Tous les forums > HEO Clubs > HEO club des ARPEGES

HEO club des ARPEGES

voili voilà le cub des ARPEGES est ouvert. Est-il besoin de présenter l'ARPEGE ce voilier légendaire produit en série dans les années 60?

Un bateau solide, marin, de 9m en accord avec la régle IOR des 18 pieds et qui tient encore la dragée haute à bon nombre de bateaux modernes.

[c]***[/c]

Sa structure ne souffre pas d'osmose, l'épaisseur de sa coque n'inquiè (...)

Liste des contributions

P1010045
alex.blais
lien
on peut aussi rajouter ce lien :

mms://vipmms9.yacast.net/imagili/sntv/magazine/vo-080114-arpege.wmv#0;1,000;0;0;3:2;33:2

vers une video de l'asso française
d'autant qu'elles ne courent pas les rues, les videos sur l'arpège on the net...
mardi 21 juillet 2009 21:18
Snark
snark
arpège de 1968
proprétaire d'un arpège de 1968 que je rénove
actuellement, je serai intéressé de dialoguer
avec des arpègistes pour pouvoir avoir des
conseils sur certains petits problèmes que je
rencontre dans mes travaux et qu'ils ont surement
réussis à régler.

snark.
mercredi 22 juillet 2009 18:39
Sam_0341
Pircarre
Ben, vas-y
on est là.
mercredi 22 juillet 2009 19:03
Missing
Bahari
Renovation d'un Arpege
Je viens de restaurer un Arpège un peu spécial (coque no 185, voir aussi www.bahari.fr). C'est un des rares exemplaires équipé d'origine, par "Les Stratifiés Industriels" (appellés Chantiers Dufour plus tard), avec un roof plat et un pont en teck. Il semble qu'il y a eu une dizaine de ce type, la plupart aménagés sur base Arpège par les chantiers Moses à Gènes, dont quatre naviguent encore en Sardaigne. Le mien (Bahari) a été construit à La Rochelle. L'aménagement intérieur est aussi différent, un peu plus spacieux, mais la hauteur du carré n'est que de 1,72m. On ne peut pas tout avoir...

Je l'ai entièrement renové, équipé avec toute l'électronique utile et surtout aménagé pour naviguer en solitaire, car ma femme n'aprécie pas les monocoques. Jusqu'alors nous avions exclusivement navigué sur catamaran, du hobie cat (moi) aux 44 pieds (en couple). Ma femme cherche le confort des catamarans de voyage, mais personellement j'aime beaucoup l'Arpège, et particulièrement Bahari. C'est un peu la nostalgie des années 50-60, un vrai voilier de collection. N'empêche que ma femme préfère les catas, donc j'en profite tant que cela dure...


voici quelques liens des clubs Arpège :
http://www.arpege.free.fr/
http://pagesperso-orange.fr/arpegesurleau/Arpege.htm
http://www.arpege.it/
mercredi 22 juillet 2009 21:18
Sam_0341
Pircarre
C'est marrant
Tu me fais penser à un Arpège que j'ai vu sur le site italien :

http://www.arpege.it/foto_arpege_in_italia/snoopy.html

Eh oui ! C'est un Arpège !
jeudi 23 juillet 2009 00:15
Missing
Bahari
RE: Snoopy
Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un des Arpège du chantier Moses ue je mentionnais, mais d'une pâle imitation. Rien à voir avec le mien : les lattes de teck de Snoopy sont droites, les miennes suivent la coque "à l'ancienne", un travail artisanale que tu ne trouve plus que sur des bateau haut de gamme aujourd'hui. Et si tu compares ma porte de déscente (arrondie en bois massif) à la porte en contreplaqué de Snoopy. Ses hublots teintés choquent également un peu, les miennes sont des Goïot d'origine. Ceci étant dit, Snoopy est propre, rien à dire.


:-)
jeudi 23 juillet 2009 22:10
Sam_0341
Pircarre
N'empèche que le tien est superbe...
Mais je croyais que les premiers Arpège avaient un tableau droit... Me trompe-je ?
jeudi 23 juillet 2009 13:30
---
Electronique sur l'Arpège
Bonjour,
J'aimerais en savoir en peu plus sur la manière dont tu as traité l'alimentation électrique des différents appareils électroniques utiles:
-Combien de batteries et quelle puissance
-Un pilote automatique,je suppose,avec peut être une batterie dédiée?
-Un GPs ?
-et puis la batterie habituelle:girouette,anémo,loch,speedo etc...
Est ce que tout cela fonctionne sans problème d'alimentation sur des sorties de quelques jours et nuits consécutifs?
merci de ton éclairage.....
lundi 27 juillet 2009 16:22
Sam_0341
Pircarre
Electronique et électricité
Voilà :

J'ai une batterie service de 105 Ah et une moteur de 75 Ah, les 2 sur coupleur.

Tout est très souvent sur la 105, l'autre restant en réserve bien chargée pour un démarrage moteur.

J'utilise très peu mon pilototo vu que je ne fais pas (pas encore) de solo.

En nav de jour, j'ai GPS traceur, VHF et frigo (c'est le frigo qui pompe le plus bien sûr).

Je tiens 2 jours et une nuit avec éclairage du soir dans le carré (bien que ce soit souvent au pétrole), avec la 105 Ah.

lundi 27 juillet 2009 17:03
Missing
LaJoliette
Pour ma part
Arpège de 73, pas d'osmose, aucun délaminage du pont.
Moteur MD2B d'origine, increvable si bien entretenu.
Réfection totale de l'electricité et de l'électronique, je n'ai rien gardé hormis les conducteurs noyés pour l'éclairage intérieur.
Une batterie service de 105 Ah et une démarrage de 80 Ah avec coupleur manuel et coupe-circuit pour chaque batterie. Possibilité de mise en parallelle et d'isolation de chaque batterie. Cablage installé pour une batterie servitude supplémentaire. Cablage puissance en 70 mm carré.
Chargeur de quai 20A
Régulateur d'alternateur Sterling
Coupleur automatique à relais.
Fusibles 200 A sur départs des servitudes.
Quatre disjonteurs divisionnaires pour:
-Convertisseur 12/220
-Tableau electrique pour éclairage et feux de nav
-Electronique
-Pilototo
Electronique: VHF, GPS, Traceur et radar, sondeur, speedo, girouette, afficheur compas, deux afficheurs multifonctions, un à la TAC, un à l'extérieur, un dans le carré.
Un sondeur de secours à éclat autonome, sonde et alim indépendantes.
VHF et GPS secourus 1h et isolés par batterie secours 10 Ah sous la TAC
Pilototo SPX5 interfacé avec GPS, traceur et girouette.
Bus NMEA et Seatalk avec passerelle.
Shémas à disposition.
Tous les élément protégés par fusible ou disjoncteurs individuels.
Cablage exclusisement serti/soudé et toutes connexions boulonnées sur barre bus.
Toutes sections de cable calculées avec large marge de sécurité.
Tout ce "binz" fonctionne impeccablement depuis son installation, jamais eu un souci.
dimanche 02 août 2009 16:08
---
électronique sur l'Arpège
Avec une girouette-anémomètre.
Loch-speedo. GPS. Traceur. Feux regroupés en tête de mât. Eclairage intèrieur (utilisé avec parcimonie) et relayé souvent par une bonne vieille lampe à huile qui fait aussi office de feu de mouillage, une fois hissée le long du mât.
J'ai 2 batteries dont une est exclusivement dédiée au moteur. Ayant la chance d'habiter au bord de la mer et étant à la retraite, je navigue toute l'année et je n'ai jamais eu de problèmes de batteries. Et pourtant je n'ai pas de système pour les recharger au ponton...
Avec de bonnes batteries, bien entretenues, je pense qu'il n'y a pas de problèmes.
Certains vacanciers me font sourire,sur les pontons : à leur arrivée, ils se raccordent à l'éléctricité avant même d'avoir installé leur garde...
vendredi 09 octobre 2009 20:04
Sam_0341
Pircarre
'tite question technique :
Avez-vous un truc pour empècher l'écoute de génois de se prendre dans les manches à air du roof lors des virements ?
Faire passer la contre écoute devant les dites manches après chaque virement ?

Merci.
jeudi 23 juillet 2009 13:26
P1020948_
GilusBleu
perso,
avec l'étai largable en position d'attente et le tangon en position gros temps, je n'ai pas ce problème.
dimanche 26 juillet 2009 23:52
Missing
LaJoliette

Retirer les manches à air et les remplacer par des opercules qui se vissent à la place.
C'est la seule solution. Désolé de ne répondre à la question que.... 7 ans plus tard...

lundi 06 novembre 2017 11:33
Snark
snark
Pircarre
Effectivement les premiers arpèges avaient le
tableau droit. Le mien qui date de 1968 est conçu
de cette manière (161 eme sur l'acte de françisation). J'aurai une petite question technique. J'ai une petite entrée d'eau au niveau de la liaison saumon coque surtout au prés serré.
Et quant le vent forçi évidemment ça s'agrave.Peut on démonter façilement ce saumon?
jeudi 23 juillet 2009 18:55
Sam_0341
Pircarre
Facilement, ça m'étonnerait...
Déjà que ça pèse 1.500 kg...

Mais je ne comprend pas bien... comment sais-tu qu'il y a de l'eau qui rentre par là ? Où va-t-elle après avoir pénétré la quille ? Elle remonte jusque dans les fonds ?

En plus, je ne sais pas si la quille elle-même est pleine ou creuse... Quelqu'un sait ?
vendredi 24 juillet 2009 14:34
11148332_956012871104851_6583920082657990979_o
manhasset
Je l'ai fait.... faire
la quille est monobloc, la seule fuite possible est sur le joint de boulonnage sur le fond du bateau.

par contre, as tu vérifier l'étanchéité des évacuations d'angle du cockpit, elle supporte mal la pression qd on gite bcp, c une origine de fuite à la gite assez discrète pour être oubliée.

autre question?

j'ai un peu d'expérience de ce bateau genial

Loic

Manhasset

Pontrieux
dimanche 26 juillet 2009 23:30
Missing
folgoche
Arpège Québécois
salut,
je viens d'acheter un arpège à Montréal. Assez bon état d'origine mais du travail en vue quand même. Notammant au niveau du pont, j'ai vu sur le site de l'asso des arpèges les photos d'une réno mais c'est un peu court comme infos pour attaquer l'ouverture de mon pont comme une boîte de conserve. C'est la finition qui m'inquiète le plus. Comment retrouver la planitude et opérer une jonction parfaite avec le niveau des parties sauvegardées??
Si vous avez déjà effectué cette opération merci de vos tuyaux.
J'aimerais aussi, pendant que j'y serai, changer le plan de pont pour ramener certaines manoeuvres au cockpit, comment faire avec la "côte" à gravir sur le roof et comment franchir le renfort sur le côté de la descente?
merci à vous
super ce heo club pour nous
dimanche 02 août 2009 05:27
P1020948_
GilusBleu
Une partie de mon pont à été traité...
... à "l'ouvre boîte" par l'ex proprio.

D'après ce que j'en sait, 2 ans au sec.

Il y a eu un oubli au niveau du câblage qui aurait mérité d'être changé en même temps. Tout au moins il aurait fallu passer des goulottes.

La surface à été traitée par un revêtement anti-dérapant semi-souple qui, au bout de 10 ans, est usé. J'ai trouvé une peinture polyuréthane monocomposant qui devrait permettre de rénover l'ensemble.

Ramener des manœuvres au cockpit n'est pas simple. Il faut prévoir les renforts structurels, mais aussi, il faut que les bouts en pied de mât se présentent dans la bonne direction. Cela n'était pas prévu d'origine.

Il existe des poulies et contre poulies qui se vissent sur les structures. Cela me paraît très cher pour un gain de confort limité.
dimanche 02 août 2009 12:31
---
Plan de Pont
Bonjour,

Pour le plan de pont, avec les manoeuvres au cokpit, je peux t'envoyer une photo du pont de mon Arpège de 1974 (Golo-Robine).
Pour ce faire communique moi une adresse mail.

Pour l'ouverture du pont, il faut contacter Philippe Bertheuil (président de l'A.P.A.)
qui te donnera des noms de membres, de notre association, qui ont déja fait face à ce problème.

Cordialement
vendredi 09 octobre 2009 19:38
P1020948_
GilusBleu
cela serait mieux...
... d'ouvrir des fils spécialisés sur les problèmes dans la rubrique HEO club Arpège, faute de quoi on ne va plus y retrouver nos petits.
dimanche 02 août 2009 23:52
Missing
(ouatapan)
ça marche...
Comment avez vous résolu le pb de l'endraillage de la gv sur le mat en bas à la prise de ris, je parle de l'ouverture sur un mat marcopolo pour la prise de ris.?

ouatapan A+
lundi 03 août 2009 17:50
Sam_0341
Pircarre
Comme dit Gilles,
ce serait mieux d'ouvrir un fil à part. Je le fais.
lundi 03 août 2009 18:00
Missing
folgoche
fil "technique"
salut,
c'est que je sais pas le trouver ou qu'il y a pas encore eu de suite pour les pbs techniques que nous rencontrons?
je cherche toujours des personnes qui auraient ouverts leur pont (et refermer avec succès si possible :-))
jeudi 06 août 2009 02:45
Sam_0341
Pircarre
Tu dois créer le fil
comme pour tout autre fil, seulement, tu le mets dans la catégorie "les Heo clubs Arpège" c'est tout.
jeudi 06 août 2009 10:18

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums