollution pour la masse d'eau soit on vire la vase avec et on en fait quoi vu les quantité concerné ?
Flo

jeudi 14 décembre 2017 20:58
Missing
vibrisse

hahha tout ca pour justifier les degueu ...

jeudi 14 décembre 2017 21:13
Img_1120
vendredi 15 décembre 2017 08:25 *** Message modifié par son auteur ***
The_twinings_gunpowder
thé vert

Et nous, pendant ce temps là, on met patiemment boite de conserve après boite de conserve dans le conteneur jaune pour le recyclage

vendredi 15 décembre 2017 16:48
Tableau-enfant-chien-marin
1
legigi56

personnellement je préfère voir sur les plages des vieux bateaux en bois qui sont chargés d'histoire que des bars et autres restaurants qui pour moi dénaturent plus le paysage et polluent surement plus

samedi 16 décembre 2017 21:18
Avatar
hi[ves]

C'est sûrement ce que penseront nos descendants quand ils feront bronzette au milieu des Oceanis et autres Sun Odyssey abandonnés

dimanche 17 décembre 2017 10:46
Sans_titre
2
Nemo Le CalembourVermotant

Mais, Hi, comment peux-tu imaginer une seconde qu'il soit encore possible à cette époque de faire bronzette quand on connait tous les risques pour la vizumène de l’exposition aux rayons du soleil.

Dans les temps futurs, il sera évidemment interdit de faire bronzette, comme de s’approcher des côtes à cause des risques de noyade, de blessure sur les kayou, des risques sanitaires à cause des poissons qui font caca dedans, etc.

Alors un Océanis de plus ou de moins : bof.

dimanche 17 décembre 2017 11:14
Image
3
Lulu2

@ Hi, il me semble que le sujet initial portait plutôt sur quelques épaves de bateaux de travail en bois, témoins de plusieurs métiers disparus, et non de déchets de produits de consommation grand public.
L'approche pourrait est peut-être un petit peu différente.
L'amalgame est l'une des pratique les plus perverses du pourrissement argumentaire.

dimanche 17 décembre 2017 13:45
Avatar
hi[ves]

@lulu : tu n'as pas tort sur l'argument que je donne, mais c'est une forme de démonstration par l'absurde. La demarche d'abandonner une épave, qu'elle concerne un bateau de travail ou un sun machinchose, temoigne d'un refus d'assumer une responsabilité. Le problème n'est pas l'épave, le problème, c'est le comportement (ou plutot l'absence de comportement) de son propriétaire. Jeter en pleine nature ce qui ne fonctionne plus, ca s'appelle polluer.

dimanche 17 décembre 2017 15:30
Missing
vibrisse

@ LULU2 : le dénoncer est aussi un argument pervers qui démontre l’impossibilité du débat .

dimanche 17 décembre 2017 14:16
Image
Lulu2

Voilà une bonne idée : recycler les épaves en bois pour en faire des barriques à whisky.
https://www.ouest-france.fr/bretagne/lannion-22300/ce-bateau-finira-par-faire-des-tonneaux-3540170

dimanche 24 décembre 2017 14:00
Nam_that
matelot@19001

On risque juste de retrouver du TBT dans le scotch ...

lundi 25 décembre 2017 14:31

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums