Tous les forums > HEO Clubs > Remise en état First 22 Premier Bateau!
The_great_wave_off_kanagawa
Orél-1984

Remise en état First 22 Premier Bateau!

Bonjour à tous et à toutes!
Je lis avec intérêt divers fils, ou je puise pas mal d'infos, merci.

J'ai acheté (pas tout seul mais un viens de partir au Cap vert et l'autre est au Mexique!) un first 22 qr petit budget, avec début d'osmose... Notre premier bateau!
On a adapté une remorque artisanale pour le ramener Nickel.
J'ai fait un palonnier pour pouvoir soulever le bateau (avec mon camion). Et le poser sur des bers assez haut pour pouvoir poncer à hauteur.
J'ai démonté la quille pour la poncer: elle a déjà été résinée sur la fonte pour boucher des trous (de rouille) apparemment. Je veux pas aller trop profond, ça à l'air sain.
Le mécanisme de relevage est OK, Les tampons plastiques d'appui latéraux sont usés.
Que me conseillez vous SVP?
-Quelle résine + charge utiliser pour faire un "shape" à la quille?
-Et avant ça comment bien la faire sécher une fois le gros de la rouille enlevé?
-Puis peinture epoxy?

Je pense poncer le gel-coat à l'orbitale grain 40 - 60... sur la surface de l'antifooling et laisser sécher quelques mois (jusqu'à mai maxi). Puis re- faire une couche de gel-coat au pistolet puis re- antifooling.
-Qu'en pensez vous?
-Avez vous un modèle de testeur hydrométrique à préconiser?
-Quel marque de gel-coat acheter?

Je vais poncer dehors mais peux mettre le bateau sur remorque dans un hangar ventilé ensuite, et le sortir facilement pour rinçages. Je peux aussi de temps en temps mettre un coup de chauffage de chapiteau.

Il y a plein de petites cloques superficielles diam env. 2,5cm maxi, que j'ai percé pour faire sortir le liquide puis rincé à l'eau en attendant de commencer le ponçage.

Bien entendu j'ai lu avec attention "traiter l'osmose sois même" (super!) mais dans le cas présent re-stratifier à l'epoxy me parais trop gros chantier.

Le bateau vas passer pas mal de temps sur sa remorque à l'avenir (plutôt qu'au port comme ses dernières années), entre les sorties en mer et lacs.

Bonne Année et n’hésitez pas si vous avez des conseils!
Merci et bon vent!

Quelques photos...

mercredi 03 janvier 2018 23:57

Liste des contributions

Dscn1549
1
Julirosien

Arnica
Joli nom. C'est pour panser plaies et bosses ?
Bonne rénov!

jeudi 04 janvier 2018 10:09
The_great_wave_off_kanagawa
Orél-1984

Ça doit être ça C 'est le nom du bateau tel quel...
Après tout pourquoi changer? Cest son nom quoi. Pis ça fais sens: un petit bateau qui bouges beaucoup y'a de quoi se cogner
On verra.
Bonne journée

jeudi 04 janvier 2018 13:45
Petit_navire
zenindy

Hello,

Je suis également en train de traiter l'osmose de mon First 35. J'ai fini le ponçage (5 jours de boulot....) et derrière les petites cloques, j'avais de gros delaminage. La bateau avait pourtant été traité il y a une dizaine d'années par l'ancien proprio, (rabotage complet des oeuvre vives) mais les anciennes réparation n'ont pas tenu et la maladie a continué de se propager. J'ai donc du attaquer plus large et plus profond que prévu ! En fait, je suis revenu à la fibre nu sur l'ensemble de la coque et j'ai du creuser aux nombreux endroits attaqués

Au niveau, de l'outillage, je crois qu'il existe des rabots spécifique (avec lames convexe / concave) pour enlever le gelcoat (ça doit pouvoir se louer). Ensuite tu finis par un ponçage avec un grain 40, mais tu peux abandonner l'orbitale..... Le plus efficace c'est de trouver une meuleuse d'angle à vitesse variable, et de lui adapter un plateau pour mettre des disques abrasif à fixation centrale (pas de velcro).
Attention, ça attaque dur ! Faire uniquement des mouvements de bas en haut pour avoir un rendu uniforme. J'insiste bien sur ce point. La première journée je n'avais pas respecté ce conseil car je trouvais cela trop épuisant, mais le résultat n'a pas été uniforme, et me demandera + de temps en masticage..... Au niveau de la consommation de disque abrasif, compter un minimum de 10 disques par jour (même en étant radin :)
Ensuite, pour les réparations, on ma conseillé de n'utiliser que de l'epoxy. Je n'en suis pas encore à cette étape car j'attends qu'il sèche encore un peu......
Pour la quille, j'en sais rien. La mienne avait aussi été refaite il y a 10 ans, mais comme cela n'a pas bougé, je vais pouvoir me contenter du minimum (enduit, primer epoxy, antifouilling)

Bon courage pour tes travaux.

A+

samedi 13 janvier 2018 03:55
The_great_wave_off_kanagawa
Orél-1984

Hello zenindy
j'ai essayé pas mal de truc depuis les premiers essais pour le ponçage du gel coat.
L'orbitale trop fastidieux, le flap (disque à poncer meuleuse) trop imprécis, la brosse metal sur meuleuse: bien pour fraiser comme un dentiste sous les cloques: ce que j'ai fait jusquà présent mais vu que j'ai des cloques qui arrivent après un mois de mise à sec j'ai décidé de tout peler.

Je fais au rabot electrique (cheap) avec un peu de pratique j'arrive à qq chose qui peut convenir à mon sens. c'est pas aussi propre qu'avec le rabot Pro esspré pour, mais ça ira. Les fers HSS usés ne rentrent plus dans le gel coat. Mis des fers tungsten pour 10€. Maintenant la bague de centrage du roulement à fondu... répa demain. matos de m...e

-Sous le gelcoat, Une couche verte un peu flashy, qui fais penser à de l'epoxy
-Sous les zones cloquées (d'ou sors du vinaigre qd je perce) y'a une matière blanchatre dure non tisée. Mastic??
Peu être un traitement antérieur...

Question:
A quoi ressemble l'osmose sous une cloque qui jute?
Ce blanc sous le vert: du mastic d'un traitement antérieur ou résine osmosée?

En fraisant cette 'matière' j'arrive à la fibre saine sans voir de délaminage (pour l'instant).
par contre cela s'étend parfois très largement, mais généralement peu en profondeur.

Dans le doute je vais juqu'au polyester tissé, mais c'est surement inutile si c'est du mastic d'une ancienne répa et bonjour le taf pour tout remettre plan!!

Une aide pour le diagnostique serait bienvenue.
J'essaie de mettre une photo pour être explicite.

Merci à +

samedi 13 janvier 2018 23:28
Jem
bil56

sous une cloque, la résine fibrée part assez facilement, aspect différent d'une strat saine qui est plutôt translucide.
si tu ne peut pas laisser sécher plusieurs mois pour arriver à un taux d'humidité faible (à mesurer avec un appareil spécial), laisse tomber l'epoxy, tu enfermerais l'humidité en faisant plus de mal encore.
tu as la quille à traiter aussi, essaie de trouver un compresseur et fais un sablage, aussi bien pour la coque que pour la fonte du lest (mais pas la même intensité)
sur une coque en polyester stratifié, la (les) premières couches sont toujours en mat (non tissé), ensuite alternance mats et tissus.

samedi 13 janvier 2018 23:44
The_great_wave_off_kanagawa
Orél-1984

voila une photo annotée j'espère que vous y voyez qq chose.
Sous la deuxième couche de vert( fine) sur les parties saines c'est directement la résine tissée

samedi 13 janvier 2018 23:55
The_great_wave_off_kanagawa
Orél-1984

Une autre de plus près.
là on est sous la ligne de flotaison, le reste du bateau est blanc

samedi 13 janvier 2018 23:57
The_great_wave_off_kanagawa
Orél-1984

Hello Bil 56,
je sablerais la quille avant peinture, là elle sèche. Merci pour les conseils.
faut que je trouve le matos mais d'ici là je me demande combien enlever.

Je partais pour faire comme tu dis: séchage au mieux et juste polyester+gelcoat.
Là je me demande si c'est pas déjà un vieux traitement epoxy sur du mastic là ou ça aurait été creusé...
En tout cas ça cloque donc humide

J'ai pas enorme d'expérience en polyester donc j'aimerais comprendre où je suis avec cette coque
Merci pour ton avis si les photos te parlent

Bonne soirée

ps là aux premiers essais de ponçage, les parties à nu c'est la cloque meulée

dimanche 14 janvier 2018 00:16 *** Message modifié par son auteur ***
Petit_navire
zenindy

Salut,

L'état de ta coque me fait penser à mon bateau :). Sur les photos de la cloque que tu as poncé, les différentes couches vertes me semble être les couches antérieur d’antifouilling. Pour la partie blanche, soit c'est le gelcoat d'origine (même couleur que les œuvres mortes ?), soit c'est l'enduit epoxy d'un précédant traitement anti-osmose (dans ce cas, le gel coat aurait déjà été raboté)

En ce qui me concerne, j'ai mis la fibre à nu sur l'ensemble de la coque. Quand il aura suffisamment séché, je vais réparer les grosses zones qui étaient delaminées autours des cloques avec du roving + résine epoxy), Ensuite j'appliquerai une couche d'enduit epoxy sur l'ensemble de la coque, puis couche d'après et antifoulling.

J'ai pas de photo de ma coque sous la main. J'essayerai d'en prendre une la semaine prochaine.

A+

lundi 15 janvier 2018 20:22
Missing
navenregat

bonsoir
moi j'ai decaper le gel coat , toute la coque , avec disque a lamelles sur petite meuleuse , jamais de sur place , et toujours le meme mouvement ( en descendant aussi ) .
je trouve que c'est un bon compromis investissement , resultat et temps de travail .

salut

dimanche 14 janvier 2018 00:20
Jem
bil56

vraiment pas facile de voir sur les photos ...
si c'est de l'epoxy, c'est dur, plus dur que du gelcoat polyester

dimanche 14 janvier 2018 00:21
The_great_wave_off_kanagawa
Orél-1984

Bonjour à tous, les oeuvres vives sont bien couvertes d'époxy, les oeuvres mortes de gel coat blanc, bien moins dur effectivement.
Après recherches il y a une facture d'epoxy vert de 1999...
Sous les endroits ou ça cloque c'est du mastic je vois bien la diff avec un autre endroit où la résine pourris.

J'ai tout raboté pour que ca puisse sécher.

Merci pour vos avis, hasta luego.

mardi 16 janvier 2018 14:06

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums